Appels à projet, résidence, emploi, location — 2 juillet

APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Résidences de création artistique : mars-avril 2015 / GORRON
Le centre d’art accueille chaque année depuis 2000, deux artistes en
résidences
sur une période d’un mois et demi en continu.Chaque résidence est suivie
d’une exposition
qui présente à la fois les oeuvres produites durant cette période
et des oeuvres plus anciennes de chacun des artistes.
CONDITIONS :
Durée : Résidence de 6 semaines consécutives en mars-avril 2015.
L’artiste est invité à poursuivre ses recherches personnelles, en
résonance ou non avec le contexte.
La résidence sera suivie d’une exposition du samedi 25 avril au dimanche
7 juin 2015.
Conditions financières : 2500 euros (comprenant les honoraires et les
frais de production),
ainsi que réalisation d’une petite édition à la fin de l’exposition
(photographies par un professionnel et texte d’un critique d’art).
Hébergement : logement au centre d’art (rénovation du bâtiment en 2010,
3 chambres avec salle de bain,
une pièce de vie commune et des espaces de travail).
Moyen de locomotion : En raison de la situation géographique,
un véhicule est indispensable pour cette résidence.
Des frais kilométriques à hauteur de 3 allers et retours
Pontmain/domicile de l’artiste sont pris en charge.
Rencontres avec le public : Dans le cadre de sa résidence, l’artiste est
sollicité
pour participer à des rencontres avec le public (milieu scolaire
notamment, conférence…).
LES DOSSIERS DE CANDIDATURES COMPRENDRONT :

  • Un Curriculum Vitae et une lettre de motivation.
  • Un dossier de présentation du travail (sous un format papier, DVD ou fichier si par mail).
  • Une enveloppe affranchie pour le retour de votre dossier s’il n’est pas retenu.
  • Une petite note sur des expériences de médiation et/ou d’ateliers d’arts plastiques réalisé (facultatif). Date limite de dépôt des dossiers avant le vendredi 25.07.2014. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Chaque candidat recevra une réponse fin octobre 2014 Pour plus de renseignements sur le centre d’art (photos et plans des espaces d’exposition), expositions, consultez notre site Internet : www.centredartpontmain.fr et notre Facebook. ENVOI DES DOSSIERS PAR COURRIER OU PAR MAIL A : Annaïk Besnier, Directrice du centre d’art de Pontmain Communauté de Communes du Bocage Mayennais 1 grande rue – 53120 GORRON residencespontmain@hotmail.fr

MARCHE PUBLIC

Réalisation d’une œuvre artistique / LANNION
Procédure adaptée : Appel à candidature
Réalisation d’une œuvre artistique dans le cadre de la rénovation de
l’école du Kroas-Hent à Lannion.
Il s’agit d’une démarche concertée faisant participer les élèves de
l’établissement
sous la direction de l’artiste, sur le thème de la nature.
Le projet ne devra pas dépasser le montant de 3000 euros TTC.
Date limite de remise des candidatures : Mardi 30.09.2014 à 16h.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
MAIRIE DE LANNION, SERVICE CULTUREL - 5 Place des Patriotes - 22300 LANNION
Le dossier de candidature devra comporter :
Les renseignements permettant d’évaluer les capacités professionnelles,
techniques et financières du candidat.
Les références éventuelles de l’artiste.
Une lettre de motivation et un CV ;
Une note d’intention permettant d’apprécier les orientations que l’artiste
souhaite donner à son projet.
Un devis détaillant la rémunération de l’artiste, le nombre d’heures et le
montant des fournitures.
Les renseignements peuvent être obtenus auprès de Monsieur Anthony Pezron
 : 02.96.37.99.10
Le cahier des charges est consultable sur le sites www.lannion.fr


APPEL A PROJET ARTISTIQUE

Appel à candidature pour une exposition
« Secondes vies du matériel sportif » / PARIS
Date limite de réception des candidatures : lundi 7.07.2014.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Présentation du projet
Le contexte
A l’issue des conférences environnementales annuelles, le premier ministre transmet
à chaque ministère une lettre de cadrage spécifique fixant les actions de développement
durable à réaliser dans l’année.
Le projet d’exposition d’œuvres réalisées à partir de matériel sportif de réutilisation
s’inscrit dans l’action « Préfigurer une action commune sur le thème du recyclage
et de la réutilisation des matériels sportifs par des créations
artistiques ou techniques innovantes »,
des lettres de cadrage de transition écologique 2014
du ministère chargé de la culture et du ministère chargé des sports.
S’intégrant pleinement dans le principe de l’économie circulaire,
l’exposition projetée
a pour principal objectif de réenchanter et revaloriser le déchet sportif en imaginant
pour celui-ci une nouvelle utilité ou simplement une valeur artistique et émotionnelle.
Le volet social du développement durable est aussi recherché : celui de créer du lien
en réunissant des publics de sensibilité différente autour d’un sujet commun
et de favoriser le dialogue sur un avenir durable partagé.
Il convient de noter que des réutilisations sont déjà pratiquées :
des objets existent, créés à partir
de matériel sportif usagé par les acteurs du monde du sport
(fédérations, fabricants, pratiquants, distributeurs etc.).
Nous pouvons citer en exemple des robes faites
à partir de toiles de parapentes et parachutes
ou à partir de plumes de volants de badminton,
des meubles faits à partir de skis et snowboards
ou à partir de parquet de basket-ball, des sacs faits à partir de
combinaisons en néoprène,
de chambres à air ou de maillots de sports collectifs,
des sols sportifs faits à partir de balles de tennis, etc.
L’objectif
L’objectif de l’appel à candidature est de choisir
des artistes ou des designers pour les faire réfléchir
à une création avec du matériel sportif de réutilisation, de nature à éveiller les consciences
sur l’avenir de la planète et la nécessité d’économiser ses ressources.
Les œuvres issues de cette consultation seront exposées en 2015 dans un lieu fréquenté
par un public amateur de sport (probablement Roland Garros),
ainsi que dans un lieu culturel à déterminer.
Des supports de communication seront réalisés à cette occasion,
notamment sur les sites des ministères des sports et de la culture,
offrant une visibilité des artistes et des oeuvres produites.
L’organisation de la consultation
dans un premier temps, l’appel à candidature permettra de sélectionner
au maximum 30 artistes à partir du dossier de candidature ;
dans un deuxième temps, les artistes sélectionnés à l’issue de la première étape
seront invités à réaliser une esquisse. 10 esquisses au maximum seront sélectionnées ;
dans un troisième temps, les artistes dont les esquisses
ont été sélectionnées réaliseront les oeuvres destinées aux expositions.
Les dossiers de candidature
Les candidats doivent constituer un dossier de candidature, en français,
sous format papier et numérique (clé USB ou support CV/DVD, compatibles PC),
comportant :
les formulaires DC1 et DC2 dûment remplis, à télécharger sur
http://www.economie.gouv.fr/daj/formulaires-declaration-candidat ;
une note d’intention sur une page A4 exprimant la motivation du candidat ;
un dossier artistique : un portfolio de format A4, relié, de 20 pages maximum soit 10 feuillets,
qui permettra d’apprécier le travail artistique du candidat.
Pour chaque œuvre, il sera précisé s’il s’agit d’oeuvres réalisées ou de projets,
s’il s’agit d’oeuvres personnelles (à privilégier) ou réalisées dans un cadre collectif ;
un curriculum vitae mentionnant les compétences et les références auxquels seraient joints
les justificatifs afférents.
La sélection des dossiers de candidatures
30 candidats au maximum seront sélectionnés à partir du dossier de candidature
dont les caractéristiques sont précisées ci-dessus.
Les dossiers ne répondant pas aux conditions administratives requises seront éliminés.
Le travail de sélection sera réalisé par une commission artistique
comportant des professionnels de l’art contemporain.
Les critères de sélection de la commission porteront sur :
la qualité du dossier artistique et son adéquation avec les objectifs de la consultation,
notamment : la sensibilité du candidat aux questions environnementales, sa capacité à mettre
en perspective les enjeux de société et à les faire partager à un public non spécialisé,
l’intérêt porté aux techniques de mise en œuvre utilisant des matériaux écologiques.
la pertinence des motivations développées dans la note,
en lien avec la spécialité choisie (art ou design),
ainsi que sur l’engagement du candidat à l’égard du développement durable.
Les dossiers artistiques des candidats non retenus leur seront restitués
entre le 1er novembre 2014 et le 15 décembre 2014 à l’adresse suivante :
Ministère de la culture et de la communication
Secrétariat de la mission développement durable
182 rue Saint Honoré 75033 PARIS Cedex 01
Les modalités de participation
Les candidatures
Les candidatures sont ouvertes aux artistes ou designers, jeunes ou confirmés,
quel que soit leur statut juridique, cotisant aux structures
professionnelles obligatoires
(Agessa, maison des artistes sécurité sociale).
Les collectifs d’artistes peuvent également déposer un projet mais seule une personne
référente désignée par le collectif et répondant
aux critères de l’appel pourra présenter une esquisse
L’inscription
Les dossiers seront envoyés avant le 7.07.2014, le cachet de la poste faisant foi,
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
à : Madame Guislaine Paulmin Mission développement durable
182 rue Saint-Honoré 75033 PARIS Cedex 01
Un accusé de réception sera envoyé par courriel à réception
des dossiers parvenus dans les délais.
Pour toute information complémentaire, vous adresserez un courriel à
Alexandrine Dhainaut/
alex.dhainaut@gmail.com
avec copie à Guislaine Paulmin/
guislaine.paulmin@culture.gouv.fr.
Les étapes suivantes
La seconde étape : les esquisses
Les candidats retenus à l’issue de la première
étape seront invités à remettre une esquisse.
Le dossier de consultation de la seconde étape leur sera remis
dès la troisième semaine de juillet.
10 semaines minimum seront laissées pour la réalisation des esquisses,
la date limite de remise se situant début octobre.
Le thème et la technique sont libres,
la seule condition étant de réaliser une œuvre (art ou design)
avec du matériel sportif de réutilisation et de répondre aux objectifs de la consultation.
L’esquisse sera livrée sur un support papier ou sur tout autre support au choix
de l’artiste et sur format numérique
(clé USB ou support CV/DVD, compatibles PC).
Elle comprendra un visuel complété d’un descriptif du projet. Un plan au sol
et des images du premier lieu d’exposition seront fournis aux candidats).
Ses caractéristiques devront tenir compte des conditions d’examen du jury
qui se réunira autour d’une table pendant une journée
pour examiner l’ensemble des esquisses.
Celles-ci devront donc être faciles à manipuler et à appréhender.
Par ailleurs, pour garantir l’égalité entre les candidats, elles devront être
en rapport avec l’indemnisation financière de 500 euros.
A titre de référence, si le support choisi est le papier, il ne devra pas excéder
une feuille au format A3 et un descriptif d’une page au format A4.
La sélection des esquisses
Le jury, composé de représentants de la maîtrise d’ouvrage,
de parties prenantes et de personnalités qualifiées se réunira à la mi-octobre 2014.
Les critères de sélection de ces esquisses seront les suivants :
créativité, l’originalité et la qualité artistique du projet ;
capacité de l’oeuvre à sensibiliser le public à une autre forme de consommation ;
capacité de l’oeuvre à montrer le rôle de l’artiste pour imaginer un futur durable ;
capacité de l’oeuvre à favoriser l’échange et la complémentarité
des pratiques sportives et culturelles.
Une indemnité de 500 euros sera allouée à chacun des artistes
dont l’esquisse n’aura pas été retenue.
La troisième étape – Réalisation des oeuvres
Les candidats retenus à l’issue de la première étape (10 au maximum) seront invités
à réaliser l’oeuvre esquissée lors de la seconde étape et sélectionnée par le jury.
Les œuvres seront à réaliser avec du matériel sportif déjà utilisé que l’artiste
pourra choisir parmi ceux que les fédérations sportives auront mis à sa disposition.
A titre d’exemples : combinaison en néoprène, planche
à voile, planche de surf, coque de bateau,
skis, snowboard, balle de tennis, volant de badminton, cadre de vélo, voile de parapente
et de parachute, chambre à air, pneu, etc. Les possibilités sont larges,
elles tiendront compte des particularités sportives de la région de résidence de l’artiste.
Les œuvres seront à livrer au 1er trimestre 2015 et devront être
facilement transportables.
A titre de référence, s’il s’agit d’une sculpture,
elle ne devra pas excéder un volume de 2 m3 et un poids de 80 kgs. Le marché
Le contrat passé à l’issue de cette procédure adaptée,
sera un marché à bons de commande multi attributaire.
Chaque artiste sélectionné bénéficiera
d’une rémunération forfaitaire de 4 500 euros.
Pour la première exposition, qui aura lieu à Paris,
l’artiste devra concevoir, réaliser, livrer et installer son œuvre,
assurer le transport de l’oeuvre jusqu’au lieu de l’exposition
ainsi que démonter et récupérer son œuvre.
Les frais de transport hors d’Ile-de-France seront remboursés sur
présentation de justificatifs,
sachant que l’administration ne pourra les prendre en charge au-delà de 300 euros.
L’artiste restera propriétaire de son œuvre mais il devra céder les droits d’exploitation
au maître d’ouvrage pendant les 3 ans suivant la consultation
(communication visuelle
autour de l’oeuvre et de l’exposition dans la presse,
les sites des Ministères, les sites partenaires, etc.).
Le maître d’ouvrage s’engage à faire connaître
les résultats de la consultation à travers
notamment sa diffusion sur les sites du ministère
chargé de la culture et du ministère chargé des sports.


APPEL A COMMANDE ARTISTIQUE

COMMANDE ARTISTIQUE POUR LA COMMEMORATION DE LA GUERRE 14/18 /
MARCOUSSISVille de MarcoussisNous proposons à un artiste (ou groupement d’artistes)
de créerune œuvre évolutive dans la commune de Marcoussis (91)
sur un lieu préalablement choisi par le comité de pilotageet
d’imaginer des moments de rencontre avec ses habitants.Intention
généraleDans le cadre de la commémoration de la Grande Guerre 14/18,l
a commune de Marcoussis développera tout au long des cinq
années(2014/2018),en partenariat avec le tissu associatif local,
un parcours constitué derencontres,de créations,
d’expositions et d’échanges à direction de tous les publics.
Un accent plus spécifique sera apporté quant à l’histoire de notre commune,
et plus particulièrement aux soldats issus de Marcoussis morts au combat.
La commande de création plastique devra donc être évolutive,et symboliser chaque année,
le nombre de morts au combat.
Réalisation d’une création in situ pour la commune.
Les candidats sont invités à proposer une œuvre en volume :
Art in situ, art public, art environnemental sont autant de formes
d’expression artistiques investissant les lieux de vie,
les lieux depassage et le paysage.L’œuvre, proposant une approche originale et réflexive s’inscrira
sur un territoire précis en répondant à un contexte et à une histoire locale.
L’œuvre devra être évolutive mais n’est pas obligatoirementappelée à rester in situ ou a être pérenne.
Elle restera la propriété de la ville de Marcoussis à l’issue des
commémorations.
Le site de créationL’œuvre devra être réalisée au sein du parc du Château des Célestins.
Ce site à fort caractère historique comporte un ancien
couventqui abrite aujourd’hui l’école des arts de Marcoussis,
mais aussiune salle de spectacle et de cinéma,
des studios de répétitionset d’enregistrement, ainsi qu’une crèche collective.
Il s’agit donc à la fois d’un lieu patrimonial emblématique de la commune,mais aussi de
son principal lieu de vie culturelle.
Le contexte et les actions de médiation possiblesLa commémoration du centenaire 14/18
sera abordée,par le biais de manifestations variées et par des angles
d’approchedifférents(vie quotidienne, artistique, agricole…).
Le propos de cette commande artistique
est donc de s’inscrirecomme un fil rouge symbolisant de façon sensible et poétique,
d’année en année, les 110 hommes, jeunes et moins jeunes,habitants de marcoussis,
envoyés au combat et qui ne sont pas revenus.Le mode d’intervention des actions de
médiation-en lien avec la création originale ou les travaux antérieurs- est laissé
ouvert aux propositions de l’artiste retenu.Profils
recherchésH/F majeur, pas de limite d’âge.Artistes,
paysagistes ou architectes utilisant le volume
comme moyend’expression (sculpture, installations).
Artistes professionnels ou en voie de professionnalisation
(régime socialeobligatoire Mda-sécurité sociale ou Agessa)
Critères de sélection : Capacité de l’œuvre à s’inscrire dans la
commune et le site choisiFaisabilité du projet de création et d’exposition
(dimensions, sécurité,longévité)Originalité
et adaptation des rencontres avec la population.
Qualité du projet de médiation auprès des scolaires et des publics adultes.
Capacité du projet à se dérouler sur 5 années.
Dotation et conditions d’accueil.
Une enveloppe globale (intégrant la création,
le matériel et la médiation)de 8000 euros est proposée.
Une enveloppe supplémentaire pourra être allouée en fonction
de la nature et du volume de la médiation culturelle proposée.
L’artiste aura accès aux locaux dédiés à l’enseignement
des arts plastiques à l’école des arts,
en concertation avec le directeur et les professeurs quant au planning d’utilisation.
Il devra être autonome quant à ses déplacements.Modalités de candidature.
Les candidats peuvent répondre individuellement ou collectivement.
Dans le cas d’un projet collectif, les artistes participants
se partageront alors le montant total
de la bourse artistique.
La candidature devra être retournée au plus tard le 15.09.2014
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
par mail
mediatheque@marcoussis.frou par courrier :
Céline Arranger – Médiathèque Léo Ferré
5 rue Alfred Dubois -
91460 MARCOUSSIS
Le cachet de la poste fait foi pour les courriers postaux.
Pour les envois par e-mail, il est possible
de scanner les documents remplis et signés,
l’e-mail ne devant pas dépasser 5 MO
Un e-mail sera envoyé pour confirmer la réception du
dossier.
Le dossier de candidature est à télécharger directement sur le site de la
ville à la page médiathèque.
Renseignements contactez
Céline Arranger : mediatheque@marcoussis.fr


MARCHE PUBLIC

Refonte du site portail internet (usines à sites) et du portail intranet
du Centre des monuments nationaux / PARIS
Centre des Monuments Nationaux Hôtel de Sully
62 rue Saint-Antoine 75186 PARIS CEDEX 04
Marché public de Techniques de l’information
et de la communication Refonte du
site portail internet (usines à sites) et du portail intranet
du Centre des monuments nationaux
REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC)
Appel d’offres ouvert – Articles 33, 56 à 59 et 77 du Code des Marchés Publics
Date et heure de limite de remise des offres : JEUDI 24.07.2014 17h.
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
ARTICLE 1 - ACHETEUR PUBLIC
1.1 – NOM ET ADRESSE OFFICIELS DU POUVOIR ADJUDICATEUR
Centre des Monuments Nationaux (CMN) Hôtel de Sully
62 rue Saint-Antoine 75186 PARIS CEDEX 04
1.2 – TYPE D’ACHETEUR PUBLIC
Le Centre des Monuments Nationaux
est un établissement public à caractère administratif,
placé sous la tutelle du MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION.
Le Pouvoir Adjudicateur est représenté
par le Président du Centre des Monuments Nationaux.
ARTICLE 2 – CARACTERISTIQUES DE LA CONSULTATION
2.1 – OBJET DU MARCHE
La présente consultation a pour objet un écosystème numérique
avec la conception et le développement de projets Internet et intranet.
Les prestations portent sur la refonte : -Du portail Internet (usine à sites) dont
site institutionnel du CMN sites dédié aux services, activités
ou événements de l’établissement sites propres aux monuments
du portail intranet du CMN 2.2 – TYPE DE PROCEDURE
La consultation est passée par appel d’offres en application des articles 33, 56 à 59 et 77
du Code des Marchés Publics (décret n°2006-975 du 1er août 2006 modifié).
2.3 – DUREE DU MARCHE
Le présent marché (lot 1 et lot 2) prend effet à compter de sa
notification.
Il arrivera à échéance le 1er décembre 2018.
Les prestations seront effectuées seront le calendrier joint en annexe au CCTP.
2.4– FORME DU MARCHE
Marché passé pour partie à prix forfaitaires et pour partie à prix unitaires.
2.5 – DECOMPOSITION EN LOTS
La procédure est allotie. Elle se décompose en 2 lots identifiés comme suit :
Lot n°1 : Conception éditoriale, fonctionnelle, ergonomique et graphique -
Lot n°2 : Intégration, développement du front office,
du back office commun et du middle office,
hébergement et maintenance de la Solution.
Chaque lot ainsi identifié fait l’objet d’un marché indépendant
juridiquement
mais lié techniquement à la réalisation des autres marchés.
A chaque lot correspondra un marché distinct conclu soit avec une
entreprise individuelle
soit avec un groupement d’entreprises. Les candidats peuvent répondre
dans le cadre de la présente consultation à tout ou partie des lots.
Un même candidat peut se voir attribuer plusieurs lots
2.6 – PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES EVENTUELLES
Le candidat devra obligatoirement chiffrer les 11
Prestations supplémentaires éventuelles (PSE) décrites
dans le Cahier des clauses techniques Particulières (CCTP).
2.7 – VARIANTES
Les variantes ne sont pas autorisées.
ARTICLE 3 – DISPOSITIONS GENERALES
3.1 – MODALITES ESSENTIELLES DE FINANCEMENT
Le règlement des dépenses se fera par mandat administratif dans le délai
de 30 jours à compter de la réception de la facture
Le présent marché est financé sur les ressources propres de
l’Etablissement.
Le titulaire pourra céder ou nantir les créances résultant du marché.
3.2 – GROUPEMENTS
Les candidats peuvent se présenter individuellement ou en groupement.
Les candidats sont informés que le groupement
éventuel devra adopter la forme du groupement
solidaire en cas d’attribution du marché.
Le pouvoir adjudicateur interdit aux candidats de présenter leurs offres
en agissant à la fois en qualité de candidats individuels et de membres
d’un ou plusieurs groupements, conformément à l’article
51-VI-1 du code des marchés publics.
3.3 – DELAIS DE VALIDITE DES OFFRES
Les candidats restent engagés par leur offre pendant cent quatre vingt (180)
jours calendaires à compter de la date limite de remise des offres fixée par le présent
Règlement de la Consultation.
4.1 – ARTICLE 4 - DOSSIER DE CONSULTATION REMIS AUX CANDIDATS
MODALITES DE RETRAIT DES DOSSIERS
Le dossier de consultation est à retirer gratuitement
par les candidats jusqu’à la date limite de remise des offres
par téléchargement sur la plate-forme
dématérialisée PLACE (Plateforme des achats de l’Etat) :
https://www.marches-publics.gouv.fr
4.2 – CONTENU DU DOSSIER DE CONSULTATION
Le dossier consultation est gratuit et à retirer par les candidats. Il contient les pièces suivantes :
Le présent Règlement de la Consultation (R.C.),
L’Acte d’Engagement (A.E.) propre à chacun des lots,
Le Cahier des Clauses Administratives Particulières (C.C.A.P) propre à chacun des lots,
Le Cahier des clauses techniques particulières (C.C.T.P) commun aux deux lots,
La Décomposition du prix globale et forfaitaire (D.P.G.F) propre à chacun des lots,
Le Bordereau des Prix Unitaires (B.P.U.) propre à chacun des lots.
Le cadre de réponse (mémoire technique) propre à chacun des lots
4.3 – MODIFICATIONS APPORTEES AU DOSSIER DE CONSULTATION
Le Centre des Monuments Nationaux se réserve le droit d’apporter, en les portant
à la connaissance des candidats au plus tard dix (10) jours avant la date limite fixée
pour la remise des offres, des modifications de détail au présent dossier de consultation.
Les candidats devront alors répondre sur la base du dossier
ainsi modifié sans pouvoir élever aucune réclamation à ce sujet.
Le délai ci-dessus fixé sera décompté à partir de la date à laquelle les candidats auront reçu les modifications.
Si pendant l’étude du dossier par les candidats, la date limite fixée pour la remise
des offres est reportée, la disposition précédente est applicable en fonction de cette nouvelle date.
4.4 – COMPLEMENTS A APPORTER AU DOSSIER DE CONSULTATION
Les candidats n’ont pas à apporter de compléments au dossier de
consultation.
ARTICLE 5 - DOSSIERS REMIS PAR LES CANDIDATS –
CONDITIONS DE PARTICIPATION A LA CONSULTATION
Les candidats doivent présenter leur offre dans les conditions
suivantes sous peine d’être écartés de la consultation.
5.1 – MODALITES DE PRESENTATION DES DOSSIERS
Conformément aux dispositions de l’article 56 modifié du code des marchés publics
et selon l’arrêté du 15 juin 2012, les offres des candidats sont
transmises directement
et uniquement par voie dématérialisée sur la Plateforme des achats de l’Etat
« PLACE » accessible à l’adresse suivante :
https://www.marches-publics.gouv.fr/
Les offres seront entièrement rédigées en langue française
ainsi que les documents de présentation associés.
Aucune offre reçue par voie papier ne sera acceptée.
Elle sera retournée au candidat le cas échant sans avoir été analysée.
5.2 – DATE LIMITE DE RECEPTION DES OFFRES
Les offres doivent être réceptionnées
sur la plate forme des achats de l’Etat
avant le Jeudi 24.07.2014 à 17h.
++++++++++++++++++++++++++++++
Seul l’horodatage de réception de l’offre par la PLACE fait foi
(et non la date et heure d’envoi par le candidat du fichier
contenant son offre sur la plateforme).
Toute offre arrivée hors délai selon l’horodatage de réception de la PLACE
sera écartée et non analysée par le pouvoir adjudicateur.
5.3 – CONTENU DE L’ENVELOPPE
Toutes les pièces doivent être fournies impérativement en langue française
ou être accompagnées de leur traduction.
Elles doivent également être signées par une personne habilitée à engager la société.
Pour les candidats non établis en France, ces candidats devront fournir les
attestations similaires au regard des règles de droit d’effet équivalent.
5.3.1 – CONTENU DE LA CANDIDATURE
La candidature doit contenir les pièces suivantes :
1. Formulaire DC 1 « Lettre de candidature », complété, daté et signé 2.
Formulaire DC2 « déclaration du candidat », intégralement complété
(dans sa rubrique E le cas échéant),
daté, signé et accompagné des annexes suivantes :
a) Déclaration indiquant le chiffre d’affaires des 3 dernières années, le chiffre d’affaires
sur les founitures/prestations similaires à l’objet du marché
b) Déclaration indiquant les effectifs du candidat
et l’importance de son personnel, notamment son personnel d’encadrement
c) Déclaration indiquant l’outillage, le matériel et l’équipement
technique dont le prestataire dispose.
d) Dossier de références concernant des prestations similaires à celles du périmètre concerné
(Internet/Intranet) sur les 3 dernières années dans lequel figurent les renseignements suivants :
étendue et montant des marchés, période d’exécution et le destinataire public ou privé.
Toutefois, en l’absence de certificat, le candidat pourra apporter la preuve
de sa capacité par tous moyens notamment par des certificats d’identité professionnelle
ou des références en travaux, attestant de la compétence de l’opérateur économique
à réaliser la prestation pour laquelle il se porte candidat.
Conformément à l’article 45-III alinéa 2 du Code des marchés publics, les sociétés
créées récemment qui ne sont pas en mesure de produire les pièces exigées,
peuvent justifier de leurs capacités financières par d’autres moyens équivalents à ceux listés
par l’arrêté du 28 aout 2006 fixant la liste des renseignements et des documents
pouvant être demandés aux candidats aux marchés passés par les pouvoirs adjudicateurs.
4. La justification des pouvoirs de la personne habilitée
à engager le candidat ou les membres du groupement +
Extrait Kbis à jour Les formulaires DC 1 et 2 sont téléchargeables
à l’adresse suivante :
http://www.economie.gouv.fr/daj/formulaires-declaration-candidat
En cas de groupement : Le candidat joindra pour chaque membre du
groupement l’intégralité
des pièces et justificatifs susmentionnés
(hormis la lettre de candidature - Formulaire DC 1 -
qui est signée par tous les membres du groupement sur le même document).
Pour justifier des capacités professionnelles et techniques d’autres opérateurs économiques,
le candidat membre du groupement devra produire les mêmes documents
concernant l’opérateur que ceux exigés des candidats.
Le candidat membre du groupement produira, conformément à l’article 45-III
du code des marchés publics, la preuve qu’il en disposera pour l’exécution du marché.
En cas de sous-traitance :
Pour justifier des capacités professionnelles, techniques et financières
d’un ou de plusieurs sous-traitants, le candidat produit les mêmes documents concernant le
sous-traitant que ceux exigés des candidats par le pouvoir adjudicateur
(Formulaire DC 2 ou autres documents sus mentionnés).
Par ailleurs, il adresse une déclaration spéciale
(modèle type DC4 et accessible à l’adresse suivante) :
http://www.economie.gouv.fr/daj/formulaires-declaration-candidat
En outre, pour justifier qu’il dispose des capacités de ce ou ces
sous-traitants
pour l’exécution du marché, le candidat produit soit le contrat de sous-traitance,
soit un engagement écrit du ou des sous-traitants.
5.3.2 – CONTENU DE L’OFFRE
Les candidats auront à produire un dossier complet comprenant
les pièces énumérées ci-après complétées,
datées et signées par le représentant qualifié de l’entreprise candidate.
Le dossier « offre » devra contenir les documents suivants :
L’acte d’engagement du ou des lot(s) concerné(s), daté et signé
par le représentant qualifié de la société qui sera signataire du marché
La décomposition du prix globale et forfaitaire du ou des lot(s)
concerné(s), dûment renseignée et signée ;
Le Bordereau des Prix Unitaires (B.P.U.) du ou des lot(s) concerné(s),
dûment complété, daté et signé,
Le planning détaillé d’intervention prévisionnel du ou des lot(s)
concerné(s)
daté et signé, par le représentant qualifié de l’entreprise candidate
Le cadre de réponse (cadre de mémoire technique) du ou des lot(s)
concerné(s) daté et signé, par le représentant qualifié de l’entreprise candidate
un relevé d’identité bancaire original,
Pour les groupements d’entreprises, l’acte d’engagement sera signé soit par l’ensemble
des cotraitants soit par le seul mandataire (en fonction de l’habilitation précisée
dans le formulaire DC 1 ou tout autre document d’habilitation).
En cas de sous-traitance déclarée au moment de la candidature l’acte d’engagement
sera accompagné éventuellement par la demande d’acceptation de
sous-traitant et d’agrément
des conditions de paiement (formulaire type DC4 dûment complété et signé) ;
ARTICLE 6 - EXAMEN DES OFFRES ET
CRITERES PONDERES DE JUGEMENT DES OFFRES
A l’issue de l’ouverture et de l’examen du contenu des offres,
seront éliminées les offres irrégulières inacceptables ou inappropriées à l’objet du marché,
conformément aux dispositions de l’article 53-III du Code des Marchés Publics.
6.1 - CRITERES D’ATTRIBUTION ET DE JUGEMENT DES OFFRES
L’offre économiquement la plus avantageuse sera appréciée en fonction
des critères énoncés ci-dessous avec leur pondération.
Pour le lot 1 :
Critères Pondération
Valeur technique de l’offre 60 points
Prix des prestations 40 points
6.1.1 – CRITERE « VALEUR TECHNIQUE DE L’OFFRE »
(NOTE SUR 60 POINTS)
Le critère
« Valeur technique de l’offre » est décomposé
selon les sous-critères énoncés ci-dessous avec leur pondération.
Pour le critère « valeur technique de l’offre », une note inférieure à 25/60 est éliminatoire.
Les offres recueillant une telle note seront écartées d’office sans analyse du critère prix.
6.1.2 – CRITERE « PRIX DES PRESTATIONS » (NOTE SUR 40 POINTS)
Le critère « Prix » sera décomposé en fonction des sous-critères suivants :
DPGF : 30 points - BPU : 10 points
Pour la DPGF, la note maximale de 30 points sera attribuée
à l’offre la plus basse parmi les offres non éliminées.
Les autres offres seront notées proportionnellement
à cette meilleure note selon la formule suivante :
Nx=Pmin x 30 / Px Où : Nx est la note obtenue par l’offre X Pmin est le prix hors taxe
de l’offre au prix le plus bas Px est le prix hors taxe de l’offre X
Pour le BPU, la note maximale de 10 points sera attribuée sera attribuée
à la meilleure offre c’est-à-dire à l’offre présentant le prix le plus bas
Sous-Critères de la valeur technique de l’offre
Pondération
Planning prévisionnel (5 points)
Méthodologie de gestion de projets notamment sur les aspects de
conception et de rédaction de cahier des charges fonctionnel,
y compris les respects des pré requis (10 points)
Profils des intervenants et description de l’organisation (5 points)
Exemple de sites réalisés actuellement en ligne considérés comme réussis :
desktop, mobile, accessibilité (10 points)
Conception et proposition graphique (30 points)
Les autres offres seront notées proportionnellement
à cette meilleure note selon la formule suivante :
Nx=Pmin x 10/ Px Où : Nx est la note obtenue par l’offre X Pmin
est le prix hors taxe de l’offre la plus basse Px est le prix hors taxe de l’offre X
(Total des lignes du BPU)
(*) Sous réserve que l’offre ne soit pas anormalement basse.
Pour le lot 2 :
6.1.3 – CRITERE « VALEUR TECHNIQUE DE L’OFFRE »
(NOTE SUR 70 POINTS)
Le critère
« Valeur technique de l’offre » est décomposé
selon les sous-critères énoncés ci-dessous avec leur pondération.
Pour le critère « valeur technique de l’offre »,
une note inférieure à 30/70 est éliminatoire.
Les offres recueillant une telle note seront écartées
d’office sans analyse du critère prix.
6.1.4 – CRITERE « PRIX DES PRESTATIONS »
(NOTE SUR 30 POINTS)
Le critère « Prix » sera décomposé en fonction des sous-critères suivants :
DPGF : 15 points - BPU : 15 points
Pour la DPGF, la note maximale de 15 points sera attribuée
à l’offre la plus basse parmi les offres non éliminées.
Critères : Pondération
Valeur technique de l’offre 70 points
Prix des prestations 30 points
Sous-Critères de la valeur technique de l’offre
Pondération
Proposition technique des candidats : respect des pré requis, continuité
du portail Internet actuel (clone), portail Internet, portail intranet, performance et disponibilité,
maintenance et assistance, dimensionnement et évolution, réversibilité (25 pts)
Planning prévisionnel (5 pts)
Présentation de la méthodologie AGILE (10 points)
Couverture fonctionnelle (25 pts)
Exemple de sites réalisés, actuellement en ligne considérés comme réussis (5 pts)
Les autres offres seront notées proportionnellement
à cette meilleure note selon la formule suivante :
Nx=Pmin x 15 / Px Où : Nx est la note obtenue par l’offre X Pmin
est le prix hors taxe de l’offre au prix le plus bas Px est le prix hors taxe de l’offre X
Pour le BPU, la note maximale de 15 points sera attribuée
à la meilleure offre c’est-à-dire à l’offre présentant le prix le plus bas
Les autres offres seront notées proportionnellement
à cette meilleure note selon la formule suivante :
Nx=Pmin x 15/ Px Où : Nx est la note obtenue par l’offre X Pmin est le prix hors taxe
de l’offre la plus basse Px est le prix hors taxe de l’offre X (Total des lignes du BPU)
(*) Sous réserve que l’offre ne soit pas anormalement basse.
6.2 – AUDITION DES CANDIDATS
Les 3 candidats les mieux classés à la suite de l’analyse
des offres selon les critères exposés ci-avant,
seront auditionnés, sous réserve d’un nombre suffisant
de candidats et que les candidats aient pour le critère
« Valeur technique » une note supérieure à 25/60 pour le lot 1 et 30/70 pour le lot 2.
Cette audition aura lieu entre le 04 août et le 08 août 2014.
Dans le cadre de cette audition, le candidat sera invité
à apporter des précisions sur son offre et sur son dossier technique.
ARTICLE 7 - RENSEIGNEMENTS SUR LA DEMATERIALISATION
La présente consultation est passée en application de l’article 56
du Code des marchés publics et de l’arrêté
du 15 juin 2012 relatif à la signature électronique
dans les marchés publics (abroge et remplace l’arrêté du 28 août 2006).
A ce titre, la plateforme des achats de l’Etat,
https://www.marches-publics.gouv.fr
mise à disposition par le Centre des monuments nationaux est libre d’accès
et permet les échanges des documents dans le cadre de la présente
consultation.
Par l’intermédiaire de cette plate-forme, les soumissionnaires doivent :
retirer le dossier de consultation (DCE) dans son intégralité,
poser leurs éventuelles questions relatives à son contenu, télécharger les demandes de précisions
et réponses aux questions posées, les modifications apportées au dossier de consultation
(se référer à l’article 11 du présent règlement de la consultation), envoyer leur offre par voie électronique.
Un guide d’utilisation est également disponible sur le site
https://www.marches-publics.gouv.fr
afin de faciliter le maniement de la plate-forme.
Le soumissionnaire devra se référer
aux pré-requis techniques et aux conditions générales d’utilisation, disponibles sur le site.
Concernant plus, précisément la signature électronique :
Les documents du marché listés au présent RC, transmis par voie
électronique,
sont signés électroniquement selon les modalités détaillées ci- dessous.
Par application de l’arrêté du 15 juin 2012 relatif à la signature électronique
dans les marchés publics en vigueur pour toutes les procédures
dont la date limite de dépôt des offres est postérieure
au 30 septembre 2012, le candidat doit respecter les conditions relatives :
1) au certificat de signature du signataire, 2) à l’outil de signature utilisé
(logiciel, service en ligne, parapheur le cas échéant), devant
produire des jetons de signature] conformes aux formats
réglementaires dans l’un des trois formats acceptés.
LES EXIGENCES RELATIVES AUx CERTIFICATS
DE SIGNATURE DU SIGNATAIRE
Le certificat de signature du signataire respecte
au moins le niveau de sécurité préconisé.
1er cas : Certificat émis par une Autorité de
certification "reconnue" Le certificat de signature
est émis par une Autorité de certification mentionnée
dans l’une des listes de confiance suivantes :
www.references.modernisation.gouv.fr
http://ec.europa.eu/information_society/policy/esignature/eu_legislation/trusted_lists/index_en.htm http://www.industrie.gouv.fr/tic/certificats
Dans ce cas, le soumissionnaire n’a aucun justificatif à fournir
sur le certificat de signature utilisepour signer sa réponse.
2ème cas : Le certificat de signature électronique
n’est pas référencé sur une liste de confiance
La plateforme de dématérialisation
« PLACE » accepte tous certificats de signature électronique
présentant des conditions de sécurité équivalentes
à celles du référentiel général de sécurité (RGS).
Le candidat s’assure que le certificat qu’il utilise
est au moins conforme au niveau
de sécurité préconisé sur le profil d’acheteur, et donne tous les éléments nécessaires
à la vérification de cette conformité par l’acheteur.
Justificatifs de conformité à produire
OUTIL DE SIGNATURE UTILISE POUR SIGNER LES FICHIERS
Le candidat utilise l’outil de signature de son choix.
Cas 1 : Le soumissionnaire utilise l’outil de signature
de la plate-forme des achats de l’État PLACE.
Cas 2 : Lorsque le candidat utilise un autre
outil de signature que celui proposé sur PLACE,
il doit respecter les deux obligations suivantes :
1)Produire des formats de signature XAdES, CAdES ou PAdES.
2)Permettre la vérification en transmettant en parallèle les éléments nécessaires
pour procéder à la vérification de la validité de la signature
et de l’intégrité du document, et ce, gratuitement.

  • Le signataire transmet les informations suivantes : 1) La procédure permettant la vérification de la qualité et du niveau de sécurité du certificat de signature utilisé : preuve de la qualification de l’Autorité de certification, la politique de certification. Le candidat fournit notamment les outils techniques de vérification du certificat : chaîne de certification complète jusqu’à l’AC racine, adresse de téléchargement de la dernière mise à jour de la liste de révocation ; 2) L’adresse du site internet du référencement du prestataire par le pays d’établissement ou, à défaut, les données publiques relatives au certificat du signataire, qui comportent, au moins, la liste de révocation et le certificat du prestataire de services de certification électronique émetteur. Dans ce cas, le soumissionnaire est dispensé de fournir tout mode d’emploi ou information Dans ce cas, le signataire indique la procédure permettant la vérification de la validité de la signature en fournissant notamment :
  • le lien sur lequel l’outil de vérification de signature peut être récupéré, avec une notice d’explication et les pré-requis d’installation (type d’exécutable, systèmes d’exploitation supportés, etc). La fourniture d’une notice en français est souhaitée ;
  • le mode de vérification alternatif en cas d’installation impossible pour l’acheteur (contact à joindre, support distant, support sur site etc.). RAPPEL GENERAL Un zip signé ne vaut pas signature des documents qu’il contient. En cas de fichier zippé, chaque document pour lequel une signature est requise doit être signé séparément. Une signature manuscrite scannée n’a pas d’autre valeur que celle d’une copie et ne peut pas remplacer la signature électronique. Le soumissionnaire transmet son offre impérativement avant la date et l’heure limite. Un message lui indique que l’opération de dépôt de la réponse a été réalisée avec succès, puis un accusé de réception lui est adressé par courrier électronique précisant la date et l’heure de réception. L’absence de message de confirmation de bonne réception ou d’accusé de réception électronique signifie au soumissionnaire que sa réponse n’est pas parvenue à l’administration. L’assistance téléphonique peut être jointe du lundi au vendredi au 01.76.64.74.07 de 9h à 19h. » ARTICLE 8 - ATTRIBUTION PROVISOIRE Conformément à l’article 46 du Code des Marchés Publics, le soumissionnaire, auquel il est envisagé d’attribuer le marché, devra produire (s’il ne l’a pas déjà fait dans son offre) : Une attestation de fourniture des déclarations sociales et de paiement des cotisations et contributions de sécurité sociale, prévue à l’article L. 243-15 du code de sécurité sociale, émanant de l’organisme de protection sociale chargé du recouvrement des cotisations et des contributions datant de moins de 6 mois (articles D 8222-5-1°du code du travail et D. 243-15 du code de sécurité sociale). Les attestations et certificats délivrés par les administrations et organismes compétents prouvant que les obligations fiscales et sociales ont été satisfaites ou l’état annuel des certificats reçus (formulaire NOTI2). Ce formulaire est disponible sur le site Internet du Ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie à l’adresse suivante : http://www.economie.gouv.fr/daj/formulaires-notification Le candidat veillera à ce que toutes les rubriques le concernant soient remplies. Un extrait de l’inscription au RCS (K ou K-bis), délivré par les services du greffe du tribunal de commerce et datant de moins de 3 mois. Une attestation d’assurance conforme aux exigences et conditions fixées par le marché. Le marché ne pourra être attribué au titulaire provisoire que lorsque celui-ci aura produit au représentant du pouvoir adjudicateur les documents administratifs ci-dessus. Le délai imparti par le pouvoir adjudicateur à l’attributaire pour remettre ces documents sera indiqué dans le courrier l’informant qu’il est pressenti pour réaliser les prestations du marché ; ce délai ne pourra être supérieur à 10 jours calendaires. En cas de non respect par un des candidats provisoirement retenus, du délai imparti, ou de fourniture de documents non valables, son offre sera rejetée. Dans ce cas de figure, c’est le candidat suivant selon le classement des offres qui se verra attribuer le marché de façon provisoire sous réserve de produire ces même documents dans les mêmes conditions de forme et de délai. Les candidats seront informés individuellement du résultat de la consultation dès que la personne responsable du marché aura fait son choix. ARTICLE 9 - RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES Pour obtenir des renseignements d’ordre administratifs et techniques qui leur seraient nécessaires au cours de leur étude, les candidats devront faire parvenir, au plus tard 6 jours calendaires avant la date et l’heure limites de remise des offres, une demande sur la plateforme des achats de l’Etat : https://www.marches-publics.gouv.fr/ La réponse apportée par le pouvoir adjudicateur sera portée à la connaissance de l’ensemble des candidats ayant retiré le dossier de consultation sur la plateforme des achats de l’Etat (=la PLACE) et sera transmise par cette plate forme dématérialisée (PLACE). L’attention des candidats est donc attirée sur l’importance de leur authentification et des informations transmises (courriel donné) lors du téléchargement du DCE sur la PLACE qui dispose que : Attention  : Les informations que vous allez saisir sont importantes. Elles vous permettront tout au long de la procédure de recevoir les informations relatives à la procédure : modifications de dates, rectificatifs/compléments au Dossier de Consultation des Entreprises, etc La réponse apportée par le service sera portée à la connaissance de l’ensemble des candidats ayant retiré un dossier.

APPEL A PROJET ARTISTIQUE

appel à projet 2015 commissaires, curateurs,
artistes, chorégraphes, musiciens, collectifs
galerie NAMIma / NANCY
École nationale supérieure d’art de Nancy
1 avenue Boffrand 54000 Nancy
NAMIma est un acronyme
dérivé de Nano/ Micro/ Macro/.
Il désigne une échelle, du plus petit au plus grand.
Passer de micro à macro,
c’est se déplacer de l’individuel au collectif,
du restreint au global.
Un enjeu fondamental auquel
se confronter au sein d’une école d’art.
NAMIma privilégie l’apparition
et l’expérimentation de formes d’exposition nouvelles.
Créée en janvier 2011 au sein
de l’Ecole nationale supérieure d’art, la galerie
NAMIma produit quatre expositions par an.
L’une d’entre elles est le résultat
d’un appel à projets
http://www.ensa-nancy.fr/-GALERIE-NaMiMale
lieu
La galerie NAMIma se définit
comme un lieu de recherche et
de transversalité situé au coeur
de l’École nationale supérieure d’art de Nancy.
profil
Le candidat s’intéresse de manière
plus particulière aux formes émergeantes.
Sa démarche de travail l’incite à présenter
de jeunes créateurs ayant
une proximité avec les étudiants,
favorisant échanges et complicités,
à la fois conceptuels, plastiques et professionnels.
Il est nécessaire que le candidat
parle et comprenne le français.
exposition et modalités du suivi de projet
L’exposition aura lieu du
jeudi 12 mars au vendredi 10 avril 2015
(vernissage le jeudi 12 mars à 18h)
Le candidat retenu a en charge
la conception, les relations avec les artistes et
le suivi de production et il participe
au montage de l’exposition.
Sa relation régulière à
l’École nationale supérieure d’art de Nancy
est indispensable.
Il lui est attribué la somme de 2000 euros TTC
correspondant à ses honoraires.
Une chambre d’artiste est mise
à disposition, les autres charges
(transport, per diem), étant inclus dans ses honoraires.
Le budget de réalisation
(communication, production,
transport, assurance et vernissage …)
est plafonné à 6000 euros TTC
Il a pour interlocuteur principal
la chargée de production des projets culturels :
benedicte.lepage@ensa-nancy.fr
Il travaillera en étroite collaboration
avec l’équipe de l’École nationale
supérieure d’art de Nancy :
les enseignants, les étudiants concernés, la régie
des expositions et le service
de médiation culturelle et communication.
contenu du dossier de candidature
Projet détaillé de l’exposition (2 pages maximum)
Liste des artistes pressentis (ou autres participants)
CV du commissaire (ou du collectif) (2 pages maximum)
Calendrier général prévisionnel
Budget prévisionnel détaillé
calendrier
Les candidatures doivent être envoyées
au format PDF (max 10Mo)
à l’adresse direction@ensa-nancy.fr
Dépôt des dossiers avant le vendredi 19.09.2014.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Proclamation du résultat le lundi 6 octobre 2014
le comité de sélection
Invité exceptionnel du comité
de sélection 2014/2015 : Petter Jacobsson, chorégraphe
et directeur du Ballet de Lorraine -
Centre chorégraphique National (CCN)
Christian DEBIZE,
directeur de l’École nationale supérieure d’art de Nancy
Jean-Jacques DUMONT, artiste
Vanina GÉRÉ, historienne de l’art
Laurent-Marie JOUBERT, artiste
Léonor NURIDSANY, critique,
commissaire indépendant
Justin MORIN, artiste,
commissaire indépendant
Béatrice SELLERON, scénographe
2 étudiants de l’ENSA.


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

résidence d’action culturelle (2014-2015) / BOLBEC
Dans le cadre du contrat local d’éducation artistique
et culturelle (CLEAC) de la Ville de Bolbec,
est lancé un appel à candidature en vue d’une résidence d’action
culturelle
adressé aux artistes dans les domaines de la création artistique
numérique.
Cadre de l’intervention artistique
Durée : plusieurs semaines de résidence (3 ou 4 semaines,
soit environ 90 heures d’intervention maximum)
réparties sur l’année scolaire 2014-2015.
Lieux : un ou deux établissement(s)
(maternelles et élémentaires) implantés sur la commune.
Définition des interventions
Dans le cadre de l’éducation artistique et culturelle des élèves,
l’artiste devra proposer un projet donnant à voir
et à comprendre la recherche artistique qui l’anime
ainsi que le processus de création
(éducation à la création numérique, initiation et sensibilisation aux
œuvres interactives multimédia, la lecture et à la pratique de l’Internet,
des écrans nomades, approche technique
et initiation à la création numérique…).
L’objet de la résidence est la sensibilisation
aux arts numériques via la création d’une œuvre numérique interactive
multimédia,
ou intégrant les spécificités de l’Internet,
des écrans mobiles..., à chaque étape
de laquelle les enfants participeront.
Ce travail devra être réfléchi en cohérence
avec les activités d’enseignements
et en concertation avec les équipes pédagogiques des établissements.
Suite à la co-construction du projet avec les équipes pédagogiques,
l’artiste (ou l’équipe artistique)
interviendra directement auprès des élèves.
Enjeux et objectifs
L’assurance pour le public scolaire d’un parcours culturel
de qualité dans une démarche participative,
incluant la rencontre avec les œuvres et les artistes.
Le rayonnement des actions sur l’ensemble
de la communauté éducative de la Ville de Bolbec.
Participation des classes :
Ce projet concernera environ 7 à 9 classes.
Un volume horaire de 90h environ d’interventions
est prévu réparties entre novembre 2014 et mai 2015 en fonction
des disponibilités respectives du
ou des artistes et des enseignants.
Ce projet pourra rayonner au-delà de la communauté éducative,
en touchant les familles des élèves et la population de la commune.
Restitution
Un temps de restitution des actions menées sera organisé
en fin d’année scolaire, il ne constituera cependant
pas l’objectif principal des interventions.
Conditions financières :
L’artiste sélectionné bénéficiera d’une
rémunération d’intervention sur la base de 50 euros
(coût total salarial de l’heure).
L’artiste retenu devra être autonome dans ses déplacements.
Pas de prise en charge de l’hébergement.
Candidature :
Peut faire acte de candidature
tout artiste professionnel résidant en France.
Eléments à fournir :
un dossier présentant la démarche artistique de la structure
ou de l’artiste ainsi que les projets
déjà menés avec des enfants, une note
d’intention décrivant le(s) projet(s)
qui pourraient être développé(s)
dans le cadre de la résidence,
un curriculum vitae du ou des intervenants
Calendrier prévisionnel :
30.06.2014 : clôture de l’appel à projets.
+++++++++++++++++++++++++++++++
4 juillet 2014 : sélection du projet
lors du comité de pilotage du CLEAC
Courant juillet : communication du résultat de la sélection
Envoi des dossiers :
Les dossiers doivent être adressés, au plus tard le lundi
30.06.2014.+++++++++++++++++++++++++
par courriel à : serviceculturel@ville-bolbec.fr
Renseignements complémentaires
Pour plus d’information, contactez Sébastien Véniat,
Responsable du Service Culturel au
02.35.31.07.13.


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Résidences et commandes de créations / ROYAUME UNI
Home à Cliftonville, Margate
Résidences et commandes de créations
Home est un programme ambitieux de résidences
et commandes de créations qui se déroulera à Cliftonville,
dans le Kent, au cours de l’année 2014.
Artistes et organisations artistiques sont invités
à envisager cette opportunité de passer du temps
à Cliftonville et de développer de nouveaux travaux
en adéquation avec le lieu et ses communautés.
Financé par Interreg avec des partenaires au
Royaume-Uni et en France, Home est ouvert
aux artistes résidant dans les deux pays et exerçant l’art
sous toutes ses formes.
Un budget de 4 500 British Pound Sterling
(5 620,10 euros) maximum est disponible
pour chaque résidence et
de 6 400 British Pound Sterling
(7 993,02 euros) maximum pour chaque commande,
qui couvre les dépenses,
les frais de matériaux, de déplacements
et de subsistance des artistes.
Le logement sera fourni, le cas échéant,
par des artistes occupant les Resort Studios,
qui sont les « hôtes » du projet.
Les artistes sont libres de décider s’ils veulent postuler
pour une résidence ou une commande,
voire les deux, et seront sélectionnés
par un jury composé de la population locale
et de professionnels de l’art.
Veillez à le mentionner clairement dans
votre proposition n’oubliant pas la date butoir du 7.07.2014.
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
NB : Les artistes sont également invités à prendre part
aux célébrations du 1er anniversaire de
Resort Studios le samedi 5 juillet 2014,
et à découvrir ainsi la région avant
de soumettre leurs propositions.
Contactez-nous si vous voulez nous joindre.
Au nom des partenaires du projet :
MARGATE
ARTS
CREATIVITÉ
PATRIMOINE
2 Introduction et objectifs
Cliftonville fut jadis l’une des destinations touristiques les plus
convoitées du pays, une banlieue située en haut des falaises de Margate,
première station balnéaire du Royaume-Uni. Aujourd’hui, toutes deux
jouissent d’un renouveau, alors que les visiteurs de la nouvelle
attraction culturelle phare de la ville, Turner Contemporary, découvrent
l’histoire, la beauté et l’attrait irrésistible de cette région située à
l’Est du Kent.
Le développement de Cliftonville vit le jour dans les années 1850. Dalby
Square (illustré ci-dessus) est son premier site classé
Outre la richesse de son histoire balnéaire et ses magnifiques traits
architecturaux, Cliftonville bénéficie de la diversité et du dynamisme de
sa communauté locale, où plus de 40 langues différentes sont parlées. À
Northdown Road, sa rue commerçante animée, les boutiques tenues par des
turcs, gambiens, hindous, italiens, grecs et mauriciens côtoient les
magasins locaux historiques, dont certains sont en activité depuis plus
d’un siècle. La plupart des bâtiments date de 1850 à 1914. Places, avenues
et une série d’espaces verts en bordure de mer donnent sur des baies et
des plages pittoresques. Architecture, plages et communauté locale ont à
plusieurs reprises été désignées comme certains des meilleurs atouts de la
région.
Cependant, Cliftonville souffre de stéréotypes négatifs, notamment à
l’échelle locale, suite à une longue période de déclin économique et de
changements démographiques majeurs, donnant lieu à des problèmes sociaux
complexes. Nous voulons forger un sentiment d’identité locale puissant et
positif, bousculer les stéréotypes et modifier les perceptions négatives
de la région. Nous voulons collaborer avec des artistes intéressés de
découvrir et de mettre en valeur ce qui fait notre spécificité en
choisissant Cliftonville comme leur lieu de résidence pendant un mois ou
plus.
3 Buts
À travers une pratique artistique excellente et une collaboration avec la
communauté locale, Home vise à :
Sensibiliser aux points forts de Cliftonville en tant que lieu de
résidence et de travail, en découvrant et mettant en valeur sa spécialité
Sensibiliser à la richesse de l’environnement architectural et naturel de
Cliftonville, son patrimoine unique et la place qu’elle occupe dans
l’histoire en tant que cité balnéaire
Accroître la fierté à l’égard des enfants, des jeunes et des adultes
vivant à et visitant Cliftonville
Nous espérons que le projet servira également de tremplin pour :
Une méthodologie d’évaluation développée et éprouvée, qui fournira un
cadre pour l’évaluation de l’impact des interventions créatives au
Royaume-Uni et en France (mise au point par des spécialistes qui
travaillent aux côtés d’artistes commandités)
Une spécialité locale reconnue dans la pratique artistique socialement
engagée (développée au sein du lieu accueillant le projet, Resort Studios,
et en servant d’aspirations pour de futurs projets)
Hotel Mediterranean, 17-19 Dalby Square, sur une carte postale de 1975 c/o
Kent Gardens Trust
Résidences et leurs résultats
Les artistes doivent être disposés et prêts à passer un minimum de 4
semaines à Cliftonville au cours de l’année 2014. La durée et la forme
précises de chaque résidence fera l’objet d’une négociation avec les
participants dont les candidatures auront été retenues.
Nous sommes intéressés de collaborer avec des artistes qui :
Sont ambitieux, à la fois dans la pratique de leur art et pour
Cliftonville
Sont ouverts d’esprit et généreux
Manifestent un intérêt pour travailler dans un milieu communautaire
S’engagent à documenter et à évaluer leur processus
Souhaitent tisser des liens à long terme avec la ville
Un binôme sera créé entre les membres de Resort Studio et les artistes en
visite, en fonction de leur pratique et des propositions, pour contribuer
à les implanter dans les communautés de Cliftonville, avec lesquels de
nombreux artistes entretiennent des liens solides.
Les artistes doivent être disposés à archiver et partager leur processus
de recherche et leur expérience et à appuyer l’évaluation de Home. À
l’issue des résidences, nous aimerions voir se former un organe de
recherche et/ou de travail en adéquation avec Cliftonville. Nous nous
attendons également à ce que de nouveaux liens soient tissés avec les
individus locaux et/ou les groupes de communautés, de manière pouvant être
attestée et contribuant aux objectifs du projet.
Il est prévu que les artistes passent entre 4 et 6 semaines dans la ville,
mais il pourrait être avantageux de répartir ce séjour tout au long de
l’année pour permettre aux idées de se développer et pour acquérir toute
permission nécessaire (ex. permis de construire et licences pour des
événements). Les artistes souhaitant s’établir en résidence uniquement
(sans prétendre aux commandes) peuvent également se servir de Home comme
d’un projet pilote pour une oeuvre d’art plus importante qui sera achevée
en-dehors du cadre du programme RIC.
Commandes et leurs résultats
À l’issue d’une période de résidence à Resort Studios, ou en fonction de
la connaissance de la région par les artistes, nous espérons commanditer
de nouvelles oeuvres d’art, de nouveaux événements, des interventions
publiques et autres activités créatives qui serviront d’héritage à la
ville.
Les commandes doivent répondre à au moins l’un des critères suivants :
Améliorer l’environnement physique et encourager les personnes à explorer
le quartier
Faire la promotion de l’histoire de la ville en tant que berceau des
stations balnéaires britanniques et sa renaissance en tant que destination
de niveau mondial pour l’art contemporain
Développer la capacité du secteur créatif et encourager le partage des
compétences
Incorporer les activités civiques (bénévolat, etc.) et impliquer
activement un large éventail de résidents
Encourager de nouvelles relations au sein de la communauté locale et entre
les organisations artistiques à Margate et en France
Conditions générales des commandes
Les droits d’auteur et la propriété du travail produit à l’issue des
résidences et des commandes à Home appartiennent à tout moment à
l’artiste.
L’artiste accorde la permission aux partenaires commanditaires de
reproduire toute image créée lors de
la commande par photographie, vidéo, audio,
support numérique ou tout autre à des fins
publicitaires ou promotionnelles en rapport avec le programme.
5 Budget et ressources
Une somme totale maximale de 3 600 British Pound Sterling
(4 496 euros)est mise à disposition de chaque résidence
afin de couvrir les dépenses et les frais de matériaux des artistes, plus
900 British Pound Sterling
(1 124,02 euros) supplémentaires pour les frais de déplacements et de
subsistance. Le logement sera fourni à Cliftonville
par des membres de Resort Studios,
l’organisation hôte du programme Home, s
ans aucun frais supplémentaire pour l’artiste.
Une somme totale maximale de 6 000 British Pound Sterling
(7 493,46 euros)est mise à disposition de chaque création
afin de couvrir les dépenses et les frais de matériaux des artistes, plus
400 British Pound Sterling
(499,56 euros) supplémentaires pour les frais
de déplacements et de subsistance.
Resort Studios mettra également à disposition
des artistes un studio de travail avec accès
à de nombreux équipements en commun au sein du bâtiment historique
Pettman’s Depository (c/o Hello Print studio),
un espace d’exposition, un atelier et une réserve.
Il existe également un programme d’ateliers, d’événements et de dialogue
avec les artistes dans le cadre duquel les artistes en visite sont
encouragés à prendre part activement.
D’autres opportunités consistent à solliciter les étudiants des cours de
mise à niveau universitaire, licence et maîtrise à l’université des arts
créatifs de Canterbury et leurs homologues français.
Éligibilité
Les régions partenaires de la RIC en France (Bretagne, Calais, Lens et
Rouen) et au Royaume-Uni (Bournemouth, Kent et Medway) sont fortement
incitées à postuler. Les candidatures peuvent provenir d’autres régions,
mais les frais de déplacement peuvent uniquement être remboursés depuis
ces régions (voir ci-dessous), dans la limite du budget.
Les résidences et les commandes sont ouvertes aux artistes, quelle que
soit la forme artistique qu’ils exercent. Plusieurs pratiques différentes
seront sélectionnées afin de contribuer au programme. Toutes les
propositions doivent illustrer en quoi l’approche de l’artiste et sa
méthode de travail contribuent aux objectifs du projet. Les résidences et
les commandes ne peuvent pas s’inscrire dans le cadre d’un projet d’études
universitaires.
6 Exigences à respecter
Votre proposition doit être soumise sous forme de document électronique
(au format Word ou PDF) ne dépassant pas 4 Mo et composé de 8 pages A4
maximum. Veuillez respecter les rubriques suivantes :
CV (maximum deux pages A4) qui illustre votre expérience antérieure. En
cas de candidature conjointe, veuillez inclure un bref CV de chacun des
artistes concernés.
Images ou enregistrements du travail antérieur (trois exemples maximum)
Déclaration de l’artiste

  • décrivant sa pratique Proposition
  • décrivant pourquoi vous aimeriez travailler à Cliftonville et vos ébauches d’idées concernant vos projets sur place. Veuillez mentionner clairement si vous postulez pour une résidence ou une commission, ou les deux, et nous indiquer comment vous prévoyez d’utiliser votre temps et qui vous souhaiteriez impliquer (le cas échéant). Indication des dépenses Noms et coordonnées de deux références Lancement de « From the knees of my nose to the belly of my toes » d’Alex Chinneck sur Godwin Road Photo originale de Clive Sax 7 Processus de sélection L’opportunité est annoncée par appel ouvert. Une attention particulière sera apportée pour promouvoir l’opportunité auprès des viviers de créateurs et des praticiens du secteur de la création issus du partenariat de la RIC (voir ci-dessous). Les propositions seront étudiées par la population locale et des artistes professionnels du groupe de pilotage (voir la rubrique Partenaires locaux et gouvernance ci-dessous), ainsi qu’un représentant de Mission Louvre Lens Tourisme. Les artistes présélectionnés seront invités à participer à un entretien à Margate. Les artistes choisis seront sélectionnés en fonction de : La qualité de leur réponse créative à l’appel à propositions La qualité de leur travail antérieur La preuve de leur capacité à délivrer des projets dans des milieux publics en respectant un délai et un budget fixés L’approche de l’archivage du processus et de l’expérience de l’artiste Partenaires de la RIC nationaux et internationaux Home s’inscrit dans le cadre plus large d’un programme de partenariat interfrontalier sur le territoire de la Manche appelé RIC (Revitalisation interrégionale par la culture), financé par Interreg et impliquant les écoles d’art, les organisations artistiques et les autorités locales suivantes : Université des arts créatifs (partenaire principal) ADRT (Agence de Développement et de Réservation Touristiques) : Mission Louvre Lens Tourisme, Lens Arts University College à Bournemouth Communauté d’Agglomération du Calais École Européenne Supérieure d’Art de Bretagne (EESAB) École Supérieure d’Art Le Havre - Rouen Strange Cargo, Folkestone Kent County Council (conseil général du Kent) Medway Council Les partenaires de ce projet s’engagent à défendre le rôle de la pratique créatrice dans la revitalisation. Toutes les activités entreprises par le partenariat mettent fortement l’accent sur une collaboration internationale et se concentrent sur l’engagement de la communauté locale, avec le désir de tirer ensemble des apprentissages du processus. Dans le cadre de ce partenariat, Cliftonville est représentée par l’équipe du département Arts et Culture du Kent County Council, qui a déjà tissé une relation étroite avec ses collègues français de l’ADRT à Lens. Il existe des parallèles entre les deux villes : à Lens, une nouvelle galerie du Louvre a récemment ouvert ses portes, censée conduire à la revitalisation, tout comme Turner Contemporary a commencé à le faire à Margate. Les partenaires sont donc enchantés à l’idée de pouvoir comparer les approches de la culture au service de la revitalisation dans le cadre de ce projet et nous espérons que sa dimension internationale incitera et inspirera les artistes travaillant au Royaume-Uni. Des occasions de visiter Lens se présenteront et, autant que possible, nous encouragerons les artistes à exploiter les thèmes ayant des retombées dans les deux endroits. L’évaluation du programme et son impact se dérouleront en même temps avec des partenaires français et la possibilité d’une collaboration, d’une exposition et d’un apprentissage commun transfrontaliers est ouverte Au Tour du Louvre Lens : Carnet 1 : Les valeurs). Partenaires locaux et gouvernance Home est géré et en partie financé par le partenariat Margate Arts, Creativity, Heritage (MACH) et le Kent County Council. Il est supervisé par un groupe de pilotage local, chargé de définir les résidences et les commandes, de rédiger 8 l’appel à propositions, de sélectionner et de soutenir les artistes et de livrer et d’incorporer le projet à Cliftonville. Le groupe de pilotage se compose de résidents locaux et de représentants des organisations suivantes : Kent County Council est chargé de présenter des rapports aux partenaires de la RIC et à Interreg et de superviser l’évaluation. MACH est un partenariat entre Arts Council, English Heritage et Thanet District Council qui vise à soutenir la croissance du secteur créatif à Margate en tirant profit des opportunités et de l’inspiration offertes par l’héritage et l’environnement historique bâti de la ville. MACH est responsable de la gestion du groupe de pilotage local, d’assurer la liaison avec l’organisation hôte et les artistes en visite, les relations avec les médias et le patrimoine local. Resort est un groupe d’artistes, un espace artistique et un studio implanté dans le bâtiment historique Pettmans Depository de Cliftonville. Resort servira de principal point de contact pour les artistes, en leur fournissant un logement, un accueil chaleureux et un environnement créatif de soutien, des liens dans la communauté de Cliftonville et en assurant le marketing et la promotion du programme. Turner Contemporary est une galerie à Margate proposant des expositions de classe mondiale d’art contemporain et historique, d’événements et d’activités. Turner Contemporary jouera un rôle de conseil quant à la sélection des artistes et aux opportunités pour les artistes d’entrer en rapport avec son programme. Margate Task Force est une équipe inter-agences qui oeuvre pour l’amélioration de la qualité de vie à Margate en transformant les services publics de manière à les rendre réceptifs, visibles et unis. Thanet Community Networks (TCN) est une oeuvre caritative dans la lignée de la Task Force qui soutient et développe des réseaux de communication positifs entre le secteur bénévole, public et privé pour le bénéfice de la communauté au sens large à Thanet et dans les environs. TCN et Margate Task Force soutiennent tous deux le projet afin d’optimiser sa contribution à la revitalisation de Cliftonville et de faciliter l’implication significative des communautés. Les évaluateurs du projet, Susan Potter et Dominique Chadwick, sont chargés de développer le cadre d’évaluation qui étaye la pensée et la livraison du processus de commandes. Calendrier du projet 2014 Juin Appel à propositions Juillet Date butoir des propositions des artistes Présélections du groupe de pilotage Entretiens des artistes Artistes sélectionnés Mise au point des calendriers des résidences et des commandes individuelles Août - Décembre Mise en place des résidences et des commandes Décembre Fin des résidences et des commandes 2015 Mars Rapport d’évaluation achevé Date butoir des candidatures : lundi 7.07.2014 à 10h (GMT). ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Envoyez votre proposition à : sophie.jeffrey@thanet.gov.uk Les artistes présélectionnés seront invités à participer à un entretien se déroulant à Margate le lundi 14 juillet 2014. Informations, contactez Sophie Jeffrey, chef de projet MACH, +44 (0)1843 577663.

ARTISTE INTERVENANT

Artiste intervenant pour workshop design culinaire / BELGIQUE
design culinaire / septembre-octobre 2014
En poursuivant une démarche créative utilisant
comme médium la nourriture, le comestible...
l’artiste animera un atelier de design culinaire avec des élèves de
dernière année (18 ans) issus de la filière qualification professionnelle
hôtellerie du Collège Notre Dame de la Lys de Comines.
(enseignant référent : Jean-Yves Callens).
L’artiste intervenant proposera une thématique de projet, qui en associant
cuisine et design, sensibilise les élèves à la mise en forme esthétique et
fonctionnelle d’un plat. En encourageant leur esprit créatif, l’artiste
intervenant guidera les élèves pour réinventer, revisiter, la cuisine de
tous les jours, dans une pratique qui relève autant de l’art que des
connaissances techniques enseignées en section hôtellerie.
Les réalisations issues du workshop seront présentées
le 10 octobre lors du
vernissage de l’exposition "Wearable food"
au Centre culturel de
Comines-Warneton.
Contexte :
Le Centre culturel de Comines-Warneton (Belgique)
s’associe au Collège Notre
Dame de la Lys dans le cadre d’un vaste projet
dédié à l’alimentation saine,
durable, équitable, sobre et solidaire :
"ALIMENT’TERRE ELEMENT’TERRE. Grand débat pour petits plats".
Au programme plus d’une année d’activités (concours du plus bio potager,
stand mobile, ateliers cuisine,
ciné forum, blind dinner, jeudi veggie,
exposition etc.) pour questionner, bousculer les habitudes et sensibiliser
les publics à une alimentation respectueuse de l’environnement et des
autres
humains de la planète. (v pdf en pièce jointe)
Le workshop conduira à la réalisation de créations comestibles, sensibles
et esthétiques, qui seront notamment présentées le 10 octobre, lors du
vernissage de l’exposition "Wearable food" de l’artiste coréenne Yeonju
Sung, au Centre culturel de Comines-Warneton.
L’artiste intervenant retenu pour animer le workshop,
pourra également à cette occasion
montrer des images de son travail personnel.
(accrochage, diaporama sur écran)
Présentation :
Le collège Notre Dame de la Lys (www.ind-comines.be) propose un
enseignement
fondamental, général mais aussi technique
et professionnel très diversifié ainsi qu’un CEFA.
Parmi les formations proposées : électricité,
horticulture, construction, gros œuvre, mécanique, ébénisterie,
carrosserie,
habillement et hôtellerie.
http://www.ind-comines.be/cms/3-a-7p-hotellerie
Les élèves de dernière année
(qualification professionnelle hôtellerie)
participant au workshop seront au nombre de 5.
Objectifs :

  • produire une/des création/s originale/s faisant le lien entre l’art et l’alimentation l’aliment comme matière et support à création :
  • attirer l’attention des élèves sur la qualité visuelle et la mise en forme des aliments présentés
  • encourager leur esprit créatif transmission des passions :
  • présentation du travail personnel de l’artiste et mise en application d’une nouvelle méthodologie de travail donner une visibilité supplémentaire à la section hôtellerie du Collège Notre dame de la Lys :
  • dégustation des créations lors du vernissage de l’exposition "Wearable food" de l’artiste coréenne Yeonju Sung le 10 octobre 2014 au Centre culturel de Comines. Lieu de l’intervention : Collège Notre Dame de la Lys, Rue de Warneton 1 - 7780 Comines BELGIQUE info@cdlys.be Tél : 0032 (0)56/55 53 21 ou 0032 (0)56/55 71 71 Dates et durée : L’artiste interviendra deux journées sur la période comprise entre fin septembre et début octobre 2014. (de préférence les lundis, mardis ou mercredis) L’artiste fournira dans son dossier de candidature ses dates de disponibilités. Lors de la sélection des travaux, le jury prendra contact avec l’artiste pour établir un planning en accord avec l’emploi du temps de la section Hôtellerie. Budget et conditions d’accueil : Budget : 500 euros comprenant les honoraires de l’artiste. L’achat des aliments sera pris en charge par les organisateurs, en privilégiant les ressources locales. La diffusion et la communication de l’évènement seront prises en charge par le Centre culturel. Ressources humaines : Les élèves sont encadrés par un professeur référent qui pourra prendre le relai de l’artiste si nécessaire, notamment entre les deux journées d’intervention. Matériel mis à disposition :
  • matériel et équipement des cuisines du Collège Notre Dame de la Lys Eléments à faire figurer dans le dossier de candidature :
  • titre du projet
  • texte descriptif
  • liste des aliments et du matériel nécessaires à l’atelier
  • croquis, dessins, photomontages, schémas d’intention permettant la compréhension du projet
  • budget
  • organisation de l’atelier
  • disponibilités de l’artiste
  • cv
  • tout document permettant de rendre compte de travaux artistiques antérieurs Critères de sélection :
  • pertinence et originalité de la thématique proposée
  • qualités esthétiques et sens du projet
  • mise en avant du savoir-faire des élèves
  • ancrage local
  • adéquation du budget au projet Date limite de réception du dossier par mail ou courrier postal : dimanche 6.07.2014 ++++++++++++++++ à e.biguet@cccw.be ou Emilie Biguet Centre culturel MJC rue des arts,2 7780 Comines, BELGIQUE. Sélection des dossiers et réponse : semaine du 7 juillet 2014. Les dossiers ne seront retournés que s’ils sont accompagnés d’une enveloppe suffisamment affranchie.

OFFRE D’EMPLOI

recherche chargé d’administration (h/f) / PARIS
CUI/CAE 35h

  • chargé d’administration (h/f) / Art Exprim Sous l’autorité du Conseil d’Administration et en collaboration avec la directrice. Art-Exprim, association du secteur des arts plastiques recherche sa/son chargé(e) d’administration. Le poste demande une maitrise des aspects juridiques, administratifs et financiers. Il/Elle assurera les missions suivantes : Gestion financière et suivi administratif
  • Suivre le paiement des dépenses et l’encaissement des recettes.
  • Gérer la trésorerie.
  • Saisir Achats/Ventes/Banque/Caisse (fichiers Excel), transmettre et suivre les données comptables et fiscales (comptabilité externalisée).
  • Effectuer les déclarations à la Maison des Artistes sécurité sociale.
  • Participer à l’élaboration des budgets de l’association et à la réalisation du suivi budgétaire. Gestion du personnel
  • Enregistrement des fiches de paie (Chèque emploi associatif) d’environ 83 personnes par mois.
  • Rédiger les contrats de travail des équipes engagées sur les projets.
  • Suivi des déclarations sociales
  • DUE. Suivi contractuel et mission de veille
  • Rédiger les contrats et conventions inhérents aux activités (contrats d’artistes, partenariats, mises à disposition,...).
  • Assurer une veille juridique, sociale et fiscale, favoriser la mise en œuvre et le suivi des évolutions légales ou réglementaires. Vie associative et développement de projets
  • Accueil téléphonique et physique des adhérents, renseignements et inscriptions.
  • Gestion des adhésions et des inscriptions aux Ateliers Marcadet.
  • Participation aux différents événements. Description du profil recherché
  • Bonne connaissance du milieu artistique et culturel, de la législation sociale et des procédures administratives et juridiques du secteur.
  • Connaissances en comptabilité.
  • Connaissance juridique des contrats de travail.
  • Rigueur et capacité d’organisation, d’anticipation et d’analyse. - Qualités relationnelles, goût du travail en équipe et capacité d’autonomie.
  • Maîtrise des outils informatiques indispensable (Excel, Access)
  • Connaissance approfondie en comptabilité (travail préparatoire de la comptabilité pour le comptable de l’association)
  • Le poste, bien que dans une structure culturelle n’est pas adapté aux médiateurs culturels mais à des personnes ayant fait de la gestion ou de l’administration Savoir être Esprit associatif et esprit d’équipe Rigueur, esprit logique, vivacité d’esprit, rapidité, dynamisme Description de l’expérience recherchée Bac +3 à Bac +5 en administration Expérience de 2 ans minimum dans le poste Date de prise de fonction : 5 août 2014 Salaire envisagé : 1586,38 brut pour 35h/semaine Association Art Exprim 89 rue Marcadet 75018 PARIS 01 42 62 18 08 www.art-exprim.com Informations complémentaires / renseignements Adressez votre curriculum-vitae et lettre de motivation par email en objet : à l’attention de Madame La Directrice, poste chargé d’administration (h/f) à : artexprim@hotmail.fr Date limite de candidature : 7.07.2014. +++++++++++++++++++++++++++++ Entretiens : immédiat (exercices pratique et de QCM).

OFFRE D’EMPLOI

recherche chargé de communication (h/f) / PARIS
CUI/CAE 26h
Chargé(e) de communication (h/f) / Art Exprim
Sous l’autorité du Conseil
d’Administration
et en collaboration avec la directrice et l’équipe.
Art-Exprim, association du secteur des arts
plastiques recherche sa/son chargé(e) de
communication et marketing.
Le poste demande une grande organisation.
Il/Elle assurera les missions suivantes :
Étude des publics fréquentant l’association - Marketing :
Mise en place d’une étude des publics
(questionnaire visant à mieux connaître les pratiques
culturelles des adhérents et les canaux
de communication utilisés par ces derniers).
Prospection et recherche de nouveaux publics
avec étude des résultats obtenus
Mise en œuvre d’une stratégie de communication
Réflexion stratégique sur les moyens
de communication utilisés ou à mettre en œuvre.
Création d’un plan de communication global et par projet.
Création et suivi de planning
des opérations de communication
Mise à jour du site internet
Community manager : animation des réseaux sociaux
(twitter, facebook...)
Maitrise d’un logiciel de emailing
Maitrise de Indesign et Photoshop :
création de supports de communication
Contact et suivi
avec les partenaires associatifs,
les adhérents, les artistes
Participation aux réunions
du secteur associatif,
organisation de réunion
Relation presse
Evènements :
Mise en place et suivi des opérations
de communication pour chacun des événements
(soirée
créatives, porte ouvertes, expositions...)
Profil recherché :
Bac + 3 à 5 information / communication / marketing
Compétences : maîtrise des outils
de communication, qualités
rédactionnelles, organisation,
gestion du temps, gestion
des plannings, culture artistique,
sens du travail en équipe, être
force de proposition
Savoir être
Esprit associatif et esprit d’équipe
Rigueur, esprit logique,
vivacité d’esprit, rapidité, dynamisme
Description de l’expérience recherchée
Bac +3 à Bac+5 en communication et/ou marketing
Expérience de 6 mois minimum dans le poste
Date de prise de fonction : 11 août 2014
Salaire envisagé : 1200 brut pour 26h/semaine
Adresse postale du recruteur
Association Art Exprim
89 rue Marcadet
75018 PARIS
01 42 62 18 08
www.art-exprim.com
Informations complémentaires / renseignements
Adressez votre curriculum-vitae
et lettre de motivation par email
en objet :
à l’attention de Madame La Directrice,
poste chargé de communication (h/f)
à : artexprim@hotmail.fr
Date limite de candidature : 7.07.2014.
++++++++++++++++++++++++++++++
Entretiens : immédiat (exercices pratique et de QCM).


APPEL A CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION
D’UNE OEUVRE D’ART AU TITRE DU 1 % ARTISTIQUE

Conception, réalisation et installation du projet
artistique de décoration « 1% artistique » / DIJON
« 1% artistique » du bâtiment bâtiment
Médecine B3 sur le site du CHU de Dijon
Concours artistique en deux phases :
Marché passé selon une procédure de concours
(sous section 3, articles 70 du code des marchés publics -
décret n°2006-975 du 1er Août 2006 modifié)
Phase 1 : Publicité et sélection des 3 candidats admis à concourir :
date limite de réception des candidatures le 3.09.2014 12h.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
(sur la base de l’envoi de la première enveloppe) :
Au vu des dossiers de candidature, après avis du comité,
le maître d’ouvrage choisit les 3 candidats admis à présenter un projet.
Date limite de réception des candidatures : le 3.09.2014 12h (heure de Paris)
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Marché n°2014ac008
OBJET DE LA CONSULTATION :
Conception, réalisation et installation du
projet artistique de décoration « 1% artistique »
du bâtiment médecine b3
REGLEMENT DU CONCOURS
DATE LIMITE DE RECEPTION DES CANDIDATURES :
Le 3.09.2014 12h (heure de Paris)
++++++++++++++++++++++++++
Marché passé selon une procédure de concours
(sous section 3, articles 70 du code des marchés publics -
décret n°2006-975 du 1er Août 2006 modifié)
OBJET DE LA CONSULTATION
Conception, réalisation et installation du projet artistique
de décoration « 1% artistique »du bâtiment medecine b3
Contexte
L’Université de Bourgogne a décidé la construction du bâtiment
Médecine B3 sur le site du CHU de Dijon
à proximité du plateau technologique de biologie du CHU.
Le bâtiment Médecine B3 permettra d’accueillir les équipes
de recherche universitaires dont les thématiques liées aux pathologies
nécessitent une proximité avec les patients du CHU
et d’étroites relations avec les équipes de biochimie hospitalières.
Ce nouveau bâtiment de recherche médicale hébergera :

  • les enseignants-chercheurs hospitalo-universitaires, actuellement logés dans plusieurs bâtiments anciens, en les regroupant sur un site unique, en continuité avec les laboratoires hospitaliers de même thématique,
  • les équipes universitaires en émergence dont les thématiques de recherche dans le domaine microbiologique sont dépendantes des patients et de leurs prélèvements biologiques,
  • des plateaux techniques de recherche biomédicale et des systèmes analytiques lourds, notamment dans le domaine de la spectrométrie de masse ou de la biologie moléculaire et cellulaire qui sont utilisées pour des applications biomédicales et de recherche plus fondamentale. La surface dans œuvre du projet est de 3 600 m² environ. Ce bâtiment a été réceptionné en mars 2014. La conception de ce bâtiment a été confiée au cabinet d’architecture ARCHITECTES INGENIEURS ASSOCIES. Le futur bâtiment pourra accueillir environ 100 chercheurs. Le bâtiment est soumis au code du travail et ne sera pas ouvert au public. Son accès principal en façade sud sera contrôlé. Les parties extérieures (patio en façade nord) seront accessibles car le site n’est pas totalement fermé. Contexte réglementaire L’opération de construction du bâtiment Médecine B3 est soumise à l’obligation de décoration des constructions publiques appelées « 1% artistique ». Cette obligation est régie par le décret n° 2002-677 du 29 avril 2002 relatif à l’obligation de décoration des constructions publiques modifié par le décret n° 2005-90 du 4 février 2005. L’enveloppe financière En application des dispositions de l’article 2 du décret susvisé, le montant des sommes affectées au respect de l’obligation de décoration, et spécifiquement dédié à la conception réalisation de l’œuvre d’Art, est fixé à 71 000 euros TTC Ce montant inclus la totalité des prestations nécessaires pour la conception, la réalisation et la mise en œuvre du projet de décoration, y compris l’intervention éventuelle de sous traitants pour, notamment, le transport et l’installation de l’œuvre. COMPOSITION DU COMITE ARTISTIQUE/JURY DU CONCOURS Membres à voix délibératives : 1° Le maître de l’ouvrage ou son représentant, qui en assure la présidence : Anne Girollet 2° Le maître d’œuvre : Laure Nugier, Architecte ou son représentant 3° Le directeur régional des affaires culturelles ou son représentant ; 4° Un représentant des utilisateurs du bâtiment : Frédéric Huet, Doyen de l’UFR médecine 5° Trois personnalités qualifiées dans le domaine des arts plastiques : a) Une désignée par le maître de l’ouvrage : Charline Mohn, Directrice du Pôle culture de l’université de Bourgogne b) Deux désignées par le directeur régional des affaires culturelles, dont une choisie sur une liste établie par les organisations professionnelles d’artistes : Xavier Douroux, Directeur du Consortium Daniel Lafouge, représentant des organisations professionnelles d’artistes Membres invités : Pierre Ancet, Vice-président délégué aux politiques culturelles Gilles Robin, Directeur Général des services Adeline Michel, Directrice du Pôle achats marchés Daniel Niederlander, Adjoint au Directeur du Pôle patrimoine Christine Tournay-Dupont, Responsable administrative de l’UFR Medecine PHASES DE LA CONSULTATION Le concours se déroulera en deux phases de sélection : Visite du site : Le site est visitable par tous les candidats qui le souhaitent sur demande de rendez vous faite auprès de Daniel Niederlander : daniel.niederlander@u-bourgogne.fr Phase 1 : Publicité et sélection des 3 candidats admis à concourir : date limite de réception des candidatures le 3.09.2014 à 12h ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ (sur la base de l’envoi de la première enveloppe) : Au vu des dossiers de candidature, après avis du comité, le maître d’ouvrage choisit les 3 candidats admis à présenter un projet. Le maître d’ouvrage envoi aux 3 candidats retenus le dossier à compléter et à renvoyer à l’appui de leur offre. Phase 2 : Une phase de sélection des offres Une visite de questions et réponses sera organisée avec les 3 candidats admis à présenter une offre. Choix du projet Au vu des 3 projets, et après audition des artistes qui présenteront leur dossier au comité, ce dernier rendra un avis motivé sur le choix du projet et le présentera au pouvoir adjudicateur qui statuera sur le choix final de l’attributaire du marché ; Marché Le projet de marché est alors négocié, sur la base de la proposition remise par l’attributaire. Ce marché comporte des spécificités propres aux créations artistiques, en conformité avec le Code de la propriété intellectuelle, notamment celles relatives aux droits de l’artiste et du maître d’ouvrage (reproduction, représentation), à l’entretien, à la maintenance, et éventuellement la restauration ou le déplacement de l’œuvre. Information Le maître d’ouvrage informe l’ensemble des concurrents de son choix. Un avis d’attribution est publié. CONTENU DU DOSSIER DE CONSULTATION PHASE 1 Le programme de la commande artistique Le dossier de présentation du bâtiment élaboré par l’architecte Le règlement de la consultation Le formulaire DC2 à compléter PHASE 1 PRESENTATION DES CANDIDATURES PAR LES CANDIDATS Les candidats enverront dans un premier temps un seul dossier candidature (phase1) avant le 3.09.2014 à 12h Seuls les 3 candidats sélectionnés seront ensuite invités à envoyer leur dossier projet et prix (phase 2) Contenu du dossier de candidature à renvoyer par les candidats en phase 1 Contenu du dossier « candidature » : Le dossier portera la mention : CANDIDATURE-marché N°2014AC008-CONFIDENTIEL et contiendra :
  • le formulaire de déclaration, DC2 ex DC5 téléchargeable sur le site http://www.budget.gouv.fr/files/directions_services/daj/marches_publics/formulaires/DC/imprimes_dc/dc2.rtf complété, daté et signé
  • en cas de candidature groupée : Un DC4 ; de plus chaque co-traitant fournira les documents DC5, lettre de motivation, curriculum vitae et documentation sur la démarche de l’artiste et sur les œuvres déjà réalisées de chacun des artistes.
  • Une lettre de motivation limitée à 2 pages recto ou un recto-verso
  • Un curriculum vitae du candidat
  • Une documentation sur la démarche de l’artiste et sur les œuvres déjà réalisées L’université appréciera l’envoi d’une copie des documents sur support électronique (clé usb). Remise des plis sous forme papier Les plis seront adressés à l’adresse suivante : Université de Bourgogne Service des Achats Maison de l’Université Esplanade Erasme BP 27 877 21078 DIJON cedex Le dépôt doit impérativement se faire du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h locales sauf jours fériés. PHASE 1 JUGEMENT DES CANDIDATURES En application du 1 de l’article 52 du code des marchés publics, les candidats qui ne peuvent soumissionner à un marché en application des dispositions de l’article 43 ou qui produisent des dossiers de candidature ne comportant pas les pièces mentionnées aux articles 44 et 45 ne sont pas admis à participer à la suite de la procédure de passation du marché. Le pouvoir adjudicateur se réserve la possibilité de demander à tous les candidats de compléter leur dossier de candidature dans un délai identique pour tous s’il constate que des pièces dont la production était réclamée sont absentes ou incomplètes. Les candidatures sont examinées au regard des niveaux de capacités artistiques professionnelles, techniques et financières. Trois candidats maximum seront admis à concourir. Les candidatures seront sélectionnées au vu des critères suivants :
  • Adéquation de la candidature et des références avec les exigences du programme de la commande artistique
  • Qualité des références ou capacités
  • Qualité de la lettre de motivation EXAMEN, ANALYSE, AVIS ET PROPOSITIONS DU COMITE ARTISTIQUE Après examen de la conformité des candidatures et analyse des dossiers le comité artistique fera ses propositions de choix par écrit au représentant du pouvoir adjudicateur. Le représentant du pouvoir adjudicateur choisira les candidats admis à la deuxième phase de la consultation. SUITE DE LA CONSULTATION 8.1 Consultation des candidats retenus : Le représentant du pouvoir adjudicateur adressera aux candidats retenus le dossier de consultation permettant de présenter leurs projets artistiques à l’Université, ainsi que leur offre tarifaire. Une visite de questions et réponses sera organisée avec les trois prestataires retenus pour cette phase. 8.2 Présentation des offres PHASE 2 : Les 3 candidats consultés renverront à l’appui de leur projet deux enveloppes Une enveloppe projet contenant : Un courrier d’acceptation du programme comportant l’engagement de respecter l’enveloppe financière prévisionnelle affectée au projet artistique fixée à 71 000 euros TTC ainsi que les délais et conditions de réalisation et de mise en œuvre du projet artistique. Un mémoire de 6 pages maximum de format A4 présentant l’œuvre artistique, son intégration dans l’environnement architectural, ses modalités de réalisation et de mise en œuvre. Il précisera également les contraintes d’entretien et de maintenance nécessaires pour assurer la pérennité de l’œuvre. Une esquisse de l’œuvre artistique. Le concurrent devra choisir l’un des modes d’expression suivant : maquette, dessin, photo ou vidéo. Une enveloppe offre tarifaire L’acte d’engagement-Cahier des clauses administratives complété daté et signé ; dans le cas où les clauses ne pourraient être acceptées sans réserve, une note d’accompagnement précisant les points que souhaite négocier le concurrent. 8.2 Critère de choix du lauréat Les prestations et les offres des candidats admis à présenter un projet seront appréciées par le comité artistique selon les critères suivants : Qualité du propos artistique (concept, contenu, réflexion et pertinence vis-à-vis du sujet Médecine B3) 30% Qualité de dialogue et d’intégration dans l’environnement architectural 30% Qualité technique de fabrication et de mise en œuvre : 20% Pérennité et facilité en entretien et maintenance : 20% 8.3 Examen analyse, avis et propositions du comité artistique : Après examen et analyse de projets le comité artistique auditionnera les candidats Il fera une proposition de choix par écrit au représentant du pouvoir adjudicateur. 8.4 Décision du représentant du pouvoir adjudicateur : Le représentant du pouvoir adjudicateur arrêtera son choix, négociera éventuellement et mettra au point le marché avec l’attributaire du marché. Les concurrents non retenus recevront une indemnité de 2500 euros bruts ou ht. Le représentant du pouvoir adjudicateur, sur proposition du comité artistique, pourra décider de supprimer ou de réduire le montant de cette indemnité en cas d’insuffisance manifeste du projet présenté. Le titulaire du marché de conception, réalisation et mise en œuvre du projet artistique recevra à titre d’avance sur le montant de son marché, une somme de 12 438,4 euros représentant 20% du montant TTC du marché. RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES Pour obtenir tous renseignements complémentaires qui leur seraient nécessaires, les candidats devront faire parvenir, au plus tard 10 jours avant la date limite de réception des candidatures, une demande écrite ou par télécopie ou par courriel à : Université de Bourgogne Service des Achats Maison de l’Université Esplanade Erasme BP 27 877 21078 DIJON cedex Courriel : service.achats@u-bourgogne.fr http://www.achatpublic.com Télécopie : 03 80 39 50 88 Une réponse écrite est alors envoyée à l’ensemble des titulaires par la voie postale ou par courrier électronique, selon la préférence qu’il aura exprimée. A défaut de préférence mentionnée la réponse sera transmise par voie électronique. Aucune question ne pourra être posée verbalement et aucune réponse ne sera donnée en dehors du dispositif prévu au présent article. Le dossier de consultation peut être retiré sous le lien suivant : https://www.marches-publics.gouv.fr/?page=entreprise.EntrepriseAdvancedSearch&AllCons&refConsultation=187491&orgAcronyme=f2h ou demandé à Université de Bourgogne Pôle achats-Marchés Esplanade Erasme Maison de l’Université BP 27877 21078 DIJON cedex Courriel : service.achats@u-bourgogne.fr Téléphone : +33 380395056 En application des dispositions de l’article 2 du décret susvisé, le montant des sommes affectées au respect de l’obligation de décoration, et spécifiquement dédié à la conception réalisation de l’œuvre d’Art, est fixé à 71 000 euros TTC Le site est visitable par tous les candidats qui le souhaitent sur demande de rendez vous faite auprès de Daniel Niederlander : daniel.niederlander@u-bourgogne.fr

OFFRE D’EMPLOI

recherche chargé de médiation culturelle
CDD mi-temps (h/f) / CLERMONT DE L’OISE
Diaphane, Pôle photographique en Picardie,
a pour objectif le développement
de la création et de la diffusion photographiques
par des actions qui s’inscrivent
sur le territoire mais également, la mise en relation
des productions artistiques, des artistes et des publics.
Les trois axes d’intervention de Diaphane sont :
la création, par le biais de résidences et de commandes,
la diffusion, par la programmation d’expositions,
d’un festival et l’édition d’ouvrages,
l’éducation à l’image, grâce à l’ensemble
des actions pédagogiques menées tout au long de l’année.
Dans le cadre de son activité,
Diaphane recherche un ou une chargé(e)
de médiation afin de poursuivre le développement
de ses activités pédagogiques sur le territoire.
OBJECTIFS ET MISSIONS
la coordination et gestion des projets scolaires
(de la maternelle au lycée),
le développement et la mise en œuvre des actions
de médiation dans le cadre de la Biennale
« Photographie industrielle »
dont la 1ère édition aura lieu au printemps 2015,
la conception et la rédaction des projets pédagogiques
à destination des enseignants (en lien
avec le conseiller arts plastiques) et des partenaires,
’organisation et le suivi des ateliers de pratique :
contact photographe/enseignant, réunion
de présentation, calendrier, suivi et mise à disposition du matériel, etc.
la conception des expositions liées aux projets pédagogiques :
calendrier accrochage,
démontage, besoins techniques, suivi de la communication, etc.
la rédaction des bilans des actions menées,
la visite des groupes durant le festival des Photaumnales
et de la Biennale « Photographie industrielle »,
la participation aux événements
de la structure (logistique, transport d’œuvres, encadrement
et accrochage des expositions, etc.).
PROFIL
Formation en médiation, histoire de l’art
Intérêt pour la photographie apprécié
Débutant accepté
Bonnes capacités rédactionnelles
Aisance relationnelle
Autonomie, rigueur et sens pratique
Maîtrise du pack office
Photoshop
Permis B
Déplacements sur le territoire à prévoir
Diaphane, Pôle photographique en Picardie
16 rue de Paris - 60600 CLERMONT DE L’OISE
09 83 56 34 41 - info@diaphane.org
Sous la responsabilité des co-directeurs,
et en collaboration avec l’actuelle chargée de médiation, le
ou la chargé(e) de médiation aura pour mission :
TYPE D’EMPLOI : CDD mi-temps d’1 an renouvelable.
LIEU : Clermont de l’Oise, Ligne SNCF Paris-Nord-Amiens
(à 35 mn de Paris et 50 mn d’Amiens)
PRISE DE POSTE : septembre 2014
REMUNERATION : à définir selon profil
POUR POSTULER : Le dossier de candidature
doit comprendre CV et lettre de motivation
à info@diaphane.org
objet : chargé de médiation culturelle
ou par courrier à :
Diaphane, 16 rue de Paris - 60600 CLERMONT DE L’OISE
Date limite de candidature : 6.07.2014.
++++++++++++++++++++++++++++++
Les entretiens auront lieu les 16 et 17 juillet 2014.


OFFRE D’EMPLOI

recherche chargé d’administration et de développement (h/f) / RENNES
chargé d’administration et de développement (h/f) en CUI-CAE
20 heures semaine
CDD 1 an renouvelable
prise de poste le 27 août 2014
Présentation de l’association l’Œil d’Oodaaq
Les activités ainsi que sur les autres formes d’apparition
des images aujourd’hui dans l’art
L’Œil d’Oodaaq est une association rennaise
qui mène depuis 6 ans une réflexion sur l’art vidéo contemporain.
Elle prend le parti de défendre des images
nomades et poétiques et de favoriser les
croisements entre les publics, les oeuvres et les artistes.
Le Festival Oodaaq est le point fort
de la programmation annuelle de l’Œil d’Oodaaq.
Organisé au mois de mai, il propose un parcours artistique dans la ville,
composé d’expositions, de projections, de performances,
d’installations dans l’espace public ou encore de conférences,
tables-rondes et temps de rencontre conviviaux
avec les artistes et structures invitées.
Tout au long de l’année, l’Œil d’Oodaaq organise des projections,
des expositions et des installations dans différents lieux
(centres d’art, bars, espaces publics ...).
L’association met en place des interventions publiques
à portée pédagogique dans différentes structures :
conférences et de débats autour d’expositions
et d’installations ou de workshops pour jeunes artistes.
Nous nous employons à créer des espaces de réflexion
et de création collective autour de notre rapport aux images.
Nous intervenons notamment auprès de public non initié.
L’Œil d’Oodaaq développe des partenariats avec
des structures locales ou internationales spécialisées
en art vidéo ou en art contemporain.
De manière générale, nous favorisons
la rencontre, la mixité des nationalités et l’échange
entre des acteurs culturels venant d’horizons variés.
L’équipe
L’Œil d’Oodaaq rassemble aujourd’hui 4 artistes
et commissaires associés qui assurent bénévolement
la direction artistique de l’association. Ils mettent
en oeuvre différentes activités pour lesquelles ils sont rémunérés.
La coordination et direction générale de l’association
est assurée par Simon Guiochet, en lien avec le bureau de l’association.
Chacune des activités de l’association est organisée
de manière autonome par un ou plusieurs membres
du comité de direction artistique. Le rôle de la direction générale
et du bureau est donc d’harmoniser les différentes
activités et de gérer le fonctionnement de l’association.
FICHE DE POSTE
Missions proposées
Administration / gestion :

  • Élaborer les conventions, contrats de cessions et de coproductions, dossiers de financements publics et privés, en assurer le contrôle juridique et le suivi financier
  • Assurer une veille sur la recherche de financements publics et privés
  • Assurer la gestion administrative des activités en collaboration avec les artistes et commissaires associés concernés
  • Contrôle et analyse budgétaire, suivi de trésorerie en collaboration avec la trésorière
  • Assurer, avec le bureau, les comptes-rendus des conseils d’administration et assemblées générales de l’association Suivi et développement des activités :
  • Suivi du planning et de l’organisation des activités de l’association (expositions, projections, ateliers pédagogiques, Festival Oodaaq)
  • Développement des activités de l’association : recherche de nouveaux partenaires, recherche de nouveaux publics, développement des prestations de service et de la vente de produits artistiques, diffusion des éditions de l’association
  • Assurer la diffusion des programmations de l’Œil d’Oodaaq dans des festivals et centres d’art nationaux et internationaux Poste et rémunération
  • Poste CDD de un an de 20h/semaine basé à Rennes dans les locaux de l’association au 9, rue de la Corderie
  • Rémunération : SMIC Horaire : 9,53 euros brut - Horaires susceptibles d’être adapatés selon l’activité Perspectives d’évolution Le poste est susceptible d’évoluer vers un contrat à temps complet (35h/semaine) et les missions seraient complétées par :
  • des tâches de coordination de l’association
  • la participation aux prises de décisions concernant les stratégies de l’association
  • la représentation publique de l’association Compétences et profil recherchés
  • éligibilité au CUI/CAE
  • maîtrise de l’anglais
  • formation bac+3 minimum
  • expérience dans le secteur culturel exigée
  • polyvalent et autonome
  • sens du contact et du travail en équipe
  • dynamique, rigoureux et curieux
  • sensibilité pour les images contemporaines
  • volonté de s’investir dans le développement de la structure Les candidatures comprenant une lettre de motivation et un curriculum vitae détaillé sont à adresser en fichier pdf avant le 18.07.2014 +++++++++++++++ à Monsieur le président de l’Œil d’Oodaaq en objet : chargé d’administration et de développement loeildoodaaq@gmail.com

LOCATION

Espace d’exposition ou d’atelier de 200m2 / SAINT OUEN
Espace d’exposition ou d’atelier de 200m2 au nord de Paris,
situé à Mains d’Œuvres-Friche artistique de 4000m2.
Tarif à partir de 300 euros/pour une surface
pouvant aller jusqu’à 250 m2/pour une journée.
Tarif dégressif sur plusieurs jours.
Vous souhaitez organiser un vernissage, réaliser une projection,
offrir un concert privé, vous avez un événement à fêter
ou vous avez besoin d’un atelier d’artiste éphémère.
Mains d’Œuvres vous propose un lieu modulable de 200m2,
de plus de 5m de hauteur sous plafond,
avec lumière du jour occultable également
pour laisser place à votre art.
Vous pouvez bénéficier de prestations techniques
(vidéo, son, lumière)
et culinaires (cocktail, buffet) selon vos envies.
A louer - toute l’année - ainsi que les autres espaces du lieu.
Devis sur demande à : camille@mainsdoeuvres.org
informations : camille@mainsdoeuvres.org
visuels : http://www.mainsdoeuvres.org/-Espaces-.html


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

2 résidences d’artistes dans les collèges de l’Hérault / MONTPELLIER
Dispositif départemental d’éducation artistique et culturelle
« Les chemins de la culture »
Dans la période de janvier à mai 2015,
deux collèges proposent
d’accueillir durant trois mois, une résidence
dans le domaine des arts visuels.
Enjeux communs aux résidences d’artistes en collège
La résidence d’artiste(s) en collège a pour finalité
de favoriser l’accès des collégiens à la compréhension
des pratiques artistiques contemporaines,
tout en contribuant au soutien
à la création artistique professionnelle.
C’est un principe d’hospitalité qui fonde la relation
à un artiste ou une équipe artistique dans une durée
d’accueil au sein de l’établissement.
La résidence permet de rendre présent un processus
de création artistique au sein du collège, dans
une relation ouverte aux échanges et apports mutuels
entre l’artiste invité et la communauté scolaire.
C’est une approche transversale qui s’adresse
et implique l’ensemble des enseignants,
quelle que soit la matière enseignée.
Objectifs

  • Permettre une relation de proximité et d’échanges avec une équipe artistique en situation de recherche et de création au sein du collège.
  • Favoriser l’éveil artistique et culturel des élèves à partir d’un projet transdisciplinaire impliquant la communauté scolaire.
  • Proposer à un artiste ou à une équipe artistique de mener un travail de création en l’articulant au contexte et au volet culturel du projet d’établissement. Appel à candidature n°1 pour une résidence arts visuels au collège les Aiguerelles, à Montpellier « Art et espace » Cette résidence s’adresse à un(e) artiste plasticien(ne) dont le processus de création appréhende et expérimente de façon concrète la question des représentations de l’espace. Contexte : Le collège des Aiguerelles est un collège urbain situé à la périphérie du centre-ville de Montpellier, proche du quartier en pleine expansion de Port Marianne et de l’Hôtel de ville. L’établissement compte plus de 500 élèves et accueille une population mixte. Il comprend une CHAAP (classe à horaire aménagée architecture et arts plastiques) pour les 6ème et 5ème, une section SEGPA, ainsi que l’Espace Senghor pour les nouveaux arrivants dans l’Académie. Ce projet est une première expérience d’accueil d’artistes en résidence dans ce collège. Le projet d’établissement s’appuie sur des actions culturelles variées visant à développer l’ouverture du collège vers les partenaires culturels locaux, la connaissance de valeurs culturelles universelles, la découverte de cultures variées et l’expression culturelle personnelle et collective. Appel à candidature n°2 pour une résidence arts visuels au collège Gérard Philipe, à Montpellier « Nature urbaine » Cette résidence s’adresse à un(e) artiste plasticien(ne) dont la démarche de création fait appel au médium photographique et vidéographique et aborde la question des interactions entre milieu naturel et milieu urbain, notamment celle du microcosme naturel dans son environnement urbain. Contexte : Ce collège accueille près de 400 élèves, dont une unité localisée pour l’intégration scolaire (ULIS). Situé non loin du quartier Port Marianne et de l’Hôtel de ville, cet établissement est un collège de quartier qui souhaite renforcer une démarche d’ouverture artistique et culturelle. Le projet d’établissement s’appuie sur une tradition culturelle développée de longue date. Il souhaite favoriser des approches transversales permettant de créer du lien entre les usagers, les disciplines et les cultures représentées au sein du collège. Depuis une première expérience de résidence en arts visuels menée en 2013, le collège a ouvert un « atelier-galerie » et développé notamment des liens avec le FRAC, à travers l’accueil régulier d’expositions d’œuvres de la collection. L’artiste plasticien(ne) interviendra à deux niveaux : d’une part : Processus de création : l’artiste plasticien(ne) est invité(e) à développer durant sa résidence une activité propre de recherche et de création d’une œuvre, en rapport avec la motivation de l’appel à candidature. d’autre part : Sensibilisation et démarche d’éducation artistique : le projet de recherche et de création de l’artiste plasticien(ne) s’inscrit dans une logique de proximité, de relation et de sensibilisation des usagers du collège. Par sa présence dans l’établissement, l’artiste favorise des actions de rencontres, de façon à présenter des éléments du processus de création tout au long de son élaboration. L’artiste permet ainsi à l’équipe éducative de l’établissement d’élaborer des prolongements pédagogiques en lien avec sa démarche. Modalités Période D’une durée de 3 mois, la résidence aura lieu dans une période définie de janvier à mai 2015. Lieu de travail Le collège met à disposition de l’artiste plasticien(ne) pour la durée de sa résidence un espace de travail adapté et dédié. Conditions d’accueil L’hébergement de l’artiste plasticien(ne) est pris en charge par le collège, ainsi que la restauration de midi, aux jours ouvrables de la cantine scolaire. L’artiste plasticien(ne) devra être autonome pour assurer ses déplacements sur place. Matériel Dans la mesure du possible, l’artiste plasticien(ne) peut disposer du matériel du collège. Financement Une subvention de 5000 euros brut est versée par le Conseil Général de l’Hérault au collège, destinée à l’artiste plasticien(ne) pour la réalisation du projet de résidence. Cette somme inclut les frais de fournitures consommables, ainsi que les frais de déplacement. Convention Le collège (Etablissement public local d’enseignement) établit et signe préalablement avec l’artiste plasticien(ne) une convention précisant les différents aspects de la résidence. Présentation de la candidature L’artiste plasticien(ne) candidat(e) devra adresser : 1- les éléments relatifs à son statut professionnel et social (n° SIREN/SIRET, affiliation Agessa ou Maison des artistes, association support...) 2- une lettre développant ses motivations et intentions quant à l’adaptation de son projet au regard des objectifs visés par la résidence en collège ; 3- un dossier comprenant un CV détaillé, ainsi que des éléments utiles à la compréhension des travaux de création et de production engagés Sélection Un comité élargi se réunira durant le mois d’octobre pour sélectionner l’artiste plasticien(ne), retenu(e) parmi les candidatures présélectionnées. Il sera composé des représentants du Conseil général de l’Hérault (Service éducation artistique et culturelle), de l’Education Nationale (Direction académique), du chef d’établissement et de membres de la communauté pédagogique et éducative du collège concerné. Les dossiers complets devront parvenir avant le 31.08.2014. ++++++++++++++++ au Conseil général de l’Hérault Par envoi postal : Conseil général de l’Hérault Pôle PDH / Département Culture Direction des Publics de la Culture Service Education artistique et culturelle Hôtel du Département 1000 rue d’Alco 34087 MONTPELLIER cedex 4 Vos contacts Madame Brigitte Horion-Dumas Conseillère thématique arts visuels Service éducation artistique et culturelle T : 04 67 67 61 82 courriel : bdumashorion@cg34.fr Madame Cécile Maillot Coordinatrice du programme Les Chemins de la Culture Service éducation artistique et culturelle T : 04 67 67 77 68 courriel : cmaillot@cg34.fr de préférence par envoi électronique : educart@cg34.fr A l’attention de Monsieur Gilles Greck, Chef du service éducation artistique et culturelle.

MARCHE PUBLIC

marché pour la mise en œuvre
d’un programme d’accompagnement artistique
du plateau des Capucins à Brest / BREST
Avis d’appel public à la concurrence en application de l’ordonnance
n° 2005-649 du 6 juin 2005 et du décret
n° 2005-1742 du 30 décembre 2005
Identification de l’organisme qui passe le marché :
Brest Métropole Aménagement (B.M.A.) - 9 rue Duquesne -
CS 23821 - 29238 BREST Cedex 2
Téléphone : 02.98.47.83.00
Télécopie : 02.98.47.07.58
http://www.brest-bma.fr
Objet du concours :
Concours restreint d’un marché pour la mise
en œuvre d’un programme d’accompagnement
artistique de la ZAC du plateau des Capucins à Brest (29)
Type de procédure :
Concours restreint en vertu de l’article 41 du décret
n° 2005-1742 du 30 décembre 2005
Description succincte :
Brest Métropole Océane, en collaboration avec
Brest Métropole Aménagement (BMa), a souhaité, dans le cadre
de la conception de ce nouveau quartier des Capucins :
Mettre en valeur le territoire et l’agglomération brestoise ;
Marquer l’ambition de l’agglomération en matière
d’art contemporain et de soutien aux artistes ;
Favoriser la rencontre entre la création artistique et la population ;
Intégrer à ce nouveau territoire une (des) œuvre(s)
d’art spécifiquement conçue (s) pour le
lieu et renforçant son attractivité auprès de la population
et permettre ainsi l’ouverture à toutes les mixités.
Avis d’information de concours
Ainsi, les enjeux de ce programme artistique sont :
créer une logique de déambulation entre la station
de tramway « Capucins » et le terminal
du projet de téléphérique.
Ce parcours traverse de part en part le nouveau quartier
« Plateau des Capucins » ;
accompagner l’appropriation du site « Plateau des Capucins »
et de ses usages par les publics ;
signaler la présence de ce nouveau territoire disponible au cœur de la ville.
Information développée sur la plate-forme de BMa :
http://www.brest-bma.fr Classification :
92311000 ; 92310000 ; 92312000
Critères de sélection des participants :
Les candidats admis à concourir devront présenter obligatoirement
des compétences dans les domaines de l’art, d’un bureau d’études techniques
(couvrant les compétences suivantes : structure, fluides,
de l’économie de la construction d’ouvrage, vrd) pour garantir la tenue de
(ou des) l’œuvre(s), et un bureau de contrôle technique.
Ces candidats devront présenter des références et des moyens
en cohérence avec la nature et la complexité de l’opération projetée.
En cas de groupement, ce groupement sera conjoint et l’artiste
en sera le mandataire solidaire.
Ce dernier ne pourra représenter plus d’un groupement.
Chaque membre du groupement devra obligatoirement être connu
dès la remise des candidatures.
Le mandataire assurera la coordination du groupement et sera
en outre solidaire de chacun des membres du groupement.
Seront écartés les candidats dont la candidature n’est pas recevable
au vu des dispositions légales et réglementaires.
Les candidatures seront sélectionnées au terme d’un classement établi
sur la base des critères suivants : dossier complet, garanties économiques
et financières présentées par chaque candidat, aptitude et qualité
du candidat à réaliser la mission proposée au regard des compétences,
des moyens humains et matériels de l’ensemble de l’équipe
(en cas de groupement, l’appréciation des capacités professionnelles,
techniques et financières des membres du groupement est globale),
références professionnelles pour des opérations
de nature et de complexité similaires
Critères d’évaluation des projets :
Les projets seront évalués sur la base des critères énoncés
dans le règlement particulier de concours. Définition des prestations
à effectuer par le candidat : concours restreint
avec remise de prestations correspondant à un niveau "Esquisse".
Récompenses et jury :
Nombre et montant des primes à attribuer : Une prime de 5 000 EUR HT maximum
sera accordée à chaque concurrent ayant remis des prestations conformes
après avis du jury et décision du pouvoir adjudicateur.
La prime du titulaire du marché de l’équipe artistique constituera une avance
sur la prestation correspondante au titre du marché.
Le marché de service qui fera suite à ce concours devra être attribué
au lauréat ou à l’un des lauréats du concours.
Justificatifs à produire dans le cadre de la candidature :
1 - Une lettre de candidature (DC1 ou équivalent) comportant l’ensemble
des indications permettant d’identifier le candidat ou l’ensemble
des membres du groupement en cas de réponse en groupement.
La lettre de candidature est signée par le représentant du candidat,
et en cas de groupement, soit par chacun des membres du groupement,
soit par le seul mandataire du groupement si celui-ci
produit les habilitations signées de chacun des autres cotraitants.
L’imprimé DC1 est disponible gratuitement sur :
http://www.economie.gouv.fr/daj/formulaires-declaration-candidat-dc1-dc2-dc3-dc4
2 - Une déclaration sur l’honneur
(cf. plateforme BMa - www.brest-bma.fr)
attestant qu’il ne fait pas l’objet d’une des interdictions
de soumissionner telles que définies à l’article 8 de
l’ordonnance n°2005-649 du 6 juin 2005
3 - Le candidat en redressement judiciaire
devra produire copie du ou des jugements
prononcés à cet effet.
4 - Les pièces définies ci-dessous permettant
l’évaluation de leur expérience, capacités
professionnelles, techniques et financières :
Lettre de motivation d’environ 1 page A4,
Capacité financière : Chiffre d’affaires des 3 dernières années
Expérience, capacités professionnelles et techniques : Une note explicative
présentant les compétences de l’équipe, conformément
au besoin précisé ci-dessus et les moyens humains et matériels
de l’ensemble de cette équipe. Cette note devra expliquer le fonctionnement
et l’organisation de l’équipe tant en phase étude qu’en phase chantier :
Elle fera clairement apparaître : la composition de l’équipe,
la répartition des tâches et compétences des
différents intervenants, dossier d’œuvre comprenant
les principales références (de moins de 10 ans)
des membres de l’équipe avec indication pour chacune : du maître d’ouvrage,
du montant des travaux de l’opération - le candidat devra fournir
une fiche synthétique récapitulative d’une page maximum de format A3
de 4 à 5 références significatives (de moins de 10 ans).
Chaque candidat devra impérativement intégrer
cette fiche au dossier de candidature
sur support informatique (CD-ROM). Pour chacune de ces références,
il sera annexé une présentation de photographies comprenant
4 photos par réalisation au maximum regroupées sur une feuille papier A3
avec double sur support informatique (CDROM) en format jpeg
avec le nom du candidat et de l’opération sous chaque photo.
Le cas échéant, les autres membres de l’équipe (cotraitants et sous-traitants)
pourront également présenter une sélection de 4 opérations significatives
(de moins de 10 ans) au maximum, présentée sur un tableau A3,
comprenant les informations définies ci-dessus. Le défaut de production
d’un des documents entraînera le rejet de la candidature.
Si, pour justifier de ses capacités, le candidat souhaite faire prévaloir
les capacités professionnelles, techniques et financières
d’un autre intervenant quel qu’il soit (sous-traitant notamment),
il devra produire les pièces ci-dessus relatives à cet intervenant. Il devra
également justifier qu’il disposera des capacités de cet intervenant
pour l’exécution du marché.
5 - Un document relatif aux pouvoirs de la personne habilitée à engager le candidat.
6 - L’attestation d’assurance responsabilité civile professionnelle
en cours de validité,
(c’est- à-dire justifiant le paiement des primes pour la période en cours),
Remise des candidatures :
Les candidatures devront parvenir avant 12h, le 28.07.2014.
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Transmission sur support papier : les candidatures seront adressées ou déposées à :
Brest Métropole Aménagement, 9 rue Duquesne - CS 23821 - 29238 Brest Cedex 2
Les candidatures devront être déposées ou transmises par tout moyen
attestant d’une date certaine, sous enveloppe cachetée, portant la mention
"concours restreint du programme d’accompagnement artistique de la
ZAC du plateau des Capucins à Brest -
ne pas ouvrir avant la séance d’ouverture des plis",
avant les dates et heures limites fixées ci-dessus.
Les dossiers pourront être adressés en recommandé
avec accusé de réception ou déposés contre récépissé les jours ouvrables
de 8:30 à 12:00 et de 13:30 à 17:00.
Les dossiers qui parviendraient après la date et l’heure limite fixées
ci-dessus ainsi que ceux parvenus sous enveloppe
non cachetée ne seront pas retenus
et seront renvoyés à leur expéditeur.
En cas de difficultés pour télécharger les documents,
les candidats pourront s’adresser par courriel à :
christine.kerdraon@brestbma.fr ou
par téléphone au +33 2 98 47 83 00.
Instance chargée des procédures de recours :
Tribunal de Grande Instance de Rennes -
Cité Judiciaire
7 r Pierre Abelard - CS 73127 -
35031 RENNES CEDEX -
Tél. : 02 99 65 37 37
Service auprès duquel des renseignements peuvent être
obtenus concernant l’introduction des recours :
Guichet Unique du Tribunal de Grande Instance de Rennes -
Cité Judiciaire 7 r Pierre Abelard - CS 73127 -
35031 RENNES CEDEX - Tél. :02 99 65 37 37
www.brest-bma.fr


CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION D’UNE ŒUVRE
D’ART AU TITRE DU 1 % ARTISTIQUE

1 % artistique de la construction d’un bâtiment d’enseignement mutualisé
au campus « CROIX-ROUGE » / REIMS
Avis d’appel public à la concurrence
Identification du maître d’ouvrage et de la personne responsable du marché
Ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement et de la recherche
Représentant le Pouvoir Adjudicateur
Monsieur le recteur de l’académie de Reims
1 rue Navier 51082 REIMS cedex
Téléphone : 03.26.05.68.43 - mél : ce.ire@ac-reims.fr
Contexte de la commande
Dans le cadre du Contrat de Projets Etat-Région
de Champagne-Ardenne 2007-2013, le rectorat de l’académie
de Reims est maître d’ouvrage d’une opération de restructuration
du campus Croix-Rouge à Reims, préalable
à une refondation complète des sites rémois.
L’œuvre artistique faisant l’objet du présent appel de candidatures
au titre du 1% décoration est liée à la construction d’un bâtiment
d’enseignement mutualisé, dont les objectifs principaux sont
de remplacer des salles d’enseignement vétustes, d’améliorer
les conditions de travail des étudiants et des personnels de l’université
en offrant des locaux modernes et mutualisés entre composantes universitaires,
et d’héberger le nouveau cœur de réseau des systèmes informatiques de l’université.
La construction de ce bâtiment d’enseignement mutualisé
intervient alors que des démolitions de bâtiments
ont été réalisées en 2010 et 2011, ainsi que les premiers aménagements extérieurs.
L’Université de Reims Champagne-Ardenne mène actuellement
les premières études opérationnelles pour l’édification d’un grand campus
sur le site de Croix-Rouge, qui rassemblera plusieurs sites
actuellement dispersés sur l’agglomération et qui sera écoresponsable.
L’objet de la commande
La procédure est lancée en application du décret n°2002-677 du 29 avril 2002
modifié par le décret n°2005-90 du 4 février 2005 relatif
à l’obligation de décoration des constructions publiques,
pris en application de l’article 71 du code des marchés publics.
Conception, réalisation et installation d’une œuvre d’art au titre du
1 % artistique de la construction d’un bâtiment d’enseignement mutualisé
au campus « CROIX- ROUGE » à Reims
Les objectifs de la construction de ce bâtiment d’enseignement
mutualisé destiné à l’Université de Reims Champagne-Ardenne,
sont de répondre, pour les niveaux de formation du cursus LMD
(Licence-Master-Doctorat), aux besoins en enseignement général,
travaux dirigés, enseignements spécialisés en langues vivantes
et informatique, séminaires ou conférences. Il est dit « mutualisé »
car il a vocation à être utilisé par l’ensemble des composantes
de formation implantées sur le site, à savoir :
Droit et sciences politiques, Institut de
Préparation à l’Administration Générale
Sciences économiques et de gestion
Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sociales
Le bâtiment est implanté à proximité de la bibliothèque
universitaire Robert de Sorbon avec laquelle il disposera
d’un parvis commun (entrée principale du bâtiment).
Le bâtiment est dimensionné pour un effectif total de
1 462 personnes environ, selon la décomposition des espaces suivante :
24 salles banalisées d’enseignement, d’une capacité
de 24 à 46 places 2 salles banalisées d’enseignement,
d’une capacité de 100 places 6 salles informatiques,
d’une capacité de 25 à 32 places 2 laboratoires de langues,
d’une capacité de 24 et 25 places
un espace détente/convivialité et,
des locaux techniques dont le local serveur informatique du campus.
Sa construction s’inscrit dans une démarche de haute qualité
environnementale pour un coût d’objectif de 6,3 millions
d’euros hors taxes et sa mise en service est prévue fin 2015.
Limite concernant le nombre de candidats invités à participer :
4 (quatre)
Montant de l’enveloppe de l’opération 1 % artistique :
Le montant global affecté au 1 % artistique
est de 63 159,60 euros TTC
L’enveloppe comprend :

  • les honoraires de l’artiste lauréat,
  • la cession des droits d’auteurs,
  • le coût de la réalisation et de l’installation de l’œuvre jusqu’à son acceptation définitive, y compris les prestations intellectuelles complémentaires éventuellement nécessaires à sa réalisation (ingénierie, contrôle technique, suivi, coordination, contrôle et réception des travaux),
  • l’indemnité des artistes présélectionnés non retenus à l’issue de la 2ème phase de consultation,
  • les taxes et cotisations. Les trois candidats dont les projets ne seront pas retenus se verront attribuer une indemnité globale et forfaitaire de 2 500 euros TTC chacun. Le comité artistique se réserve le droit de diminuer ou supprimer cette indemnité pour les offres dont les prestations seraient jugées insuffisantes, ou non conformes au programme du concours. Déroulement de la procédure de mise en œuvre du 1 % artistique : La procédure de mise en œuvre du 1 % artistique se déroulera comme suit : 1- examen des candidatures par le comité artistique et sélection de quatre candidats (si le nombre de candidatures conformes est suffisant) ; 2- examen des projets des artistes et choix de l’artiste lauréat ; 3- signature du contrat. Dossier candidature : Pour être recevable, le dossier de candidature sera obligatoirement constitué des pièces suivantes, datées et signées par le candidat :
  • une lettre de candidature reprenant les attestations sur l’honneur en application des articles 43 et 44 du code des marchés publics (établie à partir du formulaire DC1 téléchargeable sur le site http://www.economie.gouv.fr.) ;
  • curriculum vitae actualisé, organisation, compétences, capacités technique et garantie professionnelles ;
  • attestation de la Maison des artistes sécurité sociale ou AGESSA, n°SIRET ou équivalent étranger ;
  • un dossier artistique composé d’une sélection d’œuvres majeures du candidat, présenté en couleurs sur maximum 10 pages au format A4. Ces références seront accompagnées d’une légende de quelques lignes précisant l’année de réalisation des œuvres et, le cas échéant, le maître d’ouvrage et l’objet de la commande. En cas de remise de candidature par la voie papier, le candidat remettra une version dématérialisée sur support CR-ROM. Les documents seront sous la forme de fichiers de type open office ou équivalent et dans une version compatible PC. Ce CD-ROM sera exploité sur PC ou, le cas échéant, sous forme de transparent(s) ;
  • une note d’accompagnement d’une page maximum précisant le cas échéant les premières orientations du candidat, sans toutefois proposer un projet artistique précis. Le dossier de candidature et offre sera rédigé en langue française. Si les dossiers sont incomplets, ou bien ne disposent pas d’un CD-ROM (pour les envois papier), la candidature sera rejetée pour irrégularité. Critères de sélection des candidatures :
  • qualité artistique des œuvres présentées ;
  • adéquation de la candidature par rapport à la commande ;
  • capacité du candidat à assurer l’ensemble des phases de réalisation. Adresse auprès de laquelle des informations complémentaires peuvent être obtenues : Rectorat de l’académie de Reims Service du patrimoine immobilier 1 rue Navier 51082 REIMS cedex Téléphone : 03.26.05.68.43 - mél : ce.ire@ac-reims.fr Le DCE est mis en ligne sur le site : (http://www.marches-publics.gouv.fr) avec la référence : RECTORAT-REIMS-1pourcent-BATMUT, après avoir installé les pré-requis techniques et avoir pris connaissance du manuel d’utilisation . Date limite et lieu d’envoi des candidatures : Le mode de transmission des offres retenu est l’échange électronique sur la plate-forme de dématérialisation. Cependant le pouvoir adjudicateur acceptera les offres transmises sous format papier ou sur un support physique électronique. * Dans l’hypothèse d’un envoi sur support physique électronique, les documents pour lesquels une signature est requise sont signés électroniquement selon les modalités de l’arrêté du 15 juin 2012. Un zip signé ne vaut pas signature des documents qu’il contient. En cas de fichier zippé, chaque document pour lequel une signature est requise doit être signé séparément.
  • Voie électronique préconisée via le site (http://www.marches-publics.gouv.fr) avec la référence : RECTORAT-REIMS-1pourcent-BATMUT
  • Voie papier L’offre transmise sous pli cacheté portant l’adresse et mentions suivantes : Rectorat de l’académie de Reims Service du patrimoine immobilier 1 rue Navier 51082 REIMS cedex Candidature pour le 1 % artistique de la construction du bâtiment d’enseignement mutualisé Nom du candidat ou des membres du groupement candidat « NE PAS OUVRIR avant la séance d’ouverture des plis » Le dossier de candidature devra être adressé par pli recommandé avec avis de réception postal à l’adresse ci-dessus ou remise contre récépissé à/au : Rectorat de l’académie de Reims Service du patrimoine immobilier 1 rue Navier 51082 REIMS cedex La date limite de réception des candidatures est fixée au 1.07.2014 à 11h. +++++++++++++++++++++++ PROCEDURES DE RECOURS Instance chargée des procédures de recours et auprès de laquelle des renseignements peuvent être obtenus concernant l’introduction des recours : Nom de l’organisme : Tribunal Administratif Adresse : 25 Rue du Lycée Code postal : 51 000 Ville : Châlons en Champagne Téléphone : 03 26 66 86 87 Télécopieur : 03 26 21 01 87 Courriel : greffe.ta-chalons-en-champagne@juradm.fr Adresse Internet (URL) : http://www.ta-chalons-en-champagne.juradm.fr

CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION D’UNE ŒUVRE
D’ART AU TITRE DU 1 % ARTISTIQUE

projet 1% artistique (conception et réalisation d’une œuvre d’art)
pour un nouvel équipement petite enfance et familles. / SOISSONS
VILLE DE SOISSONS SERVICE RENOVATION
URBAINE EQUIPEMENT PETITE ENFANCE
ET FAMILLES – SOISSONS
Cahier des charges de la consultation
pour la mise en œuvre d’un projet 1% artistique
La commune de Soissons (département de l’Aisne)
lance un projet 1% artistique (conception et réalisation d’une œuvre d’art)
pour son nouvel équipement petite enfance et familles.
Ce dispositif du 1% artistique est encadré par le décret
n° 2002-677 du 29 avril 2002, modifié par le décret n° 2005-90
du 4 février 2005 relatif à l’obligation de décoration
des constructions publiques et précisant les conditions
de passation des marchés ayant pour objet de satisfaire
à cette obligation pris en application de l’article 71
du code des marchés publics, consolidé au 3 juillet 2010,
et la circulaire d’application du 16 août 2006.
La commune de Soissons consacrera un financement
représentant 1% du coût des travaux de construction
de l’équipement petite enfance. Le suivi de cette procédure
sera assuré par le comité artistique ;
ce dernier ayant été constitué par le maître d’ouvrage.
Le cahier des charges est présenté ci-dessous.
1. - Contexte
L’équipement Petite enfance et familles est une des opérations
du programme de rénovation urbaine de Soissons
décliné sur les quartiers de Presles et Chevreux.
Il s’insère sur la nouvelle place centrale du quartier
et participe à la fois à la diversification des fonctions urbaines
et à l’ouverture du quartier sur la ville au regard des services
à la petite enfance qu’il abrite.
• Enjeux Ce nouvel équipement public apporte une diversification
des activités de ce quartier essentiellement résidentiel.
Les services proposés sont destinés aux habitants du quartier
mais aussi des quartiers voisins.
L’attractivité de cet équipement participant à la revalorisation
de l’image du quartier, l’image du bâtiment doit être forte et originale.
• Implantation Cet équipement est situé au cœur du quartier,
sur une place à aménager devant le centre social et l’école maternelle.
Il est implanté à l’alignement de la brèche créée dans la ceinture
de logements collectifs qui ouvre le cœur du quartier sur le parc de la Crise.
Au nord, sa clôture suit le cheminement piéton
et préserve une large bande paysagère.
Une ceinture continue limite clairement le terrain
réservé à cet équipement sur toute sa périphérie.
• Fonctionnement Place centrale du quartier,
un large portail coulissant interrompt l’enceinte
pour établir une continuité naturelle entre l’intérieur et l’extérieur de l’équipement.
Quand le portail est ouvert et dissimulé
derrière le parement de façade, on accède
aux différents services par une ouverture de plus de 9 mètres de large.
Un patio d’accueil abrité et planté offre un agréable lieu d’échanger
avant d’entrer à l’intérieur du bâtiment.
La PMI et la micro-crèche sont réunies dans un même bâtiment.
Un sas commun largement vitré distribue les deux services.
L’espace multifonctionnel est implanté dans un bâtiment indépendant.
La salle multifonctionnelle de 80 m2 dispose
d’une baie fixe au nord qui offre une vue agréable
sur un jardin arboré. Pour compléter l’éclairage naturel de la salle,
une généreuse lanterne émerge du volume, formant
un signal qui caractérise singulièrement cet équipement public au cœur du quartier.
Façades, matériaux et paysage Les volumes simples
de ce nouvel équipement s’intègrent naturellement dans l’architecture
des immeubles qui ceinturent l’opération. En traitant les façades
et les clôtures avec le même matériau, nous renforçons la présence
de l’équipement dans le site. Les façades sont revêtues de robustes
cassettes métalliques modulaires qui donnent au bâtiment sa modernité sans créer
de rupture avec l’architecture de composants des immeubles voisins.
Les cassettes sont formées de plaques d’acier métallisées et perforées.
Le motif floral des perforations apporte une note poétique à destination des enfants.
Le parement doré métallisé illumine les façades et apporte
un caractère précieux qui valorise l’équipement et la place.
Les perforations qui filtrent les vues et la lumière devant les châssis
fonctionnent comme un signal lumineux révélant de nuit l’activité de l’équipement.
La couverture végétalisée des terrasses apporte de la fraicheur aux locaux
et offre aux riverains une vision agréable de cette 5ème façade.
Les nombreuses plantations qui accompagnent le projet confortent
l’attractivité de cet équipement.
Le patio d’accueil est agrémenté de buissons d’arbustes et de bancs
en béton qui créent un espace convivial à l’échelle agréable.
Le jardin clos planté d’arbres de hautes tiges et d’arbustes offre
un environnement naturel de qualité réservé aux usagers de la structure.
L’ensemble apparaît comme un équipement fonctionnel,
confortable et attractif, illustrant clairement les efforts
de la collectivité pour requalifier le quartier de Chevreux.
Le montant de l’enveloppe de
ce 1% artistique s’élève à 11 648,24 euros TTC.
Il comprend toutes les dépenses liées à l’opération
(indemnités, ateliers de médiation,
frais de production et installation de l’œuvre).
Nota bene : le coût de la construction des 3 murs béton bruts
est déjà prévu dans le budget travaux de l’entreprise de gros-œuvre,
pour un montant de environ 3000 euros HT.
Ce montant comprend les fondations, le coffrage,
le coulage et le décoffrage des trois murs,
selon les plans architecte joints au présent document.
Toute prestation supplémentaire
à ce support de base entrera dans le cadre du budget 1% artistique.
Maître d’ouvrage :
Commune de Soissons représentée par son
Maire Alain Crémont
Place de l’Hôtel de Ville – 02200 SOISSONS
03 23 59 90 00 / Fax : 03 23 59 91 60 / www.ville-soissons.fr
Maître d’œuvre :
M. Philippe ZULAICA, TBZ- Thienot-Ballan-Zulaica,
architectes 2 impasse des Comptoirs français
51100 REIMS
03 26 84 93 18 / zulaica@thienotballan.com
Contact :
Le référent pour la Commune de SOISSONS
dans ce dossier (1% artistique) est :
Mme Marine PRADEL, Chargée de mission au service rénovation urbaine
(03.23.59.90.06 / renovation.urbaine@ville-soissons.fr)
Le comité artistique est composé comme suit
La maîtrise d’ouvrage, Commune de SOISSONS représentée
par son Maire ou son représentant,
La maîtrise d’œuvre, TBZ-Thienot-Ballan-Zulaica ou son représentant,
Le Conservateur du musée,
Le conseiller de la DRAC ou son représentant
Un représentant des organisations d’artistes
Un représentant des usagers ou utilisateurs 2.

  • Programme de l’opération Implantation de l’œuvre : le support de l’œuvre est constitué de 3 voiles en béton banchés, situé au centre de l’équipement Petite Enfance, qui jouent le rôle de clôture entre le patio d’accueil, public, et le patio de la crèche, réservé aux enfants. Dimensions des murs (longueur, hauteur, épaisseur en cm) :
  • 300 X 200 X 20 - 340 X 180 X 20 - 250 X 190 X 20. 2.1. - Programme artistique Le thème de l’œuvre, qui peut être abstraite ou figurative, est proposé en lien avec l’usage futur du site. Il sera tenu compte de la nature du projet architectural, des conditions d’usage, de mobilité et de circulation liées au fonctionnement de l’équipement, en tenant compte des publics qui fréquenteront les lieux quotidiennement. L’artiste devra trouver une bonne articulation, une harmonie au sein de son œuvre entre les murs, leur masse, leur matière en restant fidèle à l’aspect brut du béton. L’œuvre doit faire corps avec le bâtiment ; elle émane de la matière. Elle ne doit être en aucun cas illustrative ou narrative. Elle doit éveiller l’imaginaire, être inclusive et proche de l’abstrait. L’œuvre peut également se diffuser dans tout le bâtiment, se prolonger en fil rouge sur les murs des salles recevant du public. L’œuvre comprendra des éléments historiques, archéologiques du quartier de Chevreux voire de la ville de Soissons. Le quartier de Chevreux s’est construit en deux phases. La première dans les années 1970, zone actuellement démolie qui va accueillir prochainement de nouveaux programmes d’habitat. La seconde s’est construite vers la fin des années 1970, début des années 1980. Avant ces différentes périodes de construction Chevreux était une zone de campagne accueillant des activités agricoles et notamment des moulins à tan, à aube ou à blé. Le quartier est longé à l’est par la rivière de la Crise et au sud et à l’ouest par la voie Rochy-Condé. Cette ancienne voie ferrée marquée par l’histoire nationale de la déportation est aujourd’hui une liaison douce reliant les quartiers sud de Soissons. Le service Musée-Patrimoine de la ville de Soissons se rendra disponible pour développer les séquences historiques. Mots clés : imaginaire, respect de la matière, histoire, archéologie 2.2 - Programme technique Le projet 1% artistique concerne trois murs en béton brut implantés en quinconce qui jouent le rôle de clôture entre le patio d’accueil, public, et le patio de la crèche, réservé aux enfants. Un travail collaboratif est attendu avec l’architecte, l‘équipe de maîtrise d’œuvre et l’entreprise de gros-œuvre, afin que l’œuvre soit réalisée en cohérence avec le procédé prévu par l’entreprise pour la construction des murs qui seront coulés en place. Si cela est nécessaire à la réalisation de l’œuvre, l’artiste devra être présent lors du coulage des murs pour intervenir in situ avec l’entreprise pour, par exemple, la pose de négatifs ou d’huiles spécifiques sur les banches, l’insertion de pigments, de matériaux ou d’objets dans le béton,.... Des traitements après coulage (sablage, bouchardage, grenaillage, saignées, désactivation) sont également envisageables. La forme, l’implantation et la plastique des murs pourront être modifiées par l’artiste dans les limites suivantes :
  • maintenir un système de clôture efficace entre le patio d’accueil et le patio de la crèche,
  • respect du budget du 1% et du budget construction gros-œuvre. L’œuvre proposée doit être pérenne. Elle devra résister aux intempéries, au toucher et à l’exposition au soleil. L’œuvre ne devra pas nécessiter de coût de maintenance, hors celui déjà lié au bon fonctionnement de l’établissement. L’artiste proposera 3 ateliers de médiation, et/ou de pratiques artistiques aux habitants et usagers du quartierpour transmettre la démarche artistique. L’artiste pourra aussi s’imprégner du territoire vécu. Cette démarche permet aux habitants d’être acteurs des transformations de leur quartier et ainsi de garantir l’appropriation et le respect de l’œuvre. La réalisation de l’œuvre fera l’objet de l’affichage d’un cartel mentionnant le nom de son auteur, la date de sa réalisation et éventuellement un petit texte explicatif. L’attention de l’artiste est attirée sur son obligation, s’agissant d’un établissement recevant du public, de ne pas contrevenir aux normes, règles ou recommandations officielles en vigueur : notamment la réglementation contre les risques d’incendie dans les établissements recevant du public, l’ensemble des normes françaises éditées par l’AFNOR, le code du travail (hygiène, sécurité et conditions de travail), le règlement sanitaire départemental. Il est rappelé que les locaux seront accessibles à tous types de publics et confort d’usage, conformément aux réglementations en vigueur. La réponse à la présente consultation doit permettre au comité artistique de se représenter les grandes orientations du projet artistique. L’audition qui suivra devra permettre à l’artiste de présenter ces données artistiques. Le dossier de consultation est téléchargeable à : http://www.picardiegazette.fr/ rubrique : marchés publics – consulter les avis d’appel public à la concurrence de toutes nos procédures en cours. Indiquer « 14PA12 » dans le champ « contient » Les soumissionnaires sont invités à s’enregistrer sur la plateforme afin d’être tenus informés de toute modification pouvant intervenir sur la présente consultation. Pièces jointes à ce cahier des charges* disponibles en téléchargement à l’adresse ci-dessus :
  • Plan de masse du projet
  • Vue en plan du rez-de-chaussée du projet
  • Projection photographique du projet dans son environnement
  • Perspective du patio et des 3 murs
  • Elévation et coupe du patio. * Ces documents sont extraits du dossier de consultation des entreprises. 3. - Modalités de réponse 3.1 - Documents à produire L’artiste devra remettre son dossier de candidature en format papier ou numérique sous format PDF (CD ou clé USB). Le dossier comprendra les pièces suivantes : une lettre d’intention, incluant la proposition des ateliers de rencontres avec les habitants à sa convenance, quelques plans, croquis, esquisses ou photographies une note indiquant les éventuelles nécessités de maintenance et d’entretien de l’œuvre un curriculum vitae visuels des dernières réalisations et références. Les références seront présentées sous la forme d’une page en format papier ou PDF comprenant : le commanditaire, date de réalisation, intitulé du projet, budget de l’opération, les caractéristiques de l’opération (orientation artistique de l’œuvre, implantation, contexte du projet, relation avec le public). 3.2 - Conditions de remise des candidatures : Date limite de réception des candidatures : 7.07.2014 à 16h. +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Conditions de remise des candidatures : Les candidats transmettent leur offre sous pli cacheté avant les date et heure indiquées ci-dessus portant les mentions : Ce pli devra être remis contre récépissé ou, s’il est envoyé par la poste par pli recommandé a vec avis de réception postal, parvenir à destination avant la date et l’heure limites de réception des offres indiquées ci-dessus et ce, à : OFFRE POUR : Projet 1% artistique équipement petite enfance et familles à Chevreux Marché 14PA12 NE PAS OUVRIR Par courrier : avec avis de réception postale Monsieur le Maire Commande publique : (bureau 210) 02209 SOISSONS CEDEX Par porteur : contre récépissé à l’adresse suivante : Monsieur le Maire Mairie de Soissons Place de l’Hôtel de ville 02209 - SOISSONS Service de la Commande publique (bureau 210) La transmission par voie électronique n’est pas autorisée. Le pli qui serait remis ou dont l’avis de réception serait délivré après la date et l’heure limites précitées ainsi que remis sous enveloppe non cachetée, ne sera pas retenu ; il sera renvoyé à son auteur. 4. - Renseignements complémentaires Pour obtenir tous les renseignements complémentaires qui leur seraient nécessaires au cours de leur étude, les candidats devront faire parvenir une demande écrite sur la plateforme de téléchargement ou à l’adresse courriel suivante : renovation.urbaine@ville-soissons.fr La collectivité sera seule juge de l’opportunité des réponses à apporter aux éventuelles questions des candidats, réponses qui, en tout état de cause, seraient alors portées à la connaissance de tous les candidats soumissionnaires qui se sont fait connaître de manière à maintenir entre eux une stricte égalité dans la limite de 8 jours avant la date de remise des offres. Les questions parvenues 10 jours avant la date limite de dépôt ne seront pas prises en compte. Les candidats auront la possibilité de se rendre sur place avant de remettre leur offre. Ils ont la possibilité sur rendez-vous auprès de Mme PRADEL (03.23.59.90.06) de prendre connaissance du projet, du lieu, de la maquette du projet et du quartier en rénovation urbaine. 5.- Jugement des offres La procédure mise en œuvre est une procédure restreinte en accord avec le décret 2002- 677 relatif à l’obligation de décoration des constructions publiques. La sélection de l’offre s’établira en deux phases. 5.1 – Phase de sélection des candidatures Le nombre de candidats retenus par le comité sera au minimum de trois, sous réserve d’un nombre de candidats appropriés, et en tout état de cause de trois maximum. Critère de sélection : Motivation, intérêt pour le projet : 40 % Références du parcours artistique : 60 % Les 3 candidats retenus seront prévenus par courrier ou courriel les invitant à une entretien/audition. 5.2 – Phase de sélection d’une offre Les critères d’attribution du marché à l’issue de cette phase sont les suivants : Adaptabilité du projet aux conditions et contraintes architecturales et artistiques : 40 % Recevabilité de la réalisation financière du projet : 40% Adaptation à l’environnement urbain et social : 20 % La discussion technique sera fonction de chaque proposition artistique. Elle devra permettre de s’assurer de la capacité du candidat à incorporer les contraintes techniques du projet et à se soumettre aux impératifs de lieu, d’implantation, du respect de l’enveloppe budgétaire et de définir la relation de l’œuvre aux usagers. A l’issue de cette phase, le maître d’ouvrage arrêtera son choix après avis du comité artistique. 5.3 – Calendrier Clôture des candidatures : 7.07.2014. +++++++++++++++++++++++++++++ Analyse des offres par le comité artistique : le mardi 8 juillet 2014 Audition des candidats : le mardi 15 juillet 2014 Attribution du marché : au plus tard le vendredi 18 juillet 2014 En accord avec les éléments retenus lors de l’entretien, un contrat sera proposé au candidat retenu. Ce contrat reprendra notamment les contraintes d’exécution du projet imposées au lauréat ainsi que les modalités financières. Il sera également précisé la mise en œuvre de la relation artiste-architecte pour répartir les obligations de chacun ainsi que la mise en place des ateliers de rencontre avec les usagers/habitants.

CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION D’UNE ŒUVRE
D’ART AU TITRE DU 1 % ARTISTIQUE

conception, la réalisation et la pose d’une commande
artistique originale d’artiste vivant au titre
du 1 % artistique dans le cadre de l’opération
de construction du Mémorial du Camp de Rivesaltes
dans les Pyrénées-Orientales. / RIVESALTES
AVIS D’APPEL PUBLIC A CONCURRENCE
IDENTIFICATION DU POUVOIR ADJUDICATEUR : Catégorie :
Région/Collectivité territoriale Activités Principales :
Services généraux des administrations publiques.
Région Languedoc Roussillon Direction de la Commande Publique
201, Avenue de la Pompignane 34 064 MONTPELLIER cedex 2
téléphone : 04 67 22 63 08 fax : 04 67 22 63 74 courriel :
commandepublique@cr-languedocroussillon.fr
adresse internet du pouvoir adjudicateur : www.laregion.fr
MODE DE PASSATION : Procédure adaptée restreinte
en application des articles 26 III, 28, 30 et 71
du Code des Marchés Publics.
OBJET DU MARCHE : INTERVENTION ARTISTIQUE
POUR LE MEMORIAL DU CAMP DE RIVESALTES
Type de prestations : Marché de services -
Prestations Intellectuelles Catégorie de service :
27 Marché couvert par l’accord sur les marchés publics.
Classification C.P.V : 92312000-1
Services artistiques 71220000-6 Services de création architecturale
CARACTERISTIQUES PRINCIPALES :
Le marché a pour objet la conception, la réalisation
et la pose d’une commande artistique originale d’artiste vivant
au titre du 1 % artistique ( en vertu du décret 2002-677 du 29 avril 2002
modifié par décret 2005-90 du 4 février 2005 relatif à l’obligation
de décoration des constructions publiques) dans le cadre de l’opération
de construction du Mémorial du Camp de Rivesaltes dans les Pyrénées-Orientales.
Situé à quelques kilomètres de Perpignan, le camp de Rivesaltes
est un témoin de la Seconde Guerre mondiale et de la guerre d’Algérie.
Il fut un camp de transit pour les réfugiés espagnols,
un centre d’hébergement surveillé, un centre régional de rassemblement
des Juifs et un camp de regroupement de Harkis et de leur famille.
Ce lieu tient sa singularité de sa spécificité historique,
de ses dimensions et de son authenticité.
Le futur site sera un espace de référence
de l’histoire des déplacements forcés
de population et de leur mise sous contrôle.
Les enjeux de mémoire, de transmission et d’éducation
constituent les fondements du Mémorial du camp de Rivesaltes.
La Région a confié la maîtrise d’œuvre de la construction du
Mémorial à l’architecte Rudy Ricciotti en collaboration
avec le Cabinet Passelac & Roques.
Le Mémorial s’insère au cœur de l’ilôt F du camp de Rivesaltes,
dans une plaine comprise entre les Corbières à l’ouest et les Pyrénées au Sud,
avec un climat très sec en été et soumis au vent et au froid en hiver.
Ce lieu aura différentes missions : la recherche historique, le restitution
et le partage de cette connaissance avec les publics,
un travail pédagogique et éducatif, enfin une approche sensible
et différente grâce à l’art qui permet d’interroger l’histoire et la mémoire.
Le visiteur se verra proposer un parcours à l’intérieur du Mémorial,
ainsi qu’un parcours en plein air.
Le Mémorial, semi enterré et couvert de percées végétales,
s’étendra sur 230 mètres de long, 30 mètres de large et 4 mètres de haut.
Le point le plus haut de la toiture ne dépasse
pas la hauteur des baraques du camp.
Le Mémorial est d’un seul niveau.
Il comptera :

  • 1000 m2 dédiés à une exposition permanente - 400 m2 d’expositions temporaires - un auditorium de 160 places - des salles pédagogiques
  • un centre de documentation L’ouverture du Mémorial est prévue pour juin 2015. Le Comité artistique, constitué par l’arrêté n°0001 du 3 avril 2014, a défini le programme artistique comme suit : L’œuvre devra dialoguer avec l’architecture du bâtiment et le site. Un ou plusieurs emplacements peuvent être envisagés pour l’œuvre : Dans le bâtiment : - Le hall - Le patio, sans diminuer l’apport de lumière produit par les espaces vitrés A l’extérieur du bâtiment : - La rampe extérieure d’accès au bâtiment
  • Les chemins de circulation dans l’ïlot F et ses abords. L’œuvre peut faire appel à tout moyen d’expression plastique de la création contemporaine. L’œuvre devra prendre en compte l’histoire du lieu et le fait qu’il s’agisse d’un lieu de mémoire tourné vers les générations futures. L’œuvre attendue n’est pas une œuvre commémorative. Le mémorial de Rivesaltes se construit aussi pour les générations futures. Ce sera un lieu d’ouverture, de partage et de transmission, un lieu porteur d’un projet engagé auprès des publics pour qu’ils s’approprient cette mémoire, la défendent et s’engagent à leur tour dans la cité. L’œuvre respectera les exigences suivantes : solidité, pérennité, frais d’entretien et de fonctionnement simples et peu coûteux. L’enveloppe disponible pour cette création est de 110 000,00 TTC (cette enveloppe com- prend le coût des prestations nécessaires à la conception, la réalisation, l’acheminement et l’installation des œuvres ainsi que les taxes afférentes et les indemnités des candidats non retenus au stade des offres, et enfin les frais de publicité) soit un montant de 80 000,00 euros TTC alloué à l’œuvre de l’artiste retenu. La Région se réserve le droit de reproduire l’œuvre de l’artiste lauréat sous quelque forme que ce soit, dans la presse ou dans ses outils de communication (plaquette, édition etc.). L’artiste lauréat renonce à tout droit de reproduction et inclura le coût de cette ces- sion dans sa proposition. La notice architecturale est consultable sur le site : http://www.laregion.fr Pour cela il faut cliquer sur le lien « marchés publics » et suivre les indications spécifiées sur la plate-forme de dématérialisation des procédures de marchés publics. Ces pièces se trouvent dans le dossier AAPC intitulé « VISUELS MEMORIAL ». Lieu principal de prestation : Lieu d’emplacement du futur Mémorial de Rivesaltes : communes de Rivesaltes et de Salses le Château (département 66) Code NUTS : FR815 La durée du marché court à compter de sa date de notification. La prestation devra être achevée au plus tard pour octobre 2015. Le bâtiment étant inauguré en juin 2015, la proposition artistique devra pouvoir intégrer le site après ouverture au public et en fonction des contraintes architecturales présentes. Il est précisé que le Pouvoir Adjudicateur n’autorise pas la présentation de variantes dans le cadre de la consultation. Les offres variantes seront donc irrecevables et éliminées sans être examinées. L’offre de base sera cependant examinée sous réserve qu’elle soit présentée de manière distincte de la ou les variantes. Il n’est pas prévu d’option au sens du droit national. Il est prévu des options au sens du droit communautaire :
  • possibilité de passation d’avenant en cours d’exécution du marché. Le marché est traité à prix global et forfaitaire. Les prix sont fermes. Il n’est pas renouvelable. DATE LIMITE D’ENVOI DU DOSSIER DE CANDIDATURE (le cachet de la poste faisant foi) : 26.09.2014 ++++++++++++++++++++++++++++++++++++ PIÈCES À FOURNIR À L’APPUI DE LA CANDIDATURE : 1/ Les déclarations, certificats et attestations suivantes prévus aux articles 43 et 44 du Code des marchés publics devront être fournis. 2/ Les moyens techniques et humains (nombre, qualifications, expériences du personnel) dont dispose le candidat et le chiffre d’affaires des 3 derniers exercices disponibles ; 3/ Si le candidat est en mesure de la fournir une liste des principales fournitures livrées depuis moins de 3 ans. La liste fera apparaître : la nature des fournitures avec mentions des délais, des coûts et des maîtres d’ouvrages concernés. Ces réalisations sont prouvées par des attestations des maîtres d’ouvrages ou à défaut, par une déclaration du candidat. CRITERES DE JUGEMENT DES CANDIDATURES :
  • Qualité des références artistiques du candidat notamment au vu du dossier artistique et du curriculum vitae.
  • Originalité de la démarche artistique au vu de la note d’intention A cette fin, le candidat devra fournir :
  • un dossier de présentation de son travail artistique, sous forme papier et sous forme d’un CD et n’excédant pas 20 pages. Outre la représentation des œuvres de l’artiste, ce dossier devra obligatoirement comporter un curriculum vitae et une note d’intention permettant d’évaluer ses motivations, l’orientation qu’il souhaite donner à son projet et son originalité. A l’issue de cette analyse, un classement sera établi et seuls les cinq premiers candidats seront admis à présenter un pré-projet. Une visite du site sera proposée au cinq candidats retenus. DELAI DE VALIDITE DES OFFRES : 180 jours à compter de la date limite de réception des pré-projets. LIEU DU DEPOT DU DOSSIER DE CANDIDATURE : Les candidats transmettent leur candidature sous pli cacheté portant la mention : Ce pli devra être remis contre récépissé ou envoyé par pli recommandé avec accusé de réception, avant la date limite d’envoi des candidatures indiquées ci-dessus et ce à l’adresse suivante : Hôtel de Région Languedoc-Roussillon Direction de la Commande Publique Service des Achats Publics Adaptés 201, avenue de la Pompignane 34064 Montpellier cedex 2 Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 14h00 à 16h30 LES CANDIDATURES ELECTRONIQUES OU SUR SUPPORT PHYSIQUE ELECTRONIQUE NE SONT PAS ACCEPTEES. Conditions relatives au marché : Cautionnement et garanties exigées : A ucune clause de garantie financière ne sera appliquée. Modalités essentielles de financement et de paiement : Le financement du marché est assuré sur les fonds propres de la collectivité. Les prestations seront rémunérées par virement administratif dans le délai global de paiement prévu à l’article 98 du Code des Marchés Publics, ce délai commençant à courir à compter de la date de réception par la Région de la demande de paiement. Forme juridique du candidat : L’offre sera présentée par un seul opérateur économique ou par un groupement. Les candidats peuvent présenter une offre en agissant en qualité de candidats individuels et de membres d’un ou plusieurs groupements. Un même opérateur économique ne peut cependant être mandataire de plusieurs groupements. En cas de groupement conjoint, le mandataire sera solidaire de chacun des membres du groupement. Langue : Les pré-projets et candidatures devront impérativement être rédigées en français. Candidature pour : INTERVENTION ARTISTIQUE POUR LE FUTUR MEMORIAL DE RIVESALTES Ne pas ouvrir Monnaie : Les pré-projets doivent être présentés en Euro. CRITERES DE SELECTION DES OFFRES : A ce stade, il sera demandé aux cinq candidats pré-sélectionnés de présenter un pré- projet sous la forme d’esquisse ou de tout autre moyen sur support papier et sur CD-ROM. Outre des visuels représentant l’œuvre ou les œuvres envisagées, le dossier devra définir l’esprit du projet, indiquer le ou les localisations envisagées, les techniques mises en œuvre, les moyens et les coût d’entretien, les délais de réalisation et le coût du projet. Une simulation visuelle de l’emplacement de l’œuvre ou des œuvres devra être jointe à l’offre. Le choix du pré-projet sera réalisé en fonction des critères pondérés suivants : Qualité artistique du dossier du candidat (60%) au regard de la note méthodologique et de tout autre élément fourni par l’artiste, appréciés grâce aux sous
  • critères suivants : - relation induite entre l’œuvre artistique et le lieu, selon les orientations du maître d’ouvrage mentionnées au CCTP et prise en compte de la spécificité de l’architecture et de son environnement (30 %)
  • créativité et originalité de la démarche artistique et respect du programme de la commande artistique (30 %) Qualité technique du projet (20 %) :
  • respect des caractéristiques techniques des ouvrages supports de l’œuvre et des contraintes liées au site et aux usagers (10 %),
  • respect du calendrier, solidité et pérennité de la proposition (10 %) Prix (20%), jugé sur - le respect de l’enveloppe financière (10 %)
  • du coût maîtrisé de fonctionnement et de maintenance de l’œuvre (10%). Une audition par le Comité artistique sera proposée aux 5 candidats pré-sélectionnés et qui auront préalablement remis une offre. A l’issue de l’analyse des offres, le maître d’ouvrage arrête son choix après avis du comité artistique et retient un artiste. Une indemnité de 3 000 euros TTC sera allouée aux quatre autres candidats. Le maître d’ouvrage pourra décider, sur proposition du comité artistique, de supprimer ou de réduire le montant de l’indemnité en cas d’insuffisance manifeste du pré-projet présenté par un candidat. Renseignements complémentaires sur la procédure :
  • Le pouvoir adjudicateur n’agit pas pour le compte d’autres pouvoirs adjudicateurs,
  • L’avis implique un marché public,
  • le marché ne s’inscrit pas dans un programme financé par des fonds communautaires,
  • La prestation n’est pas réservée à une profession particulière,
  • Les personnes morales sont tenues d’indiquer les noms et qualifications professionnelles des membres du personnel chargées de la prestation.
  • Une enchère électronique ne sera pas effectuée,
  • Marché non réservé.
  • L’exécution du marché n’est pas soumis à d’autres conditions particulières INSTANCE CHARGEE DES PROCEDURES DE RECOURS : Tribunal Administratif de Montpellier 6, rue Pitot 34063 Montpellier Cedex 04 67 54 81 00 Fax : 04 67 54 74 10 Courriel : greffe.ta-montpellier@juradm.fr URL : http://montpellier.tribunal-administratif.fr/ INSTANCE CHARGEE DES PROCEDURES DE MEDIATION : Comité Consultatif interrégional de règlement amiable des litiges relatifs aux marchés publics Préfecture de la région Provence - Alpes - Côte d’Azur. Secrétariat général pour les affaires régionales - Place Félix-Baret - CS 80001 - 13282 MARSEILLE Cedex 06. SERVICE AUPRES DUQUEL DES RENSEIGNEMENTS PEUVENT ETRE OBTENUS SUR L’INTRODUCTION DES RECOURS : Greffe du Tribunal Administratif de Montpellier 6, rue Pitot 34063 Montpellier Cedex 04 67 54 81 00 Fax : 04 67 54 74 10 Courriel : greffe.ta-montpellier@juradm.fr URL : http://montpellier.tribunal-administratif.fr/ RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES D’ORDRE ADMINISTRATIF : Pour obtenir tout renseignement complémentaire, les candidats feront parvenir au plus tard 6 jours avant la date limite d’envoi des candidatures, une demande écrite à l’adresse suivante : Région Languedoc-Roussillon Direction de la Commande Publique Service des Achats Publics Adaptés 201 avenue de la Pompignane 34064 MONTPELLIER Cedex Télécopie : 04.67.22.63.74. Courrier électronique à : commandepublique@cr-languedocroussillon.fr Une réponse sera alors adressée par écrit, à tous les candidats ayant retiré le dossier 4 jours au plus tard avant la date limite d’envoi des candidatures. Une réponse leur sera alors adressée par écrit.

CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION D’UNE ŒUVRE
D’ART AU TITRE DU 1 % ARTISTIQUE

1 % artistique et commandes publiques
Conception, réalisation et installation d’une œuvre d’art
dans le cadre de la construction de l’institut des Métiers
et de l’artisanat à Chauconin-Neufmontiers / CHAUCONIN-NEUFMONTIERS
Règlement de la Consultation
ARTICLE PREMIER : OBJET ET ETENDUE DE LA CONSULTATION
Marché de service – procédure adaptée restreinte
(article 30 et 71 du code des marchés publics).
1.1 OBJET DE LA CONSULTATION
1.1.1 Objet de la consultation
La présente consultation concerne :
la commande pour la conception, réalisation et installation
d’une œuvre d’art au titre du 1% artistique, dans le cadre de la construction
de l’Institut des Métiers et de l’Artisanat à Chauconin-Neufmontiers (77).
Cette commande artistique s’inscrit dans le cadre de l’obligation
de décoration des constructions publiques, dite du 1% artistique,
conformément au décret n°2002-677 du 29 avril 2002, modifié,
relatif à l’obligation de décoration des constructions publiques
et précisant les conditions de passation des marchés
ayant pour objet de satisfaire à cette obligation.
(NOR : MCCB0200300D - Version consolidée au 02 décembre 2012).
1.1.2 Lieu d’exécution
Parc d’Activités du Pays de Meaux - ilot 3 Chemin de Rutel -
77124 CHAUCONIN-NEUFMONTIERS
1.1.3 Description générale de la mission
1.1.3.1 Contexte de la commande
La Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Seine-et-Marne
a décidé l’implantation d’un nouveau
Centre de Formation des Apprentis aux portes
de la Communauté d’Agglomération du Pays de Meaux.
Les marchés de travaux ont été attribués en août 2013,
pour un démarrage en septembre 2013 et une livraison
du bâtiment en mai 2015.
1.1.3.2 Déroulement de la procédure de mise en œuvre du 1%
Dans le cadre de l’article 71 du Code des Marchés Publics,
la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Seine- et-Marne applique,
en collaboration avec la
Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Ile-de-France,
la procédure du « 1% artistique »,
– procédure adaptée restreinte
(article 30 et 71 du code des marchés publics).
La procédure de mise en œuvre du 1% artistique se déroule comme suit :
1.Elaboration du programme de la commande ;
2.Examen des candidatures par le comité artistique
et présélection de quatre candidats (sous réserve
d’un nombre suffisant de candidatures conformes) ;
3.Examen des projets des artistes et choix de l’artiste lauréat ;
4.Signature du contrat de réalisation par l’AFTRP,
mandataire de la Chambre des Métiers et de
l’Artisanat de Seine-et-Marne pour cette opération, le donneur d’ordre.
DATE LIMITE DE REMISE DES CANDIDATURES
28.07.2014 à 16h (heure de Paris).
++++++++++++++++++++++++++
1.1.3.3 Montant de l’enveloppe
Le budget global du 1% artistique s’élève à 185 000,00 euros TTC et comporte :
Les honoraires des personnalités qualifiées siégeant au comité artistique ;
Les honoraires de l’artiste lauréat ; La cession des droits d’auteurs ;
Construction de l’Institut des Métiers et de l’Artisanat
– 1% artistique Règlement de la Consultation (RC 1%)
• Le coût de la réalisation et de l’installation de l’œuvre
jusqu’à son acceptation définitive, y compris les prestations intellectuelles
complémentaires éventuellement nécessaires à sa réalisation
(ingénierie, contrôle technique, suivi, coordination, contrôle et réception des travaux) ;
• L’indemnité des 3 artistes présélectionnés non retenus
à l’issue de la deuxième phase de consultation, 3000,00 euros TTC par artiste ;
• Les taxes et cotisations ;
• Les frais de publication de la consultation artistique.
1.1.3.4 Programme et nature de la commande artistique
Se référer à la notice architecturale
et d’usages incluse dans le dossier de consultation.
Montant global affectée au 1% artistique : 185 000,00 euros TTC.
Mise en service du bâtiment : mai 2015.
Nombre de candidats présélectionnés
par le comité artistique pour présenter un projet : 4.
Le geste artistique pourra permettre de :
• Accompagner la présence de l’IMA dans le paysage
(sans pour autant qu’il ne s’agisse de signalétique).
• Révéler l’échelle des lieux, de jour comme de nuit.
• Caractériser l’usage et l’architecture du lieu.
• Permettre la liaison entre contenant
(démarche architecturale et paysagère) et contenu (usages).
1.1.3.5 Notice architecturale
Jointe au présent dossier de consultation.
1.1.3.6 Présentation des usages
Environ 1000 apprentis de 16 à 25 ans, préparant
du CAP au BM/BTS / fréquentation en alternance.
Inscrits dans cet établissement par l’entreprise qui les emploie en alternance.
Mise en place d’un parcours des métiers permettant
de découvrir les différentes activités
proposées : partenariat entre avec l’ONISEP
et les entreprises de Seine-et-Marne.
En soirée : l’Université Régionale des Métiers de l’Artisanat
pourra proposer des cours du soir.
Activité de l’IMA composite, et représentées
par les 4 couleurs du logo « Artisanat »
(alimentation = jaune, services = bleu, fabrication = vert, bâtiment = rouge).
Evolutivité des activités en fonction de la demande des entreprises
(elle ne permettrait pas à une présentation artistique
de mettre l’accent sur tel ou tel métier).
Pôle développés dans le cadre des travaux :
Pôle alimentation (métiers de la farine et boucherie)
Pôle Electrotechnique
Pôle Mécanique et Réparation Automobile (MRA)
Pôle Beauté (coiffure,esthétique)
Pôle Vente
Bâtiment HQE / RT 2012.
1.1.4 Durée du marché
Le délai d’exécution de la commande artistique
est fixé dans le contrat de réalisation en fonction
de la nature de l’œuvre retenue.
En tout état de cause, ce délai ne saurait dépasser la date de livraison
de l’IMA du Pays de Meaux, soit à titre indicatif mai 2015.
Construction de l’Institut des Métiers et de l’Artisanat –
1% artistique Règlement de la Consultation (RC 1%)
1.2 ETENDUE DE LA CONSULTATION
La présente procédure adaptée est soumise
aux dispositions de l’article 27-III-1 du Code des marchés publics.
1.3 DECOMPOSITION DE LA CONSULTATION
Il n’est pas prévu de décomposition en tranches.
1.4 CONDITIONS DE PARTICIPATION DES CONCURRENTS
L’offre, qu’elle soit présentée par un seule artiste-auteur
ou par un groupement, devra indiquer tous les sous-traitants
connus lors de son dépôt.
Elle devra également indiquer les prestations (et leur montant)
dont la sous-traitance est envisagée, la dénomination
et la qualité des sous-traitants qui l’exécuteront à la place du titulaire.
Forme juridique de l’attributaire : Il est interdit aux candidats
de présenter leurs offres en agissant à la fois en qualité de membres
de plusieurs groupements, conformément
à l’article 51-VI-2 du Code des marchés publics.
La consultation est ouverte aux équipes constituées
en groupement solidaire, conjoint et en entreprise unique.
En cas de groupement conjoint, le mandataire sera solidaire
de l’ensemble des membres composant le groupement.
En cas de groupement, le mandataire devra impérativement être un artiste.
Dans le cas contraire, la candidature sera rejetée.
1.5 NOMENCLATURE COMMUNAUTAIRE
La ou les classifications principales et complémentaires conformes
au vocabulaire commun des marchés européens (CPV), par lot, sont :
Classification principale
Classification complémentaire
Œuvres d’art (92311000-4)
ARTICLE 2 : CONDITIONS DE LA CONSULTATION
2.1 DUREE DU MARCHE - DELAIS D’EXECUTION
Le délai d’exécution de la commande artistique est fixé dans le contrat
de réalisation en fonction de la nature de l’œuvre retenue.
En tout état de cause, ce délai ne saurait dépasser
la date de livraison de l’IMA du Pays de Meaux,
soit à titre indicatif mai 2015.
2.2 VARIANTES ET PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES
OU ALTERNATIVES
Les variantes sont interdites.
2.3 DELAI DE VALIDITE DES OFFRES Le délai de validité
des offres est fixé à 180 jours à compter de la date limite de réception des offres.
DATE LIMITE DE REMISE DES CANDIDATURES
28.07.2014 à 16h (heure de Paris).
++++++++++++++++++++++++++
2.4 MODE DE REGLEMENT DU MARCHE ET MODALITES DE FINANCEMENT
Les travaux seront financés selon les modalités suivantes :
Programme d’Investissements d’Avenir (Etat – Caisse des Dépôts),
Subvention du Conseil Régional d’Ile de France,
Subvention du Conseil Général de Seine-et-Marne,
Fonds FEDER Programme In’Europe,
Fonds propres de la Chambre des Métiers
et de l’Artisanat de Seine-et-Marne,
Fonds ANFA
Les sommes dues au(x) titulaire(s) et au(x) sous-traitant(s)
de premier rang éventuel(s) du marché, seront payées
dans un délai global de 30 jours à compter de la date
de réception des factures ou des demandes de paiement équivalentes.
2.5 CONDITIONS PARTICULIERES D’EXECUTION
Aucune prestation n’est réservée au profit d’entreprises
ou d’établissements visés par l’article 15 du Code des marchés publics.
Architecte Mandataire :
Cabinet Emmanuelle Colboc 68 rue de la Folie Méricourt
75011 PARIS
Bureau d’études structure :
EVP Ingénierie 80 rue du Faubourg Saint Denis
75010 PARIS
Economiste :
Mazet & Associés 9 passage de la Boule blanche
75012 PARIS
Bureau d’études fluides :
Cap Ingelec 4/6, allée Képler
77420 CHAMPS SUR MARNE
Acousticien :
Jean-Paul Lamoureux 4bis, rue Simonet
75013 PARIS
Bureau d’études HQE :
Oasiis 14, rue Crespin du Gast
75011 PARIS
Bureau d’études Cuisiniste :
Novorest 68, rue du Capitaine Dreyfus
93100 MONTREUIL SOUS BOIS
OPC :
Cicad 88, rue Robespierre 93100
MONTREUIL SOUS BOIS
Paysagiste :
D. Paysage 5, rue de Charonne
75011 PARIS
3.1 MAITRE DE L’OUVRAGE
Chambre des Métiers et de l’Artisanat
de Seine-et-Marne Château Grüber –
4 avenue du Général Leclerc – 77008 MELUN
3.2 MANDATAIRE DU MAITRE DE L’OUVRAGE
AFTRP 195 rue de Bercy – 75582 PARIS cedex 12
3.3 MAITRISE D’ŒUVRE DES TRAVAUX
DE CONSTRUCTION DU BATIMENT
La Maîtrise d’œuvre est assurée par le groupement :
ARTICLE 3 : LES INTERVENANTS
Les missions confiées par le Maître de l’Ouvrage au Maître d’œuvre sont :
Les missions de base de Maîtrise d’œuvre
(AVP,PRO,ACT,VISA,DET,AOR).
Les missions complémentaires OPC et SYN.
3.4 ORDONNANCEMENT, PILOTAGE ET COORDINATION
DU CHANTIER DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION DU BATIMENT
La mission d’Ordonnancement, de Coordination
et de Pilotage du Chantier (OPC) est confiée à la Maîtrise d’œuvre.
3.5 SECURITE ET PROTECTION DE LA SANTE
Les prestations, objet de la présente consultation,
relèvent du niveau I de coordination en matière
de sécurité et de protection de la santé.
La coordination en matière de Sécurité et de Protection
de la Santé des Travailleurs en phase de réalisation est confiée à :
COSSEC - 16, rue de la Maison Rouge - 77185 LOGNES
L’artiste-auteur sera tenu de se conformer aux injonctions du coordonnateur.
ARTICLE 4 : CONTENU DU DOSSIER DE CONSULTATION
4.1 CONTENU DU DOSSIER DE CONSULTATION
Le dossier de consultation comprend :
Le présent règlement de consultation incluant le programme
de la commande artistique ;
Une notice architecturale présentant le projet de l’IMA du Pays de Meaux ;
Un film (sous forme de CD/DVD-ROM) présentant l’IMA du Pays de Meaux.
4.2 MODALITES DE REMISE DU DOSSIER DE CONSULTATION AU CANDIDAT
Le dossier de consultation a été remis gratuitement à chaque candidat.
Le dossier de consultation (version papier) sera à demander au reprographe :
FRANCE REPRO 50 rue Marc Sangnier
94700 MAISONS-ALFORT
Par téléphone (01.48.93.85.85)
ou télécopie (01.48.93.86.86).
Mais il est également disponible gratuitement
à : www.achatpublic.com.
Les candidats peuvent aussi demander la transmission
du dossier de consultation ainsi que d’éventuels
documents complémentaires sur un support physique électronique.
Le pouvoir adjudicateur se réserve le droit d’apporter
des modifications de détail au dossier de consultation.
Ces modifications devront être reçues
par les candidats au plus tard 15 jours
avant la date limite de réception des offres.
Les candidats devront alors répondre sur la base du dossier modifié
sans pouvoir élever aucune réclamation à ce sujet.
Si, pendant l’étude du dossier par les candidats,
la date limite de réception des offres est reportée,
la disposition précédente est applicable en fonction de cette nouvelle date.
ARTICLE 5 : PRESENTATION DES CANDIDATURES ET DES OFFRES
Les candidatures et les offres des concurrents seront entièrement
rédigées en langue française et exprimées en EURO.
Si les offres des concurrents sont rédigées dans une autre langue,
elles doivent être accompagnées d’une traduction en français,
certifiée conforme à l’original par un traducteur assermenté ;
cette traduction doit concerner l’ensemble des documents remis dans l’offre.
5.1 DOCUMENTS A PRODUIRE
5.1.1 Pièces de la candidature

  • les renseignements concernant la situation juridique de l’entreprise tels que prévus à l’article 44 du Code des marchés publics : La lettre de candidature (imprimé DC1) ou tout document rédigé sur papier libre reprenant intégralement les éléments figurant dans le formulaire DC1 dûment daté et signé ; Les pouvoirs des personnes habilitées à engager le candidat La copie du ou des jugements prononcés, si le candidat est en redressement judiciaire ; La déclaration du candidat (imprimé DC2) L’attestation de la Maison des Artistes, Agessa, numéro Siret ou équivalent étranger.
  • les renseignements concernant la capacité économique et financière de l’entreprise tels que prévus à l’article 45 du Code des marchés publics : Une attestation détaillée d’assurance responsabilité civile professionnelle en cours de validité.
  • une liste des principales références (travaux, expositions et réalisations récentes) de l’artiste comportant des indications sur ses réalisations antérieures, ses capacités techniques et garanties professionnelles, capacité à suivre la réalisation / fabrication et la pose de l’œuvre ;
  • un dossier artistique actualisé comprenant un texte présentant la démarche générale de l’artiste et sa motivation, accompagné de visuels légendés précisant l’année de réalisation de l’œuvre, le Maître d’ouvrage, l’objet de la commande, le montant et la durée du marché pour permettre au comité artistique de se déterminer. Ce dossier artistique avec une sélection de 5 œuvres réalisées sera présenté en couleur sur 5 pages maximum au format A4 ainsi que sur fichier .PPT (type Powerpoint) et PDF (type Acrobat Reader), à l’aide de photographies du travail du candidat (présentation libre). Les PowerPoint et PDF incomplets ou non transmis en format informatique excluront la candidature qui ne pourra être présentée au comité artistique ; Les candidats présenteront leur candidature sous format papier et numérique : 1 exemplaire format papier ; 2 exemplaires format numérique (clef USB ou CD-ROM/DVD-ROM), comprenant notamment le fichier Powerpoint demandé ci-dessus. 5.1.2 Pièces de l’offre A l’issue de la phase Candidature, les quatre candidats présélectionnés recevront : le programme artistique détaillé ; un projet de contrat de réalisation. Un projet de marché comprenant :
  • L’acte d’engagement (A.E.) et ses annexes ;
  • Une note rédactionnelle format A4 explicitant les choix et la démarche artistique, les méthodes et moyens utilisés pour l’exécution de l’œuvre, son implantation et sa pérennité dans le site ainsi que tout commentaire permettant au comité artistique d’apprécier la volonté de l’artiste ; l’artiste présentera également les moyens utilisés permettant de garantir la sécurité de l’œuvre envers les usagers ;
  • Une vue en plan et en coupe de l’œuvre, implantée dans son site, en format A3 ;
  • Une maquette virtuelle de l’œuvre (support numérique, CD, DVD) ;
  • Un budget détaillé du coût de l’œuvre, toutes dépenses confondues (doit notamment apparaître la rémunération de l’artiste et les dépenses relatives à la fabrication, au transport et à la mise en œuvre sur site et à l’éventuel contrôle technique et/ou règlementaire) ;
  • Un échéancier pour les études et pour les travaux ;
  • Une fiche de prescription de maintenance et d’entretien de l’œuvre ;
  • Un document au format A3 synthétisant la proposition de l’artiste. Les candidats présenteront leur candidature sous format papier et numérique : 1 exemplaire format papier ; 2 exemplaires format numérique (clef USB ou CD-ROM/DVD-ROM). 5.2 VARIANTES Les variantes sont interdites. 5.3 USAGE DE MATERIAUX DE TYPE NOUVEAU Sans objet. ARTICLE 6 : SELECTION DES CANDIDATURES Ce jugement sera effectué dans les conditions prévues aux articles 52, 53 et 55 du Code des marchés publics et donnera lieu à un classement des offres. Les critères relatifs à la candidature sont : Qualité artistique du dossier de candidature ; Adéquation de la candidature par rapport à la commande ; Capacité du candidat à assurer l’ensemble des phases de la commande. Quatre artistes seront présélectionnés par le comité artistique pour présenter un projet. Cette proposition sera soumise pour décision au président du comité artistique ou à son représentant. Les quatre artistes ou équipes d’artistes seront informés de leur admission à présente une offre par lettre recommandée avec accusé de réception. L’attention des concurrents est attirée sur le fait que toute offre incomplète sera immédiatement écartée. ARTICLE 7 : CONDITION D’ENVOI OU DE REMISE DES CANDIDATURES 7.1 TRANSMISSION SOUS SUPPORT PAPIER Les candidats transmettent leur offre sous pli cacheté portant les mentions : Offre pour : 1% artistique IMA – Dossier de candidature NE PAS OUVRIR Ce pli devra être remis contre récépissé ou, s’il est envoyé par la poste par pli recommandé avec avis de réception postal, parvenir à destination avant la date et l’heure limites de réception à : CHAMBRE DES METIERS ET DE L’ARTISANAT DE SEINE-ET-MARNE Secrétariat Général Château Grüber 4 avenue du Général Leclerc 77008 MELUN Les plis qui seraient remis ou dont l’avis de réception serait délivré après la date et l’heure limites précitées ainsi que remis sous enveloppe non cachetée, ne seront pas retenus. Le pli précité doit contenir respectivement dans une seule enveloppe les Pièces de la candidature dont le contenu est défini au présent règlement de la consultation. 7.2 TRANSMISSION ELECTRONIQUE Sans objet. ARTICLE 8 : JUGEMENT DES PROJETS Les critères intervenant pour le jugement des offres sont pondérés de la manière suivante : Critères et sous-critères Pondération Critère : Créativité et qualité artistique du projet 40% Critère : Pertinence dans le site et adéquation du projet par rapport au programme de 20% la commande Critère : Moyens mis en œuvre pour réaliser le projet artistique en respectant 20% notamment les moyens financiers énoncés, les contraintes de réalisation, l’adaptation au calendrier des travaux du bâtiment, les contraintes de fonctionnement de l’établissement et de maintenance du projet. Dans le cas où des erreurs purement matérielles (de multiplication, d’addition ou de report) seraient constatées dans l’offre du candidat, il sera invité à confirmer l’offre rectifiée ; en cas de refus, son offre sera éliminée comme non cohérente. L’attention des concurrents est attirée sur le fait que toute offre incomplète sera immédiatement écartée. Le comité artistique étudiera les quatre offres sur la base des critères ci-dessus, auditionnera les quatre candidats et procédera à leur classement. Ce classement sera ensuite soumis au président du comité artistique ou à son représentant, qui arrêtera son choix. ARTICLE 9 : CONDITION D’ENVOI OU DE REMISE DES OFFRES 9.1 TRANSMISSION SOUS SUPPORT PAPIER Les candidats transmettent leur offre sous pli cacheté portant les mentions : Ce pli devra être remis contre récépissé ou, s’il est envoyé par la poste par pli recommandé avec avis de réception postal, parvenir à destination avant la date et l’heure limites de réception des offres indiquées sur la page de garde du présent document et ce, à : CHAMBRE DES METIERS ET DE L’ARTISANAT DE SEINE-ET-MARNE Secrétariat Général Château Grüber 4 avenue du Général Leclerc 77008 MELUN Les plis qui seraient remis ou dont l’avis de réception serait délivré après la date et l’heure limites précitées ainsi que remis sous enveloppe non cachetée, ne seront pas retenus. Le pli précité doit contenir respectivement dans une seule enveloppe les Pièces de la candidature dont le contenu est défini au présent règlement de la consultation. 9.2 TRANSMISSION ELECTRONIQUE Sans objet. 9.3 DELAI DE RECEPTION DES PROJETS Le délai de remise des projets sera précisé dans le courrier recommandé adressé aux trois artistes ou groupement d’artistes dont la candidature aura été sélectionnée. Les projets qui seraient remis, ou dont l’avis de réception serait délivré après la date et l’heure limites fixés par le donneur d’ordre dans son courrier recommandé, ainsi que ceux remis sous enveloppe non cachetée, ne seront pas retenus et seront renvoyés à leurs auteurs. Offre pour : 1% artistique IMA – Dossier de projet NE PAS OUVRIR ARTICLE 10 : RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES 10.1 DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS Pour obtenir tous les renseignements complémentaires qui leur seraient nécessaires au cours de leur étude, les candidats devront faire parvenir au plus tard 10 jours avant la date limite de réception des offres, une demande écrite à : Renseignement(s) administratif(s) : AFTRP / DF / Service Achats Tour Gamma Entrée A 195 rue de Bercy 75582 Paris Cedex 12 Mme Amélie JACOBI 01 40 04 61 45 a.jacobi@aftrp.com Renseignement(s) technique(s) : AFTRP / DAD / PCP Tour Gamma Entrée A 195 rue de Bercy 75582 Paris Cedex 12 Mme Géraldine CUNY : 01 40 04 67 09 g.cuny@aftrp.com ou Mme Emmanuelle SZTANTMAN : 01 40 04 56 81 e.sztantman@aftrp.com Les candidats pourront également transmettre leur demande par l’intermédiaire du profil d’acheteur du pouvoir adjudicateur, à : www.achatpublic.com. 10.2 INDEMNITES AUX CANDIDATS NON RETENUS Les trois candidats dont les projets ne seront pas retenus se verront attribuer une indemnité globale et forfaitaire de 3 000,00 euros TTC chacun. Le comité artistique se réserve le droit de diminuer ou supprimer cette indemnité pour les offres dont les prestations seraient jugées insuffisantes, ou non conformes au programme du concours par le comité artistique. Les candidats non retenus seront informés des résultats de la consultation par voie de lettre recommandée avec accusé de réception, et pourront alors effectuer leur demande d’indemnités (Facture à adresser à l’AFTRP).

CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION D’UNE ŒUVRE
D’ART AU TITRE DU 1 % ARTISTIQUE

Conception, réalisation et installation dans le cadre du 1% artistique
d’un verger artistique pérenne pour l’Université d’Avignon
et des Pays de Vaucluse. / AVIGNON
1% artistique concernant la construction du bâtiment de l’UFR-ip STS
de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse sur le site Agroparc
date limite de dépôt du dossier : 8.07.2014.
+++++++++++++++++++++++++++++++++
REGLEMENT DE LA CONSULTATION Article premier :
Objet et étendue de la consultation
1.1 - Objet de la consultation
La présente consultation concerne la conception, la réalisation
et l’installation d’un verger artistique pérenne dans le cadre
du 1 % artistique pour l’université d’Avignon et des Pays de Vaucluse.
Lieu(x) d’exécution :
AVIGNON 1.2 - Etendue de la consultation
Le marché est un marché à procédure adaptée restreinte
régie notamment par les articles 26, 28 et 71 du Code des Marchés Publics.
1.3 - Décomposition de la consultation
Les prestations concernent un seul lot.
1.4 - Conditions de participation des concurrents
L’offre, qu’elle soit présentée par une seule entreprise
ou par un groupement, devra indiquer tous les sous-traitants
connus lors de son dépôt.
Elle devra également indiquer les prestations (et leur montant)
dont la sous-traitance est envisagée, la dénomination
et la qualité des sous-traitants qui l’exécuteront à la place du titulaire,
sauf lorsque le montant est inférieur à 600 euros T.T.C.
Le pouvoir adjudicateur ne souhaite imposer
aucune forme de groupement à l’attributaire du marché.
1.5 - Nomenclature communautaire
La ou les classifications principales et complémentaires
conformes au vocabulaire commun des marchés européens (CPV),
sont : 45216110
Article 2 : Conditions de la consultation
2.1 - Durée du marché - Délais d’exécution
Le délai d’exécution démarrera à réception
de la notification du marché jusqu’à l’achèvement complet des prestations.
2.2 - Variantes et Options
Variantes : Sans objet.
Options : Sans objet
2 . 3 Montant de l’enveloppe
Le financement du marché public sera effectué sur le budget général
de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse en application
des règles de la comptabilité publique. Aucune subvention n’est prévue.
Le budget global de l’enveloppe 1% artistique s’élève à 105 792 euros TTC
et se décompose de la manière suivante :
Le montant de la commande artistique
s’élève à 85 057 euros HT soit 105 792 euros TTC
et comprend les honoraires de l’artiste, la cession des droits d’auteurs,
le coût de la conception, de la réalisation et de l’installation
(sujétions de pose, d’ancrage, de transports comprises)
de l’œuvre jusqu’à sa réception définitive,

  • NB : les artistes pouvant être soumis à des régimes variables au titre de la TVA, la commande sera passée en application du taux de TVA auquel serait assujetti le lauréat, ainsi que ses éventuels sous-traitants, dans la limite de (TVA 20%) euros TTC
  • L’indemnité des deux artistes non retenus à l’issue de la 2ème phase de consultation, l’indemnisation des personnalités qualifiées et à l’architecte participant au comité artistique,
  • Les prestations de contrôle technique,
  • Les études et travaux connexes ne relevant pas de la production même de l’œuvre,
  • Le solde étant destiné à couvrir la cession des droits d’auteurs Les frais de publicité et les sommes correspondantes aux obligations du maître d’ouvrage au titre du régime de protection sociale des artistes (1% diffuseur) seront imputés sur des budgets de fonctionnement. Les candidats sont informés que l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse conclura le marché en euros. 2.3 - Délai de validité des offres Le délai de validité des offres est fixé à 120 jours à compter de la date limite de réception des offres. 2.4 - Mode de règlement du marché et modalités de financement Les sommes dues au(x) titulaire(s) et au(x) sous-traitant(s) de premier rang éventuel(s) du marché, seront payées dans un délai global de 30 jours à compter de la date de réception des factures ou des demandes de paiement équivalentes. 2.5 – Conditions particulières d’exécution Cette consultation ne comporte aucune des conditions particulières d’exécution visées par l’article 14 du Code des marchés publics. Aucune prestation n’est réservée au profit d’entreprises ou d’établissements visés par l’article 15 du Code des marchés publics. Article 3 : Contenu du dossier de consultation Le dossier de consultation contient les pièces suivantes :
  • Réglement de consultation (R.C) - Acte d’engagement et ses annexes (A.E)
  • Cahier des Clauses Particulières ( C.C.T.P ) - Programme artistique Adresse auprès de laquelle les documents peuvent être obtenus : Le dossier de consultation des entreprises est remis gratuitement à chaque candidat. Il est remis sur place auprès du Service Achats-Marchés ou adressé par courrier sur demande écrite des candidats (courrier, fax ou courriel), auprès de : Université d’Avignon et des Pays du Vaucluse SERVICE ACHATS-MARCHES Case 36 - 74 rue Louis Pasteur - 84 029 Avignon cedex 1 Tél : 04.90.16.28.28 Fax. : 04.90.16.25.89 Les candidats peuvent aussi demander la transmission du dossier de consultation ainsi que d’éventuels documents complémentaires sur un support physique électronique à : service-achats@univ-avignon.fr Article 4 : Présentation des offres Les offres des concurrents seront entièrement rédigées en langue française. Lorsque le candidat est une équipe, elle se définie comme un groupement momentané d’artistes co- traitants représenté par son mandataire. Lorsque le groupement est conjoint, le mandataire devra être solidaire pour l’exécution du marché de chacune des membres du groupement pour ses obligations contractuelles à l’égard du pouvoir adjudicateur. Chaque candidat ne pourra remettre pour la présente consultation, qu’une seule candidature en agissant soit en qualité de candidat individuel, soit en qualité de membre du groupement. Les offres seront exprimées en EURO. 4.1 - Documents à produire Au stade de la sélection des candidatures, les candidats doivent fournir un dossier artistique présentant le cas échéant des références d’œuvres réalisées, celui-ci sera renvoyé aux candidats non retenus à l’issue de la procédure ainsi qu’une synthèse proposée. Pour que leur candidature soit recevable, les candidats devront obligatoirement fournir un dossier de candidature complet comprenant les pièces suivantes, toutes établies en langue française et signé par la personne habilitée à engager la société. Composition du dossier de candidature : Dans le cas où les candidats se présenteraient sous la forme d’un groupement, chaque membre du groupement fournira les pièces mentionnées ci-dessous à l’exception du DC1 fourni en un seul exemplaire, complété et signé par tous les membres du groupement : L’imprimé DC1(en vigueur au 25/06/2012) « lettre de candidature » dûment rempli et signé en original L’imprimé DC2 (en vigueur au 15/09/2010) « déclaration du candidat » dûment complété et portant expressément la mention du chiffre d’affaire des 3 derniers exercices clos. Le candidat en réponse à la rubrique G du DC2 joindra les pièces suivantes : Une attestation de garantie professionnelle (Maison des artistes, AGESSA, URSSAF, n°SIRET ou équivalent étranger), En cas de prestations sous-traitées, ne pas omettre de fournir et remplir les rubriques du formulaire DC4 et de le signer.
  • DC 6 (Déclaration relative à la lutte contre le travail dissimulé) dûment renseignée et signée
  • Les renseignements permettant d’évaluer les capacités professionnelles, techniques et financières du candidat :
  • Présentation d’une liste des principaux services fournis au cours des trois dernières années, indiquant notamment le montant, la date et le destinataire public ou privé ;
  • L’Acte d’Engagement (AE) et ses annexes ; datés et signés par la personne habilitée à engager la société,
  • Le Cahier des Clauses Particulières (CCTP) : cahier ci-joint à accepter sans modification ; signé par la personne habilitée à engager la société et paraphé à chacune de ses pages.
  • Les candidats doivent présenter une offre entièrement conforme au dossier de consultation. Si le candidat est en redressement judiciaire,la copie du ou des jugements prononcés à cet effet. Un dossier comprenant les titres d’études et professionnels, (français ou étranger) ou tous autres éléments permettant d’apprécier les capacités professionnelles. Dans le cas de l’envoi d’un dossier « papier » (édition, catalogue...) Celui-ci sera renvoyé aux candidats à l’issue de la procédure. Dans le cas de la présence d’un document électronique dans le dossier, le (les) candidat(s) devra (ont) s’assurer qu’il est compatible avec le système d’exploitation de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse. Article 5 : Jugement des candidatures et des offres Toutes les candidatures reçues seront examinées par le comité artistique selon les critères et les modes de notation suivants : 1. 2. 3. Qualité artistique du dossier du candidat (50%) noté de 0 à 5 Adéquation de la candidature par rapport à la commande (30%) notée de 0 à 3 Références professionnelles du candidat (20%) notée de 0 à 2 Nombre de candidats admis à présenter un projet Le comité artistique sélectionnera, sur la base des critères définis ci-dessus, les trois artistes ou équipes d’artistes qui à la suite d’un classement auront obtenus les notes pondérées les plus élevées. Cette proposition sera soumise à la décision motivée du représentant du pouvoir adjudicateur de l’Université. Ces trois artistes ou équipes d’artistes seront informées de leur admission à présenter une offre par lettre recommandée avec accusé de réception. Le jugement des offres sera effectué dans le respect des principes fondamentaux de la commande publique selon les critères indiqués ci-dessous et pondérés de la manière suivante : 1 Qualité artistique du dossier du candidat (50%) noté de 0 à 5 2 Adéquation de la candidature par rapport à la commande (30%) notée de 0 à 3 3 Références professionnelles du candidat (20%) notée de 0 à 2 L’offre la mieux classée sera donc retenue à titre provisoire en attendant que le ou les candidats produisent les certificats et attestations des articles 46-I et 46-II du Code des marchés publics. Le délai imparti par le pouvoir adjudicateur pour remettre ces documents ne pourra être supérieur à 8 jours. Article 6 : Conditions d’envoi ou de remise des plis 6.1 – Transmission sous support papier Les candidats transmettent leur offre sous pli cacheté portant les mentions : Ce pli doit contenir les pièces de l’offre définies à l’article 4 du présent document et devra être remis contre récépissé ou, s’il est envoyé par la poste par pli recommandé avec avis de réception postal, parvenir à destination avant la date et l’heure limites de réception des offres indiquées sur la page de garde du présent document et ce, à : Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse Service Achats-Marchés 74, rue Louis Pasteur Case 36 Bureau OE 29 84029 AVIGNON CEDEX 1 Les plis qui seraient remis ou dont l’avis de réception serait délivré après la date et l’heure limites précitées ainsi que remis sous enveloppe non cachetée, ne seront pas retenus ; ils seront renvoyés à leurs auteurs. Le dossier de consultation des entreprises est remis gratuitement à chaque candidat. Il est remis sur place auprès du Service Achats-Marchés ou adressé par courrier sur demande écrite des candidats (courrier, fax ou courriel), auprès de : Offre pour : verger pérenne Marché 14014 NE PAS OUVRIR Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse SERVICE ACHATS-MARCHES Case 36 - Bureau 3 E 04 74, rue Louis Pasteur 84029 AVIGNON CEDEX 1 04.90.16.28.28 Fax. : 04.90.16.25.89 A réception de la demande, il sera expédié par lettre recommandée avec accusé de réception. Le dossier de consultation des entreprises peut également être téléchargé sur le site : www.achatpublic.com. Les offres peuvent également y être déposées de manière dématérialisée. Article 7 : Renseignements complémentaires 7.1 - Demande de renseignements La maîtrise d’ouvrage du marché est assurée par mission culture de l’Université d’Avignon. Contacts pour questions, visites, thématiques des jardins, etc. : Myriam Dougados myriam.dougados@univ-avignon.fr 06 87 22 19 84.

ATELIER LOGEMENT

atelier logement / MARSEILLE
Cap 15 est un ensemble de lieux d’artistes
situé à Saint Antoine
dans le 15eme arrondissement de Marseille.
La Société propriétaire a procédé
à une division en parcelles,
viabilisées (eau, électricité et gaz).
Après le rachat des parcelles
par les artistes présents sur le site,
il reste aujourd’hui 3 parcelles à pourvoir.
APPARTEMENT + ATELIER OU BUREAU
Surfaces : Surface habitable 210 m2 sur 550 m2
de terrain (sur plan lot A)
division en copropriété possible
Il s’agit d’une maison ancienne (années 50/60),
élevée d’un étage sur rez-de-jardin,
couverte de tuiles sur charpente en bois.
Elle abrite deux logements indépendants,
le RDC conviendrait également
pour des bureaux ou autre local d’activité.
Prix : 260 000 euros
Travaux à prévoir
ATELIER-LOGEMENT
Surface utile environ 165 m2 sur 186 m2 de terrain
Au rez-de-jardin : une pièce avec studio d’enregistrement,
ouverte en façade Nord et Est
A l’étage : Accessible par un escalier en bois,
il se compose,
un séjour avec coin cuisine, éclairé au Nord,
une chambre ouverte
sur le séjour éclairée en second jour,
une chambre avec éclairage zénithal,
une salle de bain avec éclairage zénithal
(baignoire, lavabo, wc).
Prix : 200 000 euros
ENTREPOT
Surfaces :
Surface bâtie 180 m2 sur 166 m2
de terrain (sur plan lot F et G)
Il s’agit d’une construction sommaire en bois
avec couverture de tuiles sur charpente en bois.
La façade Nord et couverte de bardage acier.
Travaux à prévoir
Prix : 78 000 euros
Informations et plans :
http://nujus.net/~petesinc/CAP15/annonces-cap15/
Contactez :
cap15 - 06 15 13 16 01 -
info.cap15@gmail.com.


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE / ERRATUM

2 résidences d’artistes dans les collèges de l’Hérault / MONTPELLIER
Dispositif départemental d’éducation artistique et culturelle
« LES CHEMINS DE LA CULTURE »
Dans la période de janvier à mai 2015,
deux collèges proposent
d’accueillir durant trois mois,
une résidence dans le domaine des arts visuels.
Enjeux communs aux résidences d’artistes en collège
La résidence d’artiste(s) en collège a pour finalité
de favoriser l’accès des collégiens à la compréhension des
pratiques artistiques contemporaines, tout en contribuant
au soutien à la création artistique professionnelle.
C’est un principe d’hospitalité qui fonde la relation à un artiste
ou une équipe artistique dans une durée
d’accueil au sein de l’établissement.
La résidence permet de rendre présent un processus
de création artistique au sein du collège,
dans une relation ouverte
aux échanges et apports mutuels
entre l’artiste invité et la communauté scolaire.
C’est une approche transversale
qui s’adresse et implique l’ensemble
des enseignants, quelle que soit la matière enseignée.
Objectifs
Permettre une relation de proximité et d’échanges
avec une équipe artistique en situation
de recherche et de création au sein du collège.
Favoriser l’éveil artistique et culturel des élèves à partir
d’un projet transdisciplinaire impliquant la communauté scolaire.
Proposer à un artiste ou à une équipe artistique
de mener un travail de création en l’articulant au contexte
et au volet culturel du projet d’établissement.-

  • Résidence arts visuels au collège les Aiguerelles / MONTPELLIER « Art et espace » Cette résidence s’adresse à un(e) artiste plasticien(ne) dont le processus de création appréhende et expérimente de façon concrète la question des représentations de l’espace. Contexte : Le collège des Aiguerelles est un collège urbain situé à la périphérie du centre-ville de Montpellier, proche du quartier en pleine expansion de Port Marianne et de l’Hôtel de ville. L’établissement compte plus de 500 élèves et accueille une population mixte. Il comprend une CHAAP (classe à horaire aménagée architecture et arts plastiques) pour les 6ème et 5ème, une section SEGPA, ainsi que l’Espace Senghor pour les nouveaux arrivants dans l’Académie. Ce projet est une première expérience d’accueil d’artistes en résidence dans ce collège. Le projet d’établissement s’appuie sur des actions culturelles variées visant à développer l’ouverture du collège vers les partenaires culturels locaux, la connaissance de valeurs culturelles universelles, la découverte de cultures variées et l’expression culturelle personnelle et collective.
  • Résidence arts visuels au collège Gérard Philipe / MONTPELLIER « Nature urbaine » Cette résidence s’adresse à un(e) artiste plasticien(ne) dont la démarche de création fait appel au médium photographique et vidéographique et aborde la question des interactions entre milieu naturel et milieu urbain, notamment celle du microcosme naturel dans son environnement urbain. Contexte : Ce collège accueille près de 400 élèves, dont une unité localisée pour l’intégration scolaire (ULIS). Situé non loin du quartier Port Marianne et de l’Hôtel de ville, cet établissement s’est donné pour objectif de développer l’ouverture et la pratique culturelle pour en faire un levier d’apprentissage et de réussite scolaires. Plusieurs projets pédagogiques avec des partenariats culturels viendront compléter la résidence d’artiste sur le thème "nature urbaine" (littérature occitane, architecture et biodiversité, patrimoine de l’Antiquité) Le projet d’établissement s’appuie sur une tradition culturelle développée de longue date. Il souhaite favoriser des approches transversales permettant de créer du lien entre les usagers, les disciplines et les cultures représentées au sein du collège. Depuis une première expérience de résidence en arts visuels menée en 2013, le collège a ouvert un « atelier-galerie » et développé notamment des liens avec le FRAC, à travers l’accueil régulier d’expositions d’œuvres de la collection. L’artiste plasticien(ne) interviendra à deux niveaux : d’une part : Processus de création : l’artiste plasticien(ne) est invité(e) à développer durant sa résidence une activité propre de recherche et de création d’une œuvre, en rapport avec la motivation de l’appel à candidature. d’autre part : Sensibilisation et démarche d’éducation artistique : le projet de recherche et de création de l’artiste plasticien(ne) s’inscrit dans une logique de proximité, de relation et de sensibilisation des usagers du collège. Par sa présence dans l’établissement, l’artiste favorise des actions de rencontres, de façon à présenter des éléments du processus de création tout au long de son élaboration. L’artiste permet ainsi à l’équipe éducative de l’établissement d’élaborer des prolongements pédagogiques en lien avec sa démarche. Modalités Période D’une durée de 3 mois, la résidence aura lieu dans une période définie de janvier à mai 2015. Lieu de travail Le collège met à disposition de l’artiste plasticien(ne) pour la durée de sa résidence un espace de travail adapté et dédié. Conditions d’accueil L’hébergement de l’artiste plasticien(ne) est pris en charge par le collège, ainsi que la restauration de midi, aux jours ouvrables de la cantine scolaire. L’artiste plasticien(ne) devra être autonome pour assurer ses déplacements sur place. Matériel Dans la mesure du possible, l’artiste plasticien(ne) peut disposer du matériel du collège. Financement Une subvention de 5000 euros brut est versée par le Conseil Général de l’Hérault au collège, destinée à l’artiste plasticien(ne) pour la réalisation du projet de résidence. Cette somme inclut les frais de fournitures consommables, ainsi que les frais de déplacement. Convention Le collège (Etablissement public local d’enseignement) établit et signe préalablement avec l’artiste plasticien(ne) une convention précisant les différents aspects de la résidence. Présentation de la candidature L’artiste plasticien(ne) candidat(e) devra adresser : 1- les éléments relatifs à son statut professionnel et régime social (n° SIREN/SIRET, affiliation Agessa ou Maison des artistes, association support...) 2- une lettre développant ses motivations et intentions quant à l’adaptation de son projet au regard des objectifs visés par la résidence en collège ; 3- un dossier comprenant un CV détaillé, ainsi que des éléments utiles à la compréhension des travaux de création et de production engagés Sélection Un comité élargi se réunira durant le mois d’octobre pour sélectionner l’artiste plasticien(ne), retenu(e) parmi les candidatures présélectionnées. Il sera composé des représentants du Conseil général de l’Hérault (Service éducation artistique et culturelle), de l’Education Nationale (Direction académique), du chef d’établissement et de membres de la communauté pédagogique et éducative du collège concerné. Les dossiers complets devront parvenir avant le 31 août 2014 au Conseil général de l’Hérault
  • Par envoi postal : Conseil général de l’Hérault Pôle PDH / Département Culture Direction des Publics de la Culture Service Education artistique et culturelle Hôtel du Département 1000, rue d’Alco 34087 MONTPELLIER cedex 4 Contacts Madame Brigitte Horion-Dumas Conseillère thématique arts visuels Service éducation artistique et culturelle 04 67 67 61 82 - bdumashorion@cg34.fr Madame Cécile Maillot Coordinatrice du programme Les Chemins de la Culture Service éducation artistique et culturelle 04 67 67 77 68 - cmaillot@cg34.fr de préférence par envoi électronique : educart@cg34.fr

APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

La Fileuse, Friche artistique / REIMS
Née en 2011 de l’impulsion de la Ville de Reims,
de la concertation avec le milieu culturel et sociétal local
et de premières expériences concrètes,
la Fileuse est un lieu de travail,
de production et d’échanges.
Elle accueille et accompagne des artistes de toutes disciplines
(peinture, danse, vidéo, théâtre, cirque,
installations, scénographie, etc.),
confirmés ou émergents
et affirme l’artiste comme un travailleur
et un habitant au cœur de la cité.
Elle entend ainsi favoriser l’expérimentation, la création,
les rencontres artistiques et l’innovation sur le territoire.
Une attention toute particulière est ainsi portée à l’ancrage local
des projets et aux liens créés avec la population.
Située à Orgeval, à proximité du tram,
la Fileuse, friche artistique réinvestit depuis novembre 2011
une partie des locaux du Centre d’activités Schweitzer,
né de la réhabilitation début 1990
de l’ancienne usine de tricotage « Timwear ».
Les espaces sont bruts, peu cloisonnés
et s’étendent sur un peu plus de 3 000m2.
La Fileuse, friche artistique de Reims propose
deux types d’accueil en résidence :

  • la Résidence longue durée dite de « partenariat » permet d’accueillir sur une période de deux ans des artistes plasticiens ou collectifs intégrant des plasticiens, inscrivant une vraie démarche au cœur de la Fileuse, porteurs d’initiatives en direction du territoire rémois, régional et de quartier. Ces artistes ou collectifs sont alors accompagnés autant que possible dans la diversité de leurs actions.
  • la Résidence courte durée dite de « soutien » permet d’accueillir sur des périodes très diverses de quelques jours à six mois des projets spécifiques d’artistes ou de compagnies arts visuels ou spectacle vivant. NB : il est possible de candidater à une résidence courte durée tout au long de l’année. Le présent appel à candidature concerne la résidence de partenariat. Début 2015, la Friche artistique de Reims accueillera un projet artistique de longue durée, entre le lundi 5 janvier 2015 et le vendredi 16 décembre 2016. Date limite de dépôt du dossier de candidature : vendredi 26.09.2014. ++++++++++++++++ Uniquement par courrier à : La Fileuse Friche artistique de Reims 26, rue du docteur Schweitzer 51100 Reims Suite au dépôt de candidature, la Responsable de la Fileuse vous proposera une rencontre-discussion et visite du lieu. Le lieu a pour particularité d’accueillir de nombreux résidents simultanément pour des durées variées et dans des espaces partagés, peu cloisonnés. Les dossiers sont ensuite examinés par un comité de sélection. Après réunion du comité de sélection, les réponses seront communiquées exclusivement par courrier début décembre 2014. Si votre candidature est retenue, une convention de résidence sera établie entre vous (artiste indépendant ou personne morale) et la Ville de Reims. MODALITES d’ACCUEIL en RESIDENCE La Fileuse, friche artistique de la Ville de Reims propose des espaces non cloisonnés propices au travail et à la rencontre ainsi que des espaces, de vie et de détente, collectifs. Elle accueille tout au long de l’année des résidents (sous convention de résidence) dans une dynamique de projets. La Fileuse assure également la prise en charge des fluides et peut accompagner ponctuellement les résidents de diverses manières : support administratif, technique, mise en réseau, sollicitation pour des projets spécifiques. Le résident doit en retour prendre en compte la spécificité du lieu et entrer en résonnance avec le quartier, la ville, le territoire local. Il lui sera ainsi demandé de s’inscrire dans les actions artistiques menées par la Fileuse à travers les deux ouvertures annuelles : Ateliers d’artistes en mars-avril / Portes ouvertes en octobre, mais également diverses actions hors les murs ou de développement des partenariats. C’est l’engagement dans une mutualisation des expériences qui est à imaginer entre l’artiste et la Fileuse. Les actions s’inscriront dans le réseau des partenariats engagés par la Fileuse en fonction des résonnances avec la création artistique spécifique des résidents. Nous attendons donc des artistes candidats des indications de directions artistiques qui seront contextualisées et discutées tout au long des deux années de résidence. Un bilan sera également demandé en fin de résidence. Avant le dépôt de candidature, il est recommandé aux artistes ne connaissant pas précisément le projet et la géographie du site de prendre rendez-vous avec la Responsable de la Fileuse pour une visite des locaux. Les résidents sont choisis sur dossier par un comité de sélection. Les candidats présélectionnés seront invités à venir présenter leur candidature lors d’un entretien avec le jury. Les critères pris en compte dans l’accueil des résidents sont : l’inscription dans un parcours artistique professionnel l’adéquation du projet avec l’esprit et les espaces de la Fileuse la volonté d’échange avec d’autres artistes et avec des publics variés l’empreinte territoriale (pourquoi une résidence à Reims ?) Renseignements complémentaires : Pauline Quantin – friche@mairie-reims.fr PIECES OBLIGATOIRES à la constitution du dossier de candidature Formulaire rempli Dossier détaillé du projet artistique sur deux ans accompagné de visuels CV ou biographie, parcours et références artistiques de l’artiste ou de l’équipe artistique (3 pages maximum) PIECES RECOMMANDEES Un budget lié au projet faisant apparaître l’apport de la résidence à la Fileuse (estimation de l’apport lié à l’espace = 5 euros du m2/mois) Une liste des besoins techniques et des nuisances (son, poussières, etc.) pour le voisinage (artistes avec différentes techniques) prenant en compte la spécificité d’un espace non cloisonné FORMULAIRE d’ACCUEIL en RESIDENCE RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS ARTISTES INDIVIDUELS : Nom de l’artiste : Adresse : Contact mail et/ou téléphone : Régime de sécurité sociale (artiste-auteur AGESSA, artiste-auteur MDA, profession libérale, etc.) : N° SIRET et/ou MDA et/ou AGESSA (précisez) : RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS COLLECTIFS / ASSOCIATIONS : Nom de la structure juridique portant le projet : Adresse du siège social : Adresse de correspondance (si différente) : Contact mail et/ou téléphone : Adresse site internet (si existant) : N° SIRET : Code APE : N° URSSAF : Nom et qualité du signataire pour une convention d’accueil en résidence : EQUIPE (pour les demandes hors artistes individuels) Nom, mail et téléphone des personnes constituant l’équipe artistique en résidence : RESUME du PROJET ARTISTIQUE (joindre par ailleurs un dossier artistique détaillé personnalisé) : Titre : Genre : Nature – état d’avancement : recherche, création, reprise, production, préparation d’une exposition, etc. Démarche artistique : Pourquoi une résidence à la Friche artistique ? Comment se situe ce projet dans votre parcours artistique ? Principaux partenaires et soutiens : Quel espace de travail pour le projet ? – visite du lieu et rencontre avec la Responsable de la Fileuse indispensable * type d’espace (luminosité, possibilités d’accroche, etc.) : * superficie souhaitée : ACCOMPAGNEMENT : De quel type d’accompagnement pourriez-vous avoir besoin au cours de votre résidence (administratif, technique, artistique) ? Acceptez-vous de présenter une ébauche de travail auprès de différents publics ? Souhaitez-vous mener des actions parallèles envers des publics et avec des partenaires ? appel à candidature pour la résidence longue durée 2015-2016 : dossier d’appel à candidature à remplir : http://www.reims.fr/culture-patrimoine/structures-culturelles/fileuse/comment-integrer-la-fileuse--2168.htm

APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Résidence d’artistes “Sprudelwasser” / SOULTZBACH
du 21 juillet au 10 août 2014 à Soultzbach-les-Bains en Alsace.
Un projet français, allemand et sud-coréen.
Avec la participation
de l’O.F.A.J. et de l’Institut français.
Une résidence organisée
par Tawan Arun, Jacques et Jean-Paul Roth.
« Les anciens thermes de Soultzbach-les-Bains » est un ancien hôtel
de 17e siècle placé au pied d’une source d’eau gazeuse.
Le bâtiment historique comprend des espaces de travail et d’exposition,
des chambres d’hôtes, un ancien casino et un atelier de lutherie.
Cet été nous inviterons 8 artistes et artisans venus d’Allemagne,
de France et de Corée du sud pour participer au programme de
résidence “Sprudelwasser”. Nous accueillons en résidence
des créateurs dans les domaines, des métiers tels que : arts plastiques,
musique, dessin, photographie, cinéma, vidéo, arts numériques, danse,
performance, théâtre...
Nous proposons aux invités un espace de travail fertile qui permettra des
échanges culturels et multidisciplinaires ou encore de renforcer le
dialogue interculturel entre la France, l’Allemagne et la Corée.
Des possibilités de diffusion, d’exposition et de représentation seront
proposées aux résidents. La résidence “Sprudelwasser” cherchera à
proposer une offre culturelle locale à travers la mise en place
d’une exposition présentée à la fin de la résidence, ou
encore à partager l’héritage historique des Anciens Thermes.
MODALITÉS
Durée de la résidence : du 21 juillet au 10 août 2014
Conditions de séjour

  • Prise en charge des frais de séjour (nourriture et hébergement, espace de travail).
  • Prise en charge des frais de déplacement depuis la France et de l’Allemagne (jusqu’à 150 euros, justificatif requis). Modalités de sélection Les candidatures doivent être déposées par email à : ta@les-anciens-thermes.com ou par courrier à l’adresse : Tawan Arun, Gärtnerstr. 28 10245 BERLIN.
  • L’appel à candidatures est ouvert jusqu’au 10.07.2014. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
  • Les candidatures doivent être composées d’une lettre de motivation, d’un CV et si possible d’un dossier de travaux (avec lien vers des films, le cas échéant).
  • Les résultats de sélection des participants seront communiqués le 11 juillet 2014 en fin de journée par email. Critères d’éligibilité
  • Les candidats doivent soit être de nationalité française, allemande ou sud-coréenne.
  • Les candidats français et allemands doivent avoir moins de 30 ans.
  • Les candidats s’engagent à se libérer de leurs activités d’étude ou profession durant toute la période de résidence. ORGANISATEURS Association les Anciens Thermes Tawan Arun, Réalisateur multimédia et producteur enseignant à l’École des Beaux-Arts de Berlin contact : ta@les-anciens-thermes.com Cha Jae-keun, (partenaire coréen) Curateur et producteur d’évènements culturels. Association les Anciens Thermes http://www.les-anciens-thermes.com Epik Hotel (partenaire allemand)

MARCHE PUBLIC

Concours restreint d’un marché pour la mise en œuvre d’un
programme d’accompagnement artistique
de la ZAC du plateau des Capucins à Brest (29) / BREST
Avis d’appel public à la concurrence
en application de l’ordonnance n° 2005-649 du 6 juin 2005
et du décret n° 2005-1742 du 30 décembre 2005
Avis d’information de concours
Identification de l’organisme qui passe le marché :
Brest Métropole Aménagement (B.M.A.)
9 rue Duquesne - CS 23821 - 29238 BREST Cedex 2
Téléphone : 02.98.47.83.00 Télécopie : 02.98.47.07.58
http://www.brest-bma.fr
Objet du concours :
Concours restreint d’un marché pour la mise en œuvre d’un
programme d’accompagnement artistique
de la ZAC du plateau des Capucins à Brest (29)
Type de procédure :
Concours restreint en vertu de l’article 41
du décret n° 2005-1742 du 30 décembre 2005
Description succincte :
Brest Métropole Océane, en collaboration
avec Brest Métropole Aménagement (BMa),
a souhaité, dans le cadre de la conception
de ce nouveau quartier des Capucins :

  • Mettre en valeur le territoire et l’agglomération brestoise ;
  • Marquer l’ambition de l’agglomération en matière d’art contemporain et de soutien aux artistes ;
  • Favoriser la rencontre entre la création artistique et la population ;
  • Intégrer à ce nouveau territoire une (des) œuvre(s) d’art spécifiquement conçue (s) pour le lieu et renforçant son attractivité auprès de la population et permettre ainsi l’ouverture à toutes les mixités. Ainsi, les enjeux de ce programme artistique sont :
  • créer une logique de déambulation entre la station de tramway « Capucins » et le terminal du projet de téléphérique. Ce parcours traverse de part en part le nouveau quartier « Plateau des Capucins » ;
  • accompagner l’appropriation du site « Plateau des Capucins » et de ses usages par les publics ;
  • signaler la présence de ce nouveau territoire disponible au cœur de la ville. Information développée sur la plate-forme de BMa : http://www.brest-bma.fr Classification : 92311000 ; 92310000 ; 92312000 Critères de sélection des participants : Les candidats admis à concourir devront présenter obligatoirement des compétences dans les domaines de l’art, d’un bureau d’études techniques (couvrant les compétences suivantes : structure, fluides, de l’économie de la construction d’ouvrage, vrd) pour garantir la tenue de (ou des) l’œuvre(s), et un bureau de contrôle technique. Ces candidats devront présenter des références et des moyens en cohérence avec la nature et la complexité de l’opération projetée. En cas de groupement, ce groupement sera conjoint et l’artiste en sera le mandataire solidaire. Ce dernier ne pourra représenter plus d’un groupement. Chaque membre du groupement devra obligatoirement être connu dès la remise des candidatures. Le mandataire assurera la coordination du groupement et sera en outre solidaire de chacun des membres du groupement. Seront écartés les candidats dont la candidature n’est pas recevable au vu des dispositions légales et réglementaires. Les candidatures seront sélectionnées au terme d’un classement établi sur la base des critères suivants : dossier complet, garanties économiques et financières présentées par chaque candidat, aptitude et qualité du candidat à réaliser la mission proposée au regard des compétences, des moyens humains et matériels de l’ensemble de l’équipe (en cas de groupement, l’appréciation des capacités professionnelles, techniques et financières des membres du groupement est globale), références professionnelles pour des opérations de nature et de complexité similaires Critères d’évaluation des projets : Les projets seront évalués sur la base des critères énoncés dans le règlement particulier de concours. Définition des prestations à effectuer par le candidat : concours restreint avec remise de prestations correspondant à un niveau "Esquisse". Récompenses et jury : Nombre et montant des primes à attribuer : Une prime de 5 000 euros HT maximum sera accordée à chaque concurrent ayant remis des prestations conformes après avis du jury et décision du pouvoir adjudicateur. La prime du titulaire du marché de l’équipe artistique constituera une avance sur la prestation correspondante au titre du marché. Le marché de service qui fera suite à ce concours devra être attribué au lauréat ou à l’un des lauréats du concours. Justificatifs à produire dans le cadre de la candidature : 1 - Une lettre de candidature (DC1 ou équivalent) comportant l’ensemble des indications permettant d’identifier le candidat ou l’ensemble des membres du groupement en cas de réponse en groupement. La lettre de candidature est signée par le représentant du candidat, et en cas de groupement, soit par chacun des membres du groupement, soit par le seul mandataire du groupement si celui-ci produit les habilitations signées de chacun des autres cotraitants. L’imprimé DC1 est disponible gratuitement sur le lien internet suivant : http://www.economie.gouv.fr/daj/formulaires-declaration-candidat-dc1-dc2-dc3-dc4 2 - Une déclaration sur l’honneur (cf. plateforme BMa - www.brest-bma.fr) attestant qu’il ne fait pas l’objet d’une des interdictions de soumissionner telles que définies à l’article 8 de l’ordonnance n°2005-649 du 6 juin 2005 3 - Le candidat en redressement judiciaire devra produire copie du ou des jugements prononcés à cet effet. 4 - Les pièces définies ci-dessous permettant l’évaluation de leur expérience, capacités professionnelles, techniques et financières : Lettre de motivation d’environ 1 page A4, Capacité financière : Chiffre d’affaires des 3 dernières années Expérience, capacités professionnelles et techniques : Une note explicative présentant les compétences de l’équipe, conformément au besoin précisé ci-dessus et les moyens humains et matériels de l’ensemble de cette équipe. Cette note devra expliquer le fonctionnement et l’organisation de l’équipe tant en phase étude qu’en phase chantier : Elle fera clairement apparaître :
  • la composition de l’équipe, la répartition des tâches et compétences des différents intervenants,
  • dossier d’œuvre comprenant les principales références (de moins de 10 ans) des membres de l’équipe avec indication pour chacune :
  • du maître d’ouvrage,
  • du montant des travaux de l’opération
  • le candidat devra fournir une fiche synthétique récapitulative d’une page maximum de format A3 de 4 à 5 références significatives (de moins de 10 ans). Chaque candidat devra impérativement intégrer cette fiche au dossier de candidature sur support informatique (CD-ROM). Pour chacune de ces références, il sera annexé une présentation de photographies comprenant 4 photos par réalisation au maximum regroupées sur une feuille papier A3 avec double sur support informatique (CDROM) en format jpeg avec le nom du candidat et de l’opération sous chaque photo. Le cas échéant, les autres membres de l’équipe (cotraitants et sous-traitants) pourront également présenter une sélection de 4 opérations significatives (de moins de 10 ans) au maximum, présentée sur un tableau A3, comprenant les informations définies ci-dessus. Le défaut de production d’un des documents entraînera le rejet de la candidature. Si, pour justifier de ses capacités, le candidat souhaite faire prévaloir les capacités professionnelles, techniques et financières d’un autre intervenant quel qu’il soit (sous-traitant notamment), il devra produire les pièces ci-dessus relatives à cet intervenant. Il devra également justifier qu’il disposera des capacités de cet intervenant pour l’exécution du marché. 5 - Un document relatif aux pouvoirs de la personne habilitée à engager le candidat. 6 - L’attestation d’assurance responsabilité civile professionnelle en cours de validité, (c’est-à-dire justifiant le paiement des primes pour la période en cours), Remise des candidatures : Les candidatures devront parvenir avant 12h, le 28.07.2014. +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Transmission sur support papier : les candidatures seront adressées ou déposées à : Brest Métropole Aménagement, 9 rue Duquesne - CS 23821 - 29238 BREST Cedex 2 Les candidatures devront être déposées ou transmises par tout moyen attestant d’une date certaine, sous enveloppe cachetée, portant la mention "concours restreint du programme d’accompagnement artistique de la ZAC du plateau des Capucins à Brest - ne pas ouvrir avant la séance d’ouverture des plis", avant les dates et heures limites fixées ci-dessus. Les dossiers pourront être adressés en recommandé avec accusé de réception ou déposés contre récépissé les jours ouvrables de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Les dossiers qui parviendraient après la date et l’heure limite fixées ci-dessus ainsi que ceux parvenus sous enveloppe non cachetée ne seront pas retenus et seront renvoyés à leur expéditeur. En cas de difficultés pour télécharger les documents, les candidats pourront s’adresser par courriel à : christine.kerdraon@brestbma.fr ou par téléphone au +33 2 98 47 83 00. Instance chargée des procédures de recours : Tribunal de Grande Instance de Rennes - Cité Judiciaire - 7 rue Pierre Abelard - CS 73127 - 35031 RENNES CEDEX - Tél. : 02 99 65 37 37. Service auprès duquel des renseignements peuvent être obtenus concernant l’introduction des recours : Guichet Unique du Tribunal de Grande Instance de Rennes - Cité Judiciaire 7 rue Pierre Abelard - CS 73127 - 35031 RENNES CEDEX - Tél. : 02 99 65 37 37 - www.brest-bma.fr

MARCHE PUBLIC

marché de prestations de services de reportages photographiques
concernant la scénographie des expositions du musée du quai Branly. / PARIS
Nom et adresse officiels de l’organisme acheteur :
Etablissement public
Correspondant : Madame ROUSSEL Bénédicte,
Service juridique 222 rue de l’université 75007 Paris
Téléphone : 01-56-61-70-00
Télécopieur : 01-56-61-71-38
Courriel : marches-publics@quaibranly.fr
Adresse internet : http://marches.quaibranly.fr/
Objet du marché :
marché de prestations de services de reportages photographiques
concernant la scénographie des expositions du musée du quai Branly
Lieu d’exécution : paris- ile-De-France, province et étranger
Caractéristiques principales :
marché de prestations de services de reportages photographiques
concernant la scénographie des expositions pour le musée du quai Branly
Quantités (fournitures et services), nature et étendue (travaux)
le marché est conclu à bons de commande au sens de l’article 77
du code des marchés publics (Cmp) conclu avec un opérateur économique
sans montant minimum, ni montant maximum.
A titre indicatif et non contractuel, le montant estimé des prestations
sur la durée globale du marché est de 24 000 euro(s) (T.T.C.)
Date limite de réception des offres : 16.07.2014 à 17h.
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Délai minimum de validité des offres :
180 jours à compter de la date limite de réception des offres.
Critères d’attribution :
Offre économiquement la plus avantageuse appréciée
en fonction des critères énoncés ci-dessous :

  • le prix (la méthode de notation figure à l’article 11.1 du règlement de la consultation no 2036) : 40 %
  • la valeur technique de l’offre au regard du mémoire technique (les sous-critères figurent à l’article 11.2 du règlement de la consultation no 2036) : 60 %. Avis de marché Département de publication : 75 Annonce No 14-99045 Services
  • Nom et adresse officiels de l’organisme acheteur : Etablissement public. Correspondant : Madame ROUSSEL Bénédicte, Service juridique, 222 rue de l’université 75007 Paris tél. : 01-56-61-70-00 télécopieur : 01-56-61-71-38 courriel : marches- publics@quaibranly.fr adresse internet : http://marches.quaibranly.fr/ . Objet du marché : marché de prestations de services de reportages photographiques concernant la scénographie des expositions du musée du quai Branly. Lieu d’exécution : paris- ile-De-France, province et étranger. Caractéristiques principales : marché de prestations de services de reportages photographiques concernant la scénographie des expositions pour le musée du quai Branly Quantités (fournitures et services), nature et étendue (travaux) : le marché est conclu à bons de commande au sens de l’article 77 du code des marchés publics (Cmp) conclu avec un opérateur économique sans montant minimum, ni montant maximum. a titre indicatif et non contractuel, le montant estimé des prestations sur la durée globale du marché est de 24 000 euro(s) (T.T.C.). Refus des variantes. Cautionnement et garanties exigés : aucune caution ou garantie particulière n’est exigée. Modalités essentielles de financement et de paiement et/ou références aux textes qui les réglementent : le marché est financé sur le budget de l’établissement public du musée du quai Branly. Le paiement de la facture sera effectué par virement administratif sur un compte bancaire ou postal. Le délai de paiement est fixé à 30 jours à compter de la réception de la facture par l’établissement public du musée du quai Branly. Le taux des intérêts moratoires est égal au taux d’intérêt de la principale facilité de refinancement appliquée par la Banque centrale européenne à son opération de refinancement principal la plus récente effectuée avant le premier jour de calendrier du semestre de l’année civile au cours duquel les intérêts moratoires ont commencé à courir, majoré de huit points. en application des dispositions de l’article 87 I du code des marchés publics, aucune avance ne sera versée au titulaire. Forme juridique que devra revêtir le groupement d’opérateurs économiques attributaire du marché : en cas de groupement conjoint, le mandataire sera solidaire des autres membres du groupement. Les candidatures et les offres seront entièrement rédigées en langue française ainsi que les documents de présentation associés. Justifications à produire quant aux qualités et capacités du candidat : Documents à produire obligatoirement par le candidat, à l’appui de sa candidature :
  • Copie du ou des jugements prononcés, si le candidat est en redressement judiciaire ;
  • Déclaration sur l’honneur du candidat justifiant qu’il n’entre dans aucun des cas mentionnés à l’article 43 du code des marchés publics, concernant les interdictions de soumissionner. Documents à produire à l’appui des candidatures par le candidat, au choix de l’acheteur public :
  • Déclaration concernant le chiffre d’affaires global et le chiffre d’affaires concernant les fournitures, services ou travaux objet du marché, réalisés au cours des trois derniers exercices disponibles ;
  • Déclaration indiquant les effectifs moyens annuels du candidat et l’importance du personnel d’encadrement pour chacune des trois dernières années ;
  • Présentation d’une liste des principales fournitures ou des principaux services effectués au cours des trois dernières années, indiquant le montant, la date et le destinataire public ou privé. Les livraisons et les prestations de services sont prouvées par des attestations du destinataire ou, à défaut, par une déclaration de l’opérateur économique ;
  • En matière de fournitures et services, une description de l’équipement technique, des mesures employées par l’opérateur économique pour s’assurer de la qualité et des moyens d’étude et de recherche de son entreprise ;
  • Certificats de qualifications professionnelles. La preuve de la capacité du candidat peut être apportée par tout moyen, notamment par des certificats d’identité professionnelle ou des références de travaux attestant de la compétence de l’opérateur économique à réaliser la prestation pour laquelle il se porte candidat. Documents à produire obligatoirement par l’attributaire, avant la signature et la notification du marché public ou de l’accord-cadre (formulaire NOTI1) :
  • Les pièces prévues aux articles D. 8222-5 ou D. 8222-7 et D. 8222-8 du code du travail ;
  • Si l’attributaire est établi en France, les attestations et certificats délivrés par les administrations et organismes compétents prouvant qu’il a satisfait à ses obligations fiscales et sociales ou un état annuel des certificats reçus ;
  • Si l’attributaire est établi dans un Etat autre que la France, un certificat établi par les administrations et organismes du pays d’origine. Lorsqu’un tel certificat n’est pas délivré par le pays concerné, il peut être remplacé par une déclaration sous serment, ou dans les Etats où un tel serment n’existe pas, par une déclaration solennelle faite par l’intéressé devant l’autorité judiciaire ou administrative compétente, un notaire ou un organisme professionnel qualifié du pays ;
  • Si les documents fournis par le candidat ne sont pas établis en langue française, ils doivent être accompagnés d’une traduction en français, certifiée conforme à l’original par un traducteur assermenté. Critères d’attribution : Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères énoncés ci-dessous avec leur pondération.
  • le prix (la méthode de notation figure à l’article 11.1 du règlement de la consultation no 2036) : 40 % ;
  • la valeur technique de l’offre au regard du mémoire technique (les sous-critères figurent à l’article 11.2 du règlement de la consultation no 2036) : 60 %. Type de procédure : procédure adaptée. Date limite de réception des offres : 16.07.2014, à 17h. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Délai minimum de validité des offres : 180 jours à compter de la date limite de réception des offres. Autres renseignements : Numéro de référence attribué au marché par le pouvoir adjudicateur / l’entité adjudicatrice : 2014- MQB-02036-MA-00-00. Renseignements : le dossier de consultation est remis gratuitement aux candidats sur le site de la plateforme du profil acheteur de l’établissement public à : https://www.marches-publics.gouv.fr/?page=entreprise.EntrepriseHome Le marché prend effet à compter de sa date de notification pour une durée de 1 (un) an. Il pourra être reconduit 3 (trois) fois pour la même durée par décision expresse du représentant du pouvoir adjudicateur notifié au titulaire par lettre recommandée avec avis de réception ou par courriel avec avis de réception, en respectant un préavis de 3 (trois) mois. l’émission des bons de commande devra intervenir pendant la durée de validité du marché. Le délai maximal d’exécution des prestations pourra dépasser la durée de validité du marché, à condition que le dépassement du délai d’exécution du bon de commande notifié avant la fin de la période de validité du marché ne soit pas supérieur à 1 (un) mois. les délais d’exécution seront ceux indiqués dans chacun des bons de commande, comme stipulé à l’article 4.4 du CCP no 2036. après avoir procédé à l’analyse des offres, le pouvoir adjudicateur négociera avec le candidat le mieux classé ou avec les candidats les mieux classés. La négociation sera engagée par voie de courriel à l’adresse mentionnée à l’article 1 ou 2 de l’acte d’engagement. les conditions d’envoi et de remise des offres sont stipulées à l’article 17 du règlement de la consultation no 2036. les candidats souhaitant obtenir des renseignements complémentaires, peuvent le faire uniquement par courrier électronique en s’adressant en temps utiles afin que le pouvoir adjudicateur puisse répondre au plus tard 6 jours avant la date limite de remise des offres à marches-publics@quaibranly.fr le pouvoir adjudicateur se réserve le droit d’apporter au plus tard six jours avant la date fixée pour la remise des offres des modifications de détail au dossier deconsultation. Les candidats devront alors répondre sur la base du dossier modifié sans pouvoir n’élever aucune réclamation à ce sujet. si, pendant l’étude du dossier par les candidats, la date limite fixée pour la remise des offres est reportée, la disposition précédente est applicable en fonction de cette nouvelle date.

APPEL A PROJET ARTISTIQUE

Fondation d’entreprises Mécènes Catalogne / PERPIGNAN
PRESENTATION APPEL A PROJETS 2014
répondez à l’appel à projets 2014
jusqu’au 26.09.2014.
++++++++++++++++
en complétant le dossier de candidature.
DOSSIER DE CANDIDATURE - APPEL A PROJETS 2014 :
http://www.mecenes-catalogne.fr/Colonne-de-droite/Appels-a-projets
Renseignements : Madame Claire Bastide
04 68 35 90 99 - mecenes.catalogne@perpignan.cci.fr
www.mecenes-catalogne.fr
La loi Aillagon
La loi Aillagon du 1er août 2003 a permis un nouvel essor du mécénat en France.
Elle offre aux entreprises qui souhaitent soutenir des projets d’intérêt général
des avantages fiscaux, sous la forme d’une réduction d’impôt équivalente à 60%
du montant du don (dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaire HT),
et aux porteurs de projets la possibilité de proposer
aux entreprises mécènes des contreparties, ne pouvant dépasser 25% du don.
La fondation d’entreprises Mécènes Catalogne
La fondation d’entreprises Mécènes Catalogne est un projet unique en France,
en totale adéquation avec l’esprit de la loi Aillagon du 1er août 2003,
rassemblant des acteurs du département animés par la volonté
de dynamiser le territoire des Pyrénées-Orientales.
Dotée d’une personnalité morale propre,
la fondation rassemble 35 entreprises
du département des Pyrénées-Orientales, sous une même appellation.
Ces entreprises de secteurs d’activité
et de tailles différentes sont représentatives
du tissu économique du département des Pyrénées-Orientales
et montrent une volonté de s’unir pour soutenir le développement
et le rayonnement du département.
L’objet de la fondation
La fondation d’entreprises Mécènes Catalogne a pour objet de soutenir
par tous moyens, des actions d’intérêt général à caractère innovant
et original porteuses d’image pour et sur le département
des Pyrénées-Orientales dans le domaine de la culture,
avec des possibilités de croisement avec les domaines de la solidarité,
de la science et de l’environnement.
Les actions soutenues devront s’inscrire dans des démarches
de développement économique pour le département.
En raison de la situation géographique des Pyrénées-Orientales,
Mécènes Catalogne pourra soutenir des actions menées
par des acteurs culturels français
sur le territoire des deux Catalognes.
L’éligibilité au mécénat
Dans un premier temps, vous devez
impérativement vous assurer de l’éligibilité
au mécénat de la structure porteuse du projet par l’obtention
d’un rescrit fiscal, démarche par laquelle l’administration fiscale vérifie
que votre structure remplit les conditions légales
pour recevoir des dons et délivrer des reçus.
Vous devez en faire la demande auprès de la
Direction des services fiscaux
dont dépend votre structure
(par exemple, Perpignan si le siège de votre structure
est dans les Pyrénées-Orientales).
Les services des impôts sont chargés de déterminer
si la structure porteuse du projet est d’intérêt général conformément
à l’article L.80C du livre des procédures fiscales, condition nécessaire
pour profiter du dispositif proposé par la loi Aillagon.
Si votre projet est sélectionné par la fondation,
le versement de l’aide ne pourra se faire
que sous réserve de fournir ce rescrit fiscal.
La sélection des projets
Les critères d’éligibilité
Conformément à l’objet de la Fondation exposé précédemment,
la recevabilité des projets sera appréciée
au regard des critères suivants :

  • obtention du rescrit fiscal par la structure porteuse du projet
  • respect du champ de compétence de la fondation (projets à caractère culturel)
  • pérennité du projet et/ou des effets attendus (durée de référence 3 ans)
  • degré d’originalité et du caractère innovant du projet
  • date de mise en œuvre du projet postérieure au 1er décembre 2014
  • le projet doit avoir un lien avec le territoire géographique des Pyrénées-Orientales Seuls les projets respectant la forme imposée du dossier de candidature (fiche de synthèse et pièces complémentaires) seront recevables. Votre dossier devra être à la fois complet et accessible. Le Comité d’éligibilité Votre projet sera étudié par un Comité d’éligibilité composé de 11 membres :
  • 4 mécènes fondateurs,
  • 4 correspondants mécénat des 4 institutions signataires de la convention départementale pour le développement du mécénat culturel,
  • 3 personnalités qualifiées nommées par le Comité des fondateurs. Ce comité a un rôle d’aide à la décision pour l’ensemble des mécènes fondateurs, qui sont chargés de choisir les projets qui seront soutenus ainsi que le montant des aides attribuées. Il est chargé d’évaluer les projets sur 3 niveaux : la conformité du projet aux critères d’éligibilité fixés par la fondation la capacité de la structure à mener à bien son projet les retombées (économiques, sociales et culturelles) du projet sur le département Les retombées économiques, par exemple :
  • l’impact sur l’emploi et le niveau d’activités des entreprises locales,
  • l’amélioration de la notoriété, de l’image et de l’attractivité du département,
  • le développement en matière de production, de promotion,
  • le regroupement d’acteurs économiques. Les retombées socioculturelles, par exemple :
  • la participation au développement d’une offre culturelle diversifiée,
  • la prise en compte d’une politique des publics spécifiques,
  • la qualité des valeurs véhiculées par le projet,
  • la mise en valeur et la transmission du patrimoine culturel du département. Important : La fondation d’entreprises Mécènes Catalogne ne soutient pas les investissements immobiliers et les projets dans le domaine du sport. Les principales étapes de la procédure de sélection 1-réception et vérification administrative des dossiers de candidature et remise d’un accusé de réception 2-examen des projets par le Comité d’éligibilité selon les critères communiqués et notification de son avis 3-présentation des projets présélectionnés par les porteurs de projets devant le Comité des fondateurs réuni en Assemblée générale extraordinaire (10 mn de présentation et 5mn de questions pour chaque projet) 4-délibération des mécènes fondateurs et sélection des projets par vote à la majorité en Assemblée générale extraordinaire et notification à chaque porteur de projet par courrier. Le calendrier
  • jusqu’au 26.09.2014 : réception des dossiers de candidature. +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
  • Octobre 2014 : réunion du Comité d’éligibilité
  • Novembre 2014 : AG extraordinaire de la fondation
  • Novembre 2014 : annonce des projets soutenus Dépôt des dossiers de candidature Par courrier Fondation d’entreprises Mécènes Catalogne Palais Consulaire Quai de-Lattre-de-Tassigny BP 10941 66020 PERPIGNAN mecenes.catalogne@perpignan.cci.fr En main propre De 9h à 12h / 14h à 18h Direction de la communication et de l’animation (4ème étage) Chambre de Commerce et d’Industrie Quai de Lattre-de-Tassigny 66020 PERPIGNAN.

APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Résidence-Projet d’éducation, Patrimoine et Création
en Milieu Rural / SAINT-JEAN D’ANGELY
Résidence de sensibilisation,
de recherche, de pratique artistique et de création.
Le PCMR (Patrimoine et Création en Milieu Rural)
est un programme éducatif original,
imaginé et conçu par le service culturel
de la Ville de Saint-Jean d’Angély,
destiné à sensibiliser au patrimoine
et aux pratiques artistiques
et culturelles les élèves d’un territoire
particulièrement ancré dans la ruralité.
Ce programme est le fruit d’un partenariat
entre la Ville de Saint-Jean d’Angély,
l’Éducation nationale et le Ministère de la Culture
(DRAC Poitou-Charentes) qui ont souhaité s’investir pour initier
et valoriser un projet d’éducation artistique
en direction du public scolaire
de la grande communauté de communes
du Pays des Vals de Saintonge
(Charente-Maritime).
Il fait l’objet d’un soutien financier dans le cadre du CLEA
(Contrat Local d’Éducation Artistique) des Vals de Saintonge
et est soutenu par l’association ADAM
(Association pour le Développement des Animations au Musée).
Le programme PCMR coïncide avec le calendrier de l’année scolaire,
de septembre à juin. Il invite un ou plusieurs artistes en résidence
de quatre à huit semaines, afin de créer un projet artistique original
avec les élèves saintongeais autour de la programmation mise
en œuvre par le service culturel de la Ville de Saint-Jean d’Angély.
Edition PCMR - 2014-2015
Pour sa cinquième édition (année scolaire 2014-2015),
le programme s’inscrit dans le cadre
de l’exposition temporaire proposée
au musée des Cordeliers intitulée
« La Croisière Jaune, Deux aventures ».
Cette exposition valorise le fruit de
deux aventures exceptionnelles
à travers l’Asie centrale :
celle du Groupe Pamir en 1931-1932
(3ème mission Citroën Centre-Asie) dont le musée
conserve les vestiges, et celle de Grégoire Daure en 2005-2006,
photographe en quête d’aventure reparti sur les traces des explorateurs.
Plusieurs lieux photographiés par l’Expédition Citroën Centre-Asie
ont été photographiés à nouveau par Grégoire Daure,
qui en rapporte la comparaison.
Grégoire Daure a également découvert son « Graal »... :
un vestige du passage du Groupe Pamir, le portrait
du Mîr du Hounza, demeuré dans les confins de l’Himalaya.
L’édition 2014-2015 du projet PCMR invite les enfants à revivre
cette formidable épopée qui a marqué toute une génération
et qui continue de fasciner, à la manière de Grégoire Daure.
Accompagné par un artiste,
ils fouilleront dans les archives photographiques
et les objets rapportés de la mission pour choisir des pièces -
photographies, céramiques, bijoux, textiles, ivoires, livres -
remarquables par leur qualité esthétique,
leur intérêt ethnographique et/ou
leur valeur émotionnelle. Il s’agira de les regarder, de les étudier,
de les commenter, de les replacer dans leur contexte
et de les réinterpréter en faisant appel à sa propre créativité.
La résidence d’artiste prendra
ainsi la forme d’une résidence de sensibilisation,
de recherche, de pratique artistique et de création.
Coordination et suivi
L’édition 2014-2015 du programme PCMR s’adresse
aux élèves des écoles primaires, des collèges
et des lycées de la grande CDC des Vals de Saintonge.
La coordination administrative et technique du projet
est assurée par le service culturel
de la Ville de Saint-Jean d’Angély.
L’action culturelle se déroule en plusieurs temps,
sur une durée de quatre à huit semaines.
20 heures d’interventions sont prévues
en classes et dans les établissements culturels de la Ville :

  • Les élèves de chaque classe (re)découvrent dans un premier temps les sites de la médiathèque et du musée et visitent l’exposition « La Croisière Jaune, Deux aventures » / de novembre à décembre 2014 (1er trimestre)
  • Le ou les artistes (plasticien, écrivain, comédien, musicien, etc.) retenus sur dossier et sur entretien par un comité de sélection interviennent en classe pour monter un projet artistique original avec les élèves autour de l’exposition / de janvier à mai 2015 (2ème et 3ème trimestres)
  • La médiathèque et le musée exposent en fin d’année les réalisations de chaque classe et organisent une journée-événement à l’occasion de laquelle les élèves échangent sur leurs expériences de création artistique / première quinzaine de juin 2015 (3ème trimestre)
  • Les réalisations peuvent ensuite être valorisées dans le cadre de manifestations au cours de l’été (Festival Théâtre en l’abbaye / août 2015) Ce dispositif s’inscrit pleinement dans les programmes officiels au niveau de l’enseignement artistique et culturel. Il permet également de faire des liens pédagogiques avec l’histoire, la philosophie, etc. La visite de l’exposition donne par ailleurs l’occasion d’un contact avec des œuvres originales. Les interventions d’artistes qui apportent leur sensibilité artistique et leur savoir-faire permettent aux élèves de vraies rencontres avec des créateurs contemporains. Le programme PCMR requiert par conséquent l’encadrement d’artistes professionnels qui s’impliquent dans une démarche effective de transmission artistique. Critères de sélection Le PCMR s’adresse à des artistes professionnels proposant une forme et une démarche artistiques adaptées aux jeunes âgés de 8 à 18 ans, et témoignant d’une aptitude et d’une expérience en matière de pédagogie. Un comité de sélection se réunira début septembre composé de représentant de la DRAC, de l’Education Nationale et des services culturels de la Ville de Saint-Jean d’Angély. Le cas échéant, d’autres partenaires financiers pourraient intégrer ce comité de sélection. Conditions pratiques Les 20h d’intervention sont réparties sur l’année scolaire en fonction des disponibilités de l’artiste et en concertation avec l’enseignant (ateliers organisés sur des demi-journées, regroupés sur un temps court, etc.), qui sera son interlocuteur privilégié et s’impliquera activement dans le suivi de la résidence. La rémunération, évaluée en lien étroit avec les services de la Drac s’élève à 3000 euros TTC par mois ou 5000 euros TTC pour deux mois, frais kilométriques compris. L’hébergement est pris en charge par la ville. Un forfait restauration de 500 euros par mois est également prévu. Contenu du dossier de candidature
  • Un Curriculum Vitae détaillé
  • Un dossier contenant la description des réalisations artistiques illustrées de quelques visuels et mentionnant les expériences en matière de formation artistique auprès des enfants
  • Une esquisse de projet artistique liée à la thématique de l’exposition temporaire retenue pour le programme de l’année 2014-2015 Les dossiers de candidature sont à adresser au service culturel de la ville de de Saint-Jean d’Angély, à l’attention de : Monsieur Antoine Lamarche Directeur des Affaires culturelles. Par courrier : Maison du Vivre Ensemble, 1 place François Mitterrand, 17400 SAINT-JEAN D’ANGELY. Par courriel : antoine.lamarche@angely.net Date limite de dépôt des candidatures : 31.07.2014. +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Date des entretiens de sélection : vendredi 5 septembre 2014 Informations : contactez le service culturel de Saint-Jean d’Angély au 05.46.59.02.01.

APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Résidence de l’Art Concret / MOUANS EN SARTOUX
L’Espace de l’Art Concret à Mouans-Sartoux accueille
chaque année en résidence un(e) artiste plasticien(ne).
Leur pratique artistique est ancrée dans la ligne
de conduite de l’art concret.
Cette résidence vise à accompagner la production
d’un ensemble d’œuvres,
dans le cadre de leurs recherches personnelles
liées à un projet spécifique ou non.
L’artiste en lien avec l’équipe pédagogique
propose ateliers et groupes de travail avec le jeune public.
L’Espace de l’Art Concret poursuit depuis
douze ans une programmation d’expositions,
le plus souvent thématiques, qui permet
une réflexion sur l’art et la société
et des confrontations transversales
entre diverses expressions artistiques.
Inauguré en 1990, il doit sa création
au prêt d’une collection d’art constructif
et concret unique en France, la collection Albers-Honegger.
Cet ensemble, consacré à l’art concret vu
dans son sens le plus vaste,
depuis la définition donnée par
Théo van Doesburg en 1930,
jusqu’aux démarches artistiques les plus actuelles, a été donné
à l’Etat Français (F.N.A.C.) en mars 2001 et déposé
dans son intégralité à l’Espace de l’Art Concret
de Mouans-Sartoux.
Afin de faire rayonner l’esprit de l’Art Concret,
l’Espace de l’Art Concret
met à disposition d’artistes – et ceci dans le cadre
de leurs recherches personnelles liées
à un projet spécifique ou non –
une résidence, la maison Bueil,
au coeur de Mouans-Sartoux.
La participation de l’artiste aux activités pédagogiques
de l’Espace de l’Art Concret est vivement souhaitée.
Durée de résidence de trois à six mois.
Indemnité mensuelle de résidence 762 euros.
Dossier de candidature à adresser
avant le 30.09.2014.
+++++++++++++++
à Espace de l’Art Concret
Fabienne Fulchéri, Directrice
Château de Mouans
06370 MOUANS EN SARTOUX
renseignements :
04 93 75 71 50
tracy@espacedelartconcret.fr
www.espacedelartconcret.fr


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Résidence pour la Photographie / TOURTOUR
Le prix « Résidence pour la Photographie » de la Fondation des Treilles
a été créé en 2011.
Fondation des Treilles : à Tourtour
705 chemin des Treilles - 83690 TOURTOUR
Ce prix a pour vocation d’aider à la production
d’œuvres photographiques ayant pour thème le monde méditerranéen.
Octroyé sur une période allant de deux à huit mois, le prix Résidence
pour la Photographie est constitué à la fois :

  • d’une allocation en espèces, d’un montant mensuel de 2 650 euros, dont la durée de versement ne pourra excéder 8 mois,
  • et d’un accueil en résidence. Celui-ci ne peut être inférieur à 1 mois, notamment pour assurer la réalisation des épreuves sur place. Lors de leurs séjours aux Treilles, les lauréats sont logés dans la maison de « La Bergerie ». Les repas et le ménage sont assurés par la Fondation, ce qui leur permet de se consacrer entièrement à la réalisation de leur projet photographique. Pour la réalisation de leurs travaux, ils disposent sur le domaine :
  • d’un atelier numérique doté d’un ordinateur professionnel et d’une imprimante à pigments giclés de grand format,
  • d’un laboratoire argentique, doté d’un agrandisseur multiformat, qui permet à ceux qui le désirent le développement et le tirage d’images en noir et blanc. Les lauréats pourront également bénéficier, à la Grande Maison, d’une bibliothèque et de liaisons informatiques. Les artistes désirant concourir pour la résidence 2015 sont invités à lire le règlement et à suivre la procédure qui y est indiquée. informations : prix.photo@les-treilles.com Pour la résidence 2015 les dossiers de présélection numérique sont à déposer jusqu’au 1.09.2014, +++++++++++++++++++++++++++ à : prix.photo@les-treilles.com Règlement Prix « Résidence pour la Photographie » Eligibilité à la candidature La candidature pour l’obtention du prix est ouverte à tous les photographes professionnels sans considération d’âge, ni de nationalité. Ils doivent avoir déjà exposé ou publié leurs images. Qu’elle soit paysagère, architecturale et urbaine, historique et archéologique ou sociale, la thématique du projet présenté est obligatoirement liée au monde méditerranéen. Argentique ou numérique, la technique utilisée pour les prises de vue et les tirages doit l’être dans un esprit de durabilité et de conservation des œuvres. Jury Le jury, présidé par Madame Agnès de Gouvion Saint-Cyr, est composé de 5 autres membres : Madame Claire Lebel, administrateur et présidente du comité du patrimoine de la Fondation des Treilles, Monsieur Charles-Henri Filippi, Madame Jacqueline d’Amécourt, Madame Emmanuelle de l’Ecotais et Monsieur Rafael Doctor Roncero. Sa décision est souveraine et sans appel. Nature du prix : rappel Octroyé sur une période allant de deux à huit mois, le prix « Résidence pour la Photographie » est constitué à la fois :
  • d’une allocation en espèces, d’un montant mensuel de 2 650 euros et dont le nombre de versements sera défini en fonction du projet sans pouvoir excéder 8 mois. Les frais induits par la réalisation du projet, notamment les missions effectuées à l‘extérieur du domaine des Treilles, seront à la charge du lauréat.
  • et d’un accueil en résidence. Celui-ci ne peut être inférieur à 1 mois, notamment pour assurer la réalisation des épreuves sur place. Responsabilités Les photographes doivent s’assurer de l’accord des personnes photographiées. La participation à la sélection de la Résidence pour la Photographie de la Fondation des Treilles implique l’acceptation du présent règlement. Candidature et dossiers Dossier de présélection numérique Il comporte : Le formulaire de candidature dûment complété : http://www.les-treilles.com/?page_id=2010 Une brève présentation écrite du projet De 10 à 20 images format JPG, 300 dpi, compression qualité moyenne, le long côté de l’image ne dépassant 12 cm Les candidats sont prévenus de leur sélection par courriel. Dossier de sélection papier Les candidats qui ont été choisis lors de la présélection doivent envoyer un dossier papier à : Fondation des Treilles, Prix « Résidence pour la Photographie », 90 rue de Varenne, 75007 PARIS. Il comporte : Un texte explicatif des intentions et de la démarche de l’auteur, qui doit également indiquer le cas échéant, l’obtention de récompenses et de prix antérieurement reçus. Un minimum de 10 à un maximum de 20 tirages de format inférieur ou égal au format A3 Un engagement écrit à signer un contrat de cession des droits d’exploitation sur les clichés remis à la Fondation des Treilles (un minimum de trois tirages réalisés dans le cadre de la résidence sera demandé ; l’exploitation par la fondation sera strictement limitée à son objet statutaire). Une enveloppe ou tout autre forme d’emballage au format des tirages pour les renvois des dossiers qui n’auront pas été sélectionnés. Calendrier pour une résidence en 2015 Envoi des dossiers de présélection à prix.photo@les-treilles.com jusqu’au 1.09.2014. +++++++++++++++ Présélection mi-septembre 2014 : chaque candidat sera avisé, qu’il soit sélectionné ou non. Dépôt des dossiers papiers : dates à confirmer ultérieurement Réunion du jury : date à confirmer ultérieurement Proclamation du lauréat, décembre 2014.

ARTISTE ENSEIGNANT

un assistant d’enseignement artistique (h/f)
en dessin pour les cours périscolaires / TOULOUSE
L’institut supérieur des arts de Toulouse est un établissement public
de coopération culturelle (EPCC) dédié à l’enseignement supérieur
artistique comprenant un département beaux-arts et un département
spectacle vivant.
Son département beaux-arts délivre des diplômes nationaux :
le DNAP (Bac +3) et le DNSEP (Bac +5 valant grade de Master II).
Outre ces missions d’enseignement supérieur,
le département beaux-arts assure une pratique
et une sensibilisation aux arts visuels s’adressant à des publics divers
et plus particulièrement des enfants et adolescents.
Ce recrutement s’inscrit dans ce cadre.
Axes pédagogiques des ateliers périscolaires (de 8 ans à 16 ans) :
L’atelier est un espace d’expression et un lieu de communication.
Le contenu pédagogique est élaboré autour
et à partir du potentiel de l’enfant.
La progression est adaptée au rythme de chacun :
dans un même atelier, chaque enfant peut
pratiquer une technique différente
sur un thème différent. L’enseignant veille à la progressivité
et à la cohérence dans la prise d’autonomie de l’enfant.
L’essentiel est qu’en fin de cycle, l’enfant se soit familiarisé
avec les techniques proposées, et qu’il ait acquis
une aisance dans ses choix et sa pratique.
Compétences développées

  • Favoriser l’engagement des enfants dans les activités de conception, de fabrication et de création.
  • Développer le contact des enfants avec les œuvres d’art.
  • Provoquer l’imaginaire dans le parcours créatif et l’expression graphique.
  • Expérimenter différentes techniques : ex : Papier : favoriser le toucher, expérimenter les volumes, Peinture : connaissance des couleurs et de leurs mélanges, travail sur la matière.
  • Prendre en compte son corps : expression pour développer le geste, la trace. Compétences requises pour le poste
  • pratique plastique personnelle et intérêt avéré pour la création contemporaine
  • goût pour la transmission et la pédagogie
  • expérience de travail avec les enfants Renseignements liés au poste Grade : Assistant d’enseignement artistique. Recrutement par voie statutaire, ou à défaut, contractuelle. Durée hebdomadaire : 7h30 Rémunération : statutaire + régime indemnitaire informations complémentaires : tout renseignement complémentaire pourra être obtenu auprès du secrétariat de l’institut au 05 31 47 12 12. Les candidatures sont à adresser par courrier et par e-mail à : Monsieur Alain Gonzalez, directeur administratif 5 quai de la Daurade - 31000 TOULOUSE avant le 6.07.2014 minuit, +++++++++++++++++++ le cachet de la poste faisant foi. et à alain.gonzalez@isdat.fr en objet : assistant d’enseignement artistique. avant le 6.07.2014 minuit. +++++++++++++++++++

ARTISTE ENSEIGNANT

Assistant d’enseignement artistique (h/f) / EVRY
Poste 2 : Assistant d’enseignement artistique, 8h/semaine
aux Ateliers d’Arts Plastiques - Enfants/Jeunes
Type de contrat : CDD d’un an
Missions :
Assurer des cours d’arts plastiques
et visuels à des enfants âgés
de 6 ans à 11 ans
Participation aux instances pédagogiques
et administratives de l’établissement
(une réunion par mois)
Volume et type horaire :
8h/demaine
2 heures le mercredi (13h30-15h30)
2 heures le vendredi (17h-19h)
4 heures le samedi (13h30-15h30/15h30-17h30)
Profil :
Artiste ayant une démarche artistique personnelle
dans les pratiques actuelles Expérience pédagogique
dans une logique de projets avec des enfants et des jeunes
Maîtrise de différents médiums
(peinture, volume, dessin, vidéo, etc.)
Sens du travail en équipe
Aisance relationnelle
Recruteur :
Les Ateliers d’Arts Plastiques
de la Communauté d’Agglomération
Evry Centre Essonne
Adressez votre candidature
(Curriculum Vitae + lettre de motivation)
à la Direction des Ressources Humaines
par email : recrutement@agglo-evry.fr
Envoyez une copie
de votre candidature par email à :
aude.urcun@agglo-evry.fr
Date limite de candidature : 10.07.2014.
++++++++++++++++++++++++++++++
en objet : assistant d’enseignement artistique (poste 2).


ARTISTE ENSEIGNANT

Assistant d’enseignement artistique (h/f) / EVRY
Poste 1 : Assistant d’enseignement artistique, 8h/semaine
aux Ateliers d’Arts Plastiques - Enfants/Jeunes
Type de contrat : CDD d’un an
Missions :
Assurer des cours d’arts plastiques et visuels
à des enfants âgés de 6 ans à 11 ans
Assurer des cours d’éveil à destination
des tout-petits (5 ans)
Assurer des cours de BD orientés
vers le livre d’artiste à des jeunes / jeunes adultes
Participation aux instances pédagogiques
et administratives
de l’établissement (une réunion par mois)
Volume et type horaire :
8 heures par semaine
4 heures le mercredi (13h30-15h30 / 15h30-17h30)
4 heures le samedi (10h-12h / 13h30-15h30)
Profil :
Artiste ayant une démarche artistique personnelle
dans les pratiques actuelles
Expérience pédagogique
dans une logique de projets avec des enfants et des jeunes
Maîtrise de différents médiums
(peinture, volume, dessin, vidéo, etc.)
Sens du travail en équipe Aisance relationnelle
Recruteur :
Les Ateliers d’Arts Plastiques
de la Communauté d’Agglomération
Evry Centre Essonne
Adressez votre candidature
(Curriculum Vitae + Lettre de motivation)
à la Direction des Ressources Humaines
par email : recrutement@agglo-evry.fr
Envoyez une copie
de votre candidature par email à :
aude.urcun@agglo-evry.fr
Date limite de candidature : 10.07.2014.
++++++++++++++++++++++++++++++
en objet : assistant d’enseignement artistique (poste 1).


OFFRE D’EMPLOI

Le centre d’art image/imatge recrute
un chargé de missions (h/f) / ORTHEZ
coordination et gestion d’un centre d’art contemporain
image/imatge est un centre d’art dédié
aux images contemporaines
(photographie, vidéo,multimédia) dont les actions principales
sont les expositions, les éditions et les projets pédagogiques
de sensibilisation à l’art d’aujourd’hui.
Membre des réseaux d.c.a/association française
des centres d’art et Diagonal, image/imatge
est une petite structure administrative
(association 1901, créée en 1981)
comptant 4 salariés, dont 2 à temps plein.
Le centre d’art a un rayonnement régional
et développe des partenariats
à l’échelle nationale et européenne.
Il est situé en milieu rural, à Orthez,
ville de 11 000 habitants,
dans le département des Pyrénées-Atlantiques,
à 40 km de Pau et 70 de Biarritz.
Les grandes villes culturelles sont Toulouse et Bordeaux,
chacune à environ 250 km d’Orthez.
Poste
Sous l’autorité du Conseil d’administration et de son président,
il/elle aura la charge de la mise en œuvre du projet artistique
et pédagogique du centre d’art élaboré par sa di- rectrice,
absente pour un congé sabbatique.
Il/elle aura également
en charge la gestion administrative
de l’association en lien avec le bureau.
Missions principales
Artistique
Préparer, organiser, coordonner, mettre en œuvre
et assurer le suivi du projet artistique
et pédagogique existant,
entre autres :
> la relation avec les artistes et les partenaires
> la logistique des expositions et des manifestations
artistiques et pédagogiques du centre d’art
> les productions, le prêt et le transport des œuvres
ainsi que le montage des expositions
et des manifestations
du centre d’art avec le régisseur
> les projets éditoriaux
> les manifestations pédagogiques
en lien avec la médiatrice-chargée des publics
Assurer le rayonnement du centre d’art
et de sa politique artistique.
Mettre en place et développer
les actions de communication,
de diffusion, de présentation
et de médiation des évènements en lien avec l’équipe.
Administratif en lien avec les membres du bureau :
S’adapter aux contraintes budgétaires de l’association ;
assurer la gestion et le suivi financier
de la structure avec la trésorière et le cabinet comptable.
Superviser l’équipe professionnelle composée
de 3 personnes :
une médiatrice-chargée des publics,
un régisseur
et une agent d’entretien, (planning, congés, etc.).
Élaborer les dossiers de demande de subvention 2015,
les bilans d’activités et financiers de l’année
(fonctionnement et investissement).
Préparer avec le président et la secrétaire les réunions,
les conseils d’administration
et les assemblées générales de l’association.
Profil et connaissances
Solide expérience de gestion
et d’animation d’un équipement culturel
Bonne connaissances des réseaux professionnels.
Aptitude à animer et encadrer une petite équipe.
Solides connaissances
en histoire de la photographie et en art contemporain.
Connaissance approfondie des problématiques liées
à la création artistique
Avoir effectué des missions similaires.
Facilités rédactionnelles et de synthèse.
Bac +4 minimum en gestion d’établissement
culturel/métiers de l’exposition/métiers des arts
et de la culture
Maniement courant des outils informatiques :
word et excel journaliers,
photoshop souhaité, in design nécessaire.
Qualités souhaitées
Grande motivation et disponibilité
Sens de l’initiative et de l’organisation
Autonomie et polyvalence
Sens des responsabilités et rigueur
Aisance à l’oral
Qualités relationnelles et humaines
Contrat
Contrat à durée déterminée du
1 septembre 2014 au 14 octobre 2015
Une période de tuilage prévue
avant le départ et au retour de la directrice
35h hebdomadaires
salaire : 2000 euro brut + chèques déjeuner
Poste basé à Orthez
Envoyez votre Curriculum Vitae
et lettre de motivation
uniquement par courrier postal adressés
au président de l’association :
Centre d’art image/imatge
Monsieur Joël Gunzburger
3 rue de Billère - 64300 ORTHEZ
Date limite d’envoi de la candidature : 12.07.2014.
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
(cachet de la poste faisant foi).
Prise de fonction : 1er septembre 2014.


OFFRE D’EMPLOI

L’association Jeune Création recrute
un coordinateur général (h/f) / PARIS
Placé(e) sous l’autorité des membres
du bureau de l’association
et en lien direct avec le conseil d’administration de l’association,
le coordinateur(trice) a pour mission d’administrer
et de coordonner les activités de l’association.
Il/elle organise et coordonne la gestion et l’administration
de l’association en lien
avec les responsables des pôles d’activités.
Il/elle contribue à l’élaboration des projets,
analyse les données nécessaires à la prise de décision,
participe à l’ensemble des groupes de travail
et formule des propositions.
Il/elle coordonne l’ensemble des projets approuvés
en assemblée générale.
Administration de l’association
Préparation des réunions et des assemblées générales
et conseils d’administration, rédaction des comptes-rendus,
diffusion des informations aux membres.
Elaboration et suivi des dossiers de demande
de subventions auprès des divers partenaires,
relation avec les tutelles et autres tâches administratives.
Gestion quotidienne de l’association,
suivi des cotisations, facturations, paiements, trésorerie...
Réalisation/suivi du budget et de la comptabilité analytique
Préparation des bilans comptables
et suivi des comptes financiers
en lien avec un expert-comptable
et sous contrôle d’un commissaire aux comptes.
Suivi du dossier social, gestion des ressources humaines.
L’association Jeune Création est une plateforme autogérée
par des artistes existant depuis 65 ans dont le but est
de promouvoir l’art contemporain émergent.
Jeune Création organise chaque année
une exposition d’art contemporain
qui a lieu depuis six ans au CENTQUATRE-PARIS,
gère une galerie dans le 18ème à Paris, monte et participe
à des expositions hors les murs et des événements divers,
anime un réseau de partenaires et enfin soutient
un programme d’échange de résidences d’artistes.
www.jeunecreation.org
Profil :
Diplômé(e) de l’enseignement supérieur,
il/elle a une bonne connaissance de l’art contemporain
et de ses réseaux institutionnels.
Il/elle a une expérience confirmée en administration
et en gestion d’association.
Il/elle a déjà une expérience d’au moins 2 ans
dans la coordination de projets culturels et artistiques.
Il/elle est autonome, rigoureux et responsable.
Il/elle a de très bonnes capacités
rédactionnelles et relationnelles.
Il/elle a un excellent relationnel
avec différents interlocuteurs et une forte
capacité à travailler en équipe.
Maîtrise d’in design
Notions d’anglais.
Poste :

  • CDI à pourvoir immédiatement.
  • Envoyez votre Curriculum Vitae et lettre de Motivation avant le 6.07.2014. ++++++++++++++ à : jeunecreation.recrutement@gmail.com en objet : coordinateur général.

ATELIERS

ateliers d’artistes / POITIERS
Au printemps 2005, la Ville de Poitiers
aménage trois ateliers d’artistes,
un atelier de création en résidence
et un espace d’exposition « la galerie Louise-Michel »
dans le quartier de Bellejouanne.
Ces outils professionnels sont destinés
aux artistes émergents et aux artistes confirmés.
L’aménagement de ce pôle de recherche
et de diffusion artistique
entre dans une démarche globale
d’action municipale d’accompagnement des artistes,
de développement de l’art contemporain dans la ville
et de rapprochement des artistes et de la population.
Les ateliers d’artistes ont été successivement placés
sous la présidence d’honneur d’artistes de référence :
Monique Tello (2005-2006), Claude Pauquet (2008-2009),
Marylène Negro (2010-2011), Patrick Tosani (2012-2013),
Rainer Gross (2014-2015).
DES OUTILS PROFESSIONNELS
POUR DES ARTISTES ÉMERGENTS
Les trois ateliers de la Ville de Poitiers
sont destinés à l’accueil
de jeunes artistes pour une durée de 12 mois
(renouvelable une fois),
afin qu’ils puissent mettre
en œuvre un projet artistique personnel
défini pouvant aboutir notamment à une exposition
à la Galerie Louise-Michel
ou hors les murs accompagnée d’une publication.
DES ATELIERS DESTINÉS À QUI ?
Les ateliers d’artistes sont individuellement
attribués à trois artistes émergents
âgés de moins de 36 ans,
diplômés de l’enseignement supérieur
des arts plastiques ou engagés dans une
démarche artistique repérable
au niveau régional et national.
Sont recevables les candidatures faisant appel
aux expressions artistiques suivantes :
peinture, sculpture, art graphique,
design, photographie, illustration,
audiovisuel et nouvelles technologies de l’image.
Les trois ateliers d’artistes
sont mis à disposition gracieusement
par la Ville de Poitiers dans le cadre d’un contrat
de location établi entre la Ville et chaque artiste.
PRÉSENTATION DES ATELIERS
Les ateliers d’artistes ont
une surface de travail d’environ 25 à 30 m2.
Ils sont localisés à Bellejouanne, quartier sud
de Poitiers dans d’anciens commerces
au pied d’un immeuble.
LE LOGEMENT
Les ateliers d’artistes n’offrent aucune capacité de logement.
S’ils le souhaitent, les lauréats pourront déposer
un dossier de demande de logement auprès d’Habitat 86
(7, rue édith Piaf - tél. 05 49 18 55 50)
qui dispose d’appartements,
du type 1 au type 6, sur le quartier de
Bellejouanne à proximité des ateliers.
Les logements sont conventionnés à l’APL.
Le paiement du loyer s’effectue à terme échu.
il ne sera demandé qu’un mois de dépôt de garantie au lauréat,
il n’y a pas de frais de dossier.
Le logement pourra être visité
avant l’examen de la demande
en commission d’attribution des logements.
ATTRIBUTION DES ATELIERS D’ARTISTES
EN SEPTEMBRE 2014
Réunie par l’adjoint au Maire chargé de la culture
une commission consultative, constituée de professionnels
de l’art, d’acteurs culturels et de l’artiste
président d’honneur, émettra un avis sur les candidatures.
Les candidats présélectionnés seront auditionnés sur leurs
projets et motivations par les membres
de la commission d’attribution des ateliers.
DÉPÔT DES CANDIDATURES : jusqu’au 30.08.2014.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Les artistes candidats à l’attribution des ateliers doivent
adresser leur dossier à l’attention de :
Monsieur Alain Claeys, Député-Maire,
Hôtel de Ville - CS 10569 86021 - POITIERS Cedex.
Ce dossier constitué librement comprend :

  • Une lettre motivée de demande d’attribution d’un atelier d’artiste de la Ville de Poitiers
  • La présentation du projet artistique que l’artiste souhaite conduire dans l’atelier au cours des douze mois à venir
  • Une note de présentation de sa démarche artistique personnelle
  • Votre Curriculum Vitae
  • Une série de 10 visuels (tirages papier ou CD)
  • Publications et articles de presse éventuels RENSEIGNEMENTS Service Culture et Patrimoine 05 49 52 35 35.

STAGE

Stage, Internship projet pédagogique,
Monnaie de Paris / PARIS
Internship projet pédagogique
La Monnaie de Paris, dans le cadre du projet
MétaLmorphoses,
ouvre ses nouveaux espaces d’exposition
dédiés à l’art contemporain
le 25 octobre 2014 avec l’exposition
Chocolate Factory de Paul McCarthy.
A cette occasion, elle lance Monnaie d’échange,
un programme international
d’internship inédit en France,
qui propose aux jeunes professionnels
de l’art contemporain ayant suivi des parcours de formations divers,
une expérience professionnelle au sein de l’institution.
Ce programme est conçu comme un laboratoire d’expérimentation
aidant à réfléchir aux nouvelles formes de médiation,
aux nouveaux formats de visites et d’ateliers, grâce
à une approche fondée sur la découverte personnelle
du visiteur lors de discussion et de dialogue
avec la personne qui l’accompagne.
Ambassadeurs de la Monnaie de Paris,
les Interns assurent l’excellence de l’accueil
des visiteurs et suscitent des rencontres privilégiées
entre le public et les expositions.
Chaque Intern est en charge d’un projet individuel qu’il devra mener
à bien dans son intégralité, de sa conception
avant l’ouverture de l’exposition
jusqu’à sa finalisation et au bilan.
Ainsi, chacun est invité à créer
et à expérimenter de nouveaux formats de médiation qu’il développe
au sein des expositions tout en s’essayant aux
nouvelles approches pédagogiques
de la Monnaie de Paris, basées sur les théories de pédagogie active
qui fait du visiteur le moteur de sa propre
découverte et de son appropriation
des œuvres d’art.
Les programmes les plus innovants réalisés seront pérennisés
pour l’action éducative de la Monnaie de Paris
et les concepteurs seront crédités comme tels.
Les Interns sont sélectionnés sur proposition
d’un projet innovant de médiation réalisable et adaptable.
Les premiers temps de leur Internship seront dédiés à l’adaptation
de leur projet pour qu’ils puissent la réaliser à l’ouverture de l’exposition.
Ils profiteront également d’une formation vocale pour poser leur voix
et participeront à un travail de recherche sur le discours
qu’ils développeront dans les expositions avec des interprètes
en langue des signes français, en partenariat avec les étudiants
de l’Ecole Supérieure d’Interprètes et de Traducteurs (ESIT) de Paris 3.
Afin que leur expérience à la Monnaie de Paris soit unique,
les Interns profitent également de l’opportunité de rencontrer
des professionnels d’autres institutions et des artistes.
Missions des Interns
Concevoir et assurer un projet de médiation
(rencontres créatives et thématiques) adapté à un public spécifique
(scolaires, loisirs enfants et adultes, insertion sociale, handicapés, …).
Accueillir et accompagner les visiteurs dans les espaces d’exposition.
Participer activement à la réflexion sur les autres formes
de médiation et d’ateliers portés par les autres Interns.
Animer les autres programmes
de médiation développés à la Monnaie de Paris.
Sélection des candidats
Les Interns sont sélectionnés selon leur formation
et leur vision de la pédagogie sur la base d’un projet original
de rencontre avec les publics.
Les projets devront trouver leur inspiration
à travers l’œuvre de Paul McCarthy pour réfléchir ensuite
aux thématiques abordées dans l’œuvre ainsi qu’à celles
propres à la Monnaie de Paris, de ses ateliers et des savoir-faire.
A partir du concept de l’exposition
et de leurs recherches sur le travail de l’artiste,
les candidats doivent choisir un type d’activité développée
à la Monnaie de Paris et proposer un projet en précisant
bien à quel public il s’adresse.
Pour chaque proposition, un projet détaillé du contenu
doit être proposé par écrit, incluant le public ciblé,
un scénario de rencontre et/ou d’atelier et les objectifs éducatifs
en lien avec les programmes de l’Education Nationale
si le projet s’adresse à des scolaires.
Les projets peuvent être accompagnés
d’un support visuel (photographies, vidéos...).
Le dossier de candidature, qui ne doit
pas dépasser 8 pages, doit inclure :

  • Une proposition d’une activité pédagogique détaillée pour un public ciblé (à choisir dans la typologie ci-dessous)
  • Votre Curriculum Vitae
  • Votre lettre de motivation
  • Supports visuels si nécessaires, (photographies, vidéos...) qui ne doivent pas dépasser 2Mo pour l’envoi par email. Les projets sont à envoyer par mail avant le 1.09.2014. +++++++++++++++ à Madame Anna Milone, chargée de l’action culturelle et de la pédagogie anna.milone@monnaideparis.fr en objet : Stage Internship Projet pédagogique Profil recherché Etudes en histoire de l’art contemporain Sens de la pédagogie, passion pour la transmission Intérêt pour des publics diversifiés Capacités rédactionnelles et d’expression Capacité d’initiative, d’autonomie et sens de l’organisation Sens du travail en équipe, ponctualité et rigueur Maîtrise de l’anglais. Une deuxième langue étrangère est un atout Formation requise Niveau Master en histoire de l’art, médiation, organisation de projets culturels, écoles d’art, formation artistique technique d’arts appliqués mais aussi du spectacle vivant, sciences humaines Date de prise de fonction Date limite de candidature : 1.09.2014. +++++++++++++++++++++++++++++ Gratification : 30% smic minimum Monnaie de Paris - 11 quai de Conti 75006 PARIS Informations complémentaires : Communiqué de presse Chocolate Factory de Paul McCarthy : www.profilculture.com/documents/CP_Paul_McCarthy.pdf TYPOLOGIE DE PROJETS PEDAGOGIQUES PROPOSES A LA MONNAIE DE PARIS VISITEURS INDIVIDUELS
  • Une visite active tous publics Des visites tous publics abordent les grandes thématiques du travail de l’artiste en lien avec les spécificités de la Monnaie de Paris. Des outils permettant la participation du public doivent être développés.
  • Une visite active pour le jeune public et les étudiants Cette visite est l’occasion pour le jeune public et les étudiants d’aborder l’exposition dans l’optique d’une sensibilisation aux métiers de l’art contemporain et des formations. Chaque Intern présente l’exposition dans son ensemble en proposant un éclairage sur un des corps de métiers qui a participé à l’exposition et en fonction de son parcours personnel.
  • Une visite active/atelier pour les familles Le but de cet atelier est de permettre le dialogue et l’échange entre les enfants et leurs parents/accompagnateurs. Deux types d’ateliers existent, pour les enfants de 3 à 5 ans et pour les enfants de 6 à 12 ans. Un format de visite active et interactive doit être proposé grâce au développement de jeux, de scénarios, de mises en situation autour d’une des grandes thématiques de l’exposition présentée.
  • Une visite active/atelier pour les enfants Ces ateliers, divisés par âge des participants (3-5 ans, 6-12 ans), proposent une approche active de l’exposition qui s’appuie sur la manipulation d’outils créatifs contenus dans les tablettes numériques (appareil photo, caméra vidéo, enregistrement sonore, texte...), adaptées à chaque âge. Les dispositifs ludiques de médiation sont encouragés (jeux de rôle, mise en scène, jeu de piste...) autour de l’œuvre de l’artiste invité. VISITEURS EN GROUPES
  • Une visite active/atelier pour les scolaires Ces ateliers, divisés par niveau scolaire, proposent une approche active de l’exposition qui s’appuie sur la manipulation d’outils créatifs contenus dans les tablettes numériques (appareil photo, caméra vidéo, enregistrement sonore, texte...), adaptées à chaque objectifs pédagogique de chaque âge et de chaque niveau. Les dispositifs ludiques de médiation sont encouragés (jeux de rôle, mise en scène, jeu de piste...) autour de l’œuvre de l’artiste invité.
  • Une visite active/atelier pour les groupes d’adulte De nouveaux formats de médiation encourageant la participation du public en groupe doivent être proposés, en fonction de la typologie de public (touriste français, étrangers, associations...).
  • Une visite active/atelier adaptée pour les groupes d’adulte en situation de handicap Des visites pour un type de public spécifique peuvent être proposées en expliquant la spécificité du dispositif adapté au public ciblé (sourds et malentendants, publics mal voyant ou aveugle, public en situation de handicap mental...).