Appels à projet diffusé par la FRAAP - 17 juillet

APPEL À PROJET ARTISTIQUE

La science de l’art / novembre 2015 / CHILLY MAZARIN
La mémoire
Le Collectif pour la culture en Essonne, soutenu par le Conseil général
de l’Essonne et le Conseil régional d’IIe de France organise un projet
centré sur les arts visuels : « La science de l’art » en novembre 2015.
Dans ce cadre, l’association Collectif pour la Culture
en Essonne soutient la production et la diffusion d’œuvres contemporaines
à la croisée du champ de l’art et de la science. Fort de son implantation
au sein du territoire essonnien, le collectif met en place une rencontre
originale entre création artistique et recherche scientifique
donnant lieu à la présentation de propositions artistiques
au sein d’une trentaine de communes, communautés de commune,
communautés d’agglomération et lieux associatifs culturels en Essonne.
Les lieux d’exposition pourront être des espaces
non dédiés spécifiquement aux expositions (médiathèques),
de même des propositions en extérieur sont envisageables.
L’objectif de la Science de l’art est de promouvoir le fruit
d’une rencontre en art et science, issue de préférence
d’une rencontre entre un(e) artiste et un(e) scientifique.
AIDE LOGISTIQUE PAR LE DU COLLECTIF
L’appel à candidature destiné aux plasticiens est diffusé
auprès des différents réseaux d’art contemporain en France.
Il comprend la monstration d’une œuvre sur le thème
de la mémoire dans un lieu participant à la manifestation,
ainsi qu’une aide à la production pour les projets conçus
spécifiquement dans le cadre de la Science de l’art
après sélection par le Collectif pour la Culture en Essonne.
DÉROULEMENT DU PROJET
Il sera proposé aux candidats retenus par le Collectif
pour la Culture en Essonne de rencontrer un scientifique
dont le champ de recherche correspondant au plus près
à la démarche engagée par le plasticien.
L’objectif est d’inciter à un travail en binôme entre l’artiste
et le scientifique permettant de croiser les questionnements
et favorisant la production d’une œuvre.
L’exposition se déroulera
en novembre 2015 dans les différents lieux participants.
DATE LIMITE DE RECEPTION DES PROJETS
Lundi 27.10.2014.
++++++++++++++
Les aspects financiers
Des droits de monstrations
pour tous les artistes participants
Un budget de production pour les projets
retenus par le collectif dans le cadre de cet appel à projet
et réalisés spécifiquement
pour l’exposition de
La science de l’art en novembre 2015.
Contacts :
collectifculture91@outlook.fr
Monsieur Alain Douté
directeur de l’association
06 61 36 61 89
SÉLECTION DES ARTISTES
Madame Emma Popieul
Chargée de projet
01 70 27 41 79
Le jury est chargé de choisir les artistes
sur la base d’un dossier comprenant :
une lettre d’intention un curriculum vitae
une présentation des travaux récents le budget prévisionnel
uniquement pour les œuvres produites pour la manifestation
L’artiste doit fournir un numéro SIRET,
un numéro d’identification
de la Maison des artistes-sécurité sociale/AGESSA.
La candidature sera envoyée
par mail : acollectifculture91@outlook.fr
et par courrier au
3, rue Blaise Pascal - 91380 CHILLY MAZARIN.


APPEL À PROJET ARTISTIQUE

appel à projets / BELGIQUE
Who : visual artists working in a variety
of media and disciplines
are invited to submit project proposals
along the lines set out below.
Where : FLACC, Genk in Belgium
When : Three month period or around 90 days divided
over several periods between Juli 2015 till juli 2016
Deadline : 1.09.2014.
++++++++++++++++
Every year, FLACC facilitates the realisation
of 10 to 15 artists’ projects in Genk,
in tune with the contemporary context of art making.
The process-based projects are developed independently
of any need for presentation, and are in most cases aimed
at the realization of new work. Core concepts here are equality,
cooperation, and space for experimentation.
Every year, FLACC introduces renowned and promising
foreign artists into the Belgian artistic landscape.
But young talent and experienced Belgian artists
are also supported, even across borders.
Crucial elements in the FLACC workplace projects are :
theoretical research, input from experts, practical feasibility,
and an output in relation with the studio labour,
for example by contributing to the art discourse,
a publication or a presentation.
FLACC provides practical, material
and financial assistance through extended
collaborations with artists.
The selected artists can, in this way, count on
an extensive level of long term support.
They can fully concentrate on their projects,
whose process-driven realisation, worked out in collaboration
with FLACC, is often just as important as the physical result itself.
FLACC suggests that this realization is sometimes
even secondary to the deployment of activities which can aid
the artistic development of the artist, such
as theoretical deepening, experimentation and networking.
FLACC has metal and woodworking workshops,
a digital studio (film and photography), and a foundry
with a furnace and kilns for ceramics, bronze and glass applications,
and an extensive workspace. The staff is knowledgeable
about the production possibilities of nearby workplaces
and collaborates with those workplaces and with schools
and companies to give the artists the best possible
support and assistance.
An overview of all the facilities can be found at
www.flacc.info/uitrusting_ateliers.pdf.
The call is open for all visual artists.
Due to the diversity of our workshops,
the application is open for projects
in various media and disciplines.
Projects with a notice of the specific geographical,
cultural, social or historical situation of FLACC (or Genk/Belgium),
challenging the notion of a ’workplace’
or with the specific technical possibilities of FLACC are preferable.
The work period is three-month full time or around 90 days,
divided in several smaller work periods
between July 2015 and July 2016.
FLACC offers an accommodation,
a workplace,
covered travel expenses
as well as a small production budget.
Application procedure
Please use our application form
and excel sheet (fill in required budget) to apply.
The application should include a well-defined project proposal,
a thoroughly calculated budget,
a preferable time frame and your résumé
(text and images and/or video).
More information :
Contact Luuk Nouwen or Sarah Indeherberge : application@flacc.info.
Casino Modern André Dumontlaan 2 - B-3600 Genk - +32.89.84 52 23.


APPEL À RESIDENCE ARTISTIQUE

Appel à 2 résidences mission territoire / CLERMONT DE L’OISE
Diaphane lance un appel à candidature en direction
des jeunes photographes âgés de 25 à 35 ans,
en vue de deux résidences
sur le territoire du pays du Clermontois (Oise).
Diaphane, Pôle photographique en Picardie,
a pour objectif le développement de la création
et de la diffusion photographiques par des actions
qui s’inscrivent sur le territoire mais également,
la mise en relation des productions artistiques,
des artistes et des publics.
Les trois axes d’intervention de Diaphane sont :

  • la création, par le biais de résidences et de commandes,
  • la diffusion, par la programmation d’expositions, d’un festival et l’édition d’ouvrages,
  • l’éducation à l’image, grâce à l’ensemble des actions pédagogiques menées tout au long de l’année. Dans le cadre de son projet « La photo bat la campagne », Diaphane lance un appel à candidature en direction des jeunes photographes âgés de 25 à 35 ans, en vue de deux résidences sur le territoire du pays du Clermontois (Oise). LE DOUBLE OBJECTIF DE LA RESIDENCE-MISSION Animés tant par la volonté de soutenir la création artistique sur le territoire, d’accompagner de jeunes photographes dans leurs projets artistiques que par la volonté de réduire les inégalités en matière d’accès à l’art et à la culture photographique, et d’initier le plus grand nombre d’enfants et de jeunes en âge d’être scolarisés à cette pratique, Diaphane a donc élaboré un projet pilote nommé « La photo bat la campagne ». La résidence constitue une liberté de création. L’artiste profite de la résidence pour avancer dans sa création personnelle et ce, sans obligation de résultat. Une résidence est en effet l’occasion pour l’artiste de créer, d’expérimenter, de s’imprégner de réalités sociales diverses mais aussi d’initier des collaborations ou des partenariats et d’accompagner la diffusion de son œuvre. Néanmoins, il est important de relever que dans ce programme, un accent particulier sera mis sur l’éducation artistique, d’où la terminologie de « résidence-mission ». Tout en s’appuyant sur sa démarche de création personnelle pour laquelle un temps sera entièrement dévolu, les deux photographes en résidence expérimenteront et porteront des ateliers d’éducation artistique en direction de publics scolaires ou de publics ciblés sur le territoire. Par leurs interventions et présences dans la durée, ils seront amenés à contribuer à la sensibilisation de la pratique artistique photographique. Ces deux résidences sont organisées à des fins d’éducation artistique et culturelle en faveur d’un public d’enfants et de jeunes âgés de 3 à 18 ans, la démarche en direction des scolaires sera bien sûr essentielle. Pour les photographes résidents, il s’agit de s’engager dans une démarche éducative donnant à voir et comprendre la recherche artistique qui les porte ainsi que les processus de création qu’ils mettent à l’œuvre (réflexion, expérimentation, réalisation). Cette mise en évidence s’appuie sur des formes d’intervention ou d’actions variées, se différenciant en fonction des publics. Ces actions se menant en temps scolaire ou hors temps scolaire, elles ont pour objectif de permettre à un grand nombre d’enfants et de jeunes d’acquérir une expérience originale et sensible de l’œuvre photographique. Aujourd’hui, ce projet fédère :
  • 10 classes de primaire dans le cadre des dispositifs PAC 80 (12h d’intervention par classe)
  • 2 collèges dans le cadre des dispositifs de CDDC et des expositions en galerie (18h d’intervention par classe)
  • 3 lycées (18h d’intervention par classe)
  • 1 centre social (12h d’intervention)
  • 1 centre d’animation et loisirs (12h d’intervention). Les deux photographes-résidents se répartiront l’ensemble de ces établissements partenaires. Le projet « La photo bat la campagne » est soutenu par la direction régionale des affaires culturelles de la Picardie, le rectorat de l’académie d’Amiens, l’inspection académique de Picardie en lien avec le conseil général de l’Oise, le conseil régional de Picardie et la communauté de communes du pays du clermontois, et engage de nombreux partenaires sur le territoire, mêlant le secteur culturel, éducatif et social. LE PROGRAMME « LA PHOTO BAT LA CAMPAGNE » « La photo bat la campagne » se veut un projet transversal de découverte de l’image par la pratique et la réflexion, au sein d’un territoire déterminé et se met en œuvre dans le temps scolaire et hors scolaire de l’enfant à travers son parcours scolaire de la maternelle à la terminale. L’idée est de leur faire porter un regard sur le quotidien et l’environnement proche par le biais de photographies de paysages, portraits, reportage, de les amener à observer et questionner le monde qui les entoure pour mieux appréhender les moyens de répondre à toutes les sollicitations auxquelles ils doivent faire face. Ces ateliers de pratique seront aussi organisé autour d’un recueil de témoignages sous forme de textes écris par les participants. Il s’agit d’un projet innovant à large échelle sur un territoire à la recherche d’un nouveau dynamisme culturel, permettant aux photographes-résidents de laisser libre cours à une réflexion artistique. DURÉE ET ORGANISATION DE LA RESIDENCE-MISSION La résidence débutera au plus tard en octobre 2014. Au cours des premières semaines de résidence, les photographes-résidents découvriront le territoire et rencontreront les différentes équipes pédagogiques qui le souhaitent, ceci afin de permettre aux différents partenaires d’appréhender l’ensemble du projet. La période de résidence-mission est prévue sur une durée de 5 mois maximum du 3 novembre 2014 au 29 mai 2015. L’organisation concrète et la répartition de ces périodes est déterminée en fonction du projet pédagogique des établissements notamment, et des nécessités liées au champ de création des photographes retenus. La résidence est construite de manière à ce que les photographes interviennent autant auprès de publics scolaires que de publics extra-scolaires. Ils consacreront le reste de son temps à leur travail personnel (conception ou réalisation d’une œuvre), sans obligation de résultat. LE PUBLIC CONCERNE UNE ACTION TERRITORIALE Le projet « La photo bat la campagne » recouvre l’ensemble du pays du Clermontois, soit 19 communes de 95 à 10.758 habitants pour une population totale de 37.176 habitants et 37 groupes scolaires élémentaires ou maternelles, 4 collèges, 2 lycées et 1 CFA. Nous souhaitons que ce projet prenne sa place dans la durée et qu’ils permettent d’impulser une dynamique culturelle au sein d’un territoire. Le choix de la photographie comme vecteur de création et de découverte du monde permet un accès direct d’un public jeune à la création. Nul ne peut ignorer la puissance des images et comment celles-ci peuvent asservir à une pensée unique. L’image donne à voir le monde et penser le monde. Notre engagement a toujours été de d’opérer des passerelles entre la création et l’éducation à l’image et à la citoyenneté. Ancrer ce projet à un territoire c’est mettre en avant la multiplicité des regards que l’on peut porter sur un espace commun. Ce projet bien plus qu’une découverte de la photographie, doit aussi permettre une prise de conscience du quotidien de la jeunesse. Témoigner en images et en mots sur un espace commun est le moteur de ce projet qui doit prendre sa place tout au long de la formation des jeunes. LES ENJEUX ARTISTIQUES ET EDUCATIFS Du côté de l’enfant :
  • Rencontrer l’œuvre d’un photographe par le biais d’une résidence et d’une exposition au sein d’une école, d’un collège, d’un lycée, ou d’un lieu culturel
  • Etre acteur d’une production artistique par la pratique
  • S’initier à la lecture des images par la pratique de la photographie
  • Favoriser l’expression de l’individualité de chacun des élèves (argumentation de ses choix)
  • Encourager la pratique de l’écriture de textes par rapport aux photographies produites
  • Engager un rapport différent dans la production de textes personnels
  • Mettre en avant les travaux par une vitrine numérique sur Facebook
  • Exposer les travaux dans la cadre d’un temps fort autour de l’image d’un territoire Les enfants bénéficiaires de la maternelle à la fin du lycée issus de zones urbaines et périurbaines ou de milieu rural isolé, en difficultés sociales, familiales et/ou scolaires. Le projet pourra permettre d’améliorer ou de maintenir une cohésion familiale et/ou sociale, indispensable à la construction de l’enfant. Du côté de l’artiste :
  • Favoriser l’émergence de jeunes créateurs dans le cadre de la résidence en lycée
  • Se confronter à une expérimentation artistique en devenir
  • Mettre à disposition un temps et un espace pour la création DIFFUSION Le principe de résidence-mission implique une diffusion de la production artistique déjà réalisée par les photographes sélectionnés. En vue de renforcer l’impact de la résidence sur le territoire, la diffusion des œuvres antérieures (ou en cours de création) fera donc pleinement partie du dispositif d’éducation artistique mis en place et de la programmation des expositions 2015 de Diaphane, Pôle photographique en Picardie. Celle-ci ne saurait se limiter à une simple diffusion dans les murs de l’établissement scolaire et sera programmée de manière concertée avec les partenaires extérieurs afin de toucher un large public. Dans cette perspective, les photographes sélectionnés seront invités à établir une liste des œuvres disponibles à cet effet pendant la durée de la résidence. Selon la nature de ces œuvres, productions ou formes, les modalités et lieux de diffusion, les transports, les lieux et conditions, le cas échéant, de stockage seront étudiés et contractualisées ultérieurement. CONDITIONS MATÉRIELLES Les photographes-résidents pourront disposer d’un atelier au sein du lycée, équipé suivant ses besoins. Il devra pouvoir y accueillir du public, scolaire ou extrascolaire et y présenter leurs travaux. L’hébergement des photographes-résidents est pris en charge par Diaphane, pôle photographique en Picardie, porteur du projet. Les photographes auront la possibilité de rester sur place durant les week-ends s’ils le souhaitent. Du lundi midi au vendredi midi inclus, hors congés scolaires, les repas sont pris en charge par le lycée dans le service de restauration collective. Les repas pris en dehors de l’établissement, durant les week-ends, sont à charge personnelle. Un forfait de production et pour les consommables sera précisé entre les photographes et Diaphane. OBLIGATIONS DE L’ARTISTE Il est attendu des photographes-résidents qu’ils mènent :
  • une démarche d’éducation artistique en direction de publics variés. En se portant candidat, le photographe s’engage, s’il est retenu, à être présent en résidence sur une période de cinq mois, sur l’année scolaire, et de respecter le calendrier défini pour ses interventions auprès des scolaires. C’est un engagement conséquent qu’il convient de mesurer pleinement.
  • une démarche de création personnelle dans le cadre du projet,
  • des actions pédagogiques. RÉTRIBUTION Chacun photographe-résident percevra un montant forfaitaire de 9 000 euros couvrant l’ensemble de son temps de présence et de ses interventions auprès des différents publics scolaires et extra-scolaire, comme défini préalablement. Ce montant couvre également l’accompagnement à la diffusion des œuvres, ses déplacements entre le lieu d’hébergement mis à disposition durant la résidence et le territoire de mission. A noter cependant, qu’un véhicule personnel est indispensable. Le photographe-résident veillera à déclarer sa rétribution de manière à être en conformité avec les règles du régime social dont il dépend. DOSSIER DE CANDIDATURE & SÉLÉCTION Les dossiers de candidature devront contenir :
  • un pré-projet portant sur le contenu de la résidence et l’orientation artistique envisagé,
  • un dossier artistique présentant un panorama des productions récentes et un ensemble d’œuvres représentatif de la démarche artistique,
  • un curriculum vitae artistique, dans lequel il sera mentionné le parcours artistique et les différentes expériences de résidences ou d’interventions en milieu scolaire ou extra-scolaire déjà menées,
  • une note d’intention décrivant la démarche globale envisagée dans le cadre de cette résidence- mission,
  • une liste des œuvres disponibles pendant, avant ou après le temps de résidence. Le dossier pourra contenir tout autre document que le candidat jugera utile de communiquer au comité de sélection. Pour faciliter l’examen des candidatures, seuls les dossiers reçus sous forme électronique et en fichier PDF seront acceptés. Les dossiers sont à envoyés à : info@diaphane.org Objet : Photo bat la campagne - Nom du candidat. Si les documents devaient être trop volumineux, merci d’utiliser « We transfer ». Date limite d’envoi des dossiers : 15.08.2014. +++++++++++++++++++++++++++++++++++ Entretien : 25 au 27 août 2014. Annonce des résultats : 1 septembre 2014.

APPEL À RESIDENCE ARTISTIQUE

Artists Unlimited / ALLEMAGNE
One of the founding ideas of Artists Unlimited is to have
a guest studio integrated in our house.
A space in which an international artist/designer
can live and work for 3 months.
We‘ve had over 80 guests from
around the world stay in our place.
We offer a studio space (40m2) which is located next door
to a private appartment (32m2). Inside, there is a sleeping area,
a kitchen, washing machine, telephone and Wi-Fi.
The residency space is located on the first floor
of our building, which used to be a paper factory 30 years ago.
The studio and the apartment are private,
though our guest artists share the floor with two neighbours
who also have their private appartments there.
Artists Unlimited pays for the monthly rent and grants of 570 Euro a month.
Travelling expenses have to be paid for by the artist, though.
Concluding the residency, we encourage all
of our guest artists / designers to use the
opportunity to present their work in our own gallery.
Application
For the guest scholarships 2015,
we will accept applications between the 1.09.2014
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
and the 1.10.2014.
++++++++++++++
We won’t be able to send out confirmations for applications
that reached us successfully. We can only return the applications if
a fully prepared envelope (address & postage) is included.
The application can be sent to us physically
or digitally and must include the following :
Printed application

  • Curriculum Vitae (CV), list of exhibitions
  • Short description about the (art / design) project that should be realized within the duration of the scholarship in Bielefeld
  • 20 DIN-A4 prints (20 × 30 cm) or CDs/DVDs of your artworks (photography, paintings, drawings…) – complete with information about titles, techniques, dimensions and the date of creation for each work. Address Artists Unlimited e.V. APPLICATION RESIDENCY August-Bebel-Str. 94 33 602 Bielefeld GERMANIE Email application (PDF portfolio)
  • Curriculum Vitae (CV), list of exhibitions
  • Short description about the (art / design) project that should be realized within the duration of the scholarship in Bielefeld
  • 20 images of your artworks (photography, paintings, drawings…)
  • complete with information about titles, techniques, dimensions and the date of creation for each work.
  • All information (texts and media) must be contained within a single PDF file Address residency@artists-unlimited.de Applications that do not meet the conditions listed above (or will arrive after the 1st of October 2014) will be excluded from the application process. Artists Unlimited will inform applicants about the results in November 2014.

AIDE A LA CREATION

Dispositif pour la Création Artistique Multimédia (DICRéAM) / PARIS
Le DICRéAM vise à soutenir des œuvres expérimentales
aux écritures novatrices faisant appel à l’utilisation de technologies
multimédias et numériques aux stades du développement
et de la production. Il accompagne aussi la préparation
des opérations de diffusion de ces œuvres
à travers l’élaboration de projets curatoriaux ou éditoriaux.
Le dispositif d’aide à la création artistique multimédia
et numérique propose trois types d’aides :

  • aide au développement
  • aide à la production
  • aide à la diffusion L’aide au développement est ouverte aux artistes-auteurs ou aux producteurs. L’aide à la production et à la diffusion aux producteurs. Les demandeurs ne peuvent pas solliciter simultanément une aide au développement et une aide à la production pour un même projet. http://www.cnc.fr/web/fr/dispositif-pour-la-creation-artistique-multimedia-dicream Prochaine date de dépôt : 18 septembre 2014. +++++++++++++++++++++++++++++++++++

CONCOURS

CONCOURS DE PHOTOGRAPHIE
DE LA GROTTE ORNÉE DU PONT-D’ARC,
dite Grotte Chauvet / PARIS
Le Concours a pour objectif d’offrir
à un photographe professionnel
l’opportunité exceptionnelle de pénétrer dans la Grotte
pour y mener un reportage photographique, et permettre
ainsi au plus grand nombre d’accéder,
à travers le regard d’un artiste,
à ce trésor inestimable vieux de plus
de 36 000 ans et réunissant
plus de 450 peintures rupestres dans un environnement
exceptionnellement protégé.
Ce Concours est organisé par l’Association
pour la Mise en Valeur de la Grotte ornée du Pont-d’Arc
en partenariat avec le
ministère de la Culture et de la Communication.
Documents à télécharger : http://www.assolagrotte.org/

  • Dossier et formulaire de candidature
  • Règlement
  • Protocole de comportement dans la Grotte et Communiqué de presse : REGLEMENT 1. CANDIDATS : Le concours est ouvert à tout photographe professionnel sans considération d’âge ou de nationalité. 2. OBJET : Le photographe devra réaliser un reportage photographique au sein de la Grotte ornée du Pont- d’Arc, dite Grotte Chauvet, qui témoignera de la richesse, de la diversité et de la singularité de ce patrimoine exceptionnel. 3. CRITÈRES DE SÉLECTION : Le jury choisira le lauréat sur la qualité et l’originalité de son projet photographique dans sa dimension documentaire et artistique, en tenant compte notamment de sa capacité à évoluer et produire en milieu souterrain et fragile, dans un environnement exceptionnellement protégé. Le candidat pourra s’appuyer notamment sur les éléments les plus caractéristiques de la Grotte : ses œuvres pariétales, son état de conservation exceptionnelmais également l’alternance de sa fréquentation par l’Homme et l’ours dont les traces de leurs passages encore visibles font de cette Grotte un lieu unique. Le candidat pourra utilement consulter les ouvrages suivants :
  • Jean Clottes, La grotte Chauvet-Pont d’Arc, sanctuaire préhistorique. Veurey, éditions Le Dauphiné Libéré, collection Les Patrimoines, 2013.
  • Jean-Marie Chauvet, Elise Brunel-Deschamps et Christian Hillaire, La grotte Chauvet à Vallon- Pont-d’Arc. Paris, Seuil, 1995.
  • Jean Clottes (directeur), L’art des origines. Paris, Seuil, 2001, 2010.
  • Jean Clottes et Jean-Michel Geneste, La grotte Chauvet dix ans après, in : Grottes ornées en France, Dossiers d’Archéologie, n°324, p.10-19, 2007.
  • Jean Clottes, Pourquoi l’art préhistorique. Paris, Gallimard, 2011.
  • Jean-Jacques Delannoy, Stéphane Jaillet et Benjamin Saddier, Karst, Paysages et Préhistoire. Le Bourget-du-Lac. Université de Savoie, coll. "Edytem", n°13, 2012. 4. ORGANISATION ET SECRÉTARIAT DU CONCOURS : Le concours est organisé par l’Association pour la Mise en Valeur de la Grotte ornée du Pont-d’Arc, dite Grotte Chauvet en partenariat avec le ministère de la Culture et de la Communication. Le secrétariat du concours est assuré par l’Association pour la Mise en Valeur de la Grotte ornée du Pont-d’Arc, dite Grotte Chauvet. Le secrétariat du concours réceptionnera les dossiers de candidature et sélectionnera entre 5 et 20 dossiers qu’il soumettra au jury. Le cas échéant, le secrétariat du concours proposera au jury de recevoir l’ensemble des candidats préselectionnés pour un entretien de 20 minutes autour de leurs projets et de sa faisabilité. Le secrétariat sera composé de :
  • Geneviève Pinçon, responsable du Centre national de la Préhistoire, ministère de la Culture et de la Communication.
  • Stéphane Jaillet, membre de l’équipe scientifique de la Grotte Chauvet et chercheur au laboratoire Edytem. Il occupera également les fonctions de conseiller spécial.
  • Élise Longuet, déléguée générale de l’Association pour la Mise en Valeur de la Grotte ornée du Pont d’Arc, dite Grotte Chauvet. JURY : Le jury est présidé par Yann Arthus-Bertrand. Il sera composé de :
  • Yann Arthus-Bertrand, membre de l’Institut.
  • Jean Clottes, conservateur général du Patrimoine honoraire.
  • Jean-Michel Geneste, directeur de l’équipe scientifique de la Grotte Chauvet.
  • Marie Bardisa, conservatrice de la Grotte Chauvet, DRAC Rhône-Alpes.
  • Diane Dufour, directrice et cofondatrice de LE BAL.
  • Adrien Goetz, écrivain, historien d’art, chroniqueur au Figaro.
  • Pierre Le Hir, journaliste scientifique au journal Le Monde.
  • Agnès Grégoire, rédactrice en chef, Photo Magazine.
  • Martine Dancer-Mourès, conservateur du patrimoine, responsable des collections photographiques au musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne métropole.
  • 2 personnalités qualifiées nommées respectivement par le ministère de la Culture et de la Communication et le conseil général de l’Ardèche. 6. DÉLIBÉRATION DU JURY : Le jury désigne à l’issue d’un vote le lauréat et un deuxième photographe finaliste qui pourra remplacer le lauréat en cas de défaillance. En cas d’égalité des voix, le Président du jury disposera exceptionnellement d’une voix double. 7. RÉALISATION DU PROJET : Le lauréat préparera les éléments de réalisation de son projet en accord avec la conservation de la Grotte, en lien avec le conseiller spécial du concours. Le temps de présence dans la Grotte étant limité, il est recommandé aux participants de s’appuyer sur les éléments bibliographiques cités plus haut ainsi que sur les caractéristiques générales de la Grotte afin de préparer au mieux son projet. Le lauréat s’engagera à respecter le protocole de comportement adapté aux prises de vues dans la Grotte, et ne pourra utiliser d’autres matériels que ceux précisément spécifiés par celui-ci. Le lauréat soumettra à la conservation a priori en format papier une liste des différents matériels qu’il utilisera pour la réalisation de son projet pour validation. La conservation se réserve le droit, au moment de chacune des descentes, de ne pas autoriser l’emploi d’un matériel validé auparavant. La conservation de la Grotte autorisera le lauréat à effectuer, entre le 1er janvier et le 31 mars 2015, trois descentes de deux heures dans la Grotte. Il pourra être accompagné d’un seul assistant. Une délégation de la conservation de la Grotte encadrera la descente. Les dates des descentes seront décidées conjointement par le photographe et la conservation de la Grotte en tenant compte des impératifs techniques et climatiques. Les descentes ne pourront néanmoins avoir lieu qu’entre le 1er janvier et le 31 mars 2015. 8. CESSION DE DROITS Ce concours a pour objet de permettre au plus grand nombre de découvrir la grotte par sa représentation photographique. Le concours poursuit, en effet, une ambition de diffusion à la fois pédagogique, artistique, patrimoniale et scientifique. Le lauréat acceptera de céder aux organisateurs du concours l es droits de reproduction, d’exploitation et d’utilisation de 15 à 25 photographies issues de son reportage pour un usage non commercial et non exclusif. Le projet fera l’objet d’une restitution sous forme d’expositions et de publications. Les photographies seront choisies sur proposition du photographe en commun accord avec les organisateurs du concours. Ces photographies seront utilisées par les organisateurs du concours dans le cadre exclusif des campagnes d’information, de sensibilisation et de promotion de la Grotte ornée du Pont-d’Arc, dite Grotte Chauvet (site Internet, brochures et expositions à l’issue du travail réalisé). En contrepartie le lauréat bénéficiera d’une dotation de 5 000 euros, versée en deux fois au moment de la proclamation du lauréat puis au moment de la restitution du projet réalisé. La cession de droit est consentie pour une durée de 10 ans. 9. ENGAGEMENTS ET CLAUSES PARTICULIÈRES : Les candidats présélectionnés s’engagent à participer, si besoin, à un entretien avec le jury à l’issue duquel le lauréat sera choisi, dans la dernière semaine du mois de septembre. Le lauréat s’engage lors de diffusions ultérieures des images produites dans ce cadre à faire figurer la mention « concours de photographie de la Grotte ornée du Pont-d’Arc, dite Grotte Chauvet ». Les organisateurs du concours s’engagent lors de la diffusion des images produites à faire figurer systématiquement sur celles-ci le nom du lauréat. Les organisateurs du concours de photographie de la Grotte ornée, dite Grotte Chauvet ne peuvent être tenus pour responsable si les conditions climatiques ne permettent pas à la conservation d’autoriser les trois descentes prévues. 10. RESTITUTION : Le projet fera l’objet d’une exposition à Paris et/ou en région. Il fera également l’objet d’une publication (catalogue ou brochure). La participation au concours emporte acceptation du présent règlement. http://www.assolagrotte.org/ DOSSIER DE CANDIDATURE 2014 à adresser à : Madame Elise Longuet, Association pour la mise en valeur de la Grotte ornée du Pont-d’Arc, dite Grotte Chauvet, 97 rue de Lille - 75007 PARIS jusqu’au 6.09.2014 inclus +++++++++++++++++++++ (cachet de la Poste faisant foi). ++++++++++++++++++++++

OFFRE D’EMPLOI

CAHIER DES CHARGES POUR LE
RECRUTEMENT DU DIRECTEUR (h/f)
DU CENTRE POMPIDOU-METZ / METZ
1- PRESENTATION DE L’INSTITUTION
Inauguré le 10 mai 2010, le Centre Pompidou-Metz,
première décentralisation d’un établissement
public culturel national,
le Centre Pompidou, réalisée en partenariat
avec une collectivité territoriale,
la Communauté d’Agglomération de Metz Métropole,
est un établissement public de coopération culturelle,
dont les membres fondateurs sont l’Etat, le Centre Pompidou,
la Région Lorraine, la Communauté d’Agglomération
de Metz Métropole et la Ville de Metz.
Le Centre Pompidou-Metz est un centre d’art dédié
à l’art moderne et contemporain, qui a pour projet culturel
la présentation d’expositions temporaires et la programmation
de spectacles vivants, de séances de cinéma et de conférences
dans deux salles dédiées, le Studio et l’Auditorium Wendel.
Des ateliers permanents sont destinés à l’initiation artistique
des enfants et des adolescents et complétés par
des temps forts destinés à valoriser la créativité des jeunes publics.
Le Centre Pompidou-Metz est conçu comme une expérience unique,
un espace de découverte de la création artistique sous toutes ses formes,
un lieu de vie où se tiennent des événements toute l’année.
C’est un lieu exceptionnel, grâce à l’architecture de Shigeru Ban,
Prix Pritzker 2014, et de Jean de Gastines ; généreux,
car les publics sont au cœur du projet ; d’excellence par une programmation
pluridisciplinaire fondée sur des expositions temporaires innovantes
et de niveau international qui constitue l’identité du Centre Pompidou-Metz.
Le Centre Pompidou-Metz développe une programmation
autonome d’expositions temporaires s’appuyant sur les collections
nationales dont le Centre Pompidou a reçu la garde.
Avec plus de 100 000 œuvres, ce dernier détient l’une des deux
meilleures collections au monde dans le domaine de l’art moderne
et contemporain, et la plus importante en Europe. Le Centre Pompidou-Metz
s’appuie sur cette collection exceptionnelle et offre un travail de relecture
et valorisation de la collection tout en la faisant dialoguer avec
des prêts d’institutions internationales, des commandes spécifiques
à des artistes contemporains et en ouvrant le champ chronologique
et géographique à des œuvres et objets d’autres cultures et d’autres périodes.
Le Centre Pompidou-Metz n’a pas vocation à acquérir des œuvres,
ni à constituer de collection propre.
Fidèle aux valeurs du Centre Pompidou d’ouverture
à tous les publics et à toutes les formes de la création actuelle
dans le domaine des arts visuels, la programmation du
Centre Pompidou-Metz repose sur quatre piliers :

  • faire découvrir la création artistique sous toutes ses formes ;
  • donner des clefs de lecture de l’histoire de l’art depuis 1905 (point de départ de la collection du Centre Pompidou) jusqu’à nos jours ;
  • émouvoir et inviter le spectateur à appréhender autrement le monde grâce à l’art ;
  • élargir la fréquentation à de nouveaux publics. Pour porter ces valeurs, le Centre Pompidou-Metz déploie sa programmation selon trois axes :
  • des expositions temporaires dans les domaines des arts visuels, du design, de l’architecture, du cinéma et de la création industrielle ;
  • parallèlement aux expositions, une programmation culturelle pluridisciplinaire (spectacles vivants, cinéma, conférences) ;
  • une programmation spécifique de spectacles et d’ateliers destinés à l’initiation artistique des enfants et des adolescents. Le Centre Pompidou-Metz propose deux grands types de projets d’expositions :
  • des expositions thématiques proposant une relecture de l’histoire de l’art depuis 1905 à travers des points de vue inédits ;
  • des monographies consacrées à de grandes figures rarement voire jamais exposées en France. Le programme du Centre Pompidou-Metz repose sur une rotation régulière et dynamique d’expositions temporaires, largement fondées sur des prêts d’œuvres de la collection du Centre Pompidou, à laquelle le Centre Pompidou-Metz se voit accorder un accès privilégié. Depuis février 2014, est présentée en Grande Nef « Phares », une exposition temporaire de longue durée (au moins deux ans) qui permet d’offrir une véritable (re)découverte d’œuvres monumentales issues de la collection du Centre Pompidou qui constituent autant de jalons dans l’histoire de l’art des XXème et XXIème siècles. Parallèlement aux expositions, est bâtie une programmation culturelle selon une approche pluridisciplinaire : spectacles vivants, cinéma, conférences, dans l’esprit du modèle du Centre Pompidou. Elle se déploie essentiellement autour des thématiques des expositions afin d’en proposer des prolongements à travers la danse, le théâtre, la musique, la performance, le cirque et toutes les formes hybrides inventées par les artistes. Des cycles autonomes et des temps forts ponctuent l’année et permettent de mettre en exergue une thématique ou un champ de la création. Les axes de cette programmation sont de faire découvrir, de surprendre et de proposer des expériences au public en croisant les disciplines et en créant des moments de convivialité. Au cœur de la Grande Région (Lorraine, Wallonie, Communauté germanophone de Belgique, Luxembourg, Sarre, Rhénanie-Palatinat), le Centre Pompidou-Metz est en synergie avec les différents acteurs culturels. Il poursuit la logique d’inscription dans ce réseau en veillant à bâtir des collaborations avec des institutions de la Grande Région : musées, centres d’art, écoles d’art, scènes nationales, centres dramatiques nationaux... 2- STRUCTURE JURIDIQUE Le Centre Pompidou-Metz est un établissement public de coopération culturelle à caractère industriel et commercial, dont le conseil d’administration rassemble les membres fondateurs que sont le Centre Pompidou, Metz Métropole, la Région Lorraine, la Ville de Metz et l’Etat. Deux représentants du personnel de l’établissement et deux personnalités qualifiées siègent également au sein du conseil, qui comprend 26 membres. Le conseil d’administration a élu à sa présidence Alain Seban, président du Centre Pompidou. Jean-Luc Bohl, président de Metz Métropole, en assure la vice- présidence. 3- BUDGET Le budget de fonctionnement de l’établissement est de 12 500 000 euros en 2014. Le budget d’investissement est pris en charge par Metz Métropole, propriétaire du bâtiment, à hauteur d’une enveloppe de 1 000 000 euros TTC par an. 4- PERSONNEL L’équipe est constituée de 51 permanents sous statut de droit privé, hormis le directeur qui est un agent public. Des entreprises prestataires assurent l’accueil et la billetterie, la médiation, les visites guidées, ainsi que la sécurité, la maintenance et le nettoyage du bâtiment, dans le cadre de marchés publics. 5- RECRUTEMENT Définition du poste : Le directeur assure la direction de l’établissement. A ce titre :
  • il élabore et met en œuvre le projet artistique, culturel et scientifique pour lequel il a été nommé et rend compte de son exécution au conseil d’administration ;
  • il assure la programmation de l’activité artistique, scientifique et culturelle de l’établissement ;
  • il est l’ordonnateur des recettes et des dépenses ;
  • il prépare le budget et ses décisions modificatives et en assure l’exécution ;
  • il assure la direction de l’ensemble des services ;
  • il a autorité sur le personnel, recrute et nomme aux emplois de l’établissement ;
  • il passe tous actes, contrats et marchés, dans les conditions définies par le conseil d’administration ;
  • il représente l’établissement en justice et dans tous les actes de la vie civile. Le directeur du Centre Pompidou-Metz sera le garant du projet d’ensemble de l’établissement, à la fois culturel et à destination des publics, dans le cadre juridique et financier fixé par le conseil d’administration. La durée de son mandat sera de cinq ans, renouvelable par périodes de trois ans.
  • Profil recherché :
  • Conservateur du patrimoine ou titulaire d’un Master 2 en histoire de l’art, il/elle possède d’excellentes connaissances en histoire de l’art.
  • Il/elle fait preuve de capacité managériale, d’un sens aigu de l’initiative et de l’organisation, et d’une grande disponibilité.
  • Il/elle possède de bonnes connaissances en matière juridique, comptable et budgétaire du secteur public.
  • Il/elle est apte à travailler en partenariat étroit avec le Centre Pompidou, les collectivités territoriales et les acteurs de la culture et du tourisme de la Grande Région.
  • Il/elle maîtrise l’anglais, voire une deuxième langue étrangère.
  • Il/elle établit sa résidence dans l’agglomération de Metz-Métropole.
  • Procédure et calendrier : Le Centre Pompidou-Metz lance un appel à candidatures pour le poste de directeur de l’établissement. Une commission sera chargée d’examiner les candidatures reçues et d’auditionner les candidats qu’elle aura retenus. Présidée par le Président du Centre Pompidou- Metz, cette commission sera composée d’un représentant de chaque personne publique membre de l’EPCC (Etat, Centre Pompidou, Région Lorraine, Metz Métropole, Ville de Metz). Le Conseil, lors de sa prochaine séance, sera amené à choisir, sur la liste établie à l’unanimité par les personnes publiques susvisées, le candidat qu’il proposera au Président du Centre Pompidou-Metz de nommer en qualité de Directeur de l’établissement. Le calendrier de la procédure s’établit de la façon suivante : Dépôt des candidatures : date limite le vendredi 18.07.2014. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Commission de sélection des candidatures : deuxième quinzaine de juillet 2014 Auditions des candidats retenus : septembre 2014 Les candidatures (lettre de motivation + curriculum vitae) doivent être adressées à : Monsieur le Président du Centre Pompidou-Metz 1 parvis des Droits de l’Homme CS 90490 F - 57020 METZ Cedex 1. Ou par voie électronique à : recrutement.direction@centrepompidou-metz.fr

OFFRE D’EMPLOI

Le Frac île-de-France recherche assistant régie (h/f) / PARIS
CUI-CAE (1 an) - Emploi à temps complet (35h/semaine)
Le Frac île-de-France (Fonds régional d’art contemporain)
mène un projet essentiel de soutien à la création artistique
contemporaine reposant sur plusieurs axes complémentaires :
• Enrichissement et diffusion de sa collection
• Programme d’expositions
et d’événements au plateau
(Paris, 19ème), et au château
(Rentilly, Seine-et-Marne/
ouverture novembre 2014)
• Actions de médiation
en direction de tous les publics
• Politique éditoriale en lien
avec les expositions et la collection.
Description du poste :
L’assistant(e) régie assure les missions décrites ci-dessous,
sous la responsabilité des régisseurs expositions et collection :

  • Participation à la préparation technique, aux montages et démontages des expositions et autres événements organisés par le frac île-de-france au plateau, au château, et hors les murs
  • Participation à la maintenance du bâtiment, des expositions et de la collection
  • Participation à l’organisation logistique et la manutention liées aux mouvements des œuvres de la collection. Compétences et qualités requises :
  • Eligibilité au dispositif CUI-CAE
  • Formation Beaux-arts/arts plastiques
  • Compétences techniques (manipulation, emballage, peinture, construction, menuiserie, audiovisuel, etc.)
  • Intérêt pour l’art contemporain
  • Capacité de travail en équipe et polyvalence
  • Disponibilité et mobilité
  • Rigueur et sens de l’organisation
  • Bonne condition physique
  • Permis B Une ou plusieurs expériences de montage d’expositions sont demandées. Date limite de candidature : 20.07.2014. ++++++++++++++++++++++++++++++ Si vous ne recevez pas d’information de la part du Frac Idf sous quatre semaines à compter de cette date, vous pourrez considérer que malgré tout l’intérêt que présente votre profil, il ne correspond pas aux besoins actuels du Frac Idf. Date des entretiens : 24-25 juillet 2014 Date de prise de fonction : août-septembre 2014 Rémunération : 1 700 euros bruts/mois (+ tickets restaurant/50% pass Navigo) Durée : Contrat à durée déterminée (CUI-CAE) d’un an Emploi à temps complet (35h/semaine) Contact : recrutement@fraciledefrance.com objet : Réf : assistant régie frac île-de-france 33 rue des Alouettes 75019 PARIS 01 76 21 13 20 - www.fraciledefrance.com

OFFRE D’EMPLOI

La compagnie recrute
un assistant chargé de développement (h/f) / MARSEILLE
CAE de 26h/semaine
Créé en 1990, et installé depuis 1996 au
19 rue Francis de Pressensé,
La compagnie, lieu de création a pour objectif de brouiller
les frontières sociales inséparables des pratiques et des savoirs
(Deleuze sur le tombeau de Foucault)
en créant des interstices de création, de réel et d’imaginaire.
Les activités se déploient au travers de productions d’œuvres,
d’expositions d’artistes, de rencontres/débats,
de projections, de lectures,
d’ateliers de pratiques artistiques, de résidences,
de soutien aux artistes régionaux, de partenariats
à long terme avec associations sociales...
Ancrée dans le quartier de Belsunce,
l’association tisse des liens privilégiés
entre la méditerranée et l’art contemporain.
Les postes actuels sont répartis ainsi  :
direction artistique, 35h, CDI ;
régie et maintenance, 17h, CDI ;
communication, 26h, CAE ; relations publiques
et suivi ateliers, 26h, CAE ;
secrétariat et garde d’exposition, 26h, CAE.
La personne actuellement
en poste administration-comptable est en partance.
Les partenaires sont la Drac, la Région Paca,
le CG13, la Ville de Marseille, le CUCS ; apports privés.
La structure a pour projet d’être
reconnue comme Centre d’art en 2016.
L’association recrute un assistant chargé de développement (h/f)
Sous l’autorité du directeur artistique, il ou elle sera chargé(e) de :

  • Administration : - gestion des dossiers de subvention,
  • suivi et aide à la rédaction ;
  • accompagnement dans les relations aux tutelles ;
  • recherches de coproductions et financements dans une logique de diversifications (mécénat, projet européen) ‐ rassemblement des éléments pour les bilans de projets et préparation des bilans ‐ prospection, suivi de réseaux et partenariats, échanges, convention avec les partenaires, artistes et structures.
  • Gestion : - suivi des factures, paiements aux artistes, remboursements de frais, etc.
  • suivi de la trésorerie, gestion budgétaire, budgets ‐ préparation mensuelle des éléments comptables pour l’expert comptable ;
  • suivi des dépenses par projets, et compte rendu stratégique au directeur artistique et au CA. Profil du candidat :
  • Master (gestion des entreprises de la culture ou expérience) ‐ Avoir une expérience signification dans la direction de projet culturel, l’administration et la gestion budgétaire
  • Capacité à développer la structure à l’échelle nationale et internationale (capacité à monter un dossier européen appréciée) ‐ Bonne connaissance du secteur de l’art contemporain
  • Capacité à travailler en liaison étroite avec la programmation artistique et l’équipe
  • Sens du relationnel (savoir s’adapter à des interlocuteurs variés)
  • Maîtrise de l’anglais, permis de conduire B
  • Maîtrise de word et excell obligatoire (sur Mac).
  • Bonne organisation du travail, méthodologie, rigueur. Date limite de candidature : le 4.09.2014. +++++++++++++++++++++++++++++++ Prise de poste : le 1 octobre 2014. Durant les premiers mois, la précédente administratrice, Sandrine Delrieu, fera une passation des différents éléments nécessaire à une bonne intégration du poste. La personne doit être éligible en CAE. Temps de travail : 26h. Lieu d’exercice : local du 19 rue Francis de Pressensé, MARSEILLE Cette base pourra être aménagée en fonction du profil du candidat. Candidature à envoyer uniquement par email à : paul-emmanuel@la-compagnie.org objet : assistant chargé de développement

OFFRE D’EMPLOI

Paris College of Art looking for Photo Lab Technician (h/f) / PARIS
bilingual French/English (M/F) part-time Ref. PLT2014
Founded in 1981, Paris College of Art (PCA)
is a private university in Paris, France.
The university is a US degree granting institution of higher learning
and is accredited by the National Association of Schools
of Art and Design (NASAD).
PCA’s mission is to provide the highest standard
of art and design education, taught within an American
pedagogical paradigm, while being influenced and informed
by our French and European environment.
Our international faculty is comprised of 100 leaders in the art,
design, and business industries in Europe
and courses are taught in English.
PCA offers an interdisciplinary education for 300 full-time
students coming from 50 different countries,
and awards Bachelor’s degrees in :
Accessories Design ; Art History, Theory & Criticism ;
Communication Design ; Design Management ;
Fashion Design ; Film / Video ; Fine Arts ; Illustration ;
Industrial Design ; Interior Design ; and Photography.
The university also offers study abroad, certificate,
summer, and university preparation programs.
In a dynamic multicultural environment,
Paris College of Art is looking for its future
part-time Photo Lab Technician (bilingual French/English).
Reporting to the Chair of Photography, your main duties are :

  • running the day-to-day operations of both the wet and digital lab
  • ensuring that the equipment room is open for check-in and check-out at regular hours that are publicly announced at the beginning of each semester
  • checking, repairing and maintaining, and keeping all photo equipment accounted for and under lock-and-key
  • fielding, receiving and handling all technical requests regarding printing needs, camera and equipment loans, including equipment demonstration and verification of technical functionality (in and out).
  • providing technical support and advice to all photo students and instructors
  • developing clear, written guidelines for opening, closing, using of both labs and equipment loan, printing and safety procedures.
  • developing a system to minimize digital printing costs for the school (ink and paper)
  • ordering and purchasing all equipment, materials and supplies that are necessary to assure a safe and proper functioning of the photography labs
  • ordering and maintaining a constant supply of consumables
  • coordinating, preparing and hanging all photography exhibitions, open houses, etc.
  • the organization and supervision of all printing pertaining to the end-of-year show Profile To succeed in this position, you must :
  • Be able to interact with people from a very wide range of backgrounds and from different cultures and languages and possess excellent communication skills (both written and oral) in English and French,
  • Be able to work autonomously and prioritize work activities,
  • Deliver a high quality of service,
  • Be proactive and ready to deal with unexpected situations,
  • Be polite, discreet and diplomatic,
  • Have demonstrable technical skills
  • Familiarity with the art world would be a plus. Conditions This position, located in the 10th district of Paris, is to be filled as soon as possible. Schedule : 15h per week from Monday to Thursday, either 10:00 am to 2:00pm or 1:00pm to 5:00pm. The successful candidate will be hired as an independent contractor and salary will be contingent upon experience. Application procedure Please submit resumes and a cover letter both in English and in French as well as the name and contact information of one or two professional/educational references to jobs@paris.edu with the reference “PLT2014.”

ATELIER

espace d’atelier / PANTIN
Sous location d’un espace d’atelier collectif à Pantin
Septembre-Décembre 2014 (possible prolongation)
L’atelier de 150m2 est partagé par 9 artistes.
L’espace est ouvert, chacun à son espace avec un bureau.
L’espace central est commun
pour la réalisation de pièces volumineuses.
Cuisine, douche et wc dans une partie commune
séparée et partagée avec un atelier d’artistes mitoyen.
Loyer 250 euros/mois tout inclus
Avantages : très bien chauffé, cuisine équipé,
1er étage avec grand monte-charge et escalier large,
quai de déchargement, transports en communs à proximité
RER E Pantin, Métro ligne 7),
magasins de bricolage et fournisseurs à proximité.
contactez Jessica Lajard : jessica.lajard@gmail.com


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

résidence Astérides / MARSEILLE

  • session janvier/juillet 2015 - Date limite de réception des dossiers : 10.09.2014. +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Astérides soutient la jeune création en art contemporain par la mise à disposition d’espaces de travail, d’une bourse de recherche et de production, l’organisation de visites d’ateliers avec des professionnels. Elle programme également des expositions réunissant des artistes résidents et des artistes invités, réalise des éditions de multiples, des publications, organise des rencontres et des programmes d’échanges d’artistes en résidence à l’international. L’association reçoit parallèlement aux artistes, dans le cadre des workshops qu’elle organise au sein des ateliers deux fois par an, un critique d’art en résidence, invité à travailler avec les résidents. > Ateliers Situés la Friche la Belle de Mai à Marseille, ils sont attribués pour des périodes de quatre à six mois. Les ateliers ont une superficie de 90m2 environ, avec une hauteur sous plafond de 4,80m et une hauteur sous poutre de 4,10m. Ces espaces sont dotés d’un point d’eau et d’une connexion internet. Ils sont sécurisés grâce à une alarme anti-intrusion. Les ateliers sont attribués vides, hormis la présence de petit mobilier : table et chaise. > Allocation de résidence Une allocation de résidence est prévue pour les artistes résidents. Son montant s’élève à 200 euros par mois (soit 1200 euros pour six mois). L’artiste devra être inscrit ou en cours d’inscription de son activité auprès des organismes correspondants. > Activités Zone d’Expérimentation À chaque session de résidence, Astérides reçoit un critique d’art/commissaire d’exposition en résidence pendant trois semaines. Sa présence s’articule autour d’un temps de travail commun et personnel avec les artistes en résidence. Ce travail est rendu public par l’organisation d’une présentation selon le format souhaité (exposition, conférence, performance, une publication). Visites d’ateliers Des professionnels sont invités à venir rencontrer les artistes et découvrir leur travail sur une période choisie en amont, et de préférence à la fin du temps de résidence. Portes ouvertes Le public est invité pendant une journée à rentrer dans les ateliers et découvrir le travail des artistes. > Composition du dossier de candidature Un dossier artistique comprenant des visuels et des textes, (pour les vidéastes et performeurs, joindre des dvds ou liens web), une lettre de motivation (il n’est pas nécessaire de présenter un projet spécifique) et un cv. Merci de remplir la FICHE DE RENSEIGNEMENTS Le dossier peut être transmis par :
  • Courriel Les documents sont à envoyer, avant le 10.09.2014, ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ en 4 fichiers PDF distincts : contact@asterides.org avec pour objet "Résidence Astérides - session janvier/juillet 2015". Fiche de renseignements nommée : nom_prénom_FR Dossier artistique nommé : nom_prénom_DA Lettre de motivation nommée : nom_prénom_LM Curriculum Vitae nommé : nom_prénom_CV
  • Voie postale à : Programme de résidences Astérides - session janvier/juillet 2015 Friche la Belle de Mai 41 rue Jobin 13003 MARSEILLE. Dans ce cas, merci de bien vouloir prévoir une enveloppe suffisamment affranchie pour son retour. Un accusé de réception vous sera envoyé par email lors de l’enregistrement de votre candidature.

APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Résidence photographique / CERET
Date limite d’envoi des dossiers de candidature : 8.09.2014.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Porteur du projet ; Lumière d’Encre, association loi 1901
47 rue de la République, 66400 CERET
Tél./Fax : 04 68 87 29 19
lumieredencre@free.fr
Responsable du projet : Claude Belime,
06 09 46 15 62
Situation
La ville de Céret est située
dans le département des Pyrénées-orientales.
Les candidats peuvent se renseigner sur la réalité de Céret
sur les pages :

  • http://fr.wikipedia.org/wiki/Céret
  • http://www.insee.fr/fr/methodes/nomenclatures/cog/fichecommunale.asp?codedep=66&codecom=049 - http://pyreneescatalanes.free.fr/Villages/Histoire/Ceret.php Céret est un territoire frontière, entre urbanité et ruralité, Espagne et France, dont l’histoire et le patrimoine artistique semblent encore prégnants aujourd’hui. Céret est le point de départ de notre attention sur la question de la ville, centre de nos réflexions cette année, accompagnée par des échanges et des conférences. Thématique « La ville ? » Le traitement iconographique sur la ville a comme objectif de multiplier, croiser, opposer les points de vue pour mieux décrypter les images et les réalités de Céret et ainsi faire apparaître des lectures différenciées. D’autres artistes seront amené à travailler sur cette ville. Nous désirons aborder la notion de ville par une double approche :
  • Une représentation artistique subjective qui permettra une approche de l’imaginaire qu’elle véhicule par le travail de création (partie principale de la résidence).
  • Une approche scientifique par le travail en collaboration avec de l’Université Via Domitia de Perpignan. Dates et durée de la résidence La résidence aura lieu entre novembre 2014 et mai 2015 sur une durée de 6 à 8 semaines contiguës ou non (en 2 ou 3 fois), définie par un planning entre Lumière d’Encre et l’artiste. Une exposition de travaux antérieurs de l’artiste aura lieu en début de résidence ainsi que plusieurs exposition des travaux produits, en fin de résidence. Cette dernière restant disponible pendant l’année qui suit la résidence pour accompagner le travail de sensibilisation à l’art de l’association Lumière d’Encre. Sur place l’équipe de Lumière d’Encre développe un réseau de personnes et de structures ressources qui permet au projet artistique de s’inscrire dans le contexte local pour favoriser les échanges et la réalisation des oeuvres produites. Les travaux devront être rendus avant le 1 juin 2015. Actions de médiation et actions pédagogiques
  • Dans une volonté de médiation culturelle et de sensibilisation à la photographie d’aujourd’hui, des classes à Projet Artistique et Culturel et des ateliers artistiques peuvent être mis en place avec une ou plusieurs écoles primaires et/ou secondaires et lycées. Elles donneront lieu à un contrat spécifique et à une rémunération complémentaire et seront organisées en concertation avec les écoles concernées, l’artiste et Lumière d’Encre.
  • L’artiste sera amené à présenter sa démarche artistique au cours de plusieurs soirées avec des groupes constitués, ainsi qu’auprès de la population notamment par la réalisation de plusieurs conférences et la tenue de deux ateliers « portes ouvertes ». Matériel et lieux mis à disposition Un laboratoire photographique noir et blanc est disponible sur place ainsi qu’un laboratoire numérique et un espace-studio de prise de vue simple (40 m2). Logement situé à Céret, et dans la vallée en fonction des partenariats développés sur le terri- toire. Conditions financières Rémunération artistique : 2000 euros bruts en droits d’auteurs. Allocation de déplacements : sur justificatifs, plafonnée à 600 euros. Allocation de repas : sur justificatifs, plafonnée à 400 euros. Frais techniques de production et de tirage : sur justificatifs, limités à 1500 euros. Rémunération complémentaire pour les interventions pédagogiques (classe à P. A.C et projet pédagogique, en cours de mise en place). Cadre juridique Un contrat de résidence sera établi, spécifiant les engagements de l’association et ceux de l’artiste, avec un planning prévisionnel. Dossier de candidature Votre dossier de candidature doit comporter :
  • Proposition de projet argumentée.
  • Un court texte décrivant la démarche artistique de l’artiste.
  • Un dossier visuel de présentation des travaux déjà réalisés.
  • Curriculum vitae à jour.
  • Proposition d’atelier pédagogique et de stage.
  • Les coordonnées physiques et internet du candidat. Il est à envoyer :
  • Soit par courrier à l’adresse de Lumière d’Encre, obligatoirement accompagné d’une copie pdf, réuni en un seul dossier, notamment pour les visuels des travaux déjà réalisés (avec une enveloppe et son affranchissement pour le retour, en cas d’absence de ces éléments il ne sera procédé à aucun retour).
  • Soit par internet sous forme de dossier PDF, en un seul dossier, à lumieredencre@free.fr Lors des rencontres avec les artistes présélectionnés, un dossier papier devra être présenté (notamment pour les travaux antérieurs). Instruction des dossiers de candidature Date limite d’envoi des dossiers de candidature : 8.09.2014. +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Présélection de 3 dossiers : 30 septembre 2014. Rencontres personnelles éventuelles avec chacun des présélectionnés entre le 1 et le 15 octobre 2014. Choix de l’artiste retenu : 20 octobre 2014. Après décision, une réponse sera envoyée à chacun des artistes (sur adresse de courriel). http://www.lumieredencre.fr/

APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Centre International de Recherche
sur le Verre et les Arts plastiques / MARSEILLE
Appel à projet pour résidence de production en 2015 /
artiste plasticien ou designer
Centre d’art contemporain implanté à Marseille
sur le périmètre Euroméditerranée,
le CIRVA est un lieu de recherche, de développement
et de production doté d’équipements performants
pour le travail du verre
permettant la création d’œuvres uniques ou de prototypes.
Créé en 1983, il accueille artistes et designers désireux
de travailler le matériau verre pour des projets innovants.
En lançant cet appel à projet, le CIRVA souhaite développer
son rôle de centre d’art et de production dédié
à la création contemporaine internationale.
Il contribue ainsi à soutenir les artistes
dans toutes les phases de leur travail,
de la recherche à la diffusion.
Le CIRVA propose une résidence de recherche
et de production pour un artiste plasticien
ou un designer sur la base d’un projet
ou d’une intention de projet formulé(e) par écrit.
La sélection s’effectue à partir des éléments suivants
qui doivent être fournis sous forme
numérique uniquement
lors de la candidature :
Un dossier sur le travail de l’artiste comportant des visuels
d’œuvres et/ou d’expositions et un texte sur le travail.
Un projet artistique (ou une intention de projet)
fondé sur le matériau verre
mais pouvant impliquer également
d’autres éléments ou matériaux.
N.B.  : chacun de ces documents participe
à l’appréciation du dossier pour la sélection.
Equipe technique :
Pour la réalisation de leurs recherches et la production,
les artistes travaillent avec une équipe
de quatre verriers et une coordonnatrice d’atelier.
Autour de la résidence :
Durant la résidence, l’artiste peut être amené
à rencontrer des étudiants
d’une école d’art ou de design
dans le cadre de l’organisation de workshops.
L’artiste peut être invité à présenter son travail
dans le cadre de rencontres organisées par :
le CIRVA et dont les modalités
seront établies en concertation.
Conditions d’accueil
La durée du séjour est à déterminer en fonction du projet
et des contingences liées aux phases de recherche.
La résidence se déroule en plusieurs séjours fixés
en fonction du projet et du planning de l’atelier.
Hébergement : mise à disposition
d’un studio privatif sur le site du CIRVA.
Frais de déplacement pris en charge par le CIRVA :
aller-retour à partir
du domicile sur présentation de factures
pour chacune des périodes de résidence.
Coûts de la matière première pris en charge par le CIRVA.
Frais de nourriture à la charge de l’artiste.
Date limite de dépôt des projets : 31.10.2014.
++++++++++++++++++++++++++++++++++
ATTENTION : Merci d’envoyer vos dossiers
PAR MAIL UNIQUEMENT, à : residence@cirva.fr
Périodes de résidence à déterminer
avec l’artiste sélectionné, à partir de mars 2015.
renseignement complémentaire,
envoyez un mail à : contact@cirva.fr


PRIX

Prix SAM pour l’Art Contemporain / PARIS
Le Prix SAM pour l’Art Contemporain
est organisé par SAM Art Projects,
une initiative privée qui vise à promouvoir
et défendre le travail d’artistes
contemporains tout en favorisant les échanges culturels
entre la scène artistique française et les scènes artistiques
de pays qui ne soient ni l’Europe ni l’Amérique du Nord.
Le Prix SAM est attribué chaque année en décembre
à un artiste résidant en France,
travaillant dans le domaine des arts plastiques et visuels,
et ce afin de confirmer sa notoriété
et favoriser sa reconnaissance
par les professionnels du monde de l’art en donnant plus
de visibilité à son oeuvre et en l’aidant à acquérir
un statut international.
Le Prix SAM est doté de 20 000 euros et s’accompagne
d’une exposition au Palais de Tokyo.
Tous les modes d’expression et toutes les disciplines
appartenant aux arts plastiques
et visuels sont concernés
par l’appel à projets :
peinture, sculpture, installation,
photographie, vidéo, etc.
Les 4 critères de sélection sont :

  • être un artiste français ou résidant en France depuis au moins 2 ans
  • proposer un projet à destination d’un pays qui ne soit ni l’Europe ni l’Amérique du Nord
  • être âgé de plus de 25 ans
  • être représenté par une galerie en Europe Pour se porter candidat, l’artiste doit faire parvenir par e-mail à : prixsam2014@gmail.com avant le 15.09.2014 à minuit ++++++++++++++++++++++ un dossier décrivant son projet. Ce dossier, au format PDF exclusivement, comprendra impérativement :
  • nom et prénom
  • date et lieu de naissance
  • une adresse postale
  • une adresse e-mail
  • un numéro de téléphone
  • les noms et coordonnées de la galerie représentant l’artiste en France
  • une biographie / CV
  • le pays de destination du projet
  • le projet artistique détaillé (synopsis, moyens techniques à mettre en œuvre pour la réalisation du projet, etc.)
  • un budget prévisionnel pour la production
  • une présentation illustrée de travaux antérieurs Seul les dossiers complets et répondant aux critères ci-dessus seront présentés au comité. Les 5 artistes finalistes pré-sélectionnés par le Comité de SAM Art Projects pour l’intérêt de leur projet seront annoncés en novembre 2014. Les 7 membres du Comité : Jean de Loisy, Jean-Hubert Martin, Sandra Hegedus Mulliez, Chantal Pontbriand, Jérôme Sans, Laurent Le Bon et Alexia Fabre. Le règlement complet et détaillé du Prix SAM pour l’Art Contemporain est disponible : www.samartprojects.org.

PRIX

6ème édition du Prix Carmignac Gestion du photojournalisme / PARIS
Thème ZONES DE NON-DROIT EN FRANCE
En 2009, la Fondation Carmignac crée
le Prix Carmignac Gestion du photojournalisme,
avec pour mission de soutenir et promouvoir
un travail photographique d’investigation effectué
dans des territoires hors des feux de l’actualité,
centre d’enjeux géostratégiques complexes, ayant un retentissement global
et où les droits humains et la liberté d’expression sont souvent bafoués.
Doté d’une bourse de 50 000 euros, ce prix a pour objectif de financer
un travail photographique en profondeur
qui rende compte de la réalité dans sa complexité.
La Fondation Carmignac s’est donnée pour mission d’accompagner
le lauréat tout au long de son projet, c’est à dire du suivi
sur le terrain jusqu’à l’élaboration
et à la réalisation d’une exposition itinérante en France, en Italie,
en Allemagne et en Angleterre, et d’un livre monographique.
La Fondation Carmignac se rend également acquéreur
de quatre photographies issues de ce travail.
Le thème retenu pour cette 6ème édition porte sur
"Les zones de non-droit en France".
Cette année encore,
la Fondation Carmignac souhaite soutenir et promouvoir
un travail photographique d’investigation sur des territoires
hors des feux de l’actualité en s’intéressant à la France
et plus particulièrement à ces zones devenues de non-droit,
lieux de dérégulation de nature politique,
juridique ou socio-économique,
dans lesquelles les lois de la République ne font plus autorité.
Date limite de dépôt des dossiers : 28.09.2014 (minuit, GMT)
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Candidatez en ligne : http://photoaward.fondation-carmignac.com/
Processus de sélection
29 septembre - 26 octobre 2014 : Présélection
Le comité de présélection est composé de
Celina Lunsford, Directrice Artistique du Fotografie Forum Frankfurt,
Mark Sealy, Directeur d’Autograph
et Nathalie Gallon,
Directrice artistique du
Prix Carmignac Gestion du photojournalisme
et Emeric Glayse,
Chargé du développement du
Prix représenteront la Fondation Carmignac.
Il sélectionnne 10 à 15 dossiers qui seront présentés
aux membres du jury.
Seuls les membres du jury votent pour l’élection du gagnant.
Le comité de présélection et le personnel
de Carmignac Gestion ne sont pas autorisés à voter.
30 octobre 2014 : Réunion du jury
Le jury de la sixième édition, présidé par Christophe Deloire,
Secrétaire général de Reporters Sans Frontières International,
et composé de photographes, journalistes
et de personnalités de l’image internationaux,
se réunira le 30 octobre 2014 à Paris.
Le Jury est composé de :
Précédent Lauréat du Prix Carmignac
Gestion du photojournalisme
Caroline Behar, Directrice des documentaires
et reportages à France 5
Sébastien Calvet, Photographe
Christian Caujolle, Fondateur et
Directeur Artistique de l’Agence VU’
François Cheval, Directeur des musées chalonnais,
Conservateur en Chef du Musée Nicéphore Niépce
Eric Chol, Président et Directeur de la rédaction
de Courrier International
Nigel Hurst, Directeur de la Saatchi Gallery
Le nom du candidat sélectionné
reste confidentiel pour des raisons de sécurité.
Décembre 2014 - mars 2015 : Réalisation du reportage
Juillet 2015 : Annonce du Lauréat en Arles
Novembre 2015 : Exposition à Paris et publication du livre
2016 : EXPOSITIONS à Milan, Francfort et Londres
L’organisateur se réserve le droit de faire
circuler l’exposition avec l’accord du photographe.


ATELIER

location / BELGIQUE
graphistes cherchent une personne pour investir
un plateau de 75 m2
situé près du centre-ville, derrière l’école des Arts et Métiers,
à Anderlecht, Bruxelles.
une personne dans le domaine professionnel de l’image
illustration, dessin, graphisme, programmation etc.
de préférence une personne qui s’intéresserait
au milieu culturel ou au milieu de l’édition.
location d’environ 125 euros/personne.
connexion internet, chauffage, toilette privative,
grandes fenêtres, boîte aux lettres,
cantine à prix démocratiques.
contactez : Nuno Pinto da Cruz
Design Graphique, Art et maintes Aventures
+32 476 07 21 18 - nuno.pinto.da.cruz@gmail.com


STAGE

recherche stagiaire : assistant d’artiste (h/f) / PARIS
et suivi de projets franco-chinois (en France et en Chine)
Profil : connaissances de l’art contemporain obligatoires,
capacités relationnelles et rédactionnelles, gestion d’évènements
Langues : Anglais, connaissance du chinois souhaitée
Maitrise des logiciels : Indesign, notions de mise en page
(maquette, graphisme) et des réseaux sociaux
facebook, twitter, wechat…
Réalisation d’un site internet (wordpress…)
le plus : notion du montage vidéo
1 à 2 jours par semaine : jeudi (et vendredi ou mercredi)
Rémunération : montant de la gratification du stage
sur la base en vigueur / gratification minimale : 436,05 euros.
10 mois : 15 septembre 2014 - 15 juillet 2015
Convention de stage obligatoire
Frédérique Lecerf
6 rue de la Colonie
75013 PARIS
frederiquelecerf@free.fr
Envoyez vos candidatures
par email uniquement
avant le 10.09.2014.
+++++++++++++++


STAGE

recherche stagiaire (h/f) / PORQUEROLLES
Dans le cadre de son expansion, La Fondation Carmignac
recherche un(e) stagiaire pour une durée de 6 mois
à partir de décembre 2014.
Convention de stage obligatoire.
SOUS LA RESPONSABILITÉ DE VOTRE MAÎTRE DE STAGE,
VOUS SEREZ EN CHARGE DES MISSIONS SUIVANTES :
COLLECTION DE PLUS DE 200 ŒUVRES D’ART :

  • Veille artistique collection et mise en place d’une base de documentation, inventaire
  • Rédaction de biographies d’artistes et descriptions d’œuvres
  • Gestion des cartels : rédaction, suivi de la fabrication, installation
  • Suivi des droits de reproduction et de la photothèque WEB, sous la tutelle du coordinateur des projets éditoriaux :
  • Suivi du back office du site internet
  • Rédaction et diffusion de newsletters
  • Communication interne sur l’intranet de la Fondation : mise en ligne des actualités, vidéos explicatives sur les œuvres d’art, etc.
  • Community management : facebook, wikipédia, etc. PROJET D IMPLANTATION DE LA FONDATION A PORQUEROLLES :
  • Élaboration de portfolios d’artistes et designers
  • Recherches ponctuelles en fonction de l’avancement du projet RECHERCHES ET ETUDES FONDATION :
  • Mise à jour de la base de données
  • Benchmark fondations
  • Mise à jour d’un book de référence
  • Recherches société des amis MECENAT :
  • Gestion des demandes de mécénat TACHES DIVERSES :
  • Assistance à l’organisation des visites guidées privées
  • Repérages actualité artistique en fonction des déplacements de la direction
  • Mise en place de revues et invitations dans les espaces communs COMPÉTENCES REQUISES : De formation Bac+4 minimum, idéalement en Histoire de l’Art, Patrimoine culturel ou Management culturel Anglais courant, autre langue souhaitée Connaissances et compétences en art moderne et art contemporain Capacité et aisance rédactionnelle indispensable Réactif(ve), organisé(e), rigoureux(se) et autonome, vous avez le sens des priorités, une excellente résistance au stress, une grande adaptabilité et une capacité et aisance rédactionnelle indispensable Excellente présentation demandée Envoyez votre lettre de motivation et votre CV à : fondation@carmignac.com