Appels à projet, résidence, emploi, location — 3 avril

APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Ile de Vassivière - Le Château – Résidences artistiques / BEAUMONT DU LAC
Appel à candidatures : arts plastiques / écriture / autres disciplines
Troisième saison : 24 juin – 13 octobre 2013
Le Centre international d’art et du paysage a inauguré fin 2012 un nouveau programme de
résidences artistiques sur l’île de Vassivière dans le Château récemment réhabilité par les
architectes Berger&Berger et BuildingBuilding avec le financement de la Région Limousin et du
ministère de la Culture et de la Communication – Drac Limousin.
L’histoire singulière du Lac de Vassivière, la force du paysage sur cette île artificielle, la richesse
culturelle en Limousin et la qualité architecturale de ces nouveaux espaces offrent des
conditions exceptionnelles aux artistes et chercheurs désireux de consacrer du temps à la
réflexion et à l’expérimentation.
Le Château – Résidences artistiques, programme géré par le Centre d’art de manière
complémentaire aux expositions et au Bois de sculptures, a été imaginé pour favoriser
l’inspiration et la conception de projets en amont du temps de production et dans une
temporalité propre aux changements des climats et des saisons.
Artistes et chercheurs sont invités à postuler avec un projet de recherche et de création lié au
paysage et/ou à l’histoire du territoire sur lequel est implanté le Centre d’art.
Ces résidences de recherche et de création sont programmées par saisons de quatre mois (16
semaines). Chaque saison accueille simultanément trois résidents qui pourront collaborer s’ils le
souhaitent.
Les résidences sont ouvertes à trois créateurs et/ou chercheurs postulant séparément ou en
équipe dans les pratiques suivantes :
• Arts plastiques : artistes plasticien(ne)s professionnel(le)s, pour un projet de recherche et
d’expérimentation, en phase préparatoire d’une exposition ayant lieu dans une autre
structure culturelle ou désireux de développer de nouvelles orientations ou différentes
méthodes de travail.
• Écriture : écrivain, anthropologue, poète, critique d’art, conteur, philosophe,
cinéaste… pour un projet de recherche et d’écriture inscrit dans une démarche
d’expérimentation, éventuellement en partenariat avec un éditeur, une université, un
théâtre, un festival, etc.
• Autres disciplines : paysagiste, ethnobotaniste, architecte, designer, graphiste,
chorégraphe… pour un projet de recherche et de création, éventuellement en
coproduction avec une autre structure culturelle, une université, une école d’art etc.
Il sera demandé aux résidents d’imaginer, en lien avec l’équipe du Centre d’art, des modes
d’échanges avec les publics (atelier portes ouvertes, conférences, lectures, performances,
interventions pédagogiques…) ponctuant le temps de résidence.
Conditions d’accueil
Logement : Chaque résident est accueilli dans un logement équipé dans le Château de l’île. Il y
a trois logements différents, dont l’un peut accueillir une famille :
Chaque logement comprend une cuisine équipée et une salle de bain/toilettes. Draps, linge de
bain et vaisselle sont fournis. Les logements sont chauffés par géothermie. Un espace buanderie
commun aux résidents permet de faire des lessives sur place.
Appartement : 67,9 m2
Studios 1 et 2 : 30 m2 et 28,2 m2
Espaces de travail : les résidents se partagent des espaces de travail répartis de manière ouverte
sur 192 m2 et sur plusieurs niveaux dans le Château, chauffés et équipés internet et téléphone.
Pensé par les architectes comme un lieu de recherche et d’inspiration plutôt que comme un
atelier de pratique, l’espace de travail n’est pas équipé de matériel audiovisuel ni d’outils
techniques. Néanmoins, les résidents peuvent utiliser les outils du régisseur du Centre d’art et
bénéficier de son conseil.
Honoraires de résidence : chaque résident reçoit des honoraires de 2000 euros net pour subvenir à
ses besoins. Sa présence sur les lieux n’est pas exigée pendant 4 mois à temps plein. Cependant,
cette somme ne pourra être versée intégralement au résident qu’à condition qu’il soit présent,
de manière continue ou non, pour une durée minimum de 60 jours.
En complément le Centre d’art défraie à chaque résident 1 voyage aller-retour depuis son lieu
de vie jusqu’à l’île de Vassivière.
Accompagnement des résidents : le Centre d’art facilite les recherches et rencontres des
résidents sur le territoire. Il les accompagne par un soutien intellectuel et logistique, à travers les
compétences de son équipe et le matériel dont il dispose. En fonction des projets et de ses
ressources, le Centre d’art pourra apporter une aide complémentaire en production d’oeuvres
ou pour une publication.
Accès : l’île de Vassivière (70 ha) est située sur un lac artificiel de 1000 ha, à 700 m d’altitude sur
le Plateau de Millevaches en Limousin, au confluent des départements de la Haute-Vienne et de
la Creuse, sur la commune de Beaumont-du-Lac, à 60 km de Limoges.
Gare la plus proche (13 km) : Eymoutiers-Vassivière.
Déplacements : il est fortement conseillé aux résidents de posséder un permis de conduire. Le
Centre d’art met à disposition des résidents un véhicule à partager avec les autres résidents ainsi
qu’un forfait limité pour les frais de carburant.
Attention : La période estivale sera marquée par une importante activité sur l’île (concerts,
spectacles jeune public, animations sportives, etc.) et notamment par la programmation des
festivals « Destination ailleurs » et « Paroles de conteurs » dont certains spectacles auront lieu les
week-end sur le parvis du Château.
Pour postuler à la résidence
Date limite d’envoi des candidatures : jeudi 2.05.2013 inclus.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Conditions d’éligibilité
Le programme de résidences artistiques est ouvert aux artistes, écrivains et chercheurs de
nationalité française ou étrangère, sans limite d’âge mais ayant terminé leur formation.
Dossiers de candidature
Les candidatures sont à adresser (en français ou en anglais) uniquement par mail à l’adresse :
art@ciapiledevassiviere.com
Le mail aura pour objet, selon les disciplines : « Résidence arts plastiques », « Résidence
d’écriture », ou « Résidence autres disciplines ».
Les dossiers devront comporter seulement 3 pièces jointes en format pdf (poids maximum de
l’ensemble : 5 Mo) :
• 1 dossier illustré représentatif du travail général du candidat en pdf,
• 1 biographie (CV) en pdf, listant diplômes, expositions, publications, résidences, bourses,
etc, comprenant les coordonnées complètes du candidat (adresse, mail, téléphone),
date et lieu de naissance, lieu de vie actuel et statut de travail (numéro de Siret, Maison
des artistes ou Agessa),
• 1 note d’intention du projet proposé pour la résidence en lien avec le paysage et/ou à
l’histoire du territoire (1 page A4 maximum), en pdf.
Pour les candidats postulant en équipe : chaque coéquipier devra soumettre individuellement
un dossier complet tout en précisant les noms des autres coéquipiers et les enjeux d’un projet
collectif.
Les envois par courrier ou dépôts sur place au Centre d’art de DVD ou CD ne seront acceptés
que dans le cas de créateurs utilisant l’image en mouvement (vidéo, film, diaporamas…) ou le
son.
Processus de sélection
Les candidats seront choisis sur la base de la pertinence de leur projet.
Suite à une phase de présélection à compter du 3 mai, les candidats présélectionnés seront
prévenus dans la semaine du 13 mai par mail et invités à présenter par téléphone leur projet
devant un jury qui se tiendra le vendredi 17 mai.
Le jury sera composé de représentants du Centre d’art, des partenaires financiers du Centre
d’art (Drac Limousin, Région Limousin) ainsi que de professionnels extérieurs.
Suite au jury, les candidats retenus seront prévenus immédiatement. Les autres candidats seront
prévenus par email après la date du jury.
Informations complémentaires
Pour tous renseignements complémentaires vous pouvez vous rendre sur le site :
http://www.ciapiledevassiviere.com/fr/residence_artiste.aspx
Pour l’année 2012-2013 les résidences se répartissent selon le calendrier suivant :
3ème saison : 24 juin – 13 octobre 2013
4ème saison : 21 octobre 2013 – 9 février 2014
5ème saison : 17 février – 15 juin 2014
6ème saison : 23 juin – 12 octobre 2014
F-87120 Beaumont-du-Lac
Tel : +33 (0)5 55 69 27 27
www.ciapiledevassiviere.com


APPEL A RESIDENCE MISSION

recherché un(e) plasticien(ne) designers / TOURCOING
lancé en direction des plasticiens designers
en vue d’une résidence-mission prenant place
dans le cadre du Contrat Local d’Education Artistique
de Roubaix, Tourcoing et Wattrelos
dans le département du Nord.
Cadre de la résidence-mission
Les villes de Roubaix, Tourcoing et Wattrelos, la direction régionale des affaires culturelles du Nord Pas-de-
Calais, le rectorat de l’académie de Lille (DAAC), la direction des services départementaux de l’éducation
nationale du Nord et la préfecture du Nord ont souhaité s’engager, en partenariat étroit avec les
différentes structures culturelles professionnelles de l’agglomération, dans la réalisation d’un contrat local
d’éducation artistique (CLEA). Dans ce cadre, plusieurs résidences-mission d’artistes s’inscrivant dans
divers champs artistiques (arts visuels, cinéma et audiovisuel, livre-lecture et oralité, musiques actuelles)
sont appelées à se tenir en simultané.
Dans le cadre de ce présent appel à projet, il est recherché un(e) plasticien(ne) dont la recherche
et la démarche privilégient le design d’objets et/ou le design d’espace, soit, un (e) artiste
privilégiant la création d’objets et leur mise en espace dans une démarche d’auteur.
Afin de faire plus ample connaissance avec le CLEA, il suffit de cliquer sur le lien ci-après :
http://www.clea-intercommunal.fr
Définition de la résidence-mission
La résidence-mission est organisée à des fins d’éducation artistique et culturelle en faveur d’un public
d’enfants et de jeunes âgés de 3 à 25 ans. Elle repose sur une pleine disponibilité de l’artiste, durant
quatre mois, ainsi que sur une diffusion importante de son oeuvre déjà accomplie et disponible, en lieux
dédiés ou non. Cette diffusion s’envisageant en amont, pendant et éventuellement après la période de résidence.
Pour l’artiste-résident il s’agit, plus particulièrement, de s’engager dans une démarche éducative
donnant à voir et à comprendre la recherche artistique qui l’anime ainsi que les processus de
création qu’il met en oeuvre (réflexion, expérimentation, réalisation, circuit de production).
Tel un laboratoire d’éducation artistique se menant à l’échelle des trois villes, les actions mises en oeuvre
auprès des enfants, jeunes et adultes encadrants sont à considérer comme autant de gestes
artistiques, préparés en amont avec diverses équipes pédagogiques et/ou équipes éducatives. Ils sont
aussi préparés avec les équipes en charge des structures culturelles concernées par le CLEA arts
plastiques et conçus en tenant compte des contextes d’exercice des
professionnels concernés, et, de leurs différents degrés d’implication possibles ainsi que de ceux des
enfants ou des jeunes dont ils ont la responsabilité.
Cette notion de geste artistique recouvre, de fait, une grande diversité d’interprétations et
d’applications à l’image même de la diversité des artistes et de leurs pratiques. Chaque artiste contribue,
au cours de son temps de présence, à en enrichir toujours plus sa définition.
Mais de manière générale, il s’agit de privilégier des formes interactives plutôt que démonstratives, de
mettre l’accent sur des processus d’expérimentation plutôt que de production (un « objet » pour finalité).
Si la plupart des gestes artistiques qui nous ont été donnés à voir à ce jour, ont pour dénominateurs
communs une certaine brièveté et un caractère éphémère ils peuvent, néanmoins, selon les équipes qui
les co-construisent, au centre d’un projet plus développé dans le temps. Dans tous les cas, la présence de
l’artiste est dynamisante et génératrice d’une créativité collective.
Ainsi, on l’aura compris, les formes d’interventions menées lors de cette résidence-mission se
différencient, très nettement, des traditionnels ateliers de pratique artistique ou des classes à projet artistique
et culturel et ne doivent donc pas se confondre avec ces dispositifs qui correspondent à d’autres cahiers des
charges aux finalités différentes et qui relèvent aussi d’autres financements. La résidence-mission ne se
confond nullement, non plus, avec une résidence de création puisqu’il n’y a ni enjeu de production ni commande d’oeuvre.
Enjeux et objectifs
– Permettre au plus grand nombre d’enfants et de jeunes d’appréhender la création contemporaine en
provoquant la rencontre et une certaine familiarisation avec une démarche artistique forte, en lien avec
un réseau de lieux culturels ;
– développer l’esprit critique de ces enfants et de ces jeunes par le biais de la discussion, d’échanges et
de lecture d’oeuvres ;
– contribuer au développement culturel et artistique du territoire ;
– mettre en place une éducation artistique cohérente, intercommunale, mutualisant l’offre des structures
culturelles de Roubaix, Tourcoing et Wattrelos et les projets des établissements scolaires ou éducatifs ;
– réduire ainsi les inégalités en matière d’accès à l’art et à la culture.
Déroulement
1. En amont de la période de résidence, sont organisées une 27e heure artistique (*) ainsi
qu’une rencontre premier contact (**) permettant à un grand nombre de professionnels
encadrant de groupes d’enfants et jeunes de 3 à 25 ans, de découvrir l’oeuvre de l’artisterésident.
2. Au cours des toutes premières semaines de résidence, l’artiste-résident rencontre les
différentes équipes éducatives qui le souhaitent. Il peut s’agir aussi de professionnel(le)s de
l’action sociale, de la politique de la ville, de la culture, des collectivités ayant aussi une action en
direction de l’enfance et de la jeunesse. Ces rencontres peuvent être collectives, en croisant
différents types de professionnel(le)s (enseignants, animateurs de centres de loisirs, responsables
d’associations d’un même quartier, par exemple). Lors de ces rendez-vous, ces professionnels et
l’artiste conviennent ensemble de la manière dont ils aimeraient faire percevoir la démarche et
l’oeuvre, aux enfants et aux jeunes dont ils ont la responsabilité. Il s’agit alors d’évoquer les pistes
d’actions et les gestes artistiques pouvant être empruntées pour ce faire.
3. Au cours du reste du séjour, soit sur un temps beaucoup plus long, se construisent et se
réalisent entre l’artiste résident et les différentes équipes de professionnels désireuses de
s’impliquer définitivement, toutes sortes de gestes artistiques à mener en direction des enfants
et des jeunes. Les gestes se conçoivent le plus souvent possible en prenant l’établissement
scolaire, le regroupement d’établissements scolaires, la structure de loisirs ou à vocation sociale
pour unité de référence, et non la seule classe ou le seul groupe. Les actions peuvent avoir lieu
aussi bien au sein des établissements scolaires, de centres sociaux, de centres de loisirs, de
structures culturelles que dans l’espace public ou tout autre site qui paraîtra approprié à l’artisterésident
et à ses partenaires locaux. Ce sont en moyenne 20 à 25 équipes pédagogiques
éducatives ou associatives, qu’est appelé à rencontrer, durant son séjour, l’artiste en vue de
l’élaboration de ces gestes artistiques.
4. Tout au long de ces quatre mois de résidence-mission, l’oeuvre déjà accomplie de l’artiste,
et disponible à la diffusion, est présentée en lieux culturels spécialisés mais aussi en lieux qui ne
le sont pas. Les modes d’exposition comme de médiation de ces productions sont aussi variés et
renouvelés que possible, ils tendent également à l’innovation.
(*) La 27e heure artistique prend place dans le cadre des
animations pédagogiques des circonscriptions scolaires et permet à un ensemble très conséquent d’enseignants de
faire connaissance, de manière approfondie, avec un créateur et son travail. Cela revêt souvent la forme d’une rencontre
très illustrée et laisse une part importante à l’échange. La 27e heure artistique s’ouvre aux autres professionnels
impliqués dans le CLEA.
(**) La rencontre premier contact est similaire à la 27e heure artistique mais avec une organisation temporelle
permettant de réunir un auditoire plus diversifié encore (enseignants du second degré, animateurs, éducateurs,
professionnels de la culture, famille, etc.)
Pilotage de la résidence-mission
Dans le cadre du CLEA intercommunal, c’est la ville de Tourcoing qui est chef de file pour toutes les
actions relevant des arts plastiques et visuels (cinéma audio-visuel, arts plastiques, etc ). Cette résidence
mission est donc accompagnée par la ville en lien avec un réseau de structures culturelles associé autour
du CLEA arts plastiques. À ce titre la ville de Tourcoing et ces structures se positionnent comme les
référents directs et continus de l’artiste résident.
À ces différents accompagnateurs, il faut joindre l’équipe de la coordination permanente du CLEA qui
rassemble des représentants de la direction départementale des services de l’éducation nationale, du
rectorat de l’académie de Lille, de la DRAC et des services culturels des trois villes.
Tous ces professionnels ont pour mission de guider l’artiste-résident dans sa découverte du territoire, de
veiller aux bonnes conditions de son séjour et de son travail, d’organiser la diffusion de ses oeuvres, de
faciliter les rencontres avec les groupes de professionnels et d’aider à la réalisation des actions.
Durée et période de la résidence-mission
La durée de la résidence-mission est de quatre mois, soit 17 semaines et demie,
La période de la résidence-mission à proprement parler est prévue entre les mois de février et mi juin 2014.
Conditions financières et moyens mis à disposition
L’artiste sélectionné bénéficie d’une allocation de résidence d’un montant de 12 000 euros net
(allocation calculée sur la base de 3 000 euros net/mois).
Il est appelé à résider effectivement sur le territoire concerné durant sa mission. Pour cela, un lieu
d’hébergement est mis à sa disposition à Tourcoing.
L’artiste retenu (e) doit être autonome dans ses déplacements, et, de préférence, disposer d’un véhicule
personnel ; ses frais de déplacement sur le territoire étant pris en charge (transports en commun et/ou
carburant). Sont pris en charge également les frais liés à l’achat de matériel pédagogique et à la diffusion
de ses oeuvres (transports et accrochage).
En revanche, les frais de déplacement de son lieu d’habitat personnel au territoire de mission, à
l’exception d’un aller-retour, ainsi que les repas sont à sa charge.
Par ailleurs, sa participation à la 27e heure artistique, programmée en amont de la période de résidence
est rémunérée (350 euros, toutes charges et taxes comprises). Le déplacement du lieu d’habitat au lieu
d’intervention, s’il est bien spécifique à la 27e heure artistique, est également pris en charge, sur la
base du tarif SNCF 2e classe.
Cadre juridique
Un contrat de résidence-mission spécifiant les engagements respectifs entre la ville chef de file et de
l’artiste accueilli est signé avant le début de la résidence. Les conditions de diffusion des oeuvres de
l’artiste déjà existantes dans des lieux dédiés ou non, sont étudiées et contractualisées avec la ville de Tourcoing.
Candidature
La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 10.04.2013.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Peuvent faire acte de candidature tout artiste professionnel(le) résidant en France ou à l’étranger, et
répondant aux exigences légales liées à la profession d’artiste auteur (possession d’un N° SIRET et
inscription à la Maison des Artistes, à l’Agessa ou à d’autres régimes de sécurité sociale spécifiques aux artistes auteurs).
L’artiste candidat doit avoir à son actif une production conséquente, et être en mesure de s’impliquer
pleinement dans ce type particulier d’action que représente la résidence mission.
L’artiste doit maîtriser l’usage oral de la langue française.
Les éléments à fournir sont :
– un dossier artistique présentant un ensemble d’oeuvres représentatif de la démarche artistique ;
– un curriculum vitae ;
– une note d’intention (***) décrivant la démarche globale envisagée dans le cadre de cette
résidence-mission ;
– une liste des oeuvres disponibles à des fins d’expositions pendant, avant ou après le temps de résidence.
(***)Ce présent appel à candidatures faisant état d’un cadre et d’un déroulé d’action déjà précis, la note
d’intention de résidence dessinera juste les pistes que l’artiste-candidat(e) envisage de proposer aux
équipes de professionnels rencontrées en vue de la co-réalisation de gestes artistiques. Elle doit aussi
témoigner de la complète prise en compte et compréhension du présent cahier des charges.
Merci d’envoyer votre dossier de candidature deux exemplaires :

  • 1 exemplaire de l’ensemble des éléments de candidature par voie postale à l’adresse suivante : à l’intention de Lucille Dautriche, Direction des affaires culturelles - 100 rue de Tournai BP 8 0479 - 59 208 TOURCOING cedex L’artiste peut, s’il le souhaite, enrichir cet envoi d’un DVD ou d’un CD pour les oeuvres vidéos et /ou oeuvres sonores. Ce dossier papier ainsi que les DVD et CD seront renvoyés à leur expéditeur à l’issue des travaux de la commission de sélection.
  • 1 exemplaire de l’ensemble des éléments de candidature par voie électronique à l’adresse suivante : cleaartsvisuels@gmail.com Sous format PDF uniquement, en un seul fichier (20 Mo max.) Sujet : CLEA AP Design suivi du nom et du prénom du candidat Sélection Les différentes candidatures reçues sont examinées par un comité de sélection réunissant les responsables des cinémas et des structures d’arts visuels, les directeurs de la culture des quatre villes, les représentants de la direction régionale des affaires culturelles, les représentants de l’éducation nationale désignés par la délégation académique aux arts et à la culture et par les services départementaux de l’éducation nationale. La sélection s’effectue en deux temps. Les artistes pré-sélectionné(e)s peuvent être contactés par mail ou par téléphone entre le 29 avril et le 3 mai 2013. Le résultat de la sélection finale est communiqué entre le 27 mai et le 31 mai 2013. Pour ++ d’informations > Vous pouvez contacter Lucille Dautriche, coordinatrice CLEA Tourcoing du mercredi au vendredi : 03 59 63 43 75, ldautriche@ville-tourcoing.fr > Vous pouvez, par ailleurs, lire « la tentative de définition du geste artistique » et « exemples de gestes », articles publiés par Françoise Annycke sur le site Web Sous le préau ou consulter les archives du site Web du CLEA. Appel à candidatures en téléchargement ici : http://www.clea-intercommunal.fr http://www.cndp.fr/crdp-lille/souslepreau/spip.php?page=en-savoir-plus&id_article=45 Document annexe : Vous pouvez contacter Lucille Dautriche, coordinatrice CLEA Tourcoing du mercredi au vendredi : 03 59 63 43 75, ldautriche@ville-tourcoing.fr

APPEL A RESIDENCE MISSION

Appel à candidatures / réalisateurs et des réalisatrices, et des différents professionnels du cinéma / TOURCOING
lancé en direction des réalisateurs et des réalisatrices, et des différents professionnels du cinéma
et de l’audiovisuel en vue d’une résidence- mission prenant place dans le cadre du contrat local
d’éducation artistique de Roubaix, Tourcoing et Wattrelos dans le département du Nord
Cadre de la résidence-mission
Les villes de Roubaix, Tourcoing et Wattrelos, la direction régionale des affaires culturelles du Nord Pas-de-Calais,
le rectorat de l’académie de Lille (DAAC), la direction des services départementaux de l’éducation nationale du Nord
et la préfecture du Nord ont souhaité s’engager, en partenariat étroit avec les différentes structures culturelles
professionnelles de l’agglomération, dans la réalisation d’un contrat local d’éducation artistique (CLEA).
Dans ce cadre, plusieurs résidences-mission d’artistes s’inscrivant dans divers champs artistiques
(arts visuels, cinéma et audiovisuel, livre-lecture et oralité, musiques actuelles) sont appelées à se tenir en simultané.
Dans le cadre de ce présent appel à projet, il est recherché un(e) réalisateur(trice) ou un professionnel(le)
du cinéma et de l’audiovisuel, français(e) ou étrangèr(e), dont la démarche s’inscrit dans le champ du cinéma art
et essai ou de recherche, de la vidéo ou de la télévision de création (tous genres confondus ; fiction, animation,
documentaire, expérimentation, etc.) et menant une réflexion sur la relation
qu’entretient le public avec l’image au travers des médias contemporains.
Définition de la résidence-mission
La résidence-mission est organisée à des fins d’éducation artistique et culturelle en faveur d’un public d’enfants
et de jeunes âgés de 3 à 25 ans. Elle repose sur une pleine disponibilité de l’artiste,
durant quatre mois, ainsi que sur une diffusion importante de son oeuvre déjà accomplie et disponible,
en lieux spécialisés ou non. Cette diffusion s’envisageant en amont, pendant et éventuellement après la période de résidence.
Pour l’artiste-résident il s’agit, plus particulièrement, de s’engager dans une démarche éducative donnant à voir
et à comprendre la recherche artistique qui l’anime ainsi que les processus de création qu’il met en oeuvre
(réflexion, expérimentation, réalisation, circuit de production).
Tel un laboratoire d’éducation artistique se menant à l’échelle des trois villes, les actions mises en oeuvre
auprès des enfants, jeunes et adultes encadrants sont à considérer comme autant de gestes artistiques,
préparés en amont avec diverses équipes pédagogiques et/ou équipes éducatives. Ils sont aussi préparés
avec les équipes en charge des structures culturelles concernées par la résidence-mission cinéma-audiovisuel
(voir document annexe) et conçus en tenant compte des contextes d’exercice des professionnels concernés,
de leurs différents degrés d’implication possibles ainsi que de ceux des enfants ou des jeunes dont ils ont la responsabilité.
Cette notion de geste artistique recouvre, de fait, une grande diversité d’interprétations et d’applications à l’image
même de la diversité des artistes et de leurs pratiques.
Chaque artiste contribue, au cours de son temps de présence, à en enrichir toujours plus sa définition.
Mais de manière générale il s’agit de privilégier des formes interactives plutôt que démonstratives, de mettre l’accent
sur des processus d’expérimentation plutôt que de production (un « objet » pour finalité). Si la plupart des gestes
artistiques qui nous ont été donnés à voir à ce jour, ont pour dénominateurs communs une certaine brièveté
et un caractère éphémère ils peuvent, néanmoins, selon les équipes qui les co-construisent, au centre
d’un projet plus développé dans le temps.
Dans tous les cas, la présence de l’artiste est dynamisante et génératrice d’une créativité collective.
Ainsi, on l’aura compris, les formes d’interventions menées lors de cette résidence-mission se différencient,
très nettement, des traditionnels ateliers de pratique artistique ou des classes à projet artistique et culturel et
ne doivent donc pas se confondre avec ces dispositifs qui correspondent à d’’autres cahiers des charges
aux finalités différentes et qui relèvent aussi d’autres financements. La résidence-mission ne se confond
nullement, non plus, avec une résidence de création puisqu’il n’y a ni enjeu de production ni commande d’oeuvre.
Enjeux et objectifs
• Permettre à un grand nombre d’enfants et de jeunes d’acquérir une expérience originale et sensible
de l’oeuvre du (de la) résident(e) en lien avec un réseau de lieux culturels.
• Aider les enfants et les jeunes à saisir l’enjeu d’une démarche cinématographique ou audiovisuelle indépendante
et à en distinguer la particularité dans la vaste offre audiovisuelle qui leur est offerte aujourd’hui.
• Développer l’esprit critique de ces enfants et de ces jeunes par le biais de la discussion, d’échanges et de découverte d’oeuvres ;
• Contribuer au développement culturel et artistique du territoire en amenant notamment des
oeuvres cinématographiques ou audiovisuelles dans des lieux qui ne lui sont pas obligatoirement dédié.
• Mettre en place une éducation artistique cohérente, intercommunale, mutualisant l’offre
des structures culturelles de la Métropole lilloise, celles des villes et les projets des établissements scolaires.
• Réduire ainsi les inégalités en matière d’accès à l’art et à la culture
Déroulement
1. En amont de la période de résidence, sont organisées une 27e heure artistique (1)
ainsi qu’une rencontre premier contact (2) permettant à un grand nombre de professionnel (le)s encadrant
de groupes d’enfants et jeunes de 3 à 25 ans, de découvrir l’oeuvre de l’artiste-résident.
2. Au cours des toutes premières semaines de résidence, l’artiste-résident (e) rencontre
les différentes équipes éducatives qui le souhaitent. Il peut s’agir aussi de professionnel (le) s
de l’action sociale, de la politique de la ville, de la culture, des collectivités ayant aussi une action
en direction de l’enfance et de la jeunesse. Ces rencontres peuvent être collectives, en croisant différents
types de professionnel (le) s (enseignants, animateurs de centres de loisirs, responsables d’associations d’un
même quartier, par exemple). Lors de ces rendez-vous, ces professionnels et l’artiste conviennent ensemble
de la manière dont ils aimeraient faire percevoir la démarche et l’oeuvre, aux enfants et aux jeunes dont ils
ont la responsabilité. Il s’agit alors d’évoquer les pistes d’actions et les gestes artistiques pouvant être empruntées pour ce faire.
3. Au cours du reste du séjour se construisent et se réalisent entre l’artiste-résident et les différentes équipes
de professionnels désireuses de s’impliquer définitivement, toutes sortes de gestes artistiques à mener
en direction des enfants et des jeunes. Les gestes se conçoivent le plus souvent possible en prenant l’établissement scolaire,
le regroupement d’établissements scolaires, la structure de loisirs ou à vocation sociale pour unité de référence,
et non la seule classe ou le seul groupe. Les actions peuvent avoir lieu aussi bien au sein des établissements scolaires,
de centres sociaux, de centres de loisirs, de structures culturelles que dans l’espace public
ou tout autre site qui paraîtra approprié à l’artiste-résident et à ses partenaires locaux.
4. Tout au long de ces quatre mois de résidence-mission, l’oeuvre déjà accomplie de l’artiste, et disponible à la diffusion,
est présentée en lieux culturels spécialisés mais aussi en lieux qui ne le sont pas. Les modes d’exposition comme
de médiation de ces productions sont aussi variés et renouvelés que possible, ils tendent également à l’innovation.
1 La 27e heure artistique prend place dans le cadre des animations pédagogiques des circonscriptions scolaires et permet
à un ensemble très conséquent d’enseignants de faire connaissance, de manière approfondie, avec un créateur et son travail.
Cela revêt souvent la forme d’une rencontre très illustrée et laisse une part importante à l’échange.
La 27e heure artistique s’ouvre aux autres professionnels impliqués dans le CLEA.
2 La rencontre premier contact est assez similaire à la 27e heure artistique mais avec une organisation temporelle permettant d
e réunir un auditoire plus diversifié encore (enseignants du second degré, animateurs, éducateurs, professionnels de la culture, famille, etc.)
Pilotage de la résidence-mission
Dans le cadre du CLEA intercommunal, c’est la ville de Tourcoing qui est chef de file pour toutes les actions relevant des arts visuels
(cinéma audio-visuel et arts plastiques). Cette résidence-mission est donc accompagnée par la ville en lien avec l’Association
culturelle tourquennoise et un réseau de structures culturelles associées autour de la résidence-mission cinéma-audiovisuel.
À ce titre la ville de Tourcoing et ces structures se positionnent comme les référents directs et continus de l’artiste- résident(e).
À ces différents accompagnateurs, il faut joindre l’équipe de la coordination permanente du CLEA
qui rassemble des représentants de la direction départementale des services de l’éducation nationale,
du rectorat de l’académie de Lille, de la DRAC et des services culturels des trois villes.
Tous ces professionnels ont pour mission de guider l’artiste-résident(e) dans sa découverte du territoire,
de veiller aux bonnes conditions de son séjour et de son travail, d’organiser la diffusion de ses oeuvres,
de faciliter les rencontres avec les groupes de professionnels et d’aider à la réalisation des actions.
Période et durée de la résidence mission
La durée de la résidence mission tend à être la plus proche possible de quatre mois
(selon le statut fiscal de l’artiste), soient 17 semaines et demie à répartir entre octobre 2013 et février 2014.
Conditions financières et moyens mis à disposition
Le (la) réalisateur (trice) ou le (la) professionnel (le) du cinéma et de l’audiovisuel sélectionné (e)
bénéficie d’une allocation de résidence qui tend, en fonction de son statut,
à être le plus proche possible de 12 000 euros net pour quatre mois de présence.
Il (elle) est appelé(e) à résider effectivement sur le territoire concerné durant sa mission.
Pour cela un lieu d’hébergement à Tourcoing est mis à sa disposition.
L’artiste retenu (e) doit être autonome dans ses déplacements et disposer, de préférence,
d’un véhicule personnel et d’un permis de conduire en cours de validité, ses frais de déplacement
sur le territoire étant pris en charge (transports en commun et/ou forfait kilométrique).
Les frais de déplacement de son lieu d’habitat personnel au territoire de mission (à l’exception
d’un aller-retour pris en charge) ainsi que les repas sont à sa charge.
Par ailleurs, sa participation à la 27e heure artistique, programmée en amont de la période de résidence
est rémunérée (350 euros, toutes charges et taxes comprises). Le déplacement du lieu d’habitat
au lieu d’intervention, s’il est bien spécifique à la 27e heure artistique, est également pris en charge.
Cadre juridique
Un contrat de résidence-mission spécifiant les engagements respectifs de l’association culturelle tourquennoise et de l’artiste accueilli (e)
est signé avant le début de la résidence. Les conditions de diffusion des oeuvres déjà existantes
de l’artiste dans des lieux spécialisés ou non, sont étudiées et contractualisées avec l’association culturelle tourquennoise.
Candidature
Peuvent faire acte de candidature tout réalisateur (trice) ou professionnel(le) du cinéma et de l’audiovisuel résidant en France
ou à l’Étranger. Le (la) candidat (e) doit avoir à son actif une production cinématographique ou audiovisuelle déjà conséquente,
et être en mesure de s’impliquer pleinement dans ce type particulier d’action que représente la résidence-mission.
Le (la) candidat(e) doit maîtriser l’usage oral de la langue française.
Les éléments à fournir sont :
• un dossier artistique présentant la démarche et l’oeuvre du (de la) candidat (e) ;
• un curriculum vitae ;
• une note d’intention (3) décrivant la démarche globale envisagée dans le cadre de cette résidence mission ;
• une liste des oeuvres disponibles à la diffusion pendant, avant ou après le temps de résidence.
L’ensemble du dossier est à adresser pour le 10.04.2013
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
en deux exemplaires : un exemplaire
de l’ensemble des éléments de candidature est à adresser par voie postale à l’adresse suivante :
Gilles Deroo – Maison folie Hospice d’Havré Association culturelle tourquennoise 100, rue de Tournai – 59 200 TOURCOING
Le (la) candidat (e) peut, si souhaité, enrichir cet envoi d’un DVD ou d’un CD pour les oeuvres audiovisuelles
et /ou oeuvres sonores (Ce dossier papier et ces documents seront renvoyés à leur expéditeur à l’issue de la commission de sélection)
Et un exemplaire de l’ensemble des éléments de candidature est à adresser par voie électronique à l’adresse suivante :
cleacinema@gmail.com Sous format PDF uniquement, en un seul fichier.
Sujet : CLEA cine-audio suivi du nom et du prénom du (de la) candidat (e)
3 Ce présent appel à candidatures faisant état d’un cadre et d’un déroulé d’action déjà précis, la note d’intention
de résidence dessinera juste les pistes que l’artiste-candidat(e) envisage de proposer aux équipes de professionnels
rencontrées en vue de la co-réalisation de gestes artistiques.
Elle doit aussi témoigner de la complète prise en compte et compréhension du présent cahier des charges.
Sélection
Les différentes candidatures reçues seront examinées par un comité de sélection réunissant les responsables
des cinémas et des structures d’arts visuels , les directeurs de la culture des quatre villes, les représentants
de la direction régionale des affaires culturelles, les représentants de l’éducation nationale désignés
par la délégation académique aux arts et à la culture et par les services départementaux
de l’éducation nationale. Le résultat de la sélection est communiqué par courrier entre le 27 et 31 mai 2013.
Pour plus d’informations contacter :
Gilles Deroo, coordinateur CINEMA pour la Ville de Tourcoing.
Tel : 03 59 63 43 65 - gderoo@ville-tourcoing.fr
Pour en savoir plus sur ce que recouvre la notion de geste artistique, vous pouvez lire la tentative
de définition du geste artistique et exemples de gestes articles publiés par François Annycke
sur le site Sous le Préau : http://www.cndp.fr/crdp-lille/souslepreau/IMG/pdf/Le_geste_artistique.pdf
ou consulter archives du site Web du CLEA.
Pour ++ d’informations
> Vous pouvez contacter Lucille Dautriche, coordinatrice CLEA Tourcoing
du mercredi au vendredi : 03 59 63 43 75, ldautriche@ville-tourcoing.fr
Appel à candidatures en téléchargement ici :
http://www.clea-intercommunal.fr
http://www.cndp.fr/crdp-lille/souslepreau/spip.php?page=en-savoir-plus&id_article=45


OFFRE D’EMPLOI

Recherche coordinateur artistique (h/f) / ARLES
Il/elle assiste la directrice générale dans la planification et la mise en œuvre de tous les aspects du programme artistique
de la Fondation et notamment les expositions temporaires, les conférences, et les résidences d’artistes
Les activités principales sont :
L’organisation des expositions
Prospection et recherche artistique en lien avec la directrice générale ;
Coordination de la production des expositions en collaboration avec le régisseur général et les partenaires de production ;
Organisation de l’accueil des artistes ;
Coordination des prêts d’œuvres et de leur transport en lien avec le régisseur général ;
Recherche de partenaires de co-production et de financements privés complémentaires ;
Contribution à la conception des visites guidées et à l’élaboration des supports de médiation en lien avec le service des publics ;
Suivi de la mise en œuvre des actions de communication en lien avec le chargé des relations publiques.
L’accueil des artistes en résidence
Accompagnement quotidien d’artistes en résidence : accueil, hébergement, déplacements, relations extérieures ;
Production d’œuvres en résidence : accompagnement logistique des artistes
et suivi de production en collaboration avec le régisseur général ;
Suivi de l’entretien et de la maintenance des locaux destinés aux artistes.
La coordination des activités de la Fondation
Participe à l’élaboration du programme de conférences ;
Assiste la directrice générale pour toute manifestation de la Fondation ;
Profil
Formation supérieure en histoire de l’art et excellentes connaissances de l’art du XXe et du XXIe siècle ;
Expérience
dans la production d’expositions d’art contemporain ;
Flexibilité, esprit d’initiative, sens aigu de l’organisation et goût pour le travail en équipe ;
Excellentes qualités relationnelles ;
Une forte capacité d’expression écrite est indispensable, le poste exigeant une large part de rédaction ;
Parfaite maîtrise de l’anglais.
Type de contrat : CDI
Date de prise de fonction : 1er juillet 2013
Limite de dépôt des candidatures : 1er.05.2013.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++
Fondation Vincent van Gogh d’Arles
Administration : 15 Rue Aristide Briand - 13200 ARLES
contact@fondation-vincentvangogh-arles.org
Bureau : +33 (0)4 90 93 08 08


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Appel à projet pour une résidence de création - art contemporain - Printemps 2014 / HENDAYE
Lieu : Nekatoenea résidence d’artistes, Région Aquitaine, Hendaye
Domaine : Arts Plastiques / arts visuels
Date de clôture : 26.06.2013.
++++++++++++++++++++++
Contexte :
Propriété du Conservatoire du Littoral géré par la Commune de Hendaye, le Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques
et le CPIE Littoral basque, le Domaine d’Abbadia site naturel protégé de la Corniche Basque, abrite en son sein
une résidence d’artistes dans l’une de ses anciennes fermes : NEKaTOENEa. L’environnement de cette résidence
offre une diversité de milieux naturels (littoral, prairies, forêt, verger, patrimoine bâti...)
et de thèmes d’investigations scientifiques (géologie, faune, flore, environnement...).
De par sa situation géographique, au Pays Basque, entre France et Espagne, à la limite entre continent terrestre
et espace océanique, la résidence est également influencée par les notions de frontières
(interétatiques, linguistiques, géographiques). www.nekatoenea.eu
Période et durée de la résidence :
Cette résidence de création se décomposera en 2 ou éventuellement 3 temps :

  • Pré-visite initiale : une semaine en Novembre ou Décembre 2013 (en fonction des disponibilités). Cette première semaine très en amont permet à l’artiste de faire connaissance avec le territoire, les acteurs culturels partenaires et de bénéficier d’une première immersion dans le territoire…..
  • Séjour en résidence : quatre mois seront consacrés à la création de mars à juin 2014
  • Éventuelle préparation à une exposition de fin de résidence en septembre/octobre 2014 Dotation de la Résidence : L’artiste sélectionné bénéficiera de :
  • Bourse : forfait de 1400 euros par mois effectif de présence en résidence pour un total maximal de 5600 euros
  • Participation aux déplacements aller/retour (montant maximum remboursable 500 euros sur justificatifs)
  • Aide à la production des œuvres (montant maximum remboursable 1200 euros sur factures)
  • Aide à la création d’un témoignage, d’une trace de la résidence sous forme d’un imprimé, d’une édition virtuelle ou multimédia, d’un écrit d’auteur… dont les bénéficiaires seront la structure accueillante et l’artiste. En partenariat avec la Ville d’Anglet et à condition qu’une exposition puisse être programmée à « Beatrix Enea », un avenant à la présente convention pourra être signé pour préciser les conditions pouvant être liées à :
  • Aide à la production de l’exposition
  • Aide au transport des œuvres et au montage de l’exposition Condition d’accueil :
  • Mise à disposition d’un logement, en duplex, dans la maison Nekatoenea située au cœur du Domaine d’Abbadia.
  • Un espace de création, atelier non équipé de 36m², attenant à l’appartement
  • Accès wifi
  • Prise en charge de frais par la structure : eau, électricité, abonnement Internet Nota : - Aucun matériel informatique n’est mis à disposition
  • L’appartement et le lieu de création étant situés au cœur même du site naturel protégé obligent l’artiste à se conformer strictement au règlement du Domaine. Frais à la charge de l’artiste :
  • Les frais liés à la vie courante (nourriture, déplacements et transports….) restent à la charge intégrale de l’artiste.
  • L’artiste devra souscrire obligatoirement une assurance responsabilité civile et locative pour la durée de son séjour. Une attestation devra être annexée à la convention d’accueil Contreparties : Durant sa présence en résidence, l’artiste participera à un programme de sensibilisation à l’art contemporain en faveur de la population locale lui permettant de présenter sa démarche artistique ainsi que ses projets : Présentation de l’artiste : En direction des acteurs culturels et du grand public (sous la forme de soirées rencontres), une présentation devra avoir lieu durant la semaine de pré-visite ou/et au tout début de la résidence. Au cours des quatre mois de résidence, un travail sera engagé en faveur des étudiants des écoles d’art de la région (conférences, encadrement d’un « workshop »…). « Work in progress » : Présentation en direction du grand public du processus de création sous une forme à définir avec l’équipe culturelle. L’artiste est également invité à faire d’autres propositions pouvant valoriser cette résidence. Les critères de sélection L’appel à projet s’adresse à des artistes professionnels, nationaux et internationaux. Ils seront jugés sur : - La qualité de leur parcours artistique - L’exigence et l’originalité de leur démarche artistique - La pertinence de leur projet pour la résidence - La capacité de l’artiste à s’investir dans un programme de sensibilisation à l’art contemporain en faveur de la population locale (présentation publique, proposition de work shop…) En principe la résidence ne s’adresse pas :
  • Aux jeunes artistes (diplôme des beaux arts depuis moins de trois ans)
  • Aux artistes ayant déjà bénéficié récemment d’une résidence en Aquitaine
  • Aux artistes vivant déjà sur le territoire. Processus de sélection : Les membres de jury constitués de professionnels de l’art de la région et du service culturel du CPIE effectuent une première sélection des dossiers. Chaque membre du jury retient trois candidats, puis en septembre/octobre les différents partenaires culturels se réunissent pour étudier les dossiers présélectionnés et choisir parmi ceux-ci l’artiste lauréat pour l’année 2014. Calendrier de sélection :
  • Date limite de réception des dossiers de candidature : 26.06.2013 (délai de rigueur). ++++++++++++++++++++++++++
  • Sélection prévue en septembre/octobre 2013 Comment postuler ? • Téléchargez le dossier d’inscription sur notre site : www.nekatoenea.eu et complétez. Attention, les dossiers mal remplis ou ne répondant pas aux questions posées ne seront pas examinés. • Enregistrez le document en format PDF (5 mega maximum) en le nommant par votre nom et prénom Exemple : DUCHAMP_Marcel.pdf • Envoyez-le par mail à : contact2014@nekatoenea.eu (boite mail dédiée uniquement à la compilation des dossiers) en indiquant comme « sujet » du mail : NOM et Prénom Recommandations : Toutes les pièces que vous voulez fournir devront être contenues dans un seul format PDF. Aucune autre pièce jointe ne sera conservée. Dans les jours suivant la réception de votre dossier, vous recevrez un mail confirmant l’enregistrement de votre candidature. Contacts et informations complémentaires : cpielittoralbasque.art@hendaye.com cpielittoralbasque.creation@hendaye.com Gérée par le CPIE LITTORAL BASQUE la résidence d’artistes "NEKaTOENEa", reçoit le soutien régulier des partenaires suivants : Conservatoire du littoral ; DRAC Aquitaine ; Conseil Régional d’Aquitaine ; Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques ; Ville d’Hendaye ; Ville d’Anglet

>>> AVIS D’APPEL / CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION D’UNE ŒUVRE D’ART AU TITRE DU 1 % ARTISTIQUE

1% artistique dans le cadre de l’aménagement de l’ancienne usine Leroy
en un Pôle de Santé Libéral et Ambulatoire (PSLA) / LIVAROT
AVIS D’APPEL PUBLIC A CONCURRENCE DANS LE CADRE DU 1% ARTISTIQUE
Identification de l’organisme qui passe le marché :
COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT
68 rue Marcel Gambier 14140 LIVAROT
Tél 02.31.32.01.18, Fax 02.31.62.43.75
Courriel : commune.paysdelivarot@wanadoo.fr ;
Objet du marché : procédure du 1% artistique dans le cadre de
l’aménagement de l’ancienne usine Leroy en un Pôle de Santé Libéral
et Ambulatoire (PSLA) sur la commune de Livarot (14).
Type de procédure : Procédure adaptée restreinte en application des
articles 28 et 71 du CMP.
Montant de l’enveloppe du 1% artistique :
L’enveloppe budgétaire allouée au 1% artistique est fixée à 15 000 euros TTC.
Cette somme finance les prestations nécessaires à la
réalisation, l’acheminement et l’installation de l’œuvre.
De plus, les deux candidats admis à remettre un projet artistique
percevront chacun une indemnité globale et forfaitaire de 1 500 euros TTC
après notification des résultats du concours par lettre recommandée
avec accusé de réception et sur présentation d’une facture. Cette
indemnité constituera une avance sur le marché du lauréat. Elle peut
être minorée voire supprimée en cas d’insuffisance manifeste du
projet présenté.
Nombre de candidats admis à présenter un projet : Deux au maximum.
Modalités de sélection des projets : se reporter au cahier des charges.
Justificatifs à produire dans le cadre de la candidature : se
reporter au cahier des charges.
Conditions d’obtention du cahier des charges ou des documents
complémentaires :
gratuitement, sur simple demande écrite à la Communauté de communes
du Pays de Livarot ou sur le site internet suivant :
http://www.paysdelivarot.fr (rubrique Marchés Publics puis avis de marchés)
La présente consultation comprend un appel à candidature, un cahier
des charges et des plans du projet architectural.
Condition de remise des offres :
Les candidatures seront adressées ou déposées, sur support papier et
sur support informatique,
avant le 15.04.2013 à 12h.
+++++++++++++++++++++
à la Communauté de communes du Pays de Livarot.


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Appel à candidatures pour une résidence / LIZIERES
Date limite de dépôt des candidatures : 15.04.2013
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Situé en Picardie sur la commune d’Epaux-Bézu, à 10kms de Château-Thierry, LIZIERES
offre un cadre de réflexion propice à l’expérimentation, au développement ainsi qu’au croisement
des pratiques artistiques contemporaines. À moins d’une heure à l’Est de Paris, LIZIERES est
un lieu d’action, de création et de ré flexion multiple favorisant le dialogue entre les cultures.
Envisageant la culture dans toutes ses dimensions, LIZIERES favorise l’émulation des pratiques
par la ren contre exceptionnelle entre une multitude d’expressions artistiques
et des enseignements pluridisciplinaires, de la culture comme de la santé.
Cadre de la résidence :
La résidence s’adresse aux artistes plasticiens, musiciens, écrivains, chorégraphes, philosophes, chercheurs.
Les projets peuvent être transdisciplinaires et proposés en collaboration avec plusieurs personnes.
Le rési dent est invité à poursuivre ses recherches personnelles, en résonance avec le contexte.
Lieu de la résidence :
Les résidences se déroulent dans le château d’Epaux-Bézu, un village de 600 habitants.
La commune dispose d’une boulangerie et d’une école maternelle et primaire.
Le château est situé dans un parc de 3 hectares.
Durée de la résidence :
Selon les projets, les résidences peuvent être de différentes durées.
S’il le souhaite, le résident peut effectuer plusieurs séjours de courte durée.
Cadre juridique :
Un contrat de résidence, spécifiant les engagements du centre LIZIERES (en tant que producteur)
et de la personne accueillie, sera signé avant le début du séjour.
Le résident devra justifier d’un statut social (ou struc ture administrative) lui permettant d’émettre une facture.
Moyens mis à disposition :
. Logement : un appartement aménagé d’un atelier, d’une chambre et d’une salle de bains. Cuisine commune.
. Espace d’exposition : une salle aménagée de 80 m2.
. Indemnisation : une bourse de 1500 euros est attribuée à chaque résident.
. Matériel : Le lieu de résidence dispose d’un studio son. L’équipe peut aider les résidents à trouver
du maté riel en location qui reste à la charge des artistes. Le lieu dispose d’une connexion internet.
. Communication : Les frais de communication (réceptions, publications, mailing) sont pris en charge par la
structure, lorsqu’un événement est organisé, pendant, ou à l’issue de la résidence.
Ateliers :
Dans une volonté de sensibilisation et de transmission, il est demandé aux résidents de proposer
des inter ventions en lien avec leurs pratiques et leurs démarches auprès de structures locales :
école, hôpital et/ou centre pénitentiaire.
Evénement :
Chaque résidence doit donner lieu à un événement public autour du travail de l’artiste ou d’un thème qui lui est proche.
La forme de cet événement est libre, il peut s’agir d’un pique-nique, d’une conférence, d’une exposition,
d’un concert, d’une projection etc...
Expo-mobile :
Il est demandé aux résidents de penser une exposition mobile (autonome ou non) qui aura pour but de
faire voyager le travail de l’artiste. La forme et les contraintes seront à définir en fonction du travail et des envies de l’artiste.
Dossier de candidature :

  • Un dossier de présentation du travail du candidat
  • Un dossier de présentation du projet proposé pour la résidence
  • Un CV
  • Tout document jugé intéressant pouvant appuyer le dossier. Pour les résidences 2013, les dossiers sont à envoyer jusqu’au 15.04.2013 UNIQUEMENT PAR EMAIL +++++++++++++++++ (liens, documents pdf, fichiers sur serveurs, etc.) à l’adresse suivante : pauline.giraud@lizieres.org Pour tout renseignement, vous pouvez nous contacter au : +33 (0)9 51 07 13 74 ou par mail : pauline.giraud@lizieres.org ou consulter notre site internet : www.lizieres.org Après décision du comité de sélection, une réponse sera envoyée début Mai à chacun des candidats ayant présenté un dossier.

>>> AVIS D’APPEL / CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION D’UNE ŒUVRE D’ART AU TITRE DU 1 % ARTISTIQUE

1% culturel–- Antenne de la Bibliothèque Départementale / salle Multimédia de Plonévez du Faou / PLONEVEZ DU FAOU
AVIS D’APPEL PUBLIC A CONCURRENCE PRESTATIONS DE DECORATION DES CONSTRUCTIONS PUBLIQUES –
1% CULTUREL – ANTENNE DE LA BIBLIOTHEQUE DEPARTEMENTALE /
SALLE MULTIFONTION COMMUNALE A PLONEVEZ DU FAOU
PROCEDURE ADAPTEE
1. Identification de l’organisme qui passe le marché
Conseil général du Finistère
Direction de la Culture, du Sport et de la Jeunesse
Bibliothèque Départementale du Finistère
12, rue TURGOT
29 000 Quimper
2. Objet de l’appel à candidature
Dans la cadre du respect de l’obligation de décoration des constructions publiques, le Conseil général du Finistère lance
un appel à candidatures aux artistes pour la réalisation d’une œuvre d’art
Programme de la commande
La médiathèque départementale sera un lieu de partage, de rencontre, de sociabilité culturelle, renforcée
par la proximité de la salle multifonction. L’accueil du public sera au cœur du dispositif de médiation.
Elle rayonnera sur la partie finistérienne du Pays du Centre-Ouest-Bretagne.
Le concept programmatique se fonde sur la notion de « troisième lieu », concept de sociologie urbaine qui repose sur plusieurs caractéristiques :
un cadre confortable proche de celui de la maison qui favorise l’échange tout en préservant l’indépendance de l’individu,
un espace ouvert à tous, accessible et à l’atmosphère conviviale. Un espace avec un fort pouvoir d’attraction auprès du public.
La future médiathèque devra casser les stéréotypes liés ä ce type d’équipement, en pensant que le public est avant tout un public rural.
Ce sera donc un lieu non intimidant, ouvert ä tous, accueillant. Elle devra constituer « un living-room urbain »
pour le public qui doit s’y sentir comme chez lui. La traversée des espaces de collections s’accompagnera d’une progression de la sociabilité.
La médiathèque peut jouer le rôle de « café » de plus en plus rare en milieu rural et à forte connotation symbolique en Centre Finistère.
La salle multifonction :
Cet espace permettra l’organisation et la pratique de :
• Spectacles vivants,
• Repas,
• Fest-noz,
• Manifestation diverses (conférences, expositions),
• Activités sportives des écoles et des associations,
• Gouren (espace dédié),
• Tennis de table (espace dédié),
Le 1% artistique sera l’expression de cette pluralité d’approches des publics, par la fête, le sport et la culture,
l’épanouissement de soi dans ces différentes expressions individuelles ou collectives.
une esquisse du bâtiment est jointe au présent règlement sur la plate forme megalis bretagne : https://marches.e-megalisbretagne.org/
3. Procédure de passation
Marché en procédure adaptée dans le cadre des articles 26, 28 et 71 du code des marchés publics,
l’obligation de décoration des constructions publiques étant précisée par les décrets du 29 avril 2002, du 4 février 2005 et la circulaire du 16 août 2006.
Après une première sélection par un comité artistique désigné par le Maître d’ouvrage, sur la base des critères
hiérarchisées du choix de candidature, (Références – Compétences) , un nombre maximum de 3 artistes sera retenu.
Les critères de sélection des candidatures et des offres sont précisés dans le règlement de la consultation.
Les candidats pré-sélectionnés recevront un dossier de consultation sur la base duquel il leur sera demandé
de présenter un projet sous forme d’esquisse. Les artistes non retenus percevront l’indemnité dont le montant est précisé dans le règlement de consultation
Sur la base de ces propositions, un artiste sera alors choisi par le pouvoir adjudicateur, après avis du comité artistique, pour une réalisation en 2014.
A titre indicatif, le montant de l’enveloppe allouée au lauréat dans le cadre de la réalisation de sa prestation est 28 170 euros HT.
Les 2 candidats non retenus recevront une indemnisation de 1800 € HT chacun.
4. Conditions de participation
Les candidats intéressés par les prestations sont appelés à demander gratuitement par écrit le dossier de consultation
auprès de la Bibliothèque du Finistère, 12 rue Turgot– 29000 QUIMPER ou télécharger le dossier de consultation sur le site
https://marches.e-megalisbretagne.org/ sous la référence DCSJ13PLONEVEZARTIS
5. Composition des dossiers de candidature

  • Un courrier valant lettre de motivation
  • Pour les artistes exerçant leurs activités professionnelles en France : l’attestation d’affiliation à la Maison des Artistes-Sécurité Sociale, à l’AGESSA ou équivalent.
  • Un dossier de références présentant les projets réalisés par les artistes sous forme de visuels. 6. Réception des candidatures Les dossiers devront être déposés contre récépissé ou parvenir sous pli recommandé avec accusé de réception à l’adresse suivante : Bibliothèque du Finistère- 12, rue Turgot – 29000 QUIMPER. Date limite de remise des candidatures : 10/04/2013 à 16h. +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ L’enveloppe portera la mention suivante : « 1% culturel–- Antenne de la Bibliothèque Départementale / salle Multimédia de Plonévez du Faou -phase candidature ». 7. Renseignements complémentaires Tout renseignement complémentaire peut être obtenu auprès de Michèle FITAMANT, Directeur de la Bibliothèque du Finistère, 12 rue Turgot 29000 Quimper tél. : 02.98.95.88.12, télécopieur : 02.98.95.25.27, courriel : michele.fitamant@cg29.fr

BOURSE

3 bourses / GENEVE
La Ville de Genève décernera, pour l’année 2014, les bourses artistiques suivantes :

Sur le Fonds Berthoud

  • une bourse, d’une valeur de 10’000 francs, destinée à un-e jeune créateur-trice en arts plastiques. Sur les Fonds Lissignol-Chevalier et Galland
  • une bourse, d’une valeur de 10’000 francs, destinée à un-e jeune créateur-trice en arts plastiques ou en arts appliqués.
  • une bourse, d’une valeur de 10’000 francs, destinée à un-e jeune créateur-trice en arts appliqués.

Ces trois bourses sont accordées en vue de faciliter des recherches artistiques, notamment par des voyages d’étude à l’étranger.

Les candidat-e-s aux bourses doivent être domicilié-e-s dans le canton de Genève, au moment de leur inscription et ne pas avoir dépassé l’âge de 35 ans révolus.
Ils-elles ne doivent plus être inscrit-e-s en qualité d’élève dans une école d’art publique ou privée (excepté pour une formation postgrade).
La bourse Berthoud est attribuée à un artiste de nationalité suisse.
Pour les bourses Lissignol-Chevalier et Galland, aucune condition de nationalité n’est exigée.

Le formulaire d’inscription et les conditions de participation peuvent être obtenus auprès du Département de la culture et du sport,
Fonds d’art contemporain de la Ville de Genève (FMAC), rue des Bains 34, 1205 Genève (tél. 022 418 45 30, fax 022 418 45 31,
email : fmac@ville-ge.ch) ou
sur www.ville-geneve.ch/culture, rubrique « Soutien aux professionnel-le-s de la culture ».

http://www.ville-geneve.ch/demarches-administratives/culture/postuler-bourses-berthoud-lissignol-chevalier-galland-arts-plastiques-arts-appliques/
Le formulaire d’inscription, dûment rempli, devra être retourné à
Fonds d’art contemporain de la Ville de Genève (FMAC)
« Bourses BLCG 2013/2014 »
34, rue des Bains
1205 GENEVE
le mercredi 10.04.2013 au plus tard (le timbre de la poste faisant foi).
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

association Centrale 7 / NYOISEAU
L’association Centrale 7 reconduit l’évènement Itinerart qui aura lieu
du 15 juin au 15 juillet 2013 sur la commune de Juvardeil (Maine et Loire, 49)
ITINERART c’est l’idée …
* d’un partage de la création artistique sous la forme d’expositions
dans des lieux inhabituels sur des communes rurales.
* de l’organisation de moments d’échanges autour de la création
d’une œuvre, de rencontres entre un public local et des artistes contemporains.
* de permettre à des artistes de laisser des traces de leur passage, au fil du temps,
sur le territoire de l’Anjou Bleu - Pays Segréen (Maine et Loire)

  • constituant ainsi un parcours artistique en évolution. Le principe : ° 1 proposition artistique retenue = 1 projet d’exposition + 1 création originale ° Une bourse de 1300 euros + un budget matériel de 500 euros + 100 euros de frais d’exposition (droits de représentation) + 100 euros de frais de résidence ° Une résidence de 6 à 10 jours, en début de manifestation (début juin 2013) La ligne artistique du projet : L’artiste présent à Itinerart est désireux de s’exprimer « hors les murs ». Les œuvres sont réalisées sur place. Les artistes s’intéressent surtout à leur réalisation en temps réel. Le projet est ouvert à tout artiste professionnel dans le domaine des arts visuels (peinture, sculpture, photographie, installations...). Il s’agit de créer et d’exposer des œuvres faisant le lien avec le patrimoine du territoire ou l’envie des habitants. > La thématique 2013 est celle de la “sculpture sonore”. La création originale, réalisée en volume, devra mettre en scène le son, le produire de façon ludique, mécanique ou expérimentale. Il ne s’agit pas de réaliser une œuvre qui « joue » toute seule ; c’est l’intervention humaine qui sera déclencheur. La notion d’œuvre participative est importante, tant au moment de sa création (pendant la période de résidence) que lorsqu’elle sera achevée et “jouable” par le public. Le projet artistique sur Juvardeil : Les artistes sont invités à : ° Créer une œuvre originale selon la thématique proposée. ° Exposer des travaux antérieurs et complémentaires ° Proposer des actions culturelles à mener avec les habitants > Toutes ces propositions se dérouleront dans la commune de Juvardeil. C’est un charmant village aux rues et ruelles pittoresques situé sur la rive droite de la Sarthe. Dès le Moyen-âge, il connait une forte activité liée à la rivière, principale voie de communication du pays. Le village a autrefois abrité de nombreux chantiers de construction de chalands. Juvardeil est le village natal de Jean Louis Pesch, auteur de la bande dessinée Sylvain et Sylvette... et c’est l’un des plus petits villages de France à organiser un salon du livre et de la bande dessinée. Les randonneurs s’en donnent à coeur joie le long du chemin de halage et sur les sentiers où l’on s’amusera à dénicher les fameux « arbres têtards ». Procédure à suivre : ° Téléchargez le dossier de candidature sur le site internet http://www.centrale7.net ou demandez-le nous par email (centrale7@laposte.net) ° Envoyez vos propositions avant le lundi 22.04.2013 minuit. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ ° L’artiste sera choisi par un jury au plus tard le 3 Mai 2013. Pour tout savoir sur le projet Itinerart et sur l’association Centrale 7, rendez-vous sur le site : http://www.centrale7.net/ Centrale 7 - centrale7@laposte.net - Carreau de Bois II - 49500 NYOISEAU http://www.centrale7.net - Tel : 02 41 61 30 34.

APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

PROGRAMME INTERNATIONAL DE RÉSIDENCES SOUTENU
PAR LA RÉGION RHÔNE-ALPES ET LE LAND BADE-WURTEMBERG. / STUTTGART
Ce programme d’échange permet chaque année à 2 artistes de bénéficier
d’une bourse de séjour et une bourse de production.
Un(e) artiste allemand(e) vient résider à art3, un artiste français part à Stuttgart accueilli
par l’Institut français de Stuttgart en partenariat avec la Kunststiftung.
La résidence donne lieu au financement d’un projet en collaboration avec la structure d’accueil.
CONDITIONS GÉNÉRALES

  • résider en région Rhône-Alpes, ou avoir fait ses études en Rhône-Alpes *,
  • avoir moins de 40 ans,
  • faire parvenir un dossier artistique papier, un C.V., ainsi qu’une présentation d’un pré-projet particulier pour cette résidence,
  • une enveloppe de retour pré-affranchie,
  • les documents doivent nous parvenir avant le 18.05.2013. +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ à envoyer à : art3 - 8 rue Sabaterie - 26000 VALENCE Durée :
  • 3 mois : d’avril à juin ou d’octobre à décembre Allocation :
  • 4000 euros
  • mise à disposition d’un studio. Frais à la charge de l’artiste :
  • voyages, nourriture, téléphone. Mode de sélection :
  • les candidatures sont examinées par une commission composée de professionnels. En cas d’avis favorable de la commission :
  • la période de séjour à l’étranger est définie en accord avec la région européenne partenaire, et les modalités de l’échange sont fixées par une convention.
  • Le séjour à Stuttgart : l’artiste est accueilli dans un studio de la Kunststiftung Baden-Württemberg GmbH. * études supérieures http://www.art-3.org - 04 75 55 31 24

APPEL A RESIDENCE CURATORIAL

résidence de projet curatorial à destination des commissaires et artistes, Arko / NEVERS
invitation faite à un commissaire pour une exposition des
diplômés de l’École Supérieure d’Arts Appliqués de Bourgogne.
*deadline le 2.05.2013.
+++++++++++++++++
*commission de sélection Arko en partenariat avec l’ESAAB en juin 2013
*décision rendue courant juin 2013
L’intérêt pour les disciplines des arts appliqués (communication, design,
multimédia) est crucial : seront privilégiés les projets faisant état de
porosité entre un art (contemporain) et des arts (appliqués) et développant cet
aller-retour trans-disciplinaire.
Ce programme a pour ambition d’être émancipateur :

  • pour le commissaire qui s’inscrit dans le milieu scolaire supérieur local dans la durée et jouit d’une qualité d’échange à un rythme qui lui convient.
  • pour la galerie Arko qui désire être un lieu référence d’une émulation locale et nationale.
  • pour l’ESAAB qui privilégie à travers ce programme l’expérience professionnelle. Seront mis en valeur l’ effervescence propre au contexte de la formation artistique, et l’application des élèves de dernière année à faire part de leurs démarches et de leurs préoccupations à différents interlocuteurs et à un public. 4/CONDITIONS GÉNÉRALES Durée et conditions de la résidence : Cette proposition de commissariat d’exposition répondant à un besoin d’échange entre étudiants et professionnels de l’art, les temps de résidence se programmeront selon le calendrier scolaire (de septembre 2013 à septembre 2014) et seront rythmés par les temps forts d’une année de diplôme (entretien, préjury, diplômabilité, accrochage et diplôme). En regard, le curateur devra séjourner régulièrement à Nevers (30 jours environ, étalés tout au long de l’année scolaire). Le calendrier scolaire lui sera communiqué dès septembre 2013. Lors de ses séjours à Nevers, le curateur aura la possibilité d’accéder aux différents ateliers de l’École (infographie, sérigraphie, reliure, photo et maquette) et disposera d’un logement, à 1mn à pied de la gare, dans le centre de la ville. Budget : Le budget global est de 3.000 euros. Le curateur se verra remettre cette somme en 3 fois et devra assumer, au moyen de celle-ci, ses frais de déplacements et de production. Modalités : Cette résidence de commissaire d’exposition se fonde sur un appel à candidature dans lequel est demandé :
  • un CV
  • une note d’intention de 2 pages maximum (supports visuels, de 3 pages maximum, facultatifs)
  • un dossier donnant un aperçu des recherches et travaux menés par le candidat. Les dossiers sont à envoyer avant le 2.05.2013 : ++++++++++++++++++++++++++++++++++++
  • soit par voie postale (les dossiers ne seront pas retournés) à : Galerie Arko - 3 place Mossé - 58000 NEVERS
  • soit par mail en format .pdf uniquement .(liens internet à inclure dans le pdf, si necéssaire) à arkoprojet@gmail.com

>>> AVIS D’APPEL / CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION D’UNE ŒUVRE D’ART AU TITRE DU 1 % ARTISTIQUE

Conception et réalisation d’une oeuvre artistique au titre du 1% artistique
dans le cadre de la construction d’un site qui regroupe ARTEM, alliance de 3 écoles :
une école d’ingénieurs - Ecole Nationale des Mines de Nancy ; une école de management - ICN Business School -
et une école d’art - Ecole Nationale Supérieure d’Arts de Nancy- et l’Institut Jean Lamour (IJL),
plate-forme européenne de recherche et de développement en matériaux avancés / NANCY
MARCHE DE DECORATION PUBLIQUE
SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR
I.1) Nom, adresses et point(s) de contact : SOLOREM, à l’attention de M. Directeur Le,
1 rue Jacques Villermaux - BP 33730, F - 54098 NANCY cedex,
Tél : +33 383929292, Fax : +33 383401311
Adresse(s) internet :
Adresse du profil d’acheteur (URL) : https://www.achatpublic.com/sdm/ent/gen/index.jsp
Adresse auprès de laquelle des informations complémentaires peuvent être obtenues :
DRAC LORRAINE, Contact : Conseillère pour les Arts Plastiques,
à l’attention de Mme BERRUYER Estelle, 6 Place de Chambre, F - 57045 METZ cedex 1,
Tél : +33 387564130, Email : estelle.berruyer@culture.gouv.fr
Adresse auprès de laquelle le cahier des charges et les documents complémentaires (y compris des
documents relatifs à un dialogue compétitif et un système d’acquisition dynamique) peuvent être obtenus :
Solorem, à l’attention de Mme Alexandra Vieau, 1 rue Jacques Villermaux BP 33730, F - 54098 NANCY cedex,
Tél : +33 383929292, Email : alexandra.vieau@solorem.fr,
URL : https://www.achatpublic.com/sdm/ent/gen/ent_detail.do?PCSLID=CSL_2013_gF9-4FiJwp
Adresse à laquelle les offres ou demandes de participation doivent être envoyées :
SOLOREM, 1 rue Jacques Villermaux BP 33730, F - 54098 NANCY cedex
I.2) Type de pouvoir adjudicateur : Autre
I.3) Activité principale : Autre : Entreprise Publique Locale de construction et d’aménagement.
I.4) Attribution de marché pour le compte d’autres pouvoirs adjudicateurs :
Le pouvoir adjudicateur agit pour le compte d’autres pouvoirs adjudicateurs : oui
SECTION II : OBJET DU MARCHE
II.1) Description
II.1.1) Intitulé attribué au marché par le pouvoir adjudicateur
II.1.2) Type de marché et lieu d’exécution, de livraison ou de prestation : Services.
Catégorie de services no 12 : Services d’architecture ; services d’ingénierie et services intégrés d’ingénierie ;
services d’aménagement urbain et d’architecture paysagère ; services connexes de consultations scientifiques et
techniques ; services d’essais et d’analyses techniques.
Lieu principal de prestation : Quartier Haussonville Blandan - Site ARTEM, 54000 NANCY
Code NUTS : FR411
II.1.3) L’avis implique : un marché public
II.1.4) Informations sur l’accord-cadre :
II.1.5) Description succincte du marché ou de l’achat / des achats : Appel à candidatures pour un marché de
conception, de réalisation et d’insertion d’une oeuvre artistique au titre du « 1% artistique » dans le cadre de la
construction du site ARTEM/Institut Jean Lamour.
Procédure adaptée restreinte passée en application du Décret n° 2002-677 du 29 avril 2002 modifié par le décret
n° 2005-90 du 4 février 2005 (consolidé par une nouvelle version le 3 juillet 2010) relatif à l’obligation de
décoration des constructions publiques et précisant les conditions de passation des marchés ayant pour objet de
satisfaire à cette obligation, pris en application de l’article 71 du code des marchés publics.
II.1.6) Classification CPV (Vocabulaire Commun pour les marchés publics) : 45216110
II.1.7) Marché couvert par l’accord sur les marchés publics (AMP) : Oui
II.1.8) Division en lots : Non
II.1.9) Des variantes seront prises en considération : Non
II.2) Quantité ou étendue du marché
II.2.1) Quantité ou étendue globale : Conception et réalisation d’une oeuvre artistique au titre du 1% artistique
dans le cadre de la construction d’un site qui regroupe ARTEM, alliance de 3 écoles : une école d’ingénieurs -
Ecole Nationale des Mines de Nancy ; une école de management - ICN Business School- et une école d’art -
Ecole Nationale Supérieure d’Arts de Nancy- et l’Institut Jean Lamour (IJL), plate-forme européenne de
recherche et de développement en matériaux avancés. La proposition artistique devra être une création originale
contemporaine : il pourra être fait appel à toutes les disciplines artistiques dans le respect de la conception
paysagère et lumineuse existante.
II.2.2) Informations sur les options Options : Non
II.2.3) Reconduction
II.3) Durée du marché ou délai d’exécution
SECTION III : RENSEIGNEMENTS D’ORDRE JURIDIQUE, ECONOMIQUE, FINANCIER ET TECHNIQUE
III.1) Conditions relatives au contrat
III.1.1) Cautionnement et garanties exigés : Aucune clause de garantie financière ne sera appliquée.
III.1.2) Modalités essentielles de financement et de paiement et/ou références aux textes qui les
réglementent : Fonds propres et emprunts
III.1.3) Forme juridique que devra revêtir le groupement d’opérateurs économiques attributaire du
marché : Si l’artiste souhaite faire appel pour le projet, à un ou plusieurs autres artistes, la forme juridique sera le
groupement solidaire.
Il est interdit aux candidats de présenter plusieurs candidatures en agissant à la fois :

  • En qualité de candidats individuels et de membres d’un ou plusieurs groupements ;
  • En qualité de membres de plusieurs groupements. III.1.4) L’exécution du marché est soumise à d’autres conditions particulières : Non III.2) Conditions de participation III.2.1) Situation propre des opérateurs économiques, y compris exigences relatives à l’inscription au registre du commerce ou de la profession III.2.2) Capacité économique et financière Renseignements et formalités nécessaires pour évaluer si ces exigences sont remplies : Pour chaque membre du groupement, chiffre d’affaires réalisé durant les trois dernières années. III.2.3) Capacité technique Renseignements et formalités nécessaires pour évaluer si ces exigences sont remplies : - un curriculum vitae
  • une attestation de la Maison des Artistes, Agessa, N°Siret ou équivalent étranger
  • un dossier de références artistiques (visuels, revue de presse, etc) en version informatique et papier. III.2.4) Marchés réservés : III.3) Conditions propres aux marchés de services III.3.1) La prestation est réservée à une profession particulière : Oui Le candidat doit présenter les capacités professionnelles pour répondre au programme de la commande. III.3.2) Les personnes morales sont tenues d’indiquer les noms et qualifications professionnelles des membres du personnel chargés de la prestation : SECTION IV : PROCEDURE IV.1) Type de procédure IV.1.1) Type de procédure : Restreinte IV.1.2) Limites concernant le nombre d’opérateurs invités à soumissionner ou à participer : Nombre minimal envisagé : 3. Nombre maximal : 4 IV.1.3) Réduction du nombre d’opérateurs durant la négociation ou le dialogue : IV.2) Critères d’attribution IV.2.1) Critères d’attribution : Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères énoncés ci-dessous par ordre de priorité décroissante : 1. Qualité artistique du projet , 2. Adéquation au cahier des charges, 3. Respect de l’enveloppe budgétaire, 4. Respect des délais de réalisation de l’oeuvre IV.2.2) Une enchère électronique sera effectuée : IV.3) Renseignements d’ordre administratif IV.3.1) Numéro de référence attribué au dossier par le pouvoir adjudicateur : AVX/SD/ 1 % artistique IV.3.2) Publication(s) antérieure(s) concernant le même marché : Non IV.3.3) Conditions d’obtention du cahier des charges et des documents complémentaires ou du document descriptif IV.3.4) Date limite de réception des offres ou des demandes de participation : 3.06.2013 à 12h. ++++++++++++++++++++++++++++++ IV.3.5) Date d’envoi des invitations à soumissionner ou à participer aux candidats sélectionnés IV.3.6) Langue(s) pouvant être utilisée(s) dans l’offre ou la demande de participation : Anglais, Français. IV.3.7) Délai minimal pendant lequel le soumissionnaire est tenu de maintenir son offre Durée en jours : 150 (à compter de la date limite de réception des offres) IV.3.8) Modalités d’ouverture des offres SECTION VI : RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES VI.1) Il s’agit d’un marché à caractère périodique : VI.2) Le marché s’inscrit dans un projet/programme financé par des fonds communautaires : VI.3) Autres informations : CONTEXTE DU PROJET Initiant une démarche pionnière en Europe et constituant la plus grande réalisation universitaire en France, ce projet d’enseignement transdisciplinaire, reposant sur les compétences respectives et complémentaires des trois établissements (art et création, science et ingénierie, management), héritier de l’Ecole de Nancy, est également une aventure urbaine puisqu’il s’inscrit au coeur d’une ancienne friche militaire désormais ouverte sur le quartier et fait appel à des architectes de renommée internationale, conduits par la maîtrise d’oeuvre urbaine de l’agence Nicolas Michelin. À l’horizon 2016, ARTEM sera opérationnel dans un espace paysager ouvert sur la ville. Ce rapprochement favorisera l’intégration pédagogique et la mise en commun de services aux étudiants (maison des langues, médiathèque, amphithéâtres, maison de l’étudiant, restaurant universitaire...). En 2012 a été inaugurée la première phase de cette opération : les bâtiments de l’Ecole des Mines et de la maison des langues. Suit la construction de la nouvelle école d’art par l’équipe autrichienne Dietrich Untertrifaller dont la livraison est prévue pour 2015. Enfin, la dernière phase concernera la construction par l’agence Lipsky Rollet d’ICN Business School et des espaces partagés. Dans ce contexte, le projet devra s’inscrire dans le site en tenant compte de la hiérarchie des espaces et en veillant à respecter les qualités architecturales de chacune des constructions ainsi que leurs contraintes techniques et environnementales. Il devra également prendre en considération le contexte pédagogique et scientifique singulier dans lequel il se situe, c’est-à-dire :
  • diversité des cultures, décloisonnement des disciplines et fertilisation croisée, laboratoire d’idées et de recherche, responsabilité, exigence éthique et ouverture sociale, ancrage sociétal et entrepreneurial, émulation des facultés de création et d’innovation, enjeux régionaux, européens et internationaux Il s’agira donc de concevoir une proposition ambitieuse en tenant compte de l’ampleur de l’espace urbain et du concept de transversalité qui caractérise ce projet. Elle pourra inclure des créations singulières ou collectives. La conception de l’oeuvre devra tenir compte de la nécessité d’assurer la sécurité du personnel et des usagers des bâtiments, mais également garantir la pérennité de l’oeuvre et en faciliter son entretien ainsi que sa maintenance. Ce projet s’inscrira dans une ville propice à la création d’aujourd’hui et offrira une nouvelle opportunité de contribuer au développement du paysage artistique de Lorraine. MONTANT DE L’ENVELOPPE ALLOUÉE A CETTE OPÉRATION « 1% » Le montant de l’enveloppe est de 855.000 euro(s) TTC. Cette enveloppe comprend les honoraires de l’artiste (ou collectif artistique), les indemnités des artistes (ou collectif artistique) présélectionnés non retenus, les droits de diffusion et de formation, ainsi que tous les frais afférents à la réalisation, présentation et à l’installation de l’oeuvre. L’indemnité versée aux artistes (ou équipes d’artistes) présélectionnés non retenus est fixée à 12.000 euro(s) TTC. CONTENU DU DOSSIER DE CANDIDATURE En complément des documents listés précédemment, les dossiers de candidature devront contenir :
  • une lettre de candidature signée de l’artiste dans laquelle il déclare son intention de soumissionner et exprime ses motivations
  • une déclaration sur l’honneur dûment datée et signée pour certifier qu’il ne tombe pas sous le coup d’une des interdictions de soumissionner mentionnée à l’article 43 et 44 du code des marchés publics. MODALITES DE SELECTION DES CANDIDATURES ET DES PROJETS Après examen des dossiers de candidatures, le comité artistique proposera au maître d’ouvrage une présélection de 3 à 4 artistes (ou collectif artistique) au maximum, selon les critères suivants :
  • motivation pour le projet, adéquation de la démarche artistique avec la commande et le contexte de l’opération, références professionnelles. Les artistes (ou collectif artistique) présélectionnés auront à produire une esquisse de l’oeuvre proposée avec une note d’intention et un budget. A cet effet, ils recevront un cahier des charges détaillées, les plans architecte des projets d’urbanisation et de constructions et une visite du site sera organisée le 17 juillet 2013. Dans un délai d’environ 3 mois après l’annonce de leur présélection, chacun des candidats retenus remettra l’étude de son projet qu’il présentera oralement devant le comité artistique. Le comité artistique émettra un avis motivé sur le choix de l’artiste (ou collectif artistique) et établira un classement sur la base des critères énoncés au chapitre IV.2.1 du présent avis. Après avis du comité artistique, et décision du maître d’ouvrage, ce dernier désignera l’attributaire du projet. ENVOI DES CANDIDATURES Les dossiers de candidature, entièrement rédigés en langue française ou anglaise, devront parvenir sous enveloppe cachetée portant la mention « SOLOREM - 1 % ARTEM -Ne pas ouvrir ». Ils pourront être déposés contre récépissé ou transmis par voie postale par pli recommandé avec AR à l’adresse suivante : SOLOREM, 1, rue Jacques Villermaux, BP33730 NANCY, Cedex-FRANCE VI.4) Procédures de recours VI.4.1) Instance chargée des procédures de recours : Tribunal Administratif de Nancy, Place Carrière, 54000 NANCY, VI.4.2) Introduction des recours VI.4.3) Service auprès duquel des renseignements peuvent être obtenus concernant l’introduction des recours : Greffe du Tribunal de Nancy, Place Carrière, 54000 NANCY,

COMMANDE PUBLIQUE

Commande publique Rouen – Grand’Mare
Commande publique le projet d’une intervention artistique pour la Ville de Rouen,
sur la dalle centrale du quartier de la Grand’Mare, Hauts de Rouen. / ROUEN
Direction Régionale des Affaires Culturelles
Haute Normandie
Service Arts Plastiques
Commande publique pour la ville de Rouen
Quartier de la Grand’Mare
Appel à candidatures
Identification du commanditaire pour la phase d’étude :
Direction Régionale des Affaires Culturelles de Haute-Normandie (Drac)
Objet :
La Drac Haute-Normandie inscrit dans le cadre du dispositif de la
Commande publique le projet d’une intervention artistique pour la Ville de Rouen,
sur la dalle centrale du quartier de la Grand’Mare, Hauts de Rouen. L’œuvre envisagée devra inciter à l’arrêt, à la rencontre, et contribuer
à faire de la dalle un lieu incontournable. Le programme précis de la commande figure dans le cahier des charges en annexe.
Etudes :
A l’issue du présent appel à candidatures, trois candidats seront admis à développer les études d’un projet artistique. Pour cette phase,
chaque candidat admis recevra la somme totale de
5 000 euros. Cette somme globale, forfaitaire, fixe et non révisable, inclut tous les frais de conception et de fabrication des documents.
Les éléments constitutifs de l’étude (esquisse, maquette, tirages de travail ou autres) seront la propriété de l’Etat, Ministère de la Culture
et de la Communication et seront inscrits sur les inventaires du Fonds National d’Art Contemporain – Centre National des Arts Plastiques.
Le comité de pilotage se réserve le droit, si l’étude rendue est jugée manifestement insuffisante, de réduire ou supprimer cette indemnité.
Lors de cette phase d’étude, à l’automne 2013, chacun des trois artistes se verra proposé une exposition au Plot HR
(situé dans le quartier de la Grand’Mare),
lieu d’exposition et résidence d’artistes dépendant de l’ESADHaR (Ecole supérieure d’art et design Le Havre – Rouen).
Dossier de candidatures :
Rédigé en français, le dossier de candidature comprendra :

  • un curriculum vitae accompagné d’une biographie et, le cas échéant, des références bibliographiques,
  • un dossier artistique, comprenant un texte sur la démarche artistique du candidat et des visuels sur les œuvres ou projets qu’il a réalisés (20 visuels maximum),
  • et une note d’intention expliquant ses pistes de travail dans leurs grandes lignes et plus particulièrement la façon dont l’artiste ou l’équipe artistique envisage d’aborder les habitants, de recueillir et de traduire leurs perceptions e t leurs usages de l’espace concerné par la commande. Modalités de sélection des candidatures : Après examen des candidatures par le comité de pilotage de l’opération, les trois candidats admis à développer les études d’un projet seront invités à une présentation du site de la commande. Ils devront ensuite présenter, à l’occasion d’une audition devant le comité de pilotage dans un délai de six mois environ :
  • un document écrit, sonore, ou audiovisuel traduisant les échanges de l’artiste avec la population de la Grand’Mare, à propos de leurs représentations et de leurs usages de l’espace concerné par la commande, − un texte de présentation du projet, − un descriptif détaillé permettant de visualiser la proposition (esquisse, plan et, si possible, simulation 3D), − un dossier technique précisant sous différents angles le concept et la nature des interventions et les modalités pratiques de réalisation (matériaux, techniques employées, compétences associées, …) − un budget prévisionnel, comprenant honoraires et coûts de réalisation (montant total : 55 000 euros TTC) − un calendrier de réalisation, relatif aux travaux de fabrication et d’installation, − un cahier des charges précisant les modalités d’entretien ou de restauration, − tout autre élément permettant d’apprécier la qualité et la mise en situation du projet. Date prévisionnelle d’une audition des 3 candidats : décembre 2013. Date prévisionnelle de réalisation du projet : premier semestre 2014. Date et lieu d’envoi des candidatures : La date limite de réception des candidatures est fixée au 3.05.2013 à minuit. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Les dossiers de candidature sont à adresser à Drac Haute-Normandie A l’attention de Monsieur Jérôme Felin 7, place de la Madeleine 76172 ROUEN Cedex 1 Sous enveloppe portant la mention « Commande publique Rouen – Grand’Mare » - « Ne pas ouvrir » Renseignements : Jérôme Felin - Inspecteur-Conseiller arts plastiques - jerome.felin@culture.gouv.fr

PRIX

6 eme édition du Prix MAIF pour la Sculpture / PARIS
Nous recommandons aux candidats de :
– lire attentivement et dans leur intégralité le présent document et le règlement en annexe,
– ne pas attendre la date limite d’envoi des projets,
– prendre contact, si nécessaire, avec les responsables du projet mentionnés en fin de document.
Présentation du Prix et éligibilité
Depuis six ans, la MAIF s’est engagée aux côtés de la création contemporaine, dans le cadre
de sa politique de mécénat culturel. Elle fait ainsi vivre les valeurs de respect de la personne,
de solidarité et de tolérance qui lui sont chères. Elle considère l’art comme un lien social majeur
et propose une liberté de création aux artistes émergents qui souhaitent travailler un matériau
de référence dans l’histoire de l’art : le bronze, dans une logique contemporaine.
Forte de sa notoriété, la MAIF donne une forte résonance et une pérennité à ce prix unique en France.
Appel à candidature
édition 2013
Date limite de dépôt : 31.05. 2013
++++++++++++++++++++++++++
Les cinq lauréats du Prix MAIF pour la Sculpture ont été successivement :
Elsa Sahal, Brigitte Zieger, Françoise Petrovitch, Antoine Dorotte et Vincent Mauger.
PRIX MAIF POUR LA SCULPTURE 2013
Le Prix MAIF pour la Sculpture s’adresse aux artistes plasticiens émergents français
et francophones, résidant en France métropolitaine, qui souhaitent travailler pour la première fois
ce matériau noble et exigeant, auquel il est difficile d’accéder en raison
de sa complexité technique et des coûts de réalisation.
Il est destiné :
– aux artistes, quelle que soit leur pratique (peinture, installation, vidéo, photographie…),
qui souhaitent proposer, dans la ligne de leur parcours artistique, un projet contemporain
spécifiquement étudié pour une fonte en bronze ;
– aux sculpteurs qui n’ont jamais réalisé d’oeuvre en bronze et souhaitent
en avoir une première expérience dans une logique contemporaine.
De fait, le Prix MAIF pour la Sculpture ne s’adresse pas :
− aux artistes qui disposent déjà d’une grande renommée nationale ou internationale,
− aux sculpteurs ayant déjà une pratique régulière du bronze,
− aux sculpteurs qui souhaitent utiliser le bronze dans une logique et un savoir-faire « classiques »,
− aux artistes ne se situant pas dans le cadre précisé à l’article 3 du règlement.
Dossier de candidature
Pour participer, les artistes devront déposer un dossier de candidature (voir article 6 du règlement)
qui comprendra les éléments obligatoires suivants :
• La fiche d’inscription (annexe 1 du règlement) complétée de tous les documents annexes
rassemblés, soit une lettre d’intention, un curriculum vitae de l’artiste, une déclaration
sur l’honneur attestant qu’il est le seul auteur du projet ou de l’oeuvre soumise au jury (annexe 2 du règlement)
ainsi que les annexes 3 et 4 présentes dans le règlement.
• Le dossier de présentation complet du projet exposant la démarche de l’artiste, la présentation générale
et la description de l‘oeuvre (future ou existante), ainsi que des visuels en couleurs.
Il devra se présenter sous la forme d’un document imprimé (impression en couleurs si possible), saisi informatiquement,
au format A4, 15 pages au maximum (hors documents obligatoires d’inscription au concours signés)
et d’une version numérique (support type CD-ROM, clé USB), dans l’éventualité d’une nomination
et d’une exploitation du dossier sur le site internet du Prix.
Le règlement ainsi que les annexes indispensables à la constitution du dossier de candidature
sont téléchargeables sur le site www.maif.fr/prix-sculpture
Les dossiers de candidature devront être retournés au plus tard :
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
• par voie postale, avant le vendredi 31.05.2013 à minuit,
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
le cachet de La Poste faisant foi,
+++++++++++++++++++++++++
à Prix MAIF pour la Sculpture 2013
Agence L’Art en plus
Olivia de Smedt et Virginie Burnet - 18 rue du Moulin Vert - 75014 PARIS
• ou remis en mains propres, sur rendez-vous au 06 09 72 59 43 ou 06 87 77 75 54,
+++++++++++++++++++++++++++++
avant le vendredi 31.05.2013 à 12h.
+++++++++++++++++++++++++++
à l’agence L’Art en plus, 18 rue du Moulin Vert - 75014 Paris.
PRIX MAIF POUR LA SCULPTURE 2013
Le jury
Sous l’égide du président-directeur général de la MAIF, le jury est composé d’un panel
de personnalités représentatives et reconnues du monde de l’art contemporain et de la sculpture :
représentant d’institutions culturelles, artiste, critique, commissaire d’exposition, fondeur, enseignant d’art...
À partir de tous les dossiers reçus, le jury aura pour mission de sélectionner les projets nominés
(lors d’une première réunion) et le lauréat du Prix (lors d’une seconde réunion).
La composition du jury 2013 sera disponible sur le site internet www.maif.fr/prix-sculpture
dans le courant du mois de mars ainsi que sur la page Facebook du Prix.
Pour sélectionner les nominés et désigner le lauréat, le jury privilégiera principalement la créativité,
l’originalité et la pertinence de l’oeuvre dans la perspective d’une fonte en bronze et d’une exposition
auprès du grand public, ainsi que le regard neuf porté sur ce matériau, dans une logique
contemporaine (la liste des critères d’évaluation est disponible à l’article 7 du règlement).
Les étapes de la sélection
1. Premier jury, début juin 2013 (après clôture de l’appel à candidature)
• Examen et évaluation des candidatures et de l’éligibilité des projets par le jury.
À ce titre, ses membres se réservent le droit de contacter et/ou de rencontrer certains candidats
pour étayer leur jugement concernant les projets et leurs auteurs.
• Sélection des cinq projets nominés et publication de la liste sur le site
www.maif.fr/prix-sculpture et sur la page Facebook du Prix.
À l’issue de cette première délibération, les nominés devront réaliser une maquette
à l’échelle 1 de leur projet (réalisé en France) ainsi qu’une vidéo de présentation (d’une durée inférieure
à deux minutes).
Une présentation des artistes et des projets nominés sera mise en ligne sur le site du Prix MAIF
pour la Sculpture afin que les sociétaires MAIF élisent leur projet préféré.
2. Second jury, début septembre 2013
• Présentation obligatoire des maquettes à l’échelle 1 et des vidéos réalisés par les cinq
artistes nominés durant tout l’été.
• Désignation du lauréat par le jury qui tiendra également compte, pour sa décision finale,
de la consultation internet faite auprès des sociétaires MAIF.
3. Annonce du lauréat, début octobre 2013
Le Prix MAIF pour la Sculpture 2013 sera décerné officiellement au lauréat début octobre 2013
dans le cadre d’une soirée dans un lieu culturel parisien. À cette occasion, seront également
présentés les nominés et leur projet (calendrier et détails à consulter sur le règlement
et sur www.maif.fr/prix-sculpture). Les nominés devront impérativement être présents
à l’occasion de la remise du prix et se rendre éventuellement disponibles
dans les jours qui précèdent cette soirée pour rencontrer l’organisateur.
PRIX MAIF POUR LA SCULPTURE 2013
La dotation
Le lauréat bénéficiera :
• d’un exemplaire de son oeuvre fondue en bronze. L’artiste conservera le moule de l’oeuvre,
si un moule est créé à cette occasion, et la liberté du nombre de tirages à partir du troisième
(ces derniers restant néanmoins à sa charge).
Le second exemplaire reviendra à la MAIF qui en disposera pour l’exposer dans des lieux
d’exposition choisis et/ou dans ses propres locaux.
La MAIF restera propriétaire de son exemplaire et titulaire des droits de propriété intellectuelle
afférents à l’oeuvre (i.e. : à son exemplaire uniquement) ;
• d’un accompagnement technique spécifique de la part de la fonderie choisie ;
• d’une promotion médiatique, dans le cadre des relations presse et des partenariats médias
du Prix MAIF pour la Sculpture 2013, et rédactionnelle dans les supports de communication
de la MAIF ;
• d’une visibilité à l’occasion de la cérémonie de remise du prix et de l’exposition de l’oeuvre
dans le/les lieux sélectionnés par la MAIF ;
• de la réalisation du catalogue du Prix MAIF pour la sculpture 2013 qui présentera le lauréat
(son parcours, son oeuvre…) et les nominés de l’édition 2013.
Les dates clés
Réception des candidatures. du mardi 5 mars au vendredi 31 mai 2013.
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Début juin 2013
Première réunion de délibération du jury et choix des nominés.
Du 1er juillet au 7 septembre 2013
Les nominés réalisent leur maquette à l’échelle 1
et la vidéo de présentation de leur projet jusqu’au 31 août 2013.
Les sociétaires MAIF votent pour leur projet préféré sur le site internet du Prix MAIF
pour la Sculpture jusqu’au 7 septembre 2013.
Début septembre 2013
Seconde réunion de délibération du jury et choix du lauréat.
Début octobre 2013
Soirée de remise du Prix MAIF pour la Sculpture, à Paris.
De décembre 2013 à juin 2014
Réalisation de l’oeuvre lauréate en deux exemplaires.
À partir de l’été 2014
Exposition de l’oeuvre réalisée en bronze dans un ou des lieu(x) déterminé(s)
par la MAIF.
Informations complémentaires - Contacts
Pour toute information complémentaire sur le Prix MAIF pour la Sculpture, vous pouvez :
• Consulter les « 10 questions/réponses clés » sur le site du Prix MAIF :
www.maif.fr/prix-sculpture
• Adresser vos questions à l’adresse mail suivante :
prix-sculpture@maif.fr
• Contacter directement l’équipe du Prix MAIF pour la Sculpture :
Virginie Burnet : 06 87 77 75 54
Olivia de Smedt : 06 09 72 59 43


CONCOURS - ARTISTE ENSEIGNANT

14 professeurs (h/f) / NICE (3) - CERGY (4) - LIMOGES (2) - BOURGES (1) - DIJON (4).
MINISTťRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION
NOR : MCCB1302729A
Par arrêté de la ministre de la culture et de la communication en date du 11 février 2013, est autorisée au
titre de l’année 2013 l’ouverture d’un concours externe pour le recrutement
de professeur(e)s des écoles nationales supérieures d’art
du ministère de la culture et de la communication.
Le nombre de postes offerts est fixé à 14 répartis de la manière suivante :
1 professeur d’histoire des arts :
Affectation : Ecole nationale supérieure d’art Villa Arson de Nice.
3 professeurs de sciences humaines appliquées à l’art, au design et à la communication :
Affectation pour 2 postes : Ecole nationale supérieure d’art de Cergy.
Affectation : Ecole nationale supérieure d’art de Limoges.
3 professeurs de peinture, dessin, arts graphiques :
Affectation : Ecole nationale supérieure d’art de Cergy.
Affectation : Ecole nationale supérieure d’art de Bourges.
Affectation : Ecole nationale supérieure d’art Villa Arson de Nice.
1 professeur de sculpture, installation :
Affectation : Ecole nationale supérieure d’art de Dijon.
1 professeur de cinéma, vidéo :
Affectation : Ecole nationale supérieure d’art Villa Arson de Nice.
1 professeur d’infographie et création multimédia :
Affectation : Ecole nationale supérieure d’art de Dijon.
1 professeur d’espace sonores, musicaux et chorégraphiques :
Affectation : Ecole nationale supérieure d’art de Cergy.
1 professeur de design d’espace, scénographie :
Affectation : Ecole nationale supérieure d’art de Dijon.
2 professeurs de design d’objet :
Affectation : Ecole nationale supérieure d’art de Dijon.
Affectation : Ecole nationale supérieure d’art de Limoges.
Les caractéristiques des profils sont définies dans des fiches numérotées qui sont accessibles
par internet à
http://concours.culture.gouv.fr.
Les inscriptions se feront jusqu’au 28.03.2013,
++++++++++++++++++++++++++++++++++
prioritairement via internet (http://concours.culture.gouv.fr)
ou, en cas d’impossibilité d’accéder à internet, par le biais d’un dossier imprimé, demandé par courrier adressé
au ministère de la culture et de la communication, secrétariat général, service des ressources humaines,
sous-direction des politiques de ressources humaines et des relations sociales, département du recrutement,
de la mobilité et de la formation, pôle recrutement et parcours professionnels,
concours de professeurs des écoles nationales supérieures d’art,
182, rue Saint-Honoré, 75033 PARIS Cedex 01
(joindre une enveloppe de format 22,9 cm °- 32,4 cm, timbrée à 2,55 euros pour la métropole).
L’ensemble des pièces demandées lors de l’inscription pour constituer le dossier du candidat devra etre
retourné exclusivement par la poste, à l’adresse ci-dessus mentionnée,
au plus tard le 28.03.2013, le cachet de la poste faisant foi.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Aucune demande de dossier hors délai, aucun dossier posté hors délai ne pourra etre pris en considération.
L’examen des dossiers dans le cadre de l’épreuve d’admissibilité se déroulera à partir du mois d’avril 2013, à Paris.
Les épreuves d’admission se dérouleront à partir du mois de mai 2013, dans les écoles concernées par les recrutements.
Pour tout renseignement, les candidats doivent s’adresser au ministère de la culture et de la communication,
SG/SRH/SPRHRS/DRMF, pôle recrutement et parcours professionnels, 182, rue Saint-Honoré, 75033 PARIS Cedex 01.
coordination : Madame Sophie Devlamynck, téléphone : 01 40 15 87 85, sophie.devlamynck@culture.gouv.fr
CONDITIONS DE CANDIDATURE :
Les candidats doivent remplir l’une des conditions suivantes :
Être titulaire soit d’un diplôme sanctionnant au moins cinq années d’études supérieures, soit
d’un titre ou diplôme dont la liste est fixée par arrêté conjoint du ministre chargé de la culture et du
ministre chargé de la fonction publique.
Justifier d’une pratique artistique d’une durée minimum de huit années, correspondant à la
discipline d’enseignement présentée, appréciée par le ministre chargé de la culture après avis d’une
commission créée par arrêté du même ministre.
CONSTITUTION DU DOSSIER :
Chaque candidat fournit au moment de son inscription un
dossier comprenant, outre les éléments demandés pour son inscription administrative, son curriculum vitae,
une présentation écrite de son expérience antérieure et une présentation de ses oeuvres, travaux ou
recherches personnels. La présentation écrite consiste en une note détaillée de dix pages dactylographiées
au maximum présentant les travaux de recherche et de création du candidat.


OFFRE D’EMPLOI

recrute chargé de développement culturel (h/f) / DOUCHY LES MINES
Le Centre régional de la photographie Nord–Pas-de-Calais (CRP), créé en 1982, est une structure spécialisée
en photographie contemporaine et gérée par une association (loi 1901). Le Centre d’art, un véritable laboratoire
de recherche artistique et photographique, travaille avec des artistes et des photographes sur des projets spécifiques
souvent en lien avec le territoire du Nord–Pas-de-Calais. De nombreuses commandes photographiques marquent
son histoire et enrichissent d’année en année son fonds. Par son soutien actif à la création contemporaine, le CRP
encourage les artistes photographes à développer leurs recherches.
Le Centre est un lieu d’exposition qui interroge, au travers de sa programmation artistique et culturelle, sur la place de l’image
dans cette société et son rapport avec l’histoire. Tout au long de l’année le CRP organise des expositions
dans la galerie de l’ancienne poste de Douchy-les-Mines et hors les murs. Elles sont accompagnées par des cycles
de conférences et des rencontres-débats. Le CRP développe également une politique éditoriale.
Les projets de création s’inscrivent dans le territoire par la présence des artistes, des œuvres et des actions de pratique
et de création photographique ainsi que par la sensibilisation des publics.
Le soutien aux jeunes artistes photographes et la relation entre l’image photographique et les autres médias artistiques
(cinéma, vidéo, peinture, arts graphiques, performance, écriture…) est également un volet important du projet artistique du CRP.
www.centre-photographie-npdc.fr
Poste à pourvoir
Chargé(e) de développement culturel
Sous l’autorité de la directrice et en collaboration avec l’équipe. Poste à temps plein.
MISSIONS PRINCIPALES (par ordre d’importance)
1• MEDIATION – médiation et pédagogie à destination de tous les publics. Le chargé de développement
culturel conçoit et met en œuvre des outils pédagogiques et des actions de médiation et des ateliers
en collaboration avec la programmation artistique et les artistes.
2• ACTIONS DE DEVELOPPEMENT CULTUREL – en vue de la consolidation des projets existants et le développement
de nouvelles actions, cette mission sera menée en collaboration avec la direction.
Dans le cadre des responsabilités liées à la médiation et au développement culturel, le chargé de développement
culturel conçoit et met en place des actions pour élargir le programme du CRP à de nouveaux publics
avec de nouveaux partenaires (y compris européens) : organisation, coordination et mise en place de réunions,
relations avec des personnalités extérieures (conférences, réunions, convocations, préparation et rédaction
des dossiers, rapports annuels, comptes-rendus de réunions, logistique des actions in situ et hors les murs…),
rédaction des documents liés à la promotion des actions de développement culturel.
3• COMMUNICATION - rédaction de textes sur les actions liées aux publics, gestion des images pour la communication,
relecture de textes en vue de leur communication, newsletters, rédaction et relecture des documents d’information.
Gestion des contacts du CRP, fichier d’adresses, membres adhérents, etc.
4• ACCOMPAGEMENT POUR LA RÉALISATION DU PROJET ARTISTIQUE ET CULTUREL : suivi de la réalisation
du programme artistique et culturel et coordination des résidences d’artistes ainsi que des projets participatifs, conférences,
accueil des artistes en résidence (accueil, logistique, accompagnement, besoins matériels des artistes, réservations d’hôtels,
organisation de déplacements...), participation aux différents évènements organisés par le CRP,
accueil des publics, groupes sur rdv, visites commentées au CRP et hors les murs,
PROFIL
• BAC + 5, • 2 ans d’expérience dans un poste similaire,
• expérience du travail avec des artistes (secteur arts visuels et photographie/vidéo),
• capacités rédactionnelles et relationnelles, sens de l’organisation,
• excellente connaissance en histoire de l’art et plus particulièrement en photographie,
• maîtrise d’outils informatiques et sites internet, la connaissance des logiciels
de mise en page et de mise en ligne serait souhaitable (sur Mac),
• la pratique courante de l’anglais (écrit et parlé) est nécessaire.
Convention collective de l’Animation. Rémunération selon le profil, entre 2000 euros brut et 2150 euros brut.
Les candidatures et curriculum vitæ sont à faire parvenir avant le 15.05.2013
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
à : M. Guy Flodrops, président, Centre Régional de la Photographie Nord Pas-de-Calais,
Place des Nations, 59282 DOUCHY LES MINES.


OFFRE D’EMPLOI

recrute chargé des publics et de l’action culturelle (h/f) / LES ARQUES
Les Ateliers des Arques, un projet alliant art contemporain et monde rural.
Depuis 1988, date de sa création, les résidences pour artistes Les Ateliers des Arques ont été le théâtre de
nombreux projets. Située au coeur du monde rural, dans un petit village du Lot, la structure accueille chaque
année jusqu’à 10 artistes à l’occasion de projets de résidences annuelles.
Créée parallèlement au musée Zadkine, l’association a ainsi pour vocation d’accueillir, de soutenir,
d’accompagner la création contemporaine, de mettre à disposition des artistes des moyens logistiques,
techniques et financiers pour favoriser la recherche en arts plastiques. Nous menons également un certains
nombres de projets de médiation, éducation et sensibilisation à l’art contemporain au niveau local et régional.
www.ateliersdesarques.com
Placé sous l’autorité de l’Administrateur(trice) / Directeur(trice) de la structure, le/la chargé(e) des publics des
Ateliers des Arques est chargé(e) des relations avec les publics et de la conception et mise en oeuvre du
programme de médiation.
Principales missions et responsabilités :

  • Concevoir, planifier et mener à bien le programme de médiation autour du projet annuel de résidence, en collaboration avec les artistes et le commissaire d’exposition. Assurer l’accueil du public dans l’espace de présentation des oeuvres réalisées en résidence ;
  • Proposer, développer, mettre en oeuvre l’action culturelle le reste de l’année, par la mise en oeuvre d’actions de sensibilisation, d’éducation artistique et de médiation in-situ et hors les murs, afin d’identifier, sensibiliser et fidéliser les différents publics sur l’ensemble du territoire, en portant une attention particulière aux publics spécifiques ;
  • Concevoir les documents d’accompagnement des actions ;
  • Assurer la prospection, la création de partenariats et la gestion des calendriers d’actions ;
  • Développer, suivre et exploiter les études sur les publics, gérer les contacts dans le but d’élargir les publics ;
  • Participer à la mise en oeuvre du plan de communication, l’animer, le développer en collaboration avec l’Administrateur(trice) / Directeur(trice) ;
  • Participer au renouvellement et à l’enrichissement du fond de ressources documentaires. Le/la chargé(e) des publics et de l’action culturelle pourra être amené à participer aux autres activités de la structure (assistance à production, chantiers de désinstallation, …) et à certaines périodes, à travailler les week-ends et jours fériés. Formation :
  • Formation supérieure en médiation ;
  • bonne connaissance de l’art contemporain ;
  • excellente pratique rédactionnelle ;
  • anglais parlé, écrit, lu ;
  • maîtrise de la suite Office ;
  • expérience souhaitable. Compétences requises :
  • Aisance avec le public, pédagogie ;
  • aisance relationnelle, travail en équipe et capacité d’adaptation ;
  • capacités en communication ;
  • permis de conduire indispensable. CDD de 1 an (possible évolution en CDI) 20h/semaine Rémunération en fonction de la grille de la convention nationale de l’animation socio-culturelle Poste à pourvoir dès que possible Possibilité logement Candidature (lettre de motivation,CV détaillé) à adresser avant le 15.04.2013 ++++++++++++++++ à : Monsieur le Président, Association Les Ateliers des Arques Le Presbytère, 46250 LES ARQUES ou par email : ateliersdesarques@gmail.com

OFFRE D’EMPLOI

Bureau des Mésarchitectures / Didier Faustino recrute un rédacteur freelance. (h/f) / PARIS
Architecte et artiste, Didier Faustino travaille sur la relation entre le corps et l’espace.
Son approche est multiforme, de l’installation à l’expérimentation,
de la création d’œuvres plastiques subversives à celle d’espaces propices à l’exacerbation des sens.
Mission :
Sous la responsabilité d’un Directeur de projets en lien avec Didier Faustino,

  • Entretiens bimensuels avec Didier Faustino sur les projets artistiques et architecturaux de l’agence
  • Rédaction de textes descriptifs et sensibles sur chacun des projets selon une charte préalablement établie Profil recherché :
  • Bonne culture générale, connaissances solides en histoire de l’art et de l’architecture
  • Intérêt pour l’art contemporain
  • Disponibilité, autonomie, dynamisme, sens de l’écoute et du dialogue
  • Excellentes qualités rédactionnelles, orthographe irréprochable
  • Très bon niveau d’anglais Rémunération : - À définir Candidature :
  • Une lettre de motivation + un CV détaillé à adresser à l’attention de Monsieur Guillaume Viaud, Direction de projets Didier Faustino - 62 rue Tiquetonne - 75002 PARIS. Email : guillaume.viaud@mesarchitecture.com Date de fin de candidature : 15.04.2013. +++++++++++++++++++++++++++++

OFFRE D’EMPLOI

recrute attaché de presse / chargé des partenariats (h/f) / PARIS
Emploi en CUI-CAE à compter du 01 mars 2013
L’association d’innovation culturelle Les Voix Andalouses recherche à compter du 1er février 2013
un attaché de presse / chargé des partenariats (h/f) pour ses différents projets
culturels, notamment la mise en place de tremplins artistiques et les soirées Les Noubas d’Ici. Le ou la
candidat(e) devra être éligible au Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi (CUI-CAE).
Conformément aux dispositions du CUI-CAE, le contrat initial sera d’une durée de 6 mois et pourra
être renouvelé jusqu’à 24 mois. La durée hebdomadaire de travail sera de 26 heures rémunérées sur la
base du SMIC horaire.
Missions Principales :
Relations publiques : gestion des relations médias et partenaires, contact quotidien avec les médias
(Presse, radios, Télé et Internet).
Communication : Rédaction de communiqués et dossiers de presse, et mise en page des documents,
coordination de la diffusion.
Aide à la mise en oeuvre de la stratégie de communication digitale innovante et durable.
Partenariats : Recherche parrainage et mécénat auprès d’organismes publics et privés
Mise à jour et publication du contenu des sites web, réseaux sociaux (Facebook,Twitter, YouTube,
Viméo ….), et newsletter.
Organisation : Participation à l’organisation des évènements programmés, organisation de l’accueil
des artistes (restauration, hébergement, transports…) et des publics
Collaboration flexible et à long terme.
Temps partiel : CUI 26 h par semaine
Description du profil recherché :
o Formation en presse et/ou communication, ou expérience significative dans le domaine.
o Connaissance du spectacle vivant et du milieu culturel indispensables
o Carnet d’adresse apprécié
o Connaissance du milieu de la presse : communiqués, dossiers et revues de presse
o Bilingue anglais souhaité (parlé et écrit), français langue maternelle ou bilingue
o Maitrise informatique : aisance indispensable sur internet (moteurs de recherche, Web 2.0, réseaux
sociaux), outils de communication et bureautique (Word, Excel), Photoshop, In-design... notions
Wordpress appréciées.
o Rigueur et sens de l’organisation
o Capacité à travailler de manière autonome
o Sens du travail en équipe
o Aisance relationnelle et phoning.
o Goût du contact et de la communication Excellente capacité rédactionnelle
(MAÎTRISE DE DE L’ORTHOGRAPHE ET GRAMMAIRE IRRÉPROCHABLE).
o Connaissances en art, expérience graphique, goût de la culture et organisation d’événements.
Directeur Artistique : Monsieur BENHABIB
Contact :
Cécile Coudière - Les Voix Andalouses - 8 rue du Général Renault - 75011 PARIS.
01 43 66 42 72 - contact@les-voix-andalouses.com - www.lesnoubasdici.com


OFFRE D’EMPLOI

recrute coordinateur-animateur (h/f) / ACIGNÉ
Poste à pourvoir au mois de mai 2013
Lettre de motivation et CV, à envoyer exclusivement
par mail cinema-35@orange.fr
à l’attention de Monsieur le Président
au plus tard le 15.04.2013
++++++++++++++++++++
Employeur
Association CinéMA35, association regroupant
des salles de cinéma d’Ille et Vilaine et ayant pour objectif :
de promouvoir le cinéma au travers des salles d’Ille et Vilaine.
de soutenir et de proposer des animations à destination des salles adhérentes.
de mettre en place des actions de formation ;
de créer les conditions favorables au développement d’actions communes entre les adhérents.
de défendre les intérêts matériels ou moraux de ses adhérents auprès
de toutes personnes ou sociétés en rapport d’activités avec eux…
poste
Sous l’autorité du Président, le/la Coordinateur-animateur/trice assure la coordination
et l’animation du projet associatif, en étroite collaboration avec le Conseil d’Administration
et les salles de cinéma adhérentes
Missions du/de la Coordinateur/trice
Animer et participer à la planification des opérations nécessaires
à la bonne marche du projet et à son développement.
Prendre part activement à la gestion globale, au suivi administratif et comptable.
Participer à l’élaboration des documents d’aide à la décision.
Mettre en œuvre les stratégies de développement afin
de réaliser les missions qui sont décidées par le Conseil d’Administration.
Entretenir les différents partenariats institutionnels, associatifs, privés, médiatiques…
Participer à la rédaction sous des formes adaptées
des conventions et des dossiers de demandes de subventions.
Développer et maintenir le site Web de l’association.
Compétences et aptitudes souhaitées
Autonomie opérationnelle, savoir prendre des initiatives,
Rigueur et discrétion,
Etre en capacité d’adaptation, savoir travailler en équipe et favoriser les échanges,
Respect des interlocuteurs et écoute.
Savoir utiliser les outils informatiques (tableurs, traitement de textes, PAO…),
Savoir animer des équipes dans un rôle de coordination,
Savoir planifier des étapes et des tâches,
Savoir synthétiser et analyser,
Savoir rendre compte,
Savoir s’adapter à ses interlocuteurs afin d’ajuster sa communication,
Avoir une bonne connaissance du milieu de l’exploitation cinématographique.
Une formation en gestion de projets culturels cinématographiques
et/ou des expériences professionnelles équivalentes
Modalités
Contrat à durée indéterminée
Période d’essai de 2 mois renouvelable 1 fois
Poste basé à Acigné au siège de l’association (Ille et Vilaine)
Temps de travail : 35h hebdomadaire, disponibilité certains soirs et week-ends
Rémunération : 1 600 euros brut mensuel
Permis B et voiture indispensables
Association CinéMA35 - 1 bis rue de Calais - 35690 ACIGNÉ
02.99.62.29.18 - cinema-35@orange.fr


STAGE

Stage, missions de médiation (h/f) / TOULOUSE
Festival international d’art de Toulouse
Centre d’art et photographie de Lectoure ¬ 8 cours Gambetta - 32700 LECTOURE
www.centre-photo-lectoure.fr
Festival international d’art de Toulouse (ex Printemps de septembre)
du 24 mai au 23 juin 2013
Ce festival, connu depuis 2001 sous le nom de Printemps de septembre à Toulouse, fait peau
neuve et devient le festival international d’art de Toulouse qui aura lieu du 24 mai au 23 juin
2013. Les organisateurs de ce festival confient au Centre d’art et photographie de Lectoure le
soin de mettre en oeuvre le dispositif de médiation pour lequel est proposé à une douzaine
d’étudiants un stage de 4 semaines durant le festival. Après un temps de formation, les
étudiants assureront des missions de médiation telles que des visites commentées scolaires
et adultes, des médiations libres sur les lieux d’exposition etc.
Déroulement du stage
Préparation et formation
Du 24 au 29 mai 2013, les stagiaires seront autant que possible dispensés de médiations afin de
pouvoir participer à des temps de préparation et de formation répartis entre temps de
travail sur la programmation et rencontres avec des professionnels et artistes.
Médiations pendant le festival
A partir du 29 mai et ce jusqu’au 21 juin, les stagiaires conduiront en semaine des visites
commentées pour le public scolaire du premier degré (maternelles et primaires). Plus
ponctuellement, ils seront amenés à assurer des médiations libres sur certain lieux
d’exposition et des visites tout public en semaine et les week-ends. Ils pourront être aussi
associés aux visites-ateliers assurés par des intervenants plasticiens.
Bilan et évaluation
A la fin du festival, les stagiaires sont conviés à participer à une réunion qui aura pour but
de faire une évaluation et un bilan qualitatif des actions menées.
Profil souhaité des stagiaires :

  • Etre étudiant(e) en Arts plastiques, Arts appliquées, Histoire de l’Art, Médiation culturelle, Ecole des Beaux Arts ou tout autre formation dans le domaine de la culture
  • Avoir une bonne connaissance de l’art contemporain
  • Avoir le sens du contact avec le public Indemnisation : une indemnité forfaitaire de 436 euros par stagiaire est prévue Conditions : Ce stage ne peut être effectué que si l’étudiant est entièrement disponible du 24 mai au 23 juin et s’il peut obtenir une convention de stage auprès de son école ou université à ces dates. Contact : Si cette proposition de stage vous intéresse, envoyez un une lettre de motivation et un cv (au format Pdf) à l’attention de Dominique Blanc d.blanc@centre-photo-lectoure.fr Seulement en cas d’urgence, vous pouvez contacter Dominique Blanc au 06 52 65 32 09.

APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

résidence de trois mois / ISSOUDUN
Les résidences d’artistes soutenues par la Direction Régionale des Affaires Culturelles, la Région
Centre, la ville d’Issoudun et la Communauté de communes, ont pour objectif de permettre à des
artistes de se consacrer à un projet artistique et de développer des animations,
notamment en direction d’un public jeune.
La date limite de réception ou de remise des dossiers est fixée au 11.05.2013.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Description de l’atelier
* Cette résidence d’artiste a la particularité d’être en relation étroite avec le musée de
l’Hospice Saint-Roch, dont la vocation est de montrer l’art contemporain dans ses
salles d’exposition, d’en assurer la découverte et la compréhension par le public le
plus large possible.
* Le musée d’Issoudun assurera le suivi de la résidence, du contrat passé avec l’artiste
ainsi que la publication liée au travail réalisé durant celle-ci.
* La ville d’Issoudun assume le fonctionnement technique de cet atelier et apporte
l’assistance technique maximum pour son bon déroulement.
* la durée de la résidence est de trois mois maximum.
Les sessions se dérouleront durant le second semestre 2013
* Le temps de présence de l’artiste à l’atelier sera établi par convention.
Le lieu
* L’atelier-résidence est un appartement et un lieu de travail indépendants, au coeur de
la ville. Il est situé rue de la Triperie, à proximité du musée et du parc, de la gare.
* Il comprend un lieu de travail de 100m2, avec atelier, galerie, dépôt, mezzanine,
un logement meublé de 78 m2 avec séjour, chambre à l’étage, et une cour privative.
* L’atelier est à la disposition de l’artiste qui pourra y amener le matériel nécessaire à
sa création.
* Atelier et logement sont mis gratuitement à la disposition de l’artiste par la commune.
Equipement
* Un ordinateur Mac OS 9.2 – disque dur 640 Mo (ram) ; 34 Go.
Logiciels : Photoshop 7.0 – Illustrator 1.0 – In design 2.0 – Acrobat 5.0
Imprimante couleur Epson Stylus/1290
Scanner Epson Perfector 2450
* Boîte à outils complète et matériel électrique de bricolage (perceuse, scie sauteuse,
visseuse électrique, ponceuse, …)
La Bourse
Le montant de l’aide maximum d’une résidence comprend :
* Une bourse de résidence de 3200 euros
* 30 % de la bourse sont versés à la signature de la convention
de résidence, soit 960 euros
* Les 70% restants soit 2240 euros, étant échelonnés mensuellement durant le séjour
en deux fractions.
* Des frais de fonctionnement plafonnés à 450 euros par mois (hébergement, défraiement, frais de
communication autour de la résidence)
Projet de l’artiste
* Aucun programme n’est imposé à l’artiste
* Tous les types d’expressions artistiques sont acceptés
* Proposition d’un projet précis pour les trois mois de résidence à Issoudun
* Le travail personnel devra conduire en fin de résidence, à une présentation sur place et/ou à
une publication.
* Le projet inclut une démarche d’action culturelle en direction des publics différents,
notamment avec des écoles.
Dossier de candidature
* La lettre de motivation évoquant le projet pour l’atelier-résidence et tout document
permettant une explication supplémentaire du projet.
* Un curriculum vitae
* Un dossier sur les créations antérieures de l’artiste (photographies, illustrations....)
Après la sélection, chaque dossier sera renvoyé à l’artiste.
La commission de sélection est composée de :
* De représentants de la ville
* D’un représentant de chaque partenaire financier
* De deux personnes ayant une compétence en matière d’arts plastiques
Musée de l’Hospice Saint-Roch - Candidature Résidence d’artiste
B.P. 150 - 36105 ISSOUDUN cedex - 02 54 21 25 62 / 01 76
museepublic@issoudun.fr - www.issoudun.fr


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

résidence de 2 mois / LACHAPELLE SOUS CHAUX
Dans le cadre de son appel à projets culturels « Mon village et l’artiste »
le Parc naturel régional des Ballons des Vosges
développe sur son territoire des résidences d’artistes en milieu rural.
Thématique : la place de chacun
Durée de la résidence : 2 mois
Périodes : du 9 octobre au 9 novembre au printemps 2014 (1mois)
Hébergement : dans un gîte rural (2 à 4pers)
Bourse à la création : 5000 euros (cachet de l’artiste, matériaux et défraiements)
Les artistes devront être porteur d’une recherche qui intègre une dimension de médiation,
de partage et de rencontres afin de relever le défi suivant :
« artistes et habitants imaginent ensemble une société où chacun
rencontre son voisin pour un monde plus solidaire et convivial ».
Seul ou en collectifs les artistes seront amenés à se questionner sur une thématique,
définie au préalable, par la commune d’accueil.
appel à résidence en intégralité : www.parc-ballons-vosges.fr rubrique culture et patrimoine.
http://www.parc-ballons-vosges.fr/culture_patrimoine/actualites//
extrait de l’appel à résidence
dépôt des dossiers au plus tard le 10.06.2013
++++++++++++++++++++++++++++++++++
10 juin 2013 : retour des candidatures
5 juillet 2013 : les artistes présélectionnés présentent leurs démarches artistiques
à la Maison du Parc au comité de sélection
Juillet/Aout 2013 : annonce des résultats aux candidats
9 septembre au 9 octobre 2013 : première phase de résidence
15 septembre 2013 : présence du ou des artistes lors du vide grenier (1er contact avec les habitants)
5 octobre 2013 : présentation de l’état d’avancement du projet
Printemps 2014 : seconde période de résidence
Fin de la 2nde période de résidence 2014 : présentation d’un rendu finalisé à la population
Pour tout renseignement veuillez contacter Priscilla JACQUOT, chargée d’études
en développement culturel, 03 89 77 90 28 - p.jacquot@parc-ballons-vosges.fr


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

résidence de 2 mois / AUBURE
Dans le cadre de son appel à projets culturels « Mon village et l’artiste »
le Parc naturel régional des Ballons des Vosges
développe sur son territoire des résidences d’artistes en milieu rural.
Thématique : cheminement
Durée de la résidence : 2 mois
Périodes : du 9 septembre au 9 octobre au printemps 2014 (1mois)
Hébergement : dans un appartement
Bourse à la création : 5000 euros (cachet de l’artiste, matériaux et défraiements)
Les artistes devront être porteur d’une recherche qui intègre une dimension de médiation,
de partage et de rencontres afin de relever le défi suivant :
« artistes et habitants imaginent ensemble une société où chacun rencontre
son voisin pour un monde plus solidaire et convivial ».
Seul ou en collectifs les artistes seront amenés à se questionner sur une thématique,
définie au préalable, par la commune d’accueil.
appel à résidence en intégralité : www.parc-ballons-vosges.fr rubrique culture et patrimoine.
http://www.parc-ballons-vosges.fr/culture_patrimoine/actualites//
extrait de l’appel à résidence
CALENDRIER INDICATIF
dépôt des dossiers au plus tard le 10.06.2013
++++++++++++++++++++++++++++++++++
5 juillet 2013 : les artistes présélectionnés présentent leurs démarches
artistiques au comité de sélection
Juillet/Aout 2013 : annonce des résultats aux candidats
9 octobre au 9 novembre 2013 : première phase de résidence
9 novembre 2013 : présentation de l’état d’avancement du projet
Printemps 2014 : seconde période de résidence
19 juillet 2014 : présentation d’un rendu finalisé à la population
Pour tout renseignement veuillez contacter Priscilla JACQUOT, chargée d’études
en développement culturel, 03 89 77 90 28 - p.jacquot@parc-ballons-vosges.fr


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Maison des arts Georges Pompidou, « Résidences aux Maisons Daura » / CAJARC
La date limite de réception ou de remise des dossiers est fixée au 14.08.2013.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
appel à résidence en intégralité :
et FICHE D’INSCRIPTION À RETOURNER
http://www.magp.fr/mad_modalites_fr.htm
extrait de l’appel à résidence
LES ATELIERS
Au niveau 0, la grande salle ouverte sur la rue sert alternativement d’atelier
ou de salle de présentation publique,
de même que la salle voûtée en mezzanine. Espaces de dialogue et d’exploration didactique,
ils servent de lieu de réception pour des groupes d’enfants et d’adultes lors d
es rencontres autour des artistes résidents.
Le niveau 2 comprend l’atelier multimédia équipé
de deux ordinateurs et de logiciels de traitement
d’images et de sons, de graveur, scanner et imprimante.
Au même niveau, un vaste atelier lumineux,
équipé avec des tables de travail, chaises et évier.
LES ÉQUIPEMENTS
Les artistes peuvent utiliser un véhicule de type kangoo
pour les déplacements liés à leur travail.
Le planning d’utilisation du véhicule est géré par la coordinatrice.
Il existe également
une liaison bus Cahors/Saint-Cirq-Lapopie/Cajarc/Figeac
pour tous les trajets personnels.
Les artistes résidents ont également accès au téléphone
(appels limités à la France, numéros fixes)
et à Internet pendant leur séjour.
L’ALLOCATION DE RÉSIDENCE
Chaque artiste résident perçoit une allocation forfaitaire
pour l’indemnisation des frais non directement pris en charge,
notamment la nourriture. Cette allocation s’élève à 3000
euros pour les séjours de printemps (3 mois) et à 1500 euros
pour les séjours plus courts à l’automne (6 semaines). Les frais
d’aller-retour domicile/Saint-Cirq-Lapopie sont indemnisés à
hauteur de 200 euros sur production des titres de transports. La
participation aux frais de production se fait par le biais d’une
enveloppe mutualisée afin de permettre des réponses adaptées
aux besoins. Tous les coûts en communication autour de la
résidence sont pris en charge par l’association (publicité, cartons
d’invitations, réceptions, publications, catalogues, mailing,
vernissages) et ses partenaires.
http://www.magp.fr


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Résidence suddenly 01 - 17/07/2013 / BEAUCHERY-SAINT-MARTIN
Un dossier de présentation complet de la résidence Suddenly ainsi que le dossier de candidature
sont téléchargeables sur le site residencesuddenly.com
Résidence Suddenly est une résidence d’art et de recherche, indépendante et internationale fondée en 2010
par les artistes Camille Debray et Laurent Isnard.
Située en Seine-et-Marne (77) dans le petit village de Beauchery-Saint-Martin à 100 km de Paris,
chaque été l’ancienne ferme devient un espace expérimental fédérant artistes, théoriciens et curators.
Ses objectifs et son format sont renouvelés d’une année à l’autre afin de répondre
au mieux aux exigences de la création contemporaine.
> Note d’intention
Camille Debray invite Marianne Derrien, commissaire d’expositions et critique d’art indépendante à co-diriger cette quatrième édition.
Avec Mélanie Legas, chargée de production, ils forment l’équipe de coordination.
Cette année, la résidence Suddenly s’intéresse aux pratiques transcuratoriales : artistes intégrant le commissariat à leur pratique,
commissaires et théoriciens proposant des modalités originales questionnant les enjeux de l’exposition.
Six artistes, théoriciens et commissaires cohabiteront et travailleront ensemble 17 jours et à plein temps.
Suddenly s’articule autour d’un travail en commun où les notions d’échange et de recherche sont centrales.
Les productions théoriques et plastiques des résidents sont à la fois outils et vecteurs du déroulement de ce temps de travail.
Le rôle de l’équipe de coordination est d’assurer le bon fonctionnement de la résidence et d’impulser des axes de recherche.
Elle définit un cadre de travail original et orchestre la résidence en proposant des “règles du jeu”.
> Etoile manquante
Ainsi, pour sa 4ème édition, la Résidence Suddenly active les champs de force entre artistes et commissaires.
Gravitant autour de la question de l’exposition, leurs rapports s’avèrent complexes. Parfois complémentaires,
l’antagonisme intrinsèque de leur démarche ouvre un dialogue prolifique.
Artistes et commissaires collaborent, observent leurs démarches respectives et prennent position.
Certaines expositions sèment le trouble : sans commissaires, sans artistes, sans oeuvres ou encore sans auteurs.
L’exposition est-elle devenue objet de conflits ? Certains systèmes mis en place sont-ils plus légitimes ?
Le spectateur est pris à parti, et peine parfois à se repérer dans cet espace d’investigation dynamique qu’est devenue l’exposition.
Phénomène récent, le commissaire d’exposition tient aujourd’hui une position forte dans la cosmologie de l’art contemporain.
Le “canon curatorial” semble insaisissable. En quête d’identité, chacun tente de dessiner les contours d’une profession qui s’invente.
Une position parfois obscure, aux facettes multiples.
Au delà de la question de statut et d’identité liée à une profession émergent les enjeux artistiques de l’exposition.
Certains artistes brouillent les pistes, scintillent eux aussi au coeur de la nébuleuse curatoriale.
Puisque penser l’exposition est indissociable de la production artistique, elle est parfois envisagée
comme matériau et s’inscrit dans une démarche globale, rayonnement d’un tout.
La pluralité des pratiques curatoriales s’avère motrice et force de proposition
engendrant une réflexion vivante aux enjeux tangibles, une histoire en train de s’écrire.
> Conditions
L’appel à candidature est ouvert à toute personne ayant achevé ses études, sans restriction d’âge, ni de nationalité.
Les candidatures doivent présenter un intérêt particulier pour les questions curatoriales et de production
et à mener un travail en commun.
En outre, il sera demandé d’établir un regard transversal et critique à l’égard de ces domaines.
Les résidents sont invités à s’impliquer activement tant dans les recherches artistiques
que dans la vie et les tâches quotidiennes de Suddenly.
La résidence offre l’hébergement,
l’utilisation des ateliers techniques,
une communication soutenue
ainsi que l’organisation d’événements publics.
Une aide collective à la production est prévue pour les réalisations.
Sous réserve de subventions,
les transports seront défrayés à hauteur maximale de 100 euros par personne
et les repas couverts par la résidence.
Enfin, les participants s’engagent à être présent pendant les deux semaines consécutives et à temps plein.
Une convention devra être signée par les futurs résidents.
> Calendrier
> L’appel à candidature est ouvert jusqu’au dimanche 12 mai 2013 inclus.
> Un jury de professionnels se réunira pour étudier les candidatures fin mai.
> Les résultats seront communiqués par e-mail et la liste des candidats sélectionnés
pourra être consultée sur le site residencesuddenly.com.
> La résidence se tiendra du lundi 1er au mercredi 17 juillet 2013 inclus.
Plusieurs rencontres publiques seront programmées sur place ainsi que des visites hors les murs.
> Un événement de restitution sera organisé à l’automne 2013 dans un lieu d’art à Paris.
> Candidature
Les candidatures doivent être envoyées au plus tard dimanche 12.05.2013
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
par mail à : residence.suddenly@gmx.com
Le dossier PDF doit réunir dans cet ordre précis :

  • Le PDF “Candidature Suddenly 2013” dûement complété (télécharger le dossier de candidature sur le site de la résidence).
  • Un CV
  • Un portfolio d’un maximum de 20 pages (ou documents textes pouvant contribuer à l’appréciation de vos recherches) - Un dessin d’une exposition fantasmée accompagné d’un court descriptif. Tout dossier incomplet ou dans un autre format informatique ne sera pas pris en compte.

APPEL A RESIDENCE MISSION

appels à candidatures pour des résidences-mission d’artistes à des fins d’éducation artistique.
Ces appels s’inscrivent dans le programme Contrat local d’éducation artistique ( CLEA ) et concerne les artistes :

  • des arts plastiques / DUNKERQUE http://www.cndp.fr/crdp-lille/souslepreau/IMG/pdf/appel_a_candidatures_arts_plastiques_CUD.pdf extrait Période et durée de la résidence La durée de la résidence-mission est de quatre mois, soit 16 semaines, du 15 janvier au 15 mai 2014. Conditions financières et moyens mis à disposition L’artiste sélectionné(e) bénéficie d’une allocation de résidence d’un montant de 12 000 euros net (allocation calculée sur la base de 3 000 euros net/mois) pour 4 mois de présence, prise en charge par la direction régionale des affaires culturelles du Nord Pas-de-Calais (DRAC) et la communauté urbaine de Dunkerque. La date limite de dépôt des dossiers, version papier (un exemplaire) et version numérique, est le vendredi 26.04.2013. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Informations CLEA Contacter Charlotte Kherzane, coordinatrice C.L.E.A. Dunkerque Grand Littoral Tél. : 03.28.24.54.26 / clea@cud.fr
  • de l’image animée (cinéma, audiovisuel, multimédia) / DUNKERQUE http://www.cndp.fr/crdp-lille/souslepreau/IMG/pdf/appel_a_candidatures_image_animee_CUD.pdf extrait Période et durée de la résidence La durée de la résidence-mission est de quatre mois, soit 16 semaines, du 15 janvier au 15 mai 2014. Conditions financières et moyens mis à disposition L’artiste sélectionné(e) bénéficie d’une allocation de résidence d’un montant de 12 000 euros net (allocation calculée sur la base de 3 000 euros net/mois) pour 4 mois de présence, prise en charge par la direction régionale des affaires culturelles du Nord Pas-de-Calais (DRAC) et la communauté urbaine de Dunkerque. La date limite de dépôt des dossiers, version papier (un exemplaire) et version numérique, est le vendredi 26.04.2013. +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Informations CLEA Contacter Charlotte Kherzane, coordinatrice C.L.E.A. Dunkerque Grand Littoral Tél. : 03.28.24.54.26 / clea@cud.fr
  • et des arts appliqués (design, mode, graphisme) / DUNKERQUE http://www.cndp.fr/crdp-lille/souslepreau/IMG/pdf/Appel_a_candidatures_arts_appliques_CUD.pdf extrait Période et durée de la résidence La durée de la résidence-mission est de quatre mois, soit 16 semaines, du 15 janvier au 15 mai 2014. Conditions financières et moyens mis à disposition L’artiste sélectionné(e) bénéficie d’une allocation de résidence d’un montant de 12 000 euros net (allocation calculée sur la base de 3 000 euros net/mois) pour 4 mois de présence, prise en charge par la direction régionale des affaires culturelles du Nord Pas-de-Calais (DRAC) et la communauté urbaine de Dunkerque. La date limite de dépôt des dossiers, version papier (un exemplaire) et version numérique, est le vendredi 26.04.2013. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Informations CLEA Contacter Charlotte Kherzane, coordinatrice C.L.E.A. Dunkerque Grand Littoral Tél. : 03.28.24.54.26 / clea@cud.fr

Le territoire concerné est, dans le département du Nord, celui de la communauté urbaine de Dunkerque Grand Littoral.
Il est à noter que chaque appel à candidatures intègre, dans sa rédaction, un cahier des charges détaillé.


APPEL A RESIDENCE MISSION

AUTEURS ET/OU ILLUSTRATEURS POUR LA JEUNESSE (h/f) / NORD PAS DE CALAIS
appel à candidatures, en direction des auteurs et/ou illustrateurs pour la jeunesse,
pour une résidence-mission d’artiste à des fins éducatives
ou d’action culturelle relevant du programme Artiste Rencontre Territoire scolaire (A.R.T.S) :
http://www.cndp.fr/crdp-lille/souslepreau/IMG/pdf/Residence_mission_ARTS_Plan_Lecture_2013-2014_Lille_Lomme_Hellemmes.pdf
Le territoire concerné est celui que constituent les villes d’Hellemmes, Lille et Lomme, dans le département du Nord.
Chaque appel à candidatures intègre, dans sa rédaction, le cahier des charges relatif à la résidence-mission.
extrait
PÉRIODE ET DURÉE DE LA RÉSIDENCE
La période de résidence, à proprement parler, est prévue :

  • du 18 novembre au 15 décembre 2013
  • puis du 27 janvier au 18 avril 2014 (vacances scolaires incluses : 22 février-9 mars). Il s’agit donc d’une résidence de 4 mois avec interruption du 16 décembre 2013 au 26 janvier 2014) à raison de 5 à 6 jours par semaine. CONDITIONS FINANCIÈRES ET MATÉRIELLES
  • L’artiste retenu (e) bénéficie d’une allocation de résidence d’un montant total de 12 000 euros net (allocation calculée sur la base de 3 000 euros net par mois) prise en charge par la direction régionale des affaires culturelles du Nord Pas-de-Calais PROCÉDURE À SUIVRE POUR LA CANDIDATURE Quelques rappels ou précisions : Peut donc faire acte de candidature tout (e) créateur (trice) de livres pour la jeunesse en langue française, de fiction comme documentaire, et publiés à compte d’éditeur. Le travail du (de la) candidat(e) se situe dans le domaine de l’écriture et/ou de l’illustration (dessin, photographie, peinture, collage, etc.). Le (la) candidat (e) doit déjà avoir à son actif une production conséquente, et être en mesure de s’impliquer pleinement dans ce type particulier d’action que représente la résidence-mission. Il ou elle doit maîtriser l’usage oral de la langue française. Le permis de conduire est souhaité sans être toutefois obligatoire puisque les trois villes associées, Lille- Lomme-Hellemmes, sont bien desservies par les transports en commun (TRANSPOLE). Les éléments à fournir sont : – une lettre de motivation, – un curriculum vitae, – une biographie – un dossier artistique présentant des projets d’édition et d’animation (ateliers, expositions, spectacles, etc. ainsi que la démarche artistique de l’artiste-candidat(e)) – une bibliographie et une liste des oeuvres / travaux disponibles à des fins de diffusion N.B. Il n’y a pas de projet à produire, ce présent appel à candidatures faisant déjà état d’un projet précis aux phases bien définies. La lettre de motivation peut, par contre, évoquer certaines des pistes que l’artiste-candidat(e) envisage de proposer aux équipes de professionnels rencontrées en vue de la co-réalisation de gestes artistiques. L’ensemble du dossier (sous format PDF) est à adresser pour le 5.04.2013. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ par envoi électronique uniquement à l’adresse suivante : clechaux@mairie-lille.fr Dans le cas où l’artiste souhaite enrichir cet envoi d’un DVD ou d’un CD pour les oeuvres ou des documents audiovisuels, il ou elle le précise dans son envoi électronique et adresse ces pièces, par voie postale à l’adresse suivante : Bibliothèque municipale Jean Lévy - service Plan lecture, 32-34 rue Edouard Delesalle - 59 000 LILLE Le comité de sélection (composé de représentants des villes associées, de la D.R.A.C., de l’E.N.) sera en mesure d’annoncer le nom de l’artiste retenu(e) le 21 mai 2013 au plus tard. POUR PLUS D’INFORMATIONS Madame Céline LECHAUX : clechaux@mairie-lille.fr coordinatrice du Plan lecture de la Ville de Lille ou Madame Muriel CHARLET-ANDRIEU : mcharlet@mairie-lille.fr référente de l’action culturelle du Plan Lecture de la Ville de Lille Bibliothèque municipale Jean Lévy - Téléphone : 03.59.08.36.58

MARCHE PUBLIC

Marché de maîtrise d’oeuvre muséographique (scénographie, graphisme et éclairage)
d’une exposition bilingue intitulée provisoirement « grands singes »
dans la salle d’exposition temporaire Museum National d’Histoire Naturelle / PARIS
Type procédureAvis d’appel public à concurrence (Proc.Adapt.)
Référence13M12
Identifiant système245883
CatégorieService
Date envoi publication20/03/2013Source : http://www.e-marchespublics.com
Date et Heure limite de dépôtCandidature : 16/04/2013 à 16h.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Nom et adresse officiels de l’organisme acheteur :
Museum National d’Histoire Naturelle
Correspondant : Service de la commande publique, 57 rue cuvier, 75005 Paris,
tél : 0140798131, fax : 0140795610, courriel : marches@mnhn.fr,
adresse internet : http://mnhn.e-marchespublics.com,
Le pouvoir adjudicateur n’agit pas pour le compte d’autres pouvoirs adjudicateurs.
Principale(s) Activité(s) du pouvoir adjudicateur :
Éducation Recherche
Objet du marché :
Marché de maîtrise d’oeuvre muséographique (scénographie, graphisme et éclairage) d’une exposition
bilingue intitulée provisoirement « grands singes » dans la salle d’exposition temporaire
de la grande galerie de l’Évolution (octobre 2014 à juillet 2015).
L’exposition est prévue pour être ensuite adaptée en partie en une version itinérante.
Type de marché de services : 27
• Objet principal : 92521100
Lieu d’exécution :
Mnhn, 36, rue geoffroy saint-hilaire, 75005 Paris
L’avis implique un marché public.
Caractéristiques principales :
Le présent marché est passé dans le cadre d’une procédure adaptée restreinte
en application de l’article 28 et 30 du code des marchés publics.
Des variantes seront-elles prises en compte : non.
La procédure d’achat du présent avis est couverte par l’accord sur les marchés publics de l’OMC : oui.
Prestation divisée en lot : non
Modalités essentielles de financement et de paiement et/ou références aux textes qui les réglementent :
Financement sur ressources propres de l’établissement
Le règlement sera effectué par mandat administratif sur production de factures établies après attestation du service fait.
Délai global de paiement : 30 jours.
Forme juridique que devra revêtir le groupement d’opérateurs économiques attributaire du marché :
Le groupement qui serait attributaire du marché pourra prendre la forme
d’un groupement solidaire ou conjoint avec mandataire solidaire.
Langues pouvant être utilisées dans l’offre ou la candidature : francais
Unité monétaire utilisée, l’euro.
Conditions de participation :
• Critères de sélection des candidatures :
L’ensemble des conditions de participation est décrit dans le document d’appel à candidature.
• Capacité économique et financière - références requises :
L’ensemble des conditions de participation est décrit dans le document d’appel à candidature.
• Capacité technique - références requises :
L’ensemble des conditions de participation est décrit dans le document d’appel à candidature.
Justifications à produire quant aux qualités et capacités du candidat :
Autres renseignements demandés :
• L’ensemble des conditions de participation est décrit dans le document d’appel à candidature.
Nombre minimal de candidats admis à présenter une offre : 1
Nombre maximal de candidats admis à présenter une offre : 5
Critères objectifs de limitation du nombre de candidats :
Au stade de l’offre, les 4 candidats non retenus receverons une indemnité forfaitaire de 2500 euros ttc
Critères d’attribution :
Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères énoncés dans le cahier des charges
(règlement de la consultation, lettre d’invitation ou document descriptif).
Type de procédure :
Procédure adaptée
Date limite de réception des candidatures : 16/04/2013 16h.
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Autres renseignements :
Numéro de référence attribué au marché par le pouvoir adjudicateur / l’entité adjudicatrice : 13M12
Conditions de remise des offres ou des candidatures :
L’avis est accessible sur http://www.e-marchespublics.com
Le dossier et la remise des candidatures par voie électronique sont également accessibles
sur http://www.e-marchespublics.com ou (http://mnhn.e-marchespublics.com).
Pour les modalités de remise des candidatures,
se référer au document d’appel à candidature ou aux conditions générales de la plateforme.
Adresse auprès de laquelle des renseignements d’ordre administratif et technique peuvent être obtenus :
Nom de l’organisme : Muséum national d’histoire naturelle, Correspondant :
Service de la commande publique, 57 rue cuvier - cp 23, 75005 PARIS,
tél : 0140798131, fax : 0140795610, courriel : marches@mnhn.fr,
adresse internet : http://www.e-marchespublics.com
Adresse auprès de laquelle les documents peuvent être obtenus :
Nom de l’organisme : Muséum national d’histoire naturelle,
Correspondant : Service de la commande publique, 57 rue cuvier - cp 23, 75005 PARIS,
fax : 0140795610, courriel : marches@mnhn.fr, adresse internet : http://www.e-marchespublics.com
Adresses à laquelle les offres / candidatures / projets / demandes de participation doivent être envoyées :
Nom de l’organisme : Muséum national d’histoire naturelle, Correspondant :
Service de la commande publique, 57 rue cuvier - cp 23, 75005 Paris,
tél : 0140798131, fax : 0140795610, courriel : marches@mnhn.fr, adresse internet : http://www.e-marchespublics.com
Instance chargée des procédures de recours :
Nom de l’organisme : Tribunal administratif de paris, 7, rue de jouy, 75181 Paris cedex 04
Précisions concernant le(s) délai(s) d’introduction des recours :
Les candidats évincés peuvent introduire, soit un recours en référé précontractuel
(avant la signature du marché) sur le fondement de l’article l551-4 du code de justice administrative,
soit un référé contractuel (après la signature du contrat) sur le fondement de l’article l551-13 du code justice administrative.
en outre, avant la conclusion du marché, ils peuvent introduire un recours pour excès de pouvoir
contre la décision de rejet de leur candidature ou de leur offre, ou contre les actes détachables du marché dans
un délai de deux mois suivant la notification ou publication de la décision attaquée conformément aux
dispositions de l’article r421-1 du code de la justice administrative, après la signature du marché et
dans un délai de recours de plein contentieux contestant la validité du marché ou de certaines
de ces clauses qui en sont divisibles. cet avis prendra la forme d’un avis d’attribution publié
sur les mêmes supports que le présent avis. le code de justice administrative
est consultable sur le site : www.legifrance.gouv.fr


MARCHE PUBLIC

Le présent marché a pour objet la conception scénographique et le suivi
de réalisation de la scénographie de l’exposition d’art contemporain
qui prendra place dans la salle des gens d’arme de la Conciergerie / PARIS
Article 1 - Acheteur
1-1-Nom et adresse du pouvoir adjudicateur
Centre des monuments nationaux
Hotel de Sully
62, rue Saint Antoine
75186 Paris Cedex 04
Identification de l’entité responsable du marché
Centre des monuments nationaux
Direction du développement culturel et des Publics -
Département des manifestations culturelles
62, rue Saint-Antoine
75 186 Paris cedex 04
( 01.44.61.20.35
1-2-Type de pouvoir adjudicateur
Le Centre des monuments nationaux est un établissement public à caractère administratif, placé
sous la tutelle du Ministère de la Culture et de la Communication.
Le pouvoir adjudicateur est représenté par le Président du Centre des monuments nationaux.
Article 2 - Objet de la consultation
2-1-Objet du marché
Le présent marché a pour objet la conception scénographique et le suivi de réalisation de la scénographie de l’exposition
d’art contemporain qui prendra place dans la salle des gens d’arme de la Conciergerie (Paris).
Les prestations sont décrites dans les différentes pièces du présent dossier de consultation des entreprises.
2-2-Procédure de passation
La consultation est passée en application de l’article 28 du Code des marchés publics.
2-3-Forme du marché
Le marché est traité pour partie à prix global et forfaitaire.
Article 3 - Dispositions générales
3-1-Forme juridique de l’attributaire
A l’issue de l’attribution du marché, le pouvoir adjudicateur imposera la forme d’un groupement solidaire conformément
à l’article 51 VII du Code des marchés publics.
Le pouvoir adjudicateur interdit aux candidats de présenter leurs offres en agissant à la fois en qualité de candidats
individuels et de membres d’un ou plusieurs groupements, conformément à l’article 51-VI-1 du Code des marchés publics.
3-2-Variantes
Les variantes ne sont pas autorisées.
3-3-Visite des lieux
Préalablement à la rédaction de son offre, il est fortement conseillé au candidat d’effectuer une visite libre des lieux.
Afin d’accéder gratuitement au monument, il convient de prendre contact avec Madame Isabelle Chalet
isabelle.chalet@monuments-nationaux.fr préalablement à la visite.
Article 4 - Dossier de consultation
4-1-Contenu du dossier de consultation
Le dossier de consultation comporte les documents suivants :

  • le présent Règlement de la Consultation (R.C.),
  • le Cahier des Clauses Particulières (CCP) et ses annexes : F Annexe 1 : liste indicative des œuvres exposées. F Annexe 2 : accès et livraison de la Conciergerie F Annexe A : photographies de la salle d’exposition, F Annexe B : plans des lieux et des accès, F Annexe C : protection et nettoyage des espaces, F Annexe D : coupe longueur salle des gens d’armes, F Annexe E : coupe longueur vers cuisine.
  • La décomposition du prix global et forfaitaire (DPGF)
  • les imprimés DC1 et DC2, 4-2-Mise à disposition du dossier de consultation par voie électronique Conformément à l’article 56 du Code des marchés publics, le dossier de consultation est à retirer gratuitement par les candidats jusqu’à la date limite de remise des offres sur la plateforme dématérialisée PLACE (Place des achats de l’Etat) à l’adresse suivante : https://www.marches-publics.gouv.fr/ Ou directement via le lien suivant : https://www.marches-publics.gouv.fr/?page=entreprise.EntrepriseAdvancedSearch&AllCons&refConsultation=102847&orgAcronyme=f5j Les soumissionnaires pourront s’authentifier sur le site et notamment indiquer une adresse courriel électronique permettant de façon certaine une correspondance électronique notamment pour l’envoi d’éventuels compléments, précisions ou rectifications. 4-3-Modification de détail au dossier de consultation Le Centre des monuments nationaux se réserve le droit d’apporter, au plus tard huit (8) jours avant la date limite fixée pour la réception des offres, des modifications de détail au dossier de consultation. Les candidats doivent alors répondre sur la base du dossier modifié et/ou complété, sans pouvoir élever aucune réclamation à ce sujet. Si, pendant l’étude du dossier par les candidats, la date limite pour la remise des offres est reportée, la disposition précédente est applicable en fonction de cette nouvelle date. Article 5 - Présentation des candidatures et des offres 5-1-Documents à produire Toutes les pièces doivent être signées par une personne habilitée à engager la société, le signataire doit donc être mentionné sur le K-bis de la société, ou à défaut disposer d’un pouvoir de signature. Pour justifier de ces capacités professionnelles, techniques et financières, le soumissionnaire peut demander que soient également prises en compte les capacités professionnelles, techniques et financières d’un ou de plusieurs sous-traitants. Dans ce cas, il doit justifier des capacités de ce ou ces sous-traitants et du fait qu’il en dispose pour l’exécution du marché. Le soumissionnaire produit les mêmes documents concernant le sous-traitant que ceux exigés des soumissionnaires par l’acheteur public. En outre, pour justifier des capacités de ce ou ces sous-traitants pour l’exécution du marché, le soumissionnaire produit soit le contrat de sous-traitance, soit un engagement écrit du ou des sous-traitants. En cas de groupement, le soumissionnaire joindra pour chaque membre du groupement l’intégralité des pièces et justificatifs mentionnés ci-après (hormis la lettre de candidature qui est signée par tous les membres du groupement sur le même document). Un même soumissionnaire ne doit pas être à la fois candidat individuel et membre d’un ou plusieurs groupements. Pour les soumissionnaires non établis en France, ces soumissionnaires doivent fournir les attestations similaires au regard des règles de droit d’effet équivalent. Les dossiers des candidats doivent comporter une seule enveloppe contenant deux pochettes distinctes. 1) Les documents relatifs à la candidature :
  • DC1 « Lettre de candidature » complétée, datée et signée ;
  • DC2 « Déclaration du candidat » complétée ;
  • la déclaration du chiffre d’affaires global et le chiffre d’affaires concernant l’objet du présent marché, réalisé au cours des trois derniers exercices,
  • Pour apprécier leurs compétences et leurs moyens les candidats remettront un dossier comportant une présentation du candidat ou de l’équipe candidate (composition des moyens humains, CV)
  • Une déclaration indiquant l’outillage, le matériel et l’équipement technique dont le prestataire dispose.
  • le dossier de références concernant des prestations similaires dans lequel figurent les renseignements suivants : étendue et montant des marchés, période d’exécution et le destinataire public ou privé.
  • le cas échéant, pouvoir habilitant le signataire des documents à engager la société.
  • la copie du ou des jugements prononcés, en cas de redressement judiciaire ; Conformément à l’article 45-III alinéa 2 du Code des marchés publics, les sociétés créées récemment qui ne sont pas en mesure de produire les pièces exigées, peuvent justifier de leurs capacités professionnelles, techniques et financières par d’autres moyens équivalents à ceux listés par l’arrêté du 28 aout 2006 fixant la liste des renseignements et des documents pouvant être demandés aux candidats aux marchés passés par les pouvoirs adjudicateurs. 2) Les documents relatifs à l’offre : Les candidats auront à produire un dossier complet comprenant les pièces suivantes complétées, datées et signées par le représentant qualifié de l’entreprise candidate : • Le Cahier des Clauses Particulières (C.C.P.), complété, daté et signé par le représentant qualifié de l’entreprise candidate, • La Décomposition de Prix Global et Forfaitaire (D.P.G.F.) dûment renseignée, datée et signée par le représentant qualifié de l’entreprise candidate, • Un mémoire artistique et technique dument signé comprenant notamment :
  • Une note d’intention relative à la thématique de l’exposition et à l’occupation des espaces • Un relevé d’identité bancaire ou postal original. 5-2-Langue de rédaction des offres Les offres doivent être rédigées en langue française. 5-3-Unité monétaire L’unité monétaire est l’euro. 5-4-Conditions d’envoi ou de remise des plis Date limite de remise des plis : 05/04/2013 à 12h. +++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Remise des plis sur support papier : Les candidats transmettent leur proposition sous pli cacheté portant la mention suivante : NOM DE L’ENTREPRISE CANDIDATE MAPA « EXPOSITION ART CONTEPORAIN » NE PAS OUVRIR Envoi postal CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX Direction du développement culturel et des Publics Département des manifestations culturelles 62, rue Saint-Antoine 75186 Paris Cedex 04 Les mentions suivantes devront figurer sur l’enveloppe d’expédition : « MAPA EXPOSITION ART CONTEMPORAIN - NE PAS OUVRIR » Dépôt par porteur CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX Direction du développement culturel et des Publics Département des manifestations culturelles 62, rue Saint-Antoine 75186 Paris Cedex 04 Le département des manifestations culturelles est ouvert de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 16h30 du lundi au vendredi. Les dossiers qui parviendraient après la date et l’heure limite fixée au présent règlement de la consultation ainsi que ceux parvenus sous enveloppe non cachetée ne seront pas retenus et seront renvoyés à leur auteur. Les envois sont acheminés sous la seule responsabilité des candidats et à leurs frais. Le Centre des monuments nationaux ne peut être tenu responsable du dépassement du délai de remise des offres. Remise des plis par voie électronique : Conformément aux dispositions de l’article 56 du Code des marchés publics, le pouvoir adjudicateur autorise la transmission des candidatures et des offres des entreprises par voie électronique à l’adresse suivante : https://www.marches-publics.gouv.fr/?page=entreprise.EntrepriseAdvancedSearch&AllCons&refConsultation=102847&orgAcronyme=f5j et dans les conditions techniques suivantes : Les propositions doivent être transmises dans des conditions qui permettent d’authentifier la signature du candidat selon les exigences posées aux articles 1316 à 1316-4 du Code civil et de l’arrêté NOR : EFIM1222915A du 15 juin 2012 relatif à la signature électronique dans les marchés publics. La transmission doit pouvoir faire l’objet d’une date certaine de réception et d’un accusé de réception électronique. Les plis transmis par voie électronique sont horodatés. Article 6 – Examen des candidatures et jugement des offres 6-1- Examen des candidatures Sur la base des pièces produites par les candidats à l’appui de leurs candidatures, ces dernières sont examinées au regard de leurs capacités professionnelles, techniques et financières. 6-2- Jugement des offres Le jugement des offres sera effectué dans les conditions prévues à l’article 53 du Code des marchés publics au moyen des critères suivants : Les critères retenus, pour le choix de l’offre économiquement la plus avantageuse, sont :
  • Valeur technique de l’offre : 70% La note sur la valeur technique sera appréciée au vu du mémoire technique remis par le candidat et notée selon les sous-critères suivants : Sous-critères Pondération Cohérence de la note d’intention avec le contenu du synopsis et propositions esthétiques 50 points Respect des exigences de conservation et de sécurité des œuvres au regard des caractéristiques techniques des mobiliers proposés 20 points
  • Prix : 30% Des précisions ou des compléments quant à la teneur de l’offre des candidats peuvent être demandés par le pouvoir adjudicateur. Attribution du marché : Conformément à l’article 46 du code, le candidat, auquel il est envisagé d’attribuer le marché, doit produire, s’il ne l’a pas déjà fait dans son offre, les pièces mentionnées à l’article D.8222-5 du code du travail (candidats établis en France) ainsi que les attestations et certificats délivrés par les administrations et organismes prouvant qu’il a satisfait à ses obligations fiscales et sociales (liasse 3666 et URSSAF ou Noti2). Le candidat établi ou domicilié à l’étranger produit les documents mentionnés à l’article D.8222-5 du code du travail. Le candidat dispose alors d’un délai maximum de 7 jours calendaires à compter de la réception de la demande du pouvoir adjudicateur pour fournir ces éléments. Article 7 - Renseignements complémentaires Les candidats souhaitant obtenir des renseignements complémentaires sur les pièces constitutives du dossier de consultation, peuvent le faire par écrit au plus tard huit (8) jours avant la date limite de remise des offres. Les demandes doivent parvenir sur la plateforme des achats de l’Etat (PLACE) Chaque demande de renseignement fait l’objet d’une réponse écrite au plus tard six (6) jours avant la date limite fixée pour la réception des offres. La demande de renseignement et sa réponse sont diffusées à l’ensemble des candidats.

CONCOURS

Concours international de création en porcelaine / LIMOGES
La Ville de Limoges lance la troisième édition de son concours international
de création en porcelaine, initié en 2009
dans le cadre de l’exposition internationale de céramique.
Les oeuvres réalisées seront exposées durant l’été 2014 à l’hôtel de Ville de Limoges.
Destiné aux artistes et designers de tous pays, sans limite d’âge,
ce concours concerne la conception et la réalisation
d’une oeuvre originale (référence déposée par décret n°78-141 du 8 février 1978),
permettant à la fois de valoriser les propriétés techniques innovantes
et le savoir-faire traditionnel de la porcelaine de Limoges.
Les oeuvres créées devront respecter certaines conditions techniques (ensemble
de l’oeuvre achevée et installée, en une pièce unique ou plusieurs éléments, devant s’intégrer dans
un espace maximum d’un volume de 1 m3 ou une surface de 1 m2 maximum).
Le thème et la forme sont au choix de l’artiste.
L’objectif principal est de promouvoir la création et l’innovation propres à la porcelaine de Limoges.
Un comité technique constitué notamment de porcelainiers de Limoges effectuera une sélection des projets sur dossiers.
Les artistes sélectionnés pourront réaliser leurs oeuvres
en résidence d’artistes à Limoges avec les entreprises et manufactures
de porcelaine et les écoles d’art, partenaires de la Ville de Limoges.
Deux créations seront primées à l’issue de ce concours.
Le premier prix sera de 10 000 euros et le deuxième de 5 000 euros.
Le règlement du concours et le formulaire d’inscription peuvent être téléchargés ou envoyés sur demande.
Les candidatures sont à envoyer par courrier à :
Monsieur le Maire de la Ville de Limoges
Concours international de création en porcelaine 2014
Service du Développement touristique
Place Léon Betoulle – 87031 LIMOGES cedex 1.
A http://www.ville-limoges.fr/index.php/fr/component/content/article/1647?layout=actualites

  • Le règlement du concours
  • Le formulaire d’inscription La date limite de réception ou de remise des dossiers est fixée au vendredi 17.05.2013 à 12h +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Renseignements en français et anglais Françoise Tintou - francoise_tintou@ville-limoges.fr

OFFRE D’EMPLOI

recherche médiateur culturel (accueil des publics et chargé de la médiation de l’exposition) / (h/f) SAINT BRIEUC
Résidence administrative : Saint-Brieuc
Taux d’emploi : Temps plein exigé
Astreintes particulières :

  • travail les week-ends et jours fériés. 2 jours de repos hebdomadaire.
  • grande disponibilité et permis VL
  • port de charges (mobilier léger) Description de la mission : Sous l’encadrement de la directrice de la Culture, des Sports et de la Vie Associative et de la chargée de coordination du site de Rohannec’h, en collaboration avec l’équipe temporaire, le médiateur culturel aura en charge l’accueil des visiteurs, la préparation des outils et la médiation de l’exposition proposée dans le cadre de la manifestation estivale du site départemental de Rohannec’h à Saint-Brieuc. La saison sera dédiée cette année à la présentation de projets d’art contemporain dans l’espace public favorisant l’implication des citoyens, réalisés dans le cadre du programme « Nouveaux commanditaires » de la Fondation de France. Description des tâches : L’agent sera chargé de : − assister la chargée de coordination, en amont et en aval de la manifestation, dans la gestion logistique du projet et du site − concevoir et réaliser les outils de médiation et assurer des visites et/ou ateliers auprès de publics diversifiés − assurer l’accueil du public sur le site et la médiation de l’exposition pendant la saison − participer à la mise en place d’actions culturelles, le cas échéant − assister l’équipe pour le montage et le démontage des expositions − participer à l’évaluation du projet (étude des publics). L’agent sera formé en matière de sécurité des publics (réglementation ERP) et participera, en équipe, à la gestion logistique quotidienne de la villa. L’agent sera formé en matière de sécurité des publics (réglementation ERP). Qualifications et qualités souhaitées : − formation dans le domaine culturel et connaissances, goût avéré pour les domaines de l’architecture, le patrimoine ou/et l’art contemporain (master dans le champ culturel ou écoles d’art) − expériences en accueil des publics et médiation culturelle − sens de l’organisation avéré, ponctualité, rigueur − excellentes qualités relationnelles : sens de l’accueil, du service public, de la concertation − autonomie sur le poste, capacités avérées à travailler en équipe et à rendre compte Contrat à durée déterminée de 5 mois. Prise de fonctions entre le 15 avril et le 2 mai 2013. Adresser votre lettre de motivation accompagnée d’un curriculum vitae avant le 5.04.2013. ++++++++++++++++++ à l’attention de Monsieur le Président du Conseil Général, uniquement par courriel à : letournelclaire@cg22.fr Pour tous renseignements, s’adresser à Madame Claire LETOURNEL, chargée de coordination à la Villa Rohannec’h au 02 96 77 32 96 /06 30 01 36 50 letournelclaire@cg22.fr.