Appels du 23 novembre 2007

Grenoble - Villers-sur-Port - Fougères - Valenciennes - Brest


nous vous transférons cet appel à projet

Dans le cadre d’un projet d’embellissement de l’écran antibruit de l’échangeur autoroutier du
Rondeau/Rocade (A480-rocade sud) dirigé par la Metro, Sztukart lance un appel à projet artistique
pour la réalisation d’une fresque couvrante (sous forme de peinture, photographie, installation, autre).
La palissade comporte deux faces de 400m de longueur et de 2m de hauteur. La face sud
longe la piste cyclable qui relie Echirolles aux berges du Drac et à Seyssins. Cette face surplombe
l’A480 et de ce fait est très visible par les automobilistes en provenance de gap.
La face nord est accessible en voiture uniquement, très visible pour les arrivants de la ville de
Grenoble en direction de Chambéry.

L’oeuvre devra répondre aux critères suivants :

  • évoquer des thèmes en relation avec l’emplacement et l’usage du site (lien, passage, identité, autre)
  • être appréhendable par le plus large public possible,
  • être de caractère pérenne, non éphémère, privilégiant la matière plutôt que le virtuel.

Le candidat devra posséder un intérêt et des compétences particulières pour la médiation
auprès des jeunes riverains ; la pertinence pédagogique du projet sera fortement valorisée puisque
une partie du projet s’appuiera sur un travail de médiation auprès de la population.

L’artiste retenu pour la réalisation de cette fresque travaillera en étroite relation avec l’équipe
de l’association Sztukart qui le suivra et l’accompagnera dans la réalisation technique et la médiation
avec les riverains et les différents partenaires.
Un artiste indépendant, des artistes collaborant pour le projet ou un collectif d’artistes déjà
constitué peuvent concourir.

Le budget est estimé à 40 000 euros TTC pour les fournitures et autres sous-traitants ou matériaux
et à 12 000 euros TTC pour l’indemnité de l’artiste.

La réalisation se déroulera en deux phases : (début des travaux mi-février)

  • réalisation de la face Nord (côté autoroute).
  • réalisation de la face Sud (côté piste cyclable) doit se réaliser en lien avec la population riveraine.

La sélection se déroulera en deux temps :

  • 11 décembre 2007 à 16h : date butoir de retour des candidatures
  • 13 décembre : réunion du comité de présélection qui choisira 4 projets parmi les candidatures.
  • 11 janvier 16h00 : date butoir de retour des projets finalistes (projet détaillé : maquette et/ou croquis, méthodologie pédagogique, budget et fiche technique détaillés, échéancier adapté…)

Les quatre artistes dont le projet a été présélectionné se verront indemnisés à
hauteur de 1000 euros TTC.

  • 15 janvier : réunion du comité de sélection qui choisira un artiste parmi les projets des 4 finalistes. (le comité de sélection sera composé d’élus et de techniciens des villes de Seyssins et d’Echirolles et de la Metro) Sztukart - Association loi 1901 - 22 rue Charrel - 38000 GRENOBLE - Fax. 04 76 07 50 83 - 06 27 08 68 04 - www.sztukart.com

Documents à fournir pour la présélection : (un exemplaire papier et un numérique)

  • curriculum vitæ détaillé et book du travail artistique.
  • Lettre d’intention sur le projet envisagé (et tous documents permettant de mieux comprendre le projet : images, maquette, images 3D, etc)
  • Lettre d’intention méthodologique et pédagogique pour investir les jeunes riverains sur le projet (côté piste cyclable). (les dossiers seront renvoyés aux candidats sur simple demande si il est accompagné d’une enveloppe affranchie au tarif en vigueur à l’adresse du candidat) Toute candidature incomplète ne pourra pas être étudiée.

Une vidéo du support à peindre en l’état actuel est disponible sur www.youtube.com/sztukart.
Nous tenons des photographies du site et le cahier des charges précis à la disposition des candidats
sur simple demande auprès de l’association.

Les dossiers sont à envoyer par la poste à : Association Sztukart - 22 rue Charrel - 38000 GRENOBLE
Ou déposés à l’attention de l’association Sztukart à : Cap Berriat - 15 rue Jacquet - 38000 GRENOBLE
Pour plus de renseignements : www.sztukart.com / www.la-metro.org
contactez : Ingrid Mansier - 06 27 08 68 04 - projet@sztukart.com


nous vous transférons cet appel à résidence

Appel à candidature : Résidence d’Artiste Amalgame 2008

La résidence d’artiste Amalgame, mise en place par la Communauté de Communes Agir Ensemble à Villers-sur-Port, offre aux artistes contemporains un espace de travail et de création. Coordonnée par l’association Atelier d’Eveil et de Création Artistique - Aéca - cette résidence de trois mois, est répartie d’avril à septembre 2008. Soutenue par la Drac Franche-Comté et le Fonds Régional d’Art Contemporain de Franche Comté, la structure a déjà accueilli trois artistes plasticiens en 2005, 2006 et 2007. La résidence participe à l’enrichissement de la vie culturelle locale et poursuit ainsi sa démarche de sensibilisation à l’art contemporain. Cet espace est conçu comme une occasion de rencontres et d’échanges entre l’artiste, le territoire, ses acteurs et la population locale. La création d’œuvre(s), qui pourra résulter de cette interaction avec le territoire, sera le point d’orgue du travail accompli en résidence. En concertation avec l’artiste, des rencontres sont organisées ponctuellement sur le territoire et des interventions auprès des écoles (15h maximum) sont prévues. Le Frac Franche-Comté, partenaire de la résidence offre un espace d’exposition ou d’intervention à l’issue de la résidence, en région. Selon la nature de l’œuvre, une exposition ou une présentation au terme de la résidence est organisée sur le territoire de la résidence. Aussi, une publication est éditée présentant le travail mené par l’artiste au cours de la résidence.

Les conditions générales : L’association Aéca, met à disposition de l’artiste :

  • la rémunération de cession de droits d’exposition de 2 000 euros
  • une prise en charge des frais de déplacements inhérents au travail accompli en résidence plafonnée à 500 euros
  • une bourse de création est allouée sur la base d’un projet présenté à l’association ; cette bourse plafonnée à 6 000 euros est à répartir entre la production et la publication. Son montant sera défini lors de la présentation du projet de l’artiste à l’Aéca.
  • Au terme de la résidence, l’association Aéca se réserve la possibilité de pouvoir disposer de l’œuvre durant une période de 18 mois pour toute exposition sur le territoire ; en cas de vente de l’œuvre, les frais de production engagés sont remboursés à l’association ; un contrat spécifiera l’ensemble de ces conditions.

Alexandra Michon, médiatrice culturelle, est présente sur le site pour assurer, l’accueil, la mise en place et la coordination de la résidence.

Le dossier de candidature comporte :

  • un dossier illustré et un curriculum vitae concis présentant le travail de l’artiste en format papier, que la résidence est autorisée à dupliquer, accompagné si possible d’une édition
  • une note présentant les motivations de la candidature
  • un justificatif d’adhésion à la Maison des Artistes sécurité sociale ou à l’Agessa

Les dossiers sont à envoyer avant le 3 décembre 2007 à : Résidence d’Artiste Amalgame - 42 grande rue - 70170 VILLERS SUR PORT
Informations pratiques : En Haute Saône,Villers sur Port est situé à 4 km de Port-sur-Saône et 12 km de Vesoul,

ATTENTION : l’association ne peut assumer les déplacements quotidiens, un véhicule est indispensable.

  • l’atelier équipé et le logement meublé sont mis à disposition gratuitement,
  • l’accès à internet est fourni
  • les frais de téléphone sont à la charge du résident. Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez contacter : Alexandra Michon au 03 84 91 60 99 ou amalgame70@yahoo.fr

nous vous transférons cet appel à conception, réalisation et installation d’une œuvre d’art, au titre du 1% artistique

Médiathèque : procédure du 1 % artistique - Obligation de décoration des constructions publiques -

Le projet de construction de la médiathèque de Fougères Communauté et de l’antenne de la bibliothèque départementale est soumis à la règle du « 1% artistique », fixée par le décret n° 2002-677 du 29 avril 2002, modifié par le décret n° 2005-90 du 4 février 2005.

Pouvoir adjudicateur : Maîtrise d’ouvrage : Fougères Communauté, Parc de l’Aumaillerie, 35133 La Selle-en-Luitré.

Maîtrise d’ouvrage déléguée : SADIV, Centre d’Affaires Espace Performance – Bât I, 35769 Saint-Grégoire Cedex

Objet du marché : Intervention artistique.

Procédure de passation : Procédure adaptée en application du code des marchés publics et du décret n° 2002-677 du 29 avril 2002, modifié par le décret n° 2005-90 du 4 février 2005.

Contexte architectural et programme de la commande artistique : Maîtrise d’œuvre du projet : Agence Tetrarc (Nantes), architecte mandataire.
Notice architecturale : La future médiathèque de Fougères s’inscrit dans le nouveau cadre urbain qui a depuis peu remplacé la gare. Dans cette bande rectiligne et plate, récemment réappropriée, cet établissement culturel de 3 200m² s’inscrit, en retrait de l’axe routier sur le large parvis qui sépare la galerie marchande du cinéma. De facture résolument contemporaine, le bâtiment est un quadrilatère de 50 mètres de côté construit sur deux niveaux entièrement réalisé en béton brut aux ouvertures obstruées par des claustras de métal. Il concède pourtant une place importante au végétal planté dans trois patios vitrés qui ponctuent les espaces d’accueil au Rez-de-chaussée et de travail à l’étage.

Programme de la commande artistique : L’œuvre de l’artiste lauréat devra mêler l’écrit, le son et l’image en s’inscrivant dans un dialogue constant entre le bâtiment Médiathèque et son environnement urbain immédiat.

Montant de l’enveloppe – Indemnités : Le montant TTC des sommes affectées au respect de cette obligation est égal à 1% du montant HT du coût prévisionnel des travaux arrêté au stade APD, soit 55 471 euros TTC. Cette enveloppe comprend notamment les honoraires de l’artiste lauréat, les cessions de droit d’auteur, le coût de réalisation et d’installation de l’œuvre, l’indemnité des deux artistes ayant participé à la 2nde phase de consultation, les frais de publication et le défraiement des personnes qualifiées du comité artistique. L’indemnité versée à chacun des deux candidats non lauréats est fixée à 2 000 euros TTC (1 700 euros TTC d’indemnité proprement dite et 300 euros TTC forfaitairement établis en remboursement des frais de déplacement occasionnés). Cependant, le maître d’ouvrage pourra décider, sur proposition du comité artistique, de supprimer ou réduire l’indemnité en cas d’insuffisance manifeste du projet présenté.

Conditions de participation ; Pour être recevable, le dossier de candidature doit obligatoirement comprendre les pièces suivantes, sous peine de rejet :

  • Une lettre de candidature signée du candidat dans laquelle celui-ci déclare son intention de soumissionner et présente sa sensibilité artistique et son intérêt au projet.
  • Un curriculum vitæ détaillé.
  • Une déclaration sur l’honneur dûment datée et signée justifiant qu’il ne tombe pas sous le coup d’une des interdictions de soumissionner mentionnée à l’article 43 du code des marchés publics,
  • Un dossier artistique comprenant un texte sur la démarche artistique ainsi que des visuels d’œuvres réalisées permettant une bonne appréhension du travail de l’artiste. Ce dossier artistique sera présenté sur support papier (format A3 maximum) et/ou support informatisé (CD-Rom). Dans ce cas, seuls les formats de fichier suivants seront acceptés : word, PDF ou jpeg.
  • Une garantie professionnelle (attestation Maison des Artistes sécurité sociale ou Agessa, n° de SIRET ou équivalents étrangers). Modalités de sélection des candidatures : A l’issue de l’analyse des dossiers de candidature, le comité artistique retiendra au maximum 3 candidats admis à présenter un projet (2nde phase).

Les critères de sélection des candidatures sont les suivants : - Motivation du candidat pour le projet d’intervention artistique

  • Qualité des références présentées.

Modalités de remise des candidatures : Les dossiers de candidature devront parvenir à Fougères Communauté sous pli cacheté avec la mention « Appel à candidatures – Intervention artistique – Médiathèque » :

  • soit par voie postale, par lettre recommandée avec accusé de réception, à l’adresse suivante : Fougères Communauté - Service culturel - Parc de l’Aumaillerie - 35133 LA SELLE-EN-LUITRÉ
  • soit déposés à la même adresse contre remise d’un récépissé. La date limite de réception des candidatures est fixée au lundi 7 janvier 2008 à 17h, dernier délai.

Des renseignements peuvent être obtenus auprès de :

  • la maîtrise d’ouvrage : Fougères Communauté – M. Brunet – Tel : 02.99.94.50.34 -
  • la maîtrise d’ouvrage déléguée : SADIV – M. Vauléon – Tel : 02.23.25.27.50
  • la maîtrise d’œuvre : Agence TETRARC – M. Tymen – Tel : 02.40.89.46.26

nous vous transférons cet avis de recrutement

L’Ecole des Beaux-Arts de Valenciennes recrute un professeur d’enseignement artistique un plasticien- Couleur/Espace :

Mission Vous serez chargé(e) d’assurer :

  • Un enseignement fondamental de la couleur en première année
  • L’enseignement de la couleur en premier cycle (Art et Design)
  • Le suivi de la recherche et des projets personnels des étudiants en premier cycle art
  • La mise en place d’ateliers transversaux, favorisant les problématiques reliant l’Art et le Design
  • Vous serez susceptible d’intervenir également dans le cadre des cours périscolaires (deux heures hebdomadaires)
  • Au-delà de l’enseignement proprement dit, vous prendrez part aux différents jurys, commissions et concours organisés par l’école ainsi qu’à la réflexion sur la mise en place du projet prospectif de l’établissement et du réseau régional des écoles du NPDC.

Profil

  • Vous développez une pratique plastique qui fait appel à la pluralité des médias utilisés actuellement dans le champ de la création contemporaine
  • Vous possédez une aptitude à travailler en équipe
  • Artiste confirmé ayant une réelle expérience de la scène artistique internationale, votre démarche privilégie la couleur et intègre tout autant l’espace architectural et social que les questions liées à la picturalité
  • Diplômé de l’enseignement supérieur, vous avez une expérience de l’enseignement des arts plastiques ou d’interventions artistiques en école d’art

Temps complet - Poste à pourvoir dès que possible
Contactez ; Madame Sonia Criton, Directrice de l’Ecole des Beaux-Arts - 0327225759 - scriton@ville-valenciennes.fr
Adressez votre candidatures avant le 23/12/2007 à
Monsieur le Maire - Direction des Ressources Humaines - Hôtel de Ville Place d’Armes - B.P. 90339 - 59304 VALENCIENNES CEDEX ou par courriel : emploi@ville-valenciennes.fr


nous vous transférons cet appel à conception, réalisation et installation d’une œuvre d’art, au titre du 1% artistique

VILLE DE BREST - AVIS D’APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE - Consultation dans le cadre du 1 % artistique
Textes de références : Décret n° 2002-677 du 29 avril 2002 modifié par le décret n°90-2005 du 04 février 2005 relatif
à l’obligation de décoration des constructions publiques et précisant les conditions de passation des marchés ayant
pour objet de satisfaire à cette obligation en application de l’article 71 du Code des Marchés Publics.

OBJET : Réalisation, au titre du 1 % artistique, d’œuvres d’art dans le cadre de la réhabilitation du Stella Maison
du Théâtre (lot n° 1) et de la Salle Mac Orlan (lot n° 2) à Brest.

I - Identification de la personne publique : Ville de Brest
Remise des candidatures à : l’Hôtel de Communauté - Direction des Marchés Ville - 24 rue Coat-ar-Guéven - B.P. 92242 - 29222 BREST CEDEX 2 -
02.98.33.54.15 - marches@mairie-brest.fr
Personne Responsable du Marché : Monsieur le Maire de la Ville de Brest

II - Opération comprenant : Dans le cadre de la réhabilitation du Stella Maison du Théâtre et de la Salle Mac
Orlan à BREST, la Ville de Brest prévoit -au titre du 1 %- la réalisation/insertion d’œuvres artistiques.

Lot n° 1 : Stella Maison du Théâtre :
La Maison du Théâtre échappe à une logique architecturale traditionnelle en ce sens qu’elle n’est pas qu’un simple bâtiment : le site, divisé en entités fonctionnelles
(formation, création, programmation), à la fois individuelles et interdépendantes, s’organise à partir d’un axe central, une rue couverte, espace qui peut être investi par
le public lors des spectacles ou des performances.
L’ensemble architectural du site repose d’ailleurs sur un principe d’articulation d’espaces bâtis et d’interstices, offrant des perspectives d’appropriation par chaque
personne. Il est un lieu de rencontres humaines sur un mode aléatoire (public, artistes, administratifs, techniciens).
C’est la porosité voulue entre enveloppe structurelle et espace urbain qui donne au lieu ses particularités et son identité ; entrer sur le site, c’est pénétrer, comme par
effraction, à l’intérieur d’un vaste ensemble, en découvrir quelques coulisses, déconstruire certains comportements de consommation culturelle, prolonger du
processus imaginaire d’appropriation d’un espace à la fois de vie, de travail et de fabrique...
Dans le contexte d’un ouvrage architectural, « qui ne se représente pas lui-même » conformément au parti-pris retenu par la Maîtrise d’Œuvre qui privilégie la réalité
fonctionnelle et le non ostentatoire, il semble évident que l’installation artistique - réalisée au titre du 1%- ne peut être une œuvre matérielle puisant sa légitimité dans
la dimension architecturale ; inversement, l’œuvre artistique conçue, subtile et immatérielle, devrait s’attacher à traiter symboliquement de ce que peut être un lieu
de « fabrique théâtrale ». Ainsi, elle pourrait questionner l’essence même du théâtre contemporain en s’appuyant sur ces différentes caractéristiques : magie, jeu de lumière, épuration,
immédiateté, dimension éphémère.
Si l’espace à traiter artistiquement n’est pas concrètement défini – la rue couverte semblant toutefois une des hypothèses pertinentes - l’œuvre, au regard des
arguments énoncés précédemment, devrait utiliser la lumière comme média. En effet, le théâtre contemporain a pour fondement la réplique de Beckett qui fait dire à
Estragon dans « En attendant Godot » : Nous sommes servis sur un plateau. Tout ce qui fait sens au théâtre est donné en ce lieu qu’est la scène et en cet instant qu’est
celui de la représentation. Et c’est la lumière qui extrait les éléments de sens des ténèbres, ou les y replonge.

Lot n° 2 : Salle Mac Orlan :
L’œuvre artistique, extérieure ou intérieure, immatérielle ou matérielle, devra, dans tous les cas de figure, respecter le parti-pris architectural fort : transparence, fluidité, épuration.
Dans la conjecture d’une intervention en façade, la localisation prioritairement retenue est celle de la partie convexe de l’équipement (rotonde) ; toutefois, il
convient là encore de rappeler que l’œuvre devra respecter le vocabulaire résolument contemporain adopté et ne pas générer une saturation visuelle ou une
dispersion du regard.
Dans l’hypothèse d’une œuvre conçue pour l’intérieur du bâtiment, l’œuvre ne pourrait que difficilement être matérielle au regard des fortes contraintes fonctionnelles de l’espace.
Bien que cet établissement culturel soit particulièrement inscrit dans la mémoire collective du quartier, l’œuvre ne devra pas être uniquement tournée vers le passé.
A contrario, il conviendra de mettre en exergue la capacité du lieu à opérer des mutations, à s’adapter, à évoluer, pour répondre aux nouvelles attentes des publics.
Si le travail artistique devait traiter de l’articulation passé / avenir, et ceci dans un contexte de réhabilitation urbaine marquée par des chantiers ambitieux (Tramway,
aménagement du Plateau des Capucins) un élément historique pourrait être pris en compte, à savoir l’existence d’une ancienne porte de la Ville, « Porte du Conquet », à
proximité immédiate de l’entrée du Mac Orlan.
Quelle que puisse être l’option esthétique retenue, rappelons que la proposition artistique devra prendre en compte l’enjeu majeur de communication énoncé au sein
de l’établissement : idée de dialogue permanent entre le quartier et le Mac Orlan, entre l’intérieur et l’extérieur de l’équipement, entre une politique volontariste d’offre
culturelle et une logique ascendante de prise en compte de l’attente de l’usager, acteur du projet.

III - Renseignement d’ordres juridique, économique, financier et technique,
Montant des enveloppes pour la mise en œuvre des projets artistiques :

Lot n° 1 : Stella Maison du Théâtre : 33 500.00 euros T.T.C. incluant les honoraires de l’artiste lauréat (conception/réalisation de la commande,
acheminement et installation de l’œuvre sur site, taxes afférentes et frais annexes : frais d’insertion publicitaire, défraiement de personnes qualifiées et
participant aux travaux du comité artistique...) ainsi que les indemnités forfaitaires de 1 500.00 euros TTC chacun des deux artistes non retenus et la
prime de 1 500.00 euros TTC versée au lauréat (phase II de la consultation).

Lot n° 2 : Salle Mac Orlan : 29 900.00 euros T.T.C. incluant les honoraires de l’artiste lauréat (conception/réalisation de la commande, acheminement et
installation de l’œuvre sur site, taxes afférentes et frais annexes : frais d’insertion publicitaire, défraiement de personnes qualifiées et participant aux
travaux du comité artistique...) ainsi que les indemnités forfaitaires de 1 500.00 euros TTC chacun des deux artistes non retenus
et la prime de 1 500.00 euros TTC versée au lauréat (phase II de la consultation).

Cette prime de 1 500.00 euros T.T.C. sera versée au lauréat concomitamment au versement des indemnités aux candidats non retenus.
Pour obtenir le règlement de ces indemnités et de cette prime une facture (en trois exemplaires) sera à adresser à la Ville de BREST à l’adresse ci-dessous :
Ville de BREST /Service Culture (2ème étage) - 2 rue Frézier - BP 92206 - 29222 BREST CEDEX 2
Les candidats peuvent répondre à un ou plusieurs lots. A l’issue de la consultation, des marchés séparés seront conclus.

IV - Procédure de passation - Durée : Passation d’un marché selon une procédure adaptée et restreinte (articles 28 et 71 du CMP).
Le délai de validité des offres est fixé à 120 jours.

V - Modalités de sélection des projets : La sélection se fera en deux temps :

  • Phase I : Le comité artistique présélectionnera sur la base des critères définis dans le règlement de la consultation 3 artistes ou équipes d’artistes qui seront admis à présenter une offre.
  • Phase II : Un dossier détaillé sera envoyé aux 3 candidats. A la réception des projets, après audition des candidats, le comité artistique sera chargé d’émettre un avis sur le choix de l’artiste qui servira au maître d’ouvrage pour désigner le titulaire. Numéro de référence attribué au dossier par le pouvoir adjudicateur : 2007/30.

VI - Dossier de candidature : Pour être recevable, les candidats devront fournir obligatoirement :

  • Phase I : - une lettre de motivation,
    • un curriculum-vitae actualisé,
    • un dossier de présentation de l’artiste (documentation sur ses œuvres réalisées, press-book). A noter : une expérience dans le domaine de l’art public n’est pas obligatoire. Le candidat devra transmettre par ailleurs une attestation de garantie professionnelle (Maison des Artistes sécurité sociale, Agessa, URSAFF, n° de Siret... ou équivalent étranger).

* Phase II : une note rédactionnelle format 21 x 29,7 cm explicitant les choix artistiques, la philosophie générale de la démarche artistique,
les méthodes et moyens d’exécution de l’œuvre, son implantation dans le site ainsi que toutes autres observations susceptibles d’éclairer
le comité sur la volonté de l’artiste, un devis détaillé du coût de l’œuvre, toutes dépenses confondues sur la base de 29 000.00 euros T.T.C.
pour le Stella et de 25 500.00 euros T.T.C. pour le Mac Orlan.
Ces montants sont donnés à titre indicatif.
une esquisse de format A2 et production d’un format d’implantation A2 pour sa reproduction
sur support papier avec des documents en couleur ainsi qu’une copie sur support informatique, une vue en plan de l’œuvre implantée
dans son site d’après les documents fournis par l’architecte ainsi que une ou plusieurs élévations avec précision de dimension et
une série de croquis, perspectives de l’œuvre (l’emploi de la couleur est autorisé, la technique d’expression est laissée au choix de l’artiste).

VII - Conditions de remise des candidatures
Avant de remettre leur candidature, il est recommandé aux candidats de demander au maître d’ouvrage le règlement de la consultation et ses annexes :
notes architecturales, photographies. Les dossiers de candidature seront adressés sous enveloppe cachetée et mentionnant l’objet de la consultation.
Ils pourront soit être transmis par voie postale par pli recommandé, avec avis de réception postal (adresse figurant au I), soit être remis contre récépissé (adresse
figurant au I ) soit être déposés avant ces mêmes date et heure limites, à l’adresse internet :https://www.e-megalisbretagne.org/
Date limite de réception des candidatures : mercredi 23 janvier 2008 à 12h.

VIII - Critères qui seront utilisés lors de l’attribution :

  • Phase 1 : Qualité des références et de la lettre de motivation.
  • Phase 2 : Pertinence d’implantation dans le site et adéquation du projet par rapport au programme artistique.
    • Créativité et qualité artistique du projet en relation avec le contexte architectural.
    • Capacité à réaliser le projet artistique proposé en tenant compte des contraintes de réalisation avec un échéancier d’exécution, des enjeux architecturaux, culturels et fonctionnels du projet.

IX - Droits patrimoniaux applicables dans le cadre des futurs contrats : Ces droits sont détaillés dans le Règlement de Consultation.

X - Autres informations : Renseignements complémentaires : Techniques Service Culture : Madame Janick Calvez : 02.98.00.88.51
ou Monsieur Alain Le Gouellec : 02.98.00.88.52
Administratifs : Direction des Marchés : 02.98.33.54.11
Règlement de consultation et annexes à demander par fax au 02.98.33.54.15 - ou à retirer à l’adresse indiquée en I et disponible à l’adresse Internet :
https://www.e-megalisbretagne.org/ :
sur la page d’accueil, choisir " Recherche d’une consultation" puis "Recherche simple" et dans la cellule " Référence ", saisir : VILLE-2007-030.