Appels à projet, résidence, emploi, location — Juin

APPEL A PROJET ARTISTIQUE

PROJET PHOTOGRAHIQUE « Mutations urbaines » (titre provisoire) / BASSE-NORMANDIE
5 photographes professionnels
1) Présentation du projet :
Objet :
L’appel à candidatures a pour objet de confier à cinq photographes professionnels la réalisation
d’une exposition collective, sur le thème de la rénovation urbaine des quartiers d’habitat social.
Contexte de la mission :
La Région Basse-Normandie s’est engagée en 2006 dans le financement d’un vaste programme de
rénovation urbaine, destiné à transformer en profondeur des quartiers bas-normands marqués par de
forts dysfonctionnements socio-urbains. Ces programmes visent notamment à réinsérer les quartiers
dans la ville, à créer de la mixité sociale, à diversifier les fonctions urbaines (commerces, activités
économiques, culturelles et de loisir).
Dix villes bas-normandes ont fait l’objet de Programmes de Rénovation Urbaine :

  • Caen (quartiers de la Guérinière, de la Grâce-de-Dieu, de la Pierre-Heuzé, de la Folie-Couvrechef)
  • Hérouville-Saint-Clair (Grand-Parc, Belles Portes, Le Val)
  • Colombelles (centre-ville)
  • Ifs
  • Lisieux (quartier Nord)
  • Argentan (quartier Saint-Michel)
  • Flers (quartier Saint-Sauveur - Pont-Féron)
  • Alençon (quartiers de Perseigne et de Courteille)
  • Cherbourg (Quartiers du Maupas, des Provinces et ZAC des Bassins)
  • Saint-Lô (Val Saint-Jean) Portant sur la période 2007-2013, ces programmes sont aujourd’hui en cours d’achèvement (les opérations prévues n’ont pas encore toutes débuté, et certaines sont en cours de réalisation). Dans la majorité des quartiers concernés, des mutations urbaines sont d’ores et déjà perceptibles, agissant sur le cadre de vie et le quotidien des habitants. Objectifs et contenu de la mission : L’exposition organisée par la Région vise à apporter différents regards sur les transformations à l’oeuvre dans ces territoires urbains. Cette exposition s’attachera également à montrer les quartiers d’habitat social comme des territoires d’expérimentations et d’innovation féconds en matière d’architecture, d’urbanisme, de rénovation urbaine. Il s’agit enfin de porter un regard sur la vie et le quotidien des habitants de ces quartiers Le choix des photographies exposées sera effectué de manière à mêler des représentations d’éléments urbains (architectures, paysages urbains…) et humains (habitants, usagers, manifestations de quartier…). Si le projet entend favoriser la pluralité des regards et des points de vue, le cadre scénographique contribuera à créer une représentation cohérente. Le choix des photographies exposées sera effectué de manière à garantir une certaine homogénéité (formats, sujets…). Organisation : L’exposition sera organisée dans le cloitre de l’Abbaye-aux-Dames, à Caen, du 31 octobre au 22 novembre 2013. Un catalogue d’exposition sera réalisé, comprenant les 24 photographies de l’exposition ainsi que trois/quatre photographies supplémentaires par photographe. L’exposition pourra par la suite faire l’objet d’une itinérance en Basse-Normandie, dans les villes concernées par des opérations de rénovation urbaine. Conditions de réalisation du projet : Chacun des cinq photographes travaillera sur deux villes identifiées et choisies comme suit :
  • Caen (4 photographies) + Ifs (1 photographie)
  • Alençon (2 photographies) + Argentan (2 photographies)
  • Cherbourg (4 photographies) + St Lô (2 photographies)
  • Flers (2 photographies) + Hérouville St clair (2 photographies)
  • Colombelles (2 photographies) + Lisieux (2 photographies) Des photographies supplémentaires figureront dans le catalogue d’exposition. Afin de prendre connaissance des quartiers et des projets réalisés, les photographes seront mis en relation au sein de chaque ville avec les chefs de projets chargés de coordonner les opérations de rénovation urbaine. Calendrier
  • Date limite de réception des dossiers : 30.06.2013. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
  • Réunion du jury de sélection et annonce des candidats retenus : début juillet 2013
  • Prises de vues : jusqu’au 30 septembre
  • Sélection des photographies exposées : 1er octobre 2013
  • Remise des fichiers numériques pour tirages : 10 octobre 2013
  • Exposition du travail des cinq photographes dans le cloître de l’Abbaye-aux-Dames : du 31 octobre au 22 novembre 2013 2) Modalités de sélection des photographes Critères : L’appel à candidatures est ouvert uniquement aux photographes professionnels résidant ou travaillant en Basse Normandie. Constitution du dossier de candidature Le dossier de candidature devra impérativement comprendre :
  • le formulaire de candidature ci-après complété et signé.
  • un portfolio numérique et papier comportant au maximum 10 tirages de lecture au format maximum de 21 X 29,7cm. Les images couleurs et N&B sont acceptées dans le même portfolio. Merci d’indiquer impérativement au dos des photos le nom du photographe. Sur papier ou CD :
  • la biographie de l’artiste et son parcours (expositions/publications).
  • une note d’intention, avec la liste des villes souhaitées par ordre de préférence. Dépôt des candidatures Le dossier de candidature complet devra être envoyé avant le 30.06.2013 (cachet de la poste faisant foi) +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ à Région Basse Normandie - Direction de l’Aménagement et du Développement Durable A l’attention de Julie Leroi - Abbaye-aux-Dames Place Reine Mathilde - 14000 CAEN. Les dossiers de candidature seront retournés aux candidats, après la tenue du jury de sélection. Seuls les dossiers remplissant l’ensemble de ces conditions seront examinés par le jury. Jury de sélection : Un jury de sélection composé du Comité de sélection des expositions de l’Abbaye-aux-Dames et des responsables du projet se réunira début juillet pour choisir les cinq photographes. La décision du jury de sélection sera souveraine et sans appel. 3) Obligations générales des parties Les obligations et charge de la Région Basse Normandie La Région s’engage à verser la somme de 1 500 euros T.T.C. pour le travail de création originale à chaque photographe (comprenant l’ensemble des frais de repas et de déplacements). La Région s’engage à prendre en charge financièrement à hauteur de 400 euros TTC par photographie les coûts de production liés à la restitution finale de la création en novembre 2013 sous forme d’exposition (mise à disposition du cloître de l’Abbaye aux Dames, tirages, assurances, personnel d’accueil, coûts liés au vernissage). Les obligations et charges des photographes Chaque photographe prend à sa charge les frais liés au matériel de prise de vue ; Les frais de transport, de repas, voire d’hébergement, liés à la création photographique sont à la charge de chaque photographe ; Chaque photographe s’engage à se rendre disponible au terme de la mission pour la restitution de sa création originale au public en novembre 2013. Il devra participer au choix des photos, à la mise en espace de l’exposition. Sa présence sera obligatoire lors du vernissage ; Chaque photographe devra détenir l’autorisation de tout élément susceptible d’être protégé (personnes, propriétés privées, etc.) quant à l’utilisation des images pour toute activité liée à la résidence et à sa restitution. La Région Basse Normandie dégage toute responsabilité sur ce point. 4) Propriété des oeuvres Le photographe reste propriétaire des oeuvres produites durant le projet. Pour une durée de 3 ans, le photographe cède à titre non exclusif à la Région Basse Normandie, les droits de représentation et de reproduction des photographies choisies dans le cadre du projet, à savoir une exposition à l’Abbaye-aux-Dames du 31 octobre au 22 novembre, ainsi que lors de l’itinérance de l’exposition (dates et lieux à définir ultérieurement). Il consent également à céder ses droits d’auteurs dans le cadre de la publication d’un catalogue produit par la Région Basse Normandie. Les tirages photographiques réalisés pour l’exposition seront placés sous la responsabilité de la Région Basse Normandie. Ce dernier devient responsable de leur conservation : il ne peut les détruire ou les modifier (porter atteinte à leur intégrité) sans l’autorisation de l’artiste ou de ses héritiers lorsqu’il est décédé. Si le photographe souhaite exposer ces tirages et agrandissements lors d’une toute autre manifestation, il préviendra deux mois avant la manifestation Région Basse Normandie et aura à sa charge l’enlèvement des oeuvres. La mention, photographie produite par la Région Basse Normandie dans le cadre du projet « Mutations urbaines » devra figurer sur tous les supports de communication. 5) Diffusion et communication La Région Basse Normandie assurera la communication du projet « Mutations urbaines » auprès de la presse et des publics. Les droits de diffusion sont cédés pour toute communication au public. Les prises de vue sélectionnées pourront être diffusées isolément ou en totalité par tout procédé connu (projection, télédiffusion, internet, intranet…). Les droits de reproduction cédés comprennent le droit de reproduire par tout procédé de fixation utilisant les supports connus (papier, film, CD, DVD…) et le droit de procéder à toute édition graphique non commercialisée, dans les quotidiens et périodiques et pour l’illustration de toute publication distribuée gratuitement sans limitation de tirage. Le photographe fournira tous les éléments nécessaires aux supports de communication. Le photographe autorisera la Région Basse Normandie à reproduire ses oeuvres à des fins de promotion de la résidence et de l’exposition, sous la ou les formes suivantes :
  • imprimés (brochure, programme, magazine, dossier de presse, communiqué de presse, etc.) ;
  • carton d’invitation
  • affiche, affichette. La Région Basse Normandie s’engage à faire mention dans son site Internet que les oeuvres qui y figurent sont protégées par le droit d’auteur et qu’il est strictement interdit de les reproduire. Toutefois, la Région Basse Normandie ne se tient pas responsable du piratage éventuel des oeuvres. Chaque photographie sera créditée de la mention ©prénom nom. Le libellé exact du copyright sera fourni par le photographe. En tant que de besoin, le photographe se verra soumettre pour approbation les traitements graphiques effectués aux fins de l’élaboration des différents produits éditoriaux, notamment les changements de couleur, les recadrages, les reproductions en vignettes ou de détails afin de vérifier qu’ils ne dénaturent pas son oeuvre et ne portent pas atteinte à son droit moral. Le photographe cède son droit à l’image pour la promotion et la communication de son travail dans le cadre du projet « Mutations urbaines ». APPEL À CANDIDATURES 2013 A remplir en lettres capitales. Nom......... Prénom..... N° SIRET..... N° AGESSA... Date et lieu de naissance. Adresse. .. CP....... Ville... Pays. .Téléphone .... Adresse mail .. Site internet photographe.

APPEL A RÉSIDENCE ARTISTIQUE

2 résidences de création en milieu scolaire 2013-2014 / AUXERRE
Collège Albert Camus, Auxerre (Yonne)
Collège Gaston Ramon, Villeneuve-L’Archevêque (Yonne)
le Centre d’art de l’Yonne lance un appel à candidatures pour deux résidences de création en milieu scolaire,
Ces résidences reposent en partie sur l’immersion au sein d’un établissement
un territoire à découvrir et appel réservées à ceux qui n’habitent pas dans l’Yonne.
Pourquoi une résidence d’artiste en milieu scolaire ?
· Pour offrir à un artiste la possibilité d’installer son atelier pendant une période de 6 semaines au sein d’un établissement scolaire,
où il pourra développer le projet de son choix, grâce à une allocation de séjour d’un montant de 4000 euros incluant les frais de production.
· Pour susciter l’envie et la curiosité de la communauté scolaire, et des élèves en particulier, afin qu’ils rencontrent un artiste et sa pratique,
et découvrent les enjeux d’un processus de création dans le champ de l’art contemporain.
Où se trouve ces résidences ?
Les résidences prévues pour l’année scolaire 2013-2014 se dérouleront dans deux établissements scolaires, le collège Albert Camus,
situé à Auxerre, préfecture de l’Yonne, commune de 40000 habitants et le collège Gaston Ramon situé à Villeneuve l’Archevêque,
commune de 1271 habitants au nord du département de l’Yonne.
Les établissements mettent à la disposition de l’artiste un hébergement, un espace d’atelier et offrent l’accès à la cantine pour les repas de midi.
Comment se porter candidat ? Quel est le processus de sélection ?
En adressant par courrier postal un dossier au Centre d’art de l’Yonne comprenant portfolio,
CD avec des images, CV, lettre de motivation, ainsi qu’une enveloppe timbrée pour le retour du dossier.
Les commissions comprenant des représentants des communautés scolaires et des partenaires du projet se réuniront en octobre 2013
pour choisir les artistes. Le Centre d’art proposera pour chaque commission une présélection de 6 à 8 dossiers.
Les résidences débuteront en janvier 2014, pour une durée de 6 semaines échelonnées jusqu’en juin 2014.
Candidatures à adresser à : Centre d’art de l’Yonne
10 route de Saint-Georges – Perrigny - BP 335 - 89005 AUXERRE cedex
Date limite de réception des candidatures : 15.07.2013.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Pour des informations complémentaires, vous pouvez contacter le Centre d’art de l’Yonne au 03 86 72 85 31, par mail à centredart@cg89.fr
Agréé par le Rectorat de l’Académie de Dijon et partenaire du CRDP de l’Académie de Dijon (CDDP de l’Yonne),
le Centre d’art de l’Yonne reçoit le soutien financier du Conseil Général de l’Yonne, du Conseil Régional de Bourgogne
et de la Direction régionale des Affaires culturelles de Bourgogne, ministère de la culture et de la communication.


APPEL A PROJET ARTISTIQUE

structure, oeuvre d’art, mobilier urbain
pour futur centre commercial Lillénium/place Martin Luther King / LILLE
Date limite de réception des candidatures : 28.06.2013 à 16h précises.
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Objectif : Irriguer la rue du Faubourg des Postes de Lille-Sud depuis le futur centre
commercial Lillénium jusqu’à la Place Martin Luther King. Ceci par l’intermédiaire d’un signal fort
(structure, oeuvre d’art, mobilier urbain rendant compatible l’animation…) sur la Place,
qui, visible depuis le centre commercial, inciterait les chalands à parcourir ce linéaire
et à en découvrir son offre commerciale et/ou culturelle. Le but de cet appel à projets est donc de
faire travailler des artistes ou concepteurs pour la réalisation d’une structure / d’une oeuvre /
d’un objet qui répondrait à cet objectif.
• MAITRE D’OEUVRE :
La Ville de Lille : La direction de l’Action Economique, du Commerce et du Tourisme et
la direction de l’Urbanisme et de l’Aménagement.
Contact :
Documents à retourner à : Hôtel de Ville
Monsieur Christian CRINDAL, Directeur
Direction de l’Action Economique, du Commerce et du Tourisme
C.S 30667, 59 033 LILLE Cedex
Pour tout renseignement complémentaire : 03.20.49.50.84.
CONTEXTE
La Ville de Lille s’est engagée au travers de son Plan Local
d’Action pour le développement du commerce de l’artisanat et des services dans un
programme européen intitulé Lively Cities (LICI, Interreg IVb).
Ce programme auquel sont associées des villes belges, néerlandaises et britanniques vise à
répondre aux déficits d’usage, d’animation et de lisibilité que connaissent certaines places
qui pourraient pourtant jouer un rôle, à la fois dans la liaison entre des pôles commerciaux
et/ou touristiques dans leur proximité, et en termes de convivialité et d’animation de ces places.
Le place-making envisage de répondre à ce déficit en redonnant de la valeur à ces sites par
la mise en place d’équipements légers et/ou d’animations adaptées sur un espace délimité
du domaine public.
L’aménagement et la gestion d’un espace doivent répondre à des besoins, ils doivent
prendre en compte les conditions de vie, les habitudes, les comportements, les systèmes de
valeur de leurs usagers, les acteurs locaux sont donc impliqués en amont de tout projet
(Conseils de quartier, unions commerciales, pôles commerciaux, grandes enseignes…).
La qualité de l’espace urbain et sa fonction de lieu de rencontre et d’échange sont en effet
directement liés à la population susceptible de le fréquenter et à la façon de le fréquenter.
Pour réussir, quatre dimensions doivent être impérativement prises en considération :

  • l’identité de l’espace (qualité, image…) ;
  • la convivialité (capacité à créer des liens entre les différents groupes de population présents) ;
  • l’accessibilité et les liens avec les zones limitrophes (intégration aux polarités commerciales, optimisation des circuits commerciaux ou touristiques) ;
  • l’utilisation de l’espace et le type d’activités développées. Parmi les sites retenus figure la place Martin Luther King située au sud de Lille dans un quartier en pleine reconversion urbaine. Une première étude a été réalisée sur les usages de la Place (synthèse en pièce jointe). Cette étude nous a permis de mieux comprendre le fonctionnement et l’usage de la Place mais également la vision qu’en ont les personnes qui la traversent chaque jour (riverains, commerçants, passants). • OBJECTIFS : Description du quartier : Avec plus de 20 000 habitants, le quartier de Lille-Sud est l’un des plus importants de Lille. Il est bordé à l’ouest par l’immense site universitaire hospitalier qu’est le CHRU et son site de développement économique Eurasanté, la nouvelle faculté de médecine et l’hôpital Jeanne de Flandre. La rue commerçante du Faubourg des Postes accueille les Maisons de Mode et le Jardin de Mode, lieux dédiés aux jeunes créateurs de mode. Ce projet économique consiste à attirer des jeunes créateurs européens confortant le positionnement de Lille dans le domaine du stylisme et de la création de mode contemporaine. L’objectif du projet est le développement d’une nouvelle griffe au croisement des influences de Paris, de Bruxelles, d’Anvers et de Londres. La mise en oeuvre du Grand Projet Urbain (GPU) promet le quartier à des transformations importantes en matière de logements, d’équipements et en qualité de cadre de vie dans les prochaines années. Le quartier de Lille-Sud constitue l’une des entrées principales de la Ville de Lille. Les rues du Faubourg des Postes et du Faubourg d’Arras sont des voies d’accès vers les communes de : Ronchin, Wattignies, Seclin, Loos, Haubourdin et Sequedin. Les stations de métro desservant le quartier (Porte des Postes, CHR Oscar Lambret et CHR B. Calmette) sont relayées par un réseau dense de lignes de bus. Le caractère central de la rue du Faubourg des Postes au sein du quartier est un atout déterminant pour l’activité commerciale au coeur de Lille-Sud, accentué par la présence d’équipements publics (Mairie de Quartier, Poste, écoles, cimetière) et d’équipements structurants (Maisons de Mode, Halle de Glisse, Hôtel de Police). Le cimetière de 33 hectares, dont l’entrée principale est située sur la Place Martin Luther King attire un grand nombre de visiteurs puisqu’il n’y a que deux cimetières lillois. Ces visiteurs traverseront l’axe étudié dans le sens souhaité. Ils passent un certain temps sur la place et sont des clients potentiels du centre commercial. L’objectif du GPU à Lille-Sud est de recréer toutes les fonctions d’une ville (logements, équipements, activités, commerces et rues) avec notamment la création d’un nouveau quartier sur les friches d’Arras-Europe, le désenclavement du secteur Cannes-Arbrisseau, une nouvelle cité-jardin sur la friche Fauvet-Girel et plus de 220 logements diversifiés dans le secteur des Margueritois. Description de la Place Martin Luther King et des usages qui y sont faits : La Place Martin Luther King comprend la Mairie de quartier, la salle polyvalente, l’entrée du cimetière et quelques commerces. La place donne accès à un parking gratuit sis au dos de la mairie. Utilisation de la place par les habitants : Une étude sur les usages de la Place a été réalisée en avril/mai 2012. Il en ressort que la Place Martin Luther King est une place de quartier utilisée à 80% par des habitants du quartier. Il s’agit d’un lieu de passage, que l’on traverse, seul ou avec ses enfants, pour aller au travail, faire ses courses, aller chercher ses enfants à l’école. La place n’est pas un lieu de destination, ni un lieu d’activités. 15% des utilisateurs de la place se rendent au cimetière. C’est également un lieu de rencontres et de convivialité, où se déroule des fêtes : 48 h off, braderies, etc. Description de l’offre commerciale du quartier. La polarité de Lille-Sud, située en périphérie de la ville, est séparée des quartiers de Wazemmes et de Moulins, par l’infrastructure routière. L’essentiel de son offre commerciale se concentre rue du Faubourg des postes. Fleuristes, marbriers, salons funОraires composent l’offre commerciale du secteur mais Оgalement un laboratoire d’analyse qui ne dОsemplit pas, des cafОs, et les maisons de mode, etc. Le projet de pôle commercial Lillénium, à Lille Sud, est porté par le promoteur en immobilier commercial Vicity associé à Nacarat. L’architecte du projet est Rudy Riciotti. Implanté rue de Marquillies, sur une friche, Lillénium s’inscrit à la suite de l’arrivée de la Halle de Glisse et de l’Hôtel de Police et précède l’installation de la Cité des Métiers, du futur Palais Omnisports, de l’Essensole Village d’Oxylane. Ce projet participera donc au renouvellement urbain de grande ampleur en marche à Lille Sud. Ce projet a l’ambition de devenir un « pôle d’excellence commerciale » volontairement durable, citoyen et novateur, notamment en matière d’emploi et de formation. Lillénium, pôle commercial et lieu de vie et d’échanges Le projet a été pensé dès sa conception pour être, au-delà des fonctions commerciales, un lieu de vie et d’échanges ouvert sur le quartier et ses populations. Lillénium établira également des partenariats tant avec les commerces de la rue du Faubourg des Postes, et leur Union Commerciale (complémentarité de l’offre commerciale) qu’avec les Maisons de Mode (valorisation des collections des Maisons de Mode et des évènements au Jardin de Mode). C’est dans ce cadre que la Ville de Lille a souhaité inscrire la Place Martin Luther King dans le programme européen Lively Cities. Dans le but d’irriguer le linéaire commercial depuis le futur centre commercial par la rue du Faubourg des Postes et jusqu’à la Place Martin Luther King. Ceci par l’intermédiaire d’un signal fort (structure, oeuvre d’art, mobilier urbain rendant compatible l’animation…), qui, visible depuis le centre commercial, inciterait les chalands à parcourir ce linéaire et à en découvrir son offre commerciale et/ou culturelle. 1. Le groupe de travail impliqué dans ce projet Un groupe de travail s’est constitué réunissant la Mairie de Quartier, des services de la Ville, Vicity, l’union commerciale « les boutiques du Faubourg », l’Office de Tourisme, Les Maisons de Mode, la Fédération Lilloise du Commerce, de l’Artisanat et des Services et l’association « Les amis du patrimoine ». 2. Les attentes, les contraintes définies par le groupe de travail Objectif : faire travailler des artistes sur la réalisation d’une structure / d’une oeuvre / d’un objet artistique, plastique qui répondrait aux critères suivants : Cadrage technique :
  • être visible du futur centre commercial Lillénium – susciter la curiosité et enclencher un flux entre le futur centre commercial et cette place ;
  • intégration dans le paysage urbain
  • être sur la place de manière permanente mais être en capacité de s’adapter à des animations ponctuelles – L’objet pourra être interactif voire évolutif (au fil des saisons par exemple).
  • ne pas occulter les commerces présents sur la Place Martin Luther King : jouer sur la hauteur, la transparence ;
  • ne pas être nuisible aux riverains (lumière éblouissante, bruits (proximité du cimetière) etc.) ;
  • être convivial et être un lieu d’échange et d’information – Intégrer une dimension humaine dans le projet (ex : pouvoir laisser des messages / faire participer les visiteurs / autre) ;
  • ne pas favoriser les incivilités ;
  • respecter l’environnement et la sécurité des personnes ;
  • répondre aux contraintes liées à l’implantation d’oeuvres sur l’espace public (intempéries, durabilité). Objet en plein air devant résister aux intempéries et au temps. Caractéristiques techniques :
  • Positionnement de l’objet : il doit être de préférence visible du futur centre commercial Lillénium – cf. photographie p. 3
  • Les contraintes : hauteur à ne pas dépasser / arrêt de bus / commerces de la Place qui ne doivent pas être occultés etc. Dimensions de la Place : longueur 60m, largeur 30m, hauteur du bâti 11m. • ECHEANCIER : Lancement de la consultation : mai 2013 28 juin 2013 : réception des pré projets des candidats et présélection des candidats par le jury composé des membres du groupe de travail. 15 juillet 2013 : sélection des candidats admis à présenter une offre septembre 2013 : date limite de remise des offres Fin septembre 2013 : sélection de l’offre De octobre à décembre 2013 : installation • LIVRABLES : Pour la présélection, chaque candidat devra fournir à la Ville un document comprenant :
  • une note relatant sa compréhension du projet et des enjeux
  • ses expériences de réalisation dans l’espace public
  • un descriptif de son projet (avec croquis ou esquisse ou simulation etc.)
  • une note indiquant en quoi ce projet répond aux attentes
  • une estimation du coût : création et montage
  • les délais de mise en oeuvre La proposition technique devra être faisable et durable. Document à fournir en 4 exemplaires + une version numérique (clé USB ou CD). L’objet/l’oeuvre deviendra propriété de la Ville de Lille. • CRITERES ET MODE DE SELECTION : La sélection du projet se fera en 2 temps : PHASE 1 : La sélection des candidatures d’un maximum de 3 candidats se fera sur les critères suivants : 1. Valeur technique (60) Compréhension du projet Intégration du projet et prise en compte de son environnement (cimetière / mairie de quartier / maisons de mode / commerces etc.) Prise en compte des éléments repris dans le cadrage technique : durabilité, évolution, convivialité etc. 2. Prix (40) PHASE 2 (ultérieure) : Le choix de l’offre – versement d’une indemnité Les candidats présélectionnés en PHASE 1 disposeront dans un second temps d’un cadrage technique : hauteur, largeur, faisabilité d’implantation, fiabilité, etc… Ils devront pour cette seconde phase présenter une maquette de leur projet. Pour cette phase, il pourra être décidé soit :
  • de ne retenir aucune des offres présentées : ainsi les candidats seront dédommagés à hauteur de 1.000 euros
  • de retenir une offre : les autres candidats se verront accorder une indemnité de 1.000 euros • BUDGET : Le budget alloué à cette prestation est de 45.000 euros, y compris l’(es) indemnité(s) versée(s) au(x) candidat(s) non retenu(s) lors de la seconde phase.

APPEL A PROJET ARTISTIQUE

Les Rencontres du Land art et de la ville / PARIS
L’association les 2dés organise les premières « Rencontres du Land Art
et la Ville » dans le 14ème arrondissement de Paris.
Squares et jardins du 14ème à Paris
APPEL A PROJET ARTISTIQUE
L’association les 2dés organise les premières « Rencontres du Land Art et la
Ville » dans le 14ème arrondissement de Paris.
Les objectifs de ce parcours :
Amener le public et les artistes à interroger l’écologie urbaine et à proposer
des projets utopiques
Repenser le rapport à l’autre et à la ville .
Développer un projet culturel pour tous.
Cet événement a vocation à se renouveler chaque année.
Pour sa première édition, « les Rencontres du Land Art et de la Ville »
propose de toucher les quelques 132000 habitants des quartiers du 14 ème
arrondissement, de l’amateur d’art au plus néophyte.
Les habitants sont invités à parcourir leur arrondissement pour découvrir les installations
Les « Rencontres du Land Art et la Ville » se déroulent du 26 octobre 2013 au 3
novembre 2013 dans les jardins et squares, créées in situ par 10 artistes
et/ou collectif d’artistes.
Le temps d’expostion est de 10 jours (du samedi 26 octobre 2013 au dimanche 3
novembre 2013 suivant avec démontage des installations le lundi 4 novembre).
Chaque lieu est présenté en photo sur le blog http://landartaparis.overblog.com
Production d’oeuvres :
Thème " Changer d’air, changer d’ère"
Le rapport ville/nature s’inscrit dans les problématiques soulevées par
l’écologie urbaine. Il est question de réinventer et de réenchanter notre cadre
de vie, notre urbanité.
Les « Rencontres du Land Art et de la Ville » s’adresse aux artistes qui
utilisent comme moyen d’expression l’installation, la sculpture, la
performance artistique, tout ce qui touche au domaine des arts visuels et
exercent notamment dans le domaine du land art, de l’art éphémère et de
l’art environnemental.
Le caractère environnemental et écologique de la démarche artistique
est un point qui sera examiné lors de la sélection des oeuvres. Les
oeuvres devront s’inscrire à l’échelle de la Ville.
Parmi les 10 oeuvres sélectionnées, la proposition d’ une oeuvre participative
réalisée durant les 10 jours avec les jeunes des quartiers Porte
d’Orleans/Jean Moulin sera privilégiée.
L’artiste propose 2 lieux dans lesquels il souhaiterait exposer
Médiation/présence de l’artiste :
La présence des artistes est indispensable le samedi 26 octobre
pour le montage de l’oeuvre
pour les rencontres avec les publics sur site lors du montage de l’oeuvre
en soirée pour un temps d’échanges entre artistes et avec les publics
Les artistes ont la possibilité de prendre plus de temps
pour créer l’oeuvre
et/ou pour rencontrer les publics
Le démontage est fait le 4 novembre par l’artiste
Un photographe est également présent pendant les 10 jours création pour
suivre le travail des artistes. Les photographies prises à cette occasion
peuvent ensuite utilisées pour l’élaboration d’une exposition et d’un catalogue
Cahier des charges :
Les artistes s’engagent à respecter le cadre naturel et font en sorte que leurs
oeuvres mettent en valeur l’environnement.
Les matériaux utilisés sont laissés au libre choix de l’artiste : végétaux,
minéraux, manufacturés, de récupération, etc.
L’artiste doit s’assurer que les matériaux utilisés sont respectueux de
l’environnement.
L’artiste se déplace avec son propre matériel et est autonome dans la
progression de son travail.
Néanmoins, du matériel et une assistance technique peut être mis à
disposition de l’artiste. Dans ce cas, l’artiste précise ses besoins dans le
dossier de candidature.
L’achat des matériaux reste à la charge de l’artiste et sera sous sa
responsabilité.
L’artiste doit bien assurer son installation qui tiendra toute la durée dure le
temps de l’événement : du 26 octobre 2013 au 3 novembre 2013.
L’artiste doit s’acquitter d’une responsabilité civile.
Sécurisation des oeuvres :
Les oeuvres doivent garantir toutes les conditions en matière de sécurité
dans un lieu public et ne devront présenter aucun danger pour les visiteurs. Il
est rappelé que les oeuvres restent 10 jours dans les jardins et squares. Ces
lieux ne sont pas gardés la nuit, certains sont ouverts. En conséquence, les
oeuvres peuvent subir des dégradations pour lesquelles l’association les
2dés ne peut être tenue responsable
Prestation :
Le montant de la prestation versé pour la création et la réalisation de l’oeuvre
aux artistes est de 500 euros.
La prestation est versé après le démontage de l’oeuvre
Contrat :
Un contrat avec l’artiste précisera les conditions générales de participation
(organisation, dates de montage et démontage, assurances...).
La production artistique exposée reste propriété des artistes.
Les droits de reproduction sont acquis par « les Rencontres du Land Art et
de la Ville » pour la promotion de l’événement et de son action en matière
culturelle, et ce, sans limite de durée ni rémunération complémentaire.
DOSSIER TECHNIQUE
Contenu du dossier technique :
Bulletin de candidature
Justifcatifs d’inscription à un organisme artistique : maison des artistes,
collectif land art.
CV relatant le parcours artistique du candidat.
10 photos d’oeuvres réalisés.
Projet de création sur format A4 (dessin, photo, photomontage, etc.) précisant
les matériaux utilisés et la logistique nécessaire au montage (temps de
montage, matériel nécessaire).
Description de la démarche artistique envisagée en adéquation avec le
concept des Rencontres du Land art et de la ville
Tout autre document permettant de cerner la démarche de l’artiste.
A retourner par mail avant le 10.07.2013.
+++++++++++++++++++++++++++++++++
sous format PDF
Les artistes sont informés du résultat du comité de sélection après le
20 juillet 2013 par mail.
Après la sélection, fn juillet 2013, les artistes sélectionnés envoient un texte
de présentation de l’oeuvre
Voir sur le blog http://landartaparis.over-blog.com quelques visuels des
squares et jardins sélectionnés.
Date limite de réception des dossiers par mail sous format PDF : 10.07.2013.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
à les2des@gmail.com
Les artistes sont informés du résultat du comité de sélection après le 20 juillet 2013 par mail.
Après la sélection, fin juillet 2013, les artistes sélectionnés envoient un texte de présentation de l’œuvre.


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

2 artistes en résidence / PONTMAIN
L’accueil en résidence de deux artistes sur une période d’un mois est l’une des missions prioritaires
du centre d’art qui se renouvelle chaque année depuis mai 2000. Ce dispositif qui favorise la création
d’œuvres originales est aussi l’occasion de multiplier les rencontres et les échanges avec le public.
Chaque résidence est suivie d’une exposition qui présente à la fois les œuvres produites
durant cette période et des œuvres plus anciennes de chacun des artistes.

  • Résidences 2014 : de 4 à 6 semaines jusqu’au 26 avril 2014 (en continu)
  • Exposition des résidences : du 26 avril au 8 juin 2014.
  • Dépôt des candidatures avant le 18.08.2013. +++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Résidences de création artistique Mars-avril 2014 LE CENTRE D’ART CONTEMPORAIN DE PONTMAIN : Depuis 1999, et au rythme de trois expositions par an, le centre d’art mène une politique de diffusion de l’art contemporain grâce à des expositions personnelles et collectives. Sur trois niveaux, le centre d’art dégage un espace d’exposition de 130 m2, mais aussi des espaces de travail et de logement. Ainsi, l’accueil en résidence de deux à trois artistes sur une période d’un mois à un mois et demi, est l’une des missions prioritaires du centre d’art et se renouvelle chaque année depuis mai 2000. Ce dispositif qui favorise la création d’oeuvres originales est aussi l’occasion de multiplier les rencontres et les échanges avec le public. Chaque résidence est suivie d’une exposition qui présente à la fois les oeuvres produites durant cette période et des oeuvres plus anciennes de chacun des artistes. Dans un contexte rural, Pontmain est une commune de 950 habitants située à la croisée de la Normandie, de la Bretagne et des Pays de la Loire. Pontmain, est aussi un lieu d’apparition marial et de pèlerinage. Le centre d’art contemporain de Pontmain est un service de la Communauté de Communes du Bocage Mayennais qui bénéficie du soutien du Conseil Général de la Mayenne, de la Région des Pays de la Loire et du Ministère de la Culture et de la Communication (Drac Pays de la Loire). CONDITIONS Générales de la Résidence : Durée : Résidence de 4 à 6 semaines jusqu’au 26 avril 2014. L’artiste est invité à poursuivre ses recherches personnelles, en résonance ou non avec le contexte. La résidence sera suivie d’une exposition du samedi 26 avril au dimanche 8 juin 2014. Conditions financières : 2200 euros (comprenant les honoraires et les frais de production), ainsi que des photographies d’un professionnel, un texte d’un critique d’art et la publication d’un catalogue à la fin de l’exposition. Hébergement : logement au centre d’art (rénovation du bâtiment en 2010, offrant 3 chambres avec salle de bain, une pièce de vie commune : cuisine, salon, salle à manger et des espaces de travail). Moyen de locomotion : En raison de la situation géographique, un véhicule est indispensable pour cette résidence. Des frais kilométriques à hauteur de 3 allers et retours Pontmain/domicile de l’artiste sont pris en charge. Rencontres avec le public : Dans le cadre de sa résidence, l’artiste est sollicité pour participer à des rencontres avec le public (milieu scolaire notamment, conférence…). LES DOSSIERS DE CANDIDATURES COMPRENDRONT :
  • Un Curriculum Vitae et une lettre de motivation.
  • Un dossier de présentation du travail (sous un format papier, DVD ou fichier si par mail).
  • Une enveloppe affranchie pour le retour de votre dossier s’il n’est pas retenu.
  • Une note sur des expériences de médiation et/ou d’ateliers d’arts plastiques serait un plus. > Date limite de dépôt des dossiers avant le 18 août 2013. > Chaque candidat recevra une réponse courant octobre 2013 (il est inutile d’appeler avant). Pour plus de renseignements sur le centre d’art (photos et plans des espaces d’exposition), expositions, consultez www.centredartpontmain.fr et notre Facebook. ENVOI DES DOSSIERS PAR COURRIER OU PAR MAIL A : Annaïk Besnier : residencespontmain@hotmail.fr Communauté de Communes du Bocage Mayennais - 1 grande rue – 53120 GORRON.

APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

un artiste et un commissaire d’exposition / MADRID
Résidence d’artistes plasticiens et de commissaires d’expositions / MADRID
L’Ambassade de France en Espagne, l’Institut français d’Espagne, et l’Institut français lancent
un appel à candidatures destiné à favoriser le développement et le travail d’artistes et de commissaires
d’expositions français à Madrid et espagnols à Paris, en partenariat avec l’AC/E
(Accion Cultural de Española) et le Matadero à Madrid.
Les 2 lauréats français bénéficieront d’une résidence à Madrid pour une durée de 2 mois et 20 jours consécutifs
du 30 septembre au 20 décembre 2013.
Le Matadero, une ancienne friche industrielle de 150 000 mètres carrés réhabilitée en centre
de création contemporaine accueillera les 2 lauréats pour cette première de ce programme triennal.
Disciplines concernées :

  • Commissariat d’expositions
  • Arts visuels, design, graphisme La résidence comprend :
  • La mise à disposition d’un logement meublé en colocation entre les 2 lauréats (un appartement avec une chambre pour chaque lauréat) ;
  • La mise à disposition d’un espace de travail situé dans un hangar à partager entre l’artiste, le commissaire et les autres artistes présents au Matadero ;
  • Une allocation forfaitaire de séjour de 3500,00 euros incluant le montant du billet d’avion aller-retour Dates Le séjour se déroulera du 30 septembre 2013 au 20 décembre 2013. En aucun cas les séjours ne peuvent être fractionnés Critères d’éligibilité • Etre de nationalité française ou résident en France depuis au moins 5 ans ; • justifier d’un parcours professionnel d’au moins 5 ans incluant :
  • la production d’oeuvres, des expositions dans des espaces artistiques identifiés (musées, galeries, centres d’art…) ;
  • la réalisation d’expositions personnelles et / ou collectives (uniquement pour les commissaires) • présenter un projet nécessitant un atelier ; • avoir achevé ses études ; • parler espagnol ; • s’engager à se libérer de leurs activités professionnelles durant toute la période de séjour. Aucune limite d’âge n’est requise. Constitution du dossier de candidature 1. Dossier artistique Rédigé en français et en espagnol, il doit comprendre : • un curriculum vitae ; • une note de 5 pages maximum présentant la motivation du séjour, le projet et le protocole de travail envisagé ; • justifier d’un parcours professionnel d’au moins 5 ans incluant :
  • la production d’oeuvres, des expositions dans des espaces artistiques identifiés (musées, galeries, centres d’art…) ;
  • la réalisation d’expositions personnelles et / ou collectives (uniquement pour les commissaires) ; • des documents visuels : une dizaine de reproductions maximum de travaux représentatifs des oeuvres et du parcours de l’artiste (légende comportant titre, nom(s) et prénom(s) de l’auteur, année, médium et dimensions des oeuvres), un descriptif sur chacune de ces oeuvres ; des vidéos ; des textes publiées et des articles de presse. 2. Pièces administratives
  • une déclaration sur l’honneur attestant que l’artiste est le seul auteur des oeuvres représentées dans le dossier artistique ;
  • un justificatif de domicile ;
  • une photocopie de la carte d’identité ou du passeport en cours de validité. Les candidats doivent déposer leur dossier de candidature sur la plateforme IFprog consultable sur le site de l’Institut français (pour cela ils devront créer un compte lorsqu’ils entreront sur la plateforme Ifprog). Modalités de sélection Outre l’évaluation du parcours professionnel du candidat, une attention particulière sera portée sur la qualité du projet, la nécessité du séjour à Madrid, le protocole de travail envisagé. Les candidats seront présélectionnés par une commission de présélection constituée des représentants de l’Institut Français et de la structure artistique partenaire. La sélection finale sera opérée par le comité artistique réuni à Madrid. Date limite d’enregistrement des dossiers jusqu’au 24.06.2013 inclus. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Aucun dossier ne sera accepté après cette date. Les résultats seront communiqués fin juillet 2013 sur les sites suivants : www.institutfrancais.com et www.institutfrancais.es Aucun résultat ne sera communiqué par téléphone. Sites partenaires : Le Matadero à Madrid : http://www.mataderomadrid.org Institut français d’Espagne : www.institutfrancais.es AC/E (Acccion Cultural de Española) : http://www.accioncultural.es Contacts Institut Français : Pôle Résidences Glenda Laporte / Chargée de mission Courriel : glenda.laporte@institutfrancais.com Tél : 01 53 69 83 32 Institut Français d’Espagne : Ambassade de France en Espagne Nicolas Peyre / Attaché culturel & audiovisuel Courriel : nicolas.peyre@institutfrancais.es Tél : 00 34 91 700 4823

OFFRE D’EMPLOI

L’attrape-couleurs (h/f) EMPLOI D’AVENIR / LYON
L’attrape-couleurs, association St’art-up, espace d’expositions d’art contemporain et résidence d’artiste.
Dans le cadre des emplois d’avenir recrute un (une) assistant chargé des expositions et des publics,
Description de la structure : Créé en 2000, L’attrape-couleurs est un espace d’expositions d’art contemporain,
installé dans un bâtiment municipal. Présentant tous les médiums (peinture, photographie, installation, dessin)
à travers cinq expositions par an d’artistes émergents ou plus confirmés, ce lieu d’art bénéficie du soutien de la mairie
du 9ème arrondissement de Lyon, de la Ville de Lyon et de la Région Rhône-Alpes
pour sa mission de diffusion de l’art contemporain.
Depuis 2009, L’attrape-couleurs accueille également des artistes en résidence.
PROFIL DE POSTE
28h hebdomadaires sur la base du smic horaire du mercredi au samedi et un dimanche sur deux.
Place sous la responsabilité de la présidente de l’association et de l’équipe de programmation,
l’assistant (assistante) embauchée sur un poste EMPLOIS D’AVENIR aura les responsabilités suivantes :
Compétences et savoir faire : savoir faire rédactionnel, bureautique, rigueur dans le travail et autonomie,
polyvalence, capacité relationnelle, sensibilité à l’art.
Accueil du public dans les heures d’ouverture du lieu
Réalisation des visites commentées et médiation
Responsabilité administrative :
Secrétariat administratif, mail, courriers.
Enregistrement des recettes et des dépenses, Suivi budgétaire,
tableau annuel du compte de résultat
Lien avec les organismes sociaux,
Relations avec l’organisme en charge de l’établissement du bulletin de salaire
Montage et suivi des dossiers de subvention,
Responsabilité artistique
Réception des dossiers d’exposition, accueil des artistes.
Participation à toutes les réunions en interne et en externe avec les partenaires culturels.
Colloques et rencontres du secteur culturel
Responsabilité technique
Aide technique et logistique au montage des expositions
Organisation matérielle des vernissages
Entretien du bâtiment mis à disposition par la ville,
et correspondance avec les services techniques,
Achat du petit matériel pour l’association,
Organisation de la communication
Création des visuels papier pour les activités de conférences ou de lectures,
Prises de vues pour dossiers, rédaction des communiques de presse et relation avec la presse
Gestion et mise à jour du mailing (adresses postales et électroniques)
Suivi et mise à jour du site internet
Actualisation du répondeur téléphonique.
Condition
être éligible pour un contrat emplois d’avenir, moins de 26 ans
http://travail-emploi.gouv.fr/emplois-d-avenir,2189/
Congés annuels lors de la fermeture des expositions.
+Avantages autres en nature :
Possibilité d’un logement lie au bâtiment dans la partie résidence d’artiste.
Lieu de travail : L’attrape-couleurs, place Henri Barbusse, 69009 LYON.
attrape.couleurs@wanadoo.fr - http://www.attrape-couleurs.com/


OFFRE DE STAGE

association Manège (h/f) / PERIGORD
L’association Manège recherche des stagiaires pour une collaboration
à l’organisation pendant la durée du festival Ecouter Pour l’Instant.
Ce festival a pour vocation de faire connaitre la musique improvisée
en programmant des musiciens
de renommée internationale en Dordogne.
Depuis sa création il y a sept ans, il a eu l’occasion d’accueillir Evan Parker,
Nelson Veras, Benoit Delbecq, Michael Moore, Michel Doneda etc.
Il se déroule en trois sessions durant l’été, dans une ambiance conviviale de rencontres.
Cadre très agréable et champêtre.
Trois périodes de stages sont proposées : Du 10 au 19 Juillet 2013. Du 15 au 24 Août 2013.
Du 12 au 21 Septembre 2013.
Le stage a une durée de neuf jours et consiste en une collaboration
à la diffusion, contact presse, et accueil du public.
Le stagiaire sera rémunéré à hauteur de 70 euros,
remboursement des transports sous justificatifs,
entièrement nourri logé pendant la période du stage.
Plus d’informations sur le festival sur : www.manege-music.fr
Contact : manege24-33@hotmail.fr - 06 32 76 62 66.


OFFRE DE STAGE

Galerie Tator recherche stagiaire pour le mois de Juillet 2013 (h/f) / LYON
La GALERIE TATOR (Lyon) recherche des stagiaires pour le montage de la FACTATORY.
La Factatory est un projet d’ateliers d’artistes fondé sur le concept d’une architecture mobile et modulable.
Il s’agit d’un système basé sur une grille de construction. L’ensemble des éléments s’inscrit
dans une logique de multiple afin d’offrir un potentiel combinatoire et des variations d’usage.
Le stage se déroulera dans “les grands ateliers” de L’Isle d’ Abeau (espace pédagogique de recherche
et de création architecturale), en Isère à 30 minutes de Lyon.
Il consiste, sous la conduite de chefs d’ateliers, à monter les différents éléments
composant chaque module de la structure.
Ces éléments sont composés essentiellement de bois et d’isolants, ils s’emboîtent les uns
aux autres pour former les planchers, parois, toiture, coque extérieure etc.
Divisé en différents postes, le gros du travail reposera sur la découpe et l’assemblage.
Qualités requises :
Bonne maîtrise de l’outillage de base (manuel et électrique)
Engagement dans le bon déroulement du projet.
Une expérience en menuiserie s’avérera utile.
Durée : 1 mois (Juillet 2013)
Convention de stage et rémunération :
Indemnité de stage en vigueur, à 30% SMIC.
Prise en charge des transports Lyon / L’Isle d’Abeau et repas du midi.
Galerie Tator - 36 rue d’Anvers - 69007 LYON
04 78 58 83 12, emilien.adage@rogertator.com


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Appel à projet pour la résidence Label Excellence des Métiers d’art
au Lycée Professionnel du Mont Châtelet à Varzy 2013-2014 / VARZI
Le projet
Pour la cinquième année consécutive, le Parc Saint Léger organise une résidence d’artiste au lycée Mont-
Châtelet de Varzy, dans la section Ferronnerie d’Art. Emilie Perrotto, Martin Lord, Olivier Sévère et Giuliana
Zefferi se sont successivement, depuis 4 ans, installés pour une année au lycée, où leurs pratiques sont
venues tout à la fois enrichir et perturber la pratique traditionnelle des ferronniers. Cette résidence se déroule
dans le cadre du label « Excellence Métier d’art » délivré par la Drac Bourgogne et l’Académie de Dijon.
Pour cette nouvelle année, Le Parc Saint Léger et le Lycée Mont Châtelet souhaitent inviter un nouvel artiste à
travailler avec les élèves de l’année de perfectionnement en ferronnerie d’art. L’enjeu reste de confronter une
pratique inhabituelle à l’univers de la ferronnerie, tant du point de vue technique qu’esthétique, permettant
d’un côté à l’artiste d’expérimenter une forme inédite pour sa pratique, de l’autre aux élèves de participer à
la production d’un objet artistique.
Dans ce cadre, le Parc Saint Léger organise un appel à candidature, invitant des artistes à proposer un préprojet
de production utilisant la ferronnerie d’art.
Les projets seront soumis à un jury composé des professionnels de la ferronnerie, du professeur d’art plastique
et du proviseur du lycée Mont Châtelet, du conservateur du musée de Varzy et de l’équipe du centre d’art.
.La dead-line de rendu du pré-projet est fixée au 26.08.2013.
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Votre dossier devra comporter une note d’intention du projet, des croquis de la pièce envisagée et tout
autre élément explicitant le projet. Le projet remis en août 2013 n’est qu’une esquisse, un point de départ à la
discussion. La réalisation de la pièce doit en effet être pensée en relation avec les élèves et les professeurs.
Cette étape de réflexion fait partie intégrante du processus de production.
note d’intention du projet, CV de l’artiste à :
Parc Saint Léger - Centre d’art contemporain - avenue Conti - 58320 POUGUES LES EAUX.
Nous vous ferons connaître les résultats de l’appel à projet dans le courant du mois de septembre 2013.
Cahier des charges

  • Production : Il s’agit de produire une pièce réalisable sur l’année scolaire 2013-2014 utilisant les techniques et les matériaux de la ferronnerie. La pièce doit répondre aux préoccupations de l’artiste et à ses recherches, elle doit être partie prenante de son travail, il ne s’agit aucunement d’un prétexte pédagogique. Le projet doit représenter un intérêt réflexif sur la pratique de la ferronnerie elle-même. Néanmoins la connaissance des techniques de ferronnerie n’est pas requise. Possesseurs d’un savoir-faire remarquable, Cédric Charpentier et Armel Mazière seront les maîtres d’oeuvre du projet. Ils apporteront une expertise technique et un regard éclairé sur la matière elle-même. Le projet sera co-construit avec les élèves et les professeurs. La pièce sera réalisée par les élèves de perfectionnement en ferronnerie d’art. La présence de l’artiste, d’une durée de 20 jours, entre octobre 2013 et avril 2014, doit se faire suivant un planning défini en concertation entre les professeurs, la chargée de projet du centre d’art et l’artiste. Le planning est adaptable mais doit tenir compte des obligations des élèves et des limites du budget de transport. La production de la pièce pourra se faire également hors des moments de présence de l’artiste, avec l’encadrement des professeurs. La production qui contractera une valeur d’environ 10 000 euros liée au savoir-faire du lycée, est propriété de l’artiste. Néanmoins l’artiste s’engage à mentionner la co-production de l’oeuvre dans toute communication la concernant.
  • Obligations pédagogiques et de communication : L’artiste devra sensibiliser les élèves de ferronnerie à son travail et plus largement à l’art contemporain en leur montrant sa pratique et ses influences (qui peuvent être d’ordres et de champs différents). Il devra également rencontrer quelques classes de collège afin de leur présenter son travail. L’artiste devra tenir un blog documentant l’avancée du projet et ses séjours.
  • Hébergement : L’artiste sera logé au lycée et bénéficiera des services de restauration de l’internat.
  • Budget : Honoraires : 1500 euros Matériaux : 2000 euros Transport : 350 euros Les projets précédents Sculpteur mais étrangère au monde de la ferronnerie, Emilie Perrotto a immédiatement proposé de questionner les codes de la sculpture moderne et contemporaine, bousculant ainsi les habitudes des élèves. En oubliant les réflexes inhérents à leur discipline, les élèves ont produit une sculpture, qui est installée de manière pérenne dans la cour de l’établissement depuis juin 2010 : un gabarit à volute monumental, additionné d’une sorte de monolithe mettant en valeur les techniques de la ferronnerie. Elle revendique sa radicalité tout en intégrant les fondamentaux du métier. Martin Lord a passé une résidence riche de discussions dans la section ferronnerie du Lycée professionnel Mont Châtelet de Varzy. La légèreté des matériaux qu’il utilise habituellement (principalement le dessin) s’est confrontée aux codes et aux exigences de la ferronnerie. Le passage du dessin à la sculpture, ce jeu de l’incertitude entre la 2ème et la 3ème dimension ont été centraux dans le projet. L’oeuvre réalisée par les élèves a été installée dans la ville de Varzy et les élèves se sont confrontés aux notions d’échelle dans l’espace public. Une exposition au musée Grasset a rendu compte de ce projet et l’a mis en perspective avec d’autres oeuvres de Martin Lord. Olivier Sévère utilise dans son travail les matériaux pour un usage inhabituel, voir contre-nature. L’enjeu est d’un côté celui de l’imaginaire et de l’absurde, les oeuvres figurant souvent une image en contradiction avec la matière qui les constitue, mais aussi celui plus technique d’utiliser la matière à contre-courant, et ainsi de faire s’adapter les techniques de production à l’objectif fixé par l’artiste. Pour son projet, il a continué dans cette voie tout en allant à l’encontre des codes habituels de la ferronnerie : demander aux élèves de produire une matière accidentée, irrégulière, au plus proche d’une imperfection naturelle. À travers son travail, Giuliana Zefferi explore une manière très particulière de penser l’oeuvre d’art comme un objet en perpétuel renouveau. C’est la temporalité de l’atelier et son processus d’expérimentation, qui l’intéresse et qu’elle tente de prolonger dans l’espace d’exposition. Son projet Futur Antérieur #4 est une sculpture composée de deux parties, dont une structure en métal qui a été réalisé avec les élèves. Ce module en fer comprend deux éléments dissociables qui simulent une chute. Le déséquilibre ainsi produit interroge le caractère inachevé de l’oeuvre.

APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Mairie de Ploumagoar – Côtes d’Armor – Bretagne / KERGRE
Appel à projet pour une résidence dans le Bois de Kergré, en 2014, sur la thématique « A vue d’oeil ».
L’oeuvre sera présentée en juin dans le Bois de Kergré (date à définir)
I. Présentation du Bois de Kergré
Un sentier d’interprétation
En 2011, le Bois de Kergré a été aménagé en « Sentier d’interprétation à vocation artistique,
accessible aux personnes à mobilité réduite ». Cinq oeuvres sont déjà installées sur ce parcours.
Chaque année, le service culturel de la Mairie de Ploumagoar souhaite faire vivre et évoluer le sentier d’interprétation.
La Commune de Ploumagoar a développé une politique d’acquisition.
La présentation des oeuvres entraîne bien souvent son acquisition par la Mairie
(seulement si ce cas est envisageable, compte tenu de la pérennité de l’oeuvre).
Autour d’un évènement dans le Bois de kergré, la commune souhaite développer le sentier d’interprétation,
mais également permettre à la population, aux associations, et aux enfants de s’approprier cet espace naturel.
Un jardin renouvelé tous les ans
Le service des espaces verts de la Commune a également « carte verte » pour la réalisation d’un jardin de 70m²
sur une thématique définie avec le service culturel.
Clin d’oeil aux jardins de Chaumont sur Loire, l’espace n’est ni carré, ni rectangulaire,
ni rond, mais il revêt la forme d’une feuille de tulipier.
Chaque année le service des espaces naturels de Ploumagoar a carte blanche pour la réalisation d’une création verte.
Un refuge LPO
La LPO (Ligue pour la protection des oiseaux) est aujourd’hui l’une des premières associations
de protection de la nature en France. Elle agit au quotidien pour la sauvegarde de la biodiversité
à partir de sa vocation de protection des oiseaux.
Le Bois de Kergré est, depuis 2011, un refuge LPO qui en fait un petit conservatoire d’espèces.
Un inventaire des espèces a d’ailleurs été réalisé.
II. Un évènement en 2014
La thématique de la programmation culturelle 2013-2014 est « à vue d’oeil ».
A travers cette idée, des artistes interviennent au cours de l’année dans la salle d’exposition « Ploum’expo »,
qui se situe à quelques mètres du bois de Kergré, dans le centre de Ploumagoar.
L’oeuvre proposée pour le sentier du Bois de kergré doit également répondre à cette thématique.
Par cette cohérence de thématique, nous souhaitons tout particulièrement viser un public scolaire,
en proposant sur l’année des actions de médiations.
Par conséquent, il sera également demandé à l’artiste présent en résidence dans le Bois de Kergré
de recevoir les écoles de la commune. Suite à une présentation de son travail, de sa démarche,
une salle sera mise à disposition afin de recevoir les enfants (sur réservation),
pour la mise en place d’ateliers conçu par l’artiste et adapté aux scolaires.
Cette année, nous souhaitons que l’artiste travaille avec deux classes de niveau CE.
Remarque : Nous insistons sur le fait que nous ne demandons pas à l’artiste de réaliser une résidence en milieu scolaire.
Il s’agit d’ateliers, c’est-à-dire que les scolaires se déplacent dans la salle de la Ville, sur un nombre
d’heure très limité [à titre d’information en 2012 : 4,5 h / enfants]
III. Le public visé
A travers l’oeuvre présentée dans le Bois de Kergré, c’est un public familial qui devient la cible de cet évènement culturel.
Durant la résidence, les écoles primaires de Ploumagoar deviendront les acteurs majeurs de l’évènement du mois de juin 2014.
IV. Candidature
Si vous souhaitez participer, merci d’envoyer par mail (en fichier PDF) un dossier, comprenant :

  • CV de l’artiste
  • Présentation de la démarche artistique
  • Les photos des derniers travaux réalisés
  • Une esquisse du projet que vous proposez pour la commune de Ploumagoar (pour la création d’oeuvre, et pour les ateliers avec les scolaires). La Ville de Ploumagoar laisse une liberté d’interprétation quant à la thématique choisie « A vue d’oeil ». Elle ne formule donc aucune contrainte particulière quant à la réalisation, à part une adéquation avec le lieu du Bois de Kergré. Avant le 1.07.2013 +++++++++++++++ Par mail : culture@ville-ploumagoar.fr Un jury, composé de la commission culturelle et commission consultative, sélectionnera le projet artistique. Un seul projet artistique sera choisi pour juin 2014. V. Budget Pour la résidence
  • Un budget de 1500.00 euros sera versé à l’artiste Ce budget comprend le temps de préparation, le travail de création de l’artiste, les ateliers avec les scolaires, ainsi que le déplacement et frais de repas.
  • Les frais d’hébergement sont directement pris en charge par la Mairie
  • Prise en charge des matériaux pour l’atelier (Maximum 500 euros avec restitution sous forme d’exposition) Pour l’acquisition
  • Un budget de 2000.00 euros peut être consacré à l’acquisition de l’oeuvre créée en résidence et présenté dans le cadre du Bois de Kergré. Condition : Une acquisition se fait seulement si l’oeuvre est pérenne. Pour plus d’information : Béatrice JOUAN Chargée de programmation et de l’action culturelle de Ploumagoar 02.96.11.10.10 / culture@ville-ploumagoar.fr

MARCHE PUBLIC

Conception scénographique et assistance technique à la réalisation de l’exposition temporaire intitulée
« gustave doré (1832-1883). L’imaginaire au pouvoir » / PARIS
Département de publication : 75
Nom et adresse officiels de l’organisme acheteur :
Ets public Musées Orsay et Orangerie
Correspondant : Secteur des affaires juridiques et des marchés publics, 62, rue de lille, 75343 Paris cedex 07,
tél : 01 53 85 16 29, fax : 01 53 85 16 01, courriel : juridique@musee-orsay.fr, adresse internet : http://www.musee-orsay.fr
Objet du marché :
Conception scénographique et assistance technique à la réalisation de l’exposition temporaire intitulée
« gustave doré (1832-1883). L’imaginaire au pouvoir »
Type de marché : Services
Lieu d’exécution :
Musée d’orsay, 75007, Paris
Caractéristiques principales :
Le marché a pour objet la conception scénographique et l’assistance technique à la réalisation
de l’exposition temporaire intitulée « gustave doré (1832

  • 1883). L’imaginaire au pouvoir ». L’exposition itinérante sera présentée au musée d’orsay du 10 février au 11 mai 2014. Les dates exactes de l’exposition seront confirmées ultérieurement. Date prévisionnelle de début des prestations (fournitures/services) : 01/09/2013 Forme juridique que devra revêtir le groupement d’opérateurs économiques attributaire du marché : Les prestations n’étant pas divisées en lots, seuls les groupements solidaires sont autorisés. Conformément à l’article 51 du code des marchés publics, la composition du groupement intervient au stade des candidatures et doit être formulée dans la déclaration de candidature. Un même prestataire ne peut être mandataire de plus d’un groupement. Un même prestataire ne peut présenter plusieurs offres en agissant à la fois en qualité de candidat individuel ou de membre d’un ou plusieurs groupements. Justifications à produire quant aux qualités et capacités du candidat : Autres renseignements demandés : • La liste des documents à fournir pour présenter un dossier de candidature est indiquée dans le règlement de la consultation. Critères d’attribution : Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères énoncés dans le cahier des charges (règlement de la consultation, lettre d’invitation ou document descriptif). Type de procédure : Procédure adaptée Date limite de réception des candidatures : 25/06/2013 à 16h. +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Conditions de remise des offres ou des candidatures : Les plis sont adressés uniquement sur papier, et ne pourront en aucun cas être adressés par voie électronique. Les conditions de remise des plis sont indiqués dans le règlement de la consultation. Adresse auprès de laquelle des renseignements d’ordre administratif et technique peuvent être obtenus : Nom de l’organisme : Établissement public du musée d’orsay et du musée de l’orangerie, Correspondant : Secteur des affaires juridique et des marchés publics, 62, rue de lille, 75007 Paris, tél : 0153851622, fax : 0153851601, courriel : secteur.marchespublics@musee-orsay.fr, adresse internet : http://musee-orsay.e-marchespublics.com/ Conditions et mode de paiement pour obtenir les documents contractuels et additionnels : Le dossier de consultation de la phase candidature pourra être téléchargé gratuitement aux adresses suivantes : http://musee-orsay.e-marchespublics.com & http://www.e-marchespublics.com

ARTISTE ENSEIGNANT

Recherche professeur de scénographie à temps non complet 8h hebdomadaires (h/f) / STRASBOURG
HAUTE ÉCOLE DES ARTS DU RHIN
Le Quai - École supérieure d’art de Mulhouse
École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg
Académie supérieure de musique de Strasbourg
La Haute école des arts du Rhin, établissement public de coopération culturelle (EPCC) créé le 1er janvier
2011, qui réunit l’Ecole supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, l’école supérieure d’art de Mulhouse Le
Quai et l’Académie supérieure de musique de Strasbourg, soit un ensemble de 750 étudiants et 160 agents
offrant un grand nombre de formations artistiques (art, scénographie, design, musique, illustration…),
recherche, pour son site de Strasbourg, un-e :
Professeur de scénographie à temps non complet 8h hebdomadaire
Date limite de candidature : 27/06/2013
++++++++++++++++++++++++++++++++
Date prévue du recrutement : 01/10/2013
Type de recrutement : fonctionnaire ou non titulaire de droit public
Nombre de poste(s) : 1
Grades :

  • PROFESSEUR D’ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE DE CLASSE NORMALE
  • PROFESSEUR D’ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE HORS CLASSE Missions : Intégré-e au collège théorie, sous l’autorité du Directeur des études, et en lien avec les enseignants de l’option design mention scénographie, le/la professeur devra : • Assurer en option design mention scénographie un enseignement théorique ayant pour objet :
  • d’engager une approche des questions spécifiques du théâtre contemporain, sa pratique, ses enjeux, son actualité (question de l’acteur, du jeu, rapport au texte, repères historiques, concepts fondamentaux...) ;
  • construire un questionnement sur les notions d’exposition et de théâtralité dans le champ de l’art contemporain (performance, installation, espace urbain..). L’enseignement, magistral et non magistral, sera fondé sur le dialogue avec les étudiants, favorisant leur prise de parole. • Accompagner collectivement et/ou individuellement les étudiants des années 2 à 5 dans l’élaboration, la réalisation et l’analyse critique de leurs projets et/ou mémoires ; assurer le suivi de mémoires d’étudiants en DNSEP ; • Accompagner un atelier d’écriture destiné aux étudiants des années 2 et 3 toutes options confondues et conçu comme un espace d’expérimentation dont l’approche ouverte permettra à chacun d’eux de s’approprier les registres d’écriture en résonance avec son travail plastique ; • Participer à la mise en oeuvre des projets pédagogiques et culturels (workshops…) de l’établissement ; • Participer aux bilans, aux jurys de diplômes et aux examens d’entrée, aux commissions d’équivalence et aux diverses réunions pédagogiques. Profil recherché : Théoricien(ne) et praticien(ne) titulaire d’un doctorat, le candidat disposera des compétences et qualités suivantes : • Connaissance de l’enseignement en école supérieure d’art ; • Expérience professionnelle confirmée dans le champ du théâtre et de l’art contemporain (dramaturgie, commissariat d’exposition...) à même d’ancrer l’atelier de scénographie dans un réseau actif et professionnel ; • Connaissance des pratiques scripturales modernes et contemporaines ; • Pratique personnelle de l’écriture ; • Capacité à assurer des cours théoriques et à analyser des projets artistiques ; • Capacité à travailler en équipe, à développer des partenariats et à contribuer aux orientations pédagogiques du collège théorie ; HAUTE ÉCOLE DES ARTS DU RHIN Le Quai - École supérieure d’art de Mulhouse École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg Académie supérieure de musique de Strasbourg • Bonne maîtrise de l’anglais et/ou de l’allemand ; Lieu et service d’affectation : Ecole supérieure des arts décoratifs de Strasbourg Temps de travail : temps non complet : 8 heures/semaine ou rythme bimensuel auxquelles s’ajoutent les obligations de participation aux jurys, commissions, réunions pédagogiques… Les candidatures (curriculum vitae, lettre de motivation, documentation sur les travaux personnels et les orientations d’enseignement) sont à adresser :
  • par courrier à : HAUTE ÉCOLE DES ARTS DU RHIN Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg A l’attention de Monsieur David CASCARO 1, rue de l’Académie - 67076 STRASBOURG Cedex
  • par courriel à : vincent.bapst@strasbourg.eu Informations complémentaires : Vincent BAPST, Responsable des Ressources Humaines vincent.bapst@strasbourg.eu - 03 69 06 37 87.

ARTISTE ENSEIGNANT

L’Ecole européenne supérieure d’art de Bretagne
Brest – Lorient – Quimper – Rennes
Recrute un chef de Projet Recherche et International (h/f) / RENNES

  • Cadre Catégorie A
  • 35h hebdomadaires
  • Poste à pourvoir au mois d’octobre 2013. Poste ouvert en interne et externe ainsi qu’aux candidat-e-s reconnu-e-s travailleurs handicapés dans les conditions prévues par l’article 38 de la loi 84-53 du 26/01/84. Présentation de l’école L’École européenne supérieure d’art de Bretagne est un établissement public de coopération culturelle présent sur les sites de Brest, Lorient, Quimper et Rennes. Cet établissement d’enseignement supérieur propose des formations de 3 à 5 ans après le bac, qui conduisent à des diplômes nationaux (DNAP, DNAT, DNSEP). Plus de 850 étudiants fréquentent chaque année l’école où enseignent une équipe de plus de 110 artistes, architectes, designers, graphistes, critiques ou historiens d’art.... L’EESAB possède une activité de recherche dans les champs de l’art, du design graphique, de la communication et du design, qui associe des partenaires académiques et institutionnels ainsi que des entreprises privées. Aujourd’hui, l’EESAB entend développer et structurer cette recherche en lien avec les enjeux de la création contemporaine et l’actualité de la recherche en art, en communication et en design au niveau national et international. Plus de précisions sur site de l’école : http://www.eesab.fr/ Les missions Sous l’autorité du directeur général de l’EESAB, le-la chef de projet "Recherche et International" coordonne l’ensemble des projets de recherche menés dans les domaines de l’art, du design et de la communication par les enseignants-chercheurs de l’EESAB, qu’ils soient théoriciens ou artistes, graphistes, designers… Il-elle entretient des relations étroites avec les différents partenaires des projets en cours ou à venir, en interne ou externe. Il-elle vient en appui pour l’identification de sources de ressources propres et aider au montage des projets dans le domaine de la recherche et de l’international. Ses missions sont : Structurer la recherche et l’International au sein de l’EESAB [1] Assurer l’organisation et les activités du conseil scientifique de la recherche de l’école. [1] Etablir et/ou coordonner les projets avec le conseil scientifique, les porteurs de projet (enseignants), l’administration centrale (secrétariat général) et les directions de site le cas échéant. [1] Veiller à l’articulation des programmes de recherche au sein de l’EESAB avec l’ensemble des autres projets constituant l’offre dans les domaines de l’art, de la communication et du design. [1] Exercer une veille stratégique en matière de financements nationaux, européens et internationaux de la recherche et de l’international. Mettre en oeuvre l’activité de recherche et l’activité "International" [1] Elaborer et organiser le plan d’actions pour le développement des unités de recherche et des programmes de recherche, depuis les programmes de travail jusqu’à l’évaluation des activités [1] Étudier, conseiller et accompagner les montages de projets type ANR, PCRD, investissement d’avenir, INTERREG… (aspects administratifs, juridiques et financiers) en collaboration avec les porteurs de projet et la direction de l’EESAB. [1] Piloter avec les porteurs de projets les phases d’étude, de conception et de réalisation par un accompagnement à la rédaction et à la présentation de la proposition (dossier de présentation, rapports intermédiaires, bilans…) [1] Organiser en lien avec les porteurs des différentes phases des projets (Etude de faisabilité́, recherche éventuelle de partenaires, aide au montage financier, construction du budget, échéancier, actions…) Valoriser et communiquer les actions de l’EESAB [1] Valoriser toutes les activités liées à la recherche et à l’International. [1] Assurer la rédaction des rapports d’activités pour la direction de l’EESAB et du conseil scientifique de l’EESAB Le poste est basé à Rennes mais des déplacements fréquents seront nécessaires. Diplômes et expérience Niveau minimum Bac + 5 ans. Expérience en responsabilité́ d’équipe et/ou de gestion projet, dans le domaine de la recherche, de préférence dans le domaine des sciences humaines. Qualités et compétences requises o Fort engagement dans la réflexion sur la création contemporaine o Connaissance de l’organisation de la recherche française, de l’enseignement supérieur et de leurs enjeux. o Connaissance des dispositifs nationaux, européens et internationaux de financement des programmes de recherche et de l’International (ANR, PCRD, INTERREG...) o Expérience avérée dans la conduite de projet. o Qualités rédactionnelles. o Qualités relationnelles, ouverture d’esprit, sens de l’initiative et des responsabilités o Maîtrise de l’anglais parlé et écrit Date limite de candidature : 5.07.2013. +++++++++++++++++++++++++++++++ Adresser une lettre de candidature accompagnée de : o Un CV actualisé avec photocopies des diplômes ; o un texte exposant la motivation (maximum deux pages) Contact et informations complémentaires : Odile Lemée, Directrice adjointe du site de Rennes : 02 23 62 22 60. École européenne supérieure d’art de Bretagne - site de Rennes 34 rue Hoche - 35000 RENNES.

ARTISTE ENSEIGNANT

recherche professeur Territorial d’Enseignement Artistique spécialité dessin, huile et techniques picturales (h/f) / NICE
L’Ecole Municipale d’Arts Plastiques recrute pour la rentrée scolaire de septembre 2013/2014 :
Un Professeur Territorial d’Enseignement Artistique spécialité dessin, huile et techniques picturales,
titulaire du DNSEP. Il s’agit d’un poste de 12 heures hebdomadaires en CDI.
Référence : 2013/TA08
Missions principales :

  • Conduite de cours et d’ateliers dirigés visant : o une approche du graphisme et de la couleur (théorie, correspondance des couleurs,...), o un apprentissage ou un perfectionnement des diverses techniques d’expression picturale (crayon, gouache, encre,...) ou graphique, o un développement des qualités d’expression et de création des élèves.
  • Préparation des cours : Recherches, études et documentation sur les mouvements d’Arts plastiques. Analyse d’œuvres et de travaux d’artistes. o Sélection de thèmes génériques, déclinés en fonction du niveau des différentes classes. o Conception d’exercices pédagogiques ciblés progressifs et attractifs. o Identification des difficultés par un travail personnel.
  • Participation aux réunions d’harmonisation des projets d’exposition.
  • Concertation pédagogique informelle au sein du corps enseignant de l’établissement.
  • Information aux parents sur la progression de leurs enfants. Missions occasionnelles :
  • Participation à l’organisation d’expositions de travaux d’élèves, en fin d’année scolaire, sur la base d’un thème imposé.
  • Participation à différentes manifestations visant à promouvoir les activités de l’école. Formation : DNSEP (Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique) Expérience professionnelle : Expérience souhaitée sur un poste similaire Compétences :
  • Programmer les apprentissages en fonction de la réceptivité et de la personnalité des élèves
  • Exercer constamment une concentration, faire preuve d’un sens critique constructif et valorisant
  • Mettre en œuvre des méthodes de recherche, d’analyse et de synthèse de collections ou de documents relatifs aux arts plastiques
  • Maîtriser les techniques du graphisme et de la couleur, leur didactique
  • Se renouveler et se tenir informé de l’évolution des écoles et mouvements artistiques
  • Posséder une culture générale et une formation artistique pluridisciplinaire
  • Etre capable de conduire et motiver un groupe
  • Savoir déceler des potentialités et révéler des aptitudes, les encourager. Vous retrouverez sur notre site Internet une présentation complète de notre activité, de nos projets et de l’ensemble des postes à pourvoir. Pour postuler, adressez-nous votre lettre de motivation et votre CV par courrier à Monsieur le Maire : Direction des Ressources Humaines - Palais Corvesy Di Gorbio - 3, rue Raoul Bosio - 06340 NICE CEDEX 4 ou par mail à : emplois@nicecotedazur.org

APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Appel à projet pour une résidence de création - art contemporain - Printemps 2014 / HENDAYE
Lieu : Nekatoenea résidence d’artistes, Région Aquitaine, Hendaye
Domaine : Arts Plastiques / arts visuels
Date de clôture : 26.06.2013.
+++++++++++++++++++++
Contexte :
Propriété du Conservatoire du Littoral géré par la Commune de Hendaye, le Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques
et le CPIE Littoral basque, le Domaine d’Abbadia site naturel protégé de la Corniche Basque, abrite en son sein
une résidence d’artistes dans l’une de ses anciennes fermes : NEKaTOENEa. L’environnement de cette résidence
offre une diversité de milieux naturels (littoral, prairies, forêt, verger, patrimoine bâti...)
et de thèmes d’investigations scientifiques (géologie, faune, flore, environnement...).
De par sa situation géographique, au Pays Basque, entre France et Espagne, à la limite entre continent terrestre
et espace océanique, la résidence est également influencée par les notions de frontières
(interétatiques, linguistiques, géographiques). www.nekatoenea.eu
Période et durée de la résidence :
Cette résidence de création se décomposera en 2 ou éventuellement 3 temps :

  • Pré-visite initiale : une semaine en Novembre ou Décembre 2013 (en fonction des disponibilités). Cette première semaine très en amont permet à l’artiste de faire connaissance avec le territoire, les acteurs culturels partenaires et de bénéficier d’une première immersion dans le territoire…..
  • Séjour en résidence : quatre mois seront consacrés à la création de mars à juin 2014
  • Éventuelle préparation à une exposition de fin de résidence en septembre/octobre 2014 Dotation de la Résidence : L’artiste sélectionné bénéficiera de :
  • Bourse : forfait de 1400 euros par mois effectif de présence en résidence pour un total maximal de 5600 euros
  • Participation aux déplacements aller/retour (montant maximum remboursable 500 euros sur justificatifs)
  • Aide à la production des œuvres (montant maximum remboursable 1200 euros sur factures)
  • Aide à la création d’un témoignage, d’une trace de la résidence sous forme d’un imprimé, d’une édition virtuelle ou multimédia, d’un écrit d’auteur… dont les bénéficiaires seront la structure accueillante et l’artiste. En partenariat avec la Ville d’Anglet et à condition qu’une exposition puisse être programmée à « Beatrix Enea », un avenant à la présente convention pourra être signé pour préciser les conditions pouvant être liées à :
  • Aide à la production de l’exposition
  • Aide au transport des œuvres et au montage de l’exposition Condition d’accueil :
  • Mise à disposition d’un logement, en duplex, dans la maison Nekatoenea située au cœur du Domaine d’Abbadia.
  • Un espace de création, atelier non équipé de 36m², attenant à l’appartement
  • Accès wifi
  • Prise en charge de frais par la structure : eau, électricité, abonnement Internet Nota : - Aucun matériel informatique n’est mis à disposition
  • L’appartement et le lieu de création étant situés au cœur même du site naturel protégé obligent l’artiste à se conformer strictement au règlement du Domaine. Frais à la charge de l’artiste :
  • Les frais liés à la vie courante (nourriture, déplacements et transports….) restent à la charge intégrale de l’artiste.
  • L’artiste devra souscrire obligatoirement une assurance responsabilité civile et locative pour la durée de son séjour. Une attestation devra être annexée à la convention d’accueil Contreparties : Durant sa présence en résidence, l’artiste participera à un programme de sensibilisation à l’art contemporain en faveur de la population locale lui permettant de présenter sa démarche artistique ainsi que ses projets : Présentation de l’artiste : En direction des acteurs culturels et du grand public (sous la forme de soirées rencontres), une présentation devra avoir lieu durant la semaine de pré-visite ou/et au tout début de la résidence. Au cours des quatre mois de résidence, un travail sera engagé en faveur des étudiants des écoles d’art de la région (conférences, encadrement d’un « workshop »…). « Work in progress » : Présentation en direction du grand public du processus de création sous une forme à définir avec l’équipe culturelle. L’artiste est également invité à faire d’autres propositions pouvant valoriser cette résidence. Les critères de sélection L’appel à projet s’adresse à des artistes professionnels, nationaux et internationaux. Ils seront jugés sur : - La qualité de leur parcours artistique - L’exigence et l’originalité de leur démarche artistique - La pertinence de leur projet pour la résidence - La capacité de l’artiste à s’investir dans un programme de sensibilisation à l’art contemporain en faveur de la population locale (présentation publique, proposition de work shop…) En principe la résidence ne s’adresse pas :
  • Aux jeunes artistes (diplôme des beaux arts depuis moins de trois ans)
  • Aux artistes ayant déjà bénéficié récemment d’une résidence en Aquitaine
  • Aux artistes vivant déjà sur le territoire. Processus de sélection : Les membres de jury constitués de professionnels de l’art de la région et du service culturel du CPIE effectuent une première sélection des dossiers. Chaque membre du jury retient trois candidats, puis en septembre/octobre les différents partenaires culturels se réunissent pour étudier les dossiers présélectionnés et choisir parmi ceux-ci l’artiste lauréat pour l’année 2014. Calendrier de sélection :
  • Date limite de réception des dossiers de candidature : 26.06.2013 (délai de rigueur). ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
  • Sélection prévue en septembre/octobre 2013 Comment postuler ? • Téléchargez le dossier d’inscription sur notre site : www.nekatoenea.eu et complétez. Attention, les dossiers mal remplis ou ne répondant pas aux questions posées ne seront pas examinés. • Enregistrez le document en format PDF (5 mega maximum) en le nommant par votre nom et prénom Exemple : DUCHAMP_Marcel.pdf • Envoyez-le par mail à : contact2014@nekatoenea.eu (boite mail dédiée uniquement à la compilation des dossiers) en indiquant comme « sujet » du mail : NOM et Prénom Recommandations : Toutes les pièces que vous voulez fournir devront être contenues dans un seul format PDF. Aucune autre pièce jointe ne sera conservée. Dans les jours suivant la réception de votre dossier, vous recevrez un mail confirmant l’enregistrement de votre candidature. Contacts et informations complémentaires : cpielittoralbasque.art@hendaye.com cpielittoralbasque.creation@hendaye.com Gérée par le CPIE LITTORAL BASQUE la résidence d’artistes "NEKaTOENEa", reçoit le soutien régulier des partenaires suivants : Conservatoire du littoral ; DRAC Aquitaine ; Conseil Régional d’Aquitaine ; Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques ; Ville d’Hendaye ; Ville d’Anglet.

CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION D’UNE ŒUVRE D’ART AU TITRE DU 1 % ARTISTIQUE

4 APPELS A CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION D’UNE ŒUVRE D’ART AU TITRE DU 1 % ARTISTIQUE

  • Le 7e collège à Aulnay-sous-Bois
  • Collège Jean Moulin à Aubervilliers
  • Collège Louise Michel à Clichy-sous-Bois
  • Collège Jean-Baptiste Corot au Raincy Les 4 dossiers de consultation sont à télécharger : www.colleges93.eiffageconstruction.com Date limite du dépôt des candidatures : le 4.07.2013. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

AVIS DE COMMANDE PUBLIQUE

La Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée souhaite réaliser une commande publique
pour le salon de musique de la Villa Laurens à Agde (34) / AGDE
Client : CAHM Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée Avis N° : AO-1323-2067
Procédure adaptée Marché > 90 000 euros Date limite de réponse : 24/06/2013
Organisme passant le marché : Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée, ZI le Causse, 22 avenue du 3ième Millénaire,
34630 Saint-Thibéry, Tél. : 04 99 47 48 49, Fax : 04 99 47 48 50, site Internet : www.heraultmediterranee.net
Procédure de passation : Article 30 du Code des marchés publics, procédure adaptée.
Objet du marché : La Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée souhaite réaliser une commande publique
pour le salon de musique de la Villa Laurens à Agde (34). Cette commande marque la volonté de placer la
création contemporaine au coeur de la communauté
Le projet de commande publique constituera une composante du cadre architectural.
d’agglomération en créant de nouvelles relations entre les oeuvres et le public au travers du dialogue entre le patrimoine et les créateurs d’aujourd’hui.
L’oeuvre devra être visible par le public.
Caractéristiques générales : La présente opération de commande publique au Château Laurens, dans le cadre de la restauration du
Salon de musique est motivée par le souhait d’une mise en valeur de ses bâtiments et de sa prochaine ouverture au public.
La création contemporaine porte sur le remplacement de 11 toiles du salon de musique, non restituables en fonction de nos connaissances actuelles.
Descriptif des toiles :
4 toiles sur les murs latéraux (H. 5,20 ; L. 3,50)
4 toiles d’angle (H. 5,20 ; L. 3,50)
2 toiles encadrant la porte d’entrée donnant sur l’extérieur (H. 5,20 ; L. 1,60)
1 toile encadrant la porte d’entrée donnant dans le château (H. 5,20 ; L. 4,30)
Budget alloué à l’opération : L’enveloppe globale forfaitaire allouée à cette opération est de 200 000 euros TTC (+ 5 x 4 000 euros honoraires).
Les honoraires du ou des artiste(s) s’établiront déduction faite des frais administratifs.
Candidature : Le dossier comprend un cahier des charges téléchargeable sur la plate-forme http://agglohm.marcoweb.fr
A l’issue du présent appel à candidatures, cinq candidats seront admis à développer les études d’un projet artistique. Pour cette dernière phase,
chaque candidat admis recevra la somme totale de 4 000 euros. Cette somme globale, forfaitaire, fixe et non révisable,
inclut tous les frais de conception et de fabrication des documents. Les éléments constitutifs de l’étude (esquisse, maquette, tirage de travail ou autres)
seront la propriété de l’Etat, Ministère de la Culture et de la Communication et seront inscrites sur les inventaires du Fonds National d’Art Contemporain,
Centre National des Arts Plastiques. Le comité de pilotage se réserve le droit, si l’étude rendue est jugée manifestement insuffisante,
de réduire ou supprimer cette indemnité.
Date limite de réception des candidatures : Lundi 24.06.2013 avant 17h30.
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Dossier de candidatures : Rédigé en français, le dossier de candidature comprendra :
un curriculum vitae de l’artiste,
un dossier artistique sur support papier et quelques exemples de publications, les dvd ou cd-rom
doivent être accompagnés d’un document papier présentant leur contenu,
une note d’intention générale sur la démarche artistique du candidat,
une première note d’intention particulière à la commande (deux feuillets maximum).
Les critères de sélection des candidatures seront :
Qualité des références artistiques du candidat notamment au vu du dossier artistique et du CV
Motivation de l’artiste au regard de sa lettre de candidature
Envoi des candidatures : Les candidats transmettront leur pli cacheté portant les mentions : commande publique
pour la réalisation d’une oeuvre d’art pour le salon de musique du château Laurens, Agde, appel à candidature, ne pas ouvrir.
Ce pli devra être remis contre récépissé ou, s’il est envoyé par la poste par pli recommandé avec avis de réception postal,
parvenir à destination avant la date de réception des candidatures à l’adresse suivante :
Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée, ZI " Le Causse ", 22 avenue du 3ème Millénaire, 34630 SAINT THIBERY.
Les plis qui seraient remis ou dont l’avis de réception serait délivré après la date et l’heure limites précitées ainsi
que remis sous enveloppe non cachetée, ne seront pas retenus.
Modalités de sélections des propositions : Après examen des candidatures par le comité de pilotage de l’opération, les cinq candidats admis
à développer les études d’un projet seront invités à une visite de la Villa Laurens et du salon de musique à Agde,
à l’issue de celle-ci ils devront transmettre sous plis cachetés une proposition au plus tard le 14 octobre 2013 à 17 heures 30.
Cette proposition devra contenir :
un texte de présentation du projet,
un ensemble de documents artistiques de quantité et de qualité suffisante pour donner
une vision globale du projet et intégrer les collections
du Centre national des Arts Plastiques au titre de l’étude,
un descriptif détaillé permettant la mise en cohérence de ces documents et la visualisation de la proposition,
un budget prévisionnel de réalisation, comprenant honoraires, coûts de la réalisation,
un calendrier de réalisation,
tout autre élément permettant d’apprécier la qualité et la mise en situation du projet.Des auditions devant le Comité
de pilotage seront organisées pour la présentation de chacun des dossiers le 16 octobre 2013 ;
Les critères de sélection des propositions seront :
Créativité et qualité artistique du projet.
Adéquation du projet par rapport au contexte architectural.
Prise en compte de la thématique générale de la commande.
Adéquation du projet par rapport au programme de la commande.
Prise en compte des contraintes de réalisation et de l’échéancier d’exécution.
Prise en compte des enjeux architecturaux et fonctionnels.
Pérennité de l’oeuvre.
Facilités des coûts de maintenance et d’entretien.
Adéquation du projet avec le montant de la commande publique.
Renseignements administratifs : Madame GOIFFON : Tél. : 04 99 47 48 49.
Renseignements techniques : Madame BRANGIER et M Félix : Tél. : 04 99 47 48 28.


ARTISTE ENSEIGNANT

recrute 2 professeurs d’arts plastiques (h/f) / MONTFERMEIL
Postes à pourvoir :
professeurs d’arts plastiques pour le service culturel de la ville de Montfermeil
Mission :
Animation de cours et d’ateliers en peinture, dessin, activités manuelles,
atelier parent-enfant, séances de modèle vivant ;
élaboration de l’exposition annuelle des travaux d’élèves ; participation
à la fête annuelle de la ville ; participation aux jurys artistiques
Public : Enfants (à partir de 5 ans), adolescents, adultes
Horaires :
du mardi au samedi (sauf période de vacances scolaires) selon un emploi du temps à définir
1 poste de 12h hebdomadaires + 11 séances de modèle vivant (8h) par an
1 poste de 16h hebdomadaires
Conditions d’emploi : vacations de septembre 2013 à juin 2014
Taux horaire brut : 23,46 euros
Compétences requises :
Connaissance théorique et pratique des langages et techniques artistiques
Connaissance théorique et pratique de l’enseignement des arts plastiques
Capacité à mener des projets artistiques
Lieu de travail :
Service culturel - Domaine Formigé - 1 bld Hardy 93370 MONTFERMEIL
Candidature par courrier :
Monsieur Le Maire - Hôtel de ville 7/11 place Jean Mermoz 93370 MONTFERMEIL
Candidature par mail : contact@ville-montfermeil.fr
CV + lettre de motivation + petit dossier artistique.


OFFRE D’EMPLOI

un responsable des publics / médiateur culturel (h/f) / NONTRON
La Mairie de Nontron et le Pôle Expérimental de Nontron et du Périgord Vert recrutent
un(e) responsable des publics / médiateur(trice) culturel(le)
Le Pôle Expérimental Métiers d’Art (PEMA) a pour vocation de faciliter le développement culturel et économique
des métiers d’art sur le territoire du Périgord Vert et du Parc naturel régional Périgord-Limousin.
Il accueille, informe et accompagne les professionnels métiers d’art et initie des actions originales afin
de leur permettre d’inscrire leur activité dans un contexte en constante évolution. Il sensibilise les publics
au secteur des métiers d’art par des animations pédagogiques et la présentation des savoir-faire.
Il anime en organisant des expositions thématiques consacrées aux métiers d’art.
Fiche de Poste
Responsable des publics
Animation culturelle

  • Développement de l’offre de visites guidées et d’ateliers pédagogiques du Pôle,
  • Accueil et médiation dont visites guidées des expositions pour les groupes scolaires et les groupes de tours operateurs,
  • Collaboration à la conception et à la mise en oeuvre des expositions temporaires du Pôle et des expositions, permanentes ou temporaires, liées au couteau et/ou aux arts de la table,
  • Conception et mise en oeuvre d’ateliers pédagogiques avec les professionnels métiers d’art, à destination des publics, notamment scolaires,
  • Recherche de partenaires financiers et professionnels, susceptibles de développer et d’enrichir l’offre du Pôle. Conseil
  • conception des nouvelles actions, en collaboration avec le Président, le bureau et la responsable du Pôle Communication, Relations Publiques
  • Accueil et représentation du Pôle
  • communication des expositions auprès de : § presse, média, en coordination avec la responsable du Pôle § publics potentiels du Pôle et, notamment : organismes d’éducation (écoles, collèges, lycées) tour opérateurs et organismes en charge du tourisme comités d’entreprises mécénat
  • Relations avec les partenaires § Membres de l’association, Association des professionnels, § Ecoles, collèges, Lycées § Institutions du territoire ((Pays, Parc, etc), Logistique, Administration
  • Gestion du budget des animations et des ateliers pédagogiques expositions (en collaboration avec la trésorière du Pôle et la Mairie)
  • Inventaire des collections du PEMA et de la Mairie de Nontron (design et couteaux)
  • Rédaction des courriers administratifs liés à son activité
  • Constitution des dossiers de demande de subventions
  • Edition (création et supervision) : invitations, programmes des expos, plaquettes
  • Collaboration à l’installation et au démontage des expositions Poste à pouvoir le 19 aout 2013 Temps complet (35h) – Adjoint du patrimoine (accessible avec ou sans concours selon le grade) Rémunération selon la grille de la Fonction publique Date limite de candidature : 1.07.2013. ++++++++++++++++++++++++++++ Les entretiens auront lieu du 11 au 19 juillet 2013 CV + Lettre de motivation adressée à Monsieur le Maire à envoyer à : Pôle Expérimental Métiers d’Art Château, avenue du General Leclerc 24300 NONTRON ou metiersdart@yahoo.fr Renseignements : Sophie Rolin, responsable du PEMA 05 53 60 74 17 - metiersdart@yahoo.fr – www.metiersdartperigord.fr

LOCATION ATELIER

Proposition de location d’un espace-atelier pour organiser des stages / PARIS
Atelier d’artiste à disposition pour organiser des stages : 30 m² ,très clair , haut de plafond,
Hébergement offert au maître de stage en lui confiant le loft attenant à l’atelier le temps du stage.
Location de l’atelier : 20 euros l’heure de cours
contactez : verreetlumiere@wanadoo.fr
http://www.beatrice-hermitte.com/


APPEL A PROJET ARTISTIQUE

Fondation d’entreprises Mécènes Catalogne / PERPIGNAN
Pour présenter un dossier à la fondation d’entreprises Mécènes Catalogne,
nous vous invitons à répondre à l’appel à projets 2013
jusqu’au 15.07.2013.
+++++++++++++++++
en complétant le dossier de candidature.
Contact / Renseignements
Claire Bastide
Tel : 04 68 35 90 99
Site Internet : www.mecenes-catalogne.fr
E-mail : mecenes.catalogne@perpignan.cci.fr Appel à projet 2013 Fondation d’entreprises Mécènes Catalogne
La loi Aillagon
La loi Aillagon du 1er août 2003 a permis un nouvel essor du mécénat en France.
Elle offre aux entreprises qui souhaitent soutenir des projets d’intérêt général des avantages fiscaux, sous la forme
d’une réduction d’impôt équivalente à 60% du montant du don (dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaire HT),
et aux porteurs de projets la possibilité de proposer aux entreprises mécènes des contreparties, ne pouvant dépasser 25% du don.
La fondation d’entreprises Mécènes Catalogne
La fondation d’entreprises Mécènes Catalogne est un projet unique en France, en totale adéquation avec l’esprit
de la loi Aillagon du 1er août 2003, rassemblant des acteurs du département animés
par la volonté de dynamiser le territoire des Pyrénées-Orientales.
Dotée d’une personnalité morale propre, la fondation rassemble 35 entreprises du département des Pyrénées-Orientales,
sous une même appellation. Ces entreprises de secteurs d’activité et de tailles différentes sont représentatives du tissu économique
du département des Pyrénées-Orientales et montrent une volonté de s’unir
pour soutenir le développement et le rayonnement du département.
L’objet de la fondation
La fondation d’entreprises Mécènes Catalogne a pour objet de soutenir par tous moyens, des actions d’intérêt général
à caractère innovant et original porteuses d’image pour et sur le département des Pyrénées-Orientales dans le domaine
de la culture, avec des possibilités de croisement avec les domaines de la solidarité, de la science et de l’environnement.
Les actions soutenues devront s’inscrire dans des démarches de développement économique pour le département.
En raison de la situation géographique des Pyrénées-Orientales, Mécènes Catalogne pourra soutenir des actions menées
par des acteurs culturels français sur le territoire des deux Catalognes. Appel à projet 2013 Fondation d’entreprises Mécènes Catalogne
L’éligibilité au mécénat
Dans un premier temps, vous devez impérativement vous assurer de l’éligibilité au mécénat
de la structure porteuse du projet par l’obtention d’un rescrit fiscal, démarche par laquelle l’administration fiscale
vérifie que votre structure remplit les conditions légales pour recevoir des dons et délivrer des reçus.
Vous devez en faire la demande auprès de la Direction des services fiscaux dont dépend votre structure
(par exemple, Perpignan si le siège de votre structure est dans les Pyrénées-Orientales).
Les services des impôts sont chargés de déterminer si la structure porteuse du projet est d’intérêt général
conformément à l’article L.80C du livre des procédures fiscales, condition nécessaire pour profiter du dispositif proposé par la loi Aillagon.
Si votre projet est sélectionné par la fondation, le versement
de l’aide ne pourra se faire que sous réserve de fournir ce rescrit fiscal.
La sélection des projets
Les critères d’éligibilité
Conformément à l’objet de la Fondation exposé précédemment, la recevabilité des projets sera appréciée au regard des critères suivants :

  • obtention du rescrit fiscal par la structure porteuse du projet
  • respect du champ de compétence de la fondation (projets à caractère culturel)
  • pérennité du projet et/ou des effets attendus (durée de référence 3 ans)
  • degré d’originalité et du caractère innovant du projet
  • date de mise en oeuvre du projet postérieure au 1er novembre 2013
  • le projet doit avoir un lien avec le territoire géographique des Pyrénées-Orientales Seuls les projets respectant la forme imposée du dossier de candidature (fiche de synthèse et pièces complémentaires) seront recevables. Votre dossier devra être à la fois complet et accessible. Le Comité d’éligibilité Votre projet sera étudié par un Comité d’éligibilité composé de 11 membres :
  • 4 mécènes fondateurs,
  • 4 correspondants mécénat des 4 institutions signataires de la convention départementale pour le développement du mécénat culturel,
  • 3 personnalités qualifiées nommées par le Comité des fondateurs. Appel à projet 2013 Fondation d’entreprises Mécènes Catalogne Ce comité a un rôle d’aide à la décision pour l’ensemble des mécènes fondateurs, qui sont chargés de choisir les projets qui seront soutenus ainsi que le montant des aides attribuées. Il est chargé d’évaluer les projets sur 3 niveaux : 1) la conformité du projet aux critères d’éligibilité fixés par la fondation 2) la capacité de la structure à mener à bien son projet 3) les retombées (économiques, sociales et culturelles) du projet sur le département Les retombées économiques, par exemple :
  • l’impact sur l’emploi et le niveau d’activités des entreprises locales,
  • l’amélioration de la notoriété, de l’image et de l’attractivité du département,
  • le développement en matière de production, de promotion,
  • le regroupement d’acteurs économiques. Les retombées socioculturelles, par exemple :
  • la participation au développement d’une offre culturelle diversifiée,
  • la prise en compte d’une politique des publics spécifiques,
  • la qualité des valeurs véhiculées par le projet,
  • la mise en valeur et la transmission du patrimoine culturel du département. Important : La fondation d’entreprises Mécènes Catalogne ne soutient pas les investissements immobiliers et les projets dans le domaine du sport. Les principales étapes de la procédure de sélection 1- réception et vérification administrative des dossiers de candidature et remise d’un accusé de réception 2- examen des projets par le Comité d’éligibilité selon les critères communiqués et notification de son avis 3- présentation des projets présélectionnés par les porteurs de projets devant le Comité des fondateurs réuni en Assemblée générale extraordinaire (10 mn de présentation et 5mn de questions pour chaque projet) 4- délibération des mécènes fondateurs et sélection des projets par vote à la majorité en Assemblée générale extraordinaire et notification à chaque porteur de projet par courrier. Le calendrier
  • jusqu’au 15.07.2013 : réception des dossiers de candidature. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
  • Octobre 2013 : réunion du Comité d’éligibilité
  • Octobre 2013 : AG extraordinaire de la fondation
  • Novembre 2013 : annonce des projets soutenus Appel à projet 2013 Fondation d’entreprises Mécènes Catalogne Dépôt des dossiers de candidature Par courrier Fondation d’entreprises Mécènes Catalogne Palais Consulaire Quai de-Lattre-de-Tassigny BP 10941 66020 PERPIGNAN Par E-mail : mecenes.catalogne@perpignan.cci.fr En main propre De 9h à 12h / 14h à 18h Direction de la communication et de l’animation (4ème étage) Chambre de Commerce et d’Industrie Quai de Lattre-de-Tassigny 66020 PERPIGNAN Contact / Renseignements Claire Bastide Tel : 04 68 35 90 99 Site Internet : www.mecenes-catalogne.fr E-mail : mecenes.catalogne@perpignan.cci.fr

APPEL A PROJET ARTISTIQUE

La belle revue papier 2013 / TERRITOIRE CENTRE-FRANCE
Revue rétrospective d’art contemporain en Centre-France, Parution fin janvier 2014
APPEL A CANDIDATURE POUR LES ARTISTES PLASTICIENS LIÉS AU TERRITOIRE CENTRE-FRANCE
Présentation
Conçue et gérée par In extenso à Clermont-Ferrand, La belle revue est une plate-forme dédiée
à la création artistique dans le grand centre de la France. Le site web labellerevue.orgdiffuse tout au long
de l’année les programmations des lieux d’art du territoire, des portfolios d’artistes ainsi qu’une critique d’exposition par mois.
Chaque année, en janvier, est éditée une version papier gratuite de la revue, qui rassemble, entre autres,
les chroniques d’expositions publiées sur le site l’an passé, et laisse une large place aux travaux des artistes liés à ce territoire.
La revue est diffusée gratuitement dans les lieux d’art du territoire et en région parisienne.
Trois soirées de lancement seront prévues en janvier-février, à Clermont-Ferrand, Limoges et Paris.
Appel à candidatures
In extenso lance un appel à candidatures destiné aux artistes pour la réalisation d’une création spécifique,
faisant ainsi de la revue un support artistique à part entière. Chaque artiste disposera de
2 double-pages en couleur et pourra combiner texte et images. Chaque projet sera suivi
et accompagné par l’équipe d’In extenso pendant sa préparation.
Rémunération : 150 euros brut
Les artistes participant se verront remettre 20 exemplaires de la revue.
Artistes éligibles
Le territoire Centre-France comprend les régions Auvergne et Limousin, et les départements Cher, Indre, Loire et Nièvre.
Les artistes éligibles remplissent nécessairement l’une des conditions suivantes :

  • être actuellement installé sur ce territoire
  • être diplômé de l’une des écoles d’art du territoire
  • être en résidence pendant l’année 2013 sur ce territoire Les artistes ayant déjà été sélectionnés les années précédentes ne peuvent pas postuler à nouveau. Modalités Pour candidater, merci d’envoyer un portfolio de vos travaux incluant un CV par e-mail uniquement à info@labellerevue.org au plus tard le dimanche 30.06.2013. +++++++++++++++++++++++++++++ Important :
  • N’envoyer qu’un seul fichier pdf, taille maximum 10 Mo.
  • Merci de préciser dans le corps du mail votre lien avec le territoire
  • Facultatif : vous pouvez d’ores et déjà proposer une piste de travail que vous souhaiteriez développer au sein de la revue. Le jury se réunira au début du mois de juillet. Informations techniques
  • Format de la revue : H 24 cm x L 16,5 cm
  • 100 pages dont 40 pages couleur
  • Tirage prévu : 4000 exemplaires
  • ISSN : 2114-5598
  • Revue gratuite éditée par In extenso, Clermont-Ferrand
  • Directeur de publication : Marc Geneix
  • Direction éditoriale : Annabel Rioux Les artistes peuvent consulter en ligne l’édition 2012 de La belle revue s’ils souhaitent connaître les projets déjà réalisés dans ce même cadre : http://issuu.com/inextenso/docs/labellerevue2012 Pour tout renseignement complémentaire, nous contacter : info@labellerevue.org ou 09 81 84 26 52 www.labellerevue.org / www.inextensoasso.com In extenso reçoit le soutien de Clermont-Communauté, du Ministère de la culture et de la communication-DRAC Auvergne, de la région Auvergne, de la ville de Clermont-Ferrand et du Conseil Général du Puy de Dôme. Le projet La belle revue reçoit également le soutien de la région Limousin.

APPEL À RESIDENCE ARTISTIQUE

Université Montpellier 2 / MONTPELLIER
Pour la 4ème année, l’Université Montpellier 2 souhaite accueillir un artiste ou une équipe
artistique en résidence auprès de ses laboratoires et composantes d’enseignement.
Pour l’année 2013-2014 c’est au sein du département biologie-écologie-évolution de la
faculté des sciences que nous souhaitons accueillir ce projet artistique, en lien avec les
étudiants et les enseignements qui y sont dispensés.
L’environnement d’accueil
Le Pôle Culture
Le Pôle Culture est un service commun de l’Université Montpellier 2. Sa mission est de
proposer des actions qui permettent l’ouverture des étudiants et des personnels de
l’Université au monde de la culture ; c’est dans le cadre de cette mission que le Pôle organise
depuis 3 ans l’accueille d’artistes en résidence pour développer des projets art/science c’està-
dire, des projets ayant pour caractéristiques de travailler la relation entre la création
artistique et les disciplines scientifiques.
La faculté des sciences et le département de biologie-écologie
La Faculté des sciences est une composante de l’Université Montpellier 2. Elle réunit
plusieurs départements d’enseignement orientés vers les sciences dites « dures » :
mécanique, mathématiques, physique, chimie, géologie, biologie,…
Elle réunit près de 7000 étudiants sur le campus Triolet (campus de Montpellier) de
l’Université Montpellier 2. Le département Biologie-écologie-évolution appartient à la
Faculté des sciences. Y sont enseignés les disciplines générales de biologie des organismes
animaux et végétaux, la biodiversité actuelle et passée (paléontologie), les mécanismes de
l’évolution, les principes de la génétique, l’écologie, l’interaction entre les organismes et leur
environnement.
Spécificité de la résidence
Cette résidence a pour objet de croiser les champs de l’art et des disciplines décrites cidessus
par le biais d’un projet artistique conçu par un (e) artiste, associant des enseignants
et des étudiants du département biologie-écologie-évolution de la Faculté des Sciences de
l’UM2.
Nous souhaitons que l’artiste accueilli s’immerge au sein des disciplines de son choix et s’en
imprègne pour concevoir un travail artistique spécifique, nourri des connaissances dont il se
sera imprégné.
Cette résidence s’adresse à des artistes dont la recherche artistique met en avant les
relations entre les sciences et les arts.
L’artiste développera un projet qui s’appuiera sur les ressources du département BE. Il
construira des relations avec les enseignants et les étudiants de la faculté des sciences.
Un lieu de travail sera mis à disposition en fonction de la nature du projet.
La résidence se tiendra en deux parties : une première partie « résidence de recherche »
dont l’objectif sera de prendre contact avec les partenaires, avec les étudiants et de
s’immerger dans les enseignements pour concevoir un travail artistique.
Au cours de cette première partie, l’artiste sera aussi amené à animer un atelier de pratique
artistique, à assurer des enseignements en partenariat avec les enseignants-chercheurs de
sciences et à se rendre disponible pour des rencontres et actions de médiation en direction
de la population du campus.
La deuxième partie (sous réserve) sera une résidence de création qui donnera l’occasion à
l’artiste de réaliser une oeuvre qui devra être installable en extérieur sur le campus. Celle-ci
se déroulera au printemps, pour une durée d’un mois (mars ou avril).
Domaines artistiques concernés
Arts visuels, installations, sculpture, photographie.
Modalités pratiques
Première partie
Durée et dates de la résidence : accueil par intermittence, selon les besoins du projet de miseptembre
à décembre 2013
Un lieu de travail adapté sera mis à disposition selon les besoins du projet.
Des actions de médiation et pédagogiques en direction du public universitaire seront
attendues et programmées durant la résidence. L’artiste sera notamment amené à participer
à l’enseignement « Sciences et culture » en partenariat avec les enseignants
responsables (12h environ) ; il devra aussi mener un atelier de pratique artistique de 15 à
20h avec un groupe d’étudiants.
Conditions financières : la rémunération prévue pour la première partie sera de 2800 euros
répartis comme suit : 1000 euros de rémunération pour 20h d’atelier, 600 euros pour 12h
d’enseignement dans l’UE, 1200 euros pour le travail de recherche et de médiation.
Deuxième partie
Durée : un mois (mars ou avril 2014). Résidence de création.
L’artiste sera amené à réaliser une oeuvre destinée à être présentée en extérieur, sur le
campus. Une rémunération et un budget de production sont prévus.
Organisation du séjour
L’Université Montpellier 2 s’engage à :

  • mettre un lieu à disposition
  • faciliter le contact entre la communauté universitaire et l’artiste
  • organiser les actions inclues dans la résidence Procédure Candidature à transmettre AVANT le 21.07.2013. +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ A adresser par courrier au Pôle Culture, Université Montpellier 2, Place Eugène Bataillon, cc438, 34095 MONTPELLIER cedex 5 ou par email à Caroline Dat : culture@um2.fr Joindre à la candidature : un projet, un curriculum vitae, des visuels d’oeuvres, quelques mots sur la démarche artistique, une note d’intention expliquant en quoi le projet de résidence croise les enjeux liés à votre pratique. Les candidatures seront examinées par un comité de sélection représenté par des membres du Pôle Culture, des enseignants-chercheurs du département EEB et un représentant de la DRAC.

BOURSE

Résidence Palais de Tokyo / PARIS
Le Pavillon Neuflize OBC accueille chaque année une dizaine de jeunes artistes et curateurs recrutés à l’issue
d’un concours international parmi plus de 300 candidatures. La durée du programme est de huit mois.
Plusieurs sessions de travail jalonnent la période de résidence au Pavillon : développement de recherches personnelles,
rencontres avec des personnalités du monde de l’art en interaction avec l’activité du Palais de Tokyo, participation
à des workshops en France et à l’étranger, réalisations collectives ouvertes à toutes les pratiques artistiques…
Conditions
Profil des participants : Jeunes artistes ou critiques d’art internationaux niveau Master
ou possédant une expérience professionnelle équivalente.
La maîtrise de l’anglais est indispensable, celle du français est appréciée. Ouvert à toutes les disciplines artistiques.
Frais d’inscription : Grâce à un partenariat avec l’école Nationale Supérieure des Arts de Cergy, l’inscription au Pavillon
permet aux artistes de bénéficier d’une couverture sociale étudiante.
Chaque artiste doit prendre en charge les droits d’inscription
(d’environ 350 euros), ainsi que les frais de sécurité sociale (d’environ 200 euros).
Ces montants ne sont pas fixés par avance et sont soumis à modification chaque année.
Frais de voyage et visa : Chaque artiste doit prendre en charge les frais de son voyage ainsi que,
si nécessaire, les démarches liées à l’obtention de son visa. Le Pavillon peut à cet égard fournir une attestation de participation.
Bourses : Chacun des artistes sélectionnés reçoit pendant 8 mois une bourse mensuelle.
Pour information, les artistes de la promotion 2012/2013 ont obtenu des bourses de 1 000 euros par mois.
Logement : L’hébergement est à la charge du résident.
Contact : pavillon@palaisdetokyo.com
Modalités de sélection
Afin de procéder à la sélection des candidats, nous leur demandons, en plus du dossier artistique,
de proposer un projet en réagissant au thème suivant :
« En amérindien, Potlatch signifie tuer la richesse. L’expression renvoie à la pratique de certaines tribus qui consiste
en une forme de destruction somptueuse. Les chefs de clans s’opposaient sur ce mode de la dépense
qui les voyait mettre à sac leurs biens les plus chers pour défier leur rival. Ce dernier devait alors répondre
à cet anéantissement par une plus grande dilapidation de ses objets comme marque de son courage et de sa richesse.
Aux antipodes du système d’accumulation de la production capitaliste, le potlatch répond à une logique du don et du contre-don.
Vous proposerez une œuvre sur tout support, une intervention en tout lieu ou un projet d’exposition qui s’apparente
à un potlatch en ce qu’il oblige le spectateur à agir sur le registre de la dépossession ».
Il est demandé aux candidats de faire parvenir un dossier en version imprimée sur papier (format A4)
+ en version PDF sur support numérique (CD, DVD ou USB), composé de :
* La fiche d’inscription complétée : http://palaisdetokyo.com/fr/pavillon/devenir-resident
* Le projet spécifique
* Une lettre de motivation qui exprime votre intérêt pour ce programme
accompagnée d’un curriculum vitae, une photocopie de carte d’identité ou de passeport, deux photographies d’identité
* Un dossier artistique comprenant une vingtaine de reproductions du travail (avec descriptif des œuvres)
et/ou documents de votre choix comme une bande sonore (10 minutes maximum) sur
CD, une compilation de travaux vidéo (maximum 15 minutes, mini DV ou DVD), un lien
vers un site Internet etc.
Attention, les dossiers sur seul support numérique ne seront pas étudiés ; tout doit être à
la fois sur papier et sur support numérique (PDF).
Calendrier de recrutement pour la session 2014-2015 :
* Dépôt des candidatures : 18.08.2013 (cachet de la poste faisant foi).
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
* Présélection : consultation des dossiers par le jury les 10, 11 et 12 septembre 2013
* Sélection : les entretiens oraux se déroulent les 28 et 29 octobre 2013
* Les éventuels frais de déplacement pour se rendre à l’entretien oral ne seront pas pris en charge par le Pavillon.
Les dossiers doivent parvenir au Pavillon à cette adresse :
Palais de Tokyo / Le Pavillon
Sélection
13, avenue du Président Wilson - 75116 PARIS.
Les candidats peuvent récupérer leur dossier à l’issue de la sélection et ce avant le 15 décembre 2013
sur rendez-vous au Palais de Tokyo, ou ils peuvent joindre une enveloppe timbrée
au format du dossier, libellée à leurs noms et adresse.
Le Pavillon ne pourra pas être tenu pour responsable en cas de perte au cours de l’envoi ou de dommage
causé au cours de l’examen du dossier. Au-delà de la date susmentionnée,
Le Pavillon ne pourra pas garantir la conservation du dossier.


AVIS D’APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE / COMMANDE PUBLIQUE ARTISTIQUE

Commande publique artistique : cocneption et réalisation d’une sculpture lumineuse symbolisant le dialogue inter-religieux / DEAUVILLE
Objet du marché
CC2013 - Commande publique artistique : conception et réalisation d’une sculpture lumineuse symbolisant le dialogue inter-religieux
Description détaillée
A travers cette commande, la Ville de Deauville souhaite renforcer son image de lieu de création , de dialogue et de tolérance.
la sculpture devra matérialiser le dialogue inter-religieux, c’est à dire le dialogue entre des religions ou des spiritualités différentes,
l’oeuvre devra matérialiser ce dialogue au-delà du rassemblement de symboles propres à chaque religion.
Il s’agit de créer une sculpture qui symbolise ce dialogue grâce à une mise en scène spécifique.
La sculpture sera ainsi comme une allégorie au dialogue inter-religieux ;
L’oeuvre pourra ainsi valoriser des termes connexes à celui du dialogue inter-religieux comme la tolérance,
les échanges et la paix ; la sculpture pourra être constituée de matériaux divers selon les choix de l’artiste
mais dans tous les cas l’oeuvre devra comprendre une dimension de lumière.
Acheteur Deauville
20 rue Robert Fossorier 14800 DEAUVILLE France
Pascal PATRY Téléphone : + 33 - 2 - 31140210
Date limite de soumission : 31/07/2013 17:00.
COMMANDE PUBLIQUE ARTISTIQUE
AVIS D’APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE
1) Identification de l’organisme qui passe le marché
Ville de Deauville – Rue Robert Fossorier – BP 31600 – 14801 DEAUVILLE Cedex
Tél : 02 31 14 02 02 – Télécopie : 02 31 87 30 62.
2) Procédure de passation
Marché à procédure adaptée restreinte passée en application
de l’article 28 du code des marchés publics.
Etape 1 : Sélection des candidatures
Etape 2 : Choix de l’offre
3) Objet du marché
Le présent marché porte sur une commande artistique relative à la conception
et réalisation d’une sculpture lumineuse symbolisant le dialogue inter-religieux.
4) Date limite de réception des candidatures
Au plus tard, mercredi 31.07.2013 à 17h en Mairie de Deauville.
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
5) Modalités essentielles de financement
Auto-financement – Ressources propres du budget communal.
6) Adresse où l’on doit envoyer une demande
de dossier de consultation ou une demande de renseignement
administratif ou technique complémentaire
Le dossier de consultation est consultable et téléchargeable gratuitement sur
www.deauville-marches.fr. Pour tous renseignements relatifs à la récupération
en ligne des pièces du dossier, les entreprises peuvent s’adresser à l’équipe
support de Synapse Ouest au 02 99 55 02 05.
informations : https://eu.eu-supply.com/app/rfq/publicpurchase_docs.asp?PID=108748&LID=122145


AVIS D’APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE / COMMANDE PUBLIQUE ARTISTIQUE

Réalisation d’une œuvre d’art dans l’espace public / CHALEZEULE
OBJET
La commune de Chalezeule souhaite commander une œuvre d’art qui rappelle que les femmes ont contribué
à l’évolution de la société dans tous les domaines. Cette œuvre sera un hommage aux femmes qui ont été,
à diverses périodes, ou sont toujours, oubliées de l’histoire collective. La forme de l’oeuvre est très libre
et sa présence dans l’espace public peut avoir plusieurs modalités.
Le projet est accompagné par la Direction régionale des affaires culturelles de Franche-Comté (DRAC)
et par le Fonds régional d’art contemporain (FRAC) de Franche-Comté, installé à Besançon.
BUDGET ALLOUÉ A L’OPÉRATION
L’enveloppe globale forfaitaire allouée à cette opération est de 50 000 euros TTC maximum
plus 15 000 euros (3 fois 5000 euros) pour la phase étude.
CANDIDATURES
A l’issue du présent appel à candidatures, trois candidat(e)s seront retenu(e)s pour développer leur projet artistique.
Pour cette phase d’étude, chaque candidat(e) admis(e) recevra la somme totale de
5 000 euros. Cette somme globale, forfaitaire, fixe et non révisable, inclut tous les frais de conception
et de fabrication des documents. Les éléments constitutifs de l’étude (esquisse, maquette, tirages
de travail ou autres) seront la propriété de l’Etat, Ministère de la Culture et de la Communication
et seront inscrits sur les inventaires du Fonds National d’Art Contemporain – Centre national des arts plastiques.
Le comité de pilotage se réserve le droit, si l’étude rendue est jugée manifestement insuffisante,
de réduire ou supprimer cette indemnité.
DATE LIMITE DE RECEPTION DES CANDIDATURES : vendredi 30.08.2013.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
DOSSIER DE CANDIDATURES
Rédigé en français, le dossier de candidature comprendra :

  • un curriculum vitae accompagné d’une biographie et, le cas échéant, des références bibliographiques,
  • un dossier artistique,
  • une note d’intention situant l’intérêt du candidat pour la question de la visibilité du rôle des femmes dans la société, sa réflexion sur la représentation qui en est donnée dans l’espace public et donnant des pistes de travail pour l’oeuvre à réaliser à Chalezeule. Modalités de sélection des candidatures : Après examen des candidatures par le comité de pilotage de l’opération, les trois candidat(e)s retenu(e)s seront invité(e)s à une présentation du site de la commande. Ils devront ensuite présenter, à l’occasion d’une audition devant le comité de pilotage dans un délai de six mois environ :
  • un texte de présentation du projet,
  • un descriptif détaillé permettant de visualiser la proposition (esquisse, plan, maquettes etc...)
  • un dossier technique précisant la nature des interventions et les modalités pratiques de réalisation (matériaux, techniques employées, compétences associées, …)
  • un budget prévisionnel, comprenant honoraires et coûts de réalisation (montant total : 50 000 euros TTC maximum)
  • un calendrier de réalisation,
  • un cahier des charges précisant les modalités d’entretien ou de restauration,
  • tout autre élément permettant d’apprécier la qualité et la mise en situation du projet. ENVOI DES CANDIDATURES Les candidats transmettront leur pli cacheté portant les mentions : Commande publique pour la réalisation d’une œuvre d’art APPEL A CANDIDATURE- Ne pas ouvrir Ce pli devra être remis contre récépissé ou, s’il est envoyé par la poste par pli recommandé avec avis de réception postal, à l’adresse suivante : Mairie de Chalezeule 13 Rue de la Cure 25220 CHALEZEULE. >>>>> Commande d’une oeuvre d’art dans l’espace public pour la commune de Chalezeule >>>>> Cahier des charges Programme de la commande Limitrophe de Besançon, en bordure du Doubs et de la forêt, Chalezeule est une petite commune de 1200 habitants dont la population s’est accrue de 18% depuis 2000. En 2011, M.Reylé, maire de Chalezeule, propose au conseil municipal de s’engager dans la réalisation d’une oeuvre d’art en hommage à toutes les femmes oubliées des commémorations des 11 novembre 1918 et 8 mai 1945 malgré leur rôle déterminant pendant les guerres, mais aussi plus largement, oubliées des hommes dans l’ensemble de leur apport à la société. Le projet fait son chemin et après contact avec la direction régionale des affaires culturelles (DRAC) de Franche-Comté, il obtient un soutien dans le cadre du dispositif de la commande d’oeuvres d’art pour l’espace public du Ministère de la culture et de la communication. L’oeuvre à réaliser rendra hommage aux femmes qui ont été, à diverses périodes, qui sont toujours, oubliées de l’histoire collective. Si quelques lieux possibles d’implantation d’une oeuvre en extérieur, et notamment près de l’école élémentaire, ont été identifiés, la forme de l’oeuvre peut être très libre et sa présence dans l’espace public peut avoir plusieurs modalités. Une illustration trop littérale de la thématique n’est pas souhaitée. Une attention particulière sera portée à la dynamique qu’elle pourra générer pour évoquer la question de la représentation des femmes dans la société. C’est ainsi que le Fonds régional d’art contemporain (FRAC) de Franche-Comté sera associé au développement du projet dans la durée. Les modalités de mise en oeuvre Cette commande est conduite par un comité de pilotage présidé par M.Reylé, maire de Chalezeule. Il est constitué d’élus, de personnalités qualifiées et de représentants de la DRAC. Conformément à la procédure de la commande publique, le projet artistique réalisé sera choisi à l’issue d’une procédure en deux étapes : Première étape : suite à un appel à candidatures, une sélection de trois artistes sera réalisée par le comité de pilotage sur la base d’un dossier comprenant :
  • un curriculum vitae accompagné d’une biographie et, le cas échéant, des références bibliographiques,
  • un dossier artistique,
  • une note d’intention situant l’intérêt des candidat(e)s pour la question de la visibilité du rôle des femmes dans la société, leur réflexion sur la représentation qui en est donnée dans l’espace public et donnant des pistes de travail pour l’oeuvre à réaliser à Chalezeule. Deuxième étape : chacun(e) des trois artistes ou équipes artistiques sélectionnés devra rendre une étude composée des documents nécessaires à l’évaluation du projet . L’artiste indiquera également les conditions d’entretien et de conservation de l’oeuvre et fournira un budget prévisionnel accompagné des devis afférents. Les artistes exposeront leur projet au comité de pilotage lors d’une audition. La rémunération de l’étude est de 5 000 euros. Le projet artistique retenu par le comité de pilotage à l’issue de l’audition sera proposé pour réalisation à la commune de Chalezeule . Calendrier prévisionnel Juin 2013 : lancement de l’appel à candidatures avec date limite de réception des dossiers le 30 août 2013 (diffusion électronique nationale et presse locale) Septembre 2013 : sélection par le comité de pilotage de trois artistes ou équipes artistiques appelé(e)s à réaliser une étude. Fin novembre 2013 : remise des études Décembre 2013/Janvier 2014 : auditions et choix du/de la lauréat(e). Fin 2014 : réalisation de l’oeuvre. Budget prévisionnel Dans le cadre du contrat qu’ils auront conclu avec la commune de Chalezeule, les trois artistes ou équipes artistiques retenu(e)s seront rémunéré(e)s 5 000 euros TTC, pour l’étude réalisée, dans la mesure où elle répond au cahier des charges. La réalisation de l’oeuvre sera à la charge de la commune de Chalezeule. Le budget global de réalisation de la commande est évalué à 50 000 euros maximum (hors rémunération des études). Contacts Mairie de Chalezeule 13 Rue de la Cure 25220 Chalezeule mairiedechalezeule@orange.fr Corinne Gambi, conseillère pour les arts plastiques, Ministère de la culture et de la communication/Direction régionale des affaires culturelles de Franche-Comté corinne.gambi@culture.gouv.fr

OFFRE D’EMPLOI

recherche chargé de projet culturel (h/f) / MORLAIX
Intitulé du poste : Chargé(e) de projet culturel
L’association Les Moyens du Bord basée à Morlaix (Nord Finistère)
recherche un(e) chargé(e) de mission pour un CDD de un an (évolution possible).
Sous la responsabilité et en concertation avec la directrice et le codirecteur artistique,
le(la) salarié(e) aura en charge la gestion et l’accompagnement des principales actions de l’association
(programmation, organisation de manifestations, accueil d’artistes en résidences, suivi et gestion du fonctionnement de l’association).
PRINCIPALES MISSIONS
EXPOSITIONS A LA MANUFACTURE – MULTIPLES ET MANIFESTATIONS HORS LES MURS

  • Rédaction des dossiers presse, des catalogues et des éléments de communication
  • Accueil du public et mise en place d’actions spécifiques avec certains publics, médiation et montage de partenariats locaux
  • Rédaction des documents de communication papier et suivi de conception
  • Accueil des artistes, suivi des conventions et des défraiements
  • Envoi des emails, information public (internet), constitution revue de presse
  • Rédaction newsletter, organisation des tournées d’affichage, tractage
  • Gestion du coin boutique
  • Participation à l’organisation des vernissages
  • Animations de certains ateliers
  • Communication générale : gestion des bases de données (fichiers des contacts)
  • Administration et mise à jour du site Internet
  • Encadrement de l’équipe bénévole
  • Participation aux choix budgétaires, suivi du règlement des contrats et gestion des adhésions
  • Réalisation du plan de montage et régie technique, suivi avec artistes et suivi de fabrication
  • Veille artistique et culturelle
  • Gestion de l’artothèque (stocks, suivi du prêt, communication, etc.)
  • Gestion de l’espace ressource Conditions d’exercice de la mission
  • Poste à trois quart temps (soit 28 heures hebdo) modulables
  • Travail impliquant des périodes de travail le WE et parfois en soirée
  • Poste basé à Morlaix, le cas échéant, déplacements sur le pays de Morlaix, voire en région (permis et véhicule souhaités mais non impératifs). Profil souhaité : Formation gestion et médiation culturelle, autonomie. Maitrise logiciels Photoshop Indesign Word Excel Illustrator et réseaux sociaux. Poste à pourvoir dès que possible Rémunération : SMIG (+ remboursement des frais liés aux missions) Eligibilité aux emplois aidés bienvenue (dans cette éventualité, le poste peut être à temps plein. Modalités de candidature : Envoyez CV et lettre de motivation par mail : lesmoyensdubord.mdb@gmail.com et précisez SVP vos éventuelles disponibilités pour entretien d’embauche et dates possible d’entrée en fonction. Pour en savoir plus sur les Moyens du Bord : http://lesmoyensdubord.free.fr

OFFRE D’EMPLOI

recrute un médiateur culturel (h/f) / LANDIVISIAU
La ville de Landivisiau, près de 10 000 habitants, 130 agents
recrute Un médiateur culturel
En contrat à durée déterminée pour une durée de 3 mois
(du 1er septembre au 1er décembre 2013)
Dans le cadre de la 2ème édition du festival de poésie et d’arts d’aujourd’hui
Moi les Mots, qui se déroulera du 25 novembre au 1er décembre
Dans le cadre de l’organisation de la deuxième édition du festival de poésie et d’arts d’aujourd’hui Moi les Mots,
la ville de Landivisiau recherche un médiateur culturel pour travailler en liaison étroite avec le monde scolaire,
les associations locales, les différents services municipaux, les communes de la communauté de commune
du pays de Landivisiau et du pays de Morlaix, les commerces,…
Missions principales :

  • Au sein de l’équipe du service culturel, participation à la mise en place de la deuxième édition du Festival de Poésie
  • Elaboration des actions de médiation autour du livre et de la lecture à partir des ouvrages des auteurs invités, du fonds de livres d’artistes et du fonds poésie de la bibliothèque Xavier-Grall, en lien avec la programmation du festival.
  • En lien avec l’équipe de la bibliothèque, élaboration des outils pédagogiques, des ateliers, des jeux qui seront proposés aux différents publics
  • Participation à la scénographie des événements
  • Recherche de nouveaux publics, interventions dans les quartiers
  • Relais d’information du public
  • Durant la semaine du festival, participation à l’accueil des auteurs et artistes Profil souhaité :
  • Intérêt pour le livre et la lecture, les arts visuels et le spectacle vivant
  • Expérience de médiation culturelle souhaitée, expérience de participation à l’organisation d’un festival (même bénévole) appréciée
  • Qualités d’expression orale (y compris au téléphone) et écrite indispensables
  • Très bon relationnel
  • Polyvalence, force de proposition
  • Rigueur et autonomie
  • Sens du travail en équipe
  • Disponibilité (optimale pendant la durée du festival)
  • Dynamisme, créativité et réactivité
  • Permis et véhicule nécessaires. Période : du 1er septembre au 1er décembre 2013 (3 mois) Temps de travail : Temps plein Candidatures à adresser à Monsieur le Maire – Hôtel de ville – 19 rue Georges Clémenceau – 29400 LANDIVISIAU Lieu du stage : Ville de Landivisiau - Service culturel Contact : Cécile Morel-Chevalier, Direction du service culturel, c.morel-chevalier@ville-landivisiau.fr

OFFRE D’EMPLOI

Le JEU DE PAUME, Paris cherche un régisseur d’expositions (h/f) / PARIS
Le Jeu de Paume a vocation à soutenir la création contemporaine, la recherche historique et
patrimoniale et la prospection nationale et internationale, avec des stratégies de diffusion, d’édition et
de sensibilisation des publics dans les domaines de l’image du XXème et XX1ème siècle
(photographie, vidéo, cinéma, installation, net-art…).
Missions principales du poste :
Rattaché au Régisseur Général vous assurez la coordination et le suivi de la mise en place des
expositions et des évènements depuis la phase préparatoire jusqu’au démontage. Vous vous occupez
également de la maintenance des lieux et bâtiments Jeu de Paume, dans le respect de la réglementation
en vigueur. Vos missions sont :
• Préparer la régie des expositions, des évènements et des besoins internes (faisabilité technique,
gestion et coordination des différents intervenants, gestion du matériel, réalisation des
constructions, accueil des livraisons, aménagement des espaces, …),
• Organiser l’espace d’exposition et la mise en place des oeuvres,
• Réaliser les travaux / la maintenance des lieux et des équipements des lieux : d’accueil,
d’expositions, des ateliers et des bureaux (peinture, plomberie, menuiserie, éclairage, nettoyage,
dépannage informatique, …) et suivre les prestations externes (nettoyage, maintenance et
réparations spécialisées…),
• Suivre l’espace de stockage et de l’outillage (recensement, procédures de suivi, …),
• Elaborer des comptes-rendus d’activité ou des tableaux de suivi,
• Assurer une veille technique et réglementaire dans les domaines d’images / vidéos / son, …
Profil - Compétences spécifiques :
• Expérience significative similaire de 4 à 5 ans minimum en régie des expositions dans un bâtiment
culturel,
• Formation technique requise par le statut particulier,
• Compétences et grande pratique en construction : menuiserie, électricité, peinture, plomberie, ...
• Maîtrise des techniques audiovisuelles et numériques,
• Notion de conservation des oeuvres,
• Maitrise de la maintenance d’un parc informatique Mac,
• Pratique essentielle des logiciels : sketch up , bureautiques, autocad,
• Pratique de l’anglais et facilité rédactionnelle.
Aptitudes personnelles :
• Autonomie et sens des responsabilités,
• Aptitude à travailler en équipe,
• Disponibilité et mobilité,
• Polyvalence et rigueur.
Durée et Lieu :
• Poste en CDD d’un an (remplacement congé sans solde), à 60% du temps, statut non cadre, à
pourvoir début septembre 2013,
• Poste basé à Paris-Concorde, des déplacements sont à prévoir.
Date limite de candidature, 30.07.2013.
+++++++++++++++++++++++++++++++
Merci d’adresser votre candidature (CV + LM) à recrut1302@jeudepaume.org,
ou Jeu de Paume, service Recrutement, 1 place de la Concorde 75008 PARIS.
___________________

LOCATION D’ATELIER

atelier / ANGERS
Le collectif BLAST met à disposition, au 3 boulevard Daviers, Angers :
> Un atelier de 45m² (pendant 6 mois) à 50 euros/mois
> Un espace de travail (en juillet / août) à 30 euros/mois
http://lecollectif-lecollectif.blogspot.fr/p/contact.html
http://lecollectif-lecollectif.blogspot.fr/2013_06_01_archive.html
contactez : lecollectiflecollectif@gmail.com


APPEL A PROJET ARTISTIQUE

Édition 2013 de la « Carte blanche PMU » / PARIS
Le PMU a souhaité s’associer dès 2009 à la création du BAL, lieu d’exposition dédié à l’image-document,
installé dans ce qui fut le plus grand PMU de France jusqu’en 1992.
Le PMU, en partenariat avec LE BAL, propose chaque année à un photographe
de porter un regard sur l’univers des jeux et des paris dans le cadre d’une carte blanche.
Cette carte blanche est confiée à un photographe choisi par un jury sur la base des critères définis ci-dessous.
Le photographe devra réaliser un projet inédit avec un regard décalé. Ce travail sera publié sous forme
d’un ouvrage dans le cadre d’une collection dirigée par le PMU et le BAL,
en partenariat avec les éditions Filigranes.
Il sera également exposé au BAL au printemps 2014.
Trois Cartes blanches PMU ont déjà été réalisées : Malik Nejmi en 2010, avec la publication de Turfisme,
Mohamed Bourouissa en 2011, avec la publication de RIP et Olivier Cablat en 2012, avec Fouilles.
CALENDRIER
Envoi des dossiers de présélection à : Jury Carte blanche PMU, à Fannie Escoulen,
jusqu’au 19.08.2013, date limite d’expédition (cachet de la Poste faisant foi).
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Appel à candidature : http://www.pmu.fr/entreprise/actualites-carte-blanche-pmu.html
et sur le site du BAL
Préselection : 28 et 29 août 2013
Oral devant jury et choix : 5 septembre 2013
Carte blanche : octobre/décembre 2013
Exposition et édition du livre : printemps 2014
CRITÈRES DE SÉLECTION :

  • L’appel à candidature est ouvert à tout photographe professionnel sans considération d’âge, ni de nationalité, résidant en France.
  • Le candidat proposera un projet de création photographique original et singulier sur l’univers du jeu et des paris.
  • Le PMU et LE BAL ne recherchent pas de vision générale mais un projet à l’écriture photographique résolument contemporaine, qu’elle soit d’inspiration documentaire ou plus fictionnelle.
  • Les membres du personnel du PMU ne peuvent pas répondre à l’appel à candidature. JURY : Jacqueline d’Amécourt, Présidente du Comité d’honneur du IACCAC (International Association of Corporate Collections of Contemporary Art) Mohamed Bourouissa, photographe, lauréat Carte blanche PMU 2011 Stéphane Couturier, photographe Diane Dufour, Directrice du BAL Nicolas Ferrand, collectionneur, Fondateur du Quotidien de l’Art Emmanuel Fessy, Directeur des études de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts décoratifs Jean de Loisy, Président du Palais de Tokyo Benoît Cornu, Directeur de la Communication du PMU Philippe Germond, Président Directeur Général du PMU Le jury choisira le photographe sur la qualité de son projet et l’originalité de sa proposition parmi un choix de dossiers préselectionnés par LE BAL et le PMU. Le jury recevra les candidats préselectionnés le 5 septembre 2013 pour une discussion de 30 minutes autour de son projet et sa faisabilité dans les délais impartis. DOTATION : Le photographe bénéficiera d’une dotation de 20 000 euros pour la réalisation de son travail (comprenant les honoraires, droits et frais techniques). Son travail fera l’objet d’un ouvrage publié aux Editions Filigranes à 2000 exemplaires et commercialisé, il sera exposé au BAL au printemps 2014. ENGAGEMENTS ET RESPONSABILITÉS :
  • Les photographes devront s’assurer de l’accord des personnes photographiées.
  • La participation à la sélection de la Carte blanche PMU implique l’acceptation du présent règlement.
  • Le photographe retenu acceptera de céder les droits de reproduction, d’exploitation et d’utilisation de 10 visuels dans le cadre de la communication du PMU et du BAL pour la promotion de la carte blanche.
  • Il s’engagera lors de la diffusion des images produites dans ce cadre à faire figurer la mention « Carte blanche PMU en partenariat avec LE BAL ».
  • Un ensemble d’images, représentatives de la carte blanche, sera sélectionné par le photographe et le PMU et cédé par le photographe au PMU pour sa collection. CARTE BLANCHE CANDIDATURES : Elles sont reçues sous forme d’un dossier papier sur la base de : Un cv mentionnant le parcours du photographe (expositions, éditions, récompenses…). Une ou deux séries composées de 15 à 20 photographies, chacune tirée en format minimum 18x24 et maximum 30x40 cm, permettant au jury d’apprécier le travail du photographe, comportant impérativement au dos le nom de l’artiste et le nom de la série. Un texte exposant l’intention du photographe sur le projet. L’engagement, pour les candidats présélectionnés, d’assister à l’entretien avec le jury, le 5 septembre 2013, à l’issue duquel le lauréat sera choisi par le jury. L’engagement d’être disponible à l’automne 2013 pour effectuer la Carte blanche PMU et participer à la préparation des éléments de publication et d’exposition (cf calendrier), ainsi qu’à l’inauguration de l’exposition au printemps 2014. Une enveloppe affranchie au format des tirages pour le renvoi des dossiers. Le formulaire de candidature ci-joint, dûment complété et signé. FORMULAIRE DE CANDIDATURE : http://www.pmu.fr/entreprise/actualites-carte-blanche-pmu.html A adresser à : Fannie Escoulen, LE BAL, impasse la Défense 75018 PARIS Jusqu’au 19.08.2013 inclus. ++++++++++++++++++++++ Tout acte de candidature implique l’acceptation du règlement. Les dossiers incomplets ne seront pas regardés. http://www.le-bal.fr/

PRIX

Le BAL et SFR Jeunes Talents se sont associés pour créer un prix européen
de la jeune création photographique (destiné photographes européens de moins de trente ans).
LE BAL est un espace d’exposition dédié à l’image documentaire (photographie, vidéo, cinéma)
qui a ouvert ses portes en septembre 2010 dans le 18ème arrondissement à Paris. Des expositions,
des débats et des programmes pédagogiques sont les trois principaux axes du lieu, centré autour
de la création documentaire et des enjeux de la représentation du monde par l’image, entre esthétique et politique.
Depuis 2006, SFR propose un programme pluridisciplinaire d’accompagnement à trois communautés : les artistes, les sportifs et les
entrepreneurs. Le programme SFR Jeunes Talents constitue un tremplin pour chacun d’entre eux. Il vise à faire valoir une idée, un
projet, une vocation et permet aux talents d’accéder à un réseau de professionnel émérite dans chaque domaine (Music, Photo, BD,
Green Business, Social, Start Up, Golf, Glisse, Ski Freestyle) pour les aider à franchir les étapes clés de leur parcours. Acteur innovant
et engagé, SFR mobilise l’ensemble de ses moyens pour permettre aux talents de se réaliser et d’être découverts, vus, reconnus.
Par leur soutien actif à la création contemporaine, LE BAL et SFR Jeunes Talents encouragent les jeunes photographes
à poursuivre et développer leurs recherches.
Ce Prix est destiné aux photographes européens de moins de trente ans.
Il a pour but d’accompagner un lauréat dans la réalisation
d’un projet de création d’une oeuvre photographique documentaire.

  • Le Prix SFR – LE BAL de la jeune création est doté d’une bourse de 10 000 euros.
  • Le travail réalisé par le lauréat grâce au prix sera présenté au BAL dans l’année suivant la réalisation du projet (2014).
  • Le lauréat est parallèlement accompagné dans son parcours artistique par l’équipe du BAL (rencontres avec des éditeurs, commissaires, participation à des stages, conférences…). CONDITIONS DE RECEVABILITÉ
  • Etre âgé de moins de 30 ans
  • Résider en Europe
  • Avoir un projet personnel photographique en cours, et dont la problématique est en lien avec le réel – à l’opposé de pratiques plus intimistes ou purement fictionnelles.
  • Etre inscrit ou s’inscrire dans l’univers Photo du Site SFR jeunes talents.
  • Dans sa page artiste (« Mon profil ») de l’univers Photo du Site, insérer, dans le thème « 2013-LE BAL », une série cohérente de 15 (quinze) à 20 (vingt) photos, extraites du projet personnel photographique en cours, Parmi ces photos, en insérer une avec un texte de présentation du projet comprenant une note d’intention, une description de l’oeuvre en cours de réalisation (format, technique, support…) ainsi que les dates et lieux de réalisation envisagés. COMMENT PARTICIPER AU CONCOURS ? 1/ Vérifier que vous remplissez l’ensemble des conditions de recevabilité ci-dessus. 2/ Inscrivez-vous en tant qu’Artiste dans l’Univers Photo sur http://www.sfrjeunestalents.fr/. 3/ Dans votre page Artiste (Mon compte), onglet « Mes photos », cliquez sur « Gérer mes collections » et choisissez le thème intitulé " 2013 – LE BAL " 4/ Déposez-y une série cohérente de 15 à 20 photos, avec un texte de présentation du projet (sous format image) comprenant une note d’intention, une description de l’oeuvre en cours de réalisation (formats, technique…) ainsi que les dates et lieux de réalisation envisagés. Outre la présentation du projet en format image, vous pouvez ajouter ces informations également sur le site dans la zone description. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter en complément un POM (petite oeuvre multimédia) de votre série photographique. Insérez votre vidéo (1 à 4 minutes maximum) au sein de ce même thème 2013 – Le Bal. Cette oeuvre multimédia doit venir en complément de votre série photo. La série photographique sera en premier lieu appréciée par le jury dans le cadre du concours. 5/ Date limite de participation : Lundi 28.10.2013, 14h. (cachet de la poste faisant foi) +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ 6/ Cette série doit impérativement comprendre des images extraites du projet photographique initié 7/ En parallèle — et jusqu’au mardi 13 novembre 2013 – 14h (cachet de la poste faisant foi) —, les participants à ce concours doivent envoyer par courrier postal la photocopie de leur carte d’identité, accompagnée de leur nom d’artiste SFR Jeunes Talents, à : Le BAL, 6 Impasse de la Défense, 75018 PARIS. Nous invitons tous les artistes SFR Jeunes Talents à bien renseigner leur fiche biographie et à uploader une photographie dans leur page artiste. La participation à ce concours implique l’acceptation du règlement SFR– LE BAL 2013. Tout dossier incomplet ne sera pas retenu. CONDITIONS DE SÉLECTION Modalités de sélection : Une présélection des dossiers sera faite par l’équipe du BAL. A l’issue de cette présélection, les candidats retenus seront invités à venir présenter leur projet à un jury à Paris. Les résultats des candidats présélectionnés seront publiés sur le site sfrjeunestalents dans la semaine du 4 novembre 2013. Le jury, présidé par Diane Dufour, directrice du BAL, sera composé d’experts du monde de l’image et de l’art, et sélectionnera un lauréat à l’issue des entretiens. A SAVOIR Les artistes participant à ce Prix doivent pouvoir impérativement se rendre disponibles pour se rendre à Paris le mardi 19 novembre, afin de présenter leur projet au jury. Un rendez-vous avec chaque candidat sera fixé au préalable par l’équipe du BAL. Contact pour plus de renseignements sur le Prix : LE BAL 01 71 72 25 27 assistantexpo@le-bal.fr http://www.le-bal.fr/

ARTISTE ENSEIGNANT

Mobilier national, poste susceptible d’être vacant, professeur de dessin (h/f) / PARIS
Date limite de candidature : 13.07.2013.
++++++++++++++++++++++++++++++++
Ouvert aux fonctionnaires d’Etat et fonctionnaires de la territoriale.
PROFESSEUR de DESSIN
Catégorie/ Corps – fonction (codification : cf annexe 2)
Catégorie A -/ Professeur des écoles nationales d’art.
Domaine(s) Fonctionnel(s) : Enseignement supérieur
Emploi(s) Type : Enseignant – praticien du supérieur
Localisation administrative et géographique / Affectation :
Mobilier national 1, rue Berbier-du-Mets 750 13 PARIS
Missions et activités principales :
Le Mobilier national et les Manufactures nationales des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie
recrutent chaque année dans le cadre de son école de formation initiale aux métiers de licier et de restaurateur,
des élèves correspondant aux besoins des ateliers de création et de restauration de tapis et tapisseries.
Ces élèves doivent acquérir à l’issue de leur scolarité (4 années) le niveau requis
pour l’obtention du concours de technicien d’art.
Dans le cadre de cette formation, le professeur de dessin doit :

  • Assurer l’enseignement des arts plastiques et des arts appliqués dans le cadre de l’école de formation initiale du Mobilier national et des Manufactures nationales de tapis et de tapisseries.
  • Contribuer à la mise en place, en concertation avec le bureau de la formation, d’un cursus pédagogique planifié pour l’ensemble des élèves des quatre années de scolarité.
  • Analyser les problématiques de la mise en parallèle de la formation du dessin et de la formation technique de licier et de restaurateur en tapis et tapisseries. Compétences principales mises en œuvre : (cotés sur 4 niveaux initié – pratique – maîtrise - expert) Compétences techniques :
  • Avoir une bonne approche du dessin : modèle vivant/nature morte.
  • Connaître les techniques d’agrandissement et la maîtrise des problématiques de la couleur liées à l’échantillonnage d’une œuvre.
  • Connaître les différentes techniques des arts graphiques et des techniques de peinture. Savoir-faire :
  • Avoir une bonne expérience des techniques artistiques. Savoir-être (compétences comportementales) : Posséder un relationnel et une pédagogie ciblée en direction de classes d’élèves se préparant aux métiers d’art. Environnement professionnel : Liaisons hiérarchiques : Sous la responsabilité de Monsieur l’Administrateur général du Mobilier national et du Délégué à la mission formation. Liaisons fonctionnelles : En relation directe avec le bureau de la formation et l’ensemble des professeurs techniques des différents ateliers du Mobilier national et des Manufactures nationales. Perspectives d’évolution : Spécificités du poste / Contraintes / Sujétions : Présence : 3 demi-journées par semaine (4h X3, soit 0,34% d’un temps plein) et disponibilité pour la préparation des examens et des réunions de conseils des études. Profil du candidat recherché (le cas échéant) : Professeur de dessin ayant déjà une approche de la problématique de la conception textile / ou créations murales /données murales. Qui contacter ? Monsieur Jean-Marc SAUVIER, Délégué à la formation, Tél : 01.44.08.52.06. Monsieur Yannick LOUÉ, Secrétaire général du Mobilier national, Tél : 01.44.08.53.07.

OFFRE D’EMPLOI

recherche chargé de communication (h/f) / SOTTEVILLE LES ROUEN
Le Fonds régional d’art contemporain de Haute- Normandie a pour mission la constitution
d’une collection d’art contemporain aujourd’hui riche de 1 800 oeuvres dont il assure la diffusion
par le biais d’expositions et de manifestations dans ses murs et en région
(près de 18 expositions par an) mais aussi par des prêts à l’échelle internationale, nationale et régionale.
Il développe également des actions de sensibilisation et d’accompagnement à travers des actions d’éducation,
de pédagogie et de médiation culturelle en direction d’un large public.
Le Frac Haute- ‐Normandie est installé à Sotteville‐lès‐Rouen face au Jardin des Plantes de Rouen.
Les missions
Sous l’autorité de la directrice, il/elle aura pour mission : mise en place d’actions de communication,
maintien et création de nouveaux réseaux pour affirmer la visibilité du FRAC
dans un tissu à la fois régional, national mais aussi international.
Presse :
> rédaction : Communiqué de presse/ dossier de presse / organisation de rencontres conférences avec la presse.Web
> Suivi de la création d’un nouveau site internet et mise à jour de ce site afin d’en faire un outil réactif de communication
de la politique artistique et des actions du Frac.
> Newsletter et réseaux sociaux : production des contenus, mise en ligne, diffusion
Communication :
> outils de communication : suivi de conception et de fabrication des supports en étroite collaboration
avec l’agence de graphisme et gestion de leur diffusion .
> suivi des outils de communication avec les lieux partenaires
Gestion et enrichissement du fichier contact Gestion de la photothèque
Profil du Poste Niveau BAC+4/5 - expérience de 2/3 ans à un poste similaire
Sens du relationnel (public, artistes, journalistes et professionnels)
Grande aisance rédactionnelle
Sérieux, efficacité,
Autonomie
Capacités d’organisation et d’anticipation intérêt avéré pour l’art contemporain
Maîtrise des réseaux sociaux et langages du web Maîtrise des logiciels Photoshop, Filemaker, Powerpoint
Permis de conduire B.
Anglais courant (écrit et oral) serait bienvenu
Conditions Temps plein (35h) CDI
Date limite de candidature : 30.06.2013.
++++++++++++++++++++++++++++++++
Prise de fonction : 2 septembre 2013
Merci d’adresser votre CV accompagné d’une lettre de motivation à
Véronique SOUBEN, directrice du FRAC Haute- Normandie et l’envoyer en mail à : emploi.frachn@orange.fr


GALERIE ATELIER

galerie atelier Les Arts d’Ille / appel à candidature 2014 / SAINT-GERMAIN-SUR-ILLE
La Communauté de communes du Val d’Ille met à disposition d’artistes une galerie atelier de 70 m2 située
dans le centre-bourg de Saint-Germain-sur-Ille (35), proche du canal Ille et Rance
et à 20km de Rennes (accès possible en train).
Le lieu a pour objectif d’offrir un espace de travail et d’exposition temporaire à des artistes tout en
favorisant la rencontre avec les habitants.
Conditions :
Le lieu peut être utilisé comme atelier, espace de recherche et d’exposition.
Il est ouvert aux artistes dans le domaine des arts visuels.
Des candidatures d’autres pratiques artistiques pourront être étudiées en fonction des projets.
Les artistes s’engagent à ouvrir la galerie au public pendant leur présence au minimum tous les week-ends
selon des horaires définis.
Participation aux frais courants à hauteur de 70 euros/mois. (Exonération possible en fonction du projet).
Durée initiale d’un mois.
Possibilité de ventes sur place.
Les projets peuvent être individuels ou collectifs.
Infos
Galerie située en face de l’église, au rez-de-chaussée d’une maison de bourg
Murs blanc, sol carrelé Accès public handicapé Local sous protection incendie
Sanitaire Petit local de stockage Cimaises, tables, chaises à disposition
Commerces de proximité
Photos sur demande.
Horaires d’ouvertures de la galerie le week-end :
Samedi de 14h à 19h / dimanche 10h à 12h et 15h à 18h
Documents à envoyer par courriel à lucie.cavey@valdille.fr
avant le 23.08.2013.
++++++++++++++++
Les réponses seront communiquées fin septembre/début octobre 2013.
Un dossier en pdf du travail artistique ou un lien vers un site internet dédié à l’artiste
La fiche de demande complétée
(téléchargeable sur le site www.valdille.fr / vie pratique / galerie d’exposition).


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Appel à résidence jeune graphiste (h/f) / POUGUES-LES-EAUX
La Grande Ourse est une résidence de recherche, pensée et élaborée comme une master class proposée par trois Écoles
Nationales Supérieures d’Art (Bourges, Cergy, Dijon), le pôle graphisme de Chaumont, et le Parc Saint Léger-Centre
d’art contemporain.
Trois artistes issus des écoles partenaires, un théoricien et un graphiste émergents seront sélectionnés pour cette
résidence de recherche qui se déroulera durant six semaines (janvier-février 2014) sur le site du Parc Saint Léger, centre
d’art contemporain de Pougues-les-eaux.
Par ce biais, La Grande Ourse souhaite renforcer l’interaction entre recherche plastique, théorique et graphique. Pensée
sur un mode expérimental, l’ambition de cette résidence, en constituant une micro-communauté, est de privilégier le
partage des méthodes et la coopération comme mode de production. La résidence ouvrira sur un projet éditorial où il
sera question d’expérimentations collectives, de modalités d’affiliation à un groupe, de collaborations.
La Grande Ourse souhaite oeuvrer à la professionnalisation de jeunes acteurs de la sphère artistique contemporaine et
créer un espace commun de réflexion sur les pratiques artistiques actuelles.
PROCESSUS
Pendant la résidence, trois personnalités (artistes, théoriciens, graphistes, chercheurs…) seront invitées par les
résidents à venir les rencontrer au Parc-Saint-Léger. Ces rendez-vous seront l’occasion d’échanger et d’accompagner
le(s) projet(s) en cours.
Au terme de cette période, un objet éditorial, territoire commun aux résidents, sera réalisé. Cet objet collectif, pensé et
élaboré pendant la résidence, et nourri par les 3 rendez-vous, constituera l’endroit de convergence des intérêts et des
pratiques de chacun.
Qu’il s’apparente à un espace d’exposition, un journal de bord, un album de famille ou un manuel d’histoire, qu’il existe
via le web ou l’édition papier, cet objet collectif s’inscrira au croisement de la théorie et de la pratique.
LE PROJET
RESTITUTIONS
. L’objet éditorial sera présenté lors du festival international du graphisme de Chaumont début juin 2014.
. Des formes de restitutions dans les Écoles d’art partenaires du projet pourront être pensées au cours de la résidence,
proposées et élaborées avec celles-ci. (conférences, expositions, workshops etc.). Ces restitutions dans les écoles auront
lieu pendant le deuxième semestre de l’année 2014.
LES CONDITIONS D’ACCUEIL
. Chaque résident reçoit une bourse de 2000 euros. Cette bourse comprend les frais de subsistance, de recherche et
production, et les frais de transports.
. Les résidents-chercheurs sont logés dans les quatre appartements du Parc Saint Léger.
. Un atelier est mis à disposition ainsi que tous les moyens techniques et logistiques du Centre d’art.
. Un budget spécifique de 10 000 euros est alloué à la production de l’édition.
LES CONDITIONS D’ELIGIBILITE
.Les candidats devront avoir terminé leur cursus depuis trois ans maximum.
LE DOSSIER
Le dossier de candidature devra comporter :
. Un C V
. Un dossier artistique
. Une lettre de motivation indiquant notamment l’intérêt pour la collaboration avec d’autres personnes et d’autres
champs disciplinaire.
. Le projet personnel et les axes de recherche que le résident souhaite développer pendant sa résidence.
Si vous souhaitez le retour de votre dossier, veuillez nous envoyer une enveloppe à votre nom et adresse, correctement
affranchie et au bon format. Aucun dossier ne sera renvoyé sans enveloppe au tarif en vigueur.
LE CALENDRIER
. Date limite de réception des dossiers : 30.08.2013.
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
. Les candidats présélectionnés seront invités à présenter leur projet devant un jury les 16 et 17 septembre 2013
. La résidence aura lieu du 13 janvier au 23 février 2014.
Parc Saint Léger - avenue conti - 58 320 POUGUES-LES-EAUX.
http://www.parcsaintleger.fr - 03 86 90 96 60.


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Appel à résidence jeune théoricien en art (h/f) / POUGUES-LES-EAUX
Appel à Candidature pour les diplômés des Écoles Nationales Supérieures d’art de Dijon,
Bourges et Paris-Cergy
La Grande Ourse est une résidence de recherche, pensée et élaborée comme une master class proposée par trois Écoles
Nationales Supérieures d’Art (Bourges, Cergy, Dijon), le pôle graphisme de Chaumont, et le Parc Saint Léger-Centre
d’art contemporain.
Trois artistes issus des écoles partenaires, un théoricien et un graphiste émergents seront sélectionnés pour cette
résidence de recherche qui se déroulera durant six semaines (janvier-février 2014) sur le site du Parc Saint Léger, centre
d’art contemporain de Pougues-les-eaux.
Par ce biais, La Grande Ourse souhaite renforcer l’interaction entre recherche plastique, théorique et graphique. Pensée
sur un mode expérimental, l’ambition de cette résidence, en constituant une micro-communauté, est de privilégier le
partage des méthodes et la coopération comme mode de production. La résidence ouvrira sur un projet éditorial où il
sera question d’expérimentations collectives, de modalités d’affiliation à un groupe, de collaborations.
La Grande Ourse souhaite oeuvrer à la professionnalisation de jeunes acteurs de la sphère artistique contemporaine et
créer un espace commun de réflexion sur les pratiques artistiques actuelles.
PROCESSUS
Pendant la résidence, trois personnalités (artistes, théoriciens, graphistes, chercheurs…) seront invitées par les
résidents à venir les rencontrer au Parc-Saint-Léger. Ces rendez-vous seront l’occasion d’échanger et d’accompagner
le(s) projet(s) en cours.
Au terme de cette période, un objet éditorial, territoire commun aux résidents, sera réalisé. Cet objet collectif, pensé et
élaboré pendant la résidence, et nourri par les 3 rendez-vous, constituera l’endroit de convergence des intérêts et des
pratiques de chacun.
Qu’il s’apparente à un espace d’exposition, un journal de bord, un album de famille ou un manuel d’histoire, qu’il existe
via le web ou l’édition papier, cet objet collectif s’inscrira au croisement de la théorie et de la pratique.
LE PROJET
RESTITUTIONS
. L’objet éditorial sera présenté lors du festival international du graphisme de Chaumont début juin 2014.
. Des formes de restitutions dans les Écoles d’art partenaires du projet pourront être pensées au cours de la résidence,
proposées et élaborées avec celles-ci. (conférences, expositions, workshops etc.). Ces restitutions dans les écoles auront
lieu pendant le deuxième semestre de l’année 2014.
LES CONDITIONS D’ACCUEIL
. Chaque résident reçoit une bourse de 2000 euros. Cette bourse comprend les frais de subsistance, de recherche et
production, et les frais de transports.
. Les résidents-chercheurs sont logés dans les quatre appartements du Parc Saint Léger.
. Un atelier est mis à disposition ainsi que tous les moyens techniques et logistiques du Centre d’art.
. Un budget spécifique de 10 000 euros est alloué à la production de l’édition
LES CONDITIONS D’ELIGIBILITE
. Les candidats devront avoir terminé leur cursus depuis trois ans maximum. Le terme « théoricien » est à entendre au
sens large : spécialistes en histoire de l’art, philosophie, esthétique, critique d’art ou commissaire d’exposition.
LE DOSSIER
Le dossier de candidature devra comporter :
. Un C V
. Un dossier artistique
. Une lettre de motivation indiquant notamment l’intérêt pour la collaboration avec d’autres personnes et d’autres
champs disciplinaire.
. Le projet personnel et les axes de recherche que le résident souhaite développer pendant sa résidence.
Si vous souhaitez le retour de votre dossier, veuillez nous envoyer une enveloppe à votre nom et adresse, correctement
affranchie et au bon format. Aucun dossier ne sera renvoyé sans enveloppe au tarif en vigueur.
LE CALENDRIER
. Date limite de réception des dossiers : 30.08.2013.
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
. Les candidats présélectionnés seront invités à présenter leur projet devant un jury les 16 et 17 septembre 2013
. La résidence aura lieu du 13 janvier au 23 février 2014.
Parc Saint Léger - avenue conti - 58 320 POUGUES-LES-EAUX.
http://www.parcsaintleger.fr - 03 86 90 96 60.


CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION D’UNE ŒUVRE D’ART AU TITRE DU 1 % ARTISTIQUE

Réalisation artistique au titre du 1% artistique pour la construction d’un collège 600 / GALLARGUES-LE-MONTUEUX
AVIS D’APPEL PUBLIC A CANDIDATURE
MARCHE PUBLIC DE SERVICES
IDENTIFICATION DE L’ORGANISME QUI PASSE LE MARCHE
Type d’organisme : Département
Nom et adresse officiels de l’organisme acheteur :
Conseil Général du Gard – Correspondant :
M. le Président - Hôtel du Département – 3 rue guillemette – 30044 NIMES Cedex 9
OBJET DU MARCHE
Objet du marché :
Réalisation artistique au titre du 1% artistique pour la construction d’un collège 600 à Gallargues-le-Montueux
Catégorie de services : 26
Classification CPV (Vocabulaire commun des marchés) : Objet principal : 92310000-7
Lieu d’exécution : Gallargues-Le-Montueux
CARACTERISTIQUES PRINCIPALES
En application du décret n°2002-677 du 29 avril 2002 modifié par le décret n° 2005-90 du 4 février 2005,
le conseil général est dans l’obligation depuis cette date, de consacrer 1 % du coût des travaux de construction
ou de réhabilitation de bâtiments publics, à la réalisation d’une ou de plusieurs œuvres d’art originales, d’artistes vivants,
destinées à s’insérer dans l’espace public.
Le projet de construction du collège de Gallargues Le Montueux s’inscrit dans cette démarche.
A l’issue de l’analyse des candidatures, 3 candidats seront retenus pour proposer un projet.
L’indemnité pour les projets des candidats non retenues est de 3 500 euros.
Durée prévisionnelle du marché : 24 mois à compter de la date fixée par l’ordre de service.
CONDITIONS RELATIVES AU MARCHE
Modalités essentielles de financement et de paiement et/ou références aux textes qui les réglementent :
Articles 86 à 111 du Code des marchés publics français.
CONDITIONS DE PARTICIPATION
Les offres des concurrents seront entièrement rédigées en langue française
ou accompagnées d’une traduction en français certifiée conforme à l’original
par un traducteur assermenté et exprimées en EURO.
Renseignements concernant la situation propre de l’entrepreneur, du fournisseur
ou du prestataire de services et renseignements et formalités nécessaires
pour l’évaluation de la capacité économique, financière et technique minimale requise
en vue de la sélection des candidatures (Application des articles 43, 44, 45 et 52 du code des marchés publics).
Critères de sélection des candidats :
Qualité et pertinence des références présentées par rapport au projet de construction d’un collège neuf
Adéquation de la démarche artistique présentée avec le projet de construction d’un collège neuf
Capacités financières
Situation juridique
Copie du ou des jugements prononcés, si le candidat est en redressement judiciaire ;
Lettre de candidature et habilitation du mandataire par ses co-traitants (DC1)
Déclaration sur l’honneur dûment datée et signée par le candidat pour justifier en application des articles 43 et 44 du CMP (DC1) :
a) Qu’il satisfait aux obligations fiscales et sociales ;
b) Qu’il ne fait pas l’objet d’une interdiction de concourir ;
c) Qu’il n’a pas fait l’objet au cours des cinq dernières années,
d’une condamnation inscrite au bulletin n°2 du casier judiciaire pour les infractions visées
aux art. L8221, L8231, L8241, L8251 et L8252 du Code du Travail ;
Capacité économique et financière :
Revenus ou chiffres d’affaires des 3 dernières années.
Capacité professionnelle et capacité technique :

  • Une lettre d’intention relative à la motivation et aux intentions de l’artiste sur le projet.
  • Un Curriculum vitae.
  • Un dossier artistique comportant : • Un dossier de références avec des visuels des oeuvres significatives réalisées. • Une garantie professionnelle (attestation maison des artistes ou AGESSA, n°de SIRET...) CRITERES D’ATTRIBUTION LORS DE LA CONSULTATION DES CANDIDATS ADMIS A PRESENTER UNE OFFRE : Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères énoncés ci-dessous avec leur pondération :
  • Qualité d’intégration de l’œuvre dans le projet architectural : 30%
  • Pérennité de l’œuvre, facilité d’entretien et de maintenance, qualité des conditions de sécurité et délais : 30%
  • Adéquation de la démarche artistique avec le programme de la commande : 20%
  • Prix proposé pour la réalisation de l’œuvre : 20% PROCEDURES Mode de passation : Mapa restreint passé en application de l’article 30 du CMP. CONDITIONS DE DÉLAI Date limite de réception des candidatures : 24/07/2013 à 16h. +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Délai minimum de validité des offres : 120 jours à compter de la date limite de réception des offres. AUTRES RENSEIGNEMENTS Renseignements complémentaires : Dossier de consultation gratuit. Conformément à la législation française, l’ouverture des offres n’est pas publique. Les candidatures électroniques ne seront pas recevables. Pour la suite de la procédure, le pouvoir adjudicateur se réserve le droit de négocier les offres reçues Conditions de remise des candidatures : Les dossiers de candidature, seront transmis par pli recommandé avec AR, ou déposées contre récépissé, sous pli cacheté portant les mentions suivantes : "Candidature pour la réalisation artistique au titre du 1% artistique pour la construction d’un collège 600 à Gallargues-le-Montueux " "ne pas ouvrir". Les DC1, DC2, et NOTI2 sont disponibles sur le site www.gard.fr, sélectionner l’affaire concernée. Pour obtenir tous les renseignements complémentaires qui leur seraient nécessaires, les candidats devront faire parvenir au plus tard 6 jours avant la date limite de réception des candidatures, une demande écrite. Référence d’identification du marché attribué par la personne publique : 13SC20 ADRESSES COMPLEMENTAIRES Adresse pour renseignements d’ordre administratif et technique : Conseil Général du Gard – Direction des Bâtiments – Service Construction Hôtel du Département - 3 rue guillemette - 30044 NIMES Cedex 9. Auprès de Nathanaël FAURE - Télécopie : 04 66 76 77 99 Adresse auprès de laquelle les cahiers des charges et documents complémentaires peuvent être obtenus : Conseil Général du Gard – Direction des Bâtiments - Service Construction - 6 Boulevard Sergent Triaire - 30044 NIMES Cedex 9. Horaires : de 8h30 à 11h30 et de 14h00 à 16h00. Télécopie : 04 66 76 77 99 -Site de téléchargement : www.gard.fr. Adresse à laquelle les candidatures peuvent être envoyées : Conseil Général du Gard – Dépôt contre récépissé : Direction des Bâtiments - Service Construction - 6 Boulevard Sergent Triaire - Conseil Général du Gard Horaires : de 8h30 à 11h30 et de 14h00 à 16h00. Envoi postal : Direction des Bâtiments- Service Construction- 3 rue guillemette - 30044 NIMES Cedex 9.

CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION D’UNE ŒUVRE D’ART AU TITRE DU 1 % ARTISTIQUE

Obligation de décoration des bâtiments publics : conception, réalisation et pose d’une
oeuvre artistique au titre du « 1% culturel » pour le Collège Louis ARMAND / MARSEILLE
Règlement de consultation pour la réalisation d’une oeuvre artistique (1% CULTUREL)
COLLEGE louis ARMAND 116 Rue St Jean du Désert 13012 MARSEILLE
Maître d’Ouvrage :
CONSEIL GENERAL DES BOUCHES DU RHONE
Direction de l’Architecture et de la Construction
Direction Adjointe des Etudes 52, avenue de Saint Just 13 256 – Marseille cedex 20
Téléphone : 04 13 31 29 81 Télécopie : 04 13.31 20 97
Maîtres d’OEuvre :
J-M. CHANCEL/J. MORALES 11 Bd Longchamp 13001 MARSEILLE 04 91 54 20 81
ELEMENTS DE CONSULTATION
1. Identification et adresse du pouvoir adjudicateur
CONSEIL GENERAL DES BOUCHES DU RHONE
Direction de l’Architecture et de la Construction
Direction adjointe des Etudes
52, avenue de Saint Just
13 256 – Marseille Cedex 20
Mme SCHAEGIS - Tél : 04 13 31 21 15 veronique.schaegis@cg13.fr
M. ARNAUD de CAZARRE - Tél : 04 13 31 29 81 alain.arnaud@cg13.fr
Télécopie : 04 13 31 20 97
2. Objet de la commande
Obligation de décoration des bâtiments publics : conception, réalisation et pose d’une
oeuvre artistique au titre du « 1% culturel » pour le Collège Louis ARMAND à Marseille
3. Procédure de passation de la commande
Passation d’une commande publique en application de l’article 71 du Code des Marchés
Publics, et conformément au décret n°2002-677 du 29 avril 2002 modifié par le décret
n°2005-090 du 4 février 2005 relatif à l’obligation de décoration des constructions
publiques, et à la circulaire d’application des dits décrets du 16 août 2006.
Type de procédure MAPA (art 28 Code des Marchés Publics version au 1er Janvier 2012)
4. Montant de l’enveloppe

  • Montant de l’enveloppe budgétaire : 123 200 euros TTC
  • Montant de la commande artistique : 85 994,98 euros HT, comprenant les honoraires de l’artiste, la cession des droits d’auteurs, le coût de conception, de (fabrication) production et d’installation (sujétions de pose, d’ancrage de transports comprises) de l’oeuvre jusqu’à sa réception définitive. NB : Les artistes pouvant être soumis à des régimes variables au titre de la TVA, la commande sera passée en application du taux de TVA auquel serait assujetti le lauréat, ainsi que ses éventuels sous-traitants, dans la limite de 102.850 euros TTC (taux 19.6%) Le solde, étant destiné à couvrir :
  • l’indemnité des deux artistes non retenus à l’issue de la 2ème phase de consultation,
  • l’indemnisation des personnalités qualifiées du comité artistique,
  • les prestations de contrôle technique
  • les prestations connexes éventuelles, n’incombant pas à l’artiste Les frais de publicité et les sommes correspondantes aux obligations du maître d’ouvrage au titre du régime de protection sociale des artistes (1% diffuseur) seront imputés sur des budgets de fonctionnement. Les candidats sont informés que le Conseil Général des Bouches du Rhône conclura le marché en Euros. P H A S E C A N D I D A T U R E Le présent règlement de consultation, comprenant le programme artistique, sera adressé à tous les candidats. Il est également téléchargeable sur la plate-forme de dématérialisation du Conseil Général à l’adresse suivante : https://marches.cg13.fr 5. programme de la commande Partant du contexte historique, urbain et architectural de l’établissement, il a paru souhaitable de s’appuyer sur des évocations du « désert… » comme le lieu dépouillé où demeurerait la possibilité de résurgence d’un trésor oublié, enfoui, un vestige, une oasis, ne serait-ce qu’une nappe d’eau... L’attention des candidats est attirée sur les précisions suivantes :
  • l’ensemble des façades principales extérieures et sur cour, comme et la galerie couverte du 1er étage ne pourraient pas être le support d’une oeuvre de quelque nature qu’elle puisse être.
  • aucune nature d’oeuvre n’est imposée mais celle-ci ne devra générer aucun coût de fonctionnement imputable à l’établissement et devra être, le cas échéant, d’une totale autonomie en matière d’énergie notamment. La note de cadrage du programme, jointe en annexe, précise le contexte soipédagogique urbain et architectural du collège et les enjeux du programme cidessus. La visite du collège, non obligatoire, ne pourra s’effectuer que sur RDV à prendre auprès de l’établissement. 6. Justificatifs à produire relatifs aux qualités et capacités du candidat Pour être recevables, les candidats devront obligatoirement fournir un dossier de candidature complet comprenant les pièces suivantes, toutes établies en langue française : Composition du dossier de candidature : Langue à utiliser : Français Les formulaires suivants, complétés et signés, (à se procurer sur site internet MINEFI) sont à fournir par le candidat, ou en cas d’équipe d’artistes, par chaque membre du groupement, mandataire compris : · Lettre de candidature : formulaire DC1, · Déclaration du candidat : formulaire DC2, accompagné des pièces suivantes : · Copie de l’attestation de garantie professionnelle (Maison des artistes, AGESSA, URSSAF, n° SIRET ou équivalent étranger), En cas de prestations sous traitées, ne pas omettre de fournir et remplir les rubriques du formulaire DC4 · un dossier comprenant les titres d’études et professionnels (français ou étranger), ou tous autres éléments permettant d’apprécier les capacités professionnelles. · un dossier artistique présentant des références d’oeuvres réalisées. Dans le cas de la présence d’un document électronique dans le dossier, le (les) candidat(s) devra (ont) s’assurer qu’il est compatible avec le système d’exploitation du Conseil Général. (environnement Windows-plateforme PC format PDF). Dans le cas de l’envoi d’un dossier « papier » (édition, catalogue….) celui-ci sera renvoyé aux candidats à l’issue de la procédure. Toutefois, les dossiers artistiques des candidats admis à concourir seront conservés par la maitre de l’ouvrage. · Le présent règlement de consultation et son annexe, paraphés et signés. 7 Modalités de sélection des candidatures Toutes les candidatures reçues seront examinées par le Comité Artistique selon les critères et les modes de notation suivants : · Au stade des candidatures : 1- Qualité artistique du dossier du candidat 50% notée de (0 à 5) 2- Adéquation de la candidature par rapport à la commande (30% notée de 0 à 3) 3- Références professionnelles du candidat 20% notée de (0 à 2) Le comité artistique sélectionnera, sur la base des critères définis ci-dessus, les trois artistes ou équipes d’artistes qui à la suite d’un classement auront obtenus les notes pondérées les plus élevées. Cette proposition sera soumise à la décision motivée du représentant du Pouvoir Adjudicateur du Département. Ces trois artistes ou équipes d’artistes seront informés de leur admission à présenter une offre par lettre recommandée avec accusé de réception. Nombre de candidats admis à présenter un projet Le comité artistique sélectionnera, sur la base des critères définis ci-dessus, trois artistes ou équipes d’artistes qui à la suite d’un classement auront obtenus les notes pondérées les plus élevées. Cette proposition sera soumise à la décision du représentant du Pouvoir Adjudicateur du Département. Ces trois artistes ou équipes d’artistes seront informés de leur admission à présenter une offre par lettre recommandée avec accusé de réception. 8. Conditions de remise des candidatures Les plis pourront :
  • soit être transmis par voie postale en recommandé avec accusé de réception,
  • soit être remis contre récépissé et comporteront dans les deux cas la mention : Collège Louis ARMAND MARSEILLE « 1% culturel – Ne pas ouvrir » : à l’adresse suivante : CONSEIL GENERAL DES BOUCHES DU RHONE DAC – Direction adjointe des Etudes BAT B 3ième étage, bureau B 3123 – B3128 téléphone -04 13 31 29 81-04 13 31 21 15 52, avenue de Saint Just - 13256 MARSEILLE cedex 20 de 9H30 à 12h00 et de 14H00 à 17h00 9. Date limite de réception des candidatures par le maître d’ouvrage : le : 17.07.2013 avant 17h. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Il est rappelé que la recevabilité des candidatures est liée à la date et heure de réception de celles-ci par le maître d’ouvrage, ainsi celles qui seraient remises, ou dont l’avis de réception postal serait émis après la date et l’heure limites fixées ci-dessus, ainsi que celles remises sous enveloppe non cachetée ne seront pas retenues et renvoyées à leurs auteurs. De plus, en cas de candidatures successivement transmises par un même candidat, et conformément à l’article 48 du Code des marchés publics, seule est ouverte, par le pouvoir adjudicateur, la dernière reçue, dans le délai fixé pour la remise des candidatures. P H A S E O F F R E Le présent règlement de consultation comprenant le programme artistique ainsi que le projet de contrat de commande seront envoyés aux trois candidats sélectionnés, accompagnés des plans du collège. 10. Prestations à remettre par les trois candidats admis à présenter un projet d’oeuvre : Les projets devront comporter les documents ci-dessous présentés au choix de l’artiste :
  • soit sous forme papier, éventuellement accompagné de maquettes ou échantillons
  • soit sous forme numérique, compatible « Vista Entreprise » plateforme PC sous format Word, et Excel ou PDF. Dans tous les cas, ces documents, étant destinés à être reproduits, ils devront être imprimables aux formats A3 et A4, en garantissant une visibilité optimale des propositions de l’artiste : 1. une note descriptive, explicitant la démarche artistique, et les choix opérés en fonction de la commande et du contexte architectural et pédagogique du collège. 2. visuel(s) plans, élévations, vues en volumes, telles que perspectives, photomontages, maquette…) permettant d’apprécier :
  • la localisation de l’oeuvre,
  • ses dimensions,
  • les effets de couleurs et matériaux, Nota bene : Si le projet artistique concerne une oeuvre musicale, vidéographique, ou de toute autre nature ne pouvant être représentée par les documents ci-dessus, le concurrent est tenu d’illustrer sa démarche par tous moyens à sa convenance, permettant son appréciation par le Comité Artistique. 3. Une fiche technique explicitant :
  • les procédés de fabrication et les matériaux utilisés,
  • les contraintes de mise en oeuvre,
  • les recommandations en termes d’entretien et de maintenance, accompagnée le cas échéant, des fiches techniques des fabricants et échantillons. 4. Un échéancier de réalisation faisant apparaitre les délais respectifs pour les études, la fabrication et la mise en oeuvre sur site. 5. Un budget détaillé du coût de l’oeuvre, toutes dépenses confondues, faisant notamment apparaître la rémunération de l’artiste, les coûts d’études, de fabrication, de transport et de mise en oeuvre sur site et les prestations éventuellement soustraitées  ; ce budget doit présenter le total hors taxe et le total toutes taxes comprises. 6. le projet de contrat de commande renseigné, paraphé et signé. Aucun autre document ne sera admis ni examiné par le Comité Artistique, y compris lors de l’audition des concurrents. 11. Conditions de remise des projets Les projets devront obligatoirement être rédigés en langue française. Les projets pourront,
  • soit être transmis par voie postale en recommandé avec AR, avec la mention 1% Culturel Collège Louis ARMAND Marseille(Ne pas ouvrir)
  • soit être remis contre récépissé comportant la mention ci-dessus, à l’adresse suivante : CONSEIL GENERAL DES BOUCHES DU RHONE DAC – Direction adjointe des Etudes BAT B 3ième étage, bureau B 3123 – B3128 téléphone -04 13 31 29 81-04 13 31 15 52, avenue de Saint Just 13256 Marseille cedex 20 de 9.30h à 12.00h et de 14.00h à 17 h 12. Délai de réception des projets Il est rappelé que la recevabilité de l’offre est liée à la date et heure de réception de celle-ci par le maître d’ouvrage Le délai de remise des projets sera précisé dans le courrier recommandé adressé aux trois artistes ou groupement d’artistes dont la candidature aura été sélectionnée. Les projets des trois candidats qui seraient remis, ou dont l’avis de réception postal serait émis après la date et l’heure limites fixés par le Conseil général dans son courrier recommandé, ainsi que ceux remis sous enveloppe non cachetée, ne seront pas retenus et seront renvoyés à leurs auteurs. 13. Sélection des projets 13-1 - Les critères de sélection et le mode de notation sont les suivants : 1. Pertinence dans le site et adéquation du projet par rapport au programme de la commande (25 %) notées de 0 à 2.5 2. Créativité et qualité artistique du projet (25 %) notée de 0 à 2.5 3. Capacité à réaliser le projet artistique en tenant compte notamment des moyens énoncés, des contraintes de fonctionnement du collège, de réalisation, et de maintenance du projet ( 25 % ) notée de 0 à 2.5 4. Adéquation du projet avec le montant de la commande (25 %) noté de 0 à 2.5 13-2 - Le Comité Artistique étudiera les trois offres sur la base des critères ci-dessus, auditionnera les trois concurrents, et procédera à leur notation et à leur classement. Il émettra ensuite un avis sur la désignation comme lauréat, de l’artiste ou de l’équipe d’artistes ayant obtenu la note pondérée la plus élevée. Il interviendra ensuite, une décision motivée du représentant du Pouvoir Adjudicateur du Département. En fin de procédure, un contrat de commande sera conclu entre le Département et le lauréat. 14. Délai de validité des offres Le délai de validité des offres est fixé à 180 jours à compter de la date de remise des offres. 15. Indemnités aux concurrents non retenus Les concurrents dont les projets ne seront pas retenus se verront attribuer une indemnité globale et forfaitaire de 2000 HT soit 2392 euros TTC chacun. Le maître d’ouvrage se réserve le droit de diminuer ou supprimer cette indemnité pour les offres dont les prestations seraient jugées insuffisantes, La notification des résultats de la consultation interviendra après la signature du contrat de commande avec le lauréat. Les concurrents non retenus seront alors informés des résultats de la consultation par voie de lettre recommandée avec accusé de réception, et pourront alors effectuer leur demande d’indemnités. Un avis d’attribution sera publié sur la plateforme informatique du Département à l’adresse suivante : https//marchés.cg13.fr PHASE REALISATION DE L’OEUVRE Un contrat de commande déterminant les modalités générales et financières et techniques de réalisation de l’oeuvre sera conclue entre le département et le lauréat. 16. Règles techniques générales relatives aux oeuvres Les oeuvres ne devront présenter aucun obstacle au respect des règles de solidité, sécurité, d’accessibilité requises pour un établissement recevant du public. Les oeuvres étant destinées à être installées dans des établissements récemment livrés, leur intégration ne devra pas occasionner de travaux modifiant la structure des bâtiments, ni d’accrochage en façade. Les garanties en assurance du bâtiment ne devront pas être rendues caduques par cette installation. Leur entretien devra être aisé et tenir compte de toutes les obligations de sécurité liées à la vie d’un collège (pas d’installation électrique nécessitant une trop lourde maintenance, de matériaux fragiles, d’accessibilité difficile en cas de réparation). La prestation devra être datée et signée par l’auteur, ces éléments feront partie intégrante de l’oeuvre. 17. Contrôle technique et réception de l’oeuvre L’oeuvre à réaliser sera obligatoirement soumise à une vérification technique préalable effectuée par un bureau de contrôle désigné par le Conseil Général des Bouches du Rhône, sans l’avis favorable duquel la réception de l’oeuvre ne pourra être prononcée. Les frais de ce bureau de contrôle sont à la charge du Département. Le bureau de contrôle émettra un avis sur les conditions de solidité, de sécurité, et d’accessibilité inhérents à l’oeuvre et ce à partir des documents remis :
  • Au stade de l’offre (cf. articles 10 et 16 du présent RDC)
  • Avant tout commencement d’exécution
  • Après exécution et installation de l’oeuvre sur site Le bureau de contrôle pourra exiger la production de documents techniques (plans d’implantation, de dimensionnements, détails d’exécution, fiches techniques matériaux…) à la charge de l’artiste. L’artiste devra tenir compte, à ses frais, des observations formulées par le bureau de contrôle au titre de la solidité, de la sécurité et de l’accessibilité des personnes. La réception de l’oeuvre sera conjointement effectuée par le maître d’ouvrage, le bureau de contrôle et l’artiste. Sur avis favorable du bureau de contrôle technique, la livraison de l’oeuvre fera l’objet d’un procès-verbal de réception. 18. Co- traitance La co-traitance artistique est autorisée par le pouvoir adjudicateur. 19. Sous-traitance L’artiste pourra faire effectuer des prestations concourant à la réalisation de son projet artistique par un (ou des) artisan (s) ou une (ou des) entreprise (s), pour son compte ; dans cette éventualité, ceux-ci seront considérés comme sous-traitant(s). Dans ce cas, en application des articles 112 à 117 du Code des Marchés Publics, le soustraitant devra être agréé par le maître d’ouvrage, un acte spécial de sous-traitance sera établi et signé entre le titulaire et le maître d’ouvrage. Il sera admis au paiement direct si le montant de la prestation sous-traitée est supérieur à 600 euros TTC. 20. Délais d’exécution Le délai d’exécution maximum est fixé à 9 mois à compter de la date de notification du contrat de commande. 21. Actualisation du prix Il pourra être actualisé si un délai supérieur à 3 mois s’écoule entre la date limite de remise des projets (mois Mo) et la date de notification du contrat de commande : Modalités d’actualisation :
  • Choix de l’index de référence :index(I),correspondant à l’indice des salaires mensuels de base par activité : arts, spectacles et activités récréatives (NAF rév. 2, niveau A38 - poste RZ - base 100 4e trim. 2009)
  • application au prix, d’un coefficient Cn d’actualisation donné par la formule ci-après : Cn=Im-3/Io, dans laquelle Io et Im-3 sont les valeurs prises respectivement au Mois Mo et au mois M-3 de réalisation de la prestation. Droits de propriété et publicité des projets 22.1 : Droits de propriété Le Conseil Général conserve la pleine propriété des prestations remises dans le cadre de la consultation sous réserve de l’application des articles L 122.1 et 122.2 du Code de la Propriété Intellectuelle. L’option A du CCAG Prestations Intellectuelles, article 20 et suivants, est applicable en l’espèce. Le Conseil Général des Bouches du Rhône pourra librement utiliser les résultats, même partiels, des prestations. Il pourra reproduire, c’est à dire fabriquer ou faire fabriquer, les objets, matériaux ou constructions conformes aux résultats des prestations ou à des éléments de ces résultats en cas de détérioration grave. Le Conseil Général des Bouches du Rhône pourra librement publier les résultats de ces prestations ; cette publication devra mentionner le titulaire. Le titulaire ne pourra faire aucun usage commercial des résultats des prestations sans l’accord préalable de la personne publique. Le titulaire ne pourra communiquer les résultats de la prestation à des tiers, à titre gratuit ou onéreux, qu’avec l’autorisation du Conseil Général des Bouches du Rhône. 22.2 : Gestion des publications Le Conseil Général des Bouches du Rhône pourra utiliser la prestation lauréate dans le cadre éventuel d’expositions ou de publications à ses propres frais. Les droits nécessaires à l’exploitation de l’oeuvre dans le cadre d’une communication institutionnelle et / ou audiovisuelle seront cédés au Conseil Général des Bouches du Rhône par l’artiste. 22 .3 : L’artiste mettra à disposition du maître d’ouvrage une notice de présentation explicitant sommairement la démarche ayant conduit à la réalisation de son oeuvre. Cette notice est destinée à être mise à disposition des élèves. Les maquettes et esquisses élaborées par l’artiste lauréat seront conservées par le maître d’ouvrage. Celui-ci pourra éventuellement solliciter les services des archives compétents. 23. Différends Résiliation (le cas échéant) : application des articles 95 et 100 du Code des Marchés Publics et des clauses du CCAG-PI Préalablement à tout recours contentieux, le Comité Consultatif Régional de Règlement Amiable pourra être saisi, soit par le responsable du Marché, soit par le titulaire dans les conditions fixées à l’article 127 du Code des Marchés Publics. Le Tribunal Administratif de Marseille est compétent pour connaître des litiges qui surviendraient lors de l’exécution du marché. 24. Pénalités de retard Des pénalités sanctionneront les retards éventuels dans la livraison de l’oeuvre par le lauréat. Elles s’élèveront à 1/2000 du prix global et forfaitaire par jour calendaire de retard (voir article 20). Le montant des pénalités dont il pourra être fait application au lauréat sera plafonné à 5 % du prix global et forfaitaire. 25 . Avance Une avance égale à 10% de la commande sera attribuée dès la notification de la commande. Le versement de l’avance et son remboursement se feront dans les conditions des articles 87, 88 et 89 du Code des Marchés Publics. 26. Règlement de la prestation 26.1 : Acomptes Selon la spécificité de l’oeuvre, des acomptes pourront être versés au fur et à mesure de l’avancement des prestations sur présentation d’une note d’honoraires détaillée justifiant des frais engagés et d’un travail réel et sérieux, et déduction faite des prestations éventuellement sous-traitées. La périodicité de ces acomptes ne pourra être inférieure à un mois. Le règlement de l’acompte interviendra au plus tard 30 jours après la date de réception de la note d’honoraires par le Département. 26.2 : Solde Le solde du prix global et forfaitaire, sera versé, après établissement du procès verbal de réception de l’oeuvre dans les conditions de l’article 18 ci-dessus, sur présentation d’une note d’honoraires détaillant notamment la part correspondant au 1% diffuseur . Le règlement du solde interviendra au plus tard 30 jours après la date de réception de la note d’honoraires par le Département.Facturation : Par mandat administratif (avance, acomptes et solde) 27. Instances de recours : Tribunal Administratif de Marseille 22 Rue Breteuil 13006 Marseille Tel 04 91 13 48 13 Fax 04 91 13 87 81 Service auprès duquel il peut être obtenu des renseignements concernant les recours : Service des Etudes Juridiques et Assurances 52 Av de St Just 13256 Marseille cedex 20 Tel 04 13 31 17 48 Fax 0413 31 14 98 Signature du candidat Précédée de la mention « lu et approuvé »

CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION D’UNE ŒUVRE D’ART AU TITRE DU 1 % ARTISTIQUE

Appel à candidature pour la conception, réalisation et installation d’une oeuvre d’art au titre du 1% artistique dans le
cadre de l’opération de reconstruction de la Salle polyvalente de sous le bois / MAUBEUGE
VILLE DE MAUBEUGE.
AVIS D’APPEL PUBLIC A CANDIDATURES
Organisme passant le marché
Ville de Maubeuge
Hôtel de Ville, place du Dr Pierre Forest
BP 80269
59607 MAUBEUGE CEDEX
Objet
Appel à candidature pour la conception, réalisation et installation d’une oeuvre d’art au titre du 1% artistique dans le
cadre de l’opération de reconstruction de la Salle polyvalente de Sous le Bois.
Contexte
Le 3 août 2008, Maubeuge était frappé par une tornade qui a soufflé la salle des fêtes du quartier de Sous le Bois.
Dans le cadre de s a reconstruction, la Ville de Maubeuge a attribué le projet architectural à la société MOUSSAFIR.
Le remplacement de cet équipement prévoit l’accueil de nombreux évènements festifs et culturels et répondra aux
enjeux de régénération urbaine de ce quartier à l’identité forte.
Le quartier de Sous le Bois est situé au sud ouest du centre ville et est né de la révolution industrielle sur la rive gauche
de la Sambre qui traverse la Ville, et se développe à partir d’un axe principal (la rue d’Hautmont) et autour de la place
de l’Industrie où se situent divers équipements. C’est l’un des quartiers les plus populaires de Maubeuge,
particulièrement hétérogène quant aux catégories socioprofessionnelles qui compte près du tiers de la population globale.
Le projet
 : La salle polyvalente constitue un équipement de proximité qui doit participer à revaloriser l’image d’un quartier aujourd’hui en rénovation.
Ce projet ambitieux est le reflet de la vie culturelle locale et de la dynamique associative de la commune.
Les éléme nts du programme auquel le projet répond sont les suivants
Un projet innovant en matière d’architecture qui tienne le rôle de signal urbain fort pour son environnement, de jour
comme de nuit. Ce projet est l’occasion de donner une nouvelle dimension au quartier de Sous le bois, de requalifier et
redynamiser l’espace public ; de renouveler le paysage en créant une architecture résolument contemporaine, de qualité,
audacieuse et contextuelle
Le Maitre d’ouvrage a été attentif à l’expression affirmée du parti pris architectural, à la cohérence de la démarche projectuelle.
Espace de représentation (spectacles, concerts), de fêtes, lieu d’organisation de banquets, la future salle polyvalente incarnera
par sa configuration, son dialogue avec l’extérieur, son expression volumétrique et fonctionnelle, sa qualité d’usage, le renouveau du quartier.
Le projet est défini par son concepteur comme un objet insolite :
L’intégration n’exclut pas la singularité. Tirant parti de la situation privilégiée de l’équipement dominant la place principale du quartier, le projet à
une architecture contemporaine par sa volumétrie complexe et sa matérialité, faisant référence à rien de connu.
L’image recherchée est celle contradictoire d’un objet étrangement familier qui suscite à la
fois l’interrogation et l’appropriation, que les usagers puissent facilement investir tant sur le plan fonctionnel que symbolique.
L’intention a été de façonner une figure sculpturale et expressive susceptible de devenir emblématique du quartier Sous le Bois.
La singularité du bâtiment tient de sa morphologie autant que de sa matérialité. L’épannelage du volume
construit semble résulter de l’évidemment d’une masse virtuelle tandis que l’enveloppe extérieure froide et brillante en acier inox poli contraste
avec l’intérieur chaud en bois du hall et de la salle.
Un hall d’entrée de 158,6 m•
1 salle polyvalente de 442 m• et une jauge allant de 350 places assises (gradins rétractables) à 750 places debout.
L’équipement d’une scène de spectacle
Le projet conçu par l’équipe de maîtrise d’oeuvre entrera en phase travaux en février 2013, pour une durée de 12 mois,
l’achèvement des travaux étant prévu pour le 1er trimestre 2014.
Programme de la commande
L’intervention artistique est susceptible d’adopter plusieurs formes
L’artiste, ou le collectif d’artistes, devra, dans le cadre de son projet, démontrer sa capacité à prendre en compte
Le contexte local, avec un équipement culturel de proximité au coeur d’un quartier urbain à l’identité hétérogène et forte.
Un équipement situé sur la principale place du quartier bordée de différents équipements publics,
Le fait que les utilisateurs de la salle seront variés et multiples,
Les conditions d’usage liées au fonctionnement de l’équipement par les différents publics qui fréquenteront les lieux, tout au long de l’année.
L’oeuvre aura vocation à être pérenne.
Procédure de passation du marché
Décret n°2002 677 du 29 avril 2002 modifié par le décret n°90 2005 du 4 février 2005 relatif à l’obligation de
décoration des constructions publiques et précisant les conditions de passation des marchés ayant pour objet de
satisfaire à cette obligation pris en application de l’article 71 du code des marchés publics, et consolidé au 02 décembre 2012.
Cette consultation s’adresse à des artistes professionnels.
Montant de l’enveloppe 1% artistique L’enveloppe globale est de 34 945 euros T.T.C.
Cette enveloppe comprend :
La rémunération de l’artiste lauréat
Les taxes et cotisations
La cession des droits d’auteur
Les dépenses afférentes à la réalisation de la commande jusqu’à sa réception définitive (conception,
réalisation, missions des bureaux d’études et contrôles, acheminement et installation de l’oeuvre)
L’indemnité des candidats présélectionnés non retenus à l’issue de la deuxième phase de consultation.
Le montant de cette indemnité est fixé à 1000 euros TTC par candidat non retenu. Le maître d’ouvrage peut décider
sur proposition du Comité Artistique de supprimer ou de réduire le montant de l’indemnité en cas d’insuffisance
manifeste du projet présenté par un candidat.
Les frais de publication de l’avis d’appel public à candidatures,
Les frais de reprographie éventuels,
Le remboursement des frais et vacations des membres du Comité Artistique, le cas échéant.
Nombre de candidats admis par le Comité Artistique pour présenter un projet (à l’issue de la première phase de sélection) : 3
Dossier de candidature
Le dossier du candidat entièrement rédigé en français comporte notamment
une lettre de motivation (une page A4 recto verso maximum) indiquant :
* les coordonnées de l’artiste ou du collectif d’artistes,
* un curriculum vitæ détaillé
la démarche artistique générale de l’artiste et la liste des principales références.
Ces références annexées à la lettre de motivation doivent être illustrées par des moyens appropriés : supports papier,
visuel, auditif ou tout autre support. Il est expressément demandé à l’artiste de présenter 3 feuilles présentant des
oeuvres de son choix + 1 feuille de présentation de l’artiste ou du collectif sous forme de power point pour les supports
visuels, ou tout autre support permettant une lecture collective des oeuvres sélectionnées par l’artiste lors du Comité
Artistique et son approche par rapport au contexte. Ces références seront accompagnées d’une légende de quelques
lignes précisant l’année de réalisation des oeuvres et, le cas échéant, le maître d’ouvrage et l’objet de la commande.
une déclaration sur l’honneur dûment datée et signée pour chaque candidat pour l’application des articles 43
et 44 du code des marchés publics précisant : que le candidat n’est pas dans le cas d’une interdiction de soumissionner
aux marchés publics, qu’il n’est pas en redressement judiciaire (ou dans le cas contraire le candidat fournira la copie du
jugement correspondant) et précisant le nom de la personne ayant le pouvoir d’engager la société.
Une attestation d’inscription à la maison des artistes ou AGESSA, ou pour les auteurs non artistes dans le
régime correspondant à leur activité (travailleur indépendant, profession libérale…), le numéro de SIRET.
Une attestation d’assurance responsabilité civile
Les candidatures rédigées dans une autre langue que le français devront être traduites dans cette langue.
Les candidatures exclues de la procédure de jugement sont :
les candidatures arrivées hors délais
les candidatures incomplètes ou non conformes à la procédure
Critères de sélection des candidatures :
capacité des candidats à répondre à la commande et à son contexte
qualité des références artistiques présentées en annexe de la lettre de motivation
Modalités de sélection des candidatures et des projets :
1 ère étape
présélection de 3 candidats ou projets
Un Comité technique étudiera l’ensemble des dossiers reçus
son rôle sera d’en contrôler la complétude et de veiller au respect des contraintes techniques. Selon les critères définis ci
dessous, le Comité Technique procèdera à une sélection de 3 artistes ou projets
:Les critères de jugement sont les suivants :
1) critères artistiques : qualité de la démarche artistique, qualité du projet artistique, relation entre l’oeuvre,
l’architecture du bâtiment et le contexte urbain environnant, respect du programme de la commande artistique défini
dans le cahier des charges,
2) critères techniques : faisabilité technique de la réalisation, qualités fonctionnelles (l’oeuvre artistique a vocation
d’être pérenne, n’éludant pas les processus d’expérimentation et d’évolution, prescriptions de maintenance et
d’entretien de l’oeuvre), prise en compte de la sécurité des utilisateurs, respect du calendrier
3) critères financiers : maîtrise du cadre budgétaire, estimation des différents coûts et honoraires de l’artiste, coût de
maintenance, de restauration, d’entretien de l’oeuvre et coût d’utilisation de l’oeuvre
Les 3 artistes ou équipes d’artistes seront informés de leur admission à présenter une offre par lettre recommandée
avec accusé de réception.
2è étape
Nomination du lauréat
Le Comité Artistique étudiera les 3 offres sur la base des critères ci dessus, puis elle auditionnera les 3 candidats et
procédera à leur classement. Il émettra ensuite un avis motivé sur le choix de l’artiste ou de l’équipe d’artistes.
Planning prévisionnel
Date limite de réception des dossiers + 15 jours
Désignation des 3 artistes sélectionnés + 1 jour
Notification aux candidats + 2 mois
Date limite de réception des projets finaux + 2 semaines
Audition des 3 candidats + 1 semaine
Notification au lauréat
Contraintes techniques Localisation
façade Sud est (coté place de l’Industrie)
Dimensions de l’écran : 10,5m x 6,5m
Accessibilité uniquement par l’extérieur.
Hauteur point bas : 7 mètres
Hauteur point haut : 13,5 mètres
Charges admissibles : 100kg/m•
Fixation
Les fixations de l’oeuvre ne devront pas remettre en cause l’étanchéité de la couverture/bardage.
Une ossature métallique constituée de montants et de traverses en acier
galvanisé est prévue au lot 07 métallerie/serrurerie. 6 montants avec un entraxe de 2m10 sont prévus.
Le dimensionnement et entraxe sera à définir suivants l’oeuvre proposée. Tous surcoûts vis
à vis de cette structure seront à prendre en compte dans l’enveloppe budgétaire de l’oeuvre.
Contraintes
 : L’ouvrage doit être dimensionné pour résister aux efforts aux vents et autres sollicitations sans affecter l’étanchéité
du bardage et la stabilité de la charpente.
Proposition (à la charge du lot 07) :
Ecran constitué d’une toile textile précontraint de type Stamisol FT381 de chez Ferrari. Textile constituée d’une grille
textile ajourée, constituée de fils polyester haute ténacité enduits par technique brevetée « Précontraint® »
présentant une porosité de 28%, un poids de 550g/m• et ignifuge M1 (classement européen Bs2d0).
Teinte au choix de l’architecte.
Fixation de l’écran en périphérie de l’ossature par serrage sur profil à gorges avec mise en tension dans deux directions.
Mise en tension du textile Précontraint sur ses 4 côtés avec un « profil à gorge » + « griffe aluminium »
(type procédé Facid, PTS…) ou mise en tension du textile Précontraint sur ses 4 côtés
avec un « cadre à gorge » + « jonc » pérenne (type procédé Cadre Texo)
. Calepinage de l’écran suivant la largeur maximale des toiles de l’écran. Réalisation de joints soudés Haute Fréquences
entre deux lés d’écran. Suivant préconisation de l’architecte et du fabricant.
Intégration d’un texte imprimé sur le textile. Au choix de l’architecte.
Le matériau textile devra être 100 % recyclable selon le procédé Texyloop
Date et lieu d’envoi des candidatures
La date limite de réception des candidatures est fixée au 16.07.2013 à 10h (cachet de la poste faisant foi).
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Les dossiers des candidatures son
t à adresser sous enveloppe portant la mention « 1% SALLE DES FETES DE SOUS LE BOIS NE PAS OUVRIR » à
 : Si elles sont envoyées par voie postale :
Mairie de Maubeuge
Direction des Marchés Publics
Place Dr Pierre Forest BP 80269
59607 MAUBEUGE CEDEX
Si elles sont déposées :
Mairie de Maubeuge
Service des Marchés Publics
Place du Dr Pierre Forest 59600 MAUBEUGE
Remise des plis par voie électronique :
Conformément aux dispositions de l’article 56 du Code des marchés publics, le pouvoir adjudicateur autorise la
transmission des candidatures et des offres des candidats par voie électronique à l’adresse suivante :
http://www.eu-supply.com/maubeuge.asp
Renseignements
 : Les candidats peuvent télécharger sur : http://www.eu-supply.com/maubeuge.asp
, les documents suivants
 : - Avis d’appel public à la concurrence
Documents graphiques : plan ARC -102
coupe ARC -202
détails ARC -400 > DT01_04
Renseignements administratifs
 : Mairie de Maubeuge
Service des marchés publics
Place du Dr Pierre Forest 596 00 MAUBEUGE
Tél 03 27 53 76 68