Appels à projet, résidences, emplois, locations — 18 novembre

Ces appels ont été diffusés par la FRAAP.

Vous souhaitez diffuser vos appels à projets artistiques, appels à résidence d’artistes, commissariat d’exposition, aide et bourse, prix, avis d’appel à conception, réalisation et installation d’une œuvre d’art au titre du 1% artistique, avis d’appel public à la concurrence (scénographie), offres d’emploi et de stage dans les métiers intermédiaires de l’art contemporain, location ou mise à disposition d’atelier de travail, etc. faites-les nous parvenir, s’il vous plaît, par email à goodnews@fraap.org

If you wish to share job offers, calls for artists, open calls for artists-in-residence, calls for projects and proposals, you can send them to goodnews@fraap.org


APPEL A RESIDENCE D’ARTISTE

DIX Résidences - Horizons 2013 "Arts-Nature" en Sancy / LE MONT DORE
Horizons "Arts-Nature" en Sancy, programmé du 15 juin au 15 septembre 2013,
est la 7è édition d’un évènement d’art contemporain qui puise son originalité
dans l’inscription de 10 œuvres plastiques éphémères réalisées, en pleine nature,
spécifiquement pour le Massif du Sancy (Puy-de-Dôme), cadre grandiose entre lacs,
volcans et eaux tortueuses, au sein des volcans d’Auvergne.
Rémunération artistique : montant de 8 000 euros
(comprenant la conception, le transport des matériaux, la réalisation
et l’installation de l’œuvre, les déplacements, la restauration
et l’hébergement des artistes sélectionnés).
Nombre de candidats sélectionnés : 10
Date limite d’envoi des candidatures le 17.12.2012 à 17h.
++++++++++++++++++
Pour une présentation complète de l’événement et télécharger l’appel à candidatures
et les fiches descriptives des sites : www.horizons-sancy.com
Date de l’évènement : 15 juin au 15 septembre 2013,
installation des œuvres entre le 13 mai et le 10 juin 2013
Horizons "Arts-Nature"en Sancy - Office de Tourisme du Sancy -
Allée du Lieutenant Farmont - 63 240 LE MONT DORE.


APPEL A RESIDENCE D’ARTISTE

TROIS résidence d’artistes - Géographies Variables / LORIENT
EESAB Lorient Rennes Brest Quimper.
Début 2013, l’EESAB développera une ligne de recherche intitulée Géographies
Variables qui s’articulera autour d‘une résidence d’artistes regroupant :

  • 3 artistes confirmés, invités par la direction scientifique : Laurent Tixador, Catherine Ranou et un autre artiste en cours d’invitation,
  • 3 jeunes artistes, diplômés d’une école d’art depuis moins de 3 ans, sélectionnés dans le cadre de cet appel à projet,
  • des interventions de commissaires et artistes associés. La résidence des jeunes artistes, d’une durée de 3 mois ½, mi-février à mi-mai 2013, sera à l’EESAB site Lorient (une présence effective d’au moins 8 semaines sur la période est demandée). Des manifestations et interventions relatives à la ligne de recherche auront lieu sur les autres sites de l’EESAB (Rennes, Brest, Quimper) regroupant commissaires, artistes, chercheurs. Une exposition et une édition seront mises en place à l’issue de la résidence. CRITÈRES DE SÉLECTION 3 jeunes artistes sans distinction de médiums ou de pratiques, sur note d’intention. Les critères de sélection sont les suivants :
  • avoir obtenu son diplôme (en France ou en Europe) dans les trois dernières années (2010-2012)
  • qualité de la note d’intention en lien avec le projet de la résidence.
  • qualité du dossier artistique. DOSSIER DE CANDIDATURE
  • Note d’intention (1 page maximum) introduisant le projet que l’artiste souhaite développer dans le cadre de la résidence, en regard avec la Note explicative.
  • Dossier de présentation de l’artiste (10 travaux maximum)
  • CV
  • Liens sur site internet. MODALITÉS DU PROGRAMME DE RESIDENCE
  • Une bourse de production de 2800 euros
  • Un fonds mobilité-déplacement de 400 euros
  • Un atelier au sein de l’EESAB (site-Lorient)
  • Les moyens logistiques de l’EESAB (numérique, bois, céramique, reproduction, photographie argentique NB, etc.)
  • Un assistant (pour l’ensemble des artistes)- Un logement
  • Une exposition
  • Une publication (dans le cadre de la ligne de recherche). Date limite de réception des dossiers, par la poste ou par e-mail : 23.11.2012. +++++++++++++++++++ Aucun dossier reçu ultérieurement ne sera examiné. Envoi par mail : format PDF obligatoire, tout fichier de plus de 5M sera refusé. Les résultats seront diffusés sur les sites internet de l’EESAB le 30.11.2012. http://eesab.lorient.fr http://erba-rennes.fr/ LES DOSSIERS DOIVENT PARVENIR
  • Par e-mail à : Delphine Balligand / dballigand@mairie-lorient.fr avec une copie à Julie Morel / Julie@incident.net
  • Par voie postale à EESAB site Lorient, Géographies variables, Julie Morel, Direction scientifique, 1 avenue de Kergroise, 56100 Lorient Renseignements complémentaires : dballigand@mairie-lorient.fr NOTE EXPLICATIVE Pratiquer le dispositif d’une résidence c’est expérimenter une hétérochronie, c’est à dire faire l’expérience d’un temps en rupture par rapport au temps traditionnel. L’hétérochronie est une expression limitrophe au concept foucaldien d’hétérotopies : un seul lieu réel qui a le pouvoir de juxtaposer plusieurs espaces, plusieurs emplacements qui sont en eux-mêmes incompatibles. Si la résidence est une hétérotopie, elle est aussi l’occasion d’une double mutation : celle des personnes qui la pratiquent, et celle du territoire /milieux qui l’accueille. Pour l’artiste, elle modifie une façon de voir les choses en l’obligeant à réagir et à s’interroger de façon inhabituelle, contextuellement. Pour le milieu dans lequel elle s’insert, elle opère un processus de redéfinition par divers procédés : description, détournement, déconstruction, prolongement, reconstitution. La ligne de recherche Géographies variables tente d’activer ces questions en s’articulant autour de la forte connexion d’expériences vécues par les trois artistes invités, la direction scientifique et les commissaires et philosophes intervenants. Ces 3 artistes ont en effet à leur actif des résidences de recherche et création hors-normes : in situ, dans des environnements extrêmes, variables, souvent non spécifiques à l’art. Ainsi tous ont produit des dispositifs et /ou stratégies artistiques interrogeant à la fois la pratique de l’art en résidence et son ancrage dans un lieu et un contexte précis. Ils partiront de ces expériences antécédentes pour interroger la résidence sous l’angle d’une hétérotopie. La recherche portera donc autant sur l’exploration d’une résidence artistique, sur son statut, que sur son territoire de déploiement (physique, humain, sociologique). Cette connaissance pragmatique par les artistes sera complétée par d’importantes interventions de critiques ou curateurs spécialisés dans ses questions de création dans des environnements hors-normes. Ces intervenants viendront interroger et théoriser les productions artistiques en cours. Cette recherche convoquera naturellement différents médiums et champs artistiques : espace de l’installation, performance, écritures (critique, littérature), vidéo, nouvelles technologies et espace virtuel. Ouverte, elle se place à la croisée d’autres champs disciplinaires : architecture, histoire, sociologie, géographie, philosophie.

APPEL A RESIDENCE D’ARTISTE

Résidences arts-plastiques Usine Utopik de mars à novembre 2013 / TESSY-SUR-VIRE
Relais Culturel Régional – Usine Utopik
Le Relais Culturel Régional, l’Usine Utopik accueille chaque année six plasticiens en résidence. Situé dans
une commune de 1 500 habitants, le centre favorise des projets impliquant la population et son
environnement. La résidence offre a` l’artiste la possibilité de réaliser un projet spécifique dans un contexte
favorable et de trouver des moyens techniques et artistiques pour se consacrer pleinement a` son travail.
Au cours de sa résidence, l’artiste développe sa démarche dans la perspective d’une exposition présentée
dans un espace de 400m2 a` l’Usine Utopik.
Le dispositif des Relais Culturels Régionaux est initié par la Région Basse-Normandie suite a` l’adoption
de nouvelles orientations en matie`re d’action culturelle. Les relais culturels régionaux visent
essentiellement a` favoriser l’expression et la création artistique, la médiation et la coopération culturelles
sur le territoire bas-normand.
Ce dispositif permet :

  • d’offrir aux acteurs culturels de nouveaux espaces de travail, de monstration et d’action culturelle a` l’échelle des territoires régionaux.
  • de servir d’interfaces entre les institutions régionales ou nationales et les artistes et acteurs culturels de proximité.
  • d’assurer une plus grande cohérence et une meilleure lisibilité de la politique culturelle sur toute la Basse- Normandie. Critère de sélection La résidence est ouverte aux artistes plasticiens de toute nationalité. Durée Période consécutive de 45 jours de résidence. Conditions d’accueil
  • Conditions de travail : Un atelier de 70m2 est mis a` disposition dans le Centre de Création Contemporaine. Une aide technique peut e^tre envisagée dans la limite des moyens de la structure. L’Usine Utopik met a` disposition un petit outillage électro-portatif.
  • Conditions d’hébergement : Un logement situé dans la commune de Tessy-sur-Vire est mis a` disposition durant tout le séjour.
  • Conditions financie`res : Prise en charge de l’artiste par la structure a` hauteur de 3925 euros comprenant une bourse de création (versement d’une somme forfaitaire), une bourse d’alimentation et une aide financie`re pour les frais de production. Les charges d’eau et d’électricité sont assumées par l’Usine Utopik. L’acce`s a` la wifi est fourni dans chaque atelier. L’Usine Utopik prend en charge tous les frais liés a` l’inauguration de l’exposition (communication, vernissage…) Les communications téléphoniques et les déplacements sont des frais restant a` la charge de l’artiste. Diffusion Les oeuvres réalisées au cours de la résidence restent la propriété de l’artiste. A l’issue de son séjour, l’artiste s’engage a` présenter son projet artistique dans l’espace d’exposition, donnant lieu a` des actions avec le public animées par la médiatrice. L’Usine Utopik réalise une brochure en quadri format A5 pour témoigner du travail de résidence. Contreparties En dehors du temps consacré a` la création, l’artiste sera amené a` présenter son travail au public. En concertation avec l’artiste, des rencontres et des ateliers seront organisés pour les différents publics (scolaires, centres médico-sociaux, centres de loisirs...). Dossier de candidature Les artistes intéressés devront fournir :
  • une note d’intention décrivant le projet, les recherches que l’artiste souhaite entreprendre ainsi que les medias envisagés (problématique(s), objectif(s), techniques(s), axe(s) de travail…)
  • un dossier artistique illustré représentatif du travail
  • un Curriculum Vitae à jour
  • une copie du certificat d’affiliation a` la maison des artistes, sécurité sociale, a` l’AGESSA, n de SIRET ou toute pièce administrative et fiscale permettant de prouver la capacité d’édition de factures
  • une attestation d’assurance responsabilité civile Les travaux peuvent e^tre présentés sous forme de photos, dvd, cd… (pièces courtes ou extraits). Les courriers électroniques sont acceptés (fichier en format PDF uniquement). Courrier accompagné d’une enveloppe au format du dossier, affranchie et libellée au nom et adresse de l’artiste pour le renvoi des dossiers non retenus. Les participants seront informés des résultats de la sélection par e-mail. Le comité de sélection se réunira fin décembre Dossier de candidature à envoyer avant le 8.12.2012. ++++++++++++++++++ à : Usine Utopik Centre de Création Contemporaine - Relais Culturel Régional La Minoterie - Route de Pont-Farcy - 50420 TESSY-SUR-VIRE. ou par e-mail : usineutopik@yahoo.fr Informations complémentaires : Auprès de Xavier Gonzalez, directeur et Marie-Blanche Pron, assistante culturelle 02 33 06 01 67 ou usineutopik@yahoo.fr - www.usine-utopik.com Prochaine sélection des artistes plasticiens pour la programmation 2014 en décembre 2013.

ARTISTE ENSEIGNANT

recrute Professeur des écoles nationales supérieures d’art (h/f) / DIJON
Domaine(s) Fonctionnel(s) : enseignant(e), architecte, design d’espace
Localisation administrative et géographique / Affectation :
Géographique : Ecole Nationale Supérieure d’Art de Dijon, 3 rue Michelet,
BP 22566, 21000 Dijon cedex

Une sensibilité particulière pour les questions d’espace public, les enjeux liés
aux nouvelles formulations du lien entre ‘espaces’ et ‘sociétés’ ainsi que
des expériences dans ce domaine sont nécessaires.
Capacité à participer à un projet de recherche en école d’art notamment
au Laboratoire de Recherche
Urbaine (territoires urbains en mutation) de l’ENSA Dijon.
Un accompagnement des mémoires en année 4 et 5 option design d’espace pourra être demandé.

Assurer les missions inhérentes à l’enseignement dans une école d’art ; encadrement des projets
des étudiants, participation aux programmes de conférences, pôles de recherche,
workshops, voyages, éditions, résidence, projets « hors les murs ».
Compétences principales mises en œuvre :
(cotés sur 4 niveaux initié – pratique – maîtrise - expert)

Compétences techniques :
Connaissance et capacité à transmettre les pratiques de modélisation :
maquettes, structures, expérimentation volume, représentations sensibles des projets

Savoir-faire
Implication forte dans l’actualité de l’architecture et de son inscription sociale à travers
des projets récents ou des publications.
Grande ouverture aux champs de la création plastique contemporaine.
Expérience de l’enseignement supérieur souhaitée.
La pratique de l’anglais est un atout supplémentaire.
Savoir-être (compétences comportementales
Goût réel pour la transmission et sens du travail en équipe.
Capacité relationnelle pour construction et suivi de projets avec les
partenaires culturels et professionnels extérieurs à l’école.

Environnement professionnel :
Liaisons hiérarchiques : Directrice de l’ENSA et
Liaisons fonctionnelles :, Directrice des études et de la recherche,
secrétariat général et l’ensemble des équipes pédagogique, administrative et technique
Perspectives d’évolution :
Evolution dans la grille indiciaire d’un professeur titulaire des écoles nationales supérieures d’art.
Spécificités du poste / Contraintes / Sujétions :
16h hebdomadaires en présence des étudiants
et participation obligatoire aux bilans, jurys, réunions pédagogiques et administratives.
Profil du candidat recherché (le cas échéant)

Qui contacter :
Ecole Nationale Supérieure d’Art de Dijon, Anne Dallant, directrice,
3 rue Michelet, BP 22566, 21025 Dijon cedex
03 80 30 21 27 - anne.dallant@ensa-dijon.fr


APPEL A RESIDENCE-COMMISSAIRE D’EXPOSITIONS

Commissaire invité (h/f) / CLERMONT FERRAND

Commissaire invité(e) à la programmation pour la mise en place d’expositions
à l’espace d’art contemporain La Tôlerie (63) pour l’année 2013/2014.
Implanté dans le coeur industriel de la Ville, l’espace d’art contemporain
La Tôlerie, ancien garage réhabilité à l’initiative de la Ville de Clermont-
Ferrand en 2003, s’affirme comme un instrument d’exploration de la
création contemporaine avec pour missions :
− De représenter la création contemporaine sous toutes ses
formes en privilégiant la production in situ, la présentation d’artistes
émergents et les démarches expérimentales. Il invite chaque année un
commissaire extérieur pour imaginer et mettre en oeuvre une
programmation spécifique sur une saison.
− De diffuser et démocratiser l’art contemporain dans la région
et au-delà par des actions de médiation et de sensibilisation en direction
des publics les plus larges et les plus variés.
Site Internet : http://www.clermont-ferrand.fr/La-Tolerie.html
Missions : La Tôlerie Fête ses 10 ans en 2013

  • Le commissaire sera chargé de concevoir une exposition d’envergure en 2013 dans le cadre des 10 ans de l’espace d’art contemporain La Tôlerie sur la période de septembre à décembre 2013 et de concevoir une autre exposition pour mai - juillet 2014.
  • Ces deux volets pourront être conçus en résonance ou de façon individuelle (des aménagements à ce calendrier pourront être éventuellement trouvés en fonction notamment des contraintes de production).
  • Il (elle) sera chargé(e) des phases de productions, de montage d’exposition, de démontage voire de remise en ordre du site en liaison avec les artistes et le responsable de l’espace d’art.
  • Il (elle) devra proposer une stratégie de communication ainsi que la rédaction des supports de communication (dossier de presse, livret d’exposition …) en concertation avec la Direction de la culture. Ses missions s’exerceront dans les limites d’un budget global déterminé en amont de la manifestation.
  • Il (elle) devra être présent(e) lors des réunions de préparation, de montage, de démontage et de promotion de l’exposition. Profi l :
  • Il (elle) doit faire preuve d’une très bonne connaissance de la vie artistique régionale, nationale voire internationale.
  • Il (elle) apporte une expérience professionnelle confirmée dans la conduite de projets artistiques Pour Postuler : Il sera demandé de bien vouloir élaborer une proposition sur les bases de ce cahier des charges :
  • ces expositions devront concerner des artistes parfaitement repérés dans le domaine de l’art contemporain (parcours artistique, collaborations, achats institutionnels…)
  • les propositions devront intégrer la présentation d’artistes de référence régionale (Auvergne).
  • chaque exposition devra être conçue en recherchant la meilleure adéquation entre le projet de l’artiste, la configuration de l’espace et un souci de lisibilité pour le plus grand nombre.
  • le projet devra intégrer des actions de médiation.
  • chaque exposition pourra s’accompagner d’une phase de production d’oeuvres in situ. La proposition devra comporter :
  • un curriculum vitae du commissaire
  • un descriptif du projet ( présentation des artistes, parcours, démarche artistique…)
  • un descriptif technique
  • un budget prévisionnel de 30 000 euros pour les 10 ans et de 20 000 euros pour le deuxième projet faisant apparaître :
  • l’ensemble des charges liées à l’organisation des expositions notamment : o Les honoraires du commissaire (définition des projets, relations avec les artistes, suivi de réalisation des expositions, organisation des actions de médiation, rédaction des supports de communication) o Le coût de production des oeuvres (honoraires artistes, scénographie, transport des oeuvres, accueil des artistes…) o La durée et l’évaluation du coût des actions de médiation réalisées éventuellement en dehors de l’action du commissaire général. o Le coût des prestations techniques (location de matériel et prestations) Des financements extérieurs pourront être recherchés mais ne pourront être de nature à remettre en cause la faisabilité du projet. La gestion de cette exposition s’effectuera dans le cadre d’une régie directe par le biais de la Direction de la Culture et nécessitera des échanges fréquents entre le commissaire général et ce service. Le dossier complet devra être adressé par mail au plus tard le 26.11.2012 ++++++++++++++ à l’attention de : Gaëlle Gibault - ggibault@ville-clermont-ferrand.fr

Précisions
Pour ces expositions, la Ville mettra à disposition le personnel de
surveillance pour une ouverture au public chaque jour les après-midis
excepté le lundi et le dimanche.
Un état détaillé des besoins de personnels techniques pour les
phases de production, montage, démontage et maintenance éventuelle
sera produit. Son coût sera évalué en terme de contingent d’heures de
travail pour chaque phase.
Avant tout paiement, des justificatifs devront être présentés
Pour tous renseignements complémentaires, précisions techniques et
descriptives du bâtiment contact : Gaëlle Gibault – Direction de la Culture –
04 73 42 63 76 – ggibault@ville-clermont-ferrand.fr


APPEL A RESIDENCE D’ARTISTE

DEUX artistes pour résidence Chamalot / MOUSTIER VENTADOUR
Conditions de résidence
Spécificité de la résidence :
La résidence est dédiée exclusivement à la peinture.
Les artistes sont accueillis par deux :
La résidence d’artistes propose deux résidences d’un mois (août et septembre) pour recevoir à chaque fois
deux artistes se connaissant et déposant ensemble une candidature.
Les candidatures simples ne seront pas prises en compte.
Limite d’age : 45 ans l’année de la résidence.
Les étudiants en cours d’étude se sont pas acceptés.
Langue française parlée exigée.
Chacun des deux artistes sélectionnés reçoit une bourse.
Durée et lieu de la résidence :
Durée d’une résidence : 4 semaines en moyenne mais possibilités de moduler en fonction du projet.
Période : août ou septembre 2013.
Lieu : logement et atelier sont situés à Chamalot, 19300 MOUSTIER VENTADOUR.
Moyens mis à disposition :
Logement : 2 chambres, grand salon/salle à manger (avec canapé, fauteuils, cheminée, table pour repas),
salle d’eau (cabine de douche, lavabo, WC), WC, cuisine équipée
(réfrigérateur, plaques de cuisson, four à pyrolyse, four micro-onde, lave vaisselle, lave linge).
Atelier : 1 plateau de 200 m², hauteur 7 m. L’atelier sera partagé par les deux artistes en résidence.
Une bibliothèque regroupant des ouvrages d’art est en libre service.
Moyens : Les résidents disposent d’une autonomie de vie complète (approvisionnement, repas, …).
Une personne de l’association peut aider les artistes à se procurer le matériel nécessaire à leur projet.
Indemnisation : Une bourse de 1100,00 euros brut TTC pour le mois de présence effective à la résidence
est attribuée à chaque artiste dont seront déduites les charges sociales versées à la Maison des Artistes.
La résidence étant isolée (12 km des commerces), un véhicule est mis gracieusement à disposition
des résidents pendant toute la durée de leur séjour (il est donc nécessaire qu’un des deux artistes
au moins possède le permis de conduire).
Interventions auprès du public :
Les artistes accueilleront le public lors d’une après-midi « rencontre ».
Une exposition collective présentant des travaux des résidents de l’année est organisée au printemps suivant,
un catalogue est édité à cette occasion.
Les frais de communication (dossiers de presse, cartons d’invitation, affiches, flyers, catalogues, mailing, …)
et de réception (journée atelier ouvert, vernissages, …) sont pris en charge par l’association.
Cadre juridique :
Un contrat de résidence spécifiant les engagements de l’association et de l’artiste accueilli
sera signé avant le début du séjour.
Une attestation d’assurance de responsabilité civile
est exigée de chaque artiste avant son arrivée en résidence.
Résidence de peinture à Chamalot-Résidence d’artistes (Corrèze)
La résidence d’artistes propose deux résidences d’un mois (août et septembre) pour
recevoir à chaque fois deux artistes se connaissant et déposant ensemble une candidature.
Les candidatures simples ne seront pas prises en compte.
Les artistes réalisent un travail de peinture exclusivement, en travaillant sur le
projet artistique de leur choix. Leur travail sera montré au public lors d’une
après-midi « rencontre » en fin de résidence, puis au printemps 2014, lors de
l’exposition collective de tous les résidents de l’année 2013.
Conditions générales synthétiques :

  • Peinture exclusivement
  • Candidature double ; pas de note d’intention demandée
  • Age limite : 45 ans
  • Pas d’étudiants en cours d’étude
  • Langue française parlée.
  • Durée : 1 mois (août ou septembre)
  • Locaux : 1 atelier de 200 m2 et une maison de 80 m2 à partager
  • Conditions financières : bourse de 1100 euros brut TTC par artiste
  • Permis de conduire catégorie B pour au moins un des deux artistes Candidature : Chacun des deux candidats doit présenter un dossier de candidature comprenant :
  • La fiche d’inscription signée
  • Le CV complété
  • Reproductions d’œuvres représentatives du travail de peinture (10 feuilles A4 au maximum) (aucun catalogue, CD ou DVD ne sera pris en compte)
  • Dossier de candidature à télécharger sur : http://www.chamalot-residart.fr Date limite de dépôt des dossiers : 3.12.2012 minuit (cachet de la Poste faisant foi). ++++++++++++ Merci de NE PAS les envoyer en recommandé avec accusé de réception. Dossier papier exclusivement à envoyer à : Chamalot-Résidence d’artistes - 19300 MOUSTIER VENTADOUR. Informations sur : http://www.chamalot-residart.fr 05 55 93 05 90 - chamalot.residence@free.fr

APPEL D’OFFRE / COMMANDE ARTISTIQUE

APPEL D’OFFRE COMMANDE ARTISTIQUE ROND-POINT JEAN MONNET CUGNAUX (31) / CUGNAUX
Commande pour la réalisation d’une oeuvre artistique pour le rond-point Jean Monnet, centre ville de la
commune de Cugnaux.
Identification du maître d’ouvrage :
Ville de Cugnaux – place de la mairie, 31270 CUGNAUX
Objet : Conception, réalisation d’une oeuvre artistique monumentale sur le site du rond-point Jean Monnet.
Type de procédure : procédure adaptée
Programme de la commande :
La Ville de Cugnaux souhaite faire appel à un artiste pour la conception et la réalisation d’une oeuvre originale et
pérenne ou l’achat d’une oeuvre existante destinée à l’espace du Rond-Point Jean Monnet.
Le Rond-Point Jean Monnet dessert actuellement deux axes majeurs, avenue Pompidou et rue de la Vielle-Église.
Il desservira également très prochainement l’un des accès au futur site du Pôle culturel de Cugnaux qui ouvrira en
2014. Cet équipement, réalisé par les architectes Munvez-Morel, comprendra une médiathèque, une salle de
spectacles de 400 places, une école municipale d’enseignements artistiques (musique, danse, théâtre, arts
plastiques) et un centre d’arts visuels.
L’oeuvre du Rond-Point doit être réalisée et inaugurée avant l’ouverture de cet équipement.
L’oeuvre proposée doit marquer visiblement l’espace public, avoir un lien avec l’environnement et le site,
exprimer un signal fort de dynamisme, de modernité, traduire le développement et l’audace de la commune.
L’élévation est recommandée.
L’oeuvre d’art s’intégrera dans le site en veillant à respecter l’environnement du lieu en tenant compte du contexte
paysager, des immeubles alentours, de la circulation…
Le périmètre total du rond-point est de 22X30 m, pour des raisons de sécurité, des travaux de voirie sont
nécessaires pour empêcher le franchissement, le périmètre réservé à l’oeuvre artistique est de 18 X 26 m. Le
projet de l’artiste est par conséquent accompagné de préconisations sur l’esthétique du pavage et des bordures.
L’artiste doit tenir compte dans la conception de son oeuvre de la particularité de l’emplacement – un carrefour
giratoire-, des conditions climatiques et anticiper dans le choix des matériaux sur les éventuels actes de
vandalisme. Il est libre de choisir les matériaux dans la mesure où le respect de l’environnement du site est
garanti et qu’ils ne présentent aucun danger pour les passants, piétons et véhiculés. L’artiste doit également
garantir la pérennité de l’oeuvre, faire en sorte que son entretien et sa maintenance soient faciles.
L’oeuvre devra être une création originale. Elle deviendra la propriété de la Commune de Cugnaux
Montant de l’enveloppe : Le montant de l’enveloppe est de 70000,00 euros TTC. Cette enveloppe comprend les
honoraires de l’artiste retenu, tous les frais inhérents à la réalisation, présentation et installation de l’oeuvre.
Modalités de sélection des projets :
La sélection se fera en deux temps :
Phase 1 : recueil et sélection des candidatures sur dossier artistique
Phase 2 : sélection de cinq artistes par un jury composé d’élus et de professionnels. Seuls les artistes
présélectionnés seront admis à présenter une projet complet.
PHASE 1
Le dossier de candidature est composé des éléments suivants :

  • une lettre de candidature signée de l’artiste dans laquelle il déclare son intention de soumissionner et exprime ses motivations en indiquant les orientations et l’esprit du projet que l’artiste souhaite réaliser ;
  • un dossier artistique actualisé (démarche artistique, visuels des oeuvres significatives) ;
  • un curriculum vitae actualisé ;
  • une garantie professionnelle (attestation de la Maison des artistes ou AGESA, n°SIRET ou équivalent pour les artistes étrangers). Un dossier documentaire (photos, plans, éléments historiques sur la ville), pourra être transmis au candidat à sa demande. Présélection sur dossier Les critères de sélection sont :
  • Motivation artistique de la candidature par rapport à la commande (30%) ;
  • Pertinence des orientations envisagées par l’artiste (20%) ;
  • Qualité des références artistiques (40%) ;
  • Qualité du dossier (10%). PHASE 2 Les cinq candidats présélectionnés devront remettre un dossier composé des éléments suivants :
  • une note explicitant les choix et la démarche artistique, les méthodes d’exécution de l’oeuvre, son implantation dans le site ainsi que tout autre élément permettant d’apprécier l’orientation artistique ;
  • un budget détaillé du coût de l’oeuvre, toutes dépenses confondues ;
  • une vue en plan de l’oeuvre implantée dans son site, cotée à une échelle courante ;
  • une élévation, cotée à une échelle courante ;
  • une intégration dans le site du paysage, images en trois D, vues perspective de l’avenue Pompidou et de la rue de la Vieille-Église ;
  • un échéancier pour la réalisation des études et des travaux ;
  • une fiche de prescription pour la maintenance et l’entretien de l’oeuvre ;
  • une fiche de préconisations pour les travaux de voirie, extérieurs au périmètre réservé à l’oeuvre. Sélection finale Les critères de sélection sont :
  • Qualité artistique du projet (50%) ;
  • Adéquation de la proposition au projet (30%) ;
  • Respect de l’enveloppe financière allouée (20%). Les quatre offres non retenues se verront attribuer une indemnité globale et forfaitaire de 1500 euros chacune. Le maître d’ouvrage se réserve le droit de diminuer ou de supprimer cette indemnité en cas d’insuffisance manifeste du projet proposé. Date et lieu d’envoi des candidatures : La date limite de réception des candidatures est fixée au 3.01.2013 à 12h. ++++++++++++ Les dossiers de candidatures sont à adresser au Service Culture, Mairie de Cugnaux, place de la mairie, 31270 CUGNAUX Les plis porteront la mention Rond-point Jean Monnet. Marché n°2012-65 Renseignements Emmanuelle Hamon Chef de projet arts visuels - service culture - Ville de Cugnaux tel 05 62 20 68 01 emmanuelle.hamon@mairie-cugnaux.fr calendrier prévisionnel 3.01.2013 : réception des candidatures. ++++++++++++++++++ 17 janvier 2013 : réunion du jury 4 février 2013 : envoi des réponses 6 mai 2013 : rendu des esquisses des 5 candidats retenus 10 juin 2013 : choix définitif 17 juin 2013 : envoi des réponses décembre 2013/janvier 2014 : livraison de l’oeuvre.

PRIX

APPEL À PROJETS DU PRIX COAL ART ET ENVIRONNEMENT 2013 / PARIS
THÈME : ADAPTATION
Le Prix Coal Art & Environnement récompense chaque année le projet d’un artiste contemporain sur les questions environnementales.
Son objectif est d’inciter les artistes à s’emparer des grands enjeux sociétaux et environnementaux contemporains et de participer
à l’émergence d’une nouvelle culture de la nature et de l’écologie.
Le Prix Coal 2013 est consacré au thème de l’Adaptation. Il sera remis au printemps 2013 au Laboratoire, centre d’art privé dédié
à la recherche en art et science, en présence des artistes et de personnalités de l’art et du développement durable. Le lauréat sera
désigné parmi dix artistes nommés dans le cadre d’un appel à projets international.
Créé en 2010 par l’association Coal, le Prix Coal Art & Environnement, d’une valeur de 10 000 euros, est placé sous le haut patronage
du ministère de la Culture et de la Communication, du ministère de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports
et du Logement et du Centre National des Arts Plastiques. Il bénéficie également du soutien de la Fondation Yves Rocher et du groupe Egis.
Calendrier
La date de clôture de l’appel à projets est fixée au 25.02.2013.
++++++++++
Le Prix Coal sera remis au printemps 2013.
Adaptation
L’adaptation, terme utilisé en biologie comme en art, consiste à ajuster une entité, une représentation, un individu, un système,
une organisation aux variables de son environnement naturel et culturel. A l’échelle de la planète et en regard de la théorie de l’évolution
par sélection naturelle définie par Charles Darwin, les capacités d’adaptation des espèces expliquent les conditions de leur survivance
ou de leur disparition. Les changements climatiques ont affecté les conditions de vie de beaucoup d’entre elles et entraîné
par le passé cinq grandes extinctions de masse. Aujourd’hui, la transformation du climat et l’épuisement des écosystèmes s’accélèrent
avec des conséquences innombrables qui font à nouveau peser une menace d’extinction sur la diversité des vivants avec lesquels
notre espèce a co-évolué depuis plusieurs millions d’années.
Avons-nous dans notre société les outils et les moyens de nous adapter à ces profonds changements ? Les sommets internationaux
accouchent de désaccords ou d’engagements a minima dans des délais incompatibles avec l’urgence des enjeux et les citoyens
subissent la crise économique, plaçant l’emploi et le court-terme en priorité. Comment concilier adaptation, anticipation, changement et résilience ?
Comment inverser le principe qui structure le rapport de l’homme occidental à son environnement ? En l’adaptant à l’échelle de ses besoins
et non plus de ses capacités. Quelles sont les valeurs qui gouverneront nos choix, énergétiques, alimentaires, sociaux, politiques et économiques ?
Qui a les clés de cette adaptation ? Les écologues, les urbanistes, les agriculteurs, les industriels, les juristes, les artistes ?
Quel rôle peuvent jouer les réseaux sociaux, l’innovation collaborative, la créativité, le biomimétisme pour favoriser l’adaptation ?
Les inégalités sociales, en explosion, vont-elles créer le grand casting de ceux qui pourront ou non s’adapter ? Des zones refuges,
des sanctuaires d’abondance et de nature préservée seront-ils les nouveaux ghettos des privilégiés de demain ? Laisseront-ils
de côté les pays les plus touchés ou bien seront-ils solidaires, à échelle nationale et internationale, avec l’avancée
de la justice climatique, de la gouvernance mondiale et de la social-écologie ?
Adaptation : ce mot est au cœur de la pensée contemporaine et des stratégies déployées par les nations, les villes, les entreprises,
les collectivités pour faire face au réchauffement climatique. Il fait l’objet d’un déplacement, d’une appropriation, d’une adaptation
par la création artistique. Il est le terme choisi pour le Prix COAL Art et Environnement 2013.
Jury et comité de sélection en cours de constitution
Ils seront rendus publics prochainement (Voir le jury du Prix Coal 2012).
Sélection des projets
Les critères de sélection des projets prennent en compte la valeur artistique, la pertinence (compréhension des enjeux), l’originalité
(capacité à proposer des approches, des thématiques ou des angles de vue inédits), la pédagogie (capacité à faire passer un message,
à sensibiliser), la démarche sociale et participative (engagement, témoignage, efficience, dynamique sociétale), l’éco-conception et la faisabilité.
Le Prix Coal apporte son soutien à des projets artistiques en cours de réalisation ou à venir. Sa dotation de 10 000 euros n’entend
pas nécessairement couvrir la totalité des frais de production du projet et doit être considérée comme une aide à son développement.
Au-delà de la remise du Prix Coal, l’appel à projets est également l’occasion de promouvoir des artistes impliqués et de témoigner du
potentiel créatif des arts plastiques sur le thème de l’environnement.
Coal veut favoriser la mise en réseau de ces artistes avec des scientifiques et des parties prenantes, produit, valorise et promeut des
projets identifiés par l’appel à projets dans le cadre d’expositions, d’événements et de commandes. Les projets pourront faire l’objet d’une
diffusion sur Ressource, plateforme nationale arts et écologies, avec l’accord des artistes.
Dossier de candidature
Le dossier de candidature doit être constitué des documents suivants rassemblés dans un seul fichier au format pdf (20Mo maximum) :

  • Un descriptif synthétique et illustré du projet proposé présentant sa dimension artistique et sa mise en perspective avec le sujet environnemental et la thématique annuelle ;
  • Une note sur les caractéristiques techniques du projet, notamment en termes d’infrastructure et de moyens de production ;
  • Une estimation budgétaire ;
  • Un Curriculum Vitae et un dossier artistique. Dépôt des dossiers Toutes les propositions devront être déposées sur le serveur de Coal avant le 25.02.2013. +++++++++++++ >>> Mettez en ligne votre dossier sur le serveur Coal : http://www.projetcoal.org/upload/ Conditions particulières En participant à cet appel, les auteurs des projets autorisent expressément l’association Coal à publier, reproduire et diffuser publiquement tout ou partie des éléments de leur projet, à toutes fins liées à la promotion et à la communication du projet Coal, sur tous supports, par tous médias, dans tous pays et pour LA DUREE LEGALE DU DROIT D’AUTEUR. Les projets soumis et non sélectionnés resteront dans les archives de l’association Coal. Ils demeurent néanmoins la propriété de leurs auteurs. La participation à cet appel à projets entraîne l’acceptation complète des conditions précitées. Pour toute demande complémentaire écrire à : contact@projetcoal.fr

ARTISTE ENSEIGNANT

Domaine(s) Fonctionnel(s) Professeur Infographie et création multimédia (h/f) / DIJON

Emploi(s) Type : Professeur
Localisation administrative et géographique / Affectation :
géographique : Ecole nationale supérieure d’art de Dijon, 3 rue Michelet, 21000 DIJON
Missions et activités principales :
Image imprimée ; infographie, multimédia et sérigraphie
Infographe, sérigraphe engagé dans une pratique professionnelle et ayant une parfaite
connaissance des questions liées à l’image dans la création plastique contemporaine et dans tous
ses champs d’application.

Assurer un enseignement de l’imagerie numérique pour le traitement des images et la PAO, la
mise en forme, l’impression et le contrecollage jusqu’au très grand format. Enseigner la pratique
des techniques d’impression manuelle en sérigraphie. Ces enseignements s’adressent aux
étudiants des deux options art et design d’espace en premier et second cycle sous forme de cours
et de pratique continue en atelier.
Assurer les missions inhérentes à l’enseignement dans une école d’art ; encadrement des projets
des étudiants, participation aux programme de conférences, pôles de recherche, workshops
voyages, éditions, projets hors les murs.
Compétences principales mises en oeuvre : (cotés sur 4 niveaux initié – pratique – maîtrise - expert)

Compétences techniques :
Expert dans la pratique des outils d’imagerie numérique (Photoshop et Indesign notamment) et
compétences avérées pour les transmettre
Maîtrise des techniques d’impression numérique grand format
Maîtrise des techniques de sérigraphie, de la réalisation des typons, préparation des encres à
l’impression manuelle. Connaissance des autres techniques d’impression multiples appréciée
(taille douce, monotypes, linogravure)

Savoir-être (compétences comportementales)
Capacité à élaborer une proposition pédagogique en direction des étudiants et en cohérence avec
les projets de l’établissement. Grande rigueur dans l’organisation et la maintenance de l’atelier
sérigraphie notamment.
Sens du travail collégial et capacité à mener des projets avec des partenaires extérieurs. Goût
pour la transmission de savoir-faire, esprit d’équipe.

Environnement professionnel :
Liaisons hiérarchiques : Directrice de l’ENSA.
et Liaisons fonctionnelles : directrice) des études et de la recherche, secrétariat général,
coordonnateurs art et design et l’ensemble des équipes pédagogique, administrative et technique

Perspectives d’évolution :
évolution dans la grille indiciaire d’un professeur titulaire des écoles nationales supérieures d’art
Spécificités du poste / Contraintes / Sujétions :
16h hebdomadaire en présence des étudiants et participation obligatoire aux bilans, jurys,
réunions pédagogiques et administratives.

Qui contacter :
Anne Dallant - Directrice ENSA Dijon
3 rue Michelet - 03 80 30 21 27 - anne.dallant@ensa-dijon.fr


ARTISTE ENSEIGNANT

Domaine(s) Fonctionnel(s) Professeur Designer (h/f) / DIJON
Emploi(s) Type : Professeur
Localisation administrative et géographique / Affectation :
géographique : Ecole nationale supérieure d’art de Dijon, 3 rue Michelet, 21000 DIJON

Missions et activités principales :
Designer engagé(e) dans une pratique créative et professionnelle, de rang national voire international.
Il/elle interviendra, en option design d’espace (1er et 2nd cycle), pour un enseignement pratique et théorique
du design abordant les aspects conceptuels d’un projet et toutes ses phases de développement,
du process au produit, sous forme de cours, d’ateliers de pratique et à travers
l’accompagnement individuel des étudiants dans leur projet personnel.
Dans le cadre du développement d’une option design d’espace qui intègre les notions de
perméabilité et de complémentarité entre l’objet et l’espace, une sensibilité et des expériences
sur ces questions sont requises.

Capacité à participer à un projet de recherche en école d’art.
Il (elle) assurera les missions inhérentes à l’enseignement dans une école d’art ; encadrement des projets
des étudiants, participation aux programmes de conférences, pôles de recherche, workshops, voyages,
résidences, éditions, projets « hors les murs ».
Compétences principales mises en oeuvre : (cotés sur 4 niveaux initié – pratique – maîtrise - expert)
Compétences techniques :
Connaissance et pratique des systèmes de développement et de représentation du projet

Savoir-faire
Implication forte dans l’actualité du design et connaissance des pratiques contemporaines dans les tous les
champs de la création. Inscription dans les réseaux professionnels français et internationaux. Expérience
de l’enseignement supérieur souhaité. La pratique de l’anglais est un atout supplémentaire
.
Savoir-être (compétences comportementales)
Goût réel pour la transmission et sens du travail en équipe. Capacité relationnelle pour construction et suivi
de projets avec les partenaires culturels et professionnels extérieurs à l’école.

Environnement professionnel :
Liaisons hiérarchiques : Directrice de l’ENSA
et Liaisons fonctionnelles : directrice des études et de la recherche, secrétariat général,
coordonnateurs art et design et l’ensemble de l’équipe pédagogique et technique (35
personnes)
Perspectives d’évolution : évolution dans la grille indiciaire d’un professeur titulaire des écoles
nationales supérieures d’art

Spécificité du poste / Contraintes / Sujétions :
16h hebdomadaire en présence des étudiants et participation obligatoire aux bilans, jurys, réunions
pédagogiques et administratives et souhaitée aux évènements organisés par l’école (portes ouvertes..)

Qui contacter :
Anne Dallant - Directrice ENSA Dijon
3 rue Michelet - 03 80 30 21 27 - anne.dallant@ensa-dijon.fr


ARTISTE ENSEIGNANT

Intitulé du poste : Architecte - Professeur des écoles nationales supérieures d’art
enseignant(e), architecte, design d’espace (h/f) / DIJON

Domaine(s) Fonctionnel(s) : enseignant(e), architecte, design d’espace
Emploi(s) Type : professeur
Localisation administrative et géographique / Affectation :
Géographique : Ecole Nationale Supérieure d’Art de Dijon, 3 rue Michelet, BP 22566, 21000 Dijon cedex
Missions et activités principales :
Architecte engagé(e) dans une pratique professionnelle, avec un intérêt avéré pour les questions de
structure et de matériaux, la gestion des espaces intérieurs, la fonction d’habiter à la jonction du travail
d’architecte et d’architecture d’intérieur. Il/elle interviendra, en option design d’espace (premier et second
cycle), pour un enseignement pratique et théorique sous forme de cours, d’ateliers de pratique et à travers
l’accompagnement individuel des étudiants dans leur projet personnel.
L’observation et l’expérience du social, l’apparition de nouveaux modes « d’habiter »
amènent à reconsidérer l’expérience de l’espace privé, moins bâti, moins figé, moins
autoritaire. Il devient alors possible de réécrire les usages, les modes de concertation,
dans d’autres langages et de retisser des liens entre les territoires, de l’urbanisme au
design en passant par l’architecture, le paysage, sans rupture d’échelles.
Une sensibilité particulière pour les questions d’espace public, les enjeux liés aux nouvelles formulations
du lien entre ‘espaces’ et ‘sociétés’ ainsi que des expériences dans ce domaine sont nécessaires.
Capacité à participer à un projet de recherche en école d’art notamment au Laboratoire de Recherche Urbaine
(territoires urbains en mutation) de l’ENSA Dijon.
Un accompagnement des mémoires en année 4 et 5 option design d’espace pourra être demandé.

Assurer les missions inhérentes à l’enseignement dans une école d’art ; encadrement des projets des étudiants,
participation aux programmes de conférences, pôles de recherche, workshops, voyages, éditions,
résidence, projets « hors les murs ».
Compétences principales mises en oeuvre : (cotés sur 4 niveaux initié – pratique – maîtrise - expert)

Compétences techniques :
Connaissance et capacité à transmettre les pratiques de modélisation : maquettes, structures,
expérimentation volume, représentations sensibles des projets

Savoir-faire
Implication forte dans l’actualité de l’architecture et de son inscription sociale à travers des projets récents
ou des publications. Grande ouverture aux champs de la création plastique contemporaine.

Expérience de l’enseignement supérieur souhaitée.
La pratique de l’anglais est un atout supplémentaire.
Savoir-être (compétences comportementales)
Goût réel pour la transmission et sens du travail en équipe. Capacité relationnelle pour construction et suivi
de projets avec les partenaires culturels et professionnels extérieurs à l’école.

Environnement professionnel :
Liaisons hiérarchiques : Directrice de l’ENSA
et Liaisons fonctionnelles :, Directrice des études et de la recherche, secrétariat général et
l’ensemble des équipes pédagogique, administrative et technique
Perspectives d’évolution :
Evolution dans la grille indiciaire d’un professeur titulaire des écoles nationales supérieures d’art.

Spécificités du poste / Contraintes / Sujétions :
16h hebdomadaires en présence des étudiants et participation obligatoire aux bilans, jurys, réunions
pédagogiques et administratives.

Qui contacter :
Anne Dallant - Directrice ENSA Dijon
3 rue Michelet - 03 80 30 21 27 - anne.dallant@ensa-dijon.fr


OFFRE D’EMPLOI

Conférencier - Formateur (h/f) / PARIS
Le Jeu de Paume, consacré à la photographie et à l’image, est, en son lieu d’exposition,
une plate-forme de questionnement où les enjeux de la photographie et l’image contemporaine sont examinés
dans une perspective pluridisciplinaire, un espace vivant de rencontres, de recherches,
d’enseignement et d’édition, une "centrale d’énergie".

Le JEU DE PAUME cherche un(e) :
Conférencier - Formateur (H/F)

MISSIONS PRINCIPALES DU POSTE
Sous l’autorité du responsable du service éducatif du Jeu de Paume, vous aurez principalement en charge :
> La conception, la préparation et la réalisation des cours de formation, des visites conférences des expositions,
des rencontres thématiques dans les établissements partenaires, des interventions spécifiques
organisées par le service éducatif du Jeu de Paume.
> La préparation et la réalisation des dossiers remis aux enseignants, des documents d’informations
diffusés au public sur les expositions et les actions du service.
> La participation au développement des activités du service.
> La conception et le développement d’activités éducatives pour les différents publics
(adultes, jeunes scolaires et non scolaires, adolescents, famille et enfants ...).
> La participation à la rédaction des contenus du site Internet.
> La gestion des différents intervenants / prestataires / fournisseurs.

PROFIL - COMPÉTENCES SPÉCIFIQUES
> De formation en histoire de l’art / histoire visuelle / photographie, images en mouvement,
vidéo, installation, images numériques (bac+4/5), vous justifiez d’une expérience similaire
dans une institution muséale / culturelle de 3 ans minimum et / ou une expérience
de transmission, enseignement de 3 ans minimum.
> Il est essentiel que vous ayez une excellente pratique du rédactionnel.
> Vous pratiquez obligatoirement l’anglais dans l’exercice de ce poste.
> Il est souhaitable que vous pratiquiez d’autres langues étrangères.
> Vous maîtrisez les logiciels bureautiques (Excel, Powerpoint, i Photo, i Movie, etc).

APTITUDES PERSONNELLES
> Dynamique, vous avez une grande aisance dans les relations humaines et dans le travail en équipe.
> Vous êtes parfaitement organisé et polyvalent.
> Votre esprit de synthèse, votre ouverture à des approches théoriques transversales
et votre capacité d’adaptation aux différents publics feront la différence.
> Réactif, vous gérez efficacement les priorités et êtes force de propositions.

DURÉE ET LIEU
> Poste à pourvoir dès mi novembre 2012.
> Poste à temps complet en CDI. Statut non cadre.
> Poste basé à Paris-Concorde, des déplacements sont à prévoir.
Merci d’adresser votre candidature (CV + LM + salaire actuel) à :
recrut1207@jeudepaume.org
ou Jeu de Paume, 1 place de la Concorde 75008 PARIS.


OFFRE D’EMPLOI

Administrative Assistant | Painting and Sculpture / United States / NEW YORK
Performs administrative duties and supports curators through work on various projects including exhibitions, publications,
collection display, and acquisitions. Maintains calendars, schedules meetings, answers phone calls, drafts correspondence,
maintains file system, and opens and sorts mail. Makes business travel arrangements for curators and prepares detailed itineraries.
Executes travel and entertainment expense reports. Prepares PowerPoint and presentation binders for committee presentations,
lectures, and special projects. Serves as liaison for curators’ contacts including scholars, artists, lenders, and dealers.
Answers the queries that come through the department’s general telephone line. Occasionally supervises visitors to the department’s
study center. Assists with various aspects of exhibition and catalogue preparation and execution. Reports to curators and department manager.
Requirements : Bachelor’s degree with at least 18 months prior administrative experience relevant to the position,
or equivalent. Proficiency in Microsoft Office (Word, Excel, PowerPoint), Gmail, and other standard office procedures and equipment.
Excellent written and verbal communication skills. Ability to work efficiently and multitask under pressure.
MoMA Jobs application guidelines
you would like to submit your resume and cover letter for consideration
By e-mail : jobs@moma.org (most preferred option)
By fax : (212) 333-1107
By mail : The Museum of Modern Art
The Department of Human Resources
11 West 53 Street
NEW YORK, NY 10019
Please be advised that due to the high volume of applicants,
we are only able to contact those candidates whose skills
and background best fit the needs of the open positions.


OFFRE D’EMPLOI

CE-Tech Assistant | Collection and Exhibition Technologies / United States / NEW YORK
Supports efforts to maximize the benefits of the collections management system. Provides first level assistance to Museum staff using Gallery Systems’
The Museum System software. Completes daily quality assurance data reviews, working with Museum staff to confirm updates. Coordinates cleanup and
standards implementation activities with curatorial representatives, exercising a high level of attention to detail and sensitivity toward curatorial concerns.
Assists with documentation of data entry standards and procedures. Creates and manages user accounts, per standard information access guidelines.
Provides occasional data entry assistance. Develops and maintains department intranet site, using Google Sites. Coordinates administrative tasks for the department.
Requirements : Bachelor’s degree and at least one year of experience in a museum, art gallery, or similar organization. Experience with Gallery Systems’
The Museum System (TMS) or a comparable collections management system. Familiarity with standard museum procedures for cataloguing and recording locations,
acquisitions, loans in and out, and for managing exhibitions. Excellent interpersonal skills and ability to work independently with limited supervision.
Proficiency with Microsoft Excel. Excellent analytical, organizational, writing, and proofreading skills with meticulous attention to detail.
MoMA Jobs application guidelines
you would like to submit your resume and cover letter for consideration
By e-mail : jobs@moma.org (most preferred option)
By fax : (212) 333-1107
By mail : The Museum of Modern Art
The Department of Human Resources
11 West 53 Street
NEW YORK, NY 10019
Please be advised that due to the high volume of applicants,
we are only able to contact those candidates whose skills
and background best fit the needs of the open positions.


OFFRE D’EMPLOI

Curatorial Assistant | Prints and Illustrated Books / United States / NEW YORK
Assists the department’s Chief Curator with research for exhibitions and publications, related to both prints and other mediums, in the context of
curatorial functions such as acquisitions, collections records, bibliographic and biographical records and files, departmental committee meetings, loans,
and general curatorial inquiries. Expedites arrangements for custodial, registration, and preparation work as required by the curators in the maintenance
of the collection in gallery, study, and storage areas. Conducts daily collection gallery inspections and assists with follow-up arrangements in the event
of damage, deterioration, etc. Conducts research on subjects such as artists, periods, styles, etc., and on specific works, on locations of works,
on photograph sources, etc. Assists in arranging loans ; catalogue preparation ; preparation of checklists including compiling and typing ; and coordinating
and scheduling work to be done within the Museum and without in such areas as conservation, photography, public information, matting and framing,
construction, lighting, etc. Assists with the preparation and installation of wall labels. Conducts daily inspection of the works on view in temporary
exhibitions and assists with necessary follow-up arrangements, answers inquiries and conducts some gallery tours as necessary for visitors, etc.
Researches and catalogs the Museum collection under senior staff supervision and answers related inquiries from the public and scholars.
Reports to senior curatorial titles.
Requirements : Master’s degree in art history strongly preferred, with a particular expertise in/exposure to postwar and contemporary art.
Some prior curatorial experience is a plus. Superior research and writing skills and some knowledge of the history of printed art are required.
Knowledge of a foreign language is preferred. Excellent organizational skills and attention to detail.
Proficiency with MS Word, Excel, PowerPoint, and other standard office procedures and equipment.
MoMA Jobs application guidelines
you would like to submit your resume and cover letter for consideration
By e-mail : jobs@moma.org (most preferred option)
By fax : (212) 333-1107
By mail : The Museum of Modern Art
The Department of Human Resources
11 West 53 Street
NEW YORK, NY 10019
Please be advised that due to the high volume of applicants,
we are only able to contact those candidates whose skills
and background best fit the needs of the open positions.


APPEL A PROJET

mise en valeur du site par l’installation d’une oeuvre artistique / CLICHY

La Ville de Clichy a missionné la SEMERCLI, pour la réalisation
d’opérations d’aménagement sur son Entrée de Ville.
Dans le cadre de son contrat avec la collectivité, la SEMERCLI
finalise actuellement la démolition d’un bâtiment situé sur l’emprise du 17 rue Martre.
Les emprises libérées, bordant une voie départementale à très grande
circulation, représentent une surface au sol d’environ 175 m². Pour
’occuper’ cet espace, la SEMERCLI recherche la mise en valeur du site par
l’installation d’une oeuvre artistique. Un dossier de consultation est
disponible auprès de la SEMERCLI, à compter du 24 octobre 2012.
les candidatures sont à remettre avant le 26.11. 2012.
+++++++++++++

AVIS D’APPEL PUBLIC À CANDIDATURES NON SOUMIS À OBLIGATION
Identification du maître d’ouvrage - SEMERCLI
45 Bd Victor Hugo - 92110 CLICHY
Téléphone : 01 41 40 94 70 - Télécopie : 01 41 40 94 61
Objet :
Traitement et mise en valeur artistique des espaces libérés 15-17 rue Martre à Clichy
Contexte :
Dans le cadre de la CARU et des aménagements réalisés pour la ZAC Entrée
de Ville, la SEMERCLI finalise actuellement la démolition d’un bâtiment
situé sur l’emprise du 17 rue Martre (immeuble en R+3). Ce dossier de
consultation artistique a pour objet le traitement et la mise en valeur
artistique du terrain ainsi libéré à compter d’octobre 2012 pour une
occupation provisoire, sur une durée de 2 ans minimum.

Dépôt des candidatures :
La date limite de réception des candidatures est fixée au 26.11.2012 à 16h délai de rigueur.
+++++++++++

Les dossiers des candidatures sont à adresser :
par courrier électronique, à l’adresse suivante :
Madame Virginie MAIZEROI - vmaizeroi@semercli.fr,
les pièces jointes lourdes pourront être transmises par serveur, à la
charge et responsabilité du candidat,
et par courrier postal, sous format papier et support numérique (max 50MO),
sous enveloppe à l’adresse suivante :
SEMERCLI - Madame Virginie MAIZEROI
CONSULTATION Traitement et mise en valeur artistique des espaces libérés
15-17 rue Martre à Clichy - 45 Bd Victor Hugo - 92110 CLICHY.
Dossier de consultation
Le dossier de consultation est transmis, en version dématérialisée, sur
simple demande à envoyer par email à :
vmaizeroi chez semercli.fr
Les candidatures se font sur la base des documents suivants :
le présent avis de publicité
le dossier de consultation
Renseignement(s) complémentaire(s)
Pour obtenir tous les renseignements complémentaires qui leur seraient
nécessaires au cours de leur étude, les candidats devront faire parvenir
une demande écrite (courrier électronique ou postal) à :
Renseignement(s) administratif(s) :
Madame Virginie MAIZEROI
vmaizeroi@semclichy.com,
Tél. : 01 41 40 94 79
Renseignements techniques
Madame Martine Harlé
atelier@martineharle.com
Tél : 06 61 41 87 40
Une réponse alors sera adressée, par courrier électronique, en temps utile
à tous les candidats ayant retiré le dossier.


APPEL A RESIDENCE D’ARTISTES

RESIDENCE D’ARTISTES - ATELIER WICAR DE ROME / ITALIE

L’Atelier Wicar est un vaste et lumineux appartement/atelier, situé
dans le centre historique de Rome, 7 via del Vantaggio, qui fût
légué à la Ville de Lille par le Chevalier Wicar en 1837.
Il accueille chaque année plusieurs artistes émergents de Lille et de
la Métropole, pour des résidences de 3 mois consécutifs. L’objectif
est d’offrir à chaque candidat retenu un environnement propice à
la recherche artistique et à la créativité dans le domaine des arts
visuels, des arts appliqués ou de l’architecture.
Située en plein coeur de Rome, la résidence se compose d’un
appartement meublé de type III et d’un atelier de 30m2, équipé en
matériel informatique avec accès Internet haut débit.
La résidence est gracieusement mise à la disposition des artistes
lauréats pendant la durée de leur séjour. La Ville de Lille s’engage
par ailleurs à apporter une aide à la production et à la mobilité des
lauréats. Les frais liés au séjour restent cependant à la charge des lauréats.
Le choix des candidats à une résidence artistique est établi par un
jury de sélection qui se réunit une fois par an. Il est présidé par Mme Catherine Cullen, Adjointe au
Maire, Déléguée à la Culture, et se compose de représentants de la Direction Générale de la Culture
de la Ville de Lille, de la Société des Sciences, de l’Agriculture et des Arts et de personnalités
qualifiées du monde de l’art.
Pour plus d’informations : http://www.mairie-lille.fr/fr/Culture/Lieux_Culturels/atelier-wicar1557

MODALITÉS DE CANDIDATURE
VOTRE DOSSIER A REMPLIR : http://www.mairie-lille.fr/fr/Culture/Lieux_Culturels/atelier-wicar1557
Critères de sélection des candidats :
Etre âgé de 40 ans au plus au moment du dépôt du dossier.
NB : Les dossiers des candidats âgés de plus de 40 ans feront toutefois l’objet d’un examen par le
jury de sélection. En cas de désistement ou de vacance d’occupation du site, le candidat classé
n°1 se verra proposer une période de résidence ne pouvant excéder 3 mois.
Etre né(e), résider ou travailler à Lille ou sur le territoire de Lille Métropole Communauté urbaine.
Etre affilié(e) ou s’affilier à un organisme professionnel (Maison des Artistes ; Agessa ; autres)
Etre engagé(e) dans une démarche artistique professionnelle et proposer un projet de
création précis qui sera réalisé dans le cadre de la résidence d’artiste à Rome ou finalisé dans
les six mois qui suivront le retour de résidence.
Tout candidat non retenu est admis à se représenter une 2ème fois pour la période et
l’année de son choix. Au delà de 2 candidatures, les candidats devront observer une période
de 2 ans sans se représenter.
Les lauréats de l’atelier Wicar de Rome ne sont pas autorisés à postuler pour une 2ème résidence.
Les pratiques artistiques relevant du spectacle vivant et de la musique ne sont pas éligibles.
Les candidatures des étudiants en école d’art ne sont pas retenues.

PIÈCES À FOURNIR
ATTENTION : les pièces sont à transmettre par voie informatique uniquement, à
l’exception du portfolio artistique qui peut faire l’objet d’un envoi postal sur CD ou DVD
Rom le cas échéant.
1. Formulaire d’inscription ci-joint dûment complété et signé.
2. Lettre de motivation (1 page maximum cf. modèle ci-joint)
3. Note d’intention portant sur le projet artistique envisagé lors de la résidence à Rome
(1 page maximum cf. modèle ci-joint)
4. Curriculum vitae détaillé (résidences artistiques en France et/ou à l’étranger ;
expositions collectives et/ou individuelles ; publications et/ou catalogues,
monographies etc.)
5. Portfolio artistique comportant une sélection de 10 visuels maximum :
• Sur CD-Rom ou DVD-Rom, pour un envoi postal à l’adresse ci-dessous.
• Au format PDF léger, pour un envoi par voie informatique au courriel ci-dessous.
6. Justificatif de résidence de moins de 6 mois (facture EDF, téléphone, taxe d’habitation etc.)
7. Attestation d’affiliation à un organisme professionnel (Maison des artistes ; Agessa ; autres)
IMPORTANT :
Un accusé de réception du dossier de candidature sera systématiquement envoyé
par courrier électronique uniquement à tous les candidats. Si le candidat ne le reçoit
pas, il doit impérativement se mettre en contact avec la Direction des arts visuels et
expositions.
Tout dossier incomplet, ou parvenu hors délais de candidature fixés dans la rubrique
« Prochaines sessions » du site Internet de la Ville de Lille, ne sera pas examiné par le jury.
Résultats : pour chaque session, la liste des lauréats est publiée sur le site Internet de
la Ville de Lille 48h après la réunion du jury de sélection. Les lauréats reçoivent par
ailleurs un courrier électronique de la Ville de Lille officialisant leur sélection à une
résidence à l’atelier Wicar de Rome et sont invités à rencontrer la Direction des arts
visuels et expositions.

ADRESSES D’ENVOI :
Madame Marie Fernandez - Directrice des arts visuels et expositions
Direction Générale de la Culture Ville de Lille - 23 rue du Pont Neuf - 59000 LILLE.
03 28 04 83 92 - mfernandez@mairie-lille.fr
Chaque année, 3 périodes de résidences sont ouvertes aux candidats :

  • du 7 janvier au 7 avril,
  • du 15 avril au 15 juillet,
  • du 15 septembre au 15 décembre Date limite de dépôt des dossiers 2013 : vendredi 30.11.2012 à 12h.

APPEL A RESIDENCE D’ARTISTES

APPEL À CANDIDATURE RÉSIDENCE MISSION / SAVINS (SEINE ET MARNE)

Initiée par la DRAC Île-de-France - Ministère de la culture et de la communication (Service du
Développement et de l’Action Territoriale), conduite par Act’art, opérateur culturel du Conseil
général de Seine-et-Marne, en partenariat avec la Direction des Affaires Culturelles du Département
et la commune de Savins.

Appel à candidature lancé en direction des artistes plasticiens en vue d’une résidence- mission
à Savins (Seine-et-Marne)
La Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France propose au territoire francilien
d’accueillir des artistes en résidence dans le cadre de « résidence mission ». Ces résidences
s’inscrivent dans divers champs artistiques (musique, cinéma, danse, écriture, etc) et s’appuient sur
une dimension d’action culturelle auprès d’un public le plus large possible.
Dans le cadre de ce présent appel à projet, il est recherché un artiste plasticien professionnel,
français ou étranger, résidant en France, dont la recherche et la production s’inscrivent dans le
champ de la création contemporaine.
I. Les résidences-mission : cadre général
I. 1 Enjeux et objectifs

  • Permettre au plus grand nombre d’appréhender la création contemporaine en provoquant la rencontre et une certaine familiarisation avec une démarche artistique forte, en lien avec un réseau de lieux culturels ; ou sur un territoire qui en est dépourvu.
  • développer l’esprit critique par le biais de la discussion, d’échanges et de lecture d’oeuvres ;
  • contribuer au développement culturel et artistique du territoire ;
  • mettre en place une éducation artistique cohérente et à vocation intercommunale, associant les jeunes, les familles et les habitants d’un territoire désigné.
  • réduire ainsi les inégalités en matière d’accès à l’art et à la culture. I. 2 Une définition artistique et culturelle La résidence-mission est organisée à des fins d’éducation artistique et culturelle et d’action culturelle, quel que soit l’âge des participants. Elle repose sur une pleine disponibilité de l’artiste, durant une période de quatre mois modulable en fonction de la disponibilité de l’artiste et du projet proposé, ainsi que sur une diffusion importante de son oeuvre déjà accomplie et disponible, en lieux dédiés ou non. Cette diffusion s’envisage en amont, pendant et éventuellement après la période de résidence. La résidence-mission ne se confond nullement avec une résidence de création puisqu’il n’y a ni enjeu de production personnelle ni commande d’oeuvre. Pour l’artiste-résident il s’agit, plus particulièrement, de s’engager dans une démarche éducative donnant à voir et à comprendre la recherche artistique qui l’anime ainsi que les processus de création qu’il met en oeuvre (recherche, expérimentation, réalisation). Cette mise en évidence s’appuie sur des formes d’intervention ou d’actions très variées se différenciant, toutefois, des traditionnels ateliers de pratique artistique régis par un tout autre cahier des charges et aux finalités différentes. Ces actions sont à considérer comme autant de « gestes artistiques », préparés en amont avec divers acteurs culturels, sociaux, éducatifs déjà impliqués dans le domaine des arts visuels ou tout simplement désireux de s’y inscrire. Ces actions se menant en temps scolaire ou hors scolaire, sur les temps de loisirs des habitants, ont pour objectif de permettre à un grand nombre de personnes d’acquérir une expérience originale et sensible de l’oeuvre. Ces actions peuvent avoir lieu aussi bien au sein d’établissements scolaires, de centres sociaux, de loisirs, de structures culturelles que dans l’espace public ou tout autre site qui paraîtra approprié à l’artiste-résident et à ses partenaires locaux. I. 3 Déroulement Le principe d’un thème donné à la résidence-mission - la mémoire d’un territoire - est retenu pour favoriser une meilleure appropriation des publics et une identité propre à cet espace géographique . Au cours des toutes premières semaines de résidence, l’artiste - résident rencontre les différents acteurs de la commune et des communes environnantes qui le souhaitent. Il peut s’agir aussi de professionnels de l’action sociale, de la culture, des collectivités ayant aussi une action en direction de l’enfance, la jeunesse mais aussi du public relevant du champ social et associatif. Ceci afin de permettre à ces équipes d’appréhender au mieux la démarche artistique de l’artiste - résident. Ces rencontres peuvent revêtir des formes extrêmement variées afin d’éviter tout caractère répétitif. Elles peuvent également être collectives, en croisant différents types de professionnels (enseignants, animateurs de centres de loisirs, responsables d’associations d’un même quartier, par exemple). Ces professionnels sont également invités à évoquer avec l’artiste la manière dont ils aimeraient faire percevoir sa présence, ainsi que celle de son oeuvre, aux habitants jeunes et moins jeunes, dont ils ont la responsabilité. Il s’agit alors d’évoquer de simples pistes pouvant être empruntées pour ce faire. Au cours du reste du séjour se construisent entre l’artiste - résident et les différentes équipes de professionnels désireuses de s’impliquer définitivement, toutes sortes d’actions à mener en direction des enfants et des jeunes. Il s’agit de « gestes artistiques » qui se conçoivent le plus souvent possible en prenant l’établissement scolaire, le regroupement d’établissements scolaires, la structure de loisirs ou à vocation sociale pour unité de référence, et non la seule classe ou le seul groupe. Ces « gestes artistiques » sont également conçus en tenant particulièrement compte des contextes d’exercice des différents professionnels concernés, de leurs différents degrés d’implication possibles ainsi que de ceux des enfants ou des jeunes dont ils ont la responsabilité. Tout au long de ces quatre mois de résidence-mission, l’oeuvre est largement présentée en lieux culturels spécialisés mais aussi en lieux qui ne le sont pas. Les modes d’exposition comme de médiation de ces productions sont aussi variés et renouvelés que possible, ils tendent également à l’innovation. II. Une résidence-mission à Savins II. 1 Contexte Savins est une commune de 640 habitants située à l’est de la Seine-et-Marne dans le canton de Donnemarie-Dontilly et la Communauté de Communes du Montois. Le village s’est engagé dans une politique forte promouvant le développement durable (1er petit village de la région Ile de France à réaliser un agenda 21) dans ses différentes dimensions, économique, sociale et environnementale. Il s’appuie sur la mobilisation de ses administrés et sur une interpellation permanente et l’appropriation des enjeux de notre société. Cette approche est intergénérationnelle ; elle peut compter sur la mobilisation d’un conseil municipal des jeunes (de 10 à 18 ans). Cette curiosité lui permet aussi d’investir le champ culturel en soutenant les associations locales, en accueillant régulièrement et gracieusement des troupes et des spectacles et, enfin, en profitant de la venue des Scènes Rurales pour s’approprier la thématique et l’enrichir d’animations locales. La mairie investit de manière importante dans la culture, tant sur le plan des moyens que sur celui de l’engagement humain. Aujourd’hui, à travers la manifestation « Des Artistes en campagne » (www.desartistesencampagne.fr) dont la 3ième édition a connu à la fois, un succès croissant (+ de 5000 visiteurs) mais aussi une diffusion aux territoires environnants, la commune dispose d’une véritable animation permettant d’exprimer les différentes thématiques qu’elle soutient et, surtout, d’aller à la rencontre des gens. Elle mobilise des acteurs locaux tout en permettant d’accueillir aussi des intervenants extérieurs dont l’éclairage est toujours enrichissant. L’association Act’art, opérateur culturel et artistique du Département, mène une politique de diffusion artistique en milieu rural qui favorise la rencontre entre le public et les différentes expressions artistiques contemporaines : "Scènes rurales". Ce dispositif, destiné à compenser le déséquilibre entre les territoires urbains dotés d’équipements culturels et une zone rurale majoritaire qui en est dépourvue, s’appuie sur un réseau municipal et associatif. Reconnu sur ces territoires ruraux depuis 10 ans, Act’art souhaite diversifier sa politique culturelle, au delà du spectacle vivant, en sensibilisant ses partenaires à d’autres disciplines artistiques par l’accompagnement de projets existants et qui participent à la structuration de ces zones rurales. S’appuyant ici sur l’événement précité, initié et porté par l’association « Des artistes en campagne » et soutenu par la commune de Savins, Act’art pourra grâce à cette résidence-mission, initier des actions de sensibilisation aux arts plastiques. La résidence-mission contribuera au développement de ce festival, tout en incitant un partenariat intercommunal à travers des interventions sur l’ensemble du territoire intercommunal, à partir de la commune de Savins. II. 2 Enjeux et objectifs de la résidence-mission à Savins Cette résidence est une opportunité pour consolider le lien entre la démarche du festival et les différentes actions de mobilisation menées tout au long de l’année. C’est l’occasion de continuer ce travail de proximité et de dialogue auprès des administrés du village et des territoires environnants qui sont plutôt réceptifs aujourd’hui, depuis le travail réalisé à Savins. Il s’agit ainsi de multiplier les occasions de rencontre entre les différentes générations. Pour exemples, la première résidence mission a permis la création de liens intéressants entre l’artiste résident et différents groupes de jeunes et de personnes âgées qui ont participé à la réalisation d’un film et d’un catalogue, ainsi qu’à l’installation de l’artiste dans l’église du village. Suscitant l’implication des habitants qui échangent alors avec l’artiste et les organisateurs du festival. Ils deviennent ensuite les premiers ambassadeurs du projet. Dans le même esprit, la visite des scolaires a été l’occasion d’échanges avec les enseignants et les élèves, à travers la mise en oeuvre de véritables parcours pédagogiques. Le rapport aux autres territoires est tout aussi important. D’une part, la résidence peut permettre de consolider la cohérence avec d’autres manifestations locales comme « Fenêtre sur l’art » à Donnemarie-Dontilly et, d’autre part d’impliquer d’autres villages par capillarité. Effet constaté lors de la 3ème édition du festival qui a permis de mobiliser davantage la Communauté de communes du Montois. Ce dernier prend le pari que l’art doit appuyer le cercle vertueux du développement de liens, d’activités et de visibilité locale. Il est la composante active d’un projet global et essentiel. il participe à donner une image de la ruralité qui se prend en charge et qui dépasse les handicaps qu’on lui prête pour s’investir plus qu’ailleurs dans des projets rapprochant les gens de son territoire et des richesses qu’il contient. Cette démarche nécessite une action pérenne sur ce territoire. III. Pilotage de la résidence-mission La commune de Savins et Act’art s’associent pour la mise en oeuvre de la résidence. A ce titre, les partenaires se positionnent comme les référents directs et continus de l’artiste résident. Ils ont pour mission de guider l’artiste-résident dans sa découverte du territoire, de veiller aux bonnes conditions de son séjour et de son travail, d’organiser la diffusion de ses oeuvres, de faciliter les rencontres avec les groupes de professionnels et d’aider à la réalisation des actions. IV. Durée et période et de la résidence Durant sa mission, l’artiste sélectionné est appelé à résider effectivement sur le territoire concerné. La durée de la résidence-mission est de quatre mois, soit 16 semaines à répartir en fonction du projet et selon les disponibilités de l’artiste. V. Conditions financières et moyens mis à dispositions : L’artiste retenu doit être autonome dans ses déplacements et disposer, de préférence, d’un véhicule personnel. Conditions financières : L’artiste sélectionné bénéficie d’une allocation de résidence d’un montant de 15 000 euros net, pour la période des 16 semaines. De plus, un budget maximum de 15 000 euros net sera consacré aux actions de la résidence comme :
  • la prise en charge des frais de déplacement sur le territoire (transports en commun et/ou carburant).
  • la prise en charge des frais liés à l’achat de matériel pédagogique et à la diffusion de ses oeuvres (transports, accrochage, assurances). Moyens mis à dispositions :
  • Un lieu d’hébergement est mis à sa disposition sur la commune de Savins ou à proximité.
  • Prise en charge des frais d’un seul déplacement aller-retour du domicile personnel au territoire de la résidence-mission. Frais non pris en charge :
  • les frais de déplacement du domicile personnel de l’artiste au territoire de la résidence-mission.
  • les repas durant la résidence-mission. VII. Cadre juridique Un contrat de résidence-mission spécifiant les engagements respectifs de la commune, d’Act’art et de l’artiste accueilli est signé avant le début de la résidence. VIII. Candidature Peut faire acte de candidature tout artiste plasticien professionnel résidant en France. L’artiste candidat doit avoir à son actif une production conséquente, et être en mesure de s’impliquer pleinement dans ce type particulier d’action que représente la résidence-mission. L’artiste doit maîtriser l’usage oral de la langue française. Les éléments à fournir sont :
  • une note d’intention relative au projet développé à Savins, accompagnée d’un budget prévisionnel ;
  • une note faisant état d’une expérience similaire qui explicitera les liens créés entre l’artiste et la population ;
  • un dossier artistique (présentant notamment un ensemble d’oeuvres représentatif de la démarche de l’artiste-candidat) ;
  • un curriculum vitae ;
  • une liste des oeuvres disponibles à des fins d’exposition pendant ou après le temps de résidence avec les contraintes techniques et financières, afférentes à leur présentation : stockage, engagements techniques, assurances ...
  • un planning de disponibilité entre mars et octobre 2013 Le dossier artistique doit être envoyé en un seul fichier PDF sur un support CD et un exemplaire papier. Merci d’indiquer votre nom sur ces fichiers. L’artiste peut, s’il le souhaite, enrichir cet envoi d’un dvd ou d’un cd pour les oeuvres vidéos et /ou oeuvres sonores. L’ensemble du dossier est à adresser avant le 22.11.2012 ++++++++++++++++++++++ à : Act’art - Monsieur le Directeur Résidence-mission - Impasse du château - 77 000 LA ROCHETTE. Après sélection, les dossiers de candidatures ne seront pas retournés à leurs auteurs. IX. Sélection Les différentes candidatures reçues seront examinées par un comité de sélection réunissant les partenaires auxquels pourront être adjoints des institutions ou organismes experts. Certaines d’entre elles seront retenues (début décembre 2012) et donneront lieu à un entretien permettant d’expliciter la démarche artistique et culturelle (début janvier 2013). Les artistes non retenus pour un entretien recevront un courrier dans le courant de la première quinzaine de janvier 2013. Le résultat de la sélection sera communiqué dans le courant de la deuxième quinzaine de janvier 2013. L’artiste retenu devra se rendre disponible à partir de mars 2013. X. Pour plus d’informations Contact : Jean-Christophe SCHMITT, chargé de projet à Act’art77 Tél : 01 64 83 03 53 ou mail : jc.schmitt@actart77.com

APPEL A RESIDENCE D’ARTISTES

La Direction Régionale des Affaires Culturelles du Nord Pas-de-Calais,
Le Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur Université Lille Nord de France / LILLE
(PRES ULNF),

en partenariat avec
L’Université du Littoral et de la Côte d’Opale,
L’Université d’Artois,
L’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis,
L’Université Lille 1,
L’Université Lille 2,
L’Université Lille 3,
L’Université catholique de Lille.

Dans le cadre du programme de résidences-mission
d’artistes à des fins d’éducation artistique et culturelle intitulé :
Artiste rencontre territoire…
un appel à candidatures est lancé
en direction des artistes de tous les domaines d’expression,
en vue d’une résidence-mission,
menée en faveur des établissements
d’enseignement supérieur (étudiants et personnels)
de la région Nord Pas-de-Calais.

Une résidence-mission sur le territoire
Cette résidence-mission relevant du programme ARTU est menée à des fins
d’éducation artistique et culturelle. Elle est organisée en faveur des étudiants et des
composantes des établissements d’enseignement supérieur1, membres du pôle de
recherche et d’enseignement supérieur (PRES) de la région Nord Pas-de-Calais. Cette
résidence a vocation à favoriser une présence artistique fédératrice au sein des sept
universités que compte la région.
1 laboratoires de recherche, services culturels, maisons étudiantes, bibliothèques universitaires et autres éléments
qui constituent les établissements participants à l’action (Lille 1, Lille 2, Lille 3, Université d’Artois, Université de
Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, Université du Littoral et de la côte d’Opale et l’Université Catholique de
Lille).
Qu’est

  • ce qu’une résidence-mission ? La résidence-mission repose sur une pleine disponibilité de l’artiste, durant quatre mois, ainsi que sur une diffusion à travers le territoire concerné d’une partie représentative de son oeuvre déjà accomplie et disponible. Cette diffusion, en lieux dédiés et/ou non dédiés, s’envisageant dès l’amont de la période de résidence à proprement parler et se poursuivant tout au long de sa durée, voire à son issue. La résidence-mission ne se confond nullement avec une résidence de création, puisqu’il n’y a ni enjeu de production, ni commande d’oeuvre. Pour l’artiste-résident (e), il s’agit, plus particulièrement, de s’engager dans une démarche d’action et d’expérimentation culturelles donnant à voir et à comprendre la recherche artistique qui l’anime ainsi que les processus de création qu’il ou elle met en oeuvre (réflexion, expérimentation, réalisation).

Ceci se traduit, concrètement, par

1) une première phase de quinze jours, en amont de la résidence, qui permet à
l’artiste résident (e) de se familiariser avec les sept sites universitaires de la
région, de rencontrer les acteurs à l’origine du projet (en particulier les services
culture des universités et l’équipe du PRES) qui l’accompagneront au cours de la
résidence. Située entre février et juin 2013, cette période sera précisée avec
l’artiste retenu (e). Cette première phase est également l’occasion de concevoir
(voire de mettre déjà en place) le plan de diffusion de son oeuvre et le plan de
communication (au sens large, empruntant les canaux traditionnels ou non) sur la
résidence à venir.

2) une seconde phase, située au tout début de la période de résidence à
proprement parler, en octobre 2013 ou en janvier 2014, selon le choix de l’artiste
retenue (e). Cette phase est constituée de multiples rencontres organisées avec
des équipes d’enseignants, de personnels non enseignants ou des groupes
d’étudiants déjà constitués autour d’une activité par exemple. Mais cela peut être
aussi, bien sûr, des équipes mixtes mêlant enseignants, personnels non
enseignants, étudiants (d’un même département d’enseignement par exemple ou
d’un même laboratoire de recherche). Ces équipes ou groupes sont tous invités à
appréhender les recherches et production artistiques de l’artiste-résident (e).
Ces rencontres peuvent revêtir des formes extrêmement variées afin d’éviter tout
caractère répétitif. Les différentes équipes de personnels enseignants ou nonenseignants,
les groupes d’étudiants déjà constitués, les équipes mixtes sont
également sollicités, lors de ces rencontres ou à leur issue, afin d’évoquer avec
l’artiste-résident (e) la manière, sensible et inventive, expérimentale même, dont ils
aimeraient faire percevoir, par le plus grand nombre, sa présence ainsi que celle
de son oeuvre.
Il s’agit là du moment important au cours duquel commence à s’élaborer, à se coconstruire,
ce que l’on appellera des gestes artistiques2.
2 Faute d’avoir trouvé une dénomination plus adéquate – chaque artiste-résident (e) étant d’ailleurs
largement invité (e) à proposer la sienne propre

3) une troisième phase, beaucoup plus longue, au cours de laquelle l’artiste
résident(e) élabore avec les différents groupes et équipes rencontrés, la coconstruction
d’une forme d’action, d’un de ces gestes artistiques. Ceux-ci sont
toujours conçus à destination d’un nombre significatif de personnes.
Fortement imprégné de la démarche artistique propre à l’artiste résident (e) et
destiné à en favoriser la familiarisation ou la proximité, chaque geste artistique
peut être, selon les cas, participatif ou pas, spectaculaire ou modeste, jouant de
l’effet de surprise ou au contraire très annoncé, etc .
Quel que soit le parti pris retenu par chaque équipe ou chaque groupe associé à
l’artiste, il se donne toujours pour objectif de faire percevoir la singularité et la force
de la démarche artistique qui le sous-tend.
Chaque geste, grand ou petit, peut se déployer aussi bien au sein des services
culturels des universités, des départements d’enseignement, des laboratoires de
recherche, des bibliothèques universitaires, des maisons des étudiants, des
associations étudiantes, des équipements culturels universitaires (cinéma,
galeries, lieux de diffusion divers, …), des lieux de vie des étudiants, dans l’espace
public (intérieur ou extérieur) ou dans tout autre lieu paraissant approprié à
l’artiste-résident (e) ainsi qu’à l’équipe professionnelle avec laquelle il aura été
imaginé et conçu.
Ces formes d’intervention de nature clairement artistique
se différencient très nettement des traditionnels « ateliers
de pratique artistique » et ne doivent donc pas se
confondre avec ces dispositifs qui sont proposés, tout au
long de l’année, au sein de chaque site universitaire.
Quiconque se trouvant sur le territoire universitaire régional n’est censé ignorer la
présence de l’artiste résident (e) et sa production artistique. Les différents
partenaires réunis autour de cette résidence-mission s’engagent à la rendre
visible aux yeux de la population universitaire dans son ensemble.
Ainsi l’important volet de la résidence mission concernant la diffusion est conçu en
étroit lien avec les services culturels des sites concernés. Ceux-ci sont invités à
mobiliser les modes et canaux traditionnels de diffusion des productions
artistiques du (de la) résidente et de mise à dispositions de ressources liées à
l’artiste et à son domaine d’expression:dossier artistique, biographie, ouvrages
dédiés, documents divers, etc.
Ils sont également invités à innover en la matière en s’appuyant notamment sur
les suggestions du (de la) résident (e).
Au cours de cette résidence, les gestes artistiques réalisés seront valorisés de
plusieurs manières. La création d’un blog, support vivant de la résidence,
permettra de prendre connaissance du travail mené avec les établissements
d’enseignement supérieur. Cet outil sera conçu et partagé par l’ensemble des
acteurs participant au projet. De plus, il est envisagé que l’artiste soit filmé au
cours de la résidence-mission pour de courtes vidéos à destination de la web TV
culturelle et artistique des universités du Nord Pas-de-Calais : www.artefacs.tv,
Enjeux et objectifs :
– permettre au plus grand nombre de personnes d’appréhender la création
contemporaine en provoquant la rencontre avec une démarche artistique forte et
contribuer à réduire les inégalités en matière d’accès à l’art et à la culture.

  • mettre en évidence une démarche culturelle commune en mutualisant les énergies des établissements d’enseignement supérieur membres du PRES ULNF et améliorer leur dynamisme ainsi que leur rayonnement artistique dans la région.
  • contribuer à développer l’esprit critique par le biais de discussions, d’échanges de points de vue, de lectures d’oeuvres et de rencontres avec l’artiste. À propos de cet appel à candidatures précis Qui recherche -t-on ? Il est donc recherché en vue de la résidence-mission qui est précédemment décrite un ou une artiste s’inscrivant dans le champ de la création contemporaine quel que soit son domaine d’expression artistique. L’artiste candidat (e), français (e) ou étranger (e), doit être en mesure de s’impliquer pleinement dans ce type particulier d’action que représente la résidence-mission, de tirer parti de son caractère expérimental. Il ou elle doit également être en mesure de fédérer autour de sa présence et d’une large sélection de sa production artistique le plus grand nombre d’acteurs du milieu universitaire. Période et durée de la résidence La résidence mission se déroulera en deux temps : Tout d’abord, une première période de mise en situation d’une durée de 15 jours, avec l’ensemble des partenaires, aura lieu entre février et juin 2013. La date sera à préciser avec l’artiste retenu (e). Puis, une deuxième période, consacrée à la résidence à proprement parler, d’une durée de 4 mois, à raison de 5 à 6 jours par semaine est prévue. Celle-ci peut soit se dérouler de manière discontinue à savoir du 1er octobre 2013 au 30 novembre 2013, puis du 6 janvier 2014 au 28 février 2014, ou de manière continue à savoir du 15 janvier 2014 au 15 mai 2014. Le choix se fera avec l’artiste retenu. Les candidats sont invités à préciser si l’une ou l’autre des possibilités lui conviennent plus particulièrement. Conditions financières et matérielles L’artiste retenu (e) bénéficie d’une allocation financière de 13 500 euros nets (allocation calculée sur la base de 3 000 euros par mois) prise en charge par la direction régionale des affaires culturelles du Nord Pas-de-Calais (DRAC) et le pôle de recherche et d’enseignement supérieur Université Lille Nord de France (PRES ULNF). Cette allocation prend en compte les quinze jours de travail préparatoire en amont de la résidence et les quatre mois de résidence à proprement parler. L’artiste retenu (e) est appelé (e) à résider, de manière effective, sur le territoire régional. En raison du caractère particulier que revêt le territoire universitaire (sites multiples implantés à travers la région), l’artiste retenu (e) est fort susceptible de connaître plusieurs lieux d’hébergement. Ceux-ci étant toujours gracieusement mis à sa disposition. De même, il ou elle doit être autonome dans ses déplacements, être titulaire d’un permis de conduire en cours de validité et disposer d’un véhicule personnel. Ses frais de transports sur le territoire régional sont pris en charge. Ainsi que deux voyages aller-retour de son domicile au premier site universitaire qu’il ou elle rejoindra, lors de la période de préparation, puis lors de la période de résidence. Dans le cas du choix de la première période de résidence proposée, il y aura un troisième voyage aller-retour pris en charge. La prise en charge de l’aller-retour se calculant sur la base du tarif S.N.C.F. 2e classe France métropolitaine. Les frais de restauration sont à la charge de l’artiste-résident (e). Les partenaires locaux : La résidence se déploie sur 7 sites et leurs différentes antennes, à savoir : – l’université du Littoral et de la Côte d’Opale – l’université d’Artois – l’université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis – ’université de Lille 1 – l’université de Lille 2 – l’université de Lille 3 – l’université catholique de Lille

Accompagnement
C’est l’équipe du PRES ULNF et les services culture des universités qui ont
accepté d’être l’opérateur collectif de la résidence-mission.

À ce titre, l’opérateur :
– accompagne l’artiste-résident (e) dans sa découverte du territoire universitaire et
de ses acteurs,
– veille aux bonnes conditions de son séjour et de son travail, à la diffusion
maximale et innovante de son oeuvre,
– facilite les rencontres avec les divers groupes et équipes de professionnels et/ou
d’étudiants,
– aide à la réalisation des gestes artistiques,
– assure la gestion administrative de la résidence (paiement de artiste, gestion du
budget),

  • assure la gestion technique de la résidence (planning, hébergement, diffusion des oeuvres, assistance technique, …),
  • organise l’information relative à la résidence en direction du plus grand nombre et en assure la communication, générale. Cadre juridique Un contrat de résidence spécifiant les engagements respectifs du PRES ULNF, opérateur de la résidence avec les responsables des services culture et l’artiste accueilli (e), est signé avant le début de la résidence. Les conditions de diffusion des oeuvres de l’artiste dans des lieux dédiés ou non, sont étudiées et également contractualisées. Procédure à suivre pour la candidature

Quelques rappels ou précisions :
Peut donc faire acte de candidature tout (e) artiste professionnel (le), français (e)
ou étranger (e).
Il ou elle a une production conséquente, et est en mesure de s’impliquer
pleinement dans ce type particulier d’action que représente la résidence-mission.
Il ou elle maîtrise l’usage oral de la langue française
Il ou elle détient un permis de conduire en cours de validité et dispose d’un véhicule
personnel.

Les éléments à fournir sont :
1) une lettre de motivation faisant état d’une bonne compréhension des attendus et
de la forme de la résidence-mission,
2)un curriculum vitae,
3) un dossier artistique présentant notamment un ensemble de réalisations
artistiques représentatives de la démarche de l’artiste-candidat (e),
4) une liste des oeuvres / productions disponibles à des fins de diffusion pendant,
avant ou même éventuellement après le temps de résidence,
5) le cas échéant, une liste des ressources documentaires également disponibles à
la diffusion serait appréciée.
NB : il n’y a pas de projet à produire, ce présent appel
à candidatures faisant déjà état d’un projet précis aux
phases bien définies. La lettre de motivation peut, par
contre, évoquer certaines des pistes que l’artistecandidat
(e) envisage de proposer aux équipes de
professionnels rencontrées en vue de la co-réalisation
de gestes artistiques.
Les candidatures sont à adresser au plus tard pour le 7.12.2012
+++++++++++++++
par courriel, de préférence sous format PDF, à l’adresse suivante :
axelle.doual@pres-ulnf.fr
(sujet : ARTU suivi du nom du candidat ou de la candidate)
Dans le cas où l’artiste souhaite enrichir cet envoi
d’un d.v.d. ou d’un c.d. pour les oeuvres ou des
documents audiovisuels, il ou elle le précise dans
son envoi électronique et adresse ces pièces, par
voie postale à l’adresse suivante :
Axelle DOUAL,
chargée de projet culture et création artistique
PRES Université Lille Nord de France
CS 90005, 59 044 Lille cedex
L’artiste précise également s’il ou elle souhaite que ces
supports et documents lui soient retournés.
La commission de sélection sera en mesure d’annoncer le nom de l’artiste
retenu (e) à compter du 15 janvier 2013.
Pour plus d’informations
contacter :
Axelle DOUAL,
Chargée de projet culture et création artistique
PRES Université Lille Nord de France
03 20 43 85 46
axelle.doual@pres-ulnf.fr
Lien de téléchargement du présent appel à candidature :
http://crdp.ac-lille.fr/sceren/souslepreau
« essai de définition d’un geste artistique » (articles) :
http://crdp.aclille.fr/sceren/souslepreau/IMG/pdf/Legesteartistique.pdf


COMMANDE ARTISTIQUE / MARCHE PUBLIC

Consultation pour l’attribution d’un marché à procédure adaptée (article 28 du Code des marchés publics)
concernant une Commande artistique et de design / STRASBOURG
Centre ressource mémoire - Hôpital de jour gériatrique
Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS)

Identification de l’organisme qui passe l’appel à candidature :
CHU de Strasbourg
1 place de l’Hôpital BP. 426 67091 SSTRASBOURG cedex

Contact : culture@chru-strasbourg.fr
Ce concours est ouvert à une équipe pouvant être composée de designers d’objets, d’espaces, graphiques,
de services, de graphistes, d’artistes, architectes, architectes d’intérieur inscrits à la maison des artistes,
AGESSA, n° de siret ou équivalent pour l’étranger.

Programme :

  • création d’une œuvre en capacité de traduire, valoriser et légitimer une démarche professionnelle globale.
  • réfléchir à une démédicalisation symbolique des espaces en tenant compte des contraintes et nécessités liées à l’accueil des patients d’un hôpital de jour gériatrique.
  • créer une atmosphère, une ambiance propice à l’accueil et au dialogue entre patients, famille et professionnels de santé.
  • créer une didactique visuelle simple, lisible, cohérente et homogène permettant au patient de se repérer dans l’espace notamment dans le couloir, favorisant ainsi l’apaisement et la déambulation des patients désorientés.
  • rendre explicites et cohérents les différents espaces de la grande salle (salle d’attente, salle à manger, salle d’exercices de kiné, stockage de matériel, etc.), création de micro-architectures.
  • créer un contact entre le support de rangement des effets personnels du patient et ce-dernier (lien de proximité, visible et accessible).
  • Créer un espace d’attente pour les ambulanciers permettant ainsi de juguler les troubles du comportement des patients en fin de journée.
  • rendre tangible l’interaction patient-soignant.
  • rendre tangible la notion de temps.
  • rendre compréhensible et tangible le déroulement du parcours de santé de la journée : besoins de laisser une trace pour le patient et sa famille.
  • rendre compréhensible les informations médicales : besoin de laisser une trace. Déroulement de la procédure
  • remise des candidatures auprès de la Délégation à la culture du CHU de Strasbourg
  • examen des dossiers par le comité technique qui sélectionnera 2 à 5 équipes sur dossier pour audition.
  • Sélection de l’équipe lauréate après audition
  • rencontre avec les futurs usagers afin de définir le calendrier de co-conception
  • visites, entretiens, observations, tests, maquetage avec co-validation des résultats entre l’équipe lauréate et le comité technique.
  • Présentation du projet artistique et du budget prévisionnel de mise en œuvre et d’honoraires de suivi de production par l’équipe lauréate.
  • Validation du projet et de son budget par le comité technique.
  • Recherche de financement par la Délégation à la culture.
  • Rédaction des marchés par les HUS en collaboration avec l’équipe lauréate.
  • Passation des marchés.
  • Mise en œuvre.
  • Valorisation et communication Présentation des dossiers : La proposition devra être rédigée en langue française. Le candidat devra envoyer un pli cacheté contenant :
  • une lettre de motivation signée
  • des éléments biographiques
  • une présentation illustrée de ses travaux (réalisations, projets…)
  • le cas échéant, tout texte de nature à mieux appréhender le sens et la portée de la démarche de création
  • Des éléments sur CD au format PDF peuvent être joints au dossier
  • une proposition financière couvrant les honoraires pour la conception et la réalisation du projet (l’enveloppe de production sera définie ultérieurement en fonction du projet et de l’implication de nos partenaires) Critères de sélection des candidats : Le comité évaluera la capacité du candidat à réaliser un projet autour des orientations définies par le groupe de travail à savoir :
  • répondre aux différents aspects du programme en particulier la capacité à co-concevoir le projet avec les usagers, à expérimenter et à tester des solutions avec des moyens limités. Une expérience dans ce domaine est souhaitée
  • proposer une innovation dans la démarche et les formes
  • avoir un intérêt pour le milieu de la santé
  • qualité des références
  • constitution de l’équipe : type de compétences représentées (graphisme, espace, objet, service, sociologie, etc.)
  • proposition financière Date limite d’envoi des candidatures : Jeudi 29.11.2012 le cachet de la poste faisant foi. +++++++ ou par e-mail d’un poids inférieur à 5 Mo. Hôpitaux Universitaires de Strasbourg – Délégation à la Culture 1, place de l’Hôpital – BP 426 – 67091 Strasbourg Cedex / informations culture@chru-strasbourg.fr CONTEXTE Les Hôpitaux universitaires de Strasbourg Constitués de 7 sites et avec une offre de soins de 2 700 lits et places, les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg sont devenus le premier employeur de la région Alsace. Ils assurent des missions de soins, d’enseignement et de recherche grâce à près de 2 800 médecins et 8 600 personnels hospitaliers. Outre la fonction, hôpital « de secteur » pour les soins courants à la population de Strasbourg et de ses environs, les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg assurent également la fonction d’hôpital « de recours », compte tenu de leur équipement de pointe et de leur caractère universitaire. Ils sont destinés également à recevoir les malades de secteurs géographiques éloignés, que les centres hospitaliers généraux ne peuvent prendre en charge faute de plateau technique performant. Organisés en 22 pôles cliniques, ils réalisent plus de 30 000 interventions chirurgicales chaque année dans 52 blocs opératoires, plus de 2800 accouchements et environ 130 greffes par an, ce qui les classe parmi les plus grands CHU français. La délégation à la culture des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg La délégation à la culture des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, créée dans le cadre du programme national « Culture à l’Hôpital », a pour mission d’introduire une dimension artistique dans l’hôpital à même de créer une logique autre qu’utilitaire, technique et fonctionnaliste. Elle s’appuie pour cela sur la coopération entre deux secteurs professionnels, la santé et la culture. L’objectif principal de la politique culturelle du CHU de Strasbourg est d’accompagner, de valoriser, de traduire et d’apporter une dimension prospective au projet médical et soignant. Tout en intégrant les contraintes de l’hôpital, l’intervention d’un artiste porte en germe les fondements d’une expérience sensible et esthétique capable de préparer les conditions d’une nouvelle relation entre les individus et d’une nouvelle inscription de l’hôpital dans la ville. De nombreuses commandes artistiques et de design dans le cadre de la restructuration des espaces de soins des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg ont ainsi été réalisées telles que :
  • la commande publique « arbre de vie – source de vie » des unités mère-enfant du pôle de gynécologie obstétrique d’Ilana Isehayek et de L’atelier Fou du Roi
  • la commande artistique et de design de la maison des adolescents par Fred Rieffel
  • la commande artistique et de design « les sentiers qui bifurquent » pour l’unité de Soins Palliatifs, par Cécile Holveck et L’atelier Fou du Roi.
  • la commande artistique et de design du Nouvel Hôpital Civil par les V8 Designers
  • la commande artistique et de design « Climat et transitions » du pôle de neurologie du Collectif P.i.l.
  • la résidence artistique sur le site de l’Hôpital Civil de Frédérique Ehrmann donnant lieu à la création de « Pavillon Mobile », œuvre sonore.
  • le livre d’artiste « A mesure » du photographe Sylvain Gouraud en résidence dans le pôle de Psychiatrie, co-édition Filigranes
  • la résidence de la photographe Marie Prunier et de la designer graphique Caroline Cutaïa dans le pôle de gynécologie obstétrique donnant lieu à une série de photographie et à une œuvre graphique « Dis moi tout ».
  • le workshop design avec les designers User Studio, Marie Coirié et Julien Defait accompagné du Master1 design du Le Corbusier, Illkirch. L’hôpital de jour gériatrique Le service concerné par la commande se situe à l’hôpital gériatrique de la Robertsau, un des quartiers résidentiels de Strasbourg. On vient dans cette unité pour y faire des bilans mémoire, orienté par son médecin traitant par exemple. Ouvert du lundi au vendredi, l’hôpital accueille les personnes venues consulter de 8h à 16h afin de leur proposer tout un ensemble d’examens. Entre chaque examen et pour le repas de midi, la quinzaine de patients accueillis chaque jour se retrouve dans une grande salle dont les baies vitrées ouvrent sur un parc arboré. Suite à une restructuration très récente, la salle de soin qui était située en fond de service a été positionnée en face de cette grande salle ce qui améliore beaucoup le travail de l’équipe et tend à apaiser les patients qui se sentent moins perdus. L’équipe a envie d’aller plus loin et de continuer a améliorer l’accueil de ses patients très souvent anxieux et désorientés. La co-conception et les apports d’une démarche « design » Après les nombreux projets de commandes artistiques et de designs réalisés ces dernières années en leur sein, les Hôpitaux universitaires de Strasbourg souhaitent faire de cette commande un projet pilote sur les questions de co-conception. L’équipe médicale et soignante est particulièrement désireuse de réfléchir à son environnement afin d’améliorer l’accueil de ses patients, en s’engageant activement dans l’expérience. A partir du territoire et des problématiques singulières des HUS, la Délégation à la culture expérimente un processus de travail alliant la recherche académique, la réflexion sur la co-conception de cahier des charges et la réalisation de projets concrets ayant valeur d’exemple. En effet, il s’agit, à partir de notre démarche de commande artistique centrée sur l’art contemporain, le design et l’architecture, de créer plus de transversalité, de mobiliser d’avantage la créativité des agents, de repartir des pratiques de terrains et de l’expertise des utilisateurs, d’améliorer la collaboration entre les acteurs. Partenaires : La Direction régionale des affaires culturelles Alsace, l’Agence régionale de santé Alsace, le Conseil général du Bas-Rhin, la Ville de Strasbourg et la MACSF nous accompagnent dans cette réflexion.

ARTISTE ENSEIGNANT

L’ESAAA - école supérieure d’art de l’agglomération d’Annecy
recrute un artiste (poste de Professeur d’Enseignement
Artistique temps plein) (h/f) / ANNECY

L’ESAAA, établissement public d’enseignement supérieur, conduit près de
200 étudiants à des diplômes de niveau bac+3 et bac+5 en Art et en
Design, et depuis 2010 propose une formation Bac+8, le DSRA.
Au sein du réseau national et européen des écoles supérieures d’art, elle
possède une identité forte marquée par son attitude volontaire et
prospective en ce qui concerne la recherche, par son travail sur l’espace et
l’aménagement du territoire, mais aussi par sa position radicale en ce qui
concerne l’art et sa dimension expérimentale – expérimentation qu’elle
place au départ de toute son activité.
Elle dispose d’une Unité de Recherche au sein de laquelle travaillent
conjointement des praticiens (artistes, mais aussi architectes, paysagistes,
urbanistes…) et des théoriciens (philosophes, historiens de l’art,
sociologues…) Elle propose une formation en Design centrée sur les
questions spatiales et les problématiques politiques.
Située sur les frontières, au coeur des Alpes, l’ESAAA profte d’un cadre
de travail exceptionnel couplé à une ouverture internationale ; lieu de
résidence et de production, elle se veut au carrefour des enjeux
contemporains.

Missions
Sous l’autorité du Directeur vous enseignez en 1er cycle dans les deux départements de l’ESAAA, Art
et Design, à partir de votre pratique personnelle et en accord avec le projet d’établissement et
l’ensemble du programme d’enseignement. Dans ce cadre vous :

  • proposez un enseignement en Art et en Design traitant de questions spatiales, élaboré avec les trois coordinateurs référents du premier cycle (1er année, 1er cycle Art, 1er cycle Design)
  • proposez des actions pédagogiques (workshop, voyages d’études, expositions...) et les mettez en place après avis du conseil de coordination
  • participez à l’élaboration collégiale des programmes d’enseignement de l’ESAAA
  • participez aux jurys, évaluation et réunions pédagogiques

Profil du candidat :

  • Artiste au travail reconnu, repéré-e pour ses positions prospectives, critiques mais affrmatives.
  • Travail artistique portant sur les questions spatiales et s’intéressant aux territoires communs et aux espaces publics.
  • Utilisation de médiums variés, de la vidéo à la sculpture, du dessin à la performance, n’hésitant pas à circuler dans d’autres champs que celui de l’art et du design (le documentaire, la création radiophonique, la télévision...)
  • Intérêt appuyé pour les questions politiques et pour les logiques d’émancipation.
  • Très bonne connaissance de l’histoire et de l’actualité de l’art et du design d’espace, et plus largement de la culture contemporaine.
  • Réseau national et international et capacité à la mise en place de projets dans ce réseau.
  • Compétences techniques réelles et partageables (quel que soit le champ de ces compétences : en informatique, en vidéo, en électronique, ...)
  • Gout affrmé pour la pédagogie, la transmission et les logiques de co-construction.
  • Maitrise de l’Anglais.

Dans tous les cas, l’artiste recruté-e devra s’impliquer dans le projet de l’ESAAA et articuler son
enseignement spécifque à ceux proposés par les autres enseignants. Au service des étudiants, le
professeur d’enseignement artistique sera également un relai en direction du monde professionnel
qui est le sien.

Poste à temps partiel : 16 heures par semaine
à pourvoir à compter du 1er janvier 2013
Recrutement par voie statutaire ou à défaut par voie contractuelle
Grade : Professeur d’Enseignement Artistique
Merci d’adresser votre candidature par courrier (lettre de motivation + CV ) avant le 26.11.2012 à :
+++++++++++++
Stéphane Sauzedde
Directeur de l’Ecole supérieure d’art de l’agglomération d’Annecy
52 bis rue des Marquisats - 74000 ANNECY.
Plus de renseignements : sauzedde@esaaa.fr - 0450336550


OFFRE D’EMPLOI

L’ESAAA - école supérieure d’art de l’agglomération d’Annecy
recrute un traducteur enseignant l’Anglais (poste de
Professeur d’Enseignement mi-temps) (h/f) / ANNECY
L’ESAAA, établissement public d’enseignement supérieur, conduit près de
200 étudiants à des diplômes de niveau bac+3 et bac+5 en Art et en
Design, et depuis 2010 propose une formation Bac+8, le DSRA.

Au sein du réseau national et européen des écoles supérieures d’art, elle
possède une identité forte marquée par son attitude volontaire et
prospective en ce qui concerne la recherche, par son travail sur l’espace et
l’aménagement du territoire, mais aussi par sa position radicale en ce qui
concerne l’art et sa dimension expérimentale – expérimentation qu’elle
place au départ de toute son activité.

Elle dispose d’une Unité de Recherche au sein de laquelle travaillent
conjointement des praticiens (artistes, mais aussi architectes, paysagistes,
urbanistes…) et des théoriciens (philosophes, historiens de l’art,
sociologues…) Elle propose une formation en Design centrée sur les
questions spatiales et les problématiques politiques.
Située sur les frontières, au coeur des Alpes, l’ESAAA profte d’un cadre
de travail exceptionnel couplé à une ouverture internationale ; lieu de
résidence et de production, elle se veut au carrefour des enjeux
contemporains.

Missions
Sous l’autorité du Directeur vous enseignez l’Anglais en 1er et 2e cycles dans les deux départements
de l’ESAAA, Art et Design, à partir de votre pratique de traducteur et en accord avec le projet
d’établissement et l’ensemble du programme d’enseignement. Dans ce cadre vous :

  • proposez un enseignement progressif de l’Anglais, élaboré avec les coordinateurs référents des deux cycles, en Art et en Design.
  • proposez des actions pédagogiques (workshop, voyages d’études, traduction et édition...) et les mettez en place après avis du conseil de coordination
  • participez à l’élaboration collégiale des programmes d’enseignement de l’ESAAA
  • participez aux jurys, évaluation et réunions pédagogiques Profil du candidat :
  • Anglais, américain ou natif d’un pays anglophone, traducteur du français vers l’anglais.
  • Titulaire d’une formation supérieure de qualité et/ou d’une bonne connaissance des activités de recherche (publications, ligne de recherche, journées d’études...)
  • Impliqué dans le champ de la création contemporaine (art contemporain, design, architecture, …) et/ou dans celui de la pensée contemporaine (histoire, philosophie, sociologie...) avec un travail de traduction reconnu.
  • Connaissance des réseaux internationaux de diffusion de l’art et de la pensée (revues, maisons d’édition, structures de production...) et capacité à y impliquer l’école, son équipe et ses étudiants.
  • Intérêt pour les questions politiques et pour les logiques d’émancipation.
  • Très bonne connaissance de l’histoire et de l’actualité de l’art et du design d’espace, et plus largement de la culture et de la contemporanéité.
  • Gout affrmé pour la pédagogie, la transmission et les logiques de co-construction.

Dans tous les cas, le traducteur ou la traductrice recruté-e devra s’impliquer dans le projet de
l’ESAAA et articuler son enseignement spécifque à ceux proposés par les autres enseignants.
Poste à temps partiel : 8 heures par semaine
à pourvoir à compter du 1er janvier 2013
Recrutement par voie statutaire ou à défaut par voie contractuelle
Grade : Professeur d’Anglais
Merci d’adresser votre candidature par courrier (lettre de motivation + CV ) avant le 26.11.2012 à :
+++++++++++
Stéphane Sauzedde
Directeur de l’Ecole supérieure d’art de l’agglomération d’Annecy
52 bis rue des Marquisats - 74000 ANNECY.
Plus de renseignements : sauzedde@esaaa.fr - 0450336550


OFFRE D’EMPLOI

recrute un chargé de communication, partenariats, événements (catégorie B,C) (h/f) / AIX EN PROVENCE

L’école supérieure d’art d’Aix en Provence, établissement d’enseignement
supérieur Etablissement de coopération culturelle
140 étudiants
40 enseignants
15 agents administratifs et techniques
Deux diplômes, option art : le Diplôme National d’Expression plastique (DNEP sur 3 ans)
et le Diplôme National Supérieur d’Etudes Plastiques (DNSEP sur 5 ans), valant grade de Master
Un laboratoire de recherche « locus Sonus »
Titulaire de la charte Erasmus
250 inscrits aux ateliers ouverts
recrute par voie statutaire ou, à défaut, contractuelle :
Un(e) chargé(e) de communication, partenariats, événements (catégorie B,C)
MISSION : Conception, mise en œuvre et suivi de la politique de communication de l’Ecole Supérieure d’Art,
recherche et suivi de partenariats, organisation des événements

ACTIVITES
Mettre en oeuvre les outils de communication : conception et suivi de supports d’informations
divers (newsletter, plaquettes et brochures, site internet), centralisation des informations pour diffusion en interne et à l’extérieur,
relations avec la presse, promotion de l’école (salons, réseaux divers)
Développer des partenariats : identification des partenaires stratégiques, développement de logique de coproduction,
instruction de dossiers, relations avec les entreprises (taxe d’apprentissage)
Organiser et coordonner les événements culturels : expositions, portes ouvertes, colloques, conférences et toutes
manifestations initiées par l’école en lien avec les enseignants et les artistes invités

COMPETENCES
Maîtrise des outils informatiques
Techniques de communication
Connaissance du milieu institutionnel et culturel, particulièrement du milieu artistique
Qualité rédactionnelle et relationnelle
Autonomie, rigueur, organisation et grande disponibilité
Maîtrise d’une langue étrangère appréciée
Un(e) informaticien(ne) (catégorie B,C)

MISSION : Organiser et gérer le secteur informatique de l’établissement

ACTIVITES
Gérer l’architecture réseau et sa sécurité (serveurs, hébergement, base de données)
Assurer l’interface avec la Direction des systèmes informatiques de la Ville
Gérer le parc informatique (administratif et pédagogique), en assurer l’installation et la maintenance
Apporter un conseil en investissement et étude des besoins

COMPETENCES
Maîtrise des différents systèmes d’exploitation informatique et NTCI
Bonne connaissance des logiciels, progiciels et applicatifs
Capacité à anticiper et résoudre les problèmes réseau
Qualités pédagogiques, rédactionnelles et relationnelles
Autonomie, rigueur, organisation et grande disponibilité

Adresser votre candidature (lettre de motivation et curriculum vitae) avant le 23.11.2012 à :
+++++++++++++
Madame la Présidente de L’EPCC, Ecole Supérieure d’Art d’Aix en Provence
1 rue Emile Tavan - 13100 AIX EN PROVENCE
Pour toute information complémentaire contacter :
Dalia MESSARA, Secrétaire générale ( 0488718417) - MessaraD@mairie-aixenprovence.fr


OFFRE D’EMPLOI

recrute coordinateur de diffusion culturelle et cinéma (h/f) / BREST

L’association Cinéphare recrute un(e) coordinateur(rice) de diffusion culturelle et
cinéma
Cinéphare est un réseau de trente quatre salles de cinéma et d’associations de
cinéphiles de Bretagne.
Son objectif est de garantir la diversité du cinéma par l’aide à la diffusion de
films d’art et essai, de recherche, de documentaires, de courts métrages et d’œuvres
de répertoire. Cinéphare contribue à l’aménagement culturel du territoire par la
mise en réseau des salles de petite et moyenne exploitation.
Cinéphare propose tout au long de l’année des animations, notamment à destination du
jeune public, des formations, des rencontres avec des réalisateurs ou des critiques,
des débats avec des associations...
Cinéphare travaille en partenariat avec des structures départementales, régionales
et nationales.
Dans le prolongement de ses actions, l’association Cinéphare crée un poste dans le
but de développer une nouvelle mission visant à améliorer la visibilité des œuvres
cinématographiques et audiovisuelles liées au territoire breton. Dans le cadre d’un
travail collaboratif avec les acteurs du réseau, le/la chargé(e) de diffusion devra
mettre en place des outils dédiés à faciliter la circulation des œuvres et favoriser
la diffusion selon trois typologies de lieux : les salles de cinéma, les
médiathèques et les salles culturelles.
Missions :
Sous l’autorité du directeur de Cinéphare, il ou elle sera notamment chargé(e) de :
Animation du réseau
Animer des groupes de travail en facilitant les échanges interprofessionnels pour
encourager la diffusion des œuvres
Mutualiser les informations et les actions
Coordination des actions en partenariat avec les structures de diffusion existantes
Tournées de films (gestion de copies, droits, rémunération, communication,
accompagnement par le réalisateur)
Séances de prévisionnements à destination des diffuseurs du territoire
Répondre aux demandes des lieux de diffusion
Médiation culturelle
Animation et expertise du catalogue des films liés au territoire breton
Ciblage de public
Communication vers le réseau et autour d’œuvres audiovisuelles et cinématographiques
en articulation avec Films en Bretagne :
Développement des outils de communication de présentation de la mission
Concevoir des supports de communication autour des films (qualité rédactionnelle et
critique)
Relations-presse
Compétences requises :

  • Formation supérieure ou expérience d’au moins deux ans dans le domaine de la diffusion et/ou de la programmation, > - Excellente connaissance de l’audiovisuel et du cinéma et particulièrement de la diffusion culturelle hors exploitation cinématographique (médiathèques, salles culturelles …) > - Aptitude à la conduite de projet culturel, à la négociation et à la mise en place de partenariats > - Qualité d’expression et de rédaction > - Solides connaissances en communication : aisance avec les outils de communication multimédia ( actualisation de site web, bases de données, newsletters, réseaux sociaux), relations-presse > - Maîtrise de l’outil informatique, de logiciels de PAO (InDesign ou autre) et de la gestion de bases de données. > - Notions de comptabilité et de gestion d’un budget prévisionnel > - Permis B et véhicule indispensable Conditions : CDI > Prise de fonction début janvier 2013 > Poste basé dans les environs de Brest (Finistère) > Groupe E - Indice 350 de la Convention Collective de l’Animation > Salaire brut mensuel : 2040 euros Date limite de candidature : Candidatures (CV et lettre de motivation) à envoyer avant le 20.11.2012. +++++++++++++++ uniquement par voie électronique à : reseau.cinephare@gmail.com > Entretiens début décembre 2012.

APPEL A PROJET

Du 1er au 30 juin 2013, le festival Cahors Juin Jardins renouvelle l’appel à projets
dans les Jardins Secrets de la Ville de Cahors / CAHORS

CONTACTS
Isabelle Marrou
Directrice artistique : 06 03 17 20 98
Céline Julien
Directrice de la Communication Ville de Cahors : 06 10 54 12 45
Monique Blanquet Présidente Juin Jardins 06 12 10 20 59
Delphine Moreau
Budget Juin Jardins 06 87 23 01 06 2
Du 1er au 30 juin 2013, le festival Cahors Juin Jardins renouvelle l’appel à projets
dans les Jardins Secrets de la Ville de Cahors. / CAHORS
Pour cette 8ème édition, Cahors Juin Jardins veut brouiller les pistes en proposant
aux artistes une thématique qui sonne comme un oxymore :
INVASION VEGETALE//EVASION POETIQUE. Si l’invasion végétale est exubérante, incontrôlable,
transmissible, ardente, menaçante et combative, l’évasion poétique est au contraire bucolique,
douce, sensuelle, esthétique, contemplative et rêveuse. Forces vives du soulèvement artistique,
concurrents traduiront dans les jardins cette double énergie.
A partir du végétal, du recyclable, du récupéré et/ou de matériaux novateurs, ils proposeront
des créations éphémères, originales et contemporaines. Ils devront secouer les esprits,
alerter avec leur vision du monde, faire rêver, rassembler, exciter les émotions,
adoucir l’anxiété, stimuler le sourire, expérimenter l’état de bienveillance ou la peur du noir.
Pendant toute la durée du mois de juin 2013, les créateurs installeront
leurs oeuvres dans les Jardins Secrets
après avoir été sélectionnés sur la base d’un dossier de candidature déposé avant le 15.02.2013
++++++++++++
à Festival Cahors Juin Jardins
C/O Isabelle Marrou - 103 rue Joachim Murat - 46000 CAHORS
Les dépôts de dossiers par mail seront irrecevables.

L’appel à projets est doté d’une somme globale de 9000 euros ainsi départagée :
· Trois projets recevront 3000 euros - dotation globale et forfaitaire - chacun pour une installation
d’un mois dans le jardin secret qui leur sera attribué.
· La dotation devra couvrir les frais de production, honoraires et transports de chaque lauréat.
· Chaque lauréat se charge du montage et démontage de son installation
· Les cotes et visuels des jardins ainsi que le présent règlement figureront sur le site de la Ville de Cahors,
du Grand Cahors et sur le blog du festival (http://cahorsjuinjardins.over-blog.com/)
Un jury spécifique sera créé et composé de membres de l’association Juin Jardins, des représentants
des collectivités et institutions culturelles partenaires ainsi que de personnalités extérieures liées
au monde de l’art et de la botanique. Il procèdera à la sélection des artistes dès le 1er mars 2013.
L’installation des oeuvres est prévue du 27 au 30 mai 2013.
L’ouverture des jardins est prévue le vendredi 31 mai à 19h.
L’inauguration du festival est prévue le samedi 1er juin 2013, en présence des artistes.

REGLEMENT
Généralités :
· L’appel à projets a pour objet de sélectionner : trois oeuvres originales qui seront installées
dans les Jardins Secrets/Remarquables de la Ville de Cahors.
· Les artistes doivent s’inspirer de la note d’intention des organisateurs du festival Cahors Juin Jardins 2013.
· L’appel à projets est doté d’une somme globale de 9 000 euros à partager
à parts égales entre les trois projets retenus.
· Les trois projets retenus seront sélectionnés par un jury et seront installés pendant toute la durée
du mois de juin dans les jardins Secrets/Remarquables.
· L’appel à projets est ouvert à toute personne majeure ou accompagnée d’un majeur.
Sélection des candidats :
· Un jury composé de membres de l’association Juin Jardins, des représentants des collectivités
et institutions culturelles partenaires ainsi que de personnalités extérieures liées au monde de l’art
et de la botanique, procèdera à la sélection des artistes à partir 1er mars 2013.
· Le dossier de participation devra être déposé avant le 15 février 2013. Il sera envoyé par courrier
ou déposé à l’adresse du festival Cahors Juin Jardins (Festival
Cahors Juin jardins, 103 rue Joachim Murat, 46 000 Cahors)
· Les dossiers envoyés par messagerie électronique ne seront
pas acceptés sauf s’ils sont suivis de l’envoi du dossier papier.
· Le dossier comprendra :
1. Un curriculum vitae
2. Une photocopie de la carte d’identité (Recto/Verso)
3. Un dossier présentant toute trace de travail de l’artiste (photos, schéma, articles de presse)
susceptible d’apporter au jury un aperçu significatif des activités artistiques du candidat.
4. Une description détaillée du projet (en précisant notamment ses dimensions)
5. Un budget détaillé (frais de production, honoraires, transport)
6. La fiche technique reprise en annexe du présent document.
· Par le fait de son inscription, le candidat souscrit sans réserve aux modalités du règlement.
· Les dossiers ne seront pas restitués en cas de non sélection
(sauf si les candidats affranchissent une enveloppe à cet effet).
· Les décisions du jury de sélection sont sans appel et seront communiquées personnellement
aux candidats courant mars 2012, sans que le jury soit tenu de justifier ses décisions.
Installation de l’oeuvre :
· L’installation de l’oeuvre a lieu du lundi 27 au jeudi 30 mai 2013. Le travail doit être réalisé
sur place avec possibilité d’apporter les matériaux préfabriqués.
· Les plantes éventuellement nécessaires à l’élaboration des installations ne sont pas fournies
par les serres de la Ville de Cahors sauf exception et disponibilité
après consultation des responsables du pôle Nature.
· L’installation reste sur place pendant tout le mois de juin.
· L’emplacement de l’installation aura été déterminé en amont par le jury.
· La présence des artistes est souhaitée le jour de l’inauguration pendant laquelle une visite commentée
sera organisée pour les invités et le public.
· Les artistes sélectionnés sont pris en charge (repas et hébergement chez l’habitant) pendant la durée
de l’installation dans la limite de 4 jours.
· Les artistes sont tenus d’apporter outillage et matériaux nécessaires à leur installation
et d’assurer leurs besoins logistiques. Un aide technique de l’organisation peut être
envisagée dans la limite de la disponibilité des agents techniques.
· L’eau et l’électricité seront disponibles dans la limite des possibilités du lieu et des demandes.
· Toute installation doit être sécurisée.
· Les matériaux dangereux sont à proscrire.
· Les oeuvres réalisées sur place restent la propriété des artistes.
· L’organisateur assure les artistes en responsabilité civile durant la période de la manifestation.
L’association Juin Jardins dispose d’une assurance globale qui couvre les dommages aux biens
et aux personnes. L’organisateur ne pourra pas être tenu pour responsable des dommages
causés aux candidats, à leur matériel et/ou à l’objet de leur travail pendant le temps de préparation
antérieur à la manifestation ni pendant le transport des oeuvres.
· Les candidats sélectionnés acceptent par écrit que des photos de leur travail ou d’eux-mêmes
puissent être prises et imprimées – et ce, sans faire naître le moindre droit dans le chef du candidat –
dans tout document et support relatifs au festival Cahors Juin Jardins (presse, catalogue, invitation, affiche, etc.)
· Une annexe au présent règlement explique le contexte dans lequel s’inscrit l’appel
à projets. Des photos et les cotes des Jardins Secrets sont disponibles sur le site de la Ville
de Cahors ou sur le blog du festival Cahors Juin Jardins. http://cahorsjuinjardins.over-blog.com/

CONTEXTE
Le festival Cahors Juin jardins a été créé en juin 2006 à l’occasion de la manifestation nationale
des Rendez-vous au Jardin dans un objectif de valorisation des espaces verts
et du patrimoine de la Ville de Cahors, ville d’Art et d’Histoire. Il consistait dans
un premier temps à ouvrir les jardins privés aux artistes plasticiens et au spectacle vivant,
en proposant aux spectateurs une déambulation dans la ville.
Aujourd’hui, Cahors Juin jardins est un des festivals phare de la Ville de Cahors, organisé
par l’association Juin Jardins auquel collaborent les quartiers, les institutions municipales,
communautaires, départementales, régionales, les galeries d’art, les associations culturelles
et les habitants de la ville. Jardins privés, jardins publics, jardins secrets s’ouvrent aux artistes
et se livrent à la déambulation des visiteurs.
A Cahors, la création en 2002 des Jardins Secrets dans la partie médiévale et au pied du pont
Valentré a valorisé l’histoire et le patrimoine de la ville permettant au public de découvrir
les plantes cultivées au Moyen Age. Fait unique dans l’hexagone, ces 25 jardins ont été
récompensés dans leur globalité en 2006 par l’attribution du label « Jardin Remarquable »,
reconduit en 2011 par le Ministère de la Culture.
En 2013, le festival Cahors Juin Jardins encourage l’invasion végétale et l’évasion
poétique ! Inspirée de la poétique de la rêverie de Gaston Bachelard, cette force créatrice
à l’imaginaire jubilatoire vient en écho au monde d’aujourd’hui. Surproduction, surexploitation,
surconsommation, surpopulation, surexclusion, surmoi, survie… Tout est dans le sur//excès.
Il reviendra aux artistes, force vive du soulèvement, de traduire cette double énergie !
Il ne serait donc pas étonnant de trouver dans les jardins des herbiers fantastiques, des
Rhizomes interactifs, des tableaux végétaux vivants, des façades fleuries, des flashmob
(rendez-vous intempestif, festif et participatif), du Qi gong et des massages sonores,
des ateliers pour belles plantes, des jardins sauvages, des lectures derrière les fourrés,
des jardins de nuit, des performances, conférences, des invités….
Depuis 2006, plusieurs partenaires ont soutenu le festival Cahors Juin jardins :
Ville de Cahors, Grand Cahors, Département du Lot, Région Midi-Pyrénées,
Ministère de la Culture, Crédit Agricole, Etablissement E.Leclerc, GammVert,
Capel, Atech, De Nardi, Mc Donald, Naturactive, Prévost Environnement, Maec, Phyt’s,
Cie Carré Brune, association Les Gens Granges, Radio FMR Toulouse.


APPEL A PROJET

Appel à projet Festival Oodaaq : du 16 au 26 mai 2013 / RENNES

L’Œil d’Oodaaq est une association rennaise de création et de diffusion d’images poétiques.
L’association interroge la nature et le statut des images dans toutes leurs formes –
visuelle, textuelle, mentale, matérielle, virtuelle etc. - leur création, leur matérialité,
mais aussi leur réception et le rapport que nous entretenons avec eux.
L’Œil d’Oodaaq organisera en mai 2013 son 3e Festival Oodaaq à Rennes.
Celui-ci comportera : des expositions, des soirées de projections, une soirée de performances,
des conférences, des vitrines vidéo, et d’autres évènements parallèles.
Le festival vise principalement à présenter au public la création vidéographique actuelle,
tout en restant ouvert aux autres médias
(photographie, installation, performance, dessin, peinture etc.).

Le festival souhaite ainsi mettre en œuvre une réflexion autour de la notion d’images poétiques.
Les candidats peuvent proposer entre une et trois œuvres pour le Festival Oodaaq.

L’appel à projet porte sur 4 catégories :

  • PROJECTION VIDEO Vidéos n’excédant pas 10 minutes, présentées lors des soirées de projection ou dans un salon vidéo
  • EXPOSITION Photographie, peinture, dessin, installation, installation vidéo
  • VITRINE VIDÉO Vidéos sans son pouvant être présentées en boucle.
  • PERFORMANCE Performances en tout genre, même lectures de textes, musique, VJ, etc. Sélection : Les candidatures sont à envoyer avant le 12.12.2012 à minuit. +++++++ par mail à commissariat.oodaaq@gmail.com par courrier à : L’Oeil d’Oodaaq 6 cours des Alliés - 35000 RENNES

Chaque candidature devra comporter :
le formulaire de candidature complété
à télécharger sur le site Internet : 
www.loeildoodaaq.fr
un portfolio
un CV
un texte sur l’œuvre ou les œuvres proposée(s)
pour les expositions : une image haute définition (300 DPI)
de l’installation ou de l’œuvre proposée + une fiche technique si nécessaire
pour les vidéos : une image (300 dpi) extraite de la vidéo +
un lien de visionnage (YouTube ou vimeo)
+ un fichier ou lien de téléchargement vers la vidéo en bonne qualité. Vidéos
en MOV ou AVI, codec recommandé H.264 / 48kh son.
pour les envois postaux : une enveloppe affranchie si le retour du dossier est souhaité.

Concernant les expositions : Selon les propositions, l’artiste pourra être invité en amont
du festival pour une courte période de résidence, afin de développer
sur place la mise en espace finale de son œuvre.
Les projets seront sélectionnés par l’équipe du Festival Oodaaq courant janvier 2013.
Ils seront appréciés au regard de leur qualité et de leur pertinence artistique.
Les candidats seront avertis de la suite donnée à leur demande début février 2013.

Rémunération et défraiements :
Tous les artistes retenus pour le Festival Oodaaq seront rémunérés en droits d’auteur
ou honoraires d’exposition. Les tarifs seront fixés selon les modalités de présentation,
en accord avec les artistes sélectionnés.

Par ailleurs, afin de privilégier la rencontre entre les artistes et le public, nous prenons
en charge une partie du défraiement des artistes souhaitant se rendre à Rennes
pour assister au Festival Oodaaq.
L’Œil d’Oodaaq s’occupe également de l’hébergement des artistes.
Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre site Internet :
www.loeildoodaaq.fr
contact : commissariat.oodaaq@gmail.com loeildoodaaq@gmail.com


APPEL A PROJET

Trophées Diderot de l’initiative culturelle
Réalisation de trois trophées (sculptures)
Les trophées Diderot de l’initiative culturelle
dont le prix Diderot - Curien 2013 / GARDANNE

Remise des prix lors de la soirée festive du 31e congrès de l’AMCSTI
Sur le site de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines -
George Charpak à Gardanne.
Les trophées Diderot de l’initiative culturelle sont soutenus
par le Conservatoire national des arts et métiers,
Universcience, le Muséum national d’histoire naturelle,
Pour leur douzième édition, les Diderot de l’initiative culturelle seront remis au nom de l’AMCSTI -
AMCSTI
Association des musées et centres de culture scientifique, technique et industrielle
Siège social : Musée des arts et métiers – 292, rue Saint-Martin – 75003 Paris
Bureau de la permanence : Carole Grandgirard - 36 rue Chabot Charny - 21000 Dijon
Téléphone : 03 80 58 98 72
lors de la soirée festive de son 31e congrès, le 2 juillet 2013.
L’AMCSTI souhaite distinguer une personnalité,
et deux structures opérant dans le domaine de la culture scientifique, technique et industrielle,
dans l’esprit et selon les modalités décrits dans le document ci-joint.
Chacun des prix sera matérialisé par la remise d’un trophée au lauréat.
Cahier des charges des sculptures à réaliser
Objectif : réalisation d’un trophée (sculpture)
en trois exemplaires qui seront remis aux lauréats des trophées Diderot
de l’initiative culturelle et le prix Hubert Curien.
Pour sa douzième édition, les trophées « Diderot de l’initiative culturelle » et le prix Diderot - Curien
seront décernés officiellement au nom de l’AMCSTI, en juillet 2013. L’artiste retenu pour la réalisation
de ce trophée sera invité à la cérémonie officielle et bénéficiera de la couverture médiatique de l’événement.
Lieu : site de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines - George Charpak à Gardanne
Organisateur : Les « Diderot de l’initiative culturelle » et le prix « Diderot - Curien »
sont décernés au nom de l’AMCSTI.
L’AMCSTI se distingue des autres associations en rassemblant surtout
des acteurs représentatifs du milieu de la Csti.
Elle souhaite mettre à l’honneur une coopération, un travail d’équipe, une mise en réseau,
une action particulièrement généreuse, innovante…
et récompensera une équipe, une série d’initiatives, une action vers les scolaires…
Sculptures à réaliser
L’artiste sera sélectionné sur la présentation soignée de schémas détaillés
de son projet par un jury de plusieurs personnalités
de la culture scientifique placé sous la présidence d’Etienne Klein, directeur du
LARSIM - Laboratoire des Recherches sur les Sciences de la Matière au CEA.
Descriptif détaillé de l’œuvre d’art :
â Nature et taille

  • Œuvre originale pouvant facilement être exposée aux publics dans la structure récompensée. (hauteur maximum 50 cm, poids maximum 5 kilos)
  • Autoportante sur socle, l’œuvre ne doit pas être encombrante, afin de pouvoir être posée sur un meuble ou dans une vitrine. â Conditionnement Dans un écrin ou proposition d’un autre système. â Nombre Un exemplaire par catégorie de prix, soit trois sculptures identiques soit encore, une oeuvre qui se décline selon la catégorie du trophée â Inscription graphique Il doit figurer sur le trophée lui-même ou sur le socle :
  • Titre : Diderot de l’initiative culturelle 2013 sur 2 sculptures et Prix Diderot - Curien 2013 pour la troisième
  • Signature de l’artiste â Échéancier et délai de livraison Pour le 8.03.2013, +++++++ les artistes désirant réaliser ce trophée doivent envoyer leur proposition sous forme de schémas (avec perspective en volume) Cette proposition devra également préciser : les dimensions exactes des trophées, (hauteur maximum 50 cm) la (ou les) matière(s) utilisée(s), le poids (évaluation)de l’œuvre, (poids maximum 5 kilos) et pourra s’accompagner de pièces (photos, dessins, articles de presse) illustrant des créations déjà réalisées par l’artiste. L’ensemble des documents est à retourner par courrier à Carole Grandgirard, AMCSTI, 36 rue Chabot Charny, 21000 DIJON. Pour le 13 juin 2013 réalisation des trois trophées pour livraison à Carole Grandgirard, AMCSTI, 36 rue Chabot Charny, 21000 Dijon si l’artiste ne peut apporter les trophées en venant assister à la remise des prix. â Montant de la commande : 3000 euros TTC comprenant : la cession des droits pour l’édition 2013 du prix la notice technique la réalisation des trois trophées

Pour tout renseignement s’adresser à
Marie Christine Hardouin
marie.c.hardouin@gmail.com
06 43 94 09 30


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

4 résidences de création en 2014 / IFFENDIC
Date limite de dépôt des candidatures : 15.12. 2012.
++++++
Situé sur le domaine de Trémelin (commune d’Iffendic), L’aparté est une structure
culturelle intercommunale consacrée à la création et à la diffusion de l’art contemporain.

L’aparté développe un programme de résidences d’artistes et d’expositions.
La programmation annuelle s’articule autour de cinq à six expositions inédites
d’artistes professionnels.
L’aparté se veut également un lieu de médiation autour de l’art contemporain.
Les ouvertures d’ateliers sont autant de rencontres entre le public
et les formes actuelles de la création.
Une attention particulière est portée aux actions en direction du jeune public.
L’aparté oriente son activité autour de 3 axes majeurs :

  • Le soutien à la création : à travers l’accueil d’artistes en résidence
  • La diffusion : présentation de cinq à six expositions annuelles
  • La sensibilisation à l’art : par le développement d’actions de médiation Périodes de résidence concernées :
  • janvier à mars 2014
  • mars à mai 2014
  • mai à juillet 2014
  • septembre à octobre 2014 Date limite de dépôt des candidatures : 15.12. 2012. +++++++ Les candidatures seront examinées en janvier 2013. Sélection des artistes en février 2013.

LA RÉSIDENCE
Les résidences sont ouvertes à des artistes plasticiens professionnels
et qui peuvent témoigner d’une expérience artistique solide.
La création d’une œuvre originale et les échanges que les artistes nouent
avec le public constituent les points d’orgue des résidences de L’aparté.
Les artistes sont accueillis de 5 à 6 semaines consécutives.
La résidence est suivie d’une exposition personnelle d’une durée de 2 mois.
Les artistes résident sur le domaine de Trémelin à 35 km de Rennes.
La Communauté de communes met gratuitement
à disposition des artistes un appartement ainsi qu’un atelier situé au 1er étage de L’aparté.
Les artistes doivent être autonomes dans leurs déplacements et posséder un véhicule.
Les artistes sélectionnés reçoivent une allocation de résidence de 1500 euros
et une participation aux frais de production de 1500 euros.
Une enveloppe budgétaire supplémentaire peut être allouée si une installation est présentée en extérieur.
Les activités pédagogiques sont payées en sus.
Les artistes doivent ouvrir leur atelier au public au moins deux fois
au cours de la résidence ; proposer une rencontre a
u cours de l’exposition et animer au moins 3 temps d’atelier (18h)
avec des établissements scolaires de la Communauté de communes.

CONTENU DU DOSSIER DE CANDIDATURE
Pour être recevable, le dossier de candidature devra comprendre :

  • un curriculum vitae de l’artiste,
  • un dossier illustré représentatif de son travail. Les œuvres qui sortent du cadre des techniques traditionnelles (performances, vidéos, etc.) sont évidemment prises en considération. Un DVD doit alors être joint au dossier,
  • une garantie professionnelle (numéro de SIRET),
  • une note relative aux motivations et aux intentions de l’artiste sur le projet (1 page max.),
  • la description précise du projet où figureront la démarche artistique, les moyens mis en œuvre pour sa réalisation et sa présentation au public, une fiche technique et un budget prévisionnel. Dossier à envoyer uniquement par courrier. Les dossiers envoyés par email et les dossiers incomplets ne seront pas traités. L’aparté, lieu d’art contemporain Domaine de Trémelin - 35750 IFFENDIC Tel. 02 99 09 77 29 – fax. 02 99 09 88 16 culture@paysdemontfort.com - www.laparte-lac.com Contacts : Eloïse Krause

Les dossiers sont examinés par un comité regroupant
des élus et des professionnels de l’art contemporain.
Les artistes non retenus seront avertis par courrier.
(Prévoir une enveloppe affranchie pour le retour du dossier).
Pas d’indemnisation prévue pour les dossiers non retenus.


MARCHE PUBLIC / CREATION GRAPHIQUE

Création du visuel graphique pour les Journées nationales de l’archéologie / PARIS
Règlement de consultation

Objet Création du visuel graphique pour les Journées nationales de l’archéologie
Durée 6 mois

No de dossier 039SE2012
Marché passé en application de l’article 28 du Code des marchés publics.
Pouvoir adjudicateur
Institut national de recherches archéologiques préventives

Qualification
Établissement public à caractère administratif régi par l’article R524 du Code du patrimoine
7, rue de Madrid, 75008 PARIS

Autorité compétente
Arnaud Roffignon, directeur général de l’Institut national de recherches
archéologiques préventives

Désignation et adresse de la personne habilitée à donner les renseignements
prévus par l’article 109 du Code des marchés publics
Arnaud Roffignon, directeur général de l’Institut national de recherches
archéologiques préventives
Comptable assignataire
Eric Parent, agent comptable de l’Institut national de recherches archéologiques
préventives

Création du visuel graphique pour les Journées nationales de l’archéologie

Article 1 : Caractéristiques de la consultation
La présente consultation est un marché à procédure adaptée passé en application de l’article 28 du
Code des marchés publics, dans sa rédaction issue du décret n°2006-975 du 1er août 2006.
a. Objet de la consultation
Le ministère de la Culture et de la Communication et l’Inrap organisent une consultation pour la
réalisation du visuel de la 4ème édition des Journées nationales de l’archéologie (JNA) se déroulant les
8 et 9 juin 2013.
Ce visuel sera destiné aux outils de communication des organisateurs et de l’ensemble des
partenaires (collectivités territoriales, musées, sites, monuments, associations et opérateurs
d’archéologie publics et privés) et sera décliné sur différents supports.
Les caractéristiques et les conditions d’exécution des prestations demandées sont précisées dans le
cahier des clauses particulières (CCP).
b. Délai de validité des offres
Le délai de validité des offres est fixé à cent quatre-vingt (180) jours à compter de la date limite de
remise des offres.
c. Procédure
La procédure de sélection se déroulera en deux phases successives :
• une phase au cours de laquelle quatre candidats maximum seront sélectionnés pour
présenter une offre ;
• une phase au cours de laquelle les quatre propositions seront évaluées et classées. La
proposition arrivée en première position se verra attribuer le marché.
Article 2 : Conditions du marché
a. Contenu du dossier de consultation
Le dossier de consultation des entreprises, remis aux entreprises qui en font la demande
dans le cadre du présent marché, comprend les documents suivants :
• le présent Règlement de la consultation ;
• le Cahier des Clauses Particulières.
Le présent règlement décrit lesquels de ces documents sont à remettre impérativement
par les candidats, quelles sont les modalités de présentation de ces documents. Il est recommandé de
prêter une attention particulière à ces spécifications.
b. Conditions de remise du DCE aux candidats
Les candidats peuvent télécharger le dossier de consultation des entreprises (DCE)
sur la plate-forme de dématérialisation de l’Inrap, https://www.marches-publics.gouv.fr.
Ils peuvent également adresser une demande écrite à l’intention de Vartouhi Kolomian à
Institut national de recherches archéologiques préventives
Direction de l’administration et des finances
Service marchés publics
7, rue de Madrid, 75008 PARIS
ou par télécopie au 01 42 93 38 85
ou par courriel à l’adresse suivante : vartouhi.kolomian@inrap.fr
Création du visuel graphique pour les Journées nationales de l’archéologie
Les candidats indiquent le support (papier ou CD-ROM) sur lequel ils souhaitent que le dossier leur
soit adressé.
Le dossier leur est adressé sur le support de leur choix, par courrier simple, et ce dès réception de la
demande.
Article 3 : Première phase : candidatures
Le dépôt électronique n’est pas autorisé.
Nota Bene
Il est demandé aux candidats de veiller aux points suivants :
• Pour les dossiers remis sur support papier, les documents dont il est spécifié dans le présent
règlement qu’ils doivent être signés, doivent être revêtus à l’endroit de la signature :
– d’une signature originale,
– des prénom, nom et qualité du signataire,
– du cachet de la société.
• Les documents constitutifs de la candidature ou de l’offre du candidat doivent être rédigés en
français. Tout document en langue étrangère sera considéré comme non fourni. Si le candidat
souhaite joindre à son offre un document qu’il n’est pas en mesure de fournir en langue française, il y
joint une traduction en français certifiée conforme à l’original par un traducteur assermenté ;
a. Contenu
Le dossier de candidature comprend impérativement les documents mentionnés ci-dessous :
• une déclaration sur l’honneur, datée et signée, justifiant que le candidat n’entre dans
aucun des cas d’interdiction de soumissionner aux marchés ou aux accords cadres,
visés à l’article 43 du Code des marchés publics ou DC1 ;
• toute pièce justificative établissant la capacité de la personne signataire des différents
documents du dossier de candidature et de l’offre à engager la société ; si nécessaire
une délégation de signature ;
• si le candidat est en redressement judiciaire, la copie du ou des jugements prononcés
dans le cadre de la procédure de redressement ;
• une déclaration concernant le chiffre d’affaires global et le chiffre d’affaires relatif aux
prestations auxquelles se réfère l’appel d’offres réalisées par le candidat au cours des
trois derniers exercices ou DC2 ;
• une liste des principales prestations fournies au cours des trois dernières années,
indiquant notamment le montant, la date et le destinataire ;
• une présentation des travaux réalisés notamment dans les domaines scientifiques
et/ou culturels, qui pourra leur être renvoyée sur demande ;
• si le candidat souhaite la prise en compte, pour l’appréciation de sa candidature, des
garanties professionnelles, techniques et financières d’autres opérateurs
économiques, il fournit dans son dossier de candidature au titre de ces opérateurs les
mêmes renseignements que ceux demandés au titre de sa candidature propre.
• dans l’hypothèse où le candidat demande la prise en compte des capacités
professionnelles, techniques et financières d’un ou plusieurs sous traitants, il produit
dans son dossier de candidature, afin de justifier desdites capacités, soit le contrat de
sous-traitance, soit un engagement écrit du ou des sous-traitants.
Création du visuel graphique pour les Journées nationales de l’archéologie
Dans un souci de simplification, il est recommandé aux candidats d’utiliser les formulaires DC1
« Lettre de candidature » et DC2 « Déclaration du candidat » produits par le Ministère de
l’économie et des finances, dans la mesure où certaines rubriques incluent les informations
susmentionnées. Dans ce cas, les candidats remettent dans leur dossier de candidature le ou
les formulaires remplis, signés, et datés.
Formulaires disponibles sur le site http://www.economie.gouv.fr/daj/formulaires.
• Si le candidat est dans l’impossibilité de fournir un ou plusieurs documents ou renseignements
demandés dans le présent article, du fait par exemple d’une création récente, il joint à son dossier un
courrier explicatif, daté et signé, et accompagné des justificatifs appropriés ;
Important
Tout dossier de candidature incomplet, ou comprenant des documents non renseignés, sera rejeté, le
cas échéant après mise en oeuvre des dispositions de l’article 52 I du Code des marchés publics.
b. Dépôt

Les candidats déposeront leur candidature, portant la mention
« MAPA – Visuel JNA 2013 – NE PAS OUVRIR », avant le 26.11.2012,
++++++++

à l’adresse suivante :
Institut national de recherches archéologiques préventives
Direction de l’administration et des finances
Service des marchés publics
7 rue de Madrid
75008 PARIS
Horaires d’ouverture : de 9h à 12h et de 14h à 17h

c. Jugement des candidatures
Les candidatures feront l’objet d’une étude attentive notamment concernant les travaux présentés et
les références.
Les quatre candidats ayant été jugés les plus à-mêmes de répondre aux attentes de l’Inrap seront
destinataires d’une lettre les invitant à proposer une offre comprenant notamment une maquette
d’affiche pour l’édition 2013 des journées nationales de l’archéologie, ainsi qu’une proposition
commerciale comprenant l’acte d’engagement complété qui leur sera transmis.
Article 4 : deuxième phase : offres
Seuls les quatre candidats maximum ayant été sélectionnés et étant destinataire d’une lettre les
invitant à proposer une offre sont concernés. Le détail du dossier à présenter leur sera communiqué
dans cette lettre.
Le ministère de la Culture et l’Inrap procéderont au choix du visuel à partir des critères de jugements
suivants :
Qualité artistique du visuel : 70%
Prix : 30%
La qualité artistique s’appréciera en fonction de :

  • Un visuel moderne qui évite les poncifs ;
  • Une image qui puisse se pérenniser et « installer » la manifestation au cours des prochaines années ;
  • Une image qui s’adresse au grand public mais aussi à la communauté scientifique. Les trois candidats maximum ayant présenté une offre rejetée se verront accorder une prime de 1 000 euros net de taxe, par émission d’un bon de commande. Création du visuel graphique pour les Journées nationales de l’archéologie Article 5 : Négociation Après examen des quatre offres maximum, l’Inrap pourra engager des négociations. Au terme de ces négociations, le pouvoir adjudicateur ou son représentant attribuera le marché au candidat dont l’offre est économiquement la plus avantageuse. Article 6 : Informations Tous renseignements d’ordre technique ou administratif peuvent être demandés par mail, à l’adresse suivante : service-marches-publics@inrap.fr, avec la mention « MAPA – Visuel JNA 2013 ». Les réponses aux questions posées en temps utile seront communiquées à l’ensemble des candidats, au plus tard 6 jours avant la date limite fixée pour la réception des offres. Les candidats ne pourront plus poser de question après avoir remis leur offre.

PRIX

REALISATION D’UNE PRODUCTION ARTISTIQUE
PRIX VICTOR VASARELY DE L’ART DANS L’ESPACE PUBLIC / AIX EN PROVENCE
PROJETS DANS LE CADRE DE MARSEILLE-PROVENCE2013,
CAPITALE EUROPÉENNE DE LA CULTURE
4 THÈMES
4 LIEUX D’IMPLANTATIONS SUR LE TERRITOIRES DU PAYS D’AIX
4 DOTATIONS D’UN MONTANT DE 35 000 EUROS

Thème N° 1 — ECO CONSTRUCTION ET DEVELOPPEMENT DURABLE
Thème N° 2 — TECHNOLOGIE DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION
Thème N° 3 — MICROELECTRONIQUE
Thème N° 4 — ENERGIE ALTERNATIVE

L’appel à projet est ouvert jusqu’au 17.12.2012.
++++++++++++

Le comité de suivi du projet de Prix Victor VASARELY de l’art dans l’espace public
se réunira avant le 15 janvier 2013 pour décider des douze finalistes.
Trois projets seront retenus dans chacune des quatre thématiques proposées.
Les douze finalistes seront prévenus avant le 30 janvier 2013 de leur sélection,
ils auront jusqu’au jeudi 28 février 2013 pour renvoyer la maquette de leur projet détaillé.
Le jury se réunira pour sélectionner un maximum de quatre lauréats avant le vendredi 15 mars 2013.
La période de réalisation des projets lauréat se déroulera du 01 avril au 31 août 2013,
soit une période ouvrable de cinq mois.
Date d’inauguration en octobre 2013
La date d’inauguration officielle des projets installés sera décidée dans le premier semestre
2013, et devrait se tenir durant le mois d’octobre 2013. L’ouverture de la troisième saison de
Marseille-Provence2013 prend sa source à Aix-en-Provence et au coeur du pays d’Aix, mettant en valeur
la formidable créativité de ce territoire dans le domaine culturel, et en particulier dans les champs
de l’innovation et des arts numériques autour du projet cadre produit par Marseille Provence 2013 :
InnovArt. Dans la continuité de la pensée de Victor VASARELY qui oeuvra à la diffusion de l’art dans la
cité, ce prix, à vocation internationale, a pour finalité la réalisation d’une oeuvre monumentale qui
prendra place de façon pérenne dans l’espace public à partir du mois d’octobre 2013. Il sera donné à
un maximum de quatres artistes ou collectifs d’artistes répondant à l’appel à projet lancé en 2012, et
dont les thématiques illustreront notamment les questions d’innovations technologiques en lien avec
le développement durable.
Associant les compétences des industries de pointes du territoire du Pays d’Aix, le but ici recherché
est de pouvoir réunir autour d’un même projet, une oeuvre artistique, un signe fort et visible pour le
territoire, et une valorisation des compétences des entreprises présentes dans les pôles d’activités
partenaires.

— REGLEMENT

ARTICLE 1 - CONTEXTE GÉNÉRAL
L’ouverture de la troisième saison de Marseille-Provence2013, à partir du mois d’octobre 2013, prend
sa source à Aix-en-Provence et au coeur du pays d’Aix. Mettant en valeur la formidable créativité de
ce territoire dans le domaine culturel, et en particulier dans les champs de l’innovation et des arts
numériques, le projet InnovArt sera le symbole de ce dynamisme.
InnovArt est un projet plate-forme dédié à la valorisation d’une dynamique culturelle transversale dans
les différents domaines de l’innovation.
A travers une programmation événementielle, populaire et exigeante en matière de création
contemporaine et associant opérateurs culturels et entreprises (Pôle de compétitivité de l’Arbois, de
Pertuis et de Rousset) le projet se déroulera dans le deuxième semestre de l’année 2013, à partir du
mois d’octobre (date à préciser).
Les relations entre art, recherche et société sont au coeur d’InnovArt, mettant en lien artistes et
chercheurs au sein d’ateliers et de laboratoires. En tissant une toile pluridisciplinaire, le projet InnovArt
proposera une « Chronique des mondes possibles », et associera les artistes les plus en pointe dans les
domaines de la création contemporaine liée aux nouvelles technologies.
Dans ce contexte, le 2nd Prix international VASARELY de l’art dans l’espace public interrogera les liens
entre le paysage, les enjeux autour du développement durable et les technologies actuelles, dans
une mise en perspective de l’héritage historique de VASARELY, dont le travail porta principalement
sur l’intégration de l’art dans la cité.
Le projet final InnovArt comportera : des expositions dans les différents lieux des partenaires
(Fondation Vasarely, Seconde Nature, Maison Numérique ou encore Ecole Supérieure d’Art), un
parcours d’installations dans l’espace public, des formes performatives (concerts, spectacles,
performances, conférences), des workshops et des masterclasses.
En effet, dès le mois d’octobre 2013 sera présentée une grande programmation pluridisciplinaire
consacrée aux nouvelles technologies et à l’innovation. Dans les murs de la Fondation VASARELY, et
son environnement, mais également sous forme de parcours urbains dans des lieux insolites du centre
ville et du Pays d’Aix.
Par ailleurs, une exposition patrimoniale tirant un fil de l’oeuvre peint à l’oeuvre architecturé, et
mettant en perspective l’oeuvre de Victor VASARELY et l’art cinétique, aura lieu en mai 2013 à la
Fondation, après d’importants travaux.

ARTICLE 2 - PRÉSENTATION DU PRIX
L’initiative du concours international "Victor Vasarely de l’Art dans l’Espace Public" revient à la Ville
de Pécs qui fut en 2010 Capitale européenne de la Culture ; Victor Vasarely étant né en 1906 dans
cette ville hongroise. L’objectif des organisateurs de ce projet était de construire un événement
international constant et récurrent avec des partenaires européens et de proposer un nouveau projet
artistique tous les trois ans dans différentes villes. La première édition a été une réussite et le lauréat
du Prix a vu son projet réalisé en 2011 (www.ek2010.hu). La seconde édition se poursuit en 2013 dans
le Pays d’Aix avec le Prix Victor Vasarely de l’Art dans l’Espace Public.
Ce prix, à vocation internationale, a pour finalité la réalisation d’une oeuvre monumentale qui
prendra place de façon pérenne dans l’espace public. Il sera donné à un maximum de quatres artistes
ou collectifs d’artistes répondant à l’appel à projet lancé en 2012, et dont les thématiques illustreront
notamment les questions d’innovations technologiques en lien avec le développement durable.
Associant les compétences des industries de pointes du territoire du Pays d’Aix, le but ici recherché
est de pouvoir réunir autour d’un même projet, une oeuvre artistique, un signe fort et visible pour le
territoire, et une valorisation des compétences des entreprises présentes dans les pôles industriels
partenaires.
Nous associerons pour cela un certain nombre d’entreprises sur des logiques de mécénats de
compétences liées à la production et à la réalisation du Prix. Cet appel à projet à dimension
internationale est ciblé en direction d’artistes oeuvrant dans les domaines des arts visuels, de
l’architecture et des nouvelles technologies.
Quatre thématiques, sous forme de mots-clés ; sont proposées aux candidats, chaque thématique
correspondant à un lieu d’implantation géographique et un contexte de partenariat spécifique. Les
candidats sont libres du choix de leurs réponses.
LES QUATRE THÉMATIQUES ET LIEUX GÉOGRAPHIQUES PROPOSÉES AUX CANDIDATS SONT :
ECO CONSTRUCTION ET DEVELOPPEMENT DURABLE
En lien avec le Technopôle de l’environnement Arbois-Méditerranée.
www.arbois-med.com
TECHNOLOGIE DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION
En lien avec le site de la Fondation VASARELY
www.fondationvasarely.org
MICROELECTRONIQUE
En lien avec le pôle d’activités Solutions Communicantes Sécurisées de Rousset
www.pole-scs.org
ENERGIE ALTERNATIVE
En lien avec le pôle d’activité GEPE (Groupement des Entreprises de Pertuis et ses Environs)
www.gepe.fr

ARTICLE 3 - CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ DES CANDIDATS
ET MODALITÉS DE SÉLECTION DES PROJETS ARTISTIQUES
3.1 CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉS
Les candidats devront justifier d’une forme juridique,
une candidature en nom propre ne relevant d’aucune forme juridique ne sera pas recevable.

3.2 MODALITÉS DE SÉLECTION
La sélection des projets artistiques se déroulera en trois phases dites de présélection,
de sélection et de sélection finale :
LA PHASE DE PRÉSÉLECTION
Elle aura pour but d’examiner les dossiers reçus aux regards des éléments suivants :
— Pertinence du projet artistique en lien avec le lieu et la thématique choisis
(un lien avec le savoir faire industriel des pôles d’activités sera apprécié).
— Faisabilité des critères de réalisation technique, du calendrier de réalisation,
et du budget prévisionnel (aucune contrainte imposée à ce stade de la sélection).
La phase de présélection sera menée par le comité de suivi du projet de Prix VASARELY de l’art dans
l’espace public, réunissant les principaux partenaires du projet. Il aura en charge de choisir douze
projets présélectionnés pour la phase dite de sélection. L’appel étant présenté en quatre thématiques,
trois projets par thématique seront sélectionnés
LA PHASE DE SÉLECTION
Un maximum de douze projets sélectionnés recevront une enveloppe financière de 1000 euros
pour réaliser un prototype de type maquette (les réalisations par ordinateur sont acceptées). Une fois
réceptionnés les projets finalisés dans le temps imparti par le calendrier de l’appel, un jury est réuni.
LA PHASE DE SÉLECTION FINALE
Cette phase réunira un jury international qui sélectionnera entre les trois projets sélectionnés dans les
quatre thématiques un projet lauréat, soit un total de quatre projets lauréats au maximum.

ARTICLE 4 - DOTATION FINANCIÈRE ET ENGAGEMENT
Les projets lauréats recevront une dotation financière d’un montant maximum de 35 000 euros.
Ce montant comprend les coûts de réalisation et de production du projet, englobant le matériel, les
rémunérations, les transports et hébergements du personnel technique et artistique et des matériaux
nécessaires à l’installation du projet, ainsi que les droits de cession artistique. Un contrat de réalisation
sera signé entre les artistes et l’organisateur.

ARTICLE 5 - MODALITÉS PRATIQUES ET CALENDRIER
L’appel à projet est ouvert jusqu’au 17.12.2012.
+++++++++++

5.1 - COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE
Chaque dossier de candidature doit comporter au minimum :
(Les supports numériques sont acceptés)
— Une note d’intention de 3 pages maximum détaillant le projet artistique,
les aspects techniques de fabrication, les matériaux utilisés et la pérennité envisagée de l’oeuvre.
— Le budget prévisionnel détaillé du projet.
— La présentation du candidat et ses références.
— Tous les éléments favorisant la bonne compréhension du projet.
Les projets sont à renvoyer par courrier à l’adresse :
Fondation VASARELY — Prix Victor VASARELY
Avenue Marcel Pagnol, 13090 AIX EN PROVENCE
contact@fondationvasarely.org
Tél : + 33 (0)4 42 20 01 09
Règlement disponible sur :
www.innov-art.org
www.fondationvasarely.org
www.mp2013.fr
www.mairie-aixenprovence.fr
www.agglo-paysdaix.fr
La date limite de remise des dossiers de candidature est fixée au
lundi 17 décembre 2012 cachet de la poste faisant foi.

5.2 - CALENDRIER
L’appel à projet est ouvert jusqu’au 17.12.2012.
+++++++++++++
Le comité de suivi du projet de Prix VASARELY de l’art dans l’espace public se réunira avant le 15
janvier 2013 pour décider des douze finalistes. Trois projets seront retenus dans chacune des quatre
thématiques proposées.
Les douze finalistes seront prévenus avant le 30 janvier 2013 de leur sélection,
ils auront jusqu’au jeudi 28 février 2013 pour renvoyer la maquette de leur projet détaillé.
Le jury se réunira pour sélectionner un maximum de quatre lauréats avant le vendredi 15 mars 2013.
La période de réalisation des projets lauréats se déroulera du 01 avril au 31 août 2013,
soit une période ouvrable de cinq mois.
La date d’inauguration officielle des projets installés sera décidée dans le premier semestre 2013,
et devrait se tenir durant le mois d’octobre 2013.


ALLOCATION EXCEPTIONNELLE

L’allocation exceptionnelle du Centre national des arts plastiques (CNAP) / FRANCE
est une aide de secours d’un montant de 1000 euros.

1ère session 2013 :
Date de dépôt des dossiers : du 3 au 7 décembre 2012 inclus
+++++++
(cachet de la poste faisant foi).
++++++++

Elle est réservée aux artistes qui rencontrent des difficultés financières
ponctuelles qui ne permettent plus au demandeur d’exercer son activité
artistique de manière professionnelle et constante.
L’allocation exceptionnelle n’est pas une aide au projet ni une aide
à l’achat de matériel, pour lesquelles d’autres dispositifs existent.
La commission se réunit quatre fois par an.

Qui peut déposer une demande ?
L’allocation exceptionnelle s’adresse aux artistes :
• inscrits ou en cours d’inscription à la Maison des artistes ou à l’Agessa ;
• justifiant de l’antériorité de leur pratique professionnelle en présentant
un dossier artistique et un curriculum vitae actualisé qui permettent
d’évaluer celle-ci ;
• justifiant d’un revenu fiscal de référence, compte tenu du quotient familial,
inférieur à 1200 fois la valeur horaire moyenne du SMIC, telle que définie
au 1er janvier 2010 par l’Institut national de la statistique et des études
économiques – INSEE.
Ne sont pas recevables les demandes des artistes :
• ayant bénéficié d’une allocation exceptionnelle auprès du CNAP
depuis moins de 2 ans ;
• ayant déposé une demande d’allocation exceptionnelle
dans l’année en cours ;
• sollicitant une aide financière relevant de l’aide au projet
ou à l’achat de matériel.
Qui peut vous conseiller avant de déposer le dossier de demande ?
Département de la création artistique :
Marc Vaudey, chef de département
Courriel : marc.vaudey@culture.gouv.fr
Maxime Guitton, adjoint au chef du bureau du soutien à la création
Courriel : maxime.guitton@culture.gouv.fr
Camille Villeneuve, chargé de l’instruction des demandes
Courriel : camille.villeneuve@culture.gouv.fr Tél. : 01 46 93 99 72
Comment constituer le dossier de demande ?
Le dossier de demande est constitué des pièces suivantes :
• le formulaire impérativement renseigné et signé ;
à demander à : camille.villeneuve@culture.gouv.fr
• une demande motivée, à l’attention du Directeur du CNAP, précisant la
nature des difficultés financières et l’utilisation qui sera faite de l’allocation ;
• un curriculum vitæ artistique actualisé ;
• un dossier artistique comprenant 10 images minimum ;
• une copie de l’attestation d’affiliation ou d’assujettissement à la Maison
des artistes ou à l’Agessa de l’année en cours ;
Qui peut déposer une demande ?
artistes OU pour un artiste dont la déclaration d’activité est en cours, un récépissé
de déclaration de début d’activité à la Maison des artistes accompagné
de l’une des deux pièces suivantes : une copie de la liasse P zéro ou un numéro
de Siret délivré par l’INSEE ;
• le dernier avis d’imposition ;
• un justificatif d’identité en cours de validité (copie de la carte nationale
d’identité ou passeport) et une copie de la carte de résident pour
les demandeurs étrangers hors Espace économique européen (EEE) et Suisse ;
• un relevé d’identité bancaire (RIB) ;
• l’accusé de réception complété (document joint au formulaire) ;
• la liste des pièces constitutives du dossier, datée et signée (liste jointe
au formulaire).
Les dossiers incomplets et les formulaires mal renseignés entraîneront
l’irrecevabilité de la demande.
Quand et où déposer la demande ?

Date de dépôt des dossiers : du 3.12.2012 au 7.12.2012 inclus
+++++

La demande peut être déposée (de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30
du lundi au vendredi) ou envoyée à l’attention du directeur du CNAP,
avant le terme de la date de dépôt de dossier (le cachet de la Poste faisant foi),
à : Centre national des arts plastiques (CNAP)
Bureau du soutien à la création
Tour Atlantique – 1, place de la Pyramide
92911 Paris La Défense
Important : une copie du formulaire dûment rempli et de la lettre
de motivation doivent impérativement être adressées à la Direction régionale
des affaires culturelles (à l’attention du conseiller pour les arts plastiques)
de la région du domicile du demandeur. L’avis du conseiller pour les arts
plastiques sera sollicité par le CNAP.

Qui contacter pour le suivi du dossier ?
Camille Villeneuve, chargé de l’instruction des demandes
Courriel : camille.villeneuve@culture.gouv.fr Tél : 01 46 93 99 72
Quelle procédure de sélection ?
Les demandes sont instruites par le bureau du soutien à la création puis
examinées par les membres de la commission d’attribution des allocations
exceptionnelles en faveur des artistes composée de trois membres de droit :
le directeur du CNAP (président de la commission), le directeur général
de la création artistique, l’inspecteur général de la création artistique ;
ainsi que de cinq représentants des syndicats ou organisations
professionnelles et d’une personnalité qualifiée dans le suivi professionnel
des artistes.

Qui décide des attributions ?
La liste des membres de la commission est consultable sur le site internet
du CNAP : www.cnap.fr.
Après examen des demandes et délibérations, la commission nationale
consultative formule un avis sur chaque dossier. Pour les demandes ayant
reçu un avis favorable, elle propose au directeur du CNAP l’attribution
d’une allocation. La commission peut également proposer l’ajournement
ou l’irrecevabilité d’une demande.
Le directeur du CNAP décide de l’exécution de ces propositions.
Comment sont communiqués les résultats ?
Les résultats de la commission sont communiqués exclusivement
par courrier signé par le directeur du CNAP.
Le dossier vous est retourné dans ce même envoi.
Comment est réglée l’allocation ?
L’aide financière du CNAP est attribuée en un seul versement,
après visa du contrôleur financier.
Le bénéficiaire s’engage déclarer le montant de l’allocation aux services
fiscaux au titre de l’impôt sur le revenu, dans le cadre du régime fiscal
auquel il est soumis.


OFFRE D’EMPLOI

LA VILLE DE POITIERS
POUR SON ECOLE DES BEAUX- ARTS RECHERCHE UN DIRECTEUR (H/F) / POITIERS
(Cadre d’emploi : directeur d’établissement territorial d’enseignement artistique,
Filière culturelle – temps plein)

CONTEXTE : L’Ecole municipale des Beaux-Arts de Poitiers se consacre aux pratiques
artistiques amateurs en dispensant un enseignement aux adultes et étudiants de l’université
(300 inscrits), enfants et adolescents (1103 scolaires et hors scolaires).
Elle concourt également au développement des connaissances dans le domaine des arts
plastiques (cycle de conférences sur l’art contemporain, programmation d’expositions,
voyages d’études, visites de musées et biennales d’art, etc.)

Missions :
Au sein de la direction générale adjointe Animation et Vie Locale
Sous la responsabilité de la directrice de la culture et du patrimoine,
Le directeur de l’école des Beaux Arts pilote le projet de l’établissement en prenant en
compte les orientations de la collectivité dans le champ culturel.
Il organise et coordonne l’action pédagogique et administrative de l’école dont il assure la
direction administrative et technique (27 postes).
Il impulse les actions et garantit leur cohérence, est en charge de la stratégie et du
développement de l’école sur le territoire, définit des projets en favorisant des partenariats et
organise la communication générale de l’établissement. Il décline dans son périmètre le
projet éducatif global de la Ville.
Dans ce cadre, il est notamment chargé de :

  • concourir au développement des pratiques artistiques amateurs dans le domaine des arts plastiques
  • renforcer le partenariat conventionné avec l’éducation nationale en milieu scolaire
  • mener des actions en direction des publics empêchés
  • développer les actions destinées à sensibiliser les adolescents à la pratique des arts plastiques
  • définir et piloter la politique d’expositions organisées par l’EBA
  • développer les passerelles entre les actions de formation et les initiatives portées par d’autres partenaires de la Ville et de la Région dans le domaine des arts plastiques : le Musée Sainte-Croix, la Galerie Louise-Michel, les ateliers d’artistes de la Ville de Poitiers, le Confort moderne, le FRAC, l’Ecole européenne supérieure de l’image….
  • concourir au développement des connaissances dans le domaine des arts plastiques
  • mettre en oeuvre le programme d’aménagement d’ateliers de formation dans l’immeuble Saint-Augustin et organiser globalement, à terme, le redéploiement des activités dans de nouveaux locaux

Qualifications professionnelles :
Familier des problématiques liées à la question des pratiques amateurs en arts plastiques, le
directeur est rompu aux questions pédagogiques et a une excellente connaissance de la
création contemporaine.
Une expérience en matière de direction d’un établissement municipal d’enseignement des
pratiques amateurs et arts plastiques serait appréciée.
Profil / compétences requises
Doté d’une personnalité ouverte, le Directeur montre :

  • sa capacité à organiser les études et favoriser l’innovation pédagogique
  • sa connaissance des enjeux des politiques culturelles
  • son aptitude à l’encadrement
  • sa capacité à promouvoir l’établissement
  • son sens du service public et de la collaboration
  • sa capacité à établir et à contrôler les ressources de l’établissement (humaines, matérielles et financières) ainsi qu’à assurer la sécurité des personnes et des bâtiments Diplômes ou niveau d’études requis : Diplôme national supérieur d’expression plastique ou diplôme bac + 5 ou expérience professionnelle et artistique ayant fait l’objet d’une validation des acquis de l’expérience par les instances compétentes. Inscription sur la liste d’aptitude si nécessaire Pour tous renseignements complémentaires, veuillez contacter : Madame Anne Perrot, Directrice de la culture et du patrimoine de la Ville de Poitiers. 05 49 30 81 96 – anne.perrot@mairie-poitiers.fr http://www.poitiers.fr/ Clôture au 30.11.2012. +++++++

    ATELIER LOGEMENT

Cité internationale universitaire de Paris / PARIS

Demande de logement en tant qu’artiste - professionnel de la culture étranger
Vous êtes un artiste ou un professionnel étranger de la culture et séjournez à Paris dans le cadre de votre travail ?
Vous pouvez déposer une demande de logement à la
Cité internationale universitaire de Paris en ligne :
http://www.ciup.fr/fr/devenir_resident/vous_etes_artiste/vous_etes_artiste
Certains logements sont spécifiquement adaptés à l’activité artistique : la Cité internationale dispose de deux ateliers-logements
pour artistes plasticiens et six studios avec cabine insonorisée pour les musiciens. Les différentes maisons de la Cité internationale
peuvent également accueillir des artistes et professionnels de la culture en fonction de la disponibilité
de leurs logements (sans espace de travail). Le tarif des logements varient selon le type, le confort et la durée du séjour.
Si votre nationalité est représentée par une maison de la Cité internationale, renseignez-vous auprès
d’elle pour connaître la démarche à suivre.
Cf. http://www.ciup.fr/ > “les maisons”.
Si cette maison représentant votre nationalité n’a pas de disponibilité, votre demande pourra être transmise
aux autres maisons de la CIUP, sous réserve de la validation de la demande par la CIUP.
Les statuts de la cité prévoient en effet que pour y être admis, la venue de l’artiste doit s’inscrire dans le cadre
d’un projet précis soutenu institutionnellement (venue sur invitation d’une structure culturelle française,
ou sur envoi d’une structure culturelle du pays de résidence de l’artiste, pour une réalisation spécifique).
Cette institution doit soutenir financièrement le projet, et donc le séjour de l’artiste à Paris.
D’autre part, la cité prévoit dans ses statuts que les artistes soient étrangers ou en mobilité internationale.


APPEL A PROJET ARTISTIQUE

4ème édition du Festival Art, villes & paysage – Hortillonnages / AMIENS

La Maison de la Culture d’Amiens est un Centre de création de production, dont la programmation associe
spectacles vivants, cinéma et arts plastiques. Dans le cadre de sa programmation Arts Plastiques, la
Maison de la Culture d‘Amiens organise la 4ème édition du Festival Art, villes & paysage – Hortillonnages
Amiens, qui se déroulera du 1er juin au 13 octobre 2013.
A l’occasion de cette nouvelle édition, la Maison de la Culture d’Amiens lance un appel à projets, qui invite
des jeunes plasticiens et paysagistes à créer une oeuvre insitu dans les Hortillonnages d’Amiens. Un
descriptif détaillé du site des Hortillonnages sur lequel les oeuvres seront présentées se trouve en annexe.
Ce projet s’articule autour de plusieurs objectifs :

  • soutenir la jeune création
  • valoriser un patrimoine environnemental naturel en danger
  • développer un projet culturel pour tous en allant à la rencontre de nouveaux publics
  • favoriser l’insertion professionnelle des jeunes et des publics en difficulté
  • participer à l’économie solidaire
  • développer l’attractivité touristique du site Modalités financières

➢ Pour la catégorie Paysage :

  • Budget de production : 10 000 euros HT maximum selon les dépenses réelles engagées pour l’oeuvre. Ce budget est directement géré par l’Organisateur en concertation avec l’artiste.
  • Honoraires : 4 000 euros HT en cas de candidature individuelle ; Montant global de 5 000 euros HT en cas de candidature collective

➢ Pour la catégorie Installation plastique :

  • Budget de production : 5 000 euros HT maximum selon les dépenses réelles engagées pour l’oeuvre. Ce budget est directement géré par l’Organisateur en concertation avec l’artiste.
  • Honoraires : 3000 euros HT pour toutes les candidatures individuelles ou collectives.

Les écoles candidates bénéficieront du budget de production mais ne toucheront pas d’honoraires.
L’appel à projet dans son intégralité est téléchargeable sur le site de la Maison de la Culture d’Amiens :
et la fiche à compléter et à joindre obligatoirement au dossier de candidature.
http;//www.maisondelaculture-amiens.com
http://www.maisondelaculture-amiens.com/www/art_villes_et_paysage
Dossier de candidature

Les dossiers devront être rédigés en français ou en anglais.
Le dossier de candidature est composé de :

  • une note d’intention de deux pages maximum
  • un dossier artistique actualisé de dix pages maximum comprenant la démarche générale de l’artiste accompagné de visuels légendés relatifs à une sélection d’oeuvres.
  • un curriculum vitae
  • la fiche d’inscription complétée
  • une copie de votre carte d’identité ou de votre passeport
  • un justificatif de votre statut professionnel et de votre capacité à éditer des factures Ce dossier est à envoyer avant le 25.12.2012 +++++++ ➢ en format numérique à l’adresse suivante : hortillonnages.avp@gmail.com et ➢ sur support papier et sur CD (document en format pdf) Maison de la Culture d’Amiens Art, villes & paysage – Hortillonnages Amiens / 4ème édition 2, place Léon Gontier - CS 60631 80006 AMIENS cedex L’appel à projet dans son intégralité est téléchargeable sur le site de la Maison de la Culture d’Amiens : et la fiche à compléter et à joindre obligatoirement au dossier de candidature. http;//www.maisondelaculture-amiens.com http://www.maisondelaculture-amiens.com/www/art_villes_et_paysage A titre indicatif, les résultats de l’appel à projets seront communiqués aux candidats au plus tard le 25 janvier 2013.

APPEL A PROJET ARTISTIQUE

Appel à projet Art, ville & paysage / Art, cities & landscape – Programme Interreg France (Manche) / ANGLETERRE
/ La Maison de la Culture d’Amiens
La Maison de la Culture d’Amiens et le Borough Council de King’s Lynn et du West Norfolk ont décidé
de s’associer pour valoriser leurs richesses patrimoniales, naturelles et bâties par le biais d’oeuvres paysagères,
architecturales et plastiques d’artistes anglais et français. Les sites concernés sont les hortillonnages d’Amiens
et le centre ville historique de King’s Lynn.
Ce projet transfrontalier sera tourné plus particulièrement vers la jeune création. Il sera développé en lien
avec la population locale et contribuera à renforcer l’attractivité touristique des deux sites.
Le projet « Art, villes et paysage » / « Art, cities and landscape » a été sélectionné
dans le cadre du programme européen
de coopération transfrontalière INTERREG IVA
France (Manche) – Angleterre cofinancé par le FEDER.
Ce projet s’articule autour de plusieurs objectifs :

  • soutenir la jeune création
  • valoriser un patrimoine environnemental naturel en danger
  • faire redécouvrir à un public de proximité son patrimoine
  • favoriser l’insertion professionnelle des jeunes et des publics en difficulté
  • participer à l’économie solidaire
  • sensibiliser au développement durable
  • développer l’attractivité touristique des sites
  • favoriser les échanges et valoriser les expériences et compétences transfrontalières Modalités financières Pour les oeuvres réalisées en France ➢ Pour la catégorie Paysage :
  • Budget de production : 10 000 euros HT maximum selon les dépenses réelles engagées pour l’oeuvre. Ce budget est directement géré par l’Organisateur en concertation avec l’artiste.
  • Honoraires : 4 000 euros HT en cas de candidature individuelle ; Montant global de 5 000 euros HT en cas de candidature collective ➢ Pour la catégorie Installation plastique :
  • Budget de production : 5 000 euros HT maximum selon les dépenses réelles engagées pour l’oeuvre. Ce budget est directement géré par l’Organisateur en concertation avec l’artiste.
  • Honoraires : 3000 euros HT pour toutes les candidatures individuelles ou collectives. Appel à projets– Art, villes & paysage / Art, cities & landscape – Projet Interreg - Pour les oeuvres réalisées en Angleterre ➢ Catégorie Paysage ou Catégorie Installation plastique
  • Budget de production : 8 300 pounds / 13 309,81 euros HT maximum selon les dépenses réelles engagées pour l’oeuvre. Ce budget est directement géré par l’Organisateur en concertation avec l’artiste.
  • Honoraires : 4 150 pounds / 6 654,90 euros HT en cas de candidature individuelle ou collective Les candidats retenus devront respecter la réglementation fiscale anglaise ou française s’appliquant aux artistes étrangers. Des informations supplémentaires peuvent être fournies sur demande aux candidats retenus. Les écoles candidates bénéficieront du budget de production mais ne toucheront pas d’honoraires. Dossiers de candidature Les dossiers devront être rédigés en français ou en anglais. Le dossier de candidature est composé de :
  • une note d’intention de deux pages maximum
  • un dossier artistique actualisé de dix pages maximum comprenant la démarche générale de l’artiste accompagné de visuels légendés relatifs à une sélection d’oeuvres.
  • un curriculum vitae
  • la fiche d’inscription complétée
  • une copie de votre carte d’identité ou de votre passeport
  • un justificatif de votre statut professionnel et de votre capacité à éditer des factures Ce dossier est à envoyer avant le 25.12.2012 ++++++++++ ➢ en format numérique aux deux adresses : samantha.king@west-norfolk.gov.uk et hortillonnages.avp@gmail.com et ➢ sur support papier et sur CD (document en format pdf) Maison de la Culture d’Amiens à Art, villes & paysage / Art, cities & landscape / Projet Interreg 2 place Léon Gontier - CS 60631 - 80006 AMIENS cedex A titre indicatif, les résultats de l’appel à projets seront communiqués aux candidats au plus tard le 25 janvier 2013. L’appel à projet dans son intégralité est téléchargeable sur le site de la Maison de la Culture d’Amiens : et la fiche à compléter et à joindre obligatoirement au dossier de candidature. http;//www.maisondelaculture-amiens.com http://www.maisondelaculture-amiens.com/www/art_villes_et_paysage

APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

2 résidences d’artistes au printemps 2013 / BORDEAUX.

Dauphins résidence, Recherche Art/Architecture
Pour la 3ème année consécutive, Dauphins Résidence
(http://www.dauphins-architecture.com/residence/) lance un appel à dossiers
pour 2 résidences d’artistes au printemps 2013.
L’une se tiendra à l’agence d’architectureBDM (http://www.bdm-architectes.com),
située rive droite à Bordeaux.
L’autre, chez MAESTRO (www.sasmaestro.com),
entreprise de BTP, à Bordeaux.
Chacune des résidences se déroulera sur 2 mois, en d’avril et de mai 2013. Les
recherches menées pendant la période feront l’objet d’une exposition, d’une édition
ou d’une autre forme à définir avec l’artiste.
Une troisième résidence chez Dauphins Architecture (http://www.dauphins-architecture.com/),
déjà pourvue, se déroulera à ces mêmes dates.
(Les 3 artistes sélectionnés pourront donc se rencontrer et
envisager ensemble tout ou partie des projets. Malgré tout, il n’y aucune obligation
de ce côté-là, des temps de rencontre seront organisés afin de croiser les
recherches de l’ensemble des résidences).
Les résidences sont dotées chacune de 2000 euros pour les honoraires
et de 1000 euros pour la production.
L’hébergement est assuré.
Là Résidence Dauphins, depuis sa création en 2010, se dote d’une collection
d’oeuvres d’art.
Si l’artiste le souhaite, il pourra donner une oeuvre à La Résidence Dauphins.
Pour candidater, envoyer un dossier papier retraçant votre travail ainsi qu’une
note expliquant votre intérêt à venir travailler auprès d’architectes ou
d’entrepreneurs. Notez qu’il est important de préciser pour quelle résidence
vous souhaitez postuler.
Les dossiers sont à envoyer au plus tard avant le 10.12.2012
++++++++++++
chez Dauphins Architecture - 20cours de l’Intendance - 33000 BORDEAUX.
Récapitulatif des pièces à envoyer :

  • dossier de travaux personnels
  • note d’intention
  • enveloppe timbrée pour un retour des dossiers Pour tous renseignements complémentaires : residence@dauphins-architecture.com

APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Résidence d’artiste à Berlin / ALLEMAGNE

Dans le cadre du programme de résidences d’artistes mis en place par le Centre Européen
d’Actions Artistiques Contemporaines, deux séjours à Berlin sont à pourvoir.
D’une durée de trois mois chacune, ces deux résidences sont organisées dans le cadre
d’un partenariat entre le CEAAC, la Région Alsace, le Service culturel du canton de
Fribourg et la ville de Strasbourg.

Périodes de résidence
Première session : de juillet à septembre 2013
Seconde session : d’octobre à décembre 2013
Pour cette résidence, les conditions suivantes sont d’application :
> Résider en Alsace
> Avoir plus de 25 ans
> Avoir terminé ses études et développer une pratique artistique personnelle
> Séjourner pendant trois mois consécutifs dans le pays d’accueil
> Se libérer de ses obligations professionnelles pendant la durée du séjour
L’artiste sélectionné disposera de :
> Atelier et logement
> Bourse de séjour et de production (3000 euros)
> Prise en charge du voyage A/R
Contenu du dossier de candidature :
> Un CV et une lettre de motivation
> Un Texte de présentation générale du travail
> Une note d’intention sur le projet artistique envisagé
> Des éléments visuels imprimés (sur format A3 maximum)
ainsi que sur format numérique
et éventuellement des éléments sonores ou audiovisuels sur CD ou DVD
> Des éléments écrits : biographie, catalogues et extraits de presse
Les dossiers de candidature devront parvenir au plus tard
le vendredi 11.01.2013 (cachet de la poste faisant foi)
++++++
à Centre Européen d’Actions Artistiques Contemporaines
Elodie Gallina, Chargée des projets internationaux
7 rue de l’Abreuvoir - 67000 STRASBOURG
http://ceaac.org/


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Appel à candidatures dans le cadre de son programme de soutien individuel
à l’international financé par la Région Alsace / STRASBOURG
Dans le cadre de son programme de soutien individuel à l’international financé par la Région Alsace,
le CEAAC offre la possibilité à des artistes de la région de bénéficier d’un soutien financier
et/ou logistique pour mener à bien leur projet à l’étranger (exposition, résidence, édition).
Pour toute demande de soutien individuel, les conditions suivantes sont d’application :
> Résider en Alsace
> Avoir plus de 25 ans
> Avoir terminé ses études et développer une pratique artistique personnelle
Contenu du dossier de candidature :
> Un CV et une lettre de motivation
> Un texte de présentation générale du travail
> Une note d’intention sur le projet artistique envisagé
> Des éléments visuels imprimés (sur format A3 maximum) ainsi que sur format numérique
et éventuellement des éléments sonores ou audiovisuels sur CD ou DVD
> Des éléments écrits : biographie, catalogues et extraits de presse
> Un budget prévisionnel du projet (dépenses et recettes)
Les dossiers de candidature devront parvenir
au plus tard le vendredi 11.01. 2013 (cachet de la poste faisant foi)
+++++++++
à Centre Européen d’Actions Artistiques Contemporaines
Elodie Gallina, Chargée des projets internationaux
7, rue de l’Abreuvoir - 67000 STRASBOURG
http://ceaac.org/

À NOTER :
Aucun dossier reçu ultérieurement ne sera examiné.
Les dossiers envoyés par email
et les dossiers incomplets ne seront pas traités.
Les sélections auront lieu courant janvier 2013,
les artistes non retenus seront avertis par courrier.
Seuls les dossiers accompagnés d’une enveloppe
de réexpédition suffisamment affranchie seront retournés.


>>> AVIS D’APPEL / CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION D’UNE ŒUVRE D’ART AU TITRE DU 1 % ARTISTIQUE

INSEP – Nouveau stade aquatique – Réalisation d’une commande artistique de « 1% artistique » / PARIS

Avis d’appel public à la concurrence
Type de procédure : Procédure adaptée – Articles 28 et 71 du code des marchés publics.
Type de marché : Services

IDENTIFICATION DE L’ORGANISME ACHETEUR
Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture
M. le président de l’OPPIC
30, rue du Château des Rentiers
CS 61336 - 75647 PARIS Cedex 13.
Adresse Internet : http://www.oppic.fr
Adresse du profil acheteur : https://www.e-marches.oppic.fr
Le pouvoir adjudicateur agit pour le compte d’autres pouvoirs adjudicateurs.

OBJET DU MARCHÉ
INSEP – Nouveau stade aquatique – Réalisation d’une commande artistique de « 1% artistique »
Lieu d’exécution – Lieu de livraison :
INSEP – Institut National du Sport, de l’Expertise & de la Performance, 11 Avenue du Tremblay – Paris 12ème
Caractéristiques principales :
La présente consultation porte sur la création par un artiste ou un groupement d’artistes dont le
mandataire sera obligatoirement un artiste, d’une oeuvre dans le cadre du 1% artistique pour le
nouveau stade aquatique de l’INSEP, conformément aux articles 71 et 28 du Code des marchés
publics, au décret n° 2002-677 du 29 avril 2002, modifié par le décret n° 2005-90 du 4 février
2005. L’oeuvre devra s’insérer d’une manière pérenne sur le site.
L’opération consiste en la reconstruction du nouveau stade aquatique à l’emplacement du pôle
aquatique sinitré en 2008. Les deux bâtiments sont considérés comme une seule et même entité,
formant le nouveau stade aquatique, composé de bassins (50m, fosse à plongeon et natation
synchroniée) et des vestiaires mutualisés.
Le maître d’oeuvre est un groupement dont le mandataire est François Leclercq Architectes Urbanistes.
L’intervention de l’artiste sera, sans exclusive de genre, une création en dialogue avec
l’architecture et le Bois de Vincennes.
Les emplacements envisagés pour cette intervention devront être situés, à l’extérieur, dans
l’emprise du projet.
Durée du marché ou délai d’exécution :
12 mois à compter à compter de la notificaqtion du marché
Date prévisionnelle de début des prestations : 1er septembre 2013
Refus des variantes.
Aucune option n’est prévue au marché.

CONDITIONS RELATIVES AU MARCHÉ
Modalités de financement et de paiement :
Articles 86 à 111 du code des marchés publics
Le marché ne prévoit pas de retenue de garantie.
Le recouvrement des sommes dont le titulaire serait reconnu débiteur au titre du marché sera
effectué selon la procédure de l’ordre de reversement.
Le moyen de paiement retenu est le virement.
Modalité de financement : Budget de l’OPPIC
Modalité de paiement :
Le règlement du marché sera effectué conformément aux dispositions des articles 91 et 98 du code
des marchés publics (délai global de paiement de 30 jours). Les acomptes seront versés au fur et à
mesure de l’exécution du marché dans le respect des règles de la comptabilité publique et de
l’article 91 du code des marchés publics
Avance :
Une avance pourra être versée au titulaire du marché dans les conditions prévues aux articles 87
et 90 du code des marchés publics.
Forme juridique que devra revêtir le groupement d’opérateurs économiques attributaire du marché :
Les opérateurs économiques peuvent soumissionner sous forme de groupement solidaire ou de
groupement conjoint, en application de l’article 51 du code des marchés publics.
Toutefois, conformément à l’article 51-7 du code des marchés publics, le groupement attributaire
devra revêtir la forme d’un groupement solidaire.
En cas de groupement, le mandataire devra obligatoirement être un artiste. Dans le cas contraire,
la candidature sera rejetée pour irrégularité.
Conditions de participation :
Critères de sélection des candidatures :
Sur la base des justifications remises, la liste des candidats déclarés recevables sera établie en
tenant compte de la créativité et de la qualité artistique du projet en relation avec le contexte
architectural du site et la capacité de l’artiste à réaliser le projet : conditions de réalisation, de
pérennité et d’entretien de l’oeuvre.
Les personnes morales sont tenues d’indiquer les noms et qualifications professionnelles des
membres du personnel chargé de la prestation.
Justifications à produire quant aux qualités et capacités du candidat :

  • lettre de candidature et habilitation du mandataire par ses co-traitants (DC1 ou équivalent)
  • le ou les renseignements permettant d’évaluer les capacités professionnelles, techniques et financières du candidat (DC2 ou équivalent) Ces formulaires sont disponibles gratuitement sur le site www.minefe.gouv.fr
  • Si les documents fournis par le candidat ne sont pas établis en langue française, ils doivent être accompagnés d’une traduction en français, certifiée conforme à l’original par un traducteur assermenté. Autres renseignements demandés :
  • Attestation de la Maison des Artistes ou AGESSA ou équivalent
  • Un curriculum vitae actualisé
  • Un dossier artistique avec une sélection de 4 oeuvres réalisées du candidat ou du groupement candidat, présenté en couleur sur une page et demi au format A3 ainsi que sur CD (fichier JPEG ou équivalent) à l’aide de photographies du travail du candidat (présentation libre). Ces références seront accompagnées d’une légende de quelques lignes précisant l’année de réalisation de l’oeuvre, et le cas échéant, le maître d’ouvrage et l’objet de la commande.
  • La note artistique et les références seront impérativement présentées sous format A3 suivant :
  • Cadre type 1 pour la note sur la démarche artistique (1/2 page) et les références artistiques (1/2 page)
  • Cadre type 2 pour une présentation libre de 4 références maximum de l’artiste Les cadres type devront impérativement être envoyés sur papier standard ordinaire. Les cadres type pourront être téléchargés depuis la plate-forme de dématérialisation de l’OPPIC à l’adresse suivante : https://e-marches.oppic.fr Ils pourront également être transmis aux artistes, sur simple demande, auprès de Francine Notton : Tél. : 01 44 97 78 45 ou f.notton@oppic.fr. Les candidats, pourront, s’ils le souhaitent joindre à leur dossier, des ouvrages, documentation et autres. Les candidatures et les offres seront entièrement rédigées en langue française ainsi que les documents de présentation associés. Nombre maximal de candidats admis à présenter une offre : 4 Le nombre maximum envisagé de 4 candidats a été fixé en considération de la lourdeur et de la complexité de gestion qu’impliquerait une procédure comportant un nombre de candidats plus élevé.

CONDITIONS DE DÉLAI
Date et heure limites de remise de la candidature : 7.01.2013 à 17h.
++++++++++
Délai minimum de validité des offres : 180 jours à compter de la date limite de remise des offres

AUTRES RENSEIGNEMENTS
Renseignements complémentaires :
Pour obtenir des renseignements d’ordre administratif et technique qui leur seraient utiles lors de
leur étude, les candidats devront faire parvenir, avant la date et heure limites, une demande par
fax ou mail auprès de Francine Notton – Fax : 01 44 97 79 05 ou courriel : f.notton@oppic.fr
Une indemnité sera versée aux candidats non retenus. Elle pourra être modulée par le comité
artistique en fonction des rendus effectifs. L’indemnité s’élève à 2 500 euros TTC.
Le montant de l’enveloppe allouée pour le 1% artistique est de 101 000 euros TTC toutes dépenses
confondues. Cette somme comprend les frais annexes (publicité, rémunération des candidats,
rémunération des membres du jury).
Pour le lauréat, l’indemnité constituera un acompte sur la rémunération prévue au titre de son marché.

CONDITIONS DE REMISE DES CANDIDATURES :
Les candidatures seront remises sous double enveloppe cachetée en original :

  • l’enveloppe intérieure comportera les justificatifs demandés et portera le nom du candidat et la mention : " INSEP – Nouveau stade aquatique - 1% artistique - Candidature"
  • l’enveloppe extérieure portera impérativement la mention "INSEP – Nouveau stade aquatique – 1% artistique - Ne pas ouvrir par le service courrier" Les candidatures seront impérativement remises avant la date limite indiquée dans le présent avis par tout moyen permettant de donner une date certaine à leur réception et de garantir la confidentialité de leur contenu à l’adresse suivante : OPPIC Département des marchés et des affaires juridiques 30, rue du château des rentiers CS 61336 - 75647 PARIS Cedex 13 Le candidat devra tenir compte des délais postaux, le pouvoir adjudicateur ne pouvant être tenu pour responsable des problèmes d’acheminement du courrier. Ou remis contre récepissé à la même adresse bureau 358, 3e étage de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 17h du lundi au vendredi. Les candidats pourront, s’ils le souhaitent, faire parvenir leur réponse au format électronique sur le site : https://e-marches.oppicc.fr. Une assistance en ligne y est accessible. Les envois seront faits sous la seule responsabilité du candidat jusqu’à réception et enregistrement par le service destinataire. Les dossiers qui seraient remis ou dont l’avis de réception serait délivré après la date et l’heure limites fixées ainsi que ceux remis sous enveloppe non cachetées, ne seront pas retenus et seront renvoyés à leurs auteurs. Instance chargée des procédures de recours : Tribunal administratif de Paris – 7, rue de Jouy 75181 PARIS Cedex 04. Tél : 01-44-59-44-00. Courriel : greffe.ta-paris@juradm.fr Télécopieur : 01-44-59-46-46. Adresse internent : http://paris.tribunal-administratif.fr Précisions concernant les délais d’introduction des recours : · Référé précontractuel : Avant la conclusion du marché (articles L551-1 à -12 et R551-1 à -6 du Code de justice administrative) ; · Référé contractuel : A défaut de publication d’un avis d’intention de conclure et du respect du délai de suspension de signature de 11 jours, action à exercer dans un délai de 6 mois à compter du lendemain du jour de la conclusion du marché (articles L551-13 à -23 et R551-7 à -10 du code de justice administrative) ; · Recours pour excès de pouvoir : Dans un délai de 2 mois à compter de la notification de la décision de rejet (articles R421-1 et R421-3 du Code de justice administrative) ; · Recours de plein contentieux : Dans un délai de 2 mois à compter de l’accomplissement des mesures de publicité concernant l’attribution du marché.

>>> AVIS D’APPEL / CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION D’UNE ŒUVRE D’ART AU TITRE DU 1 % ARTISTIQUE

Conception, réalisation et installation d’une oeuvre d’art au titre du 1%
artistique au sein du collège départemental de Biscarrosse. / BISCARROSSE

La présente commande intègre la réalisation d’une « résidence artistique ».
1) Identification de l’organisme qui passe le marché :
Conseil Général des Landes, Direction de l’Education, de la Jeunesse
et des Sports - 23 rue Victor Hugo - 40 025 MONT-DE-MARSAN Cedex
Tél : 05 58 05 40 40
2) Objet du marché :
Conception, réalisation et installation d’une oeuvre d’art au titre du 1%
artistique au sein du collège départemental de Biscarrosse. La présente
commande intègre la réalisation d’une « résidence artistique ».
3) Caractéristiques principales :
Suite à la construction du collège départemental de Biscarrosse, le
Département des Landes lance une consultation en vue de la réalisation
d’une intervention artistique au sein de ce collège, ladite commande intégrant
la réalisation d’une « résidence artistique » (de 10 à 30 jours). L’oeuvre doit être pérenne.
Dans la continuité des intentions du maître d’oeuvre ayant choisi pour ce
projet « l’appel de la forêt dans tous les sens du terme, de la métaphore
à l’artefact : une libre interprétation entre forêt de poteaux et forêt de
pins, du paysage à l’architecture… », l’artiste proposera une intervention
artistique tenant compte de l’environnement et du cadre pédagogique de l’établissement.
4) Procédure de passation du marché :
Décret n° 2002-677 du 29 avril 2002, modifié par le décret n° 90-2005 du
4 février 2005 relatif à l’obligation de décoration des constructions publiques
précisant les conditions de passation des marchés ayant pour objet de
satisfaire à cette obligation pris en application de l’article 71 du Code des
Marchés Publics.
5) Nombre de candidats sélectionnés par le Comité Artistique pour
présenter un projet : Quatre maximum. Les candidatures sont ouvertes à un
artiste ou à un groupement d’artistes.
6) Règlement de la consultation : Le dossier complet comportant le
règlement de la consultation - phase candidatures est accessible sur la
plateforme de dématérialisation du Conseil Général des Landes :
https://marchespublics.landespublic.org
7) Montant de l’enveloppe de l’opération 1% artistique :
Le candidat retenu pour réaliser la commande artistique percevra une somme de
69 257 euros TTC :
ce montant correspond à la rémunération de l’artiste pour la
réalisation de l’oeuvre, il inclut les honoraires et droits d’auteur ainsi que la
gestion du temps réservé à la résidence et aux actions de médiation avec
l’établissement.
Une indemnité de 2 037,50 euros TTC pourra être versée à chacun des candidats
admis à présenter une offre après la première phase mais non retenus
à l’issue de la seconde. Cependant le maître d’ouvrage peut décider de
supprimer ou réduire le montant de l’indemnité en cas d’insuffisance
manifeste du projet.
Les candidatures non retenues à l’issue de la 1ère phase n’ouvriront droit à
aucune indemnité.
Le montant maximum de l’opération « Intervention artistique dans le cadre
de l’obligation de décoration des constructions publiques au sein du Collège
Départemental de Biscarrosse » est fixé à 81 500 euros TTC.
8) Dossier de candidature :
La candidature doit être formalisée à l’aide du dossier de candidature
disponible sur la plateforme de dématérialisation du Conseil Général des
Landes : https://marchespublics.landespublic.org
Les pièces complémentaires à joindre sont mentionnées dans le dossier de
candidature, celui-ci devra être rédigé en langue française.
Les documents fournis et utilisés dans le cadre de l’analyse des candidatures
seront en toutes hypothèses conservés par le Département des Landes qui
ne versera à ce titre aucune indemnité quelconque.
9) Modalités de sélection des candidatures :
Les dossiers de candidatures seront examinés par le Comité artistique, qui
retiendra un maximum de 4 dossiers pour participer à la seconde phase de
sélection du lauréat.
Ce comité procèdera à un classement des candidatures sur la base des
critères ci-après :

  • capacités et/ou références (70%)
  • démarche générale envisagée pour le collège au vu du contenu de la note d’intention rédigée dans le dossier de candidature (30 %) 10) Date et lieu d’envoi des candidatures : La date limite de remise des candidatures est fixée au 11.12.2012 à 17h (cachet de la poste faisant foi). +++++++++ Les dossiers de candidature sont à adresser sous enveloppe portant la mention « 1% artistique - collège départemental de Biscarrosse - ne pas ouvrir ». Ils pourront être remis directement, contre récépissé, ou envoyés par la poste par pli recommandé avec accusé de réception à l’adresse figurant au 1). Les dossiers qui parviendraient après la date et heure fixées seront renvoyés à leurs auteurs. La transmission des candidatures et des projets par voie électronique n’est pas autorisée. 11) Renseignements d’ordre administratif et/ou technique : Madame Edwige RAMBAUD-SALLES Direction de l’Education, de la Jeunesse et des Sports - Conseil Général des Landes 05 58 05 40 40 poste 8537.

>>> AVIS D’APPEL / CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION D’UNE ŒUVRE D’ART AU TITRE DU 1 % ARTISTIQUE

Conception, réalisation et pose d’une commande artistique d’artiste vivant au titre du 1 % artistique
intervention artistique pour le futur lycée Emile Combes à Argelès sur Mer. / ARGELES SUR MER

Objet du marché Conseil Régional Languedoc Roussillon - intervention artistique
pour le futur lycée Emile Combes à Argelès sur Mer.

Type procédure Avis d’appel public à concurrence (AO Restreint)
Identifiant système 12-209846
Date et Heure limite de dépôt : 10/01/2013
+++++++++++

AVIS DE MARCHE
SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR
I.1) Nom, adresses et point(s) de contact :
Conseil Régional Languedoc Roussillon,
201 avenue de la Pompignane
à l’attention de Madame Dornier Sabine, 34064 Montpellier Cedex 2.
Tél. : (+33) 4 67 22 90 18.
E-mail : commandepublique@cr-languedocroussillon.fr.
Fax : (+33) 4 67 22 63 74.
Adresse(s) internet :
Adresse générale du pouvoir adjudicateur : http://www.laregion.fr.
Adresse auprès de laquelle des informations complémentaires peuvent être obtenues :
Auprès du (ou des) point(s) de contact(s) susmentionné(s).
Adresse auprès de laquelle le cahier des charges et les documents complémentaires
(y compris des documents relatifs à un dialogue compétitif et un système d’acquisition dynamique)
peuvent être obtenus : Auprès du (ou des) point(s) de contact(s) susmentionné(s).
Adresse à laquelle les offres ou demandes de participation doivent être envoyées :
Auprès du (ou des) point(s) de contact(s) susmentionné(s).
I.2) Type de pouvoir adjudicateur
Autorité régionale ou locale.
I.3) Activité principale
Services généraux des administrations publiques.
I.4) Attribution de marché pour le compte d’autres pouvoirs adjudicateurs
Le pouvoir adjudicateur agit pour le compte d’autres pouvoirs adjudicateurs : non.
SECTION II : OBJET DU MARCHE
II.1) Description
II.1.1) Intitulé attribué au contrat par le pouvoir adjudicateur :
intervention artistique pour le futur lycée Emile Combes à Argelès sur Mer.
II.1.2) Type de marché et lieu d’exécution, de livraison ou de prestation Services :
Catégorie de services n° 27 Autres services.
Lieu principal d’exécution des travaux, de livraison des fournitures ou de prestation des services
lieu d’emplacement du futur lycée Emile Combes à Argelès sur Mer, 66700 Argelès sur Mer.
Code NUTS , FR815, .
II.1.3) Information sur le marché public, l’accord-cadre ou le système d’acquisition dynamique
L’avis concerne un marché public.
II.1.4) Information sur l’accord-cadre :
II.1.5) Description succincte du marché ou de l’acquisition/des acquisitions :
la consultation a pour objet la conception, la réalisation et la pose
d’une commande artistique d’artiste vivant au titre du 1 % artistique
(en vertu du décret 2002-677 du 29 avril 2002 modifié par décret 2005-90 du 4 février 2005
relatif à l’obligation de décoration des constructions publiques) dans le cadre de l’opération
de construction du lycée Emile Combes à Argelès sur Mer (66700).
II.1.6) Classification CPV (vocabulaire commun pour les marchés publics) :
92312000, 71220000.
II.1.7) Information concernant l’accord sur les marchés publics (AMP) :
Marché couvert par l’accord sur les marchés publics (AMP) : non.
II.1.8) Lots :
Division en lots : non.
II.1.9) Variantes
Des variantes seront prises en considération : non.
II.2) Quantité ou étendue du marché
II.2.1) Quantité ou étendue globale : la consultation a pour objet la conception, la réalisation
et la pose d’une commande artistique d’artiste vivant au titre du 1 % artistique
(en vertu du décret 2002-677 du 29 avril 2002 modifié par décret 2005-90 du 4 février 2005 relatif
à l’obligation de décoration des constructions publiques) dans le cadre
de l’opération de construction du lycée Emile Combes à Argelès sur Mer (66700).
situé entre la mer avec son littoral sablonneux et la chaîne des Pyrénées,
l’établissement est un lycée polyvalent de 1720 élèves.
Il comprend une filière d’enseignement général et technologique et une filière d’enseignement
professionnel dans les métiers de la restauration, de l’hôtellerie et du tourisme.
La particularité de l’établissement réside dans le fait qu’il est ouvert au public, chambres
et restaurant prévus en ce sens. L’internat accueillera 150 élèves.
la Région a confié la maîtrise d’oeuvre de la construction du lycée Emile Combes à l’architecte Emmanuel Nebout.
Implanté à l’entrée Nord d’argelès à proximité du hameau de Taxo d’avall, le lycée se présente sous
de grands éléments de surtoiture en brique vernissée en forme de vague selon un plan quadrangulaire d
éfinissant des cours et une rue intérieure abritées des vents dominants et respectant le contexte climatique.
Sa surface totale hors oeuvre nette est évaluée à 18 815 m2, comprenant, outre les locaux d’enseignement général
et professionnels dédiés aux métiers de l’hôtellerie et de la restauration,
un restaurant scolaire d’une capacité de 1280 rationnaires, un internat de 150 places, et un plateau sportif.
par cette opération, la Région souhaite un projet innovant.
les travaux de construction du lycée avec livraison des équipements sont programmés
à partir du printemps 2013 avec un objectif impératif de mise en service de l’établissement
à la rentrée scolaire de septembre 2015.
II.2.2) Informations sur les options :
Options : oui.
Description de ces options : il n’est pas prévu d’option au sens du droit national.
Il est prévu des options au sens du droit communautaire :

  • possibilité de passation d’avenant en cours d’exécution du marché. II.2.3) Reconduction Ce marché peut faire l’objet d’une reconduction : non II.3) Durée du marché ou délai d’exécution des travaux : SECTION III : RENSEIGNEMENTS D’ORDRE JURIDIQUE, ECONOMIQUE, FINANCIER ET TECHNIQUE III.1) Conditions relatives au contrat III.1.1) Cautionnement et garanties exigés : Aucune clause de garantie financière ne sera appliquée. III.1.2) Modalités essentielles de de financement et de paiement et/ou références aux textes qui les réglementent : Le financement du marché est assuré sur les fonds propres de la collectivité. Les prestations seront rémunérées par virement administratif dans le délai global de paiement prévu à l’article 98 du Code des Marchés Publics, ce délai commençant à courir à compter de la date de réception par la Région de la demande de paiement. III.1.3) Forme juridique que devra revetir le groupement d’opérateurs économiques attributaire du marché : l’offre sera présentée par un seul opérateur économique ou par un groupement. Les candidats peuvent présenter une offre en agissant en qualité de candidats individuels et de membres d’un ou plusieurs groupements. Un même opérateur économique ne peut cependant être mandataire de plusieurs groupements. En cas de groupement conjoint, le mandataire sera solidaire de chacun des membres du groupement. III.1.4) Autres conditions particulières : L’exécution du marché est soumise à des conditions particulières : non. III.2) Conditions de participation III.2.1) Situation propre des opérateurs économiques, y compris exigences relatives à l’inscription au registre du commerce ou de la profession : III.2.2) Capacité économique et financière : III.2.3) Capacité technique : III.2.4) Informations sur les marchés réservés : III.3) Conditions propres aux marchés de services III.3.1) Information relative à la profession La prestation est réservée à une profession particulière non. III.3.2) Membres du personnel responsables de l’exécution du service Les personnes morales sont tenues d’indiquer les noms et qualifications professionnelles des membres du personnel chargés de la prestation : oui. SECTION IV : PROCEDURE IV.1) Type de procédure : IV.1.1) Type de procédure : restreinte. IV.1.2) Limites concernant le nombre d’opérateurs invités à soumissionner ou à participer : IV.1.3) Réduction du nombre d’opérateurs durant la négociation ou le dialogue : IV.2) Critères d’attribution

IV.2.1) Critères d’attribution :
Offres économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères énoncés ci-dessous.

1. qualité artistique du dossier du candidat au regard de la note méthodologique et de tout autre élément fourni
par l’artiste appréciés grâce aux sous-critères suivants :relation induite entre l’oeuvre artistique et le lieu,
selon les orientations du maître d’ouvrage mentionnées au cctp et prise en compte de la spécificité
de l’architecture et de son environnement (30 %), créativité et originalité de la démarche artistique
et respect du programme de la commande artistique (30 %).
Pondération : 60.
2. qualité technique du projet : respect des caractéristiques techniques
des ouvrages supports de l’oeuvre et des contraintes liées au site et aux usagers (10 %),
respect du calendrier, solidité et pérennité de la proposition (10 %)
Pondération : 20.
3. prix jugé sur le respect de l’enveloppe financière (10 %),
le coût maîtrisé de fonctionnement et de maintenance de l’oeuvre (10 %).
Pondération : 20.
IV.2.2) Enchère électronique
Une enchère électronique sera effectuée :non.
IV.3) Renseignements d’ordre administratif
IV.3.1) Numéro de référence attribué au dossier par le pouvoir adjudicateur :
INTERV_ART_COMBES.
IV.3.2) Publication(s) antérieure(s) concernant le même marché : non.
IV.3.3) Conditions d’obtention du cahier des charges et de documents complémentaires ou du document descriptif :
IV.3.4) Date limite de réception des offres ou des demandes de participation : 10.01.2013, à 16h.
+++++++++++++

IV.3.5) Date d’envoi des invitations à soumissionner ou à participer aux candidats sélectionnés :
IV.3.6) Langue(s) pouvant être utilisée(s) dans l’offre ou la demande de participation :
Langue(s) officielle(s) de l’UE français
IV.3.7) Délai minimum pendant lequel le soumissionnaire est tenu de maintenir son offre
IV.3.8) Modalités d’ouverture des offres :
SECTION VI : RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES
VI.1) Renouvellement
VI.2) Information sur les fonds de l’Union européenne
Le marché s’inscrit dans un projet/programme financé par des fonds de l’Union européenne : non.
VI.3) Informations complémentaires :
Le Comité artistique, constitué par l’arrêté n°142 865 du 17 avril 2012 a défini le programme comme suit :
l’oeuvre devra dialoguer avec l’architecture du bâtiment et sa fonction.
elle devra participer au parti architectural du projet, répondant lui même
à un programme axé sur la notion des arômes et des sens, l’idée de Sud, du savoir-faire et du terroir.
l’oeuvre peut faire appel à tout moyen d’expression du domaine des arts plastiques et du design.
elle pourra occuper un ou plusieurs espaces du lycée : le parvis extérieur, le grand hall d’accueil, le patio et le parc.
de plus, l’oeuvre respectera les exigences suivantes : solidité, pérennité,
frais d’entretien et de fonctionnement simples et peu coûteux.
l’enveloppe disponible pour cette création est de 400 000 (T.T.C.)
(cette enveloppe comprend le coût des prestations nécessaires à la conception, la réalisation,
l’acheminement et l’installation des oeuvres ainsi que lestaxes afférentes et les indemnités
des candidats non retenus au stade des offres, et enfin les frais de publicité).
la Région se réserve le droit de reproduire l’oeuvre de l’artiste lauréat sous quelque forme que ce soit,
dans la presse ou dans ses outils de communication (plaquette, édition etc.).
L’artiste lauréat renonce à tout droit de reproduction et inclura le coût de cette cession dans sa proposition.
La notice architecturale (perspectives, plans) est consultable sur le site : http://www.laregion.fr
Pour cela il faut cliquer sur le lien " marchés publics " et suivre les indications spécifiées
sur la plate-forme de dématérialisation des procédures de marchés publics.
Ces pièces se trouvent dans le dossier AAPC intitulé " Diapositives E Combes ".
La durée du marché court à compter de sa date de notification. La prestation devra être achevée pour juin 2015.
Il est précisé que le Pouvoir Adjudicateur n’autorise pas la présentation de variante dans le cadre de la consultation.
Les offres variantes seront donc irrecevables et éliminées sans être examinées.
L’offre de base sera cependant examinée sous réserve qu’elle soit présentée de manière distincte de la ou les variantes.
mode de passation : Procédure adaptée restreinte en application des articles 26 III, 28, 30 et 71
du Code des Marchés Publics.

  • monnaie : Les pré-projets doivent être présentés en EUR. Justifications a produire quant aux qualites et capacites des candidats

1/ Les déclarations, certificats et attestations suivantes prévus aux articles 43 et 44
du Code des marchés publics devront être fournis :
 ? les pouvoirs de la personne habilitée à engager le candidat à hauteur du montant maximum du marché ;
 ? si le candidat est en redressement judiciaire, la copie du ou des jugements prononcés à cet effet ;
 ? une déclaration sur l’honneur dûment datée et signée du candidat pour justifier :

  • qu’il n’a pas fait l’objet, depuis au moins cinq ans, d’une condamnation définitive pour l’une des infractions prévues par les articles suivants du code pénal : les articles 222-38, 222-40, 313-1 à 313-3, 314-1 à 314-3, 324-1 à 324-6, 421-2-1, le deuxième alinéa de l’article 421-5, l’article 433-1, le deuxième alinéa de l’article 433-2, le huitième alinéa de l’article 434-9, le deuxième alinéa de l’article 434-9-1, les articles 435-3, 435-4, 435-9, 435-10, 441-1 à 441-7, les premier et deuxième alinéas de l’article 441-8, l’article 441-9 et les articles 445-1 et 450-1, ou qu’il n’a pas fait l’objet d’une condamnation pour une infraction de même nature dans un autre État de l’union Européenne ;
  • ne pas être exclu des marchés publics, à titre de peine principale ou complémentaire prononcée par le juge pénal, sur le fondement des articles 131-10 ou 131-39 du code pénal ;
  • qu’il n’a pas fait l’objet, depuis au moins cinq ans d’une condamnation définitive pour l’infraction prévue par l’article 1741 du code général des impôts ou une infraction de même nature dans un autre État de l’union Européenne ;
  • que, pour les contrats administratifs, il n’a pas fait l’objet d’une mesure d’exclusion ordonnée par le préfet en application des articles L 8272-4, R 8272-10 et R 8272-11 du Code du Travail ;
  • qu’il n’a pas fait l’objet, depuis au moins cinq ans, d’une condamnation inscrite au bulletin n° 2 du casier judiciaire pour les infractions mentionnées aux articles L8221-1, L8221-3, L8221-5, L8231-1, L8241-1 et L8251-1 du code du travail ou des infractions de même nature dans un autre État de l’union Européenne ;
  • qu’il n’est pas en état de liquidation judiciaire au sens de l’article L. 640-1 du code du commerce ou qu’il ne fait pas l’objet d’une procédure équivalente régie par un droit étranger ;
  • qu’il n’est pas déclaré en état de faillite personnelle prononcée en application des articles L. 653-1 à L. 653-8 du Code du Commerce ou qu’il ne fait pas l’objet d’une procédure équivalente régie par un droit étranger ;
  • qu’il n’est pas admis au redressement judiciaire institué par l’article L631-1 du code du commerce ou à une procédure équivalente régie par un droit étranger, sans justifier d’une habilitation à poursuivre son activité pendant la durée prévisible d’exécution du marché ;
  • qu’il a, au 31 décembre de l’année précédant celle au cours de laquelle a lieu le lancement de la consultation, souscrit les déclarations lui incombant en matière fiscale et sociale et acquitté les impôts et cotisations exigibles à cette date, ou s’être acquitté spontanément de ces impôts et cotisations avant la date du lancement de la présente consultation ou avoir constitué spontanément avant cette date des garanties jugées suffisantes par le comptable ou l’organisme chargé du recouvrement ;
  • qu’il est en règle, au cours de l’année précédant celle au cours de laquelle a lieu le lancement de la consultation, au regard des articles L5212-1, L5212-2, L5212-5 et L5212-9 du code du travail concernant l’emploi des travailleurs handicapés,

2/ une lettre de candidature signée de l’artiste dans laquelle il déclare son intention
de soumissionner et un curriculum vitae de l’artiste.

3/ Si le candidat est en mesure de le fournir, un dossier de références.
Le dossier sera composé d’un texte sur la démarche artistique du candidat et de visuels en couleur des oeuvres réalisées.
Les références sont prouvées par des attestations du destinataire ou, à défaut, par une déclaration du candidat.
pour justifier de leurs capacités professionnelles techniques et financières, les candidats
peuvent demander à ce que soient prises en compte les capacités professionnelles,
techniques et financières d’autres opérateurs économiques dans la mesure où
ils justifient qu’ils en disposeront pour l’exécution du marché.
critères de jugement des candidatures :

  • qualité des références artistiques du candidat notamment au vu du dossier artistique et du curriculum vitae
  • motivation de l’artiste au regard de sa lettre de candidature A cette fin, le candidat devra fournir :
  • un dossier de présentation de son travail artistique, sous forme papier et sous forme d’un CD-ROM (ou Dvd) et n’excédant pas 20 pages. Outre la représentation des oeuvres de l’artiste, ce dossier devra obligatoirement comporter un curriculum vitae et une note d’intention permettant d’évaluer ses motivations et l’orientation qu’il souhaite donner à son projet. A l’issue de cette analyse, un classement sera établi et seuls les cinq premiers candidats seront admis à présenter un pré-projet. Une visite du site sera proposée au cinq candidats retenus. délai de validité des offres : 180 jours à compter de la date limite de réception des pré-projets.

lieu du depot du dossier de candidature :
Les candidats transmettent leur candidature sous pli cacheté portant la mention :
Candidature pour : intervention artistique pour le futur lycee Emile Combes a Argeles sur mer - ne pas ouvrir
dépôt physique à l’adresse suivante :
région Languedoc-Roussillon
Direction de la commande publique
service des Achats Publics Adaptés
417 avenue Samuel Morse
34064 Montpellier Cedex 2
ou envoi postal à l’adresse suivante :
région Languedoc-Roussillon
Direction de la commande publique
service des Achats Publics Adaptés
201 avenue de la Pompignane
34064 Montpellier Cedex 2
les candidatures électroniques ou sur support physique électronique ne sont pas acceptées.
critères de sélection des offres :
a ce stade, il sera demandé aux cinq candidats pré-sélectionnés de présenter un pré-projet
sous la forme d’esquisse ou de tout autre moyen.
Outre les visuels représentant l’oeuvre ou les oeuvres envisagées,
le dossier devra définir l’esprit du projet, indiquer le ou les localisations envisagées,
les techniques mises en oeuvre, les moyens et les coûts d’entretien,
les délais de réalisation et le coût du projet.
une audition par le Comité artistique sera proposée aux
5 candidats pré-sélectionnés qui auront préalablement remis une offre.
a l’issue de l’analyse des offres, le maître d’ouvrage arrête son choix
après avis du comité artistique et retient un artiste.
Une indemnité de 3 000 euro(s) (T.T.C.) sera allouée aux quatre autres candidats.
Le maître d’ouvrage pourra décider, sur proposition du comité artistique,
de supprimer ou de réduire le montant de l’indemnité
en cas d’insuffisance manifeste du pré-projet présenté par un candidat.
renseignements complémentaires sur la procédure :

  • le marché ne s’inscrit pas dans un programme financé par des fonds communautaires.

renseignements complémentaires d’ordre Administratif :
Pour obtenir tout renseignement complémentaire, les candidats
feront parvenir au plus tard 6 jours avant la date limite d’envoi des candidatures,
une demande écrite à l’adresse suivante :
région Languedoc-Roussillon
Direction de la Commande Publique
Service des Marchés Publics
201 avenue de la Pompignane
34064 MONTPELLIER Cedex
Télécopie : 04.67.22.63.74.
Courrier électronique à : commandepublique@cr-languedocroussillon.fr
ou via la plate-forme de dématérialisation accessible à l’adresse http://www.laregion.fr/,
Une réponse leur sera alors adressée par écrit 4 jours au plus tard avant la date limite d’envoi des candidatures.
VI.4) Procédures de recours
VI.4.1) Instance chargée des procédures de recours :
Tribunal Administratif de Montpellier, 6 rue Pitot, F-34063 Montpellier Cedex. `
E-mail : greffe.ta-montpellier@juradm.fr. Tél. : (+33) 4 67 54 81 00.
URL : http://www.ta-montpellier.juradm.fr/ta/montpellier/index.shtlm.
Fax : (+33) 4 67 54 74 10
Organe chargé des procédures de médiation :
Comité consultatif interégional de règlement amiable des litiges relatifs aux marchés publics,
bld Paul Peytral, F-13282 Marseille Cedex 20
VI.4.2) Introduction des recours
VI.4.3) Service auprès duquel des renseignements peuvent être obtenus
sur l’introduction des recours Greffe du Tribunal Administratif de Montpellier, 6 rue Pitot, 34063 Montpellier Cedex.
E-mail : greffe.ta-montpellier@juradm.fr Tél. : 04 67 54 81 00.
URL : http://www.ta-montpellier.juradm.fr/ta/montpellier/index.shtlm
Fax : (+33) 4 67 54 74 10


ARTISTE ENSEIGNANT

Appel à candidature pour le poste de professeur invité Pratique singulière (h/f) / QUEBEC

L’École des arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal recherche des candidates
et candidats qualifiés pour le poste de professeur invité Pratique singulière.
Il s’agit d’un poste qui est renouvelé chaque année et ouvert à des candidatures
venant de toutes les pratiques des arts visuels et médiatiques.
• Le candidat sélectionné devrait pouvoir dispenser des cours d’atelier
ou des cours théoriques à de grands groupes ou encore des séminaires. Il
pourrait être appelé à enseigner aussi bien au 1er qu’au 2e cycle.
• Il a été conçu spécifiquement pour pouvoir inviter, durant toute une année,
un artiste étranger à enseigner, et ce, dans un milieu francophone.
• Le salaire est établi en fonction de la convention collective
du Syndicat des professeurs de l’UQAM et est basé sur l’expérience professionnelle.
• Les cours commencent au début de septembre et se terminent à la fin d’avril.
L’ÉAVM cherche un artiste dynamique, actif et généreux qui apportera un point de vue nouveau et singulier sur la pratique de l’art actuel où sa
contribution serait profitable tant pour les étudiants que pour la communauté universitaire et le milieu artistique montréalais.
Le parcours de l’artiste devrait témoigner de sa participation aux expositions individuelles ou collectives sur le plan international.
L’expérience d’enseignement est souhaitable et sera considérée dans l’analyse des dossiers.

Le candidat est prié de nous faire parvenir :
• un curriculum vitae en français daté, imprimé puis signé, dans lequel seront décrits ses diplômes (titre, date d’obtention, institution) et son
expérience professionnelle (poste occupé, endroit, période), puis ses réalisations artistiques ;
• une lettre d’intention faisant part de son intérêt pour ce poste, nous décrivant son expérience d’en et décrivant quel serait l’apport
qu’il offrirait durant sa collaboration à l’École des arts visuels et médiatiques ;
• une lettre d’intention nous faisant part de sa perception face à l’intérêt porté sur ce poste, nous décrivant son expérience
d’enseignement ainsi que de l’apport qu’il offrirait au sein de l’École des arts visuels et médiatiques.
• une description du projet artistique qu’il compte entreprendre pendant
son séjour montréalais ;
• un dossier documentaire sur sa pratique et sa recherche.
La date de tombée de réception des dossiers : le 15.01.2013.
+++++++

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer auprès de
M. Stephen Schofield, responsable du programme d’artiste/ professeur invité à
l’adresse suivante : schofield.stephen@uqam.ca
Artistes détenteurs du poste Pratique Singulière depuis 2005 :
2012-2013 Caroline Bernard (France)
2011-2012 Matei Bejenaru (Roumanie)
2010-2011 Michael Blum (Autriche)
2009-2010 Niek Van De Steeg (France)
2008-2009 Dan Mihaltianu (Roumanie, Allemagne)
2007-2008 Gabriela Golder (Argentine)
2006-2007 Grégory Chatonsky (France)
2005-2006 Martine Neddam (Pays-Bas)
http://www.eavm.uqam.ca/Page/default.aspx
École des arts visuels et médiatiques
Université du Québec à Montréal
Case postale 8888, succursale Centre-Ville
Montréal (Québec) CANADA
H3C 3P8.


OFFRE D’EMPLOI

recherche assistant Communication, Programmation et résidences, Administration, Astérides (h/f) / MARSEILLE

Astérides soutient la jeune création en art contemporain notamment à travers des programmes de résidence
dédiés aux artistes et critiques d’art mais aussi par la programmation d’expositions, l’édition de publications,
l’organisation de workshops et la production d’œuvres multiples.
Les artistes en résidences sont sélectionnés par un jury suite à un appel à candidatures ouvert proposé deux fois par an.
Ils bénéficient pour une période de six mois de la mise à disposition d’un espace de travail d’une superficie de 90m2
dans les espaces réaménagés de la Friche la Belle de Mai et d’une allocation de résidence.
Pendant cette période Astérides organise des visites d’ateliers, d’une mise en réseau avec des professionnels
et donne l’occasion de bénéficier d’un temps de recherche et de travail avec l’ensemble des artistes et un critique d’art
invité en résidence, donnant lieu à une rencontre publique, une exposition et une publication.
Astérides favorise la mobilité des artistes à l’étranger par le biais
de programmes d’échanges qu’elle mène avec l’iaab à Bâle (Suisse)
et la Fonderie Darling (Montréal). Ils permettent à des artistes et critiques d’art étrangers
de trouver à Astérides les conditions favorables à leur production.
Ces programmes accompagnent, avec les mêmes soutiens, leurs homologues français
dans leurs productions et leurs visibilités à l’étranger.
Les activités d’Astérides sont déployées auprès de larges publics grâce
aux expositions d’envergure réunissant anciens résidents
et artistes invités dans les espaces d’expositions de la Friche la Belle de Mai. Par ailleurs Astérides développe
une activité de production d’œuvres multiples qu’elle diffuse dans des foires d’art,
en librairie et sur son site internet et une activité de conception,
réalisation et diffusion d’éditions et de publications afférentes à l’ensemble des activités.
Installée à la Friche la Belle de Mai depuis 1992 et fondée par quatre artistes, l’association affiche sa volonté d’être
un espace relais dont la fonction est de procurer aux résidents
des outils leurs permettant d’intégrer les circuits professionnels de l’art.
www.asterides.org
Astérides est membre du Cartel - www.cartel-artcontemporain.fr ; de Marseilleexpos - www.marseilleexpos.com
et est membre fondateur de Arts en résidence – Réseau national – www.artsenresidence.free.fr
Missions du poste
Encadré par la chargée de projets et l’administratrice de l’association, le poste aura pour attribution le soutien
à l’activité d’Astérides (communication, coordination des programmes de résidence
et développement des projets, administration) avec les spécifications suivantes :
Communication et presse

  • assistance à la conception et réalisation des outils de communication (dossier de presse, communiqué de presse, site internet, newsletter, réseau sociaux, etc.)
  • mise à jour du site internet
  • réalisation et envoi de la newsletter
  • suivi de la réalisation des supports de communication (cartons d’invitation, catalogues, etc.)
  • relais informatif auprès des partenaires (institutions, associations, agendas, etc.)
  • relance presse et suivi des relations avec les médias
  • mise en forme des documents produits par l’association (rapports, bilans, développement de nouveaux projets, etc.)
  • gestion des fichiers Programmation et résidences
  • assistance à la mise en œuvre des projets (événements, expositions, multiples, résidences, etc.)
  • mise à jour des informations à l’attention des résidents (expositions, événements, appels à candidatures, etc.)
  • suivi des appels à candidatures (enregistrement, réponses, etc.)
  • suivi des plannings d’occupation des ateliers, états de lieux, etc. Administration
  • assistance ponctuelle aux montages de dossiers administratifs Profil/compétences
  • avoir une bonne approche de l’art contemporain, ses réseaux et ses fonctionnements
  • maîtrise des outils informatiques (bureautique, PAO, internet, réseaux sociaux)
  • bonne orthographe et bonne capacité rédactionnelle
  • polyvalence
  • sens du travail en équipe
  • autonomie
  • disponibilité Précisions Les candidats doivent répondre aux critères permettant l’accès à un CUI/CAE. Ils sont invités à vérifier leur éligibilité auprès de Pôle Emploi avant l’envoi de leur candidature. Durée du contrat : 9 mois Rémunération : 1059,10 euros brut mensuel Temps de travail : 26 heures par semaine Merci d’envoyer votre CV et lettre de motivation uniquement par courriel à cynthia.albisser@asterides.org

Date limite d’envoi des candidatures avant le 2.12.2012.
++++++

Un entretien avec les candidats pré-sélectionnés est à prévoir dans la semaine du 10 décembre.
Prise de poste : 7 janvier 2013.


OFFRE D’EMPLOI

recherche assistant du Service des publics (h/f) / VILLEURBANNE

Institut d’art contemporain, Villeurbanne/Rhône-Alpes :
Contrat à durée indéterminée

Outil de création et de recherche pour l’art actuel, l’Institut d’art contemporain développe, in situ,
une activité d’expositions et de rencontres combinée à la constitution d’une collection d’oeuvres au
rayonnement international. Il prolonge ses activités de recherche, ex situ, par la diffusion de sa
collection sur l’ensemble de la région Rhône-Alpes, ainsi qu’en France et au niveau national et
international.
Description du poste :
Sous l’autorité de la Directrice et sous la responsabilité directe de la Chargée du service des publics,
au sein du service des publics et dans le cadre du projet artistique et culturel de l’Institut,
l’assistant(e) du Service des publics est chargé(e) :
D’assister la Chargée du service des publics dans l’ensemble de ses missions et plus
particulièrement pour les activités liés aux publics scolaires et étudiants
D’assister à la réalisation des projets artistiques et culturels développés par l’Institut et des
missions d’action pédagogique qui lui sont attribuées
Il/elle a pour missions principales de :
Participer à la réalisation des projets développés
Réaliser la médiation des expositions, des oeuvres et des artistes
Développer des outils de médiation et de documentation
Prospecter et développer les publics
Animer des visites commentées pour tous les publics
Liste des activités (non exhaustive)
Assistanat au service des publics
Participation aux échanges avec les partenaires du service des publics
Mise en place et animation des actions de médiation
et les actions culturelles développées par le service
Réalisation des bilans des actions développées avec les partenaires du service
Actions pédagogiques
Organisation et animation des actions pédagogiques développées avec les établissements
scolaires et l’Education nationale, notamment dans le cadre du dispositif Réseau galeries
Organisation et animation des actions pédagogiques développées avec les établissements
d’enseignement supérieur et le public étudiant notamment dans le cadre du dispositif Estudio
Préparation et réalisation des visites préparatoires à l’attention des enseignants en
collaboration avec les professeurs relais
Préparation et réalisation des visites commentées pour les groupes scolaires et étudiants
Médiation des expositions
Conception des outils de médiation des artistes et des oeuvres
Réalisation des visites commentées pour tous les publics dans le cadre des expositions
Formation des médiateurs pour les expositions de la collection en région
Accueil du public
Veille sur les espaces d’accueil du public et sur les oeuvres sur le site de Villeurbanne
Orientation et information des publics sur les activités et les informations pratiques
Comptabilisation des entrées et le cas échéant vente de biens
Compétences et aptitudes requises :
Bonne connaissance de l’art contemporain et de la médiation
Maîtrise de l’anglais à l’écrit et à l’oral
Sens du travail en équipe et convivialité
Aptitudes relationnelles et communicationnelles
Permis B
Disponibilité les soirs et week-ends selon le calendrier des activités
Date limite de candidature : 28.11.2012.
+++++++
Date de prise de fonction : Dès que possible
Rémunération : Selon convention collective nationale de l’animation Groupe B
Merci d’envoyer CV + LM à l’attention de Madame Nathalie Ergino, Directrice
Par e-mail ou courrier
Contact : c.mignot@i-ac.eu
Institut d’art contemporain
11 rue Docteur Dolard
69100 VILLEURBANNE
T : 04 78 03 47 00
www.i-ac.eu


CANDIDATURE POUR L’OBTENTION D’UN ATELIER EN LOCATION

RUE[S] DES ARTS / TRÉVOUX

Date limite de réception des dossiers de candidature : 15.12.2012.
++++++++++
Les candidats sont invités à prendre connaissance du cahier des charges
avant de remplir ce formulaire, afin de s’assurer qu’ils remplissent la totalité
des critères d’éligibilité.

LE PROJET RUE[S] DES ARTS
Dans le cadre d’une politique active de développement culturel et touristique de son territoire en général et de son
coeur historique en particulier, associée à une volonté de valorisation des métiers d’art, la Ville de Trévoux lance
un appel à candidatures pour sa future RUE[S] DES ARTS.
Le projet RUE[S] DES ARTS a pour finalité de faire de la rue du port, porte d’entrée dans la vieille ville bénéficiant
de vues spectaculaires sur la Saône, une rue des arts, en proposant à la location (avec loyer attractif et baux
souples), des ateliers-galeries à des artistes et artisans d’art professionnels. La rue du Port est la première
concernée par ce projet, cependant, le projet RUE(S) DES ARTS étant destiné à s’étendre dans la vieille ville, les
rues adjacentes pourront progressivement être concernées par le projet.
Le projet RUE[S] DES ARTS sera encadré par un ensemble culturel et touristique de qualité, composé de deux
équipements majeurs : l’espace culturel intercommunal, puis le musée qui prendra place au sein de la Maison des
Sires de Villars. Cette réalisation offrira au quartier un nouveau visage dédié à l’art, à la culture et au tourisme, en
l’animant et en lui donnant une nouvelle identité forte.
Formulaire de candidature artistes et
le projet en détail dans le Cahier des Charges du projet RUE[S] DES ARTS :
http://mairie-trevoux.over-blog.com/
Pour toute information sur le tarif locatif : 04 74 08 73 73, ou contact@mairie-trevoux.fr

Retourner votre dossier de candidature IMPERATIVEMENT AVANT 15.12.2012.
+++++++
à Monsieur le Maire, Mairie de Trévoux, Place de la Terrasse, BP 604, 01600 TREVOUX
ou contact@mairie-trevoux.fr

Cahier des Charges du projet RUE[S] DES ARTS / EXTRAIT
Une plage minimale d’ouverture, par mesure de cohérence avec les autres locaux en termes
d’attractivité :
o De début avril à fin septembre : ouverture du jeudi au dimanche à minima.
o D’octobre à fin mars : ouverture tous les 1er samedis et dimanches de chaque mois, à minima.
Article 3 – Locaux disponibles
Deux locaux en pierre ancienne avec vitrine, réhabilités dans un souci de fonctionnalité et de mise en valeur
patrimoniale du lieu :

  • Un local de 75 m2.
  • Un local de 50 m2 + sous-sol de 15 m2. Mise à disposition Mise à disposition pour 24 mois, reconductible. Bail : 24 mois avec un loyer privilégié.