Appels du 5 mars 2010

> APPEL / PROJET ARTISTIQUE

association ABI/ABO (collectif d’artistes), Grand Parc - Miribel Jonage, Lyon.
Dans le cadre du projet Land Art mené par le Grand Parc Miribel Jonage et dont l’opérateur est l’association ABI/ABO (collectif d’artistes),
ABI/ABO appelle à faire une proposition d’implantation d’une œuvre sur le parc.

Cette année l’objectif est la réalisation d’un ensemble de tables, d’assises et de supports de hamacs, pour la création d’un espace de pique nique et de détente.
L’ensemble sera cohérent et interrogera le rapport de l’œuvre au paysage et à son environnement.

A travers une démarche de création de type « Land Art » ou œuvre « In situ », vous proposerez alors un ensemble qui rentrera dans le cadre suivant :
Contraintes :

  • le parc est un espace public. Les œuvres proposées doivent donc être sécurisées et solides. Elles doivent être fixes, c’est à dire ancrées dans le sol ou suffisamment lourdes pour ne pas être déplacées facilement.
  • l’ensemble de tables, d’assises et de supports de hamacs fera œuvre, mais il devra rester fonctionnel.
  • l’ensemble proposera un parti pris particulier dans son rapport au paysage.
  • l’ensemble sera installé au jardin des Allivoz, dans un périmètre défini (plans et photos du site disponibles sur le site Internet du parc www.grand-parc.fr et le blog ABI/ABO : http://projetsabiabo.wordpress.com/.

Réalisation et matériaux :

  • L’ensemble de tables, d’assises et de supports de hamacs devra comporter des assises pour environ 35 personnes, avec au moins deux tables collectives pouvant accueillir 10 personnes chacune.

Le choix des matériaux est libre mais une partie de l’œuvre devra être réalisée en bois. Il est en effet convenu qu’un partenariat se noue avec une association d’insertion spécialisée dans les prestations de menuiserie. Il s’agira donc de travailler en collaboration avec cette structure pour la partie bois.
ABI/ABO assurera le bon déroulement du partenariat entre l’artiste et l’association d’insertion.

  • Les supports de hamacs devront permettre de créer une installation comprenant une dizaine de hamacs, dont 6 d’entre eux pourront être supportés par des arbres, alors que 4 d’entre eux devront être autoportés par des pieds/sculptures. Le tissus composant le hamac sera standard et pourra être coloré en fonction des besoins de l’installation et des standards disponibles. Budget : - le cachet de l’artiste s’élève à 2000 euros. Il comprend la conception, le suivi du chantier et le suivi de l’implantation.
  • le budget disponible pour le matériel, la réalisation, le transport et l’implantation s’élève à environ 10 000 euros.

Délais : Le projet devra être validé avec le Grand Parc et ABI/ABO. Il sera réalisé et implanté avant le 20 juillet 2010.

Les dossiers sont à faire parvenir au plus tard le 3.04.2010,

par courrier à l’adresse suivante : Madame Hessmann, 27 rue René Leynaud, 69 001 LYON

La sélection des candidatures aura lieu la semaine du 5 avril 2010,
ABI/ABO prendra une décision et fixera des rencontres pour finaliser le choix du projet et de l’artiste.
La phase de réalisation avec l’association aura lieu du 1 mai 2009 au 20 juillet 2010.
Le projet sélectionné sera inauguré lors de la manifestation « Si on mangeait dehors », le 23 juillet 2010.


$$ CONCOURS

graphisme dans la rue ville de Fontenay-sous-Bois Graphisme dans la rue est le terme générique des interventions
graphiques à Fontenay-sous-Bois depuis 20 ans.

thème : contre les violences faites aux femmes

Pour ce concours adressé aux graphistes professionnels, le thème de l’affiche sera la lutte ou la prévention des violences faites
aux femmes.
Par violences faites aux femmes, nous entendons : Les violences conjugales ;
Les viols et les agressions sexuelles ; Les mutilations sexuelles ; Les mariages forcés ; Le harcèlement moral.
Les affiches sélectionnées pourront être exposées dans le cadre des campagnes de sensibilisation contre les violences faites aux femmes
à l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes le 25 novembre 2010.
concours international d’affiches : 15.05.2010.

Règlement : Les affiches devront être au format 40 cm x 60 cm à la verticale (dit à la française).
Elles devront être en tirage numérique ou imprimée, couleur ou noir et blanc sur papier.
Le texte peut être dans la langue du pays du graphiste, (joindre impérativement la traduction du texte en français) avec un commentaire éventuel.
Les affiches peuvent être la création d’un artiste ou d’un groupe.

Date de dépôt : à envoyer avant le 15 mai 2010.

Joindre vos coordonnées postales, électroniques et téléphoniques.
Télécharger la fiche d’inscription sur www.lagaleru.org
L’expédition reste à la charge de l’artiste.
Les affiches non retenues seront à la disposition de leurs auteurs, sur place jusqu’à fin octobre 2010.
Les affiches sélectionnées resteront la propriété de la ville de Fontenay-sous-Bois.
Les organisateurs se réservent le droit d’utiliser tous les renseignements fournis par l’artiste ainsi que
le droit de reproduction photographique des affiches pour assurer la promotion
de la manifestation et pour tout ouvrage ou catalogue édité à cette occasion et dans ce cadre.
L’auteur s’engage donc à céder à Fontenay-en-Scènes (association organisatrice), à titre gratuit mais non exclusif,
le droit de reproduction des affiches et les éléments de sa notice biographique sur les supports représentant son œuvre,
dans les médias ainsi que sur le réseau Internet pendant la durée de l’exploitation.
L’auteur reste libre de reproduire l’affiche dont il est l’auteur sur toute forme de support.
Les organisateurs se réserve le droit d’annuler le concours en cas de force majeure.
Exposition : Une première sélection sera faite en vue d’une exposition qui se tiendra en novembre
2010. L’ensemble des images sélectionnées sera mis en ligne sur le site www.lagaleru.org
Un catalogue des affiches sélectionnées sera édité.
Prix : Une deuxième sélection du jury composé de graphistes professionnels attribuera trois prix ex aequo :
les trois lauréats auront leurs images éditées en sérigraphie au format 80 cm x 120 cm, collées dans toute la ville de
Fontenay-sous-Bois et recevront chacun la somme de 1000 euros ainsi que 20 exemplaires de leur image sérigraphiée.
Vous trouverez la rétrospective du festival “Graphisme dans la rue” sur le site www.lagaleru.org.
Le concours “Graphisme dans la rue”, en collaboration avec la délégation Droits des femmes pour l’égalité,
est organisée par Fontenay-en-Scènes et reçoit le soutien de la
Drac Ile-de-France. - philippe.chat@lagaleru.org - www.lagaleru.org - 01 53 99 23 68
graphisme dans la rue - Philippe Chat - Fontenay-en-Scènes - 166 boulevard Gallieni - 94120 FONTENAY SOUS BOIS.


LOCATION atelier

Ivry-sur-Seine, atelier
Jean-Sébastien Tacher partage un atelier à Ivry-sur-Seine dés le 20 janvier 2010.
L’atelier fait 120 m2 et 4,50 m de hauteur sous-plafond.
Il est de plein-pied et dispose d’une salle de bain et d’une cuisine, le tout très bien chauffé.
L’idéal serait d’être trois artistes (deux à ce jour), architectes, vidéastes...
Le loyer est de 500 euros tout compris par personne (avec internet).
L’atelier est à 5 min du périphérique, à 5 min de la gare RER d’Ivry-sur-Seine, et à 15 min de République en scooter.
Le tout dans un cadre très agréable, plein de verdure. Une ancienne usine, restaurée dans le cadre des projets Bertheaux.
contacter Jean-Sébastien Tacher au 06 84 37 27 11 ou jeansebastientacher@gmail.com.


LOCATION atelier

Paris, atelier

Loue atelier en sous sol de 70 m2, entièrement rénové, wc et point d’eau, porte blindée, hauteur sous-plafond 2.90/3.00m
Sol ciment peint et vitrifié. Très bonne ventilation.
Installation électrique parfaite. Pas de lumière de jour. Idéal studio photo ou vidéo.
Adresse :19bis rue de Cotte, Paris XIIe, quartier Aligre, métro Ledru Rollin ou Gare de Lyon.
Loyer : 860 euros charges comprises (caution solidaire exigée).
appeler Philippe Charles au : 09 51 70 51 27
Images disponibles à ce lien : http://philippecharles.fr/atelier.htm


APPEL À CONTRIBUTION

La création : processus, acteurs, objets, contextes, Lyon - Édition 2010
Proposé dans le cadre des Programmes thématiques en sciences humaines et sociales, l’édition 2010 de l’appel à projets thématique "La création : processus, acteurs, objets, contextes" est ouvert à toutes les disciplines des sciences humaines et sociales. Le présent appel à projets reprend les orientations de celui proposé en 2008, en proposant un élargissement des domaines concernés. Les porteurs de projets peuvent se reporter à ce précédent texte disponible sur le site de l’ANR.

Le contexte de globalisation, qui s’accompagne de nouvelles formes d’échanges et de conflits entre les cultures, rend urgente une meilleure connaissance de la fonction de création dans les différentes aires culturelles. La reproduction, l’industrialisation et la commercialisation croissantes de biens culturels, le développement de nouveaux médias ou de nouvelles technologies, sont autant d’évolutions qui invitent à renouveler l’exploration des rapports entre les arts et les sociétés et l’analyse du rôle de l’organisation économique, politique et sociale dans les contenus et les formes mêmes des œuvres.
Le champ de la création peut aussi être envisagé de manière plus large en prenant en compte le domaine des sciences, de la pensée et des savoirs, des techniques, des nouvelles formes d’organisation.
Ainsi, les processus de création peuvent être étudiés dans leur dimension individuelle ou collective, à travers le rôle des acteurs, des dispositifs et du contexte.
Les spécificités de l’acte créateur, la place des productions artistiques dans les représentations et les sensibilités, les variations culturelles et les différentes formes qu’elles génèrent selon les époques, la création artistique comme objet d’expérience individuelle et collective, les modalités de construction de la valeur…. sont autant de thèmes qui peuvent être explorés.
Les modalités de construction des marchés et de leurs transformations, l’émergence de nouveaux médias et de nouvelles industries créatives, les mondes de la création étudiés à travers leurs professions, les modalités de production et de fonctionnement pourront contribuer à la réflexion sur les activités qui reposent sur l’innovation, la recherche et ses applications.

CHAMP DE L’APPEL A PROJETS

Le champ de l’appel à projets concerne toutes les pratiques esthétiques : littérature, poésie, théâtre, cinéma, danse, opéra, peinture, sculpture, arts plastiques, installations, jeux, photographies, arts numériques et graphiques, bandes dessinées, multimédias, mode, image, musique, architecture, paysages, jardins, arts appliqués, design...
Il concerne aussi les domaines des sciences, des techniques, des savoirs, de l’évolution des idées.
Cet appel à projets s’adresse aux différentes disciplines des sciences humaines et sociales : histoire, histoire de l’art, histoire des sciences, littérature, arts du spectacle, archéologie, anthropologie, sociologie, philosophie, épistémologie, esthétique, géographie, architecture, urbanisme, économie, sciences politiques, droit, sciences de l’éducation, sciences de l’information et communication, linguistique, psychologie, sciences cognitives.
PRINCIPAUX AXES THEMATIQUES
Figures de la création, processus, techniques, apprentissages
Création, créateurs ? Les processus de création, Les techniques de la création,
Création, Créativité : concepts, méthodes, approches
Créativité ? Création, innovation, invention, découverte, Conception, rôle des théories dans la création,
Place des productions artistiques dans les systèmes de représentations collectives et d’échanges sociaux,
Constitution des arts, des formes et des genres, Les cultures ordinaires, Publics et réception,
Création et variations culturelles, L’objet artistique comme médiateur des relations sociales,
Création et politique, Transmission et transformations des discours et des pratiques,
Mondes de la création et nouvelles formes du travail et de la production,
Processus de production des biens symboliques et des formes artistiques,
La construction des marchés, Contextes de production et formes artistiques Institutions et politiques
Transformation des professions, permanences et émergence de nouveaux métiers,

Date limite de soumission des dossiers : 9.03.2010 à 13h.

Date limite de soumission électronique sur le https://aap.agencerecherche.fr/_layouts/ANR/SIMNouveauProjet.aspx?IdAAP=302
9 mars 2010 à 13h.
Date limite d’envoi du document de soumission papier : 9 mars 2010 à 24h cachet de la poste faisant foi.
A l’adresse : Programme ANR "Création"- ENS LSH - 15 Parvis René Descartes - BP 7000 - 69342 LYON cedex 07
RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS UNITE SUPPORT
Carine Sevestre - 04 37 37 63 75 - creation2009-anr@ens-lsh.fr
RENSEIGNEMENTS SCIENTIFIQUES ANR : Catherine Courtet - catherine.courtet@agencerecherche.fr
RESPONSABLE DE PROGRAMME ANR : Michel Fayol : michel.fayol@univ-bpclermont.fr


> APPEL / PROJET ARTISTIQUE

1. Présentation du lieu et du projet - Micro-climat 2010 - Appel à projet - Parc culturel de Rentilly.

Présentation du lieu : Site d’art contemporain francilien, le Parc culturel de Rentilly a ouvert, en 2006, les
portes de ses espaces d’exposition atypiques (une ancienne salle des trophées, des bains turcs et un château délabré et fantomatique)
et son espace naturel de 54 hectares à l’art et à la création contemporaine. Il s’illustre depuis par la mise en place d’un partenariat
privilégié avec le Frac Ile-de-France et de collaborations avec le Frac des Pays de la Loire, le Centre Photographique d’Ile-de-France.
Site d’art contemporain en devenir, le Parc culturel offre aux artistes plasticiens un lieu et des moyens pour créer et dialoguer
avec le public afin d’ouvrir la pratique artistique actuelle au plus grand nombre.

Présentation et objectifs de l’action
Dans le cadre de cette démarche volontariste où art contemporain rime avec dialogue et rencontre,
le Parc culturel s’engage dans un nouveau projet.
5 lieux choisis dans les 54 hectares du parc seront le point de départ d’une œuvre.
3 projets seront sélectionnés sur présentation d’un projet original créé à partir du site choisi parmi les 5 proposés
pour une présentation du 11 juillet au 3 octobre 2010.
Ce projet est l’occasion de faire vivre le parc pendant la période estivale (les espaces d’exposition sont fermés au public pendant cette période)
et de faire découvrir la création artistique actuelle au plus grand nombre dans un cadre différent des salles d’exposition habituelles.
Ce projet est, pour le Parc culturel, l’occasion de donner aux artistes les moyens et un lieu pour exposer autrement
dans un site d’art reconnu par des institutions d’art contemporain et qui, lors de ses résidences, a accueilli des artistes de la nouvelle scène
artistique (Isabelle Cornaro, Charles Lopez.).

2. Sélection : Jury de sélection

Le jury de la commission de cet appel à projet sera composé de :
Michel Chartier- Président de la Communauté d’Agglomération de Marne-et-Gondoire
Armelle Thévenot – directrice du Parc culturel
Julie Pellegrin – directrice du centre d’art de la Ferme du Buisson
Art Frontline – Lahouari Bakir et Rémi Bosquère, régisseurs d’œuvres d’art et artistes
Emmanuelle Frazdi – responsable environnement – agriculture au sein de la Communauté d’Agglomération de Marne et Gondoire
Conditions
Les projets choisis par le jury de sélection feront l’objet d’une aide à la production à hauteur de 3000 euros pour chaque artiste.
En contrepartie de cette aide à la production, l’artiste s’engage à prendre en charge le matériel nécessaire à la mise en place du projet,
au transport aller et retour du matériel / de l’œuvre et à remettre en état le site à la fin de la période d’exposition.
Par ailleurs, l’artiste s’assurera de la sécurité du public dans l’établissement de son projet artistique.
A noter : les œuvres étant dans un espace public ouvert et en libre d’accès, le Parc culturel
décline toutes responsabilités en cas de dégradation et, dans ce dernier cas, il appartiendra à l’artiste de remettre l’œuvre en état ou pas.
Communication autour du projet et présentation au public
Un flyer type carte postale – format A6 sera édité avec le nom et le projet des artistes retenus.
Des exemplaires seront remis aux artistes pour leur permettre de communiquer sur leur projet artistique.
Le site Internet du Parc culturel consacrera une page à la présentation des artistes.
Le 11 juillet, le Parc culturel met en place un temps de rencontre entre les artistes et le public.
Pour ce faire, une navette gratuite sera à disposition au départ de Paris pour permettre aux artistes d’inviter et de présenter leur travail.

Calendrier du projet
Réception des dossiers : jusqu’au 12.04.2010 inclus.

Choix des artistes par le jury : le 16 avril 2010.
Résultats : transmis à partir du 21 avril 2010.
Mise en place : dès la mi-juin pour une finalisation le 10 juillet 2010.
Retrait des œuvres : à partir du 4 octobre 2010.

Eligibilité
L’artiste doit fournir un justificatif de la Maison des Artistes sécurité sociale / AGESSA, un numéro SIRET.
L’appel à projet est également ouvert à de jeunes artistes et aux étudiants des Beaux-arts.
Le projet proposé devra être guidé par une idée forte, déjà motivé par des formes concrètes qui sera exposé
dans son dossier de candidature (cf. paragraphe ci-dessous).
Le Parc culturel se réserve le droit de ne pas exposer une œuvre qui serait différente de celle présentée dans le projet.

Dossier de candidature
Pour proposer un projet au Parc culturel de Rentilly, il est nécessaire de présenter un dossier
complet avant le lundi 12 avril 2010 qui doit comporter :

  • une présentation de l’artiste comportant un curriculum vitae ou le récit de son parcours et un ensemble de documents sur ses recherches et ses travaux antérieurs (images et textes),
  • une présentation du projet (intention, descriptif, images, maquettes, dessins préparatoires...) précisant la motivation pour cet appel à projet et les moyens mis en œuvre pour sa réalisation (production, partenaires, contact...). A noter : le projet devra se baser sur un lieu au choix parmi les 5 proposés sur le plan. une description technique de la mise en place du projet.
  • une planification de la mise en place du projet (échéance au 10 juillet 2010).

Le projet retenu fera l’objet d’un contrat dans lequel les obligations des deux parties seront spécifiées en détail.
Les dossiers de présentation des projets doivent être déposés avant le lundi 12 avril 2010.

Aucun dossier ne sera pris en compte au-delà de cette limite.
Les réponses seront données exclusivement par courrier.
Seuls les dossiers accompagnés d’une enveloppe de réexpédition affranchie au tarif correspondant au poids total de l’envoi seront renvoyés.

3. Contact et renseignements

Si vous souhaitez obtenir des documents supplémentaires sur le Parc culturel de Rentilly, vous pouvez contacter :
Vous souhaitez obtenir le plan PDF du Parc culturel de Rentilly, contactez :
Mélanie Lavérie - Tél. : 01 60 35 44 12 - Fax : 01 60 35 43 63 - melanie.laverie@marneetgondoire.fr
www.parcculturelrentilly.fr, www.marneetgondoire.fr et www.myspace.com/printempsdeparoles
A noter : Si vous souhaitez visiter le site, merci de prendre note des jours et heures d’ouverture du parc.
Attention : aucun rendez-vous particulier ne sera accordé pour respecter un esprit d’égalité dans la sélection des dossiers.
Parc culturel de Rentilly - Communauté d’Agglomération de Marne-et-Gondoire - Domaine de Rentilly - 1 rue de l’Etang - 77 600 BUSSY-SAINT-MARTIN
Accès : RER A, station Torcy, sortie 1 gare routière - A pied : du RER, compter 20 minutes - Autoroute A4 direction Metz Nancy / A104 sortie Collégien-centre
Jours et heures d’ouverture : Le parc Ouvert tous les jours De 9h à 17h30 d’octobre à mars - de 9h à 19h d’avril à septembre
Les équipements culturels : Orangerie : 3 mars – 11 juillet 2010 - mercredi et samedi : 14h30 - 17h30 - dimanche : 10h30 - 13h et 14h30 - 17h30
Salles d’exposition : 7 mars – 11 juillet 2010 - mercredi et samedi : 14h30 - 17h30 - dimanche : 10h30 - 13h et 14h30 - 17h30


> APPEL / PROJET ARTISTIQUE

A Paris, Le festival du 20e arrondissement, « Et20l’été » du 19 au 27 juin 2010.

L’esprit du festival : utiliser l’espace public pour traverser les frontières, franchir les limites des territoires
et des disciplines mais aussi magnifier l’espace urbain en favorisant le métissage culturel, la
pluridisciplinarité et le nomadisme urbain.

Les projets devront prendre en compte les éléments suivants :
Partir de l’espace urbain pour produire de l’espace public : l’action artistique participe d’une
diversité des regards sur les quartiers, la ville, les lieux. Elle enrichit, (re)donne des identités à la
ville et à l’espace urbain en l’occupant, en l’investissant, en le transcendant.

Utiliser des formes itinérantes pour créer des cheminements :

  • entre intérieur et extérieur pour tisser des liens (vers les bibliothèques, les théâtres, les lieux d’exposition, etc.) ;
  • entre le 20 e et les communes riveraines (exemple : Porte des Lilas récemment couverte) ;
  • entre les disciplines artistiques ;
  • entre âges, à l’occasion de l’anniversaire des 150 ans du 20e arrondissement (1860-2010).

Bousculer les habitudes, faire la place à des expériences innovantes, inattendues, décapantes, de
nouvelles formes de création et de « mélange des genres » (entre happening plasticien et spectacle
vivant, entre spectateurs et comédiens…). Privilégier les spectacles participatifs, évolutifs,
interactifs permettant d’aller à la rencontre des populations.

Lieux : le 20 e arrondissement, ses espaces publics, et ses « zones frontières » et en particulier :

  • Place de la Réunion - Square Sarah Bernhardt - Parc de Belleville
  • Esplanade de la Porte des Lilas - Square Séverine
  • Un espace public du quartier de la place Gambetta (square Edouard Vaillant, Sorbier, ou parvis de la mairie)
  • Boulevards des fermiers généraux (boulevard de Charonne, de Ménilmontant et de Belleville)

Le public visé : capter et encourager le public passant, inviter à participer des publics qui s’ignorent.
Direction artistique : comité de sélection des projets composé de la mairie du 20e, de la Direction des
affaires culturelles de Paris et de l’association Paris culture 20e.
Discipline artistique : toutes disciplines mais le comité attachera une importance particulière à la manière
d’inscrire le projet dans la cité, aux croisements des genres, aux aspects innovants. Il veillera à la mise en
cohérence des différents projets dans le cadre de l’évènement.
Budget : les prestations co-financées (mécénat, subventions publiques…) sont privilégiées.

La demande de participation financière à la mairie du 20e ne pourra excéder 3000 euros TTC par évènement.

Communication : affiche, brochure, communication presse, assurée par la mairie du 20e

Le dossier complet est à envoyer par courrier à :
Festival « Et20l’été » Mairie du 20e arrondissement – service culturel, 6 place Gambetta, 75020 PARIS.
informations complémentaires : festival.et20lete@gmail.com / 01 43 15 22 50
Les candidats seront informés par courrier de la décision du comité la semaine du 12 au 16 avril 2010.
Les dossiers pourront être restitués sur demande.
FICHE DE CANDIDATURE à demander à festival.et20lete@gmail.com
et http://www.mairie20.paris.fr/mairie20/jsp/site/Portal.jsp?page_id=971
Tout proposition doit être accompagnée de la fiche dûment remplie.

Le dossier doit être complété de :

  • description du projet avec fiche technique,
  • dossier de presse et CD ou DVD si existants,
  • présentation de la structure et de tous éléments permettant d’apprécier son propos,
  • budget prévisionnel (avec pièces justificatives des financements acquis). Structure porteuse : Nom (raison sociale) : Adresse : Contact du porteur du projet (nom, téléphone et courriel) : Contraintes techniques : Matérielles : Humaines : Budget : Budget global du projet : Demandé à la mairie du 20e : Cofinancements envisagés (structure et montant) : Descriptif du projet : Titre du projet : Noms et prénoms des participants au projet : Lieux envisagées : Dates envisagées : Décrivez les grandes lignes et en quoi il répond à l’esprit du festival : Date limite de dépôt de projet artistique : 13.03.2010.(cachet de la poste faisant foi).

>> APPEL / RÉSIDENCE ARTISTIQUE

Roubaix, Tourcoing, Villeneuve d’Ascq, Wattrelos dans le département du Nord

Appel à candidatures lancé en direction des artistes plasticiens en vue d’une résidence-mission
prenant place dans le cadre du contrat local d’éducation artistique
Cadre de la résidence-mission : période de résidence est prévue de septembre 2010 à janvier 2011.

Les villes de Roubaix, Tourcoing, Villeneuve d’Ascq et Wattrelos, la Direction régionale des affaires
culturelles du Nord Pas-de-Calais, le Rectorat de l’académie de Lille et l’Inspection académique du
Nord ont souhaité s’engager, en partenariat étroit avec les différentes structures culturelles
professionnelles de l’agglomération, dans la réalisation d’un contrat local d’éducation artistique
(CLEA). Dans ce cadre, plusieurs résidences-mission d’artistes s’inscrivant dans diverses champs
artistiques (musique, cinéma, danse, écriture) sont appelées à se tenir en simultané. Dans le cadre
de ce présent appel à projet, il est recherché un artiste plasticien, français ou étranger, dont la
recherche et la production s’inscrivent dans le champ de la création contemporaine.

Définition de la résidence-mission
La résidence-mission est organisée à des fins d’éducation artistique et culturelle en faveur d’un
public d’enfants et de jeunes âgés de 3 à 25 ans. Elle repose sur une pleine disponibilité de
l’artiste, durant quatre mois, ainsi que sur une diffusion importante de son oeuvre déjà accomplie et
disponible, en lieux dédiés ou non. Cette diffusion s’envisageant en amont, pendant et
éventuellement après la période de résidence. La résidence-mission ne se confond nullement avec
une résidence de création puisqu’il n’y a ni enjeu de production ni commande d’oeuvre.
Pour l’artiste-résident il s’agit, plus particulièrement, de s’engager dans une démarche éducative
donnant à voir et à comprendre la recherche artistique qui l’anime ainsi que les processus de
création qu’il met en oeuvre (réflexion, expérimentation, réalisation). Cette mise en évidence
s’appuie sur des formes d’intervention ou d’actions très variées se différenciant, toutefois, des
traditionnels ateliers de pratique artistique régis par un tout autre cahier des charges et aux finalités différentes.

Tel un laboratoire d’éducation artistique se menant à l’échelle de quatre villes, ces actions sont à
considérer comme autant de gestes artistiques, préparés en amont avec diverses équipes
pédagogiques et/ou équipes éducatives déjà impliquées dans le domaine des arts visuels ou tout
simplement désireuses de s’y inscrire. Elles sont aussi préparées avec les équipes en charge des
structures culturelles concernées par le CLEA et plus particulièrement celles liées aux arts visuels.
Ces actions se menant, en temps scolaire ou hors scolaire, ont pour objectif de permettre à un
grand nombre d’ enfants et de jeunes d’acquérir une expérience originale et sensible de l’oeuvre.
Ces actions peuvent avoir lieu aussi bien au sein des établissements scolaires, de centres
sociaux, de centres de loisirs, de structures culturelles que dans l’espace public ou tout autre site
qui paraîtra approprié à l’artiste-résident et à ses partenaires locaux.

Enjeux et objectifs

  • Permettre au plus grand nombre d’enfants et de jeunes d’appréhender la création contemporaine en provoquant la rencontre et une certaine familiarisation avec une démarche artistique forte, en lien avec un réseau de lieux culturels ;
  • développer l’esprit critique de ces enfants et de ces jeunes par le biais de la discussion, d’échanges et de lecture d’oeuvres ;
  • contribuer au développement culturel et artistique du territoire ;
  • mettre en place une éducation artistique cohérente, intercommunale, mutualisant l’offre des structures culturelles de la Métropole, celles des villes et les projets des établissements scolaires :
  • réduire ainsi les inégalités en matière d’accès à l’art et à la culture.

Déroulement

Au cours du premier mois de résidence, l’artiste - résident rencontre les différentes équipes
pédagogiques et/ou équipes éducatives qui le souhaitent. Il peut s’agir aussi de professionnels de
l’action sociale, de la politique de la ville, de la culture, des collectivités ayant aussi une action en
direction de l’enfance et de la jeunesse. Ceci afin de permettre à ces équipes d’appréhender au
mieux la démarche artistique de l’artiste-résident.
Ces rencontres peuvent revêtir des formes extrêmement variées afin d’éviter tout caractère
répétitif. Elles peuvent également être très collectives, en réunissant différents types de professionnels
(enseignants , animateurs de centres de loisirs, responsables d’associations d’un même quartier, par exemple).
Ces professionnels sont également invités à évoquer avec l’artiste la manière dont ils aimeraient
faire percevoir sa présence, ainsi que celle de son oeuvre, aux enfants et aux jeunes, dont ils ont la responsabilité.
Il s’agit alors d’évoquer de simples pistes pouvant être empruntées pour ce faire.
C’est également au cours de cette première phase que l’artiste est susceptible de participer, si
souhaité par les autorités locales de l’éducation nationale, à une ou plusieurs « 27ème heure artistique » (*)
Au cours des trois mois suivants se construisent entre l’ artiste - résident et les différentes équipes
de professionnels désireuses de s’impliquer définitivement, toutes sortes d’actions à mener en
direction des enfants et des jeunes. Il s’agit de ces gestes artistiques évoqués précédemment et
qui se conçoivent le plus souvent possible en prenant l’établissement scolaire, le regroupement
d’établissements scolaires, la structure de loisirs ou à vocation sociale pour unité de référence,
plutôt que la seule classe ou le seul groupe.
Ces gestes artistiques sont également conçus en tenant particulièrement compte des contextes
d’exercice des différents professionnels concernés, de leurs différents degrés d’implication
possibles ainsi que de ceux des enfants ou des jeunes dont il a la responsabilité.

Tout au long de ces quatre mois , cela a déjà été précisé, l’ oeuvre déjà accomplie de l’artiste et
disponible à la diffusion est largement présentée en lieux culturels spécialisés mais aussi en lieux
qui ne le sont pas. Les modes d’exposition comme de médiation de ces productions sont aussi
variés et renouvelés que possible, ils tendent également à l’innovation.
(*) La « 27ème heure artistique » prend place dans le cadre des animations pédagogiques des circonscriptions
scolaires et permet à un ensemble très conséquent d’enseignants de faire connaissance, de manière
approfondie, avec un créateur et son travail. Cela revêt souvent la forme d’une rencontre très illustrée et
laisse une part importante à l’échange. A chaque fois que possible, la « 27ème heure artistique » s’ouvre aux
autres professionnels impliqués dans le CLEA.

Pilotage de la résidence-mission

Dans le cadre du CLEA c’est la ville de Tourcoing qui est désignée chef de file pour les actions
relevant des arts visuels. Cette résidence-mission en arts plastiques est donc, au nom des
différents partenaires du CLEA, particulièrement accompagnée par cette ville. Elle souhaite pour
ce faire travailler en partenariat étroit avec un équipement culturel métropolitain, relevant du
secteur des arts visuels, acceptant d’être la structure opératrice de la résidence. A ce titre cette
structure se positionne comme le référent direct et continu de l’artiste résident. La ville, toujours au
nom des différents partenaires du CLEA, souhaite également associer à toutes les étapes du
déroulement de la résidence-mission toutes les autres structures culturelles, liées à ce champ de
la création artistique, qui le désirent.

A ces différents accompagnateurs, il fait joindre l’équipe de la Coordination Permanente du CLEA
(*). Tous ces professionnels ont pour mission de guider l’artiste-résident dans sa découverte du
territoire, de veiller aux bonnes conditions de son séjour et de son travail, d’organiser la diffusion
de ses oeuvres, de faciliter les rencontres avec les groupes de professionnels (1ère phase de la
résidence-mission) et d’aider à la réalisation des actions ( 2ème phase des résidences-mission )
(*) La Coordination permanente du CLEA est composée de 12 personnes. Elle rassemble un représentant
du service culture de chaque ville (4 personnes), les deux conseillers pédagogiques en arts visuels et les
deux conseillers pédagogiques en éducation musicale exerçant sur le territoire (4 personnes), et un
professeur du second degré par ville (4 personnes).

Période et durée de la résidence

La période de résidence est prévue de septembre 2010 à janvier 2011, soit quatre mois ou
l’équivalent de quatre mois étalés sur une période plus longue si cela est souhaité par l’ artiste
retenu. L’impératif étant de démarrer la résidence à la rentrée scolaire de septembre 2010.

Conditions financières et moyens mis à dispositions :

L’artiste sélectionné bénéficie d’une allocation de résidence d’un montant de 12000 euros (allocation
calculée sur la base de 3000 euros / mois, charges sociales comprises). Il est appelé à résider
effectivement sur le territoire concerné durant sa mission. Pour cela un lieu d’hébergement est mis
à sa disposition gracieusement.
L’artiste retenu doit être autonome dans ses déplacements et disposer, de préférence, d’un
véhicule personnel, ses frais de déplacement sur le territoire étant pris en charge (transports en
commun et/ou carburant). En revanche, les frais de déplacement de son lieu d’ habitat personnel
au territoire de mission ainsi que les repas sont à sa charge.
Dans le cas où il y aurait sollicitation et accord de l’artiste, pour participation à une « 27ème heure
artistique », programmée en amont de la période de résidence (au printemps 2010, par exemple),
l’artiste est rémunéré à hauteur de 300 euros (net) et le déplacement de son lieu d’habitat au lieu
d’intervention est pris en charge.
Cadre juridique
Un contrat de résidence spécifiant les engagements respectifs de la ville, de la structure culturelle
opératrice et de l’artiste accueilli est signé avant le début de la résidence.
Les conditions de diffusion des oeuvres déjà existantes de l’artiste dans des lieux dédiés ou non,
sont étudiées et contractualisées avec la structure culturelle opératrice.
Candidature
Peuvent faire acte de candidature tout artiste professionnel résidant en France ou à l’Etranger.
L’artiste candidat doit avoir à son actif une production conséquente, et être en mesure de
s’impliquer pleinement dans ce type particulier d’action que représente la résidence-mission.
L’artiste doit maîtriser l’usage oral de la langue française.
Les éléments à fournir sont : - un curriculum vitae ;

  • une note d’intention ;
  • un dossier artistique (présentant notamment un ensemble d’oeuvres représentatif de la démarche de l’artiste-candidat) ;
  • une liste des oeuvres disponibles à des fins d’expositions pendant, avant ou après le temps de résidence.

L’ensemble du dossier est à adresser avant le 15.03.2010.

par envoi électronique à l’adresse suivante : cleaartsvisuels@gmail.com

Le dossier artistique est à proposer sous format pdf.
Dans le cas où l’artiste souhaite enrichir cet envoi d’un dvd ou d’un cd pour les oeuvres vidéos et /ou oeuvres sonores,
il le précise dans son envoi électronique et adresse ces pièces, par voie postale à l’adresse suivante :
à l’intention de Lucille Dautriche - Hospice d’ Havré -

Direction des affaires culturelles de Tourcoing - 100 rue de Tournai - 59200 TOURCOING.
Sélection
Les différentes candidatures reçues seront examinées par un comité de sélection réunissant les
responsables des structures culturelles arts visuels et les directeurs des Directions de la culture
des quatre villes, le conseiller arts plastiques de la Direction régionale des affaires culturelles, les
représentants de l’Education nationale désignés par la délégation académique arts et culture et par
l’Inspection académique du Nord.

Le résultat de la sélection est communiqué par courrier durant la deuxième quinzaine d’avril 2010

Pour plus d’informations contacter :
Lucille Dautriche, coordinatrice CLEA pour la ville de Tourcoing - 03 59 63 43 76 - ldautriche@ville-tourcoing.fr-

Document annexe :

les structures du territoire relevant des arts visuels à Tourcoing

FRESNOY, Studio national des arts contemporains
Installé dans un ancien site de divertissements populaires (auquel il doit son appellation familière « Le
Fresnoy »), métamorphosé par l’architecte Bernard Tschumi, le Studio national des arts contemporains est
une institution de formation, de production et de diffusion artistiques, audiovisuelles et multimédia, destinée
à des étudiants post-diplôme en provenance de toutes les disciplines de création et de quelques 45 pays sur
tous les continents. Sur mission du ministère de la Culture et de la Communication, il a été conçu par Alain
Fleischer qui en est le directeur depuis l’ouverture à la première promotion d’étudiants en octobre 1997.
Le Fresnoy – Studio national, propose à ses étudiants (48 étudiants, 24 par promotion pour un cursus de deux
années) un large décloisonnement des disciplines artistiques et audiovisuelles dans un continuum théorique,
historique et technique qui va de la photographie jusqu’aux arts numériques et au multimédia, en passant par
le cinéma et la vidéo. L’équipe permanente de coordination et d’encadrement pédagogiques invite chaque
année des « artistes professeurs » choisis parmi les créateurs importants sur la scène nationale et internationale.
Le programme pédagogique est principalement basé sur la production en grandeur réelle, avec des moyens
techniques professionnels et un accompagnement de haut niveau. Etudiants et artistes professeurs-invités
produisent leurs oeuvres en dialogue. Cette pédagogie du passage à l’acte est accompagnée de cycles de
conférences théoriques, historiques et techniques données par des spécialistes.
Le Fresnoy – Studio national est aussi un lieu de diffusion et de programmation. Il accueille dans ses vastes
nefs trois expositions par an qui peuvent être thématiques (Projections, les transports de l’image, La ville qui
fait signes, Histoires animées, La voix, Sans commune mesure, etc.) ou monographiques (Johan van der
Keuken, Len Lye, Fabio Mauri, Thierry Kuntzel). Deux salles de cinéma sont exploitées en programmation « 
Art et Essai » ; elles accueillent aussi une cinéthèque et la seule antenne de la Cinémathèque française hors de Paris.
Le Fresnoy est une institution cofinancée à parts égales par l’Etat
(ministère de la Culture et de la Communication, Délégation aux Arts Plastiques)
et le Conseil Régional Nord-Pas de Calais, avec une participation de la ville de Tourcoing où elle est implantée.
Les équipements techniques ont été cofinancés par le FEDER (Fonds Européen de Développement Régional).
Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains - 22 rue du Fresnoy BP 80179 - 59202 Tourcoing cedex
03 20 28 38 00 - communication@lefresnoy.net - www.lefresnoy.net
Galerie Guy Chatiliez : Equipement culturel de proximité situé en plein coeur du quartier de la Bourgogne à Tourcoing
en zone urbaine sensible, la galerie Chatiliez oeuvre dans le champ de l’art contemporain à travers un programme
d’expositions, de résidences et d’actions de médiation. Travaillant à la médiation des oeuvres, cet espace
est aussi un lieu de vie, d’échanges, de rencontres, d’apprentissage, ouvert aux expérimentations
artistiques, culturelles, humaines, relationnelles.
Expositions, résidences
Avec 4 expositions par an, individuelles ou collectives, la galerie s’attache à défendre et à accompagner le
travail d’artistes émergent(e)s, en parallèle à la présentation d’artistes confirmé(e)s ou d’oeuvres majeures
de collections publiques ou privées.
Certaines expositions s’inscrivent dans des projets de résidences et micro-résidences. Alors l’artiste
s’implique sur un temps donné, sur un territoire donné (le quartier de la Bourgogne, la ville de Tourcoing…),
prenant en compte des données sociologiques, humaines, urbanistiques, culturelles, propres au contexte rencontré.
Médiation
Le but est de partager les enjeux soulevés par la présentation des oeuvres des expositions avec le public le
plus large, et particulièrement avec les habitants et usagers du quartier de la Bourgogne. Ainsi des visites
et ateliers sont proposés systématiquement avec des structures scolaires, éducatives, socioprofessionnelles
et culturelles. Tous les champs de la création y sont abordés, peinture, dessin, sculpture, photographie,
mais aussi, vidéo, installation, performance, poésie et création sonore.
Mise en réseau
La galerie Chatiliez s’inscrit pleinement, de par sa programmation et son mode de fonctionnement
professionnel, parmi les nombreuses structures d’exposition de la Ville de Tourcoing et de l’eurorégion.
Des collaborations et partenariats réguliers ont lieu avec le musée des Beaux-Arts de Tourcoing, l’ERSEP
(Ecole supérieure d’art), l’Université de Lille 3, le Fresnoy, l’Hospice d’Havré. Ces collaborations sont l’occasion de partager
les réflexions artistiques, de débattre sur le projet culturel de chacun.
galerie Guy Chatiliez - 13 rue Claude Perrault - 59200 Tourcoing - 03 20 25 54 87 - www.50degresnord.net
MuBA, Musée des beaux-arts Eugène Leroy
Depuis 1992, le musée des beaux-arts de Tourcoing interroge le lieu comme expérimentation de l’oeuvre et
fait dialoguer, par des confrontations stylistiques et thématiques, l’art contemporain et l’art des siècles
précédents, mais aussi les arts vivants et les arts plastiques, tout en renouvelant son accrochage
régulièrement. Ainsi, la présentation des collections permanentes est pensée comme une exposition
temporaire. Les questions du diaphane, de temps, de lieu, d’abstraction, du quotidien, du corps, de l’identité,
du modèle... sont interrogées dans des périodes et média confondus. Une politique active d’acquisition a
également permis la création de salles spécifiques, dédiées à des artistes du 20e siècle. En 2009, le musée des
beaux-arts de Tourcoing reçoit une exceptionnelle donation de plus de 600 oeuvres d’Eugène Leroy.
Tourcoing MuBA - 2 rue Paul Doumer - 59200 Tourcoing - 03 20 28 91 60 - museebeauxarts@ville-tourcoing.fr
www.musenor.com - museebeauxarts@ville-tourcoing.fr - www.musenor.com
A Roubaix - ESPACE CROISE, centre d’art contemporain
L’Espace Croisé est un centre d’art contemporain, labellisé par le Ministère de la Culture, situé au sein de la
Condition Publique à Roubaix. La programmation propose un témoignage de la diversité et de la richesse de
la création artistique contemporaine. Son domaine privilégié est celui de l’image, dans toutes ses
composantes, qu’elle soit fixe ou animée, analogique ou numérique. Chaque année, l’Espace Croisé propose
quatre expositions accompagnées de rendez-vous, programmations de films et vidéos réalisés par des artistes.
La Condition Publique - Espace Croisé, centre d’art contemporain - 14 place Faidherbe - 59100 Roubaix
03 20 73 90 71 - www.espacecroise.com
A Villeneuve d’Ascq - ATELIER 2 - Arts Plastiques
Situé à Villeneuve d’Ascq (Nord), l’Atelier 2 - Arts Plastiques est une association culturelle dédiée aux Arts
Plastiques avec un même objectif : “ Éduquer le regard par le biais de la pratique culturelle et artistique”.
L’Atelier 2 - Arts Plastiques se consacre aux modes de création artistique du XXIème siècle et propose : des
ateliers hebdomadaires de dessin, peinture, gravure, modèle vivant, volume, pour adultes et enfants dès 3
ans, des stages pour adultes et enfants durant les vacances scolaires, des actions d’éducation artistique
(écoles, centres-sociaux, collèges, lycées...), des formations professionnelles et des expositions d’artistes contemporains.
Toute l’équipe de Formateurs/Plasticiens de cette “École du Regard” développe des projets sur Villeneuve
d’Ascq, la Métropole Lilloise, le Département du Nord et la Région Nord-Pas de Calais.
Atelier 2 - Arts Plastiques - Ferme Saint-Sauveur, avenue du Bois BP 30102, 59652 Villeneuve d’Ascq Cedex.
03 20 05 48 91 - www.atelier-2.com
LaM, Musée d’art moderne de Lille Métropole
Après plus de quatre ans de travaux de rénovation et d’agrandissement, le Musée d’art moderne Lille
Métropole (Villeneuve d’Ascq) rouvrira ses portes au public le 25 septembre 2010 sous un nouveau nom : le
LaM – Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut. Ses deux très belles
architectures, environnées par un parc de sculptures (Alexandre Calder, Pablo Picasso, Eugène Dodeigne...),
abriteront désormais trois collections prestigieuses des XXe et XXIe siècles. Au total : plus de 4 500 oeuvres
(dont certaines jamais présentées au public), 4 000 m2 de surface d’exposition (sans compter la Bibliothèque
Dominique Bozo et son Centre de recherche, mais aussi un auditorium, un café-restaurant...).
En préfiguration du nouveau Musée, le public pourra découvrir le LaM à travers son nouveau site Internet
www.musee-lam.fr à compter du premier trimestre 2010.
LaM – Lille Métropole Musée d’art moderne, brut, contemporain - 03 20 19 68 68 - info-mamlm@cudl-lille.fr
www.mamlm.fr - www.musee-lam.fr
Autres lieux ressources arts visuels du territoire, partenaires du CLEA (liste non exhaustive)
Tourcoing : Galerie Commune, Université Lille 3 arts plastiques, Galerie 36 bis, ERSEP (Ecole régionale supérieure d’expression plastique),
Hospice d’Havré, Maison Folie de Tourcoing, Galerie Nadar, association, Médiathèque municipale.
Roubaix : BAR, Bureau d’art et de recherche, association, Chez Rita, ateliers d’artistes et librairie coopérative,
La Condition Publique, EPCC, lieu pluridisciplinaire, Musée La Piscine, musée d’art et d’industrie, Le Camion, association, Médiathèque municipale,
Villeneuve d’Ascq : Une poussière dans l’oeil, association, Galerie Les 3 lacs, équipement dépendant du service culture de l’ Université Lille 3,
Espace Culture, équipement dépendant du service culture de l’ Université Lille 1, Médiathèque municipale, Wattrelos, Médiathèque municipale.
Et aussi, 50°nord, Réseau d’art contemporain du Nord - Pas de Calais et de l’eurorégion Nord.


>>> AVIS D’APPEL / CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION D’UNE ŒUVRE D’ART AU TITRE DU 1 % ARTISTIQUE

PROCEDURE ADAPTEE
1. Identification de l’organisme qui passe le marché
SAFI - Société d’Aménagement du Finistère - 4 rue du 19 mars 1962 - 29 018 Quimper Cedex - Au nom et pour le compte du Conseil général du Finistère

2. Objet de l’appel à candidature
Dans le cadre du respect de l’obligation de décoration des constructions publiques, le Conseil général du Finistère lance un appel à candidatures aux artistes pour la réalisation d’une œuvre d’art pour les deux opérations suivantes :

  • Opération n°1 : restructuration-extension du collège Laennec à PONT L’ABBE
  • Opération n°2 : restructuration-extension du collège Pierre Stephan à BRIEC DE L’ODET Les candidats peuvent répondre à une seule ou aux deux opérations précitées.

3. Procédure de passation
Marché en procédure adaptée dans le cadre des articles 26, 28 et 71 du code des marchés publics, l’obligation de décoration des constructions publiques étant précisée par les décrets du 29 avril 2002,
du 4 février 2005 et la circulaire du 16 août 2006.
Après une première sélection par un comité artistique désigné par le Maître d’ouvrage, un nombre maximum de 3 artistes sera retenu.
Les critères de sélection des candidats sont hiérarchisés par ordre de priorité :
1- qualité des références présentées
2- qualité de la démarche artistique
Les candidats pré-sélectionnés recevront un dossier de consultation sur la base duquel il leur sera demandé de présenter un projet sous forme d’esquisse.

Les artistes non retenus seront indemnisés sur les bases suivantes :

  • Opération n°1 - restructuration-extension du collège Laennec à PONT L’ABBE : 3 000 euros HT
  • Opération n°2 - restructuration-extension du collège Pierre Stephan à BRIEC DE L’ODET : 1 254 euros HT

Sur la base de ces propositions, pour chaque opération, un artiste sera alors choisi par le pouvoir adjudicateur, après avis du comité artistique,
pour une réalisation à compter de avril 2010 pour l’opération n°1 et pour l’opération n°2. Les marchés de prestations intellectuelles seront attribués par l’organe délibérant du pouvoir adjudicateur.
A titre indicatif, le montant de l’enveloppe (y compris l’indemnité précitée) allouée au lauréat dans le cadre de la réalisation de sa prestation de chaque opération est le suivant :

  • Opération n°1 - restructuration-extension du collège Laennec à PONT L’ABBE : 67 000 euros HT
  • Opération n°2 - restructuration-extension du collège Pierre Stephan à BRIEC DE L’ODET : 30 100 euros HT

4. Conditions de participation
Dès publication de l’avis d’appel public à concurrence, les candidats intéressés par les prestations sont appelés à demander gratuitement par écrit le dossier de consultation
auprès de la SAFI, 4 rue du 19 mars 1962 – 29018 QUIMPER CEDEX ou télécharger le dossier de consultation sur le site :
https://www.achatpublic.com sous la référence SAFICG-JCC020210

5. Composition des dossiers de candidature
Les candidats devront remettre un dossier de candidature comprenant :

  • Une lettre de motivation - Un curriculum vitae - Un dossier artistique exposant la démarche artistique et comportant des visuels des œuvres réalisées.

6. Réception des candidatures
Les dossiers devront être déposés contre récépissé ou parvenir sous pli recommandé avec accusé de réception à l’adresse suivante :
Monsieur Le Directeur Général de la SAFI - 4, rue du 19 mars 1962 - 29018 QUIMPER Cedex.

Date limite de remise des candidatures : 9.03.2010 à 17h.

L’enveloppe portera la mention suivante : « Prestation de décoration des constructions publiques – 1% culturel – phase candidature - opération n°……………… »

7. Renseignements complémentaires
Tout renseignement complémentaire peut être obtenu auprès de la S.A.FI :

  • Opération n°1 : Jean Christophe Courtel – jean-christophe.courtel@safi29.fr
  • Opération n°2 : Marie-Pierre Bouget – marie-pierre.bouget@safi29.fr

    > APPEL / PROGRAMMATION

l’Usine, Genève est à la recherche d’un-e ou de nouveaux-elles programmateurs-trices
l’Usine, Forde, Espace d’art contemporain - 11, rue de la Coulouvrenière / 2ème étage – 1204 GENEVE
renseignements : +41 22 321 68 22 – www.forde.ch – forde@usine.ch
Forde est à la recherche d’un-e ou de nouveaux-elles programmateurs-trices
pour la période juillet 2010 - juin 2012.

Envoyez votre candidature d’ici le 31.03.2010.

Forde est un espace d’art contemporain fondé à Genève en septembre 1994. Créé au sein de L’Usine, bâtiment
autogéré regroupant un ensemble d’activités culturelles (cinéma, théâtre, salles de concerts, bar-restaurant,
magasin de disque, studio d’enregistrement, ateliers d’artistes), la vocation de Forde est de présenter des
expositions en dehors de toute contrainte institutionnelle ou commerciale. Forde reçoit à cette fin le soutien du
Département des affaires culturelles de la Ville de Genève, par le biais d’une subvention 72.000 francs Suisse par an.
l’autorisant à établir une programmation indépendante de toute autre structure existante.

Tous les 24 mois, le comité de Forde nomme un ou plusieurs programmateurs-trices à qui il confie la gestion
complète de la programmation, de l’administration et de l’entretien de l’espace. La ou les personnes désignées ont
ainsi la complète liberté de gérer sur une période de 2 ans les activités de Forde dans l’esprit d’une carte blanche renouvelée.
Le comité, composé d’artistes et de commissaires d’exposition -pour la plupart responsables des précédents mandats-,
limite son activité au contrôle des comptes et n’a aucun droit d’intervention sur la teneur des expositions ou événements organisés.
Le programmateur-trice s’engage à participer à la vie associative au sein de l’Usine en étant présent aux réunions hebdomadaires,
à respecter la déontologie du bâtiment www.usine.ch ainsi que le cahier des charges établi par le comité.
À ce jour, neuf équipes se sont succédées. Les programmes proposés sont par conséquent de natures très diverses,
établissant à chaque fois leurs propres économies de travail et des relations avec des scènes différentes.
En près de 15 ans, près de cent manifestations mélangeant expositions monographiques collectives et thématiques, projections
de films, concerts, performances et ateliers ont été organisées, parfois en collaboration avec d’autres entités de l’Usine ou extérieures.
Plusieurs publications ont également été réalisées dans ce cadre et ont contribué à affirmer
le caractère résolument expérimental du lieu et de sa structure. Parmi ces dernières, Forde 1994-2009, qui
retrace l’ensemble de la programmation de l’espace depuis sa fondation (distribution Forde & JRP Ringier, Zürich).
Le comité en janvier 2010 : Madeleine Amsler, Donatella Bernardi, Alexandre Bianchini, Cicero Egli, Julien Fronsacq, Aurélien Gamboni,
Fabrice Gygi, Andréa Lapzeson, Jérôme Massard, Olivier Mosset, Mai-Thu Perret, Daniel Ruggiero, Florian Saini,
Konstantin Sgouridis, Fabrice Stroun, Véronique Yersin.
Programmateurs-trices

2008-2010 : Madeleine Amsler & Véronique Yersin (avec Laurence Schmidlin jusqu’en janvier 2009.)
2006-2008 : Aurélien Gamboni & Kim Seop Boninsegni
2004-2006 : Julien Fronsacq
2002-2004 : Donatella Bernardi, Cicero Egli et Daniel Ruggiero
2001-2002 : Dominic Chennell
1999-2000 : Mai-Thu Perret et Fabrice Stroun
1998-1999 : KLAT (A. Lapzeson, J. Massard, E. Piguet, F. Saini, K. Sgouridis)
1995-1997 : Lionel Bovier, Christophe Chérix et Emmanuel Grandjean
1994-1995 : Alexandre Bianchini, Fabrice Gygi et Nicolas Rieben, fondateurs.


> APPEL / MEDIATION

Cet appel à candidature est ouvert à des médiateurs culturels en art contemporain de langue française.
Accompagnement par la médiation de la politique culturelle développée par les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS).
Objet : Les actions de médiation concernent l’ensemble des projets artistiques et culturels développés par la
Délégation à la culture des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg au cours de l’année 2010.

Programme :

  • Favoriser la rencontre entre l’art contemporain et le public spécifique de l’hôpital (personnel, patient, visiteur),
  • Faire le lien entre les commandes artistiques des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et la population (journées de l’architecture, journées du patrimoine etc.)
  • Construire des démarches éducatives qui conjuguent les ressources culturelles de la Ville de Strasbourg et la diversité des projets artistiques des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg.
  • Proposer des démarches expérimentales interactives.
  • Créer des situations de rencontres, de convivialité.

Déroulement de la procédure :
a. Remise des candidatures auprès de la délégation à la culture du CHU de Strasbourg.
b. Examen des dossiers par le comité de pilotage
c. Elaboration avec le lauréat du programme d’actions de médiation
d. mise en œuvre des projets selon le calendrier de la Délégation à la culture

Présentation des dossiers :
La proposition devra être rédigé en langue française. Le candidat devra envoyer un pli cacheté contenant :

  • Une lettre de candidature signée
  • Des éléments biographiques
  • Une présentation illustrée des projets menés par le candidat.
  • Le cas échéant, tout texte de nature à mieux appréhender le sens et la portée de la démarche de médiation. Pour faciliter la lecture du comité, un cd peut être joint au dossier papier sous format pdf.

Critères de sélection des candidats : Le comité évaluera :

  • la capacité du candidat à réaliser un projet autour des orientations définies dans le programme.
  • la réalité d’une formation diplômante en médiation culturelle et l’expérience professionnelle.
  • la disponibilité du candidat,
  • la proposition financière
  • la capacité à facturer (n° de siret) Date limite d’envoi des candidatures : 11.03.2010, le cachet de la poste faisant foi.

Hôpitaux Universitaires de Strasbourg – Délégation à la Culture – 1 place de l’Hôpital – BP 426 – 67091 STRASBOURG Cedex
Informations : culture@chru-strasbourg.fr


LOCATION D’ATELIER

Marseille, Location d’ateliers - session juin 2010.
4 ateliers sont à pourvoir à partir du mois de juillet 2010.
Une aide à la recherche et à la production est prévue pour les artistes résidents.
Date limite de réception des dossiers : 15.03.2010.

Composition du dossier artistique : visuels, textes, curriculum vitae, lettre de motivation.
Il peut être transmis par courriel (format pdf) ou par voie postale.
Dans ce cas, merci de bien vouloir prévoir une enveloppe suffisamment affranchie pour son retour.
Les espaces de travail proposés par Astérides s’adressent à des artistes, émergents ou confirmés, diplômés d’écoles d’art,
engagés dans des problématiques et des pratiques résolument contemporaines.
Les ateliers sont attribués pour des périodes temporaires pouvant aller jusqu’à six mois.
Les candidats sont invités à préciser la période ainsi que la durée souhaitées.
La sélection des résidents s’effectue sur dossier.
Une participation mensuelle aux frais d’occupation de l’étage, d’un montant de 80 euros, est demandée aux résidents.
Une aide à la recherche et à la production est prévue pour les artistes résidents.
Son montant est calculé sur la base de 1200 euros pour 6 mois.
Astérides, Friche La Belle de Mai, 41 rue Jobin - 13003 MARSEILLE, 04 95 04 95 01, asterides@lafriche.org, www.asterides.com


$$ CONCOURS

Agora Gallery, 30 West 25th Street Chelsea New York.
25e compétition international d’art contemporain de Chelsea.
Tous les media sont acceptés à l’exception de l’art vidéo, de film, d’art théâtral, de bijoux et d’artisanat.
Tout artiste au dessus de l’âge de 18 ans.
prix "évalués" à trente-huit mille dollars seront distribués comme suit :

  • Exposition - 15 à 20 artistes participeront à une exposition collective à Agora Gallery, 530 West 25th Street, Chelsea, New York.
  • Espèces - 1000 dollars seront attribués à 3 artistes, chacun recevant respectivement 500 dollars, 300 dollars, 200 dollars.
  • Promotion Internet - 6 artistes recevront le placement de 6 images sur www.Art-Mine.com pour une période d’un an.
  • Revue par un/e critique d’art - Un/e artiste recevra un article d’1 page avec 2 images en couleur dans ARTisSpectrum Magazine. règlement et condition à lire très très attentivement. http://www.agora-gallery.com/fr/competition/art_contest_main.aspx Jusqu’au au 14.03.2010.

=+=+= OFFRE D’EMPLOI SALARIÉ

recherche directeur (homme/femme) de l’école nationale supérieure d’art de Dijon.

Catégorie/ Corps – fonction : titulaire ou contractuel de catégorie A
Domaine(s) Fonctionnel(s) : enseignement supérieur

Emploi(s) Type : directeur d’établissement
Localisation administrative et géographique / Affectation : 3, rue Michelet, 21000 Dijon cedex.
Missions et activités principales : Le directeur de l’école nationale supérieure d’art de Dijon
est nommé par arrêté du ministre de la culture après avis du Conseil d’administration
pour une période de trois ans renouvelable une fois après avis du conseil d’administration.

Professionnel fortement impliqué dans le monde de l’art et de la culture contemporaine,
le directeur devra s’appliquer à élaborer des projets prospectifs tenant compte des réalités de l’entité
composant l’établissement qu’il dirigera et son développement. Il dirigera une équipe d’une
cinquantaine d’agents dont une trentaine d’enseignants pour un effectif de 200 étudiants environ.

Il a notamment pour mission :

  • d’impulser les grandes orientations du projet d’établissement dans le cadre de la perspective de l’intégration des études dans l’espace européen de l’enseignement supérieur ;
  • d’accompagner et mettre en oeuvre les procédures de reconnaissance professionnelle et académique de l’enseignement- en particulier l’habilitation du diplôme à conférer le grade de master ;
  • de développer une politique de suivi de l’insertion professionnelle de jeunes diplômés et de leur inscription dans la scène artistique.
  • de développer les partenariats avec, notamment, d’autres établissements d’enseignement supérieur

Dans le cadre de la gestion de l’établissement public, il a en particulier la responsabilité :

  • de la préparation et de l’exécution du budget ;
  • de la gestion des personnels ;
  • du suivi des travaux de réhabilitation des bâtiments ;
  • de représenter l’établissement en justice et dans tous les actes de la vie civile.

Le directeur doit également tenir compte du contexte spécifique de l’établissement et développer
des relations avec l’ensemble des acteurs régionaux (ville de Dijon, région Bourgogne, musée de
beaux arts de Dijon, Frac, centres d’arts, Consortium, université de Bourgogne...) et interrégionaux
(l’école est un élément déterminant du réseau des écoles supérieures d’art de la région grand est).
Il veille de surcroît au développement de l’option design orientée vers le design d’espace.
Par ailleurs, le directeur doit avoir une solide expérience des écoles d’art ou de toute autre
structure relevant du ministère de la culture et de la communication, le sens du management et
une autorité reconnue par l’ensemble du personnel dont il a la charge ainsi qu’un sens des
relations publiques prononcé, des relations avec les collectivités locales, avec les partenaires
privés et des relations internationales.
Compétences principales mises en oeuvre : (cotés sur 4 niveaux initié - pratique - maîtrise - expert)

Compétences techniques : Bon niveau de compétences managériales.
Bonne sensibilité technique et esthétique dans le domaine des arts plastiques.
Connaissance des problématiques de l’enseignement supérieur.
Savoir-faire : Capacité à animer des équipes et à piloter des projets : conception, fixation et révision des
objectifs, arbitrage des priorités et mobilisation des moyens.
Savoir-être (compétences comportementales)
Sens du dialogue et diplomatie.
Capacité à incarner l’autorité
Environnement professionnel : L’école nationale supérieure d’art de Dijon est un établissement public
à caractère administratif d’enseignement supérieur placé sous tutelle du Ministère de la culture
et de la communication et dispense une option art et une option design dans lesquelles les arts plastiques `
sont mis en relation avec d’autres champs artistiques. Son fonctionnement est défini par le décret n°2002- 1519 du 23 décembre 2002.

Elle a notamment pour mission :
· La formation artistique, scientifique et technique des créateurs dans le domaine des arts plastiques ;
· La valorisation des travaux d’étudiants ;
· La coopération avec des établissements français ou étrangers poursuivant des objectifs similaires.
Administrée par un conseil d’administration, elle est dirigée par un directeur, lequel est assisté par
une commission de recherche, de pédagogie et de la vie étudiante (CRPVE) pour ce qui relève de la pédagogie.
Perspectives d’évolution : direction d’un autre établissement public culturel ou emploi de direction ou de conception en
administration centrale ou en service déconcentré.
Spécificités du poste / Contraintes / Sujétions : nécessité de résider sur place ; forte disponibilité indispensable.
Profil du candidat recherché (le cas échéant) : une expérience similaire serait un atout mais son absence n’est pas décisive.

Contacter : Madame Isabelle Phalippon-Robert, Délégation aux arts plastiques,
Chef de la mission de l’inspection de l’enseignement artistique, 62 rue Beaubourg, 75003 PARIS.
01 40 15 74 46 - isabelle.phalippon-robert@culture.gouv.fr


APPEL A PROJET

La plasticienne Myriam Blom invite 3 artistes à se joindre à la troisième étape de l’exposition collective « élément : coffre ».

L’exposition aura lieu le samedi 12 juin 2010 sur le parking public à Hasparren (64).

« élément : coffre » est une exposition collective dans l’espace coffre des voitures. Le coffre, un espace délimité qui est facilement accessible à chacun dans sa vie quotidienne.
Nous détournons son utilité et il devient ainsi une extension de l’espace d’exposition habituel. Hors des murs des galeries et musées, dans l’urbain et l’industriel, à la rencontre d’un public.
Avec « élément : coffre » nous interrogeons d’une manière artistique non seulement le statut de la voiture et le lien qui nous unit à elle (p.ex. la voiture comme habitat) mais aussi le fonctionnement social et politique de l’être humain dans notre société. Le contenu des travaux artistiques proposés sera axé également sur les mécanismes et principes de l’industrie d’aujourd’hui, sur les choix du transport et ses conséquences ainsi que sur les liens au commerce illégal et ses influences au niveau de la géopolitique.
« élément : coffre » est un concept global, qui, avec ces apparitions à différents endroits, crée son propre chemin géographique à travers l’Europe.
Tel que l’Europe sera traversée par des artistes participants à « élément : coffre », nous voulons créer de nouveaux chemins et provoquer de nouvelles manières de penser chez le spectateur.
Ce projet se comprend dans la continuité des différents itinéraires : le parcours local (exemple BAB) est le point de départ en 2009
pour amorcer le trajet national (Bordeaux, Paris) puis international (Bilbao, Berlin).

Envoyez votre dossier artistique.
date limite de candidature : avant le 13.03.2010, dernier délai.

à : Association art and project – c/o centre culturel Eihartzea, 54 rue Francis Jammes, 64240 HASPARREN, contact@artandproject.eu

Le dossier doit comprendre :
1. Un dossier artistique présentant vos récents travaux, curriculum vitae.
2. Un petit texte de quelques lignes et éventuellement une image de la proposition pour élément : coffre
Nota : Tout CD ou DVD, rattaché au dossier pour présenter des visuels de vos travaux doivent comporter une étiquette
(ou très clairement écrit à la main) avec votre nom, n° de téléphone et adresse e-mail.

  • Les dossiers et autres éléments joints à celui-ci ne seront pas restitués.
  • Aucun véhicule n’est mis à disposition. Chaque participant doit venir avec son propre véhicule.
  • La présence des artistes est obligatoire durant la journée d’exposition.
  • Les artistes participants doivent se rendre disponible pour les montages et pour les démontages.
  • Les œuvres sont sous la responsabilité de l’artiste. Un système de fixation doit être prévu en cas de « pièces détachées ».
  • L’artiste s’engage à réaliser son œuvre tel qu’il a proposée au départ. Tout changement doit être signalé dans les plus brefs délais à art and project.
  • Un budget de 400 euros par artiste est attribué pour les frais liés à la réalisation et les frais de déplacements. (Obligation de facture) Organisé par l’association art and project - www.artandproject.eu Renseignements : tél. : 06 29 96 13 98, 05 59 29 66 65 ou contact@artandproject.eu www.artandproject.eu

>> APPEL / RÉSIDENCE ARTISTIQUE

Appel à résidence 2010 : culture de la paix entre les peuples

Lieu : Communauté de communes de Cernay et Environs (CCCE)
Dates de résidence
Le temps de résidence sera évalué en fonction du projet artistique ; il pourra être sur une seule période ou sur plusieurs, dès le printemps 2010.
Contexte
La Communauté de communes de Cernay et Environs (CCCE) a réhabilité un ancien abri sanitaire de la Grande guerre :
« l’Abri-mémoire », pour en faire un équipement culturel polyvalent, à la fois muséal, centre de ressources
et initiateur ou accompagnateur d’activités culturelles, pédagogiques et artistiques, autour du champ de bataille de l’Hartmannswillerkopf, du
patrimoine de mémoire, de la citoyenneté et de la paix.
Les activités de l’Abri-mémoire visent à susciter des prises de conscience pour une lecture et une compréhension du présent (comprendre un conflit, rechercher les causes,
analyser les réactions et leurs conséquences), à entretenir une mémoire vivante et à proposer des rencontres entre les différentes cultures.
Cette résidence d’artiste dans l’Abri Mémoire, offre aux artistes un espace de travail et de création pour recontextualiser ce travail de mémoire à travers un discours artistique

contemporain pour mieux en souligner l’universalité.
Cette résidence participe à l’enrichissement de la vie culturelle locale et à la sensibilisation à l’art contemporain. Ce temps est conçu comme une occasion de
rencontres par l’artiste, d’un nouveau territoire lieu de vie, d’activités et d’histoire. C’est aussi un temps d’échanges et d’ouverture permettant la rencontre des locaux avec une
œuvre en émergence. La création d’œuvre(s), qui pourra résulter de cette interaction avec le territoire et du travail sur le thème de la paix, sera le point d’orgue du travail accompli en résidence.
Au terme de la résidence, l’œuvre ou la mémoire de sa création pourrait être installée à l’Abri Mémoire.
Thème 2010 : En 2010, la résidence sera consacrée au thème de la culture de la paix entre les peuples.
Ce thème, intemporel et au-delà des frontières, ne se limite pas au conflit de 14-18 et aux relations franco-allemandes mais fait aussi écho aux conflits actuels,
partout dans le monde.
Cahier des charges

  • La résidence est ouverte à des artistes adultes, utilisant toute discipline de création contemporaine (sculpture, photographie, installation, etc.). Aucun medium n’est imposé.
  • L’appel est ouvert aux personnes pouvant prouver une activité artistique et un statut juridique.
  • Les candidats sélectionnés devront être disponibles pour une vraie immersion dans le contexte et le lieu, durant la période de résidence.
  • Peuvent s’inscrire des artistes de toute nationalité ayant une bonne maîtrise de la langue française à l’oral. Les résidents extérieurs à la zone de Schengen devront contacter leurs autorités pour obtenir un titre de séjour temporaire sur le sol français.
  • Les artistes imagineront des œuvres s’intégrant de préférence dans un espace vert d’environ 220 m 2. Dans le cas contraire, un témoignage de l’œuvre doit pouvoir être gardé. Chaque projet sera examiné au cas par cas.
  • La population locale doit être impliquée dans la démarche conduisant à la création de l’œuvre. L’artiste s’attachera à imaginer de quelle façon se fera la rencontre avec les habitants et les scolaires. Modalités de résidence L’atelier et le logement sont localisés à Uffholtz, à 20 kilomètres de Mulhouse, en Alsace. D’une surface d’environ 55m2 et une grande hauteur sous plafond, l’atelier est entièrement rénové, lumineux et équipé d’un espace sanitaire (douche et WC), d’un point d’eau, d’une table, de chaises et d’étagères de stockage. Ils sont mis à disposition pour les périodes définies. Pour mener à bien le projet artistique, la résidence comprend - l’allocation de résidence - le budget de production, - les interventions après de la population et des scolaires, - les frais (déplacements, etc.) - l’œuvre ou sa mémoire à l’issue de cette résidence et la cession des droits de représentation et de reproduction y afférant. - les cotisations sociales (Agessa, maison des artistes sécurité sociale, etc.) éventuelles. pour un montant de 5000 euros maximum. La CCCE prend en charge la mise à disposition d’un atelier et d’un logement, les actions de communication (relations presse, invitations, affiche, vernissage, etc.) et les assurances relatives au programme de résidences et d’expositions. L’artiste aura un interlocuteur dédié à la CCCE qui pourra lui présenter le territoire et ses habitants et l’accompagner dans sa démarche artistique et de médiation. Précédentes résidences et interventions Bernard Naegelen et Jacques Lindecker pour l’exposition « Trous de mémoire », avec une classe primaire Le photographe Christian Gattinoni pour un CD Rom et une exposition avec une classe du collège Stéphane Duroy pour une exposition, dans le cadre du projet « Alsace, les Douleurs de l’Histoire » en partenariat avec le FRAC Alsace et la Filature de Mulhouse. Patrick Meyer pour une écriture personnelle et des sculptures sonores avec une classe de collège et le groupe des aînés. Les photographes et plasticiens Emmanuel et Michel Braun pour un travail en noir et blanc, sur l’architecture de guerre sur le site du HWK. Le photographe allemand Johannes Weitzel pour une exposition de ces photos de paysages, en lien avec la vidéo réalisée par Robert Cahen. Olivier Larizza pour son livre « Le choix des âmes », publié en septembre 2008. Fleur Nabert pour une exposition de ses toiles et de ses sculptures autour de la thématique « la mémoire se transmet, la paix se donne », en septembre 2009

Candidature
Pour être recevable, les candidats devront fournir avant le 1.5.2010 (cachet de la Poste faisant foi)
.

un dossier comprenant le formulaire de candidature dûment rempli et ses annexes.

Le candidat retenu sera amené à se déplacer en amont de la résidence pour anticiper le travail de médiation
avec un (ou des) public(s) spécifique(s), élaborer plus précisément le projet et aborder des questions techniques (besoins logistiques ou techniques,
calendrier, etc.) afin qu’il se prépare au mieux à son futur contexte de travail.

Les artistes non retenus seront avertis par courrier. Seuls les dossiers accompagnés d’une enveloppe de réexpédition suffisamment affranchie seront retournés.

Critères de sélection : Les artistes sont sélectionnés sur dossier examiné par le comité de sélection.
Les projets impliquant un travail en relation avec le territoire seront privilégiés.
Contactez : Sophie Wisselmann-Julien - Communauté de communes de Cernay et Environs - Service développement local
3, rue de Soultz - BP 10228 - 68 704 CERNAY CEDEX
03 89 75 73 70 (ligne directe) - 03 89 75 47 72 (standard) - Courriel : sophie.wisselmann@cc-cernay.fr


>> APPEL / RÉSIDENCE ARTISTIQUE

72 heures pour créer : Résidence de création de 3 jours à Centrale 7
Bourse de 500 euros pour chaque artiste participant
Création : 11-12-13 Mai 2010 - Diffusion : nuit du samedi 15 mai 2010 - puis du 23 mai au 31 juillet 2010
appel à projet, en vue de la sélection de 7 artistes pour :

• 3 jours de création : la friche industrielle du carreau minier de Bois II à Nyoiseau (49)
• 1 première diffusion le 15 mai 2010 lors de la nuit.heptogen centrale 7, une soirée mêlant musique et arts plastiques
Les œuvres seront ensuite exposées pendant 2 mois et demie à Centrale 7
Un événement organisé en partenariat par les associations Centrale 7 et Heptogenia Entertainment

Le Projet : Une friche industrielle, Le carreau de Bois II à Nyoiseau, dans le segréen (Maine et Loire),
fut un lieu d’extraction du minerai de fer employant jusqu’à 800 personnes à son apogée au milieu du 20eme siècle.
Fermé depuis 1985, il a connu une lente dégradation par des pillages, l’œuvre du temps et les
démolitions. Depuis le début des années 2000, des artistes y ont installé leurs ateliers et
s’attachent à y créer les conditions d’une renaissance. L’association Centrale 7 est l’un des
acteurs de cette activité artistique www.centrale7.net
L’ouverture de la saison 2010 de Centrale 7 est l’occasion d’organiser un évènement dédié à la
création artistique (workshop des 11, 12 et 13 mai). Les œuvres réalisées pendant ces trois jours
de création seront dévoilées le samedi 15 mai 2010 lors de la nuit.heptogen centrale 7. Cette
soirée d’ouverture réunira, par une scénographie spécifique au lieu, l’exposition des œuvres et une programmation musicale.
7 artistes seront réunis sur une période de 3 jours pour investir différents espaces du site minier ;
dans des endroits couverts ou en extérieur. La diversité des disciplines qui seront représentées
(land’art, installations, fresque, sculpture, photographie, vidéo) viseront à apporter des approches originales du lieu au travers d’un thème commun :
Matières : inertes - organiques
Les créations devront matérialiser le thème. Elles pourront faire le lien avec le site minier de par le choix des matériaux ou de par leur évocation :
•Les matières brutes, en résonance avec l’héritage industriel.
•La puissance électrique, l’univers mécanique fait de roues et de rouages en référence aux machines.
•Le végétal pour faire le lien avec la nature qui réinvestit la friche
Pour répondre au thème choisi, l’artiste est libre d’accéder au sujet par différents biais :
•Il peut choisir de proposer une relation entre ces deux états (opposition, confrontation, mélange,
cohabitation, etc). Et, en lien avec le lieu, mettre en valeur le règne des matières brutes, ou au
contraire souligner le renversement des forces qui progressivement s’opère sur le site.
•Par sa création, il peut aussi choisir d’évoquer une évolution de l’un à l’autre. L’oeuvre pourra
ainsi se situer au passage de l’inanimé au vivant, du déclin industriel (mécanismes, rouages etc.)
au règne végétal, de l’énergie humaine à l’absence, du plein au vide.

Modalités de candidature :
La candidature est à faire parvenir avant le lundi 15.03.2010 à minuit.

par e-mail ou par courrier. • Le cachet de la poste fait foi pour les courriers postaux.
• Pour les envois par mail, les documents peuvent être scannés et envoyés sur l’adresse
centrale7@laposte.net , le poids de l’e-mail ne doit pas dépasser 5 Mo. Un e-mail vous
sera envoyé pour confirmer la réception du dossier. Merci de vérifier cette dernière étape
et de nous contacter si elle n’est pas réalisée.
Contenu de la candidature :
1)Bulletin de candidature complété et signé
à demander à fionajoly@laposte.net, www.centrale7.net
2)Un ou plusieurs (jusqu’à 3) projets de création
3)Un extrait de book (présentation écrite et visuelle des travaux, photos, vidéos...) .
4)Un curriculum vitae
Tout dossier incomplet ne sera pas soumis au comité de sélection.
Merci de prévoir une enveloppe suffisamment affranchie pour le retour du dossier si vous souhaitez qu’il vous soit retourné.

Informations et contacts :
Centrale 7, Carreau de Bois II, 49500 Nyoiseau - 09 62 50 75 73
pour plus d’informations : fionajoly@laposte.net et http://www.centrale7.net
Des compléments d’information seront mis en ligne sur le site Internet http://www.centrale7.net Il
est conseillé de s’y connecter régulièrement pour obtenir des informations complémentaires.
pour plus d’informations : : heptogenia.ent@gmail.com
et http://www.myspace.com/heptogeniaentertainment


>> AIDE INDIVIDUELLE A LA CREATION

aide individuelle aux artistes plasticiens, Ville de Paris.
La Ville de Paris soutient les artistes plasticiens de toutes nationalités, à l’occasion de projets personnels liés à Paris,
soit par le sujet, soit comme manifestation participant au dynamisme de la scène artistique parisienne.

Les projets sont notamment : la préparation d’une exposition personnelle, la préparation d’une intervention spécifique,
la réalisation d’une pièce particulière destinée à une présentation publique, à Paris ou à l’étranger en lien culturel avec la capitale.
Les candidats justifient d’une pratique professionnelle dans le champ de la création contemporaine par : l’affiliation à la Maison des artistes
sécurité sociale, ou des expositions dans des institutions publiques ou privées, ou des travaux antérieurs.
La commission d’examen des projets, composée d’experts de la Ville de Paris et de personnalités qualifiées extérieures,
considère les critères d’attribution suivants : l’intérêt du projet, l’utilité du soutien pour le réaliser, la carrière et la personnalité de l’artiste,
l’existence d’un lien avec la Ville de Paris.
Le montant des aides s’est échelonné en 2009 de 950 à 5 000 euros.
Trente huit artistes ont reçu un soutien financier pour concrétiser leur projet sur une enveloppe budgétaire globale de 88 800 euros.
Trois remarques importantes : l’aide n’est pas rétroactive, l’artiste ne peut bénéficier que d’un seul soutien tous les 2 ans,
il ne peut recevoir qu’une seule aide - directe ou indirecte - de la Ville de Paris pour un même projet.
Le dossier de candidature comporte obligatoirement les pièces demandées dans le formulaire 2010.
il peut être déposé au Département de l’Art dans la Ville, 15 rue de l’Ecole de Médecine 75006 PARIS,
Couvent des Cordeliers, 1er étage, métro Odéon, ou il peut être envoyé par la Poste à la Direction des Affaires Culturelles -
Département de l’Art dans la Ville, 31 rue des Francs-Bourgeois 75188 PARIS cedex 04, mention « Commission aide au projet ».
le dossier artistique est restitué à l’issue de la commission à laquelle il participe.
La date limite de dépôt des dossiers de candidature est : mercredi 31.03.2010, 17h.

Sont concernés les projets devant faire l’objet d’une présentation publique à compter de septembre 2010.
Les dossiers envoyés par la Poste devront parvenir au Département de l’Art dans la Ville au plus tard le 31.03.2010.
Veuillez bien prévoir le délai d’acheminement de votre dossier.
Votre correspondante au Département de l’Art dans la Ville est Brigitte Pilat, brigitte.pilat@paris.fr, 01 56 81 33 09.
Informations et formulaire 2010 à demander à : brigitte.pilat@paris.fr, 01 56 81 33 09.


>> COMMISSAIRE INVITE

recherche commissaire invité(e), Clermont-Ferrand.
pour la mise en place d’expositions à l’espace d’art contemporain La Tôlerie (63) pour l’année 2010/2011.

Présentation de la structure :
Implanté dans le cœur industriel de la Ville, l’Espace d’art contemporain La Tôlerie, ancien garage réhabilité à l’initiative
de la Ville de Clermont-Ferrand en 2003, s’affirme comme un instrument d’exploration de la création contemporaine avec pour missions :
De représenter la création contemporaine sous toutes ses formes
et privilégiant la pluridisciplinarité et les résonances avec les nouvelles technologies ainsi que des démarches expérimentales.
Il invite chaque année un commissaire extérieur pour imaginer et mettre en œuvre une programmation spécifique sur une saison.
De diffuser et démocratiser l’art contemporain dans la région et
au-delà par des actions de médiation et de sensibilisation en direction des publics les plus larges et les plus variés.
www.clermont-ferrand.fr/La-Tolerie.html
Missions : - Le commissaire est chargé de concevoir deux expositions d’envergure sur les périodes de décembre 2010 à février 2011 et
de mai à juillet 2011 (des aménagements à ce calendrier pourront être éventuellement trouvés en fonction notamment des contraintes de production)

  • Il (elle) sera chargé(e) des phases de productions, de montage d’exposition, de démontage voire de remise en ordre du site en liaison avec les artistes et les responsables de l’espace d’art.
  • Il (elle) devra proposer une stratégie de communication ainsi que la rédaction des supports de communication (dossier de presse, livret d’exposition ...) en concertation avec la Direction de la culture. Ses missions s’exerceront dans les limites d’un budget global déterminé en amont de la manifestation.
  • Il (elle) devra être présent(e) lors des réunions de préparation, de montage, de démontage et de promotion de l’exposition. Profil : - Il (elle) doit faire preuve d’une très bonne connaissance de la vie artistique régionale, nationale voir internationale.
  • Il (elle) apporte une expérience professionnelle confirmée dans la conduite de projets artistiques Pour Postuler : Il sera demandé de bien vouloir élaborer une proposition sur les bases de ce cahier des charges :
  • ces expositions devront concerner des artistes parfaitement repérés dans le domaine de l’art contemporain (parcours artistique, collaborations, achats institutionnels...)
  • les propositions devront intégrer la présentation d’artistes de référence régionale (Auvergne).
  • chaque exposition devra être conçue en recherchant la meilleure adéquation entre le projet de l’artiste et la configuration de l’espace.
  • le projet devra intégrer des actions de médiation.
  • chaque exposition pourra s’accompagner d’une phase de production d’œuvres in situ. La proposition devra comporter :
  • un curriculum vitae du commissaire général
  • un descriptif du projet ( présentation des artistes, parcours, démarche artistique...)
  • un descriptif technique
  • un budget prévisionnel ne devant pas excéder 40.000 euros faisant apparaître :
  • l’ensemble des charges liées à l’organisation des expositions notamment :
  • Les honoraires du commissaire général (définition des projets, relations avec les artistes, suivi de réalisation des expositions, organisation des actions de médiation, rédaction des supports de communication)
  • Le coût de production des œuvres (honoraires artistes, scénographie, transport des oeuvres, accueil des artistes...)
  • La durée et l’évaluation du coût des actions de médiation réalisées éventuellement en dehors de l’action du commissaire général.
  • Le coût des prestations techniques (location de matériel et prestations) Des financements extérieurs pourront être recherchés mais ne pourront être de nature à remettre en cause la faisabilité du projet. La gestion de cette exposition s’effectuera dans le cadre d’une régie directe par le biais de la Direction de la Culture, et nécessitera des échanges fréquents entre le commissaire général et ce service.

Le dossier complet devra être adressé avant le 26.03.2010.

à la Ville de Clermont–Ferrand, Direction de la Culture, 15 mail d’Allagnat, 63000 CLERMONT FERRAND.
Précisions : Pour ces expositions, la Ville mettra à disposition le personnel de surveillance pour une ouverture au public chaque jour les après-midi excepté le lundi.
Un état détaillé des besoins de personnels techniques pour les phases de production, montage, démontage et maintenance éventuelle
sera produit. Son coût sera évalué en terme de contingent d’heures de travail pour chaque phase.
Avant tout paiement, des justificatifs devront être présentés
Pour tous renseignements complémentaires, précisions techniques et descriptives du bâtiment contact :
Gaëlle Gibault – Direction de la Culture – 04 73 42 63 76 – ggibault@ville-clermont-ferrand.fr


=+=+= OFFRE D’EMPLOI SALARIÉ

Le Fonds Régional d’Art Contemporain de Bourgogne recherche :Un(e) administrateur/trice
Placé(e) sous l’autorité de la directrice du Frac Bourgogne il/elle assurera les missions suivantes :

Missions

  • gestion administrative courante : suivi des projets, suivi juridique (contrats avec les artistes et les partenaires), suivi des fournisseurs, préparation des conseils d’administration et assemblées générales
  • gestion comptable et financière : élaboration et suivi du budget, suivi de trésorerie et relation avec l’Expert comptable, le Commissaire aux Comptes, la banque et les services financiers des tutelles.
  • gestion des ressources humaines : suivi du personnel (congés, plannings), suivi social (contrats, déclarations sociales), plan de formation et parcours professionnels
  • développement et recherche de financements : relations avec les tutelles, mécénat, co-financements, partenariats Expériences : Expérience d’administration dans le cadre d’un équipement culturel, si possible dans le domaine de l’art contemporain. Compétences : Formation supérieure en gestion des entreprises culturelles Bonnes notions de comptabilité Capacité d’organisation, de négociation et de gestion des ressources humaines Esprit de synthèse et capacité d’analyse d’un projet Qualité rédactionnelle et maîtrise de l’outil informatique Maîtrise de l’Anglais Qualités requises Rigueur, autonomie, sens de l’organisation Capacité d’initiative, sens du travail en équipe Dynamisme, esprit curieux et inventif Conditions : CDI à plein temps Rémunération grille des entreprises artistiques et culturelles

Poste à pourvoir dès que possible

Adresser une lettre de motivation et un curriculum vitae
à l’attention de Madame Eva González-Sancho, Directrice Frac Bourgogne, 49 rue de Longvic, 21000 DIJON.


APPEL D’OFFRE : information supplémentaire

un nouveau visuel de la biennale d’art contemporain de Bourges est à votre disposition sur le site : lepanorama-bourges.fr
APPEL D’OFFRE CATALOGUE ET SITE INTERNET, 5E ÉDITION DE LA BIENNALE D’ART CONTEMPORAIN DE BOURGES DU 18 AU 28 NOVEMBRE 2010.
Appel d’offre sur titre lancé par l’École Nationale Supérieure d’Art (ENSA) de Bourges concernant la Biennale et le Panorama de la jeune création 2010 pour :
la réalisation du catalogue de la Biennale et du Panorama et la réalisation du site internet : lepanorama-bourges.fr.
Le soumissionnaire doit impérativement répondre aux deux parties de l’appel d’offre : www.lepanorama-bourges.fr


APPEL A PROJET

Appel à projets : « Détrompez-vous ! Un festival d’erreurs » Paris.
Informations, Appel à projets : Présentation du projet, Obligations générales du prestataire, Identité visuelle, scénographie, mise en espace et signalétique ...
et Consultation pour la sélection du scénographe du festival Paris-Montagne 21 - 24 juillet 2010 à demander auprès de
festival@paris-montagne.org, maelle.lenoir@paris-montagne.org

L’association Paris-Montagne s’adresse à travers divers projets aux jeunes qui ont peu accès au monde de la recherche et de la science.
Elle le fait notamment au cours d’un festival "arts et sciences" qui favorise une approche ludique faisant appel à toutes formes d’expression.
Plus largement lieu de culture et d’éducation à la citoyenneté, le festival veut susciter la curiosité et la réflexion.

Il favorise les rencontres directes, pour un dialogue fécond entre les jeunes et les scientifiques.
Consultation pour la sélection du scénographe du festival Paris-Montagne 21 - 24 juillet 2010
Le festival Paris-Montagne, ci-après dénommé « le Festival » est conçu par l’association Paris-Montagne.
Il est programmé du 21 au 24 juillet 2010 dans les locaux de l’Ecole Normale Supérieure (ENS), situés au 45 rue d’Ulm, 75005 Paris.
Le commissariat du Festival est assuré par : - le conseil d’administration de l’association, - le conseil scientifique du festival,

  • le groupe d’adhérents de l’association, bénévoles dans l’organisation dudit festival, ci-après conjointement dénommés le « Commissaire ».

Article 1 - Objet de la consultation
La consultation organisée par Paris-Montagne a pour objet la sélection sur présentation d’une esquisse parmi des équipes de scénographie candidates,
ci-après dénommées les « Candidats », à qui seront confiés la conception et le suivi de réalisation de la scénographie du Festival ainsi que l’éventuel graphisme de l’opération.
La durée prévisionnelle des Prestations est de 2 mois et demi à compter de la désignation du Lauréat.
L’enveloppe financière affectée aux travaux d’aménagement et de graphisme est fixée à 8 361.20 euros HT (huit mille trois cents soixante et un euros et vingt centimes hors taxes).
Ce montant couvre l’ensemble des ouvrages, aménagements, agencements, équipements, matériels, mobiliers et produits divers tels que définis dans le contrat de prestations ainsi que la rémunération du Lauréat et inclus les droits et rémunération du graphiste.
Dans l’éventualité où le prestataire ne prend pas en charge le graphisme, l’enveloppe financière alors affectée aux travaux d’aménagement du Festival sera fixée à 7 525.08 euros HT
(sept mille cinq cents vingt cinq euros et huit centimes hors taxes).
Ce montant couvre l’ensemble des ouvrages, aménagements, agencements, équipements, matériels, mobiliers et produits divers tels que définis
dans le contrat de prestations ainsi que la rémunération du Lauréat.

Article 2 – ORGANISATION DE LA CONSULTATION 2.1. Visite des espaces et présentation du Festival
Les Candidats sont conviés le mardi 2.03.2010 à 14h30 à une réunion de présentation du projet du festival et de visite des espaces, qui se déroulera à l’ENS en présence du Commissaire.
Le dossier de consultation remis aux candidats est constitué par : a) Le présent règlement de consultation,
c) Un cahier des charges
Les plans DWG sont téléchargeables à l’adresse suivante : www.paris-montagne.org/festival2249/edition-2010/appels-projets/appel-projet/folder_contents

2.2. Questions
Les Candidats pourront poser des questions relatives à la consultation, au plus tard le 8.03.2010.

Les questions seront adressées à : festival@paris-montagne.org
Paris-Montagne transmettra les réponses à l’ensemble des questions posées à tous les Candidats.
Les réponses apportées aux questions feront le cas échéant l’objet de modifications ou de complément au projet de contrat ou au programme.

2.3. Modification au dossier de consultation : Paris-Montagne se réserve le droit d’apporter au plus tard cinq jours avant la date fixée pour la remise des offres des modifications au dossier de consultation.
Les Candidats devront alors répondre sur la base du dossier modifié sans pouvoir n’élever aucune réclamation à ce sujet.
Si, pendant l’étude du dossier par les Candidats, la date limite fixée pour la remise des offres est reportée, la disposition précédente est applicable en fonction de cette nouvelle date.

2.4. Documents à remettre par les Candidats, Les candidats remettront un dossier comprenant les pièces suivantes :
a - Un sous-dossier administratif comprenant : 1° Le présent règlement visé,
2° Un dossier administratif relatif au candidat : renseignements administratifs (forme juridique, numéro de Siret, numéro d’Urssaf)
b- Un sous-dossier technique comprenant :
1° Une notice à caractère à la fois descriptif, explicatif et justificatif du parti proposé, soulignant la fonctionnalité du projet, la synthèse du parti architectural, les moyens d’expliciter ce parti : matériaux, couleurs ... et les techniques mises en œuvre.
2° Un dossier graphique comprenant les éléments suivants : a) un plan avec les principes de circulation dans le parcours,
b) un plan, une coupe ou une vue en perspective de chacune des sections du Festival, c) tous les éléments graphiques de présentation libre
permettant d’apprécier le parti architectural et le parcours proposé mettant en valeur les traitements spécifiques proposés,
3° Un budget prévisionnel sommaire par lots compatible avec le budget de réalisation fixé par Paris-Montagne.
c – Une note de présentation de l’équipe de scénographie proposée, qui soulignera les rôles de chacun de ses membres, et notamment des éventuels sous-traitants.

2.5. Modalités de remise de l’esquisse.
Le dossier sera envoyé ou remis à : Paris-Montagne - École Normale Supérieure - 45 rue d’Ulm - 75005 PARIS.
Il sera remis contre récépissé, à l’adresse ci-dessus, au plus tard le lundi 22.03.2010 à 12h, ou s’ils sont envoyés par la poste, devront l’être à l’adresse susvisée, avant ces mêmes dates et heure limites.
Les dossiers qui seraient remis ou dont l’avis de réception serait délivré après la date et l’heure limites fixées ci-dessus pourront ne pas être retenus.
Ils seront dans ce cas renvoyés à leurs auteurs.
Informations, Appel à projets : Présentation du projet, Obligations générales du prestataire, Identité visuelle, scénographie, mise en espace et signalétique ...
et Consultation pour la sélection du scénographe du festival Paris-Montagne 21 - 24 juillet 2010 à demander auprès de
festival@paris-montagne.org, maelle.lenoir@paris-montagne.org


AVIS D’APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE

Maître d’ouvrage : MINISTERE DE LA CULTURE - Drac Bourgogne - Conservation Régionale des Monuments Historiques
39/41 rue Vannerie - 21000 DIJON
Mode de passation : Marché de conception-réalisation passé en procédure adaptée (article 28 du CMP)

Les dossiers de candidature seront examinés par les membres du jury qui retiendront 3 candidats maximum admis à concourir.
Objet du marché : Création et réalisation de 12 lustres pour la cathédrale Saint Bénigne de Dijon (21)

Caractéristiques principales : Les travaux seront réalisés en une tranche unique ou en 2 tranches selon le résultat de la consultation.
Liste des lots et qualifications souhaitées lot unique : Création et réalisation de lustres selon cahier des charges.

Délai d’exécution : 4 mois
Justifications à produire quant aux qualités et capacités du candidat :
Un appel à candidature est lancé dans la presse spécialisée (art contemporain, design) et sur la plateforme des marchés publics.
Les candidats peuvent répondre individuellement ou en collectif, le mandataire devant être clairement désigné.

Les dossiers devront être constitués de :

  • curriculum vitae et lettre de motivation,
  • documentation sur prestations et travaux similaires,
  • garantie professionnelle (Maison des artistes-sécurité sociale, Agessa ou équivalent)
  • déclaration sur l’honneur dûment datée et signée par la candidat (documents visés au 2 et 3 de l’article 45 du code des marchés publics) attestant qu’il : - s’est bien acquittée du paiement de ses impôts et cotisations sociales,
  • ne fait pas l’objet d’une décision de justice l’interdisant de concourir aux marchés publics ni d’une condamnation de justice inscrite au n2 du casier judiciaire ou une infraction visée aux articles L324-10, L341-6, L125-1., L125-3 du code de travail au cours des cinq dernières années.

Date limite de réception des candidatures : mardi 23.03.2010 à 12h.

Retrait du cahier des charges nécessaire au dossier de candidature : Téléchargeable sur la plate forme des
marchés publiques (www.marches-publics.gouv.fr)

référence : Dijon lustrerie

Lieu où doivent être envoyer les dossiers de candidature :
Drac Bourgogne - Conservation Régionale des Monuments Historiques - 39/41 rue Vannerie - 21000 DIJON

Les renseignements d’ordre technique peuvent être obtenue auprès de :
M. Eric Pallot, Architecte en chef des Monuments historiques, Euro Cap Noisy – 17 rue de l’Université - 93191 Noisy le Grand Cedex
01.48.15.15.70 - fax : 01.48.15.15.71
Les renseignements d’ordre administratif peuvent être obtenue auprès de :
Gérard Jacquet, Ingénieur du Patrimoine - 03.80.68.50.84 - fax : 03.80.68.51.08
Autres renseignements : L’enveloppe devra mentionner : ‘’ candidatures pour .............., Ne pas ouvrir ’’


=+= OFFRE D’EMPLOI ARTISTE ENSEIGNANT

recherche Enseignants (h/f), Reims
Type de contrat : CDI
ville de Reims, Capitale économique de la Champagne, à 45 mn de Paris en TGV, Reims, 192 000 habitants
recrute pour son Ecole Supérieure d’Art et de Design Trois professeurs d’enseignement artistique 2e cycle (h/f) à mi-temps :

  • Un(e) enseignant(e) en ART (orienté volume-espace) pour les années 4 et 5
  • Un(e) enseignant(e) en DESIGN PRODUIT pour les années 4 et 5
  • Un(e) enseignant(e) en DESIGN CULINAIRE pour le post diplôme (année 6) Vos Missions : Dans une relation permanente avec la direction, la coordination des études et le comité pédagogique
  • Vous êtes chargé(e) de proposer et de mettre en oeuvre un projet pédagogique dans votre spécialité, en lien avec le projet d’établissement.
  • Vous enseignez l’art ou le design sur l’ensemble du cursus et plus particulièrement dans les années 4 et 5 ou pour le post diplôme en design culinaire.
  • Vous participez à l’évaluation semestrielle des étudiants, aux conseils de classe ainsi qu’aux activités publiques de l’ESAD (Journées Portes Ouvertes…).

Votre Profil : Diplômé(e) de l’enseignement supérieur, vous êtes un(e) artiste ou designer fortement impliqué(e) dans la scène artistique contemporaine.
Vous vous intéressez aux autres domaines d’enseignement dispensés à l’ESAD.
Vous possédez une bonne connaissance des techniques artistiques ainsi que des évolutions technologiques et vous vous tenez informé(e) de l’actualité de la création contemporaine.
(Les 8 heures hebdomadaires sont à assurer sur une journée de 9h à 13h et de 14h à 18h).
Adressez lettre de motivation manuscrite + curriculum vitae détaillé et tout document attestant des travaux et publications de travaux à
Madame la Maire - Hôtel de Ville - Direction des Ressources Humaines - 51096 REIMS, cedex.www.reims.fr,
Avant le 27.03.2010.


=+=+= OFFRE D’EMPLOI SALARIÉ

recherche employé(e), coordinateur (trice) sous la responsabilité du directeur, Rennes.

Le poste de coordination consiste à transformer les approches stratégiques de la direction en schémas opérationnels, d’établir les
outils de contrôles et de suivis nécessaires. Ce poste comprend également une part de gestion, d’administration et de secrétariat.
La coordination consiste également à animer l’équipe, à assurer le suivi des dossiers, à administrer les outils de communication.
Basé à Rennes dans le quartier du Thabor, DMA est un opérateur culturel spécialisé dans le design, les arts plastiques, le graphisme et les métiers d’art.
Structuré en association loi 1901, DMA produit et diffuse l’art émergeant régional et propose un dispositif de médiation en partenariat
avec les écoles d’art, le public scolaire, et les MJC et centres de loisirs afin de promouvoir la culture artistique.

DMA travaille sur 3 axes de projets :
• WEBZINE : Projet de webzine Européen Art/design/graphisme/new-crafts interuniversitaire basé sur une approche d’écriture critique, identifie
l’art de pointe, et l’action culturelle sur le périmètre géographique
concerné www.semprecosi.com
• GALERIE DMA : Programmation d’expositions design/art. Les expositions sont produites et diffusées dans le réseau de la galerie DMA et Hors les
murs (Projet intercommunal) /www.dma-production.com
• DESIGN EN BRETAGNE : Réseau Breton des acteurs et opérateurs positionnés sur le design et l’innovation. Animation d’un portail du
design (Actualités, Jobs/stages , Annuaire des agences, projets régionaux, matériauthèque, ressources et modes
d’emplois…) www.designenbretagne.com

Actuellement, l’association compte deux salariés et une équipe d’une dizaine de bénévoles et stagiaires de l’université. L’organisation est
structurée en 3 services travaillant sur les différents projets : • Partenariats/ets • Presse/Com/relations ext • Régie & Production artistique
LES MISSIONS : développement de Semprecosi (dossiers Culture 2010 ou Arc Atlantique,
contact avec le reseau interuniversitaire, organisation de l’équipe de rédaction, planification des actions)
Animation et management de l’équipe en coopération avec la Coordinatrice Régie & production artistique
Administration quotidienne (gestion, secrétariat), Rédaction (dossiers, articles, etc…)

LES ACTIVITES : Du lundi au vendredi ou alors du mardi au samedi
Matin : Taches administratives, classement et enregistrement des factures et des courriers, tenue des comptes. Rédaction de courriers, gestion des plannings.
Point rapide sur les objectifs de journée avec les services
Après midi : suivi des dossiers projets, rdv
Fin de journée : Bilans sur les objectifs de journée et rapport d’activités du jour
Mobilisation plus forte en période de montage d’exposition ou d’événement, Rapports semestriels ou annuels d’activité par projets et par expos
Déplacements (rencontre artistes et partenaires Semprecosi)

LES COMPETENCES REQUISES : Bon sens relationnel et organisationnel, solides connaissances du monde de l’art et du design, créativité, et originalité, enthousiasme,
motivation et plein investissement dans les tâches, maîtrise du français et de l’anglais parlé et écrit, espagnol souhaité. Connaissances Word,
excel, Wordpress, photoshop, indesign. Expérience de travail en galerie est un plus. Permis B

PROFIL : Master pro sciences et techniques de l’exposition, Master pro histoire et critiques des arts, Master pro Développement culturel et direction de projets
Master pro Ingénierie de projets culturels, Master Communication management et gestion de projets, Ou Non diplômé, mais expérimenté et sens artistique.

TRAITEMENT ET SALAIRE : Contrat aidé au smic période probatoire 1 an (Période d’essai de 1 mois),
Evolution possible du poste vers emploi de cadre CDI selon convention collective
Possibilités de primes sur objectifs
Envoyez votre curriculum vitae + lettre de motivation & références à Laurent Gac, Dma.rennes@gmail.com
Galerie Dma - 23 rue de Chateaudun - 35 000 RENNES - 02 99 87 20 10 - www.dma-production.com - Laurent.gac@gmail.com


=+=+= OFFRE D’EMPLOI SALARIÉ

recherche chargé(e) d’accueil et de coordination au Cartel de la Friche - CUI 26h/semaine, Marseille.

Missions : La personne recrutée sur le poste aura à prendre en charge un certain nombre de tâches
mutualisées liées à la Galerie de la Friche, telles que :
– gardiennage ; – accueil ; – médiation, en relais avec les programmes de médiation afférent aux différentes structures du Cartel ;
– information, documentation, communication et suivi presse, en soutien au travail effectué par les structures ;
– gestion de la boutique (gestion du fonds, vente, tenu des comptes, mise en valeur et animation).
D’autre part, elle aura en charge la coordination entre les différentes structures, permettant ainsi aux membres du Cartel et à ses partenaires d’avoir un interlocuteur commun,
une personne ressource qui serve de relais sur certains dossiers, puisse communiquer sur les transformations de la Friche envers l’extérieur, etc.
Ainsi, elle aura à assurer : – la fluidité et la permanence des relations et de l’information au sein du Cartel à travers notamment la rédaction d’une note mensuelle ;
– le suivi d’information entre le Cartel et ses partenaires ;
– le suivi des dossiers liés à SFT et la SCIC, en assistant notamment aux réunions des instances de décision (CA, AG...) ;
– la communication avec la presse locale ; – la newsletter ; – le suivi du projet Panorama.
Ponctuellement, elle pourra être amenée à effectuer des missions de soutien aux différentes structures du Cartel.

Profil du candidat : La personne recrutée devra :
– avoir une bonne connaissance de l’art contemporain et de ses réseaux ; – une expérience de la médiation ;
– être à la fois polyvalente, réactive, et faire preuve d’initiative ; – être capable de gérer de manière autonome son planning, en fonction des impératifs liés à la Galerie ;
– disposer de grandes qualités d’organisation et d’aisance dans les rapports humains ; – maîtriser les outils informatiques.

Une formation plus spécifique aux projets des structures du Cartel est prévue pour la personne recrutée.
Recrutement : Salaire : 998,26 euros brut pour 26h/semaine.
Le candidat doit être éligible au Contrat Unique d’Insertion.$-

Le poste est à pourvoir dès que possible.

Envoyer curriculum vitae et lettre de motivation à :
Le Cartel - c/o Triangle France - Friche La Belle de Mai - 41 rue Jobin - 13003 MARSEILLE - ou par mail : administration@trianglefrance.org
Le Cartel est un groupement d’associations résidentes à la Friche la Belle de Mai (Astérides, Documents dʼartistes, Le dernier cri, Group, Sextant et plus et Triangle France),
dont les activités se déploient spécifiquement dans le champ de lʼart contemporain (expositions, résidences dʼartistes, éditions,documentation / salon dʼart contemporain).

À lʼheure où la Friche renouvelle son modèle économique et culturel, les membres du Cartel souhaitent affirmer avec conviction le champs des arts visuels comme un axe majeur de
développement, au coté des autres disciplines qui font la richesse et lʼoriginalité du site (musique, danse, théâtre, cinéma ...).
Lʼart contemporain à la Friche, cʼest chaque année : plus de 5000 visiteurs, environ 60 artistes en résidences, une douzaine dʼexpositions mais ausi des éditions, des rencontres,
une présence active sur Internet et des manifestations co-produites avec de nombreux partenaires à Marseille,
en France et à lʼinternational.
À travers les engagements respectifs des membres du Cartel, en tant quʼopérateurs dans la production dʼoeuvres et dʼexpositions, lʼaccueil et lʼéchange dʼartistes en résidence,
lʼédition et la documentation, nous partageons des espaces mais aussi nos expériences, en exprimant différents points de vue sur la création contemporaine.
Le Cartel est pensé comme un organe de mutualisation et d’information de ses structures membres et un porteur de projet avant même et au-delà du Panorama et de Marseille-Provence 2013.


=+=+= OFFRE D’EMPLOI SALARIÉ

LA MAIRIE DE BRIVE RECRUTE UN RÉGISSEUR DES COLLECTIONS DES MUSÉES DE BRIVE (H/F).

www.brive.net
MISSIONS : Sous la direction du Conservateur du Musée Labenche, responsable des collections,
vous êtes en charge de la gestion des collections et principalement de procéder au récolement décennal.
Le récolement des oeuvres (date butoir de réalisation : 2014) La gestion de l’informatisation des collections
La mise en réseau de la gestion des collections des musées de la Ville La gestion des collections dans les réserves
La mise en oeuvre de la conservation préventive Le suivi des restaurations
L’aide aux chercheurs Le suivi logistique des expositions Le suivi logistique de la muséographie
La participation à l’action culturelle en intervenant ponctuellement sur des opérations de valorisation du patrimoine de la ville de Brive (participation active au projet ville d’art et d’histoire)

PROFIL/COMPÉTENCES

De formation supérieure en Histoire de l’Art et de l’Archéologie ouHhistoire, vous avez, idéalement, des notions en histoire naturelle.
Vous maîtrisez l’outil informatique (dont logiciel Micromus ou spécifique musée).
Vous disposez de capacités organisationnelles, d’un esprit méthodique et d’équipe ainsi que d’une expérience similaire significative.

PRÉCISIONS

Poste de catégorie A ou B, filière Culturelle Recrutement sur Liste d’Aptitude, par Mutation, Détachement ou par Voie Contractuelle

RENSEIGNEMENTS Auprès de Madame Claire MOSER-GAUTRAND, Conservateur du Musée Labenche, au 05-55-18-17-77

POUR POSTULER : Lettre de Motivation + curriculum vitae + copie du dernier arrêté à faire parvenir à :
Monsieur Philippe Nauche, Député-Maire, Hôtel de Ville, BP 80433 19312 BRIVE LA GAILLARDE Cedex
avant le 21.03.2010.


APPEL A PARTICIPATION

Les artistes œuvrant dans le domaine de l’Art contemporain qui sont nés, résidant et/ou travaillant dans le Nord et le Pas-de-Calais
sont invités à envoyer un dossier actualisé de leurs travaux à l’adresse suivante : Nord Artistes, 15 hameau de maneuville, 59310 Orchies.

Afin d’établir au mieux cete collaboration, merci de bien vouloir préparer un dossier concernant votre travail et comportant les informations suivantes :

  • - nom, prénom - - adresse postale, téléphone fixe et mobile - - adresse mail

Le dossier doit comprendre : - - une biographie (né à, vit et travaille à)

  • - une liste d’expositions ou une sélection - - une bibliographie (catalogues et/ou textes de presse)
  • - un texte d’introduction ou texte critique d’auteur - - des images (une quinzaine) avec leurs légendes
  • - si vous avez un site internet personnel ou un blog concernant votre travail merci de l’indiquer

Le dossier doit être concis, de préférence imprimé (les compléments sont acceptés)
à réception du dossier : - - Le dossier sera soumis au Comité de sélection choisi par M. Jean-Michel Jagot, Vice-Président de l’association Nord Artistes.
Il se réunira fin avril 2010.

  • - Le comité sera constitué d’experts dans le domaine de l’art contemporain et reconnus dans leur champs de compétences (critiques, historiens d’art, artistes, journalistes spécialisés...) dont au moins deux personnes de la région Nord Pas-de-Calais).
  • - Trentre dossiers seront acceptés au maximum pour la session 2010
  • - Le dossier accepté sera intégré à la base de données et re-travaillé avec vous pour une cohérence de présentation optimale des archives sur les différents supports (dossiers et site internet de Nord Artistes).
  • - Une visite d’atelier sera organisée avec la direction artistique de Nord Artistes. Les documents que vous fournirez seront libérés de leurs droits, c’est à dire diffusés avec votre autorisation et celle des auteurs pour des usages uniquement documentaires et non-commerciaux.
  • - Une convention précisant les engagements de chacun sera établie pour les deux parties.

au plus tard le : 15.03.2010.

siège social Nord Artistes, 15 hameau de maneuville, 59310 ORCHIES
www.nordartistes.org, 06 81 28 21 02, ordartistes@free.fr


APPEL À PROJETS - MULTIPLES

Dans le cadre de son programme d’édition de multiples d’artistes, Astérides produit cette année 8 multiples (œuvres inédites réalisées en série limitée, numérotées et signées par l’artiste).
Le cahier des charges soumis aux artistes candidats est le suivant :
Multiple : 10 exemplaires maximum, dont 2 épreuves d’artiste.
Budget : 500 euros comprenant la production du multiple, son conditionnement et sa livraison à Astérides (remboursables conformément au devis et sur factures).

Sélection : Elle s’effectue sur dossier comprenant : le dossier artistique de l’artiste, une note d’intention spécifique au multiple, des visuels, un devis de production incluant les moyens mis en œuvre pour la réalisation du multiple ainsi que sa présentation (emballage, encadrement, etc.) et son acheminement.

Echéances : Les 8 projets sélectionnés devront être réalisés et livrés à Astérides (Friche la Belle de Mai 41, rue Jobin 13003 MARSEILLE) la semaine du 21 juin 2010.
Pour plus d’informations : http://www.asterides.org/spip.php?rubrique31
date limite de réception des projets : 31.03.2010.


APPEL À RESIDENCE D’ARTISTE

L’association Flore Culturel, Sainte Florence est porteur du projet.

L’association crée depuis 2005 s’est donné pour mission de rendre hommage à l’artiste Gaston Chaissac.

Un espace de Scénographie, ouvert à l’année depuis 2005 présente d’une manière originale,
la vie et l’œuvre de cet artiste qui a vécu 13 ans dans la commune de Sainte Florence.
Dans le cadre du centenaire de la naissance de Gaston Chaissac, l’association Flore Culturelle avec le soutien du Conseil Général,
a mis en place des manifestations originales d’avril à août 2010, comme l’organisation d’un carnaval des enfants à l’échelle départementale,
l’aménagement d’une piste cyclable et d’un rond-point, etc...
La manifestation qui est le cœur de l’événement est la création d’une résidence d’artistes.

L’association Flore Culturelle s’associe au collectif d’artistes normands le « Labomylette » pour une résidence de deux mois à partir de mai.
Le principe est de créer une manifestation artistique itinérante qui s’installe sur invitation dans le paysage local.
Cette résidence permettra de révéler le quotidien du voisinage de l’association Flore Culturel et empruntera les vitrines des commerces
ou les murs des quartiers pour exposer les œuvres. Progressivement, le bourg de Sainte Florence se couvrira d’une histoire locale en grands formats
qui invitera tout un chacun à alimenter l’exposition en construction.
Cet atelier s’achèvera par un moment festif le 26 juin 2010 qui rassemblera les habitants en musique.
Un Diaporama sur écran géant, mis en musique par un artiste du collectif normand fera un bilan des 2 mois de résidence
et lancera l’exposition de l’été où les publics pourront venir profiter d’une exposition originale à travers les rues de Sainte Florence.

Description de L’Atelier des Artistes.

1-Particularités : A Sainte Florence, dans le cadre du centenaire de la naissance de Gaston Chaissac, l’atelier permettra la rencontre de différents artistes.
Il s’agit de confronter et d’associer en même temps les savoir-faire. Situé place de l’Eglise, dans le cœur du Bourg, la maison prêtée par la
mairie permettra aux curieux de venir découvrir le travail des artistes. Un lieu convivial qui interpellera les passants et les visiteurs. Chacun
pourra venir discuter avec les artistes, demander des conseils en dessin, photographie, écriture, etc. et voir le travail effectué par les artistes au fur et à mesure.

2-Durée : La Résidence se déroulera du 3 mai au 30 juin 2010.
L’exposition des œuvres reproduites en grands formats sera installée au fur et à mesure de la résidence et sera visible jusqu’au 31 août 2010.

3-Budget : La rémunération des artistes s’élève à 2000 euros pour un mois de résidence.
L’association Flore Culturel bénéficie également d’un large budget pour l’achat du matériel nécessaire.

4-Conditions d’accueil : Pour le logement, 4 appartements seront à disposition des artistes. La période de deux mois a été définie
mais l’association Flore Culturel peut envisager pour certains artistes une résidence plus courte.
Envoyez une lettre de motivation, un curriculum vitae et un dossier artistique présentant votre travail.
pour plus d’informations : 02 51 66 10 84 - chaissac@sainteflorence.com
Espace Gaston Chaissac - 1 rue de la Scierie - 85140 SAINTE FLORENCE.


erratum : APPEL À CANDIDATURES - ATELIERS

Marseille, Location d’ateliers - session juin 2010.
4 ateliers sont à pourvoir à partir du mois de juillet 2010.
Une aide à la recherche et à la production est prévue pour les artistes résidents.

Date limite de réception des dossiers : 15.03.2010.

Composition du dossier artistique : visuels, textes, curriculum vitae, lettre de motivation.
Il peut être transmis par courriel (format pdf) ou par voie postale.
Dans ce cas, merci de bien vouloir prévoir une enveloppe suffisamment affranchie pour son retour.
Les espaces de travail proposés par Astérides s’adressent à des artistes, émergents ou confirmés, diplômés d’écoles d’art,
engagés dans des problématiques et des pratiques résolument contemporaines.
Les ateliers sont attribués pour des périodes temporaires pouvant aller jusqu’à six mois.
Les candidats sont invités à préciser la période ainsi que la durée souhaitées.
La sélection des résidents s’effectue sur dossier.
Une participation mensuelle aux frais d’occupation de l’étage, d’un montant de 80 euros, est demandée aux résidents.
Une aide à la recherche et à la production est prévue pour les artistes résidents.
Son montant est calculé sur la base de 1200 euros pour 6 mois.
Astérides, Friche La Belle de Mai, 41 rue Jobin - 13003 MARSEILLE, 04 95 04 95 01, asterides@lafriche.org, www.asterides.com


EMPLOI SALARIE

La Ville de Reims www.esad-reims.fr recrute pour son Ecole Supérieure d’Art et de Design un chargé de la communication et des partenariats (H/F)

Missions :

  • Concevoir un plan de communication annuel et en gérer le budget ;
  • Assurer et mettre en œuvre les actions de communication institutionnelles de l’ESAD (tutelles, partenaires, étudiants potentiels, réseaux) ;
  • Développer et entretenir le réseau des partenaires privés de l’établissement et accompagner les projets en partenariat (relations école – étudiants / partenaires) ;
  • Participer à la promotion de l’école au niveau national et international.

Profil/Compétences : 1. Vous possédez un Bac +2 en communication ainsi qu’une connaissance du domaine culturel et éventuellement des écoles supérieures d’art.
2. Vous savez entretenir et développer un réseau de relations professionnelles et imaginer des produits d’information adaptés aux situations.
3. Vous parlez couramment anglais et disposez de réelles qualités rédactionnelles.

Adressez lettre de motivation manuscrite avec curriculum vitae détaillé ainsi que tout document attestant des compétences à :
Madame La Maire - Direction des Ressources Humaines - Hôtel de Ville - 51096 REIMS Cedex.
Date limite de candidature : avant le 23.03.2010.


EMPLOI SALARIE

La Ville de Reims www.esad-reims.fr recrute pour son Ecole Supérieure d’Art et de Design un Chef de projet recherche & 2ème cycle (H/F)

Missions : Dans le cadre de l’habilitation du second cycle de l’ESAD de Reims à délivrer le grade de master, vous aurez pour responsabilités :
1. le pilotage des activités de recherche de l’ESAD (années post-diplôme),
2. la coordination de l’enseignement du second cycle dans son adossement à la recherche, qu’elle soit fondamentale ou appliquée (partenariats d’entreprises),
3. le développement de la recherche et des partenariats de l’ESAD avec les établissements universitaires en France et en Europe
(Master européen, double diplômes, réponses d’appels à projets nationaux et européens…)

Profil/Compétences : 1. Diplômé de l’enseignement supérieur, docteur ou doctorant sur un sujet lié au design ou à l’art, vous possédez une connaissance de l’organisation de la recherche et/ou du monde de l’entreprise ainsi que du monde de la création.
2. Vous êtes capable d’intégrer les modes de fonctionnements administratifs universitaires et/ou européens.
3. Vous êtes autonome et possédez des capacités managériales.
Adressez lettre de motivation manuscrite avec curriculum vitae détaillé et liste des publications attestant des compétences à :
Madame La Maire - Direction des Ressources Humaines - Hôtel de Ville - 51096 REIMS Cedex

Date limite de candidature : avant le 23.03.2010.


EMPLOI SALARIE

La Ville de Reims recrute pour son Ecole Supérieure d’Art et de Design, un Responsable du réseau informatique pédagogique (H/F)

Vos missions :

  • Assurer le fonctionnement et la maintenance du réseau informatique de l’ESAD.
  • Assister les élèves et les enseignants dans l’utilisation des outils informatiques.
  • Gérer le renouvellement du parc matériel et logiciel de l’école.
  • Etre le référent auprès des services municipaux et prestataires.
  • Assurer la veille technologique.

Votre profil : Vous possédez une formation de technicien en maintenance informatique
et réseaux ainsi qu’une connaissance de l’environnement Mac (indispensable) et PC, des outils de D.A.O. et de P.A.O.

Vous êtes sensible au monde de la création, à l’art et au design et disposez de réelles qualités pédagogiques et relationnelles.
Vous êtes motivé pour côtoyer un public jeune.

Adressez lettre de motivation manuscrite avec curriculum vitae détaillé à :
Madame La Maire – Direction des Ressources Humaines – Hôtel de Ville – 51096 REIMS Cedex.
avant le 23/03/2010.


EMPLOI SALARIE

recherche assistant(e) à Galerie Brimaud, Paris.
proposition contrat CDD en vue d’un CDI, à partir de début mars 2010
candidatures à contact@galeriebrimaud.com

Mission : Participation aux activités quotidiennes de la galerie.
Tâches administratives, achat/vente d’œuvres, salons et expositions, expertise et vente aux enchères.

Poste ouvert au secteur commercial et marketing : la personne sera en charge des ventes afin d’accroitre notre chiffre d’affaire,
de développer et fidéliser notre clientèle (un tiers du temps).
Personne ouverte d’esprit désirant s’investir professionnellement, autonome et responsable.

Très bon niveau d’anglais exigé.

Galerie Brimaud - 4 rue de Thorigny - 75003 PARIS - www.galeriebrimaud.com - 01 42 72 42 02.


FREELANCE

poste freelance à temps partiel à pourvoir en mars 2010.

le journal des arts, Paris, recherche un(e) maquettiste freelance pour la réalisation en alternance de son bi-mensuel soit 6 jours par mois, in situ.
ce poste demande autonomie et disponibilité (bouclage) ainsi qu’une bonne connaissance des contraintes liées à la presse.
vous justifierez d’une expérience significative dans le domaine et savez gérer un planning, compte tenu des impératifs de la rédaction et de ceux de l’imprimeur.
vous maîtrisez la trilogie Creative Suite et vous êtes compétent tant sur le travail de retouche photos que sur la création d’infographies.
adresser curriculum vitae et lettre de motivations à Philippe Régnier, directeur de la rédaction : pregnier@artclair.com


APPELS À RESIDENCE D’ARTISTE

  • Résidences d’artistes plasticiens, Flers de l’Orne

Axe directeur de travail : Urbanité et (ou) mixité culturelle.
Un projet compatible avec les exigences et moyens de l’association est demandé.

Les résidences sont d’une durée de 4 à 6 semaines précédant une exposition de 8 semaines.
Une bourse de 3500 euros à 4500 euros (dont une partie sera attribuée sur factures de frais production artistique),
Un atelier et un logement sont attribués à l’artiste résident. Un catalogue est édité après l’exposition.

Date limite de dépôt pour la programmation 2010/2011 : 25.03.2010.

Pièces à joindre : Un projet en relation avec l’axe de travail est demandé, un dossier photographique
significatif de la démarche de l’artiste, un curriculum vitae.

  • Résidences d’artistes plasticiens en milieu scolaire (les TRansitives) Réservé aux artistes de Basse-Normandie. Les résidences sont d’une durée de 4 fois 1 semaine, échelonnées de janvier à juin précédant une exposition de 8 semaines en septembre, un catalogue présentant l’exposition est édité.

Une bourse de 4000 euros (dont une partie sera attribuée sur factures de frais production artistique),
Un atelier au sein de l’établissement scolaire et un logement à l’artiste résident.

Informations complémentaires : www.2angles.org
2angles - 11 rue Schnetz - 61100 FLERS DE L’ORNE - 02.33.64.29.51 - 2anglesinfos@orange.fr


APPELS À RESIDENCE D’ARTISTE

Résidences d’artistes dans l’enseignement agricole de la région Centre 2010
Fort de son expérience depuis 5 ans, l’enseignement agricole
renouvelle l’accueil de deux artistes en résidence dans ses établissements pour 2010.
Pour 2010, ces deux établissements proposent une résidence :
Le lycée viticole d’Amboise (Indre et loire) - Le lycée agricole de Chambray-lès-Tours (Indre et Loire)
Les Canditatures sont à déposer avant le vendredi 16.04.2010 (cachet de la poste faisant foi)

Les partenaires : Drac Centre - Conseil régional du Centre - Structure culturelle partenaire locale - DRAAF Centre
Etablissements agricoles publics en lien avec le réseau d’actions culturelles
« Centr’Acteurs » de l’enseignement agricole en région Centre
Lycée agricole de Chambray-lès-Tours - Durée de la résidence : 3 mois - Dates : 2ème trimestre 2011 - Thématique : "Art et alimentation"
Lieu : Lycée viticole d’Amboise - Durée de la résidence : 3 mois - Dates : 4ème trimestre 2010 - Thématique : "La vigne et le vin dans tous leurs états"

Conditions d’accueil : l’artiste est accueilli dans l’établissement. Le lycée prend en charge l’hébergement et les repas pris dans l’établissement.
Un atelier est mis à disposition de l’artiste pour tout le temps de la résidence.
L’artiste est accompagné tout au long de sa résidence par un enseignant d’éducation
socioculturelle* qui sert d’interface entre l’administration du lycée et l’artiste.
L’artiste mène un travail de création et construit des relations avec les élèves et le personnel.
L’artiste en résidence n’a cependant pas vocation à animer directement des ateliers de pratique artistique avec les élèves
*L’éducation socioculturelle : spécificité de l’enseignement agricole, l’enseigant d’ESC dispense
des cours qui touchent au domaine de la communication et de la médiation artistique. Son temps
est partagé entre des heures de cours et un temps d’animation.

Budget : pour chacun des lycées
Bourse pour l’artiste 3000 euros - Frais de production 3000 euros - Frais de diffusion 1000 euros
Hébergement, restauration, frais annexes 3000 euros
L’artiste reçoit la somme de 3000 euros en 3 versements mensuels de 1000 euros
La somme de 4000 euros servira à financer ses besoins en matériaux pour la production de l’oeuvre et la diffusion/communication autour de ce projet.
Une dépense de 3000 euros sera effectuée par les établissements pour l’herbergement, la restauration et des frais annexes.

A suivre - Cahier des charges

  • Fiches descriptives des deux établissements Cahier des charges L’artiste est accueilli dans le lycée pour développer un projet artistique dans le prolongement de son travail artistique. L’artiste doit construire un projet de son choix dans le thème et le temps de la résidence. Tous types d’expressions artistiques relevant des arts plastiques sont acceptés. Lors de son séjour, l’artiste devra, prioritairement, développer, approfondir son processus de création. Cependant il devra initier et conduire avec l’aide du référent, une démarche de sensibilisation en direction des usagers de l’établissement en particulier les lycéens, étudiants, stagiaires et apprentis et définir, dans le contrat qu’il signera avec l’établissement, le cadre temporaire et spatial de ses actions. En accord avec le référent, il décidera de la concrétisation de son rendu de fin de résidence, qui pourra prendre toutes les formes possibles à la condition qu’elles explicitent le travail réalisé au cours de la résidence. Les établissements : Les établissements d’enseignement agricole qui optent pour l’accueil d’une résidence d’artiste présenteront les éléments d’information générale sur leur site et les cursus qu’ils proposent. Il est rappelé que ce sont des établissement de formation et non des structures culturelles. Cependant, un partenariat est mis en place avec une structure culturelle du territoire (Centre d’art, Musée d’Art, Ecole des Beaux Arts,…). L’organisation de la résidence : Durée et présence : La durée de la résidence est de trois mois. Elle se déroule pendant les périodes scolaires. L’artiste se doit d’être présent lors de la résidence.

Contractualisation : L’artiste reçoit une bourse de 3000 euros pour les 3 mois. La somme de 1000 euros sera versée mensuellement.
Chaque résidence donnera lieu à un contrat entre l’artiste et l’établissement indiquant les engagements des contractants.
Vie quotidienne : L’artiste est hébergé par le lycée. Il dispose d’une entrée autonome qui lui permet d’être complètement libre de ses mouvements.
Il est nourri gratuitement pendant les périodes scolaires s’il se conforme au règlement et
aux heures d’ouverture du restaurant scolaire.
Il dispose d’un atelier. En dehors du cadre des actions culturelles programmées conjointement avec le référent, il est libre d’accueillir ou non les lycéens,
étudiants, apprentis, stagiaires ou personnels.
Il n’est pas tenu par des horaires de travail, mais doit respecter, lors de son activité dans le lycée, les règles de l’établissement
qui assurent le bon fonctionnement de la vie de tous.
L’artiste dispose gratuitement d’un atelier et d’une chambre comprenant les équipements
nécessaires à sa toilette et la préparation de mets simples. Pour chacun des établissements la configuration est différente.
L’atelier est à la disposition de l’artiste durant toute la période de la résidence. L’artiste pourra apporter tout matériel nécessaire à l’exercice
de son travail sous réserve de compatibilité avec les consignes de sécurité du lycée.

Production et diffusion artistique
Pour conduire à bien le projet qu’il a choisi de réaliser, l’artiste dispose d’un budget de 4000 euros pour la production et la communication,
qu’il gère avec son référent et en accord avec le chef d’établissement.
Toute oeuvre réalisée dans le cadre de la résidence est la propriété de l’artiste. Il pourra néanmoins, dans un cadre temporel et spatial précis,
céder ces droits patrimoniaux de la propriété artistique et littéraire pour un usage non commercial de son oeuvre.
Le dossier de candidature
Le dossier comprend : Une lettre de motivation évoquant le projet pour la résidence et tout document permettant une explication supplémentaire au projet
Un curriculum vitae de l’artiste - Un dossier du parcours artistique comprenant des visuels des créations antérieures de l’artiste
Le dossier complet doit parvenir à l’adresse suivante, en 3 exemplaires
avant le vendredi 16.04.2010 (cachet de la poste faisant foi).

à Madame Maryse Legris - DRAAF-SRFD Centre - Cité administrative Coligny - 131 rue du Faubourg Bannier - 45042 ORLEANS CEDEX 1
02.38.77.40.58 – fax : 02.38.77.40.98 - maryse.legris@educagri.fr

Description des établissements agricoles

Le lycée viticole d’Amboise www.lpa.amboise.educagri.fr
Le lycée est situé sur les hauteurs d’Amboise, au coeur du Val de Loire, à proximité de la Pagode de Chanteloup.
Il se trouve en lisière de forêt et est construit au milieu des vignes de son domaine viti-vinicole, le domaine de la Gabillière.
Les formations dispensées :
1) par voie scolaire : 4ème /3ème enseignement agricole - Bac pro Vigne et vin
2) par apprentissage : CAPA Vigne et vins - CAPA Soigneur d’équidés - BEPA hyppique soigneur aide animateur
3) Formation pour adultes : Bac pro Vigne et vin - BPA Ouvrier Qualifié en viticulture - Certificat de spécialisation commerce des vins - Stage taille,…
Hébergement : L’artiste dispose d’un studio de 20 m2 dans l’établissement avec une entrée autonome.
Le studio est équipé d’une cuisine et d’un bloc sanitaire.
L’atelier : c’est un studio adjacent identique d’une surface de 15 m2. Il est adapté à un travail en lien avec les nouvelles technologies.
Matériel à disposition :

  • 1 station PC dédiée à la vidéo et au son (logiciel studio 9.5, photoshop 6.0,…..)
  • Scanner - Appareil photo numérique Reflex Olympus
  • Accès au réseau pour diffusion sur le réseau vidéo numérique interne - Accès internet haut débit
  • Accès aux salles informatiques (en dehors des heures de cours d’informatique – 16 postes et 14 postes)
  • Accès à la salle multimédia (15 postes) - Portable TOSHIBA Tecra A3
  • Vidéo projecteur - 1 caméra numérique Panasonic AG DVC 200 - 1 caméra numérique Panasonic AJ D215 H
  • 1 station de montage analogique Panasonic (AVE 5 + NVFS 100 HF + monteurs Panasonic 1470 TC X 2)
  • 1 station de montage analogique Panasonic (AG 5700 + WJ Mx 30 + moniteurs Panasonic 1470 TC X 2)
  • 1 carte d’acquisition Pinnacle DV 500

Fiche descriptive des établissements agricoles

Le lycée agricole de Chambray-lès-Tours - www.lpa.chambray.educagri.fr

Le Lycée agricole de Chambray-lès-Tours se situe en périphérie de Tours sur la nationale 143. Il
accueille près de 120 élèves issus essentiellement des zones périurbaines de Tours ou de son
agglomération. La structure offre un espace de travail agréable et convivial. Elle dispose d’un
espace de restauration et d’hébergement, d’un vaste foyer et d’une salle associative dédiée aux
activités culturelles des élèves. Par ailleurs l’établissement possède un parc informatique
performant (3 salles infos, un tableau interactif et une classe mobile) et toutes les salles de classe ont un accès à internet.
L’environnement du lycée, bien que très proche du centre de Tours (30 min en bus), bénéficie de la proximité immédiate
d’un parc boisé et plus loin de la vallée de l’Indre.
Les formations dispensées :
L’établissement offre des formations dans le secteur tertiaire :
1) Bac pro Service en milieu rural
2) Bac pro Technicien Vente et conseil-qualité en produits alimentaires
3) BEPA secrétariat/accueil
L’hébergement et atelier : Selon la disponibilité, l’artiste en résidence pourra disposer d’un petit appartement type 2 doté
d’un bloc sanitaire ou d’un pavillon (salon/salle à manger, cuisine, salle de bain et chambre) qui peut servir aussi d’atelier.
Enfin, l’artiste pourra bénéficier de l’équipement et des installations de l’établissement, sous réserve du respect des consignes et règles de fonctionnement.


> APPEL / PROJET ARTISTIQUE

Vern Volume - 17e édition - du 11 septembre au 21 octobre 2010, Vern sur Seiche.

« Prendre son temps, la lenteur, goûter le temps qui passe, ralentir, lever le pied… »

L’édition 2010 de Vern Volume propose au public de déambuler à travers le centre ville, nouvellement réaménagé, en le faisant réfléchir à son rapport au temps.

  • Il s’agit, d’une part, de réaliser une œuvre originale d’extérieur en lien direct avec le thème, qui sera exposée, sur un parcours, entre le nouveau centre ville et le centre culturel de la commune. Les matériaux et les modes de mise en place de l’œuvre devront tenir compte du respect de l’environnement et de l’écocitoyenneté. Les œuvres seront exposées sur des zones piétonnes et dégagées du centre ville. Ce sont des lieux de passage, des lieux de circulation que tout un chacun utilise plutôt pour aller d’un endroit à un autre que comme lieu de promenade ou de repos. Vern Volume souhaite que les œuvres présentées captent l’attention du passant et puissent susciter une réflexion sur sa manière de « vivre » son rapport au temps.
  • Il s’agit, d’autre part, de réaliser un « journal de bord » sur les différentes étapes de réflexion, de mise en œuvre et de réalisation de l’œuvre qui sera présentée. Ce « journal de bord » sera conçu de manière à être exposé, et donc mis en scène, dans la galerie du centre culturel de Vern sur Seiche. Tous les supports sont possibles : photos, vidéos, dessins, maquettes, etc. Il invitera à une meilleure lisibilité du rapport au temps dans le processus de création. Dans le projet envoyé, merci de faire apparaître les contraintes techniques de l’œuvre d’extérieur et de l’installation en intérieur. Un budget de 1 400 euros est alloué pour l’ensemble du projet : œuvre d’extérieur et « journal de bord » en intérieur.

Les artistes seront nourris et logés pendant le temps de montage et de démontage, soit 3 jours maximum, du mercredi 8 au vendredi 10 pour le montage et un jour pour le démontage, le vendredi 22 octobre, ainsi que le jour du vernissage, le 11 septembre.

Deux défraiements kilométriques aller/retour sur la base de 0,27 euros du km sont prévus, avec un maximum ne pouvant dépasser 700 euros.
Une communication est envisagée sur le grand ouest sur différents supports : invitations, flyers, catalogues, affiches, sites Internet, presse écrite, radio, télévision.

Les projets doivent être envoyés avant le 30.03.2010.

à l’attention de Jeannick Thual, Le Volume – allée de la Chalotais – 35770 VERN SUR SEICHE.
5 projets seront sélectionnés par la commission culture de la commune.
Les artistes sélectionnés s’engageront à être présents le jour du vernissage, le samedi 11 septembre 2010, à partir de 17h.
Pour toute information sur Vern Volume, consultez le site : htt ://vernvolume.free.fr
Renseignements complémentaires, contactez la commissaire d’exposition : Jeannick Thual - jeannickthual@gmail.com - 06 07 82 35 40.


>>> AVIS D’APPEL / CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION D’UNE ŒUVRE D’ART AU TITRE DU 1 % ARTISTIQUE

Identification de l’organisme qui passe l’appel à candidature
Conseil général de Loir-et-Cher - Hôtel du Département - Place de la République - 41020 BLOIS CEDEX

• Objet : , réalisation et pose d’une commande artistique au titre du 1% artistique, décret 2002-677 du 29 avril 2002
modifié par décret 2005-90 du 4 février 2005 relatif à l’obligation de décoration des constructions publiques, sur l’opération
de l’extension et de restructuration du collège Clément Janequin, 13 rue Jules-Ferry, 41800 Montoire-sur-le-Loir.
• Programme de la commande : Le collège a pour vocation la formation de 450 élèves de la 6e à la 3e.
L’opération concerne l’extension et la restructuration du collège Clément Janequin de Montoire-sur-le-Loir, situé
dans une région très marquée par la présence d’écrivains historiques. Le projet de réalisation artistique pourra se
développer dans tout ou partie de l’axe allant du hall à la cour de récréation.
L’enveloppe disponible pour cette réalisation artistique est de 66 000 euros ttc (cette enveloppe comprend le coût des
prestations nécessaires à la conception, la réalisation, l’acheminement et l’installation des oeuvres et les taxes afférentes
ainsi que les indemnités des candidats non retenus).
• Dossier de candidature : Pour être recevables, les candidats devront fournir un dossier comprenant obligatoirement :

  • une lettre de motivation
  • un curriculum vitae professionnel
  • un dossier artistique sur support papier format A4 comprenant un texte sur la démarche artistique et des visuels des oeuvres réalisées. • Modalités de sélection des projets : La sélection se fera en deux temps
  • les candidatures seront étudiées par un comité artistique qui présélectionnera au moins 3 artistes ou groupements d’artistes,
  • il sera demandé à ces 3 artistes de présenter un projet sous la forme d’esquisse ou de tout autre moyen,
  • les artistes ou groupements d’artistes présélectionnés dont le projet n’aura pas été retenu seront indemnisés à hauteur de 2 000 euros ttc chacun. • Lieu d’envoi des candidatures : Le dossier de candidature est à adresser par tout moyen au : Conseil général de Loir-et-Cher - Direction de la culture - place de la République - 41020 BLOIS CEDEX • Date limite de réception des dossiers de candidatures : vendredi 31.03.2010 à 17h.

• Renseignements complémentaires
Tous renseignements peuvent être demandés auprès de :
Olivier de Charsonville, directeur de la Culture - Conseil général de Loir-et-Cher - 02 54 58 42 57, olivier.de-charsonville@cg41.fr
Corinne Leroux, direction de la Culture - 02 54 58 41 41 poste 46 10, corinne.leroux@cg41.fr

Un film du projet d’extension et de restructuration est consultable : sur le site www.le-loir-et-cher.fr - rubrique Education, jeunesse et sport.


>>> AVIS D’APPEL / CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION D’UNE ŒUVRE D’ART AU TITRE DU 1 % ARTISTIQUE

Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée(MuCEM) - réalisation d’une commande de 1% artistique
Nom de l’organisme acheteur - EMOC

Le pouvoir adjudicateur agit pour le compte d’autres pouvoirs adjudicateur.
Type de pouvoir adjudicateur : Organisme de droit public - Loisirs, culture, religion

Correspondant : le président de l’Emoc, 30 rue du Château des Rentiers - 75013 Paris, f.notton@emoc.fr - fax : 01 44 97 79 05 - http://www.emoc.fr
Adresse du profil d’acheteur : https://www.e-marches.emoc.fr
Objet du marché : Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM) - réalisation d’une commande de "1 % artistique"
Catégorie de services 26 - Code CPV - 92312000 - Code NUTS - FR824
L’avis implique un marché public - Marché couvert par l’accord sur les marchés publics (AMP)

Lieu d’exécution : Esplanade du Môle J4 - boulevard du Littoral - 13002 Marseille

Description du marché
La présente consultation porte sur la création, par un artiste ou un groupement dont le mandataire sera impérativement un artiste,
d’une oeuvre dans le cadre de la procédure du 1% artistique pour le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée.
L’oeuvre devra s’insérer de manière pérenne sur le site et ne nécessiter qu’une maintenance simple.
Le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM) créé à Marseille sur le môle J4, à côté du Fort St Jean et en bordure de mer,
s’inscrit dans la délocalisation à Marseille du Musée des Arts et Traditions Populaires (ATP), actuellement situé à Paris.
Le MuCEM est destiné à présenter des expositions temporaires sur des thématiques de société relatives à l’Europe et à la Méditerranée,
notamment à partir de ses collections permanentes.
Le projet du musée se développe sur une base carrée de 72 m de côté et 19 m de hauteur.
Il est composé de 7 niveaux dont 2 en sous-sol donnant sur des douves extérieures.
La surface utile est de 15 500 mètres carrés. Une résille perforée en béton de fibre se développe sur deux des façades et sur la toiture.
Une passerelle de 130 m de long relie la terrasse en toiture du musée au Fort St Jean.
Le comité artistique a défini comme programme, en dialogue avec l’architecture, une intervention par la lumière lisible en tant qu’oeuvre d’art.
L’oeuvre pourra se développer à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment et sur la passerelle de liaison (hors Fort St Jean).
Les candidats pourront télécharger sur le site de l’Emoc (https://www.e-marches.emoc.fr)
une note de présentation du projet du MuCEM.

Ils pourront s’ils le préfèrent adresser une demande par fax à Mme Francine Notton au 01-44-97-79-05 ou par mail : f.notton@emoc.fr
La procédure de passation du marché est organisée par l’article 71 du Code des marchés publics et le décret no2002-677 du 29 avril 2002
modifié par le décret no2005-90 du 4 février 2005.
Quantité ou étendue globale du marché
Une présélection de trois candidats minimum / cinq candidats maximum sera opérée à
partir des dossiers de candidature complets étudiés par le comité artistique. Il leur sera commandé une étude.
Une indemnité pourra être versée aux candidats non retenus. Elle pourra être modulée par le comité artistique en fonction des rendus effectifs.
L’indemnité maximale s’élève par projet non retenu à 10.000 euros toutes dépenses confondues.
Pour le lauréat, l’indemnité constituera un acompte sur la rémunération prévue au titre de son marché.
Durée du marché ou délai d’exécution 18 mois (à compter de la date d’attribution du contrat)

Critères objectifs de limitation des candidats
Le nombre maximum envisagé de 5 candidats maximum a été fixé en considération de la
lourdeur et de la complexité de gestion qu’impliquerait une procédure comportant un nombre de candidats plus élevé
· Refus des variantes
· Le marché n’est pas divisé en lots
Modalités essentielles de financement et de paiement
Modalités de financement : Budget de l’Emoc
Modalités de paiement : le règlement du marché sera effectué conformément aux
dispositions des articles 87 à 90 (avance) et 98 (délai global de paiement de 30 jours) du code des marchés publics.
Des acomptes seront versés au fur et à mesure de l’exécution du marché, dans le respect
des règles de la comptabilité publique et de l’article 91 du code des marchés publics.
Le moyen de paiement retenu est le virement.
L’unité monétaire utilisée est l’euro.
Forme juridique que devra revêtir le groupement d’opérateurs économiques attributaire
Le cas échéant, les opérateurs économiques peuvent soumissionner sous forme de groupement solidaire
ou de groupement conjoint, en application de l’article 51 du code des marchés publics.
Toutefois, le groupement attributaire devra revêtir la forme de groupement solidaire.
En cas de groupement, le mandataire devra impérativement être un artiste. Dans le cas contraire, la candidature sera rejetée pour irrégularité.
Justifications à produire quant aux qualités et capacités du candidat

Pour être recevable, le dossier de candidature sera impérativement constitué des pièces suivantes :
A - une lettre de candidature ou DC 4 accompagnée d’un curriculum vitae actualisé, de l’organisation et de la présentation du candidat
ou du groupement candidat le cas échéant ;
B - attestation de la Maison des Artistes sécurité sociale ou Agessa ou équivalent ;
C- une sélection de quatre références majeures du candidat ou du groupement candidat,
présentée en couleur sur 2 pages au format A3 ainsi que sur fichier jpeg (ou équivalent), à l’aide de photographies du travail du candidat (présentation libre).
Ces références seront accompagnées d’une légende de quelques lignes précisant l’année de réalisation de l’oeuvre, le maître d’ouvrage et l’objet de la commande ;
D- un texte d’une page sur la démarche artistique du candidat indiquant les orientations données au projet dans le cadre de cette commande ;
E- un DC 5 (Déclaration du candidat, disponible à l’adresse suivante :
http://www.minefe.gouv.fr, thème : marchés publics). En cas de groupement, un DC 5 par membre du groupement sera communiqué.
Si les documents fournis par le candidat ne sont pas rédigés en langue française, ils doivent être accompagnés d’une traduction
en français certifiée conforme à l’original par un traducteur assermenté.
Les personnes morales sont tenues d’indiquer les noms et qualifications professionnelles des membres du personnel chargés de la prestation.
L’examen et la présélection des 3 candidats minimum/ 5 candidats maximum seront effectués au regard de ces éléments.
Critères d’attribution
Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères énoncés cidessous :
1. créativité et qualité artistique du projet en relation avec le contexte architectural du site,
2. capacité de l’artiste à réaliser le projet,
3. conditions de réalisation, de pérennité et d’entretien de l’oeuvre.

Type de procédure : restreinte
Langue pouvant être utilisée dans l’offre ou la candidature : français
Délai minimum pendant lequel le soumissionnaire est tenu de maintenir son offre : 180 jours (à compter de la date limite de réception des offres).
Modalités de remise des candidatures

Les candidatures seront remises sous double enveloppe cachetée en un original :

  • l’enveloppe intérieure comportera les justificatifs demandés et portera le nom du candidat et la mention : "MUCEM - 1% artistique - candidature"
  • l’enveloppe extérieure portera impérativement la mention : "MUCEM - 1% artistique - candidature - ne pas ouvrir par le service courrier" Date limite de réception des demandes de participation : le 18.05.2010 à 17h.

Les candidatures seront impérativement remises avant la date limite indiquée dans le
présent avis par tout moyen permettant de donner une date certaine à leur réception et de garantir la confidentialité de leur contenu à :
EMOC - 30 rue du château des rentiers - service des marchés et des affaires juridiques - 75013 PARIS.
Le candidat devra tenir compte des délais postaux, le pouvoir adjudicateur ne pouvant être tenu pour responsable des problèmes d’acheminement du courrier.
Ou remis contre récépissé à la même adresse, bureau A31 4e étage de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 17h30 du lundi au vendredi.
Les réponse électroniques ne seront pas acceptées.
Les envois seront faits sous la seule responsabilité du candidat jusqu’à réception et enregistrement par le service destinataire.
Les dossiers qui seraient remis ou dont l’avis de réception serait délivré après la date et
l’heure limites fixées ainsi que ceux remis sous enveloppe non cachetée, ne seront pas retenus et seront renvoyés à leurs auteurs.
Instance chargée des recours : Tribunal administratif de Marseille - 22-24 rue Breteuil, 13006 Marseille.
04 91 13 48 13 - greffe.ta-marseille@juradm.fr - http://marseille.tribunal-administratif.fr.
Introduction des recours
Référé précontractuel : avant la conclusion du marché (articles L551-1 à -12 et R551-1 à - 6 du code de justice administrative) ;
Référé contractuel : à défaut de publication d’un avis d’intention de conclure et du délai de suspension de signature de 11 jours,
dans un délai de 6 mois à compter du lendemain du jour de la conclusion du marché (articles L551-13 à -23 et R551-7 à -10 du code de justice administrative) ;
Recours pour excès de pouvoir : dans un délai de 2 mois à compter de la notification de la décision de rejet (articles R421-1 et R421-3 du Code de justice administrative) ;
Recours de plein contentieux : dans un délai de 2 mois à compter de l’accomplissement des mesures de publicité concernant l’attribution du marché.
Renseignements complémentaires
Demande adressée par télécopie au plus tard dix jours avant les date et heure limites à
Madame Francine Notton - fax 01 44 97 79 05 - f.notton@emoc.fr