Appels du 10 avril 2008

Rambouillet (résidence) - Bourge (recrutement) - Cannes (appel à projet) - Villenave d’Ornon (1%) - Tourcoing (résidence) - Pougues-les-Eaux (résidence) - Bourgogne (recrutement) - Paris (recrutement) - Nantes (recrutement)

nous vous transférons cet appel à résidence

Contexte : Rambouillet, ville de province en Ile de France, ville de 25 000 habitants à 35 minutes de Paris par la gare Paris-Montparnasse, ville d’Art et d’Histoire, recherche dans le cadre de sa politique de résidences artistiques pluridisciplinaire un artiste plasticien qui viendra rejoindre les artistes actuellement en résidence : compositeur de musique, compagnie de théâtre, auteur, conteur. Ce programme de résidences artistiques pluridisciplinaire s’inscrit dans la volonté de la ville de soutenir la création, notamment en préfiguration de l’ouverture de son pôle de spectacles prévue en 2010 qui comprendra une salle de spectacles, un espace d’exposition, 3 studios de répétition et de création.

Cette résidence dans le domaine des arts plastiques vise à permettre à des artistes professionnels émergents de produire de nouvelles œuvres et de sensibiliser les publics les plus larges aux arts plastiques.

Elle est réalisée en partenariat avec L’Usine à chapeaux, M.J.C/CS de la ville.
Objet de la résidence : La ville de Rambouillet et la M.J.C/CS proposent une résidence d’artiste à un artiste plasticien(ne) ou à un collectif de jeunes professionnels, de moins de 35 ans. L’objectif des deux partenaires sera clairement de le(s) soutenir dans une démarche de développement artistique et professionnel, mais aussi d’intégrer sa (leur) présence dans le cadre culturel rambolitain. Cette résidence doit représenter pour l’artiste un cap supplémentaire dans sa carrière, voire une démarche particulière. L’artiste aura le temps d’approfondir sa création personnelle voire de se trouver de nouvelles pistes artistiques dans un lieu de recherche consacré à cet effet. Au terme de la première année, la résidence pourra donner lieu à une exposition. D’autre part, dans le but de renforcer le lien de proximité entre les artistes et la population sur le territoire de la ville, il sera demandé à l’artiste d’effectuer des actions de médiation auprès de différents types de publics (scolaires, groupes M.J.C, ‘publics empêchés’…), telles que des ateliers de découverte de techniques et de sensibilisation artistique, la participation à des manifestations culturelles de la ville et de la MJC/CS…

Ces actions seront définies dans un cahier des charges négocié avec l’artiste.
Durée de la résidence : La résidence est conclue pour une durée de 1 an à compter de septembre 2008. Une évaluation sera réalisée au bout de 6 mois, avec possibilité de renouvellement.

Conditions financières : L’artiste se verra attribuer un défraiement de 1000 euros par mois (toutes charges incluses) pendant 10 mois la première année de résidence, ainsi qu’un défraiement concernant du matériel et des transports.

Ce dernier défraiement fera l’objet d’une négociation à la signature de la convention. Ces modalités financières seront renégociées en cas de reconduction de la résidence.

Lieu de travail : Mise à disposition d’un atelier (L’atelier du Temple) d’une surface de 35 m2, d’une hauteur de 3m70, situé en plein centre ville et à deux pas de la MJC /CS.

Critères de sélection : Les artistes sont sélectionnés sur dossier. Aucune thématique ou medium ne sont imposés. Les artistes intéressés sont invités à formuler leur projet en motivant l’intérêt de cette résidence dans leur parcours professionnel. Néanmoins, les projets impliquant un travail en relation avec le territoire (entendu au sens le plus large) ainsi que les projets collaboratifs avec les autres artistes en résidence seront encouragés.
Seront appréciés le désir de l’artiste de s’investir dans les actions de médiation auprès de la population, sa capacité à s’intégrer dans la vie culturelle rambolitaine, aussi bien que la qualité et la singularité de sa production ou encore son ouverture à l’ensemble des supports de création. Il devra être inscrit à la Maison des Artistes- sécurité sociale ou à l’Agessa.

Dossier de candidature : Pour être recevable, les candidats devront fournir un dossier comprenant :

  • une lettre de motivation, un curriculum vitae
  • un avant- projet (1 page maximum) explicitant l’adaptation du projet envisagé par l’artiste au regard du contexte énoncé ci- dessus.
  • Un dossier artistique illustré représentatif du travail général de l’artiste comprenant des éléments visuels imprimés sur format A4 maximum ou sur CD, ou/ et des éléments sonores ou audiovisuels sur CD ou DVD.
  • des éléments écrits : biographie, catalogues et extraits de presse.

Sélection des dossiers : Un comité sélectionnera sur dossier l’artiste invité. Il sera composé de deux élus municipaux, d’un représentant du service culturel, de l’adjointe au directeur du développement culturel,
de la conservatrice du patrimoine, du directeur de la M.J.C, de la médiatrice culturelle de la M.J.C, d’une animatrice du secteur Arts de la M.J.C, de deux membres du conseil d’administration de la M.J.C, d’une ou deux personnalités ayant des compétences en arts visuels. Après une phase de pré- sélection, les candidats retenus seront invités à présenter leur projet devant un jury, composé des membres du comité sus-désignés, début juin 2008.
La décision finale sera rendue fin juin 2008 par la Commission culture de la ville.

Lieu d’envoi des candidatures : Le dossier de candidature est à envoyer dans une enveloppe portant la mention « Résidence d’artiste- arts plastiques 2008 » à :
Direction du Développement Culturel - Hôtel de Ville - Place de la Libération - 78 120 RAMBOUILLET
Date limite de réception des candidatures : 23 mai 2008 - le cachet de la poste faisant foi
renseignements complémentaires : Laetitia Gimbert - Service culturel/Mairie de Rambouillet - 01 30 59 88 24 - laetitia.gimbert@rambouillet.fr - Isabelle Klaric - M.J.C de Rambouillet - 01 30 88 89 04 - ateliers@mjc-rambouillet.asso.fr


nous vous transférons cet avis de recrutement

Le Ministère de la culture et de la communication recherche pour l’École nationale supérieure d’art de Bourges : un directeur (h/f)
L’Ensa Bourges est l’un des six établissements d’enseignement supérieur placés sous tutelle du Ministère de la culture et de la communication.
Elle a notamment pour mission : la formation artistique, scientifique et technique des créateurs dans le domaine des arts plastiques ; la valorisation des travaux d’étudiants ; la coopération avec des établissements français ou étrangers poursuivant des objectifs similaires ; la sensibilisation aux pratiques contemporaines au travers d’une politique exigeante de résidence d’artistes et de critiques, ainsi que la programmation d’une galerie d’exposition.
Administrée par un conseil d’administration, elle est dirigée par un directeur, lequel est assisté par une commission de recherche, de pédagogie et de la vie étudiante (CRPVE) pour ce qui relève de la pédagogie.

Le directeur de l’École nationale supérieure d’art de Bourges, conformément au décret, est nommé par arrêté du ministre de la culture pour une période de trois ans renouvelable une fois après avis du conseil d’administration.
Il a notamment pour mission : - d’impulser les grandes orientations du projet d’établissement ; - d’accompagner l’intégration des études dans l’espace européen de l’enseignement supérieur ; - de développer une politique de suivi de l’insertion professionnelle de jeunes diplômés et de leur inscription dans la scène artistique.

Dans le cadre de la gestion de l’établissement public, il a en particulier la responsabilité : - de la préparation et de l’exécution du budget ; - de l’élaboration et du suivi du contrat de performance ; - de la gestion des personnels ; - du suivi des travaux de réhabilitation des bâtiments ; - de représenter l’établissement en justice et dans tous les actes de la vie civile.
Par ailleurs, le directeur doit avoir une solide expérience des écoles d’art, un sens du management et une autorité incontestée sur l’ensemble du personnel dont il a la charge ainsi qu’un sens des relations publiques prononcé, des relations avec les collectivités locales, les partenaires privés, et des relations internationales.

Les candidatures doivent être adressées, avant le 30 avril 2008,
sous couvert de la voie hiérarchique à Monsieur le délégué aux arts plastiques bureau du personnel - 3 rue de Valois - 75033 PARIS cedex 01,
avec copie à Monsieur le chef de service du personnel et des affaires sociales - bureau des personnels techniques et d’enseignement - 182 rue Saint-Honoré - 75033 PARIS cedex 01.

Tout renseignement complémentaire peut être obtenu à la délégation aux arts plastiques :

  • Madame Corinne Le Néün, inspecteur général de l’enseignement artistique, Mission permanente d’inspection, de conseil et d’évaluation de l’enseignement artistique, 3 rue de Valois 75001 PARIS - tél. : 01 40 15 73 05
  • Madame Reine Fingherut, chef du département des enseignements, de la recherche et de l’innovation, 3 rue de Valois 75001 PARIS - tél. : 01 40 15 75 05.

nous vous transférons cet appel

Prestations intellectuelles artistiques pour la ville de Cannes

Organisme passant l’annonce : Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côtes-d’Azur, Ministère de la Culture et de la Communication
Correspondant : Madame Jacqueline Blanc, service des arts plastiques, Drac Paca 23 bd du Roi René, 13617 AIX EN PROVENCE Cedex-
tel : 04 42 16 14 00 – jacqueline.blanc@culture.gouv.fr - fax : 0442 16 19 41
Monsieur Jean Luc Gay, direction du patrimoine bâti, ville de Cannes : 04 97 06 46 20 - fax 04 93 39 01 19

Procédure de marché : Procédure adaptée en application des articles 28 et 30 du code des Marchés Publics.

Objet du marché : Dans le cadre de la procédure de la Commande Publique du Ministère de la Culture et de la Communication,
la Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côtes-d’Azur
invite un artiste à concevoir un cheminement piéton dont la réalisation sera assurée par la ville de Cannes.

L’objectif est de concevoir un cheminement piéton (5km) reliant en continu la côte au niveau du boulevard du Midi-Louise Moreau,
jusqu’aux limites de la commune de la Roquette-sur-Siagne, en passant par la Techno- pôle, le grand complexe sportif de la Bocca,
l’espace boisé Maurice Chevalier, le quartier Frayère-Sainte Jeanne, le parcours de santé, le complexe tennistique et le quartier Ranguin
avec la médiathèque et la coulée verte.

La commande porte sur la totalité du cheminement.

Il est fait appel pour la conception du projet artistique à un artiste pouvant intervenir seul ou avec d’autres artistes plasticiens,
ou encore avec un scénariste, un écrivain, un philosophe...

L’artiste mandataire devra constituer une équipe incluant un architecte et, selon son projet, un designer, un paysagiste...
L’œuvre sera réalisée en plusieurs tranches.
Le concept artistique pour ce cheminement piéton devra exploiter la configuration du site, mettre en valeur le paysage
et inspirer des pratiques originales - culturelles, sportives et ludiques, intergénérationnelles.
Ce cheminement suit la plaine de la Siagne largement irriguée de cours d’eau souterrains et chargée d’histoires.
L’eau sera ainsi un élément essentiel à traiter.
L’œuvre s’inscrira dans un environnement dont la conception prendra pour matériaux tous les éléments fonctionnels
indispensables au public pour profiter de ce cheminement (bancs, bassins, fontaines, jeux, lumières, végétaux...).
L’enjeu de ce projet est une véritable création artistique. Il ne s’agit pas d’un simple aménagement urbain,
mais d’une œuvre d’art à part entière, identifiable comme telle tout en intégrant son environnement urbain.
Critères de sélection des candidatures : la sélection se fera en deux temps au vu des dossiers de candidature.
La commission artistique proposera au maître d’ouvrage une sélection de trois artistes ou équipes d’artistes.

Ces artistes recevront ensuite un cahier des charges et seront invités à présenter une esquisse et une note d’intention.
Les critères de sélection des candidatures sont :

Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères pondérés suivants :

  • Pertinence et force esthétique du dossier artistique de la motivation (50 %)
  • Engagements en termes de pilotage et d’organisation (20 %)
  • Prix global de la prestation et devis estimatif des travaux de réalisation (30 %)

Indemnités attribuées : Une indemnité de 5000 euros (TTC) sera versée à chacun des deux candidats dont le projet ne sera pas retenu.

Le lauréat percevra l’équivalent de l’indemnité à titre d’avance sur contrat.
Justifications à produire quant aux qualités et capacités du candidat :

  • 1/ un curriculum vitae de l’artiste mandataire et des cotraitants
  • 2/ un dossier artistique actualisé comprenant un texte sur la nature et les enjeux de la démarche de l’artiste et des co-traitants ainsi que des éléments visuels sur leurs créations et projets
  • 3/ une lettre de candidature signée dans laquelle l’artiste ou l’équipe artistique déclare son intention de soumissionner et présente la motivation et les orientations que l’artiste souhaite donner à son projet dans le cadre de cette commande
  • 4/ une garantie professionnelle (attestation Maison des artistes ou Agessa, ou Urssaf, no de siret, ou équivalent étranger)
  • 5/ une déclaration sur l’honneur dûment datée et signée justifiant que le candidat ne tombe pas sous le coup d’une des interdictions de soumissionner mentionnée à l’article 43 du code des marchés publics.

Conditions de remise des offres ou des candidatures :
le dossier de candidature en vue d’une présélection est à envoyer en pli recommandé avec accusé de réception portant la
mention : " COMMANDE PUBLIQUE CANNES – ne pas ouvrir »
NB : Aucun dépôt de dossier sur place n’est accepté, pas de récépissé..
Adresse à laquelle les candidatures doivent être envoyées :
Drac Paca, Service des Arts Plastiques - 23 boulevard du Roi René - 13617 AIX EN PROVENCE CEDEX

Date limite de réception des candidatures : Le lundi 26 mai 2008 à 12h - le cachet de la poste faisant foi


nous vous transférons cet appel à conception, réalisation et installation d’une œuvre d’art, au titre du 1% artistique

1% artistique - Institut des Sciences de la Vigne et du Vin - Villenave d’Ornon [33]

appel à conception, réalisation et installation d’une œuvre artistique.
Pouvoir adjudicateur : Conseil Régional d’Aquitaine - 14 rue François de Sourdis - 33 077 BORDEAUX Cedex

Maîtrise d’œuvre : Nicolas Ragueneau (mandataire) - 38 rue Ferrère - 33000 BORDEAUX

Objet du marché : Réalisation graphique sur le support verrier de la façade principale en verre agrafé de l’Institut des Sciences de la Vigne et du Vin à Villenave d’Ornon et la mise en lumière de l’ensemble architectural en général, et/ou de cette œuvre en particulier.

La commande artistique consiste en une conception graphique contemporaine au sein du bâtiment et plus précisément sur les trois volumes verriers situés en façade principale, selon l’implantation des plans architectes de la construction, avec une mise en valeur de la transparence par un éclairage nocturne.

La procédure est lancée en application du décret n° 2002-677 du 29 avril 2002 modifié par le décret n° 2005-90 du 4 février 2005 relatif à l’obligation de décoration des constructions publiques, pris en application de l’article 71 du code des marchés publics.

Montant de l’opération : 116.000 euros ttc (ce montant inclut les indemnités des candidats non retenus et les frais divers, ce qui porte l’enveloppe pour la réalisation de l’œuvre à 100.000 euros ttc).

Procédure de passation : procédure adaptée

Composition du dossier de candidature : Les candidats remettront un dossier obligatoirement constitué des pièces suivantes :

  • Curriculum vitae et lettre de candidature et motivation de l’artiste ;
  • Dossier artistique présentant le travail, les références et des visuels du candidat sur des œuvres ou prestations déjà réalisées ;
  • Dossier technique présentant les moyens techniques de l’artiste ;
  • Attestation de la Maison des Artistes - sécurité sociale, numéro de Siret ou équivalent pour les candidats établis à l’étranger ;
  • Une déclaration sur l’honneur, en application des articles 43 et 44 du CMP et des articles 8 et 38 de l’ordonnance n° 2005-649 du 6 juin 2005, attestant :
    • Ne pas avoir fait l’objet, depuis moins de cinq ans, d’une condamnation définitive pour l’une des infractions prévues par les articles suivants du code pénal : les articles 222-38, 222-40, 313-1 à 313-3, 314-1 à 314-3, 324-1 à 324-6, 421-2-1, le deuxième alinéa de l’article 421-5, l’article 433-1, le deuxième alinéa de l’article 434-9, les articles 435-2, 441-1 à 441-7, les premier et deuxième alinéas de l’article 441-8, l’article 441-9 et l’article 450-1, ou ne pas avoir fait l’objet d’une condamnation pour une infraction de même nature dans un autre Etat de l’Union Européenne ;
    • Ne pas avoir fait l’objet, depuis moins de cinq ans d’une condamnation définitive pour l’infraction prévue par l’article 1741 du code général des impôts ou une infraction de même nature dans un autre Etat de l’Union Européenne ;
    • Ne pas avoir fait l’objet, depuis moins de cinq ans, d’une condamnation inscrite au bulletin n° 2 du casier judiciaire pour les infractions mentionnées aux articles L.324-9, L.324-10, L.341-6, L.125-1 et L.125-3 du code du travail ou des infractions de même nature dans un autre Etat de l’Union Européenne ;
    • Ne pas être en état de liquidation judiciaire au sens de l’article L. 620-1 du code de commerce ou d’une procédure équivalente régie par un droit étranger ;
    • Ne pas être déclaré en état de faillite personnelle, au sens de l’article L. 625-2 du code de commerce, ou d’une procédure équivalente régie par un droit étranger ;
    • Ne pas être admis au redressement judiciaire, au sens de l’article L. 620-1 du code de commerce, ou à une procédure équivalente régie par un droit étranger, sans justifier d’une habilitation à poursuivre son activité pendant la durée prévisible d’exécution du marché ;
    • Avoir, au 31 décembre de l’année précédant celle au cours de laquelle a lieu le lancement de la consultation, souscrit les déclarations lui incombant en matière fiscale et sociale et acquitté les impôts et cotisations exigibles à cette date, ou s’être acquitté spontanément de ces impôts et cotisations avant la date du lancement de la présente consultation ou avoir constitué spontanément avant cette date des garanties jugées suffisantes par le comptable ou l’organisme chargé du recouvrement ;
    • Etre en règle, au cours de l’année précédant celle au cours de laquelle a lieu le lancement de la consultation, au regard des articles L.323-1 et, L.323-8-2 ou L.323-8-5, du code du travail concernant l’emploi des travailleurs handicapés.

Critères de sélection des candidatures :

  • Phase de présélection des candidats :
    • Motivation de l’artiste pour le projet et engagement dans une démarche de création contemporaine ;
    • Qualité des dossiers artistiques.
  • Critères d’évaluation des projets pour le choix du lauréat, indiqués dans l’ordre d’importance décroissant :
    • Singularité de la démarche artistique et adéquation avec le programme proposé ;
    • Qualité de la réponse en terme de longévité, de sécurité et de développement durable ;
    • Compatibilité avec l’enveloppe financière et les prescriptions du cahier des charges.

Nombre de candidats admis à remettre une proposition : Après avis du Comité artistique et décision du maître d’ouvrage, 4 candidats maximum seront sélectionnés et admis à concourir et à remettre un projet.
Dossier de consultation du projet architectural : Le programme peut être retiré à l’adresse suivante :

Conseil régional d’Aquitaine - Direction de la Commande Publique - Bureau 207 - 14 rue François de Sourdis - 33077 BORDEAUX cedex
Il peut aussi être téléchargé sur le site marchespublics.aquitaine.fr (Réf : 2008IA000F0414)

Autres renseignements : Nombre et valeur des primes : une indemnité de 2.000 euros ttc sera allouée à chaque artiste non lauréat ayant été admis à remettre un projet. Ce montant pourra être diminué par le maître d’ouvrage, sur proposition du comité artistique, en cas d’insuffisance manifeste du projet présenté par l’un des candidats non retenus.

Suite de la consultation : un marché négocié sera conclu avec le lauréat pour la conception, la réalisation et l’installation du projet artistique.
Date limite de réception des candidatures : 28 avril 2008 à 12h.

Renseignements techniques ou artistiques : Monsieur Nicolas Ragueneau - 38 rue Ferrère - 33000 BORDEAUX - ragueneau.roux.architectes@wanadoo.fr
Dépôt des candidatures et renseignements administratifs : Conseil Régional d’Aquitaine - Direction de la Commande Publique
Bureau 207 - 14 rue François de Sourdis - 33077 BORDEAUX cedex - Télécopie : 05 57 57 86 26 - de 9h à 12h30 et de 14h à 16h.


nous vous transférons cet appel à résidence

galerie Guy Chatiliez - Le territoire de l’« autre »

Organisateur : Équipement culturel de proximité implanté au cœur du quartier de la Bourgogne, la galerie Guy Chatiliez se propose d’inscrire l’art et la culture dans la cité à travers un programme d’expositions, de résidences et de médiations. Se sont associés au projet de la galerie Guy Chatiliez, espace d’art contemporain, Tourcoing (59200) l’École des Beaux-arts de Tourcoing (Ecole Régionale Supérieur d’Expression Plastique), l’Hospice d’Havré (Maison Folie de Tourcoing), le Musée des Beaux-Arts de Tourcoing et le réseau 50°Nord – Réseau d’art contemporain du Nord - Pas de Calais et de l’eurorégion Nord. Objectifs : La galerie Guy Chatiliez œuvre dans le champ de l’art contemporain. Gérée par la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Tourcoing, elle propose 5 expositions par an, individuelles ou collectives qui permettent de défendre le travail d’artistes émergeants. Il ne s’agit pas de privilégier une technique ou un discours en particulier, mais d’exposer des artistes engagés dans des pratiques contemporaines. Des visites et projets de médiations en partenariat avec des structures culturelles, éducatives ou socioprofessionnelles sont organisés en regard des expositions. Dans le cadre de ce projet il s’agira pour la galerie de réengager / diversifier les relations d’échanges et de partenariats, de ré-interroger son programme au regard d’un contexte autre, celui de la résidence.
Il s’agira pour l’artiste de réactiver ses préoccupations au contact des contextes dans lesquels s’inscrivent la galerie Chatiliez et les partenaires de la résidence, de remettre en jeu son travail au regard des territoires traversés et des situations rencontrées ; Tourcoing comme terrain d’investigation / d’action / de jeu. Travailler à partir de, mais recharger l’expérience de terrain au vue de son expérience artistique. Que la pratique de l’artiste sélectionné(e) induise des modes de médiations activés par chacun des protagonistes, artiste, galerie, partenaires, publics. Méthode de travail : La galerie Chatiliez et ses partenaires peuvent apparaître tour à tour comme lieux ressource, lieux d’exposition, lieux de vie, atelier de travail, de rencontres, base de repli, point de chute, lieu central, ou périphérique, lieu de passage, point de connexions. Hébergement à prévoir en fonction des modalités de séjours convenues entre l’artiste et l’équipe de la galerie Chatiliez.

Cahier des charges :

  • produire et présenter les œuvre(s) suscitée(s) par l’expérience de la résidence : œuvre(s) permanente(s) ou éphémère(s), dans le contexte d’une exposition, d’un évènementiel et/ou de tous autres modes d’intervention, de présentation, de diffusion hors les murs.
  • intégrer la médiation de l’œuvre comme condition nécessaire à l’expérience artistique pendant la période de résidence (rencontres, débats, partenariats,…)
  • le projet peut être pluri - disciplinaire
  • le projet peut être en partie collectif (collaborations artistiques), sur proposition de l’artiste ou de la galerie et de ses partenaires.

Dotations : 5000 euros d’aide à la production et droits d’auteur définis sur projet : - frais de résidence (défraiements, hébergement) - aide technique et logistique

Éditions : dans le contexte spécifique du projet, éditions ou multiples
Partenaires : Préfecture du Nord, Ville de Tourcoing, Ministère de la communication et de la culture - Drac Nord - Pas de Calais, Conseil Générale du Nord - Pas de calais

Dossier à constituer : curriculum vitae + dossier artistique - lettre d’intention, ou toutes autres formes énonçant un pré-projet -
Conditions de participation - ouvert à tout artiste professionnel ou post-diplôme, ou collectif d’artistes

Dates : projet à engager pour juillet 2008, finalisé pour le premier semestre 2009 - rythmes et durée globales à préciser selon projet
Inscriptions : pour le 19/05/2008 date limite de réception des dossiers
à retourner par e-mail impérativement (Pdf, site Internet, document texte,…) et par courrier (version papier) si nécessaire.
Sélection fin mai : tout dossier non retenu sera retourné par les soins de la galerie Guy Chatiliez accompagné d’un courrier
Galerie Guy Chatiliez - Direction des Affaires Culturelles - 100 rue de Tournai - 59200 TOURCOING - lucille.dautriche@gmail.com


nous vous transférons cet appel à résidence

Depuis 2007, le Parc Saint Léger, Centre d’art contemporain propose deux fois par an des résidences de trois mois dédiées à la jeune création,
les résidences secondaires.

Avec les Résidences secondaires, le Parc Saint Léger souhaite repérer, soutenir, produire et diffuser les pratiques émergentes françaises et européennes.

En s’engageant dans la production mais également en favorisant un accès aux réseaux nationaux et internationaux, le Centre d’art entend mettre à disposition
des jeunes artistes des moyens techniques et humains opérants et demeurer attentif à la singularité de leurs démarches.
La vocation affichée des résidences secondaires est bien de proposer aux artistes une étape significative dans leur pratique artistique.
Implantée dans une ancienne station thermale, au cœur d’un parc de verdure à deux heures de Paris, le Parc Saint Léger a développé depuis
1998 un important programme d’expositions et a renforcé son action auprès des artistes par les résidences, la production d’œuvres, et la mise
en place d’une programmation hors les murs sur le territoire départemental.

Conditions d’éligibilité : Artiste diplômé d’une école d’art et/ou sorti d’un cursus scolaire depuis moins de cinq ans.

Conditions d’accueil :

  • Mise à disposition d’un appartement privatif et d’un atelier sur le site même du Centre d’art
  • Bourse de résidence de 4000 euros comprenant défraiements et production
  • 1 aller retour domicile-Centre d’art pris en charge
  • Organisation d’un voyage de rencontres professionnelles de 4 jours à Paris ou dans une ville française ou européenne du choix de l’artiste dans la limite du respect du budget de prospection.

Prise de rendez-vous par le Centre d’art avec des professionnels (galeristes, critiques, directeurs d’institutions...) en concertation avec l’artiste.
À l’issue de la résidence, les artistes pourront être invités à présenter leur travail selon des modalités à convenir en concertation avec le Centre d’art.

Sélection des candidatures : Les candidatures devront comporter :

  • Un dossier papier ou CD du travail de l’artiste comportant des visuels d’œuvres et/ou d’expositions, DVD pour travaux vidéos.
  • Un texte sur le travail (1 page maximum)
  • Un projet artistique spécifique en relation avec le contexte sera apprécié, mais ne revêt pas de caractère obligatoire
  • Un curriculum vitae

Date limite de réception des dossiers : 17 mai 2008, cachet de la poste faisant foi
Date des résidences 2008-2009 : octobre-décembre 2008 et mars-mai 2009
Parc Saint Léger - Centre d’art contemporain - avenue Conti - 58320 POUGUES-LES-EAUX - t 03 86 90 96 60 - f 03 86 90 96 61 - contact@parcsaintleger.fr - www.parcsaintleger.fr

Pour toute information complémentaire, contacter Kristell Gouillou, Chargée de la communication au 03 86 90 96 60 ou contact@parcsaintleger.fr.
Le Parc Saint Léger-Centre d’art contemporain est soutenu par le Conseil Général de la Nièvre, la Drac Bourgogne, le Conseil Régional Bourgogne, la Ville de Pougues-les-Eaux.


nous vous transférons cet avis de recrutement

recherche chargé des publics art et nouvelles technologies
Le chargé des publics est responsable de la mise en place d’actions d’accompagnement à la programmation du lieu pour le public de proximité enfants, adolescents, adultes et pour des publics plus spécifiques.
Il est également le relais de la structure auprès des artistes invités et, concernant les questions de communication et de médiation dans la presse, auprès des acteurs concernés.

Missions Principales : Conception des outils et des actions de médiation autour des différentes missions et activités de la structure avec :

  • le milieu scolaire et universitaire avec une priorité donnée aux Collèges, à l’UTBM (Université technologique de Belfort-Montbéliard) et aux Ecoles d’Art
  • l’animation socioculturelle
  • le grand public
  • les bibliothécaires du réseau de la médiathèque départementale de prêt Coordination des différentes actions engagées par le développement de la Collection d’oeuvres d’art sur supports numériques (conservation, acquisition, documentation, mise en valeur de la collection) Développement et mise en valeur du fonds documentaire avec le « médiathécaire »

Suivi des relations presses et coordination de la plaquette trimestrielle
Sensibilisation, auprès des dépositaires du réseau de la médiathèque départementale de prêt à l’art contemporain ainsi qu’aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, et aux conséquences de ces dernières sur le métier de bibliothécaire.

Participation à la programmation de Podcasts (entretiens en lien avec la collection ou la programmation de l’Espace Gantner avec des personnalités concernées)

Développement des relations avec les artistes invités

Profil : Bac + 4 minimum : histoire de l’art et /ou stratégie du développement culturel - Permis de conduire B - Anglais lu, parlé, écrit - Disponibilité soirées et week-ends

Aptitudes : Maîtrise de la rédaction de documents à destination de différents publics.

Capacité d’écoute - Bon contact et assurance avec les publics et les partenaires - Conditions particulières d’exercice : 35h - cadre des collectivités territoriales

grade : assistant qualifié territorial de conservation du patrimoine ou des bibliothèques.

Contact : Madame Valérie Perrin - Tel : 03 84 23 59 72 - valerie.perrin@cg90.fr - Responsable de l’Espace multimédia Gantner - 1 rue de la Varonne - 90140 BOUROGNE


nous vous transférons cet avis de recrutement

recherche un/une stagiaire pour travailler pendant 5 à 6 mois sur le dossier des Récollets/Paris, à partir du mois de mai 2008.
Stage rémunéré - notions d’anglais et espagnol souhaitées.
Contactez Emmanuelle Lavaud - chargée de mission-relations Internationales - Direction des Affaires Culturelles - 108 rue Vieille du Temple - 75003 PARIS - 01 53 01 83 52 -
emmanuelle.lavaud@paris.fr


nous vous transférons cet avis de recrutement

mire cinéma expérimental, image en mouvement
Intitulé du poste : Chargé d’action pédagogiques et culturelles de proximité
Dispositif : Emploi Tremplin

  • Conception et mise en place d’actions culturelles envers différents publics : actions dans l’espace public, invitations d’artistes, actions pédagogiques en liens avec les autres pôles de l’association (Diffusion, Laboratoire, Résidence).
  • Coordination des différents acteurs participant au projet.
  • Recherche de partenaires financiers et rédactions des dossiers de subvention.
  • Communication de proximité et communication presse.

Profil : En recherche d’emploi, Master développement culturel ou expérience équivalente, Bonne capacités rédactionnelles, connaissances environnement Mac,
Sensibilité et connaissances artistiques (cinéma expérimental) , milieu associatif et réseau alternatif.

CDI, Plein Temps - Salaire : 1534,9 euros brut / mois

date prévisible d’embauche : 1 juin 2008

Adressez votre lettre de motivation et curriculum vitae à : mire - 17 rue Paul Bellamy - 44000 NANTES - mire.exp@free.fr - http://mire.exp.free.fr -