Appels à projet, résidence, emploi, location — 1er Novembre

APPEL A PROJET ARTISTIQUE

Centre culturel Athéna, programmation 2015 et 2016 / AURAY
Temps fort de diffusion et de valorisation culturelle orchestré par le
service
culturel de la Ville d’Auray, les expositions de la Chapelle du
Saint-Esprit initient
à plus long terme une dynamique d’échanges et de confrontation entre la
population
et l’art contemporain. C’est dans cette dynamique que la ville projette
pour les prochaines années d’orienter la programmation au sein de la Chapelle
du Saint-Esprit vers des oeuvres contemporaines qui questionnent l’histoire
de l’art, la société, le lieu, les modes de vie...
Ce présent appel à projet est donc destiné à élaborer la programmation pour
les périodes de juin à septembre 2015 et 2016. Lors de la sélection des
projets
artistiques, le jury portera une attention particulière à la jeune
création, au développement
des actions de sensibilisation et de médiation auprès de tous
les publics et aux projets d’artistes de la région Bretagne.
Pour ce faire, la Ville d’Auray invite tous les artistes, plasticiens,
performeurs...
à présenter leur travail et à le valoriser dans le cadre d’une EXPOSITION
INDIVIDUELLE OU COLLECTIVE (collectif d’artistes constitués) qui se
déroulera de juin à septembre. Toutes les disciplines sont acceptées : art
vidéo,
installation, multimédia, peinture, performance, photographie, sculpture...
Les dossiers de candidature sont à remettre au Centre culturel Athéna
avant le samedi 30.11.2013.
++++++++++++++++++++
informations http://www.auray.fr/culture/culture-actualites/
extrait :
ENGAGEMENTS DE LA VILLE D’AURAY
Mettre à disposition des artistes, gratuitement la Chapelle du
Saint-Esprit à partir du
mois de mai avec le personnel technique pour l’aide au montage et démontage
suivant un planning établi préalablement avec le directeur et le
responsable technique
du Centre Culturel ATHENA.
Coordonner et prendre en charge la communication globale autour de
l’exposition
et les actions périphériques (rencontres, visites commentées).
Prendre en charge les frais liés au vernissage.
Prendre en charge l’assurance des oeuvres.
Organiser et prendre en charge le gardiennage de l’exposition.
Prendre en charge les frais inhérents à la réalisation (transport
d’oeuvres nécessitant
des véhicules lourds, construction, réalisation d’éléments
scénographiques…) de
l’exposition dans la limite des crédits budgétaires attribués au Centre
Culturel Athéna.
Verser aux artistes une rémunération au titre du droit de présentation
publique dans
la limite des crédits budgétaires attribués au Centre Culturel Athéna.
(Cf : articles L.122-2, L.122-4 et L.131-4 du code de la propriété
intellectuelle).
La ville se réserve le droit d’annuler sans indemnisation, le projet
pour des raisons
majeures ne permettant pas sa réalisation notamment pour ce qui concerne
la sécurité
des personnes et des oeuvres.
ENGAGEMENTS DES ARTISTES
Faire un projet répondant aux objectifs et engagements suivants :
Présenter leurs oeuvres originales, contemporaines qui questionnent
l’histoire de l’art,
la société, le lieu, les modes de vie...
Mise en valeur de l’édifice - La chapelle du Saint-Esprit
Organiser la mise en oeuvre globale de l’exposition, montage, démontage.
Assurer la mise en espace des oeuvres avec le concours des techniciens
du Centre Culturel ATHENA.
Participer par leur présence aux rencontres avec le public.
Proposer des axes d’actions de médiation culturelle autour du projet.
Autoriser la Ville d’Auray à utiliser sans perception de droits
d’auteurs les visuels
d’oeuvres pour les supports assurant la communication générale de
l’exposition dans
toutes les déclinaisons envisagées (affiches, tracts, cartons
d’invitation, site internet…).
CONTACT : Sonia JEGAT - 02 97 56 18 00 - dac@ville-auray.fr
dossier de candidature à envoyer au
Centre culturel Athéna/Ville d’Auray - place du Gohlérez - 56400 AURAY.


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

résidence d’une durée de 3 mois au Centre Hospitalier Georges Daumézon /
FLEURY LES AUBRAIS
Centre Hospitalier Départemental Georges Daumézon
1 route de Chanteau - BP 62016 - 45402 Fleury les Aubrais.
I. Objet de la résidence
Etablissement public de santé à vocation départementale, le Centre
Hospitalier Georges Daumézon)
accueille dans le cadre de son action de sensibilisation à la culture
artistique contemporaine,
notamment vers les patients et le personnel hospitalier, un(e) artiste
plasticien(ne)
pour une résidence d’une durée de trois mois.
L’artiste mène un travail de création. Il construit des relations directes
avec les patients et le personnel hospitalier.
L’artiste en résidence n’a cependant pas vocation à animer directement
des ateliers de pratique artistique avec les patients.
II. Présentation du porteur de projet
Le Centre Hospitalier Georges Daumézon est responsable du dispositif
de soins en santé mentale dans le Loiret (à l’exception du secteur de
Montargis, dont le CHD
ne gère que les hospitalisations). Le Loiret est divisé en plusieurs
secteurs géographiques
auxquels correspond une équipe médicale et pluridisciplinaire assurant une
continuité
de prise en charge (prévention, accueil, soins de proximité,
hospitalisations…).
40 structures de proximité sont ainsi réparties sur l’ensemble du
département.
Les hospitalisations se font sur le site du CHD qui dispose de 221 lits.
La durée moyenne d’hospitalisation est de trois semaines.
Au CHD, la culture est partie intégrante du projet d’établissement et
coordonnée
par un responsable culturel hospitalier et le service culture-communication :
le champ de l’action culturelle recouvre à la fois les interventions
d’artistes
à l’hôpital et l’accès aux institutions culturelles de la région.
Opérateur culturel
Le Fonds Régional d’Art Contemporain du Centre (www.frac-centre.fr,)
ci-après dénommé FRAC Centre) se positionne en tant qu’opérateur culturel.
Depuis 1983, chaque région de France est dotée d’un Fonds régional d’art
contemporain
dans le cadre d’un partenariat avec le Ministère de la culture et de la
communication.
Les missions d’un FRAC sont la constitution d’une collection d’art
contemporain,
mettant l’accent sur la création actuelle et sa diffusion en région, en
France et à l’étranger.
Au début des années 1990, le FRAC Centre oriente sa collection
sur le rapport entre art et architecture. Le FRAC Centre se tourne alors
vers l’acquisition de projets d’architecture expérimentaux et prospectifs
des années 1950 à aujourd’hui. Des oeuvres d’artistes sont également acquises
en lien avec l’architecture ainsi que des projets d’espace public.
Le FRAC Centre engage son équipe professionnelle dans l’organisation
et l’accompagnement de la résidence. Le Frac Centre souhaite développer
l’action culturelle
Appel à candidatures Résidence Artiste-2014/ CHD Daumezon- Frac Centreen
faveur des personnes hospitalisées et du personnel hospitalier en les
sensibilisant
à la culture artistique contemporaine. Le choix de l’artiste s’établira aussi
en lien avec sa collection, centrée sur la relation art et architecture.
Description de la résidence
1. Spécificités
L’artiste propose un projet adapté au contexte de l’univers hospitalier
en prenant en compte l’éthique professionnelle et les problématiques
institutionnelles spécifiques à l’hôpital pour nourrir sa démarche artistique
(architecture du lieu, environnement des services, relations avec les
différents publics).
L’implantation de la résidence dans l’enceinte du CHD requiert, de la part
de l’artiste,
l’engagement à respecter les droits des patients (droit à l’image, protection
de la vie privée, non divulgation de présence), la confidentialité
et la protection juridique de l’hôpital (droit à l’honneur, respect
de la propriété intellectuelle et réutilisation des données à caractère
public).
Les documents (livrets et photos) sur les précédentes résidences
sont consultables sur le site internet du CHD : www.ch-daumezon45.fr
Rubrique :
Culture à l’hôpital/ Partenariats culturels)
2. Engagement attendu de l’artiste
Une présence régulière sur le site est demandée.
Par ailleurs, le projet de création de l’artiste s’inscrit dans une
logique de proximité
et de relation avec les différents publics de la résidence (patients,
étudiants, personnels…).
Plusieurs temps de rencontres seront organisés au cours de ces mois de
résidence :
§ Une présentation de son travail artistique à l’hôpital en début de
résidence
§ A l’issue de la résidence, une présentation des oeuvres produites
pendant la
résidence qui se tiendra simultanément sur le site du CHD et au FRAC Centre
3. Durée :
La résidence est d’une durée de trois mois de mars à mai 2013
La présentation des oeuvres aura lieu à l’issue de la résidence au
Frac Centre et au CHD Daumézon
4. Budget :
L’enveloppe comprend notamment les honoraires de l’artiste (4200 euros)
et le financement de la production artistique (4200 euros).
Un budget de 2000 €est consacré à l’organisation de l’exposition et à la
communication.
5. Conditions d’accueil :
L’artiste est hébergé sur place dans un studio de 30 m2 pris en charge
par le CHD avec accès au restaurant du personnel le midi 5 jours par semaine.
Un référent est nommé au sein du CHD afin de faciliter la résidence de
l’artiste
et la réalisation de son projet artistique, l’accompagnant dans la
dimension humaine,
technique et logistique du projet. Les modalités d’une aide technique
seront déterminées en accord avec la disponibilité des services
et seront indiquées dans le cadre de la convention avec l’artiste.
6. Lieu de travail :
Le CHD met à disposition de l’artiste pour la durée de la résidence
un atelier de travail adapté et dédié de 65 m2.
Appel à candidatures Résidence Artiste-2014/ CHD Daumezon- Frac Centre
7. Matériel :
L’artiste dispose des équipements suivants : ordinateur (pack office),
imprimante, connexion Internet, télévision, caméscope
(un véhicule personnel est fortement conseillé).
8. Communication autour de la résidence
Sont pris en charge :
§ La publication d’une brochure couleur présentant le travail de l’artiste
résident
§ La réalisation, l’envoi et la diffusion d’une affiche
et des cartons d’invitation pour le vernissage de l’exposition
9. Production et diffusion
Les oeuvres réalisées au cours de la résidence restent la propriété de
l’artiste.
10. Soutien financier
La résidence est soutenue par la Direction Régionale des Affaires
Culturelles Centre
(Ministère de la Culture),
l’Agence Régionale de Santé du Centre et le Conseil Régional du Centre.
III. Candidature
1. Dossier de candidature
Pour être recevables, les candidats devront fournir un dossier comprenant :

  • Une note d’intention (1 page maximum) explicitant la pertinence de son projet au regard de la spécificité de la résidence
  • Un curriculum vitae
  • Un dossier artistique illustré représentatif du travail général de l’artiste. Afin de prévenir les éventuels problèmes techniques et pour faciliter la présentation des dossiers, il est important d’accompagner les supports informatiques de sorties papier. Pour les présentations numériques, il est demandé au candidat de sélectionner des extraits de 3 oeuvres significatives selon lui (durée maximum : 10 minutes)
  • Une enveloppe suffisamment affranchie pour le retour du dossier 2. Critères de sélection :
  • La résidence est ouverte à un(e) artiste plasticien(ne) parlant français couramment et âgé(e) de plus de 18 ans
  • La démarche ou le projet spécifique de l’artiste devra s’adapter aux spécificités de l’établissement psychiatrique accordant une place centrale à la dimension humaine
  • L’artiste devra également prendre en considération la nature de la collection du Frac Centre orientée sur l’art, l’architecture et l’environnement. 3. Sélection des projets : Un comité sélectionnera sur dossier l’artiste invité. Il sera composé de membres représentant les différents partenaires et d’un artiste ayant déjà eu l’expérience d’une résidence. Le choix définitif se fera après entretien avec les artistes dont la candidature aura été présélectionnée. La décision finale sera rendue au plus tard le 31 janvier 2014 Lieu d’envoi des candidatures : Le dossier de candidature est à envoyer dans une enveloppe portant la mention « Résidence d’artiste – CHD Georges Daumezon » à : Centre Hospitalier Départemental Georges Daumezon Service Culture-Communication 1 route de Chanteau - BP 62016 - 45402 Fleury les Aubrais Appel à candidatures Résidence Artiste-2014/ CHD Daumezon- Frac Centre 4. Date limite de réception des dossiers de candidatures : 6.01.2014. +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Renseignements complémentaires : Tous renseignements peuvent être demandés auprès de : Mady ANDREANI, chargée de mission culture - 02 38 60 57 20 mandreani@ch-daumezon45.fr Marie-Ange BRAYER, Directrice, FRAC Centre Tél : 02 38 62 52 00 - contact@frac-centre.asso.fr

OFFRE D’EMPLOI

recherche un directeur de résidence artistique (h/f) / LUXEMBOURG
Dans le cadre du projet Public Art Experience, le Fonds Belval recherche
un directeur/une directrice de résidence artistique (1er avril 2014 au 30
mars 2016)
Le projet Public Art Experience se veut une nouvelle manière d’aborder
l’art et le savoir.
Ce grand projet international porte sur l’art dans la société actuelle.
Il se déroule à Belval, un site historique de la sidérurgie au sud du
Luxembourg
qui accueille aujourd’hui la Cité des Sciences dans
un nouveau quartier urbain autour des anciens hauts fourneaux.
Transformation est le thème retenu pour la première résidence d’artistes,
thème qui entre en résonance avec la transformation visible à Belval,
le passage d’un capitalisme industriel vers un capitalisme de la
connaissance.
Ce dernier est aussi l’opportunité de s’interroger sur la signification
de l’art en tant qu’expérience individuelle et collective.
Le directeur/la directrice de résidence sera responsable
de la conception d’ensemble liant,
autour d’une interprétation particulière du thème de la transformation,
différents projets artistiques individuels qui seront réalisés pendant la
résidence.
Suite à un appel de candidatures, il/elle choisira, avec le conseil
artistique,
les artistes et les chercheurs en résidence et prendra soin d’associer la
population
au projet dans le cadre d’un programme de relation avec le public.
Il/elle travaillera en étroite collaboration avec le
Conseil artistique du projet Public Art Experience.
Profil souhaité :
Expérience dans l’organisation d’expositions, de colloques,
dans l’accompagnement de projets artistiques et la gestion de projets
Bon réseau international dans le monde des arts et de la culture
Excellentes compétences en communication,
ouverture d’esprit et aisance pour aborder des mondes pluriels
La langue officielle du projet est le français.
La maîtrise de l’anglais et/ou de l’allemand est souhaitée.
Le cahier de charges est disponible en ligne.
Le dossier de candidature est à déposer jusqu’au 2.12.2013 à 24h :
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
sur le site : www.fonds-belval.lu/directeur-residence
Maître d’ouvrage : Le Fonds Belval
1 avenue du Rock’n’Roll - 4361 Esch-sur-Alzette ( G.-D. de Luxembourg)
LUXEMBOURG


LOCATION ATELIER

atelier d’artiste / PARIS
dans atelier d’artiste Paris Est, pièce-atelier de 20 m² à louer
250 euros ttc avec accès internet et donnant sur l’atelier avec point
d’eau, WC, coin cuisine.
A 5 min du métro Raymond Queneau ligne 5 (Romainville limite Montreuil).
Contactez : carole.wurges@yahoo.fr, 06 63 12 54 50.


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Festival Et20l’été / PARIS
Date limite de dépôt des dossiers : 14.12.2013.
++++++++++++++++++++++++++++++++++
Durée de la résidence : La résidence, se déroulera entre le 15 avril et le
22 juin 2014.
Sa durée dépendra des besoins et des disponibilités de la compagnie
ou de l’artiste pour sa création.
Une présentation publique du travail sera prévue dans le cadre du festival
Et20l’été,
qui se déroulera du 18 au 22 juin 2014.
Objet de la résidence : Production ou continuité d’un projet artistique
entrant
en résonnance avec l’esprit du festival et necessitant un ancrage
territorial fort.
Le projet de la compagnie sélectionnée sera intégré à la programmation du
festival
à l’occasion d’une sortie de résidence.
L’esprit du festival : Pendant 5 jours, des représentations artistiques
investissent rues,
places et jardins du 20e arrondissement pour des rencontres entre arts,
espaces urbains et spectateurs qui bousculent le regard de chacun sur son
environnement.
Chaque édition du festival enrichit et (re)donne des identités à la ville
au travers d’expériences étonnantes et inattendues
Le projet devra prendre en compte les éléments suivants :
Ø Inscrire le projet dans la cité et dans l’esprit du festival.
Ø Privilégier la rencontre avec les habitants du 20eme et ses espaces public
pour s’imprégner de la vie de l’arrondissement qui nourrira la création
artistique.
Ø Etre dans une démarche d’intégration et d’échange,
une volonté de sensibilisation et d’implication :
la compagnie devra proposer des interventions en lien avec ses pratiques
et ses démarches artistiques auprès de structures et d’acteurs locaux.
Accompagnement : Le festival en partenariat avec le Collectif Curry Vavart
accompagne les artistes dans la réalisation du projet et aide à l’ancrage
territorial de ce dernier.
Champ artistique :
Projets de toutes esthétiques, projets hybrides, innovations et croisement
des genres.
Lieu de la résidence :
L’accueil et l’accompagnement sera assuré par l’équipe du festival Et20l’été
en partenariat avec le Collectif Curry Vavart.
Les artistes seront accueillis en résidence
chez le Collectif au 14 rue du Capitaine Marchal, 75020 Paris.
Moyens mis à disposition :
Mise à disposition d’un atelier, équipé d’un espace scénique, d’une
cuisine et du Wifi.
Des aides et des conseils techniques seront envisageables en fonction des
demandes.
Indemnisation : Une bourse de travail d’un montant de 2 500 euros sera
accordée aux résidents.
Direction artistique : Le comité de sélection des projets
est composé de la mairie du 20e, de la Direction des affaires culturelles
de Paris,
de l’association Paris Culture 20e et du Collectif Curry Vavart.
Date limite de dépôt des dossiers : 14.12.2013.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++
( ! ) Toute proposition doit être accompagnée
des deux fiches de candidature dûment remplies
Le dossier doit être complété de :
Ø Proposition de projet argumentée.
Ø Un court texte décrivant la démarche artistique de l’artiste ou de la
compagnie.
Ø Un dossier de présentation des travaux déjà réalisés :
Dossier de presse et CD ou DVD (à défaut, lien internet)
Ø Les propositions d’action culturelle sur le territoire.
Ø Fiche technique (liste des besoins)
Ø Budget prévisionnel
Le dossier complet est à envoyer avant le 14.12.2013
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Par voie postale (cachet de la poste faisant foi) :
Festival « Et 20 l’été » / Appel à résidence
Mairie du 20e arrondissement – service culturel
6 place Gambetta - 75020 PARIS
Et 1 par courriel : festival.et20lete@gmail.com
Vous serez informés par courrier de la décision
du comité la semaine du 3 au 9 février 2014.
Les dossiers pourront être restitués sur demande.
Informations complémentaires : festival.et20lete@gmail.com / 01 43 15 22 67
1 Les dossiers doivent impérativement être envoyés
par courriel ET voie postale.
Tout dossier dont l’envoi sera unique ne sera pas traité.
Date limite de dépôt des dossiers : 14.12.2013
++++++++++++++++++++++++++++++++++
STRUCTURE PORTEUSE
Nom (raison sociale) :
Adresse :
Contact du porteur du projet (nom, téléphone et courriel) :
DESCRIPTIF DU PROJET
Titre du projet :
Discipline(s) du projet :
Nombre de participants au projet :
Présentation de l’esprit de votre projet :
Quelles sont les actions envisagées dans l’arrondissement et avec les
habitants ?
En quoi la résidence proposée par le festival Et 20l’été serait-elle
bénéfique à votre projet ?
BUDGET
Budget total prévisionnel :
Budget demandé à la mairie du 20e :
Cofinancements envisagés (structure et montant) :


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

La ville en jeu - Appel à projet pour une résidence d’artiste en 2014
LA VILLE EN JEU 2014 / TOURCOING
La ville de Tourcoing est située au coeur de la métropole
Lille-Roubaix-Tourcoing.
Cette métropole de plus d’un million d’habitants est frontalière avec la
Belgique
et développe depuis 2004 une dynamique en matière artistique et culturelle.
4ème ville de la région Nord/ Pas-de-Calais en terme de population (92 000
habitants),
Tourcoing a défini ses ambitions culturelles sur les thématiques de
l’image, du design et de la musique.
La régénération urbaine, la définition d’un plan de développement
des arts visuels et plastiques, la démarche de labellisation
« Ville d’art et d’histoire » ainsi qu’une stratégie de développement du
design
(design urbain et textile) et des arts numériques sont autant d’éléments
moteurs
et de points d’appui à une approche intégrée et transversale de l’art
et du design dans les politiques publiques de la ville.
Dans ce contexte, la Ville souhaite développer une présence artistique
forte dans
plusieurs quartiers de la ville. Le quartier de la Bourgogne a accueilli
pendant plus de 12 ans
une galerie d’exposition, la Galerie Chatiliez, lieu d’exposition, de
médiation et de résidence.
Aujourd’hui, à l’échelle de 2 quartiers, la ville souhaite accueillir un
artiste plasticien en résidence
dans une démarche de partage et de co-construction d’un projet artistique
avec les équipements culturels,
sociaux et scolaires de proximité des quartiers Bourgogne et Marlière qui
sont des points de rencontre,
de partage et d’ancrage sur le territoire pendant la résidence de l’artiste.
Ainsi, suite à plusieurs rencontres, le présent appel à projet a été débattu
et alimenté par l’ensemble des acteurs du projet que sont :
la médiathèque de la Bourgogne Bourgogne
(qui regroupe la médiathèque de quartier, la ludothèque et le pôle
multimédia),
le centre social de la Bourgogne, le centre social Marlière-Croix-Rouge,
le collège Mendès-France et la Direction des Affaires Culturelles de la
Ville de Tourcoing.
PRESENTATION DES QUARTIERS DE LA BOURGOGNE ET DE LA MARLIERE
Les quartiers de la Bourgogne et de la Marlière sont deux quartiers
contigus situés
au nord-est de la Ville de Tourcoing et frontaliers avec la ville belge de
Mouscron.
Le quartier de la Bourgogne :
La construction du quartier de la Bourgogne débute au milieu des années 60.
L’architecte Jean Willerval conçoit un quartier résidentiel de maisons
individuelles,
d’immeubles collectifs et de tours de petite hauteur. Aujourd’hui, ce
quartier à la population jeune
est classé en Zone Urbaine Sensible (ZUS). Bien que situé à la frontière
belge,
plusieurs équipements tiennent à distance les habitants de leurs voisins
belges.
Le quartier de la Marlière : La Marlière mêle habitat ancien de
propriétaires occupants
et logement collectif plus récent. Ce quartier, à la population plus âgée
qu’à la Bourgogne,
est connecté avec le quartier belge du même nom.
Un projet de jardin collectif frontalier est notamment en cours de
réalisation.
OBJECTIFS DE LA RESIDENCE
Pendant une résidence d’une durée totale de 4 mois (idéalement 1 mois de
phase
découverte en mai/juin 2014 puis 2 mois ½ de phase action entre septembre
et décembre 2014
puis restitution en janvier 2015), il s’agira pour l’artiste de réactiver
ses préoccupations
au contact des contextes des 2 quartiers, de questionner son travail au
regard
des territoires traversés et des situations rencontrées.
L’artiste questionnera le territoire, ses usages, sa topographie, son
histoire… autour de la
thématique « La ville en jeu ». Il s’agira pour l’artiste de proposer des
appropriations ludiques du territoire
dans un contexte urbain. Il pourra proposer des performances, des
interventions ou des expérimentations
dans l’espace public, s’emparer des espaces pour des pratiques formelles
ou informelles de jeu.
Il s’agira également d’impliquer les usagers des structures
partenaires et de proposer des circulations sur le territoire concerné.
CAHIER DES CHARGES
· Il s’agit d’une résidence de création de 4 mois au sein des quartiers
Bourgogne
et Marlière à Tourcoing avec production d’oeuvre(s) suscitée(s) par
l’expérience de la résidence.
· La résidence contribuera à une réflexion sur les quartiers Bourgogne et
Marlière autour de la
thématique de la « ville en jeu » en proposant des réponses artistiques en
partie co-construites
par un artiste professionnel et les habitants et usagers des structures de
proximité des quartiers.
· L’artiste sera en contact avec un référent de chaque structure
partenaire du projet.
Chaque référent permettra à l’artiste de découvrir l’activité de la
structure et les enjeux auxquels
elle répond sur le territoire. Des rencontres régulières entre l’artiste
et des groupes spécifiques
des structures participantes permettront d’échanger, de sensibiliser,
d’impliquer les publics
dans le processus de création.
Le développement de formes renouvelées de "contact" avec les public sera
apprécié.
· La restitution de la résidence aura lieu dans l’un des quartiers de la
résidence et/ou
dans un lieu culturel du centre-ville de Tourcoing. Elle pourra prendre
des formes diverses :
oeuvre(s) permanente(s) ou éphémère(s), dans le contexte d’une exposition,
d’un événement,
d’une diffusion hors les murs. L’artiste sera présent au moins pour le
montage et le vernissage de l’exposition.
· Le projet peut être en partie collectif et pluri - disciplinaire :
collaborations artistiques
ou avec des spécialistes en architecture, design, sciences sociales…
DOTATIONS
· 8 000 euros de droits d’auteur (charges comprises) et d’aide à la
production ;
· 2 000 euros d’honoraires de médiation (charges comprises) ;
· 1 000 euros d’honoraires (charges comprises) pour l’écriture d’un texte
confiée
à un critique d’art, commissaire d’exposition ou historien de l’art qui
rend compte
de la résidence et des productions réalisées par l’artiste ;
· frais de résidence (défraiements, hébergement) ;
· communication de(s) restitution(s) artistique(s) ;
· aide technique et logistique.
CRITERES DE SELECTION
· ouvert à tout artiste professionnel ou post-diplôme, association ou
collectif d’artistes ;
· la démarche de l’artiste ou le projet spécifique
devra s’inscrire dans les orientations définies de la résidence ;
· Le projet artistique de l’artiste devra également prendre en compte,
à la fois dans son processus de création et sa présentation,
une démarche spécifique avec les structures culturelles,
sociales et éducatives partenaires du projet.
DOSSIER DE CANDIDATURE
· 1 dossier artistique illustré représentatif de la démarche artistique de
l’artiste ;
· 1 biographie / CV ;
· 1 note d’intention du projet pour la résidence ;
DATES
La résidence se déroulera entre mai et décembre 2014.
L’artiste sera également présent durant environ 15 jours
pour la restitution de la résidence (janvier 2015).
INSCRIPTIONS
date limite de réception des dossiers : 16.11.2013.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Envoi électronique sous format pdf exclusivement
(1 seul dossier – titre du dossier au nom de l’artiste)
email : residencebourgognemarliere@gmail.com
La sélection aura lieu en janvier 2014
CONTACT POUR TOUS RENSEIGNEMENTS
Christelle Manfredi – Chef de projet arts visuels et arts plastiques
Ville de Tourcoing - Direction des Affaires Culturelles et du Patrimoine
100 rue de Tournai 59200 Tourcoing / tél : 03.59.63.43.62 -
cmanfredi@ville-tourcoing.fr


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Programme de résidences croisées 2014 - artiste - Fonderie Darling / QUEBEC
La Fonderie Darling accueille un artiste et un critique d’art français
chaque année et leurs homologues québecois sont reçus à Astérides en France.
Ce programme a pour objectif d’enrichir les échanges entre les artistes et
de nourrir leur créativité, de créer des liens
durables entre les pays et la communauté artistique, de stimuler des
échanges culturels vivants et marquants pour la
vie des artistes ainsi que de leur permettre de se concentrer
exclusivement à leur création et leur production.
Périodes de résidence à la Fonderie Darling
— Accueil de juillet à septembre de l’artiste (issu du territoire
marseillais)
— Accueil de novembre à décembre du critique d’art (français)
Les artistes et critiques d’art Français sont accueillis à la Fonderie
Darling, centre d’arts visuels qui propose, sur deux
bâtiments d’une qualité architecturale exceptionnelle, un complexe
alternatif dédié aux artistes et à leur public.
La Fonderie Darling offre, dans un cadre convivial, de multiples
opportunités pour la recherche, la création, la production
et la présentation d’oeuvres d’arts visuels.
Elle se compose de dix ateliers individuels de création, de trois résidences
pour des artistes et des chercheurs internationaux,
d’ateliers techniques, de deux salles d’exposition, d’un restaurant et de
bureaux. Située dans le secteur
post-industriel du Vieux-Montréal, le centre est répartit sur une
superficie totale de 3500 m2. Un atelier lumineux et
fonctionnel de 60 m2 avec un logement intégré et des aires communes sont
mis à la disposition des
résidents. Les artistes ont également accès à une connexion Internet haute
vitesse, aux ateliers de bois et de métal
ainsi qu’à un encadrement technique au besoin. Par des activités de
développement de public mises en place par
l’équipe de la Fonderie Darling, les résidents jouissent de multiples
opportunités de promotion. Ils ont ainsi l’occasion
de rencontrer le public montréalais en participant activement à des
journées portes ouvertes, des visites d’ateliers par
des professionnels du milieu de l’art et des groupes de diverses
provenances et compositions.
Le programme prend en charge :
— un billet d’avion Marseille/ Montréal
— un atelier logement
— une bourse de production
— la promotion d’un événement portes ouvertes
ECHANGE ASTERIDES / FONDERIE DARLING 2014
Composition du dossier de candidature - artiste / Date limite : 3.11.2013.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Les artistes candidats doivent résider sur le territoire marseillais.
Un dossier artistique comprenant des visuels et des textes,
(pour les vidéastes et performeurs, joindre des dvds ou
liens web), une lettre de motivation
(il n’est pas nécessaire de présenter un projet spécifique), un cv ainsi
qu’une fiche
de renseignement téléchargeable en ligne.
Le dossier peut être transmis par :
Courriel
Les documents sont à envoyer en 4 fichiers PDF distincts :
Fiche de renseignements nommée : nom_prénom_FR
Dossier artistique nommé : nom_prénom_DA
Lettre de motivation nommée : nom_prénom_LM
Curriculum Vitae nommé : nom_prénom_CV
À envoyer à l’adresse echanges@asterides.org avec pour objet
« Programme de résidences croisées 2014 - artiste - Fonderie Darling ».
Un accusé de réception vous sera envoyé par email lors de l’enregistrement
de votre candidature.
Voie postale à l’adresse suivante
Programme de résidences croisées 2014 - Artiste - Fonderie Darling
Astérides - Friche la Belle de Mai - 41 rue Jobin - 13003 MARSEILLE
Dans ce cas, merci de bien vouloir prévoir une enveloppe suffisamment
affranchie pour son retour. Un accusé de réception vous sera envoyé par
email lors de l’enregistrement de votre candidature.
Jury de sélection
Les dossiers de candidatures sont examinés par un comité de sélection
composé de professionels de l’art invités et
des deux représentants des deux institutions impliquées. Le jury base son
choix sur la qualité artistique du travail
du candidat, l’impact potentiel de la résidence sur sa carrière et la
contribution qu’il est susceptible d’apporter à la
communauté artistique marseillaise et française.


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Programme de résidences croisées 2014 - Critique d’art - Fonderie Darling
/ QUEBEC
La Fonderie Darling accueille un artiste et un critique d’art français
chaque année
et leurs homologues québecois sont reçus à Astérides en France.
Ce programme a pour objectif d’enrichir les échanges entre les artistes et
de nourrir leur créativité, de créer des liens
durables entre les pays et la communauté artistique, de stimuler des
échanges culturels vivants et marquants pour la
vie des artistes ainsi que de leur permettre de se concentrer
exclusivement à leur création et leur production.
Périodes de résidence à la Fonderie Darling
— Accueil de juillet à septembre de l’artiste (issu du territoire
marseillais)
— Accueil de novembre à décembre du critique d’art (français)
Les artistes et critiques d’art Français sont accueillis à la Fonderie
Darling, centre d’arts visuels qui propose, sur deux
bâtiments d’une qualité architecturale exceptionnelle, un complexe
alternatif dédié aux artistes et à leur public. La
Fonderie Darling offre, dans un cadre convivial, de multiples opportunités
pour la recherche, la création, la production
et la présentation d’oeuvres d’arts visuels.
Elle se compose de dix ateliers individuels de création, de trois résidences
pour des artistes et des chercheurs internationaux,
d’ateliers techniques, de deux salles d’exposition, d’un restaurant et de
bureaux. Située dans le secteur
post-industriel du Vieux- Montréal, le centre est répartit sur une
superficie totale de 3500 m2. Un atelier lumineux et
fonctionnel de 60 m2 avec un logement intégré et des aires communes sont
mis à la disposition des
résidents. Les artistes ont également accès à une connexion Internet haute
vitesse, aux ateliers de bois et de métal
ainsi qu’à un encadrement technique au besoin. Par des activités de
développement de public mises en place par
l’équipe de la Fonderie Darling, les résidents jouissent de multiples
opportunités de promotion. Ils ont ainsi l’occasion
de rencontrer le public montréalais en participant activement à des
journées portes ouvertes, des visites d’ateliers par
des professionnels du milieu de l’art et des groupes de diverses
provenances et compositions.
Le programme prend en charge :
— un billet d’avion Marseille/ Montréal
— un atelier logement
— une bourse de production
— la promotion d’un événement portes ouvertes
ECHANGE ASTERIDES / FONDERIE DARLING 2014
Composition du dossier de candidature - Critique d’art / Date limite :
3.11.2013.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Un dossier des travaux réalisés (textes, expositions, etc.), comprenant
des visuels et des textes,
une lettre de motivation (il n’est pas nécessaire de présenter un projet
spécifique),
un cv ainsi qu’une fiche de renseignement téléchargeable en ligne.
Le dossier peut être transmis par :
Courriel
Les documents sont à envoyer en 4 fichiers PDF distincts :
Fiche de renseignements nommée : nom_prénom_FR
Dossier artistique nommé : nom_prénom_DA
Lettre de motivation nommée : nom_prénom_LM
Curriculum Vitae nommé : nom_prénom_CV
À envoyer à l’adresse echanges@asterides.org avec pour objet
« Programme de résidences croisées 2014 - Critique d’Art -Fonderie Darling ».
Un accusé de réception vous sera envoyé par email lors de l’enregistrement
de votre candidature.
Voie postale à l’adresse suivante
Programme de résidences croisées 2014 - Critique d’Art - Fonderie Darling
Astérides - Friche la Belle de Mai - 41 rue Jobin - 13003 MARSEILLE
Dans ce cas, merci de bien vouloir prévoir une enveloppe suffisamment
affranchie pour son retour. Un accusé de réception vous sera envoyé par
email lors de l’enregistrement de votre candidature.
Jury de sélection
Les dossiers de candidatures sont examinés par un comité de sélection
composé de professionels de l’art invités et
des deux représentants des deux institutions impliquées. Le jury base son
choix sur la qualité artistique du travail
du candidat, l’impact potentiel de la résidence sur sa carrière et la
contribution qu’il est susceptible d’apporter à la
communauté artistique marseillaise et française.


CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION D’UNE ŒUVRE D’ART AU TITRE DU 1 %
ARTISTIQUE

Conception et la réalisation d’un ensemble d’oeuvres d’art au titre du 1 %
artistique
relatif à la construction des bâtiments de bem kedge business school /
BORDEAUX
AVIS D’APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE <
Avis N° : AO-1343-7254
Marché > 90 000 euros
Date limite de réponse : 15/01/2014.
+++++++++++++++++++++++++++
Nom et adresse officiels de l’organisme acheteur : CCI Bordeaux.
Correspondant : M. le président de la C.C.I.
De Bordeaux, 17 place de la Bourse 33076 Bordeaux Cedex.
Principale(s) activité(s) du pouvoir adjudicateur : Affaires économiques
et financières.
Objet du marché : appel à candidatures pour la conception
et la réalisation d’un ensemble d’oeuvres d’art au titre du 1 % artistique
relatif à la construction des bâtiments de bem kedge business school.
(Décret n° 2002-677 du 29 avril 2002, modifié par le décret n° 90-2005 du
4 février 2005 relatif à l’obligation
de décoration des constructions publiques précisant les conditions de
passation des marchés ayant
pour objet de satisfaire à cette obligation pris en application de
l’article 71 du Code des Marchés Publics).
Type de marché de fournitures : achat.
C.P.V. - Objet principal : 92311000.
Lieu de livraison : 680 cours de la Libération, 33400 Talence.
Code NUTS : FR612.
Caractéristiques principales :
suite à la construction de son nouveau campus, la CCIB lance pour
bem-kedge bs,
établissement d’enseignement supérieur, une consultation en vue de la
réalisation et de l’installation
d’un ensemble d’oeuvres d’art artistique au sein du campus de Talence
Refus des variantes.
Prestations divisées en lots : non.
Cautionnement et garanties exigés : néant.
Modalités essentielles de financement et de paiement
et/ou références aux textes qui les réglementent : budget CCIB.
Forme juridique que devra revêtir le groupement d’opérateurs économiques
attributaire du marché :
artiste ou groupement d’artistes sans forme de groupement imposée.
Langues pouvant être utilisées dans l’offre ou la candidature : français.
Unité monétaire utilisée, l’euro.
Conditions de participation :
Critères de sélection des candidatures .
Les dossiers de candidatures seront examinés par le Comité artistique,
qui retiendra un maximum de 4 dossiers pour participer à la seconde phase
de sélection du lauréat.
Ce comité procèdera à un classement des candidatures sur la base des
critères ci-après :

  • capacités et/ou références (50 %) ;
  • démarche générale envisagée pour le campus au vu du contenu du dossier de candidature (50 %). Situation juridique - références requises .
  • une déclaration d’intention de soumissionner ou Dc1 signé par l’ensemble des membres du groupement En outre chaque membre de l’équipe devra remettre les documents suivants :
  • une attestation sur l’honneur datée et signée que le canddiat n’entre dans aucun des cas mentionnés à l’article 43 du code des marchés publics concernant les interdictions de soumissionner (sauf si DC 1 foruni) ;
  • un document relatif aux pouvoirs de la personne habilitée à engager le candidat ;
  • la copie du ou des jugements prononcés si le candidat est en redressement judiciaire. Capacité économique et financière - références requises : déclaration concernant le chiffre d’affaires global et le chiffre d’affaires concernant les travaux objet du contrat, réalisés au cours des trois derniers exercices disponibles ; Déclaration appropriée de banques ou preuve d’une assurance pour les risques professionnels ; Bilans ou extraits de bilans, concernant les trois dernières années, des opérateurs économiques pour lesquels l’établissement des bilans est obligatoire en vertu de la loi. Référence professionnelle et capacité technique - références requises : présenter les réponses aux questions dans un book structuré respectant la segmentation ci dessous : 1 - présenter une sélection de 5 références MAXIMUM. En cas de groupement, présenter 5 références par intervenant (Préciser le maitre d’ouvrage , le montant en EUR, l’année, les mission confiées et les photos des projets) 2 - fournir une lettre de motivation du candidat ou mandataire du groupement 3 - détailler la composition et l’organisation de l’équipe 4 - détailler les moyens humains du candidat ou de chacun des membres du groupement et lister les profils affectés spécifiquement à l’opération. Justifications à produire quant aux qualités et capacités du candidat : Documents à produire obligatoirement par le candidat, à l’appui de sa candidature :
  • Copie du ou des jugements prononcés, si le candidat est en redressement judiciaire ;
  • Déclaration sur l’honneur du candidat justifiant qu’il n’entre dans aucun des cas mentionnés à l’article 43 du code des marchés publics concernant les interdictions de soumissionner ;
  • Déclaration sur l’honneur du candidat attestant qu’il est en règle, au cours de l’année précédant celle au cours de laquelle a lieu le lancement de la consultation, au regard des articles L. 5212-1, L. 5212-2, L. 5212 5 et L. 5212-9 du code du travail, concernant l’emploi des travailleurs handicapés ;
  • Si le candidat est établi en France, une déclaration sur l’honneur du candidat justifiant que le travail est effectué par des salariés employés régulièrement au regard des articles L. 1221-10, L. 3243-2 et R. 3243-1 du code du travail (dans le cas où le candidat emploie des salariés, conformément à l’article D. 8222-5-3° du code du travail) ;
  • Si le candidat est établi ou domicilié à l’étranger, une déclaration sur l’honneur du candidat attestant qu’il fournit à ses salariés des bulletins de paie comportant les mentions prévues à l’article R. 3243-1 du code du travail, ou des documents équivalents. Documents à produire à l’appui des candidatures par le candidat, au choix de l’acheteur public :
  • Formulaire DC1, Lettre de candidature - Habilitation du mandataire par ses co-traitants (disponible à l’adresse suivante : http://www.economie.gouv.fr/directions_services/daj/marches_publics/formulaires/DC/daj_dc.htm)  ;
  • Formulaire DC2, Déclaration du candidat individuel ou du membre du groupement (disponible à l’adresse suivante  :http://www.economie.gouv.fr/directions_services/daj/marches_publics/formulaires/DC/daj_dc.htm)  ;
  • S’il s’appuie, pour présenter sa candidature, sur les capacités professionnelles, techniques et financières d’autres opérateurs économiques, le candidat produit les mêmes documents concernant cet opérateur économique que ceux qui lui sont exigés par l’acheteur public. Le candidat doit également apporter la preuve que chacun de ces opérateurs économiques mettra à sa disposition les moyens nécessaires, pendant toute la durée d’exécution du marché public ou de l’accord-cadre ;
  • Si les documents fournis par le candidat ne sont pas établis en langue française, ils doivent être accompagnés d’une traduction en français, certifiée conforme à l’original par un traducteur assermenté. Documents à produire obligatoirement par l’attributaire, avant la signature et la notification du marché public ou de l’accord-cadre :
  • Les pièces prévues aux articles D. 8222-5 ou D. 8222-7 et D. 8222-8 du code du travail ;
  • Si l’attributaire est établi en France, les attestations et certificats délivrés par les administrations et organismes compétents prouvant qu’il a satisfait à ses obligations fiscales et sociales ou un état annuel des certificats reçus ;
  • Si l’attributaire est établi dans un Etat autre que la France, un certificat établi par les administrations et organismes du pays d’origine. Lorsqu’un tel certificat n’est pas délivré par le pays concerné, il peut être remplacé par une déclaration sous serment, ou dans les Etats où un tel serment n’existe pas, par une déclaration solennelle faite par l’intéressé devant l’autorité judiciaire ou administrative compétente, un notaire ou un organisme professionnel qualifié du pays ;
  • Si les documents fournis par le candidat ne sont pas établis en langue française, ils doivent être accompagnés d’une traduction en français, certifiée conforme à l’original par un traducteur assermenté. Critères d’attribution : Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères énoncés ci-dessous avec leur pondération :
  • 1. qualité de la réponse au regard des exigences fonctionnelles, techniques et artistiques du programme : 30 % ;
  • 2. réalisme économique du projet, compatibilité financière avec le coût prévisionnel du projet : 30 % ;
  • 3. expression artistique et intégration dans le site : 40 %. Type de procédure : autres. Date limite de réception des candidatures : 15.01.2014, à 12h. +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Autres renseignements : Numéro de référence attribué au marché par le pouvoir adjudicateur/l’entité adjudicatrice : MAPA-2013-17. Récompenses et jury : Nombre et valeur des primes qui seront attribuées : les candidats retenus pour réaliser la commande artistique percevront une somme de : Volet-Marché 1 : 347 000 EUR (T.T.C.). Ce montant correspond à la rémunération des artistes pour la réalisation et l’installation de l’ensemble des oeuvres. Il inclut les honoraires et droits d’auteur. Volet-Marché 1 bis : 20 000 EUR (T.T.C.). Ce montant correspond à la réalisation des actions de médiation qui seront menées autour du projet. Une indemnité de 8 000 EUR (T.T.C.) pourra être versée à chacun des candidats admis à présenter une offre après la première phase mais non retenus à l’issue de la seconde. Cependant le maître d’ouvrage peut décider de supprimer ou réduire le montant de l’indemnité en cas d’insuffisance manifeste du projet. Les candidatures non retenues à l’issue de la 1ère phase n’ouvriront droit à aucune indemnité. Le montant maximum de l’opération est fixé à 400 000 EUR (T.T.C.). Conditions et mode de paiement pour obtenir les documents contractuels et additionnels : Le dossier de consultation pourra être obtenu gratuitement en le téléchargeant, après inscription préalable, sur la plateforme des marchés de la CCIB à l’adresse : www.marches-publics.gouv.fr. Conditions de remise des offres ou des candidatures : les dossiers de candidature sont à adresser sous enveloppe portant la mention "1 % artistique - kdege bem- ne pas ouvrir". Ils pourront être remis directement, contre récépissé, ou envoyés par la poste par pli recommandé avec avis de réception à l’adresse suivante : CCIB, 17 place de la Bourse, Service LPM, 33076 Bordeaux Cedex. Les dossiers qui parviendraient après la date et heure fixées seront renvoyés à leurs auteurs. La transmission des candidatures et des projets par voie électronique n’est pas autorisée Instance chargée des procédures de recours : Tribunal administratif de bordeaux 9 rue Tastet 33063 Bordeaux Cedex. Service auprès duquel des renseignements peuvent être obtenus concernant l’introduction des recours : Greffe du tribunal administratif de bordeaux 9 rue Tastet 33063 Bordeaux Cedex tél. : 05-56-99-38-00.

BOURSE

5 bourses / Bourse Fondation Kenza-Institut de France / PARIS
La Fondation Kenza soutient chaque année plusieurs étudiants en beaux arts
et en histoire de l’art
parmi plusieurs établissements nationaux d’excellence afin de poursuivre
leur cursus à l’étranger.
La bourse pour chaque étudiant est d’un montant maximum de 10.000 euros,
à l’appréciation du jury, pour l’année scolaire 2014-2015.
Le dossier de candidature est disponible sur : www.fondationkenza.org.
appels à candidature écoles supérieures d’art
La Fondation Kenza-Institut de France lance son cinquième appel à candidature
pour l’attribution de cinq bourses permettant à des étudiants en
beaux-arts et histoire de l’art,
issus d’établissements d’excellence en France, de poursuivre des études
supérieures à l’étranger.
REGLEMENT
Article 1 : Objet
Les bourses de la Fondation Kenza - Institut de France ont pour but de
soutenir les études
à l’étranger d’étudiants en beaux arts ou en
histoire de l’art, de grands établissements parisiens
ou nationaux de référence dont la liste figure en annexe 1.
Article 2 : Conditions d’admission
Pour être éligible, les étudiants doivent être citoyens français, avoir moins
de 28 ans au 1er janvier de l’année d’attribution de la bourse,
être diplômés du baccalauréat et poursuivre des études supérieures
dans l’un des établissements figurant en annexe 1.
Le projet de départ à l’étranger doit concerner des études non-doctorales
à l’étranger,
en beaux arts ou en histoire de l’art. Les
participants s’engagent à prendre à leur charge les frais d’élaboration
du dossier de candidature. Il n’y a aucune restriction en ce qui
concerne la destination, même si la qualité des études envisagées
est prise en compte pour apprécier la candidature.
Article 3 : Exclusions
Sont exclues :

  • les candidatures à des études non diplômantes, comme les échanges universitaires ou les séjours en atelier.
  • les candidatures à des études commençant avant le 1er juillet ou après le 1er décembre de l’année d’attribution de la bourse. Article 4 : Modalités de participation Un dossier de candidature est disponible sur : www.fondationkenza.org. Le dossier complété doit être scanné et envoyé électroniquement à fondation.kenza@gmail.com avant le 13.12.2013 minuit. ++++++++++++++++++++ Il devra comporter au minimum :
  • le dossier de quatre pages dûment rempli
  • deux lettres de recommandation
  • une copie des diplômes obtenus et relevés de notes correspondants
  • une copie de la carte d’identité ou du passeport
  • une copie des résultats des tests de langue nécessaires aux candidatures
  • une copie des avis d’imposition parentaux
  • une copie des dossiers d’inscription aux universités ou écoles étrangères envisagées
  • tout autre document susceptible de mettre en valeur la candidature. Article 5 : Sélection des lauréats Les meilleurs dossiers seront retenus en fonction des critères suivants : l’ambition et les objectifs de l’étudiant ; l’excellence du parcours scolaire ; la situation financière de l’étudiant. Les étudiants, dont le dossier aura été retenu, présenteront oralement leur projet au jury selon un calendrier et des modalités fixées avec les étudiants concernés. Les lauréats sont informés de leur bourse dès la décision définitive du Conseil d’administration de la Fondation, l’attribution de la bourse étant réalisée sous condition suspensive d’admission définitive par l’étudiant à l’une des deux universités indiquées dans son dossier de candidature. La décision du jury ne pourra être contestée. Article 6 : Montant de la bourse, nombre de bourses et versement Le montant et le nombre des bourses peuvent varier chaque année. Ils sont précisés dans l’appel à candidature. Les bourses sont uniquement destinées au financement du séjour d’études à l’étranger. Le boursier est tenu de s’acquitter de toutes les formalités d’inscription auprès de l’établissement désigné, d’obtenir les visas requis et de prendre toutes autres dispositions de voyage. La bourse peut être combinée avec d’autres sources de financement (parents, bourses françaises ou étrangères). Il incombe au boursier de se procurer les fonds nécessaires pour les frais non inclus dans la bourse ou ceux que le montant de la bourse ne suffirait pas à couvrir. Les modalités de versement de cette bourse, en deux fois à compter de la réception d’une copie de la carte d’étudiant de l’université étrangère pour l’année universitaire en cours, feront l’objet d’une convention ultérieure signée entre les lauréats et la Fondation Kenza - Institut de France. Le séjour à l’étranger devra être réalisé au cours de l’année d’attribution de la bourse. Article 7 : Proclamation des lauréats Les lauréats sont proclamés sous la Coupole de l’Institut de France à l’occasion de la séance solennelle de proclamation des Grands Prix des Fondations. Article 8 : Communication Les lauréats acceptent que leur nom soit indiqué sur toute action de communication de la Fondation Kenza – Institut de France. ANNEXE 1 - Etablissements concernés par les bourses de la Fondation Kenza – Institut de France (par ordre alphabétique) Ecole du Louvre Ecole nationale supérieure d’art de Bourges Ecole nationale supérieure d’art de Dijon Ecole nationale supérieure d’art de Nancy Ecole nationale supérieure d’art de Nice (Villa Arson) Ecole nationale supérieure d’art Limoges-Aubusson Ecole nationale supérieure d’arts Paris-Cergy Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Lyon Studio national des arts contemporains (Le Fresnoy) Université Paris I Panthéon-Sorbonne Université Paris-Sorbonne (Paris IV) Université Sorbonne Nouvelle (Paris III).

SAINT-ROMAIN-DE-COLBOSC - CAROMB - BELGIQUE - CATTENOM -
TOURCOING - PARIS - CHATEAUNEUF-LE-ROUGE.


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

résidences d’artistes / SAINT-ROMAIN-DE-COLBOSC
Dans le cadre de sa compétence « Relations Culturelles », Caux Estuaire a
défini dans les champs d’intervention du schéma culturel intercommunal
2011-2014,
l’aide à la création artistique avec le développement de résidences
d’artistes sur le territoire comme étant un axe prioritaire.
C’est à ce titre que la Communauté de Communes lance cette année le projet
d’Ateliers d’artistes : des artistes plasticiens seront accueillis en
résidence
dans le domaine du Château de Gromesnil.
Site d’exception, le parc du Château de Gromesnil a toutes les ressources
et les conditions nécessaires pour développer le projet d’Ateliers
d’artistes.
Ce lieu, reconnu pour sa qualité paysagère, est propice à la recherche
et à la création artistique.
Le projet s’accorde parfaitement avec la volonté de Caux Estuaire
de valoriser le patrimoine en lui apportant une plus-value qui suscitera
la curiosité du public et renforcera l’attractivité du site.
L’espace mis à la disposition des artistes constitue non seulement
un lieu de travail et de création, mais aussi un lieu d’échange entre les
artistes,
de rencontre avec les habitants du territoire et d’animation avec
l’organisation de divers évènements.
La mise en œuvre du projet est confiée à l’association Les Plastiqueurs.
Riches de leur expérience de l’espace public,
de la scénographie urbaine et du spectacle vivant,
Les Plastiqueurs interviennent à différents niveaux.
Le directeur artistique, Fabrice Deperrois, assure
la direction et la coordination de l’ensemble du projet.
Quant à l’association Les Plastiqueurs, elle intervient
comme équipe ressource pour les Ateliers d’artistes,
mais aussi comme soutien aux différents évènements proposés
dans le cadre de ces résidences.
L E CHATEAU DE GROMESNIL – LIEU D’ACCUEIL DE ARTISTES
Situés à l’ouest de Saint-Romain-de-Colbosc et étendus
sur une surface de plus 5000 m², le Château de Gromesnil et son parc
offrent un cadre idéal pour la réflexion et la recherche
des artistes qui ne manqueront pas d’être inspirés par le génie du lieu.
Espace verdoyant constitué d’un arboretum de 600 arbres centenaires, dont
un séquoia de plus de 200 ans, et une magnifique hêtraie, le parc
accueille pour
la troisième fois cette année la Fête du Cirque organisée par Caux Estuaire.
L E PROJET D’ATELIERS D’ARTISTES
L’artiste mènera un travail de recherche artistique et de création
originale qui s’inspira du lieu et tissera des liens avec notre territoire.
Les œuvres réalisées par les artistes et les productions collectives
effectuées par les publics
dans le cadre de rencontres avec les artistes seront ensuite présentées
lors d’une exposition qui se tiendra à a fin de la période de résidence.
Certaines de ces œuvres feront l’objet d’une exposition itinérante
dans les communes en accord avec l’artiste.
LA PARTICULARITÉ DES ATELIERS D’ARTISTES DANS LE PARC DU CHÂTEAU DE GROMESNIL
Les Ateliers d’artistes organisés sur le site du Château de Gromesnil
offrent la particularité d’aborder des dimensions touchant à l’éphémère et
au paysage.
En effet, l’œuvre ne sera installée que pour une durée d’un an dans le
parc du Château de Gromesnil.
Quant au paysage, la notion est importante car l’artiste en résidence
pourra être amené
à travailler avec des paysagistes et des horticulteurs locaux, pour la
création d’œuvres végétales.
Le lien entre arts plastiques et spectacle vivant sera également développé
lors de plusieurs
événements, tels que la Fête du Cirque, l’organisation de performances…
L’ACCUEIL DES ARTISTES PLASTICIENS
Les Ateliers d’artistes seront mis en place dans la charreterie du Château
de Gromesnil qui a la particularité d’être composée de deux espaces,
dont un à claire-voie qui permet au public d’assister au travail en cours.
Des ressources documentaires liées aux résidences passées (écrits, vidéos,
photos …)
seront à disposition des artistes et de tous les publics.
L’artiste sera accueilli en résidence pendant 6 semaines, avec une présence
de 4 semaines, pour la création d’une œuvre plastique obligatoire
(installation, land art, design d’objets...).
Il recevra un soutien financier de 2 200 euros et un appui technique.
En contrepartie, l’œuvre produite durant la résidence sera exposée
temporairement dans le parc du Château de Gromesnil.
Cette œuvre restera propriété intellectuelle de l’artiste.
LE MAILLAGE DU TERRITOIRE DE CAUX ESTUAIRE
Le territoire prendra une place importante dans le projet d’Ateliers
d’artistes. En effet, les artistes en résidence
n’interviendront pas que sur le site du Château de Gromesnil, mais
également sur tout le territoire du Caux Estuaire :
expositions temporaires, ateliers dans le cadre de l’action culturelle…
L’idée maitresse du projet est de faire sortir l’œuvre de son contexte
d’exposition traditionnelle, pour favoriser la rencontre et l’interaction
entre l’œuvre et le public.
L’ACTION CULTURELLE
Chaque Atelier d’artistes comprendra un volet d’action culturelle de 3
jours sur les 6 semaines de résidence, à destination de différents publics :
le public scolaire, les résidences pour personnes âgées, les associations
locales.
ÉVENÉMENT DE CLÔTURE
A la fin de sa résidence, l’artiste sera amené à organiser un événement de
clôture au Château de Gromesnil, pour des invités.
Cet événement sera conçu entièrement par l’artiste, de l’organisation au
contenu.
Pour pouvoir constituer un classeur ressource retraçant les projets
réalisés sur le site,
chaque artiste se doit de créer un dossier ou de rédiger un document qui
relate le travail accompli durant la résidence.
EXPOSITION
Les œuvres créées seront exposées dans le parc du Château de Gromesnil et
en accord avec l’artiste, certaines œuvres feront l’objet d’une exposition
itinérante sur le territoire.
EN LIEN AVEC LES ÉVENEMENTS EXISTANTS
La Fête du Cirque, organisée chaque année le premier week end de juin, sera
également l’occasion pour les artistes de montrer leurs œuvres qui seront
intégrées à la scénographie de l’événement.
Les oeuvres pourront également être présentées dans le cadre d’autres
évènements
culturels organisés par Caux Estuaire ou auxquels la Communauté de
Communes participe :
Journées du Patrimoine, Terre d’Eaux Festival, Semaine Européenne de la
Réduction des Déchets...
CONDITIONS TECHNIQUES ET JURIDIQUES
L’artiste travaillera avec Fabrice Deperrois sur l’analyse de l’œuvre pour
garantir ses qualités techniques et le respect des règles de sécurité
inhérentes à l’espace public.
L’artiste s’engage à respecter les conditions définies dans les
conventions suivantes :

  • Convention d’occupation qui lie l’artiste et Caux Estuaire pour la mise à disposition des locaux
  • Convention de résidence qui lie l’artiste et l’association Les Plastiqueurs CONDITIONS D’ACCUEIL Caux Estuaire met à disposition de l’artiste la Charreterie et un atelier de travail. Cet accueil fera l’objet d’une convention d’occupation qui lie la Communauté de Communes et l’artiste. Le montant des bourses accordées s’élève à 2 200 euros par atelier et par artiste ou collectif d’artistes. L’hébergement, les repas et les déplacements ne sont pas pris en charge par la collectivité. CRITERES DE SELECTION DES CANDIDATS
  • Résider sur le territoire du département de Seine-Maritime
  • Candidature ouverte aux collectifs d’artistes et aux artistes individuels
  • Présenter un projet précis et détaillé, qui ait un lien direct avec l’environnement du Château de Gromesnil
  • Présenter un projet qui favorise la mise en place d’échanges avec les publics du territoire
  • L’artiste doit être en règle avec l’administration fiscale et pouvoir facturer sa prestation (Maison des Artistes, n° SIRET...) CONTENU DU DOSSIER DE CANDIDATURE
  • Curriculum Vitae
  • Dossier présentation du travail de l’artiste
  • Note d’intention présentant le projet de la résidence, accompagné de dessins de l’œuvre envisagée
  • Fiche technique avec : des dessins techniques de l’œuvre, une proposition d’implantation sur le site, la liste des matières et matériaux envisagés pour sa construction, les dimensions, l’estimation du poids et de l’encombrement, le type d’ancrage au sol ou d’accroches, le type d’énergie envisagé si nécessaire, l’estimation si entretien de l’œuvre pendant la durée d’exploitation.
  • Fiche d’inscription à remplir
  • Budget prévisionnel CALENDRIER 2014 Clôture des candidatures : 15.11.2013. ++++++++++++++++++++++++++++++++++ Réunion du jury : 28 novembre 2013 Réponse aux artistes : Fin décembre 2013 Début et fin de l’Atelier 1 : Du 13 janvier au 23 février 2014 Début et fin de l’Atelier 2 : Du 10 mars au 20 avril 2014 Les dossiers doivent parvenir à Caux Estuaire au plus tard le 15.11.2013. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
  • Soit par voie postale, cachet de la poste faisant foi
  • Soit par voie numérique (au format PDF) Tout dossier reçu au-delà du 15 novembre 2013 sera irrecevable. Contacts : CAUX ESTUAIRE Service Culture - 5 rue Sylvestre Dumesnil BP 117 - 76 430 SAINT-ROMAIN-DE-COLBOSC 02 35 13 36 90 contact@caux-estuaire.fr

APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Résidences et Rencontres ÉCLATS 2014 / CAROMB
Danse, théâtre, arts visuels, écriture, architecture, musique
L’association ÉCLAT de Caromb, porteuse du projet ÉCLATS Résidences et
Rencontres,
propose des bourses de recherche pour la création contemporaine en milieu
rural.
ÉCLATS accueille une scène artistique contemporaine internationale au sein
de la ville de Caromb,
au pied du Mont Ventoux, à travers deux moments clés, les Résidences et
les Rencontres.
Pensé en marge du festival d’Avignon, ÉCLATS propose des manifestations et
des événements
culturels ouverts et pluridisciplinaires, régis par un souci de proximité,
d’échanges et de dialogues qui fondent l’aventure humaine
et sociale entre les artistes, les habitants de Caromb et la région.
Les créations sont pensées au regard de la topologie de Caromb,
de son histoire, de sa mémoire et de son patrimoine.
Le projet ÉCLATS vivifie le rapport local-international.
Les dialogues multipliés entre les publics de la région et les artistes
sont placés
sous le signe de l’enrichissement mutuel, du regard collectif,
de la diversité culturelle et des pratiques plurielles.
ÉCLATS aspire à faciliter, encourager et soutenir la création
de propositions artistiques pluridisciplinaires de qualité, présentées
dans des espaces publics et privés, et réalisées par des artistes
internationaux,
en étroite collaboration avec les habitants de Caromb et du Vaucluse.
Renseignements : www.eclats-caromb.com
MODALITÉS
ÉCLATS propose une bourse de recherche pour 2 projets en spectacle vivant,
2 projets en arts visuels, 1 projet d’écriture, 1 projet lié au jeune public.
ÉCLATS permet un premier temps de recherche lors de la Résidence de février.
Les artistes sélectionnés seront amenés à rencontrer les habitants de Caromb,
à découvrir la ville, sa mémoire, son patrimoine, afin d’y trouver le socle
et la matière pour leur création spécifique.
Le deuxieme temps d’ÉCLATS celui des Rencontres, offre l’espace
et le temps d’une première réalisation, un work in progress ouvert aux
publics,
dans un soucis d’échange et de rencontre.
Les artistes sont libres de présenter leur projet sous la forme de leur choix
(représentations, exposition, répétitions ouvertes, ateliers, concerts,
discussions, lectures, publications...)
La radio ÉCLATS ouvre son antenne pendant les 4 jours des Rencontres,
proposant une série de table- rondes, de portraits, de captations,
et de moments radiophoniques spéciaux.
ÉCLATS prend en charge l’hébergement et les repas des artistes
durant les Résidences et les Rencontres. Les artistes sont logés chez les
habitants de Caromb
pendant les périodes de Résidences et de Rencontres.
ÉCLATS met à disposition des artistes une bourse de 1000 euros
comprenant la rémunération et les frais de création.
ÉCLATS prend en charge une participation aux frais de production à hauteur
de 500 euros maximum,
sur justificatifs, ainsi que le remboursement de 2 A/R à Caromb à hauteur
de 300 euros sur justificatifs.
Cette bourse n’entend pas nécessairement couvrir la totalité des frais de
production
du projet et doit être considérée comme une aide à son développement.
Tous les artistes sont accompagnés par l’équipe artistique et l’équipe
technique d’ÉCLATS,
des Résidences aux Rencontres, pour faciliter au mieux la réflexion
et la production des créations spécifiques.
CALENDRIER
Les Résidences : du 20 février au 6 mars 2014. Présence nécessaire du 20
au 25 février 2014 inclus
Les Rencontres : du 3 au 6 juillet 2014. Présence nécessaire du 27 juin au
7 juillet 2014
Libre aux artistes de revenir à Caromb entre les Résidences et les
Rencontres, à leur frais.
COMITÉ DE SÉLECTION
Un comité de sélection est mis en place pour déterminer la programmation
2014.
Il sera composé de l’équipe artistique d’ÉCLATS,
deux artistes de l’édition ÉCLATS 2013, trois acteurs professionnels du
milieu de l’art,
et un acteur fort de la scène culturelle régionale.
SÉLECTION DES PROJETS
Les critères de sélection des projets prennent en compte la valeur
artistique,
la pertinence de la démarche au regard du projet ÉCLATS et de son ancrage
territorial
(compréhension des enjuex), l’originalité (capacité à proposer des approches,
des thématiques ou des angles de vue inédits), la pédagogie (capacité à
faire passer un message,
à sensibiliser, à partager), la démarche sociale et participative
(engagement, témoignage, efficience, dynamique sociétale), et la faisabilité.
DOSSIER DE CANDIDATURE
Le dossier de candidature doit être constitué des documents suivants :
Un descriptif synthétique et illustré du projet proposé présentant
sa dimension artistique et sa mise en pers- pective avec le sujet
environnemental/contextuel
Une note sur les caractéristiques techniques du projet, notamment
en termes d’infrastructure et de moyens de production
Une estimation budgétaire
Un CurriculumVitae et un dossier artistique
DÉPÔT DES DOSSIERS
La date de clôture de l’appel à projets est fixée au 30.11.2013.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Les dossiers sont à envoyer par mail sous format PDF à
eclat.de.caromb@gmail.com


PRIX

Appel à candidature pour un symposium de sculpture et installation en
milieu naturel / BELGIQUE
Sites en Ligne est un symposium de sculpture et installation en milieu
naturel se déroulant tous les deux ans dans le bois de Ligne à Silly (B).
Une trentaine d’artistes ou collectifs, toutes formations, nationalités et
expériences confondues, sont invités, sur sélection de leur dossier, à
réaliser leur projet dans une des deux disciplines proposées,
l’installation et la taille de tronc.
Les réalisations finales font l’objet d’une exposition le week-end qui
clôture la semaine de création ainsi que de l’attribution de trois prix
d’une valeur de 1250 euros chacun en fin d’exposition.
Les dossiers de candidature doivent être remis au plus tard le 31.03.2014
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
à : Asbl Sites en Ligne, 34 rue des fabriques, 1000 Bruxelles, BELGIQUE
ou par email à info@sitesenligne.be
Les dossiers de candidatures comprendront un cv, au moins trois photos de
vos travaux les plus récents, un explicatif écrit du projet, au moins
trois croquis explicites du projet à réaliser, une description des
matériaux utilisés, le formulaire d’inscription complété et signé.
Informations et pour télécharger le formulaire d’inscription,
http://www.sitesenligne.be
A.S.B.L. Sites en Ligne - 34 rue des fabriques - 1000 BRUXELLES
envoyez un mail à info@sitesenligne.be
Contactez Rosalie Stevens au +32489.866.796


MARCHE PUBLIC

Projet de signalétique / CATTENOM
MARCHES PUBLICS DE SERVICES
COMMUNAUTE DE COMMUNES DE CATTENOM ET ENVIRONS
Service Marchés Publics et Affaires Juridiques
2, Avenue du Général De Gaulle - 57570 CATTENOM - Tél : 03 82 82 05 60
ETUDE ARTISTIQUE DANS LE CADRE DU PROJET DE
SIGNALETIQUE SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE
DE COMMUNES DE CATTENOM ET ENVIRONS
Cahier des charges Informatif
1 Identification du maître d’ouvrage :
Communauté de Communes de Cattenom et Environs
Maison communautaire - 2, Avenue du Général de Gaulle - 57 570 CATTENOM
Tél. 03.82.82.05.60 ) E.mail. accueil@cc-ce.com - Site internet :
www.ccce.fr
2 Renseignements administratifs et techniques :
Les renseignements d’ordres administratifs et techniques peuvent être
obtenus auprès de :
M. Pascal Muller - Directeur Général des Services Techniques
Communauté de Communes de Cattenom et Environs.
Maison communautaire - 2, Avenue du Général de Gaulle - 57 570 CATTENOM
Tél. 03.82.82.05.68 - E.mail. pmuller@cc-ce.com
M. Stéphane Thalgott - Architecte-Paysagiste
Assistant à la Maîtrise d’Ouvrage
8, rue Clovis - 57 000 METZ
Tél. 03.87.33.27.89 - E.mail. stephane.thalgott@wanadoo.fr
Les renseignements d’ordres administratifs peuvent être obtenus auprès de :
M Olivier Vernier - Service Juridique-Marchés Publics
Communauté de Communes de Cattenom et Environs. Maison communautaire
2, Avenue du Général de Gaulle - 57 570 CATTENOM
Tél. 03.82.82.42.21. E.mail. overnier@cc-ce.com
3 Procédure de passation de la commande :
La procédure de passation de la commande est conforme à l’article 28 du
Code des Marchés Publics et s’inscrit
dans le cadre d’une procédure adaptée restreinte.
4 Objet de la consultation :
La Communauté de Communes de Cattenom et Environs qui regroupe
actuellement 20 communes a engagé
depuis quelques années une politique de requalification de ces espaces
publics sur voies communautaires.
L’objectif de cette consultation est de lancer un appel à artistes pour
créer un projet de signalétique propre au
territoire de la CCCE qui soit en parfaite cohérence avec le travail
réalisé sur les entrées de communes en terme
d’aménagement de voirie et d’aménagement paysager.
Ce projet de signalétique pourrait être décliné à deux échelles. D’une
part, à l’échelle du territoire aux portes
d’entrées de la CCCE sous forme de Totem et d’autre part, à l’échelle des
communes sous forme de Borne
La CCCE a identifié un besoin d’environ 15 Totems et 45 Bornes à ce stade
de la réflexion.
La volonté de la CCCE est de créer un objet artistique contemporain et
pérenne qui tirerait son inspiration de la
Borne dans l’histoire (bornes géographiques, bornes frontières, bornes
militaires, bornes routières…)
L’objectif étant de créer une écriture propre à la CCCE qui puisse
traverser le temps au même titre que certaines
Bornes historiques qui constituent aujourd’hui un patrimoine remarquable.
5 Déroulement de la procédure :
La procédure de sélection se déroulera en deux phases :
Phase 1 : sélection des candidatures sur dossier artistique.
Phase 2 : suite à l’examen des candidatures, la commission de la CCCE
retiendra 3 (trois) candidats admis à concourir.
Cette seconde phase fera l’objet d’une indemnisation de 1 500,00 euros HT
par candidat.
6 Propriété intellectuelle
6.1 Régime des connaissances antérieures
Par dérogation aux dispositions de l’article 24 du CCAG-PI, les
dispositions suivantes s’appliquent :
Le maître d’oeuvre met ses connaissances antérieures au service du maître
d’ouvrage. La conclusion du marché
n’emporte pas transfert des droits de propriété intellectuelle ou des
droits de toute autre nature afférents aux
connaissances antérieures. Le maître d’ouvrage, le maître d’oeuvre et les
tiers désignés dans le marché restent
titulaires, chacun en ce qui le concerne, des droits de propriété
intellectuelle ou des droits de toute autre nature
portant sur les connaissances antérieures.
6.2 Régime des droits de propriété intellectuelle
La propriété intellectuelle trouve son fondement dans les articles L 111-1
et suivants du code de la propriété intellectuelle.
L’auteur d’une oeuvre de l’esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de
sa création, d’un droit de propriété
incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs
d’ordre moral ainsi que des attributs
d’ordre patrimonial.
Seuls les droits patrimoniaux de l’auteur, qui comprennent le droit de
reproduction et le droit de représentation
sont librement cessibles.
L’architecte jouit, en tant qu’auteur, du droit au respect de son nom, de
sa qualité et de son oeuvre. Ce droit est
attaché à sa personne. Il est perpétuel, inaliénable et imprescriptible. A
la mort de l’auteur, il est transmis à ses héritiers.
Sont ainsi protégés du seul fait de leur création : les plans, croquis,
maquettes et ouvrages conçus par
l’architecte, qu’ils aient fait ou non l’objet d’un contrat de maîtrise
d’oeuvre.
L’option A du CCAG-PI est retenue.
Par dérogation aux dispositions de l’article A25 les stipulations
suivantes s’appliquent au présent marché.
6.3 Droits du pouvoir adjudicateur et des tiers désignés dans le marché
• La reproduction consiste dans la fixation matérielle de l’oeuvre.
Pour les marchés de prestations artistiques, le droit de reproduction
comporte en particulier, dans le respect des
droits moraux, le droit de reproduire les résultats, en tout ou partie et
en l’état, c’est-à-dire de réaliser ou de faire
réaliser les ouvrages, objets du marché, par tous procédés et sur tous
supports, pour les besoins découlant de
l’objet du marché. Il s’agit de l’utilisation des résultats pour la
réalisation des ouvrages ou équipements objets du marché.
Le maître d’ouvrage peut diffuser les plans, avec mention du nom de
l’auteur et après accord de ce dernier, à
l’ensemble des intervenants qui concourent à la réalisation de l’ouvrage.
• Le droit de représentation comporte, dans le respect des droits moraux,
le droit de communication au
public et de mise à disposition du public des résultats, en tout ou partie
et en l’état, par tous moyens,
modes et procédés, en vue d’une exploitation à titre non commercial, pour
les besoins découlant de
l’objet du marché, et notamment à des fins d’information et de
communication du pouvoir adjudicateur.
Pour les marchés de prestations artistiques, la représentation est la
communication au public de l’oeuvre,
en projet ou réalisée, à des fins autres que la réalisation des ouvrages
ou équipements objets du
marchés, telle que, par exemple, l’exposition des oeuvres après un concours.
• L’exercice de ces droits patrimoniaux se fait dans le respect des droits
moraux de l’auteur.
Au titre de son droit moral, l’auteur jouit du droit au respect de son
nom, de sa qualité et de son oeuvre. Ce droit
est attaché à la personne. Il est perpétuel, inaliénable et imprescriptible.
Le maître d’ouvrage s’engage à informer l’artiste, préalablement aux
adaptations ou modifications ultérieures de
l’oeuvre qui n’auraient pas fait l’objet d’une autorisation spécifique
dans les documents particuliers du marché et
qui seraient susceptibles de l’altérer ou de la dénaturer.
En cas de réutilisation ou de réhabilitation, le pouvoir adjudicateur
respecte le droit moral du concepteur initial et
lui donne les moyens de s’assurer du respect de son oeuvre. Il l’informe
avant toute intervention sur son oeuvre.
• L’artiste, concède, à titre non exclusif, au pouvoir adjudicateur et aux
tiers désignés dans le marché, les
droits patrimoniaux de propriété littéraire et artistique afférents aux
résultats, pour les besoins découlant
de l’objet du marché.
Cette concession des droits couvre les résultats à compter de leur
livraison et sous condition résolutoire de
l’admission des prestations, pour la France et pour la durée légale des
droits d’auteur ou des droits voisins du
droit d’auteur.
Le droit d’utiliser les résultats ne couvre pas les exploitations
commerciales des résultats.
Ces droits comprennent les droits patrimoniaux de reproduction et de
représentation des résultats, en l’état, pour
les besoins découlant de l’objet du marché, conformément aux dispositions
du code de la propriété intellectuelle.
Le présent marché dissocie le prix de cette concession de celui des
prestations. A défaut, le montant du marché
tient compte du prix de la concession.
• Tout acte d’exploitation des résultats mentionnera le nom du titulaire
du marché ou de tout autre auteur.
6.4 Dispositions communes
De manière générale, l’artiste ne peut opposer ses droits ou titres de
propriété intellectuelle ou ses droits de toute
autre nature à l’utilisation des résultats, lorsque celle-ci est conforme
aux besoins découlant de l’objet du marché.
En cas de résiliation du marché pour quelque cause que ce soit, le maître
d’ouvrage et les tiers désignés dans le
marché demeurent licenciés, dans le respect du droit moral du concepteur
initial, de l’ensemble des droits
d’utilisation portant sur les résultats qui sont nécessaires pour les
besoins découlant de l’objet du marché.
Le maître d’ouvrage et les tiers désignés dans le marché ont la
possibilité, après accord de l’artiste, de transférer
à des tiers autres, le droit d’utiliser les résultats dans les limites de
l’objet du marché. L’accord de l’artiste est
formalisé par un avenant qui précise l’étendue des droits concédés.
Le maître d’ouvrage et les tiers désignés dans le marché peuvent librement
publier les résultats sous réserve des
éventuelles obligations de confidentialité fixées dans le présent marché
et que cette publication ne constitue pas
une divulgation au sens du code de la propriété intellectuelle.
L’existence de restrictions au droit de publier les résultats ne fait pas
obstacle à la publication d’informations
générales sur l’existence du marché et la nature des résultats.
Les limites au pouvoir de publication ne s’opposent pas à la possibilité
pour le maître d’ouvrage et les tiers
désignés dans le marché de communiquer à un tiers ces résultats, en tout
ou partie, pour la mise en oeuvre de
leurs droits dans le respect de l’article 5.du CCAG-PI.
Toute publication doit mentionner le nom du titulaire du marché et des
auteurs.
6.5 Garanties des droits
L’artiste garantit au maître d’ouvrage et aux tiers désignés dans le
marché la jouissance pleine et entière, et libre
de toute servitude, des droits concédés aux termes du marché, à
l’exclusion des droits des éventuels auteurs précédents.
A ce titre, il garantit :

  • qu’il est titulaire ou détient les droits concédés sur les résultats et les connaissances antérieures ;
  • qu’il indemnise le maître d’ouvrage et tout tiers désigné dans le marché, en l’absence de faute qui leur serait directement imputable, sans bénéfice de discussion ni de division, de toute action, réclamation, revendication ou opposition de la part de toute personne invoquant un droit de propriété intellectuelle auquel l’artiste aurait sciemment et en toute connaissance de cause porté atteinte. Si le maître d’ouvrage ou les tiers désignés dans le marché sont poursuivis pour contrefaçon, concurrence déloyale ou parasitisme sans faute de leur part, du fait de l’utilisation des résultats et des connaissances antérieures du maître d’ouvrage conformément aux stipulations du marché, ils l’en informent sans délai et ce dernier pourra alors intervenir à l’action judiciaire. La responsabilité de l’artiste ne sera pas engagée pour toute réclamation concernant :
  • les connaissances antérieures que le maître d’ouvrage et les tiers désignés dans le marché ont fournies à l’artiste pour l’exécution du marché ;
  • les éléments incorporés dans les résultats à la demande expresse du maître d’ouvrage ou des tiers désignés dans le marché ;
  • les modifications ou adaptations apportées aux résultats, si la cause de la réclamation trouve son fondement dans une modification ou une adaptation apportée par le maître d’ouvrage ou les tiers désignés dans le marché ou à leur demande expresse. 6.6 Droits de l’artiste L’artiste détient la propriété des droits et titres afférents aux résultats. Il conserve la propriété des droits et connaissances acquis antérieurement à la passation du marché. Il peut exploiter, y compris à titre commercial, les résultats qu’il a générés, dans les conditions définies ci-après. L’artiste s’engage à ce que l’exploitation des résultats ne porte pas atteinte aux droits à l’image du maître d’ouvrage. L’artiste peut librement publier les résultats, sauf stipulation contraire du marché et sous réserve des éventuelles obligations de confidentialité fixées à l’article 5 du CCAG-PI. Toute publication doit mentionner le nom du maître d’ouvrage. 6.6 Exploitation des résultats à des fins commerciales par le maître d’ouvrage ou l’artiste Une convention spécifique précise, en cas d’exploitation commerciale des résultats par l’artiste ou par le maître d’ouvrage ou par ou les tiers désignés dans le marché, les modalités de cette exploitation commerciale, et notamment :
  • la durée de l’exploitation ;
  • le montant et les modalités de calcul de la redevance ;
  • les modalités de contrôle des versements effectués. PHASE 1 - CANDIDATURE 7 Justificatifs à produire : Pour être recevable, les candidats devront obligatoirement fournir un dossier de candidature comprenant les pièces suivantes, toutes établies en langue française : ‐ Une lettre de motivation indiquant les orientations et l’esprit du projet que l’artiste souhaite réaliser dans le cadre de cette commande, ‐ Un dossier artistique actualisé (démarche artistique, visuels des oeuvres significatives), ‐ Un curriculum vitae actualisé, ‐ Une garantie professionnelle (attestation maison des artistes ou AGESSA, n° de SIRET ou équivalent pour les artistes étrangers), ‐ La déclaration sur l’honneur du candidat : o qu’il a souscrit les déclarations lui incombant en matière fiscale et sociale au 31 décembre de l’année précédant celle du lancement de la présente consultation ou qu’il a acquitté les impôts et cotisations exigibles à cette date, o qu’il n’a pas fait l’objet, au cours des cinq dernières années, d’une condamnation inscrite au bulletin n°2 du casier judiciaire pour les infractions visées aux articles L. 324-9, L. 324-10, L. 341-6, L. 125-1 et L. 125-3 du code du travail, o qu’il n’a pas fait l’objet, depuis moins de cinq ans, d’une condamnation définitive pour l’une des infractions prévues par les articles 222-38, 222-40, 313-1 à 313-3, 314-1 à 314-3, 324-1 à 324- 6, 421-2-1, par le deuxième alinéa de l’article 421-5, par l’article 433-1, par le deuxième alinéa de l’article 434-9, par les articles 435-2, 441-1 à 441-7, par les premier et deuxième alinéas de l’article 441-8, par l’article 441-9 et par l’article 450-1 du code pénal, ainsi que par l’article 1741 du code général des impôts, o qu’il ne tombe pas sous le coup d’une procédure de liquidation judiciaire au sens de l’article L. 620-1 du code de commerce, ou, pour les personnes physiques, qu’elles ne sont pas en faillite personnelle au sens de l’article L. 625-2 du même code (ou procédures équivalentes régies par un droit étranger), ‐ la liste des principaux services effectués au cours des trois dernières années, indiquant le montant, la date et le destinataire public ou privé. Les prestations de services sont prouvées par des attestations du destinataire ou, à défaut, par une déclaration de l’opérateur économique, ‐ la copie du jugement prononcé, si le candidat est en redressement judiciaire, ‐ la déclaration concernant le chiffre d’affaires réalisé au cours des trois derniers exercices, ‐ la déclaration appropriée de banques ou preuve d’une assurance pour les risques professionnels. Si le candidat le souhaite, il peut fournir directement une copie des certificats fiscaux (liasse 3666) établis au 31 décembre de l’année précédant la date de lancement de la consultation et des certificats sociaux (URSSAF ou MSA) datant de moins de six mois à la date de lancement de la consultation ou de l’état des déclarations établies au 31 décembre de l’année précédant la date de lancement de la consultation (DC 7 -document délivré par le Trésor Public). 8 critère de sélection des candidatures : La commission artistique de la CCCE procédera au classement des candidatures sur la base des critères suivants : ‐ Qualité artistique du dossier de candidature (25 points) ‐ Motivation artistique de la candidature par rapport à la commande (25 points) ‐ Références professionnelles du candidat (50 points) 9 Condition d’envoi des candidatures : 9.1 Transmission sur support papier Les candidatures seront rédigées sous forme écrite et devront être remises contre récépissé ou être adressées par la poste sous pli recommandé avec demande d’avis de réception postal à l’adresse suivante : Communauté de Communes de Cattenom et Environs Maison communautaire - 2, Avenue du Général de Gaulle - 57 570 CATTENOM De façon à ce qu’elles parviennent à ce service pour le 12.11.2013 à 12h au plus tard. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Les réceptions des candidatures sont assurées du lundi au jeudi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h, le vendredi de 8h à 12h . Elles devront, si elles sont envoyées par la poste par pli recommandé avec avis de réception postal, parvenir à destination à l’adresse indiquée, avec ces mêmes dates et heure limites. Les dossiers qui parviendraient après la date et l’heure limite fixées ci-dessus ne seront pas retenus et seront renvoyés à leurs auteurs. L’enveloppe extérieure comportera outre l’adresse précisée ci-dessus, la mention : « NE PAS OUVRIR – Phase candidature - Projet de signalétique ». 9.2 Transmission électronique Le pouvoir adjudicateur préconise la transmission des documents par voie papier mais accepte les plis adressés par voie électronique à l’adresse suivante : www.ccce.fr ; rubrique ; « Marchés-dématérialisés ». Il est à préciser que le choix du mode de transmission est irréversible : l’utilisation d’un mode de transmission différencié entre la candidature et l’offre n’est pas autorisée. Par contre, la transmission des plis sur un support physique électronique (CD-ROM, disquette ou tout autre support matériel) n’est pas autorisée. Les conditions de présentation des plis électroniques sont similaires à celles exigées pour les réponses sur support papier (fichiers distincts dont l’un comporte les pièces de la candidature et l’autre, les pièces de l’offre, dans le cas d’une seule enveloppe). Chaque transmission fera l’objet d’une date certaine de réception et d’un accusé de réception électronique. Le fuseau horaire de référence sera celui de (GMT+01:00) Paris, Bruxelles, Copenhague, Madrid. Les candidats peuvent également transmettre, dans les délais impartis pour la remise des plis, une copie de sauvegarde sur support physique électronique ou sur support papier. Cette copie est transmise sous pli scellé et comporte obligatoirement la mention : « copie de sauvegarde ». Aucun format électronique n’est préconisé pour la transmission des documents. Cependant, les fichiers devront être transmis dans des formats largement disponibles. Le niveau minimum de signature électronique exigé des candidats est le Niveau II (équivalent classe 3) de la PRIS V1 (Politique de Référencement Intersectorielle de Sécurité). Le certificat de signature utilisé doit être référencé sur la liste disponible à : http://www.entreprises.minefi.gouv.fr/certificats/. Les frais d’accès au réseau et de recours à la signature électronique sont à la charge de chaque candidat. Tout document contenant un virus informatique fera l’objet d’un archivage de sécurité et sera réputé n’avoir jamais été reçu. Le candidat concerné en sera informé. Dans ces conditions, il est conseillé aux candidats de soumettre leurs documents à un anti-virus avant envoi. PHASE 2 - REMISE DES PROJETS ARTISTIQUES 10 Composition du dossier remis aux trois candidats : Le dossier remis aux quatre candidats admis à présenter un projet artistique comprend les pièces suivantes : ‐ Le projet de marché (RC, AE, le présent Cahier des Charges) ‐ La charte signalétique de la CCCE ‐ La charte d’aménagement sur voies communautaires de la CCCE Une réunion technique sera organisée en présence des candidats sélectionnés 11 Caractéristiques des oeuvres à réaliser : Les oeuvres artistiques de par leurs formes, leurs couleurs ou leur mise en scène, ne devront pas perturber l’attention des usagers de la route, plus particulièrement des conducteurs, de nature à créer une dangerosité pour la circulation. Les oeuvres devront : ‐ Etre conçues pour être facilement reproductible à grande échelle, de manière industrielle ou par des artisans. ‐ Etre conçues en intégrant la charte signalétique de la CCCE ainsi que l’évolution de la CCCE qui pourrait absorber une autre communauté de communes, ‐ Etre en cohérence avec le travail identitaire réalisé sur les entrées de communes en termes d’aménagement de voirie et d’aménagement paysager, ‐ Etre conçues pour être suffisamment visibles depuis l’espace-public (dimensions indicatives : Totem : 2,50m x 1,25m / Borne : 1,00m x 0,50m), ‐ Etre conçues avec une cohérence d’écriture entre Totem et Borne. Les oeuvres ne devront pas : ‐ Présenter d’éléments agressifs externes de nature à porter une atteinte grave à l’intégrité physique d’une personne (exemples : pics, pointes, arrêtes acérées ou tranchantes en verre, métal…). Une oeuvre présentant des éléments agressifs internes (par leur nature ou par la conception de l’oeuvre) pourra être acceptée, sous réserve qu’ils ne portent pas atteinte à la sécurité des personnes ‐ Présenter des matériaux dangereux pouvant porter atteinte à la sécurité des personnes, ou porter atteinte à l’environnement (exemples : produit dangereux pour la santé, polluants…) ‐ Etre assimilables à un équipement de la route (par exemple un panneau de signalisation) ‐ Etre conçues comme des éléments de signalétique classiques (totem métalliques…) ‐ Etre équipées d’une source lumineuse interne ou rétro-réfléchissante. Un éclairage extérieur focalisé sur l’oeuvre pourra être accepté ‐ Comporter des couleurs réfléchissantes pouvant engendrer une gêne aux usagers de la route ‐ Etre éphémères et ne pas nécessiter d’intervention spécifique et importante pour son entretien ‐ Etre conçues avec des matériaux type PVC ou acier type Corten 12 Pièces à remettre par les candidats : Les projets présentés par les trois candidats devront comporter :
  • Le projet de marché signé (AE, Cahier des Charges),
  • Une note explicitant les choix et la démarche artistique, les méthodes d’exécution des oeuvres (Totem et Borne), leur implantation...
  • Un panneau de présentation format A0 présentant une vue en plan des oeuvres, une élévation côté à une échelle courante, des images en trois dimensions ainsi que tout autre élément permettant d’apprécier l’orientation artistique,
  • Une maquette des oeuvres à une échelle courante,
  • Un budget détaillé du coût des oeuvres, toutes dépenses confondues. 13 Condition d’envoi des offres : 13.1 Transmission sur support papier Les offres seront rédigées sous forme écrite et devront être remises contre récépissé ou être adressées par la poste sous pli recommandé avec demande d’avis de réception postal à l’adresse suivante : Communauté de Communes de Cattenom et Environs Maison communautaire - 2, Avenue du Général de Gaulle - 57570 CATTENOM De façon à ce qu’elles parviennent à ce service pour le 28/02/2014 à 12h00 au plus tard. Les réceptions des offres sont assurées du lundi au jeudi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h, le vendredi de 8h à 12h. Elles devront, si elles sont, envoyées par la poste par pli recommandé avec avis de réception postal, parvenir à destination à l’adresse indiquée, avec ces mêmes dates et heure limites. Les dossiers qui parviendraient après la date et l’heure limite fixées ci-dessus ne seront pas retenus et seront renvoyés à leurs auteurs. L’enveloppe extérieure comportera outre l’adresse précisée ci-dessus, la mention : « NE PAS OUVRIR – Phase remise des offres - Projet de signalétique ». 13.2 Transmission électronique Le pouvoir adjudicateur préconise la transmission des documents par voie papier mais accepte les plis adressés par voie électronique à l’adresse suivante : www.ccce.fr ; rubrique ; « Marchés-dématérialisés ». Il est à préciser que le choix du mode de transmission est irréversible : l’utilisation d’un mode de transmission différencié entre la candidature et l’offre n’est pas autorisée. Par contre, la transmission des plis sur un support physique électronique (CD-ROM, disquette ou tout autre support matériel) n’est pas autorisée. Les conditions de présentation des plis électroniques sont similaires à celles exigées pour les réponses sur support papier (fichiers distincts dont l’un comporte les pièces de la candidature et l’autre, les pièces de l’offre, dans le cas d’une seule enveloppe). Chaque transmission fera l’objet d’une date certaine de réception et d’un accusé de réception électronique. Le fuseau horaire de référence sera celui de (GMT+01:00) Paris, Bruxelles, Copenhague, Madrid. Les candidats peuvent également transmettre, dans les délais impartis pour la remise des plis, une copie de sauvegarde sur support physique électronique ou sur support papier. Cette copie est transmise sous pli scellé et comporte obligatoirement la mention : « copie de sauvegarde ». Aucun format électronique n’est préconisé pour la transmission des documents. Cependant, les fichiers devront être transmis dans des formats largement disponibles. Le niveau minimum de signature électronique exigé des candidats est le Niveau II (équivalent classe 3) de la PRIS V1 (Politique de Référencement Intersectorielle de Sécurité). Le certificat de signature utilisé doit être référencé sur la liste disponible à l’adresse suivante : http://www.entreprises.minefi.gouv.fr/certificats/. Les frais d’accès au réseau et de recours à la signature électronique sont à la charge de chaque candidat. Tout document contenant un virus informatique fera l’objet d’un archivage de sécurité et sera réputé n’avoir jamais été reçu. Le candidat concerné en sera informé. Dans ces conditions, il est conseillé aux candidats de soumettre leurs documents à un anti-virus avant envoi. 14 Critères d’attribution des offres : Le choix de l’artiste lauréat sera opéré en fonction : ‐ De ses motivations exprimées pour le projet, ‐ De son engagement dans une démarche de création contemporaine, ‐ De l’adéquation de sa démarche artistique avec les objectifs énoncés et les prescriptions du présent cahier des charges. Une importance particulière sera accordée aux critères suivants : ‐ La créativité, l’originalité et la qualité artistique du projet (20 points) ‐ Les matériaux utilisés pour sa réalisation et sa capacité à être reproductible à grande échelle (20 points) ‐ La qualité de la réponse en terme de longévité et de sécurité (20 points) ‐ La pertinence du projet, notamment sa capacité à s’intégrer de manière harmonieuse dans son environnement (20 points) ‐ Le prix des prestations (20 points) La commission artistique se réserve la possibilité d’auditionner les candidats dans le cadre de la sélection des projets. Les candidats se verront attribuer une indemnité globale et forfaitaire de 1 500,00 euros HT chacun sur présentation d’une facture. Le maître d’ouvrage se réserve le droit de diminuer ou supprimer cette indemnité pour les offres dont les prestations seraient jugées insuffisantes ou non conformes au cahier des charges par la commission artistique. 15 Poursuite de la mission avec le lauréat Le lauréat se verra confier une mission pour assister la CCCE dans le cadre de la mise au point de la conception des oeuvres ainsi que pour l’assistance au processus de fabrication. Une offre de prix pour cette mission devra figurer dans l’Acte d’Engagement. 16 Calendrier de réalisation de la consultation Date de réception des candidatures : 12/11/2013 à 12h. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Désignation prévisionnelle des 3 candidats admis à concourir et envoi de DCE : 12/12/13 Réunion technique prévisionnelle avec les 3 candidats admis à concourir : semaine 02 (2014) Remise prévisionnelle des projets (offres) au comité artistique : 28/02/2014 à 12h00 Désignation du lauréat : Dans le mois suivant la remise des projets.

CONCEPTION, RÉALISATION ET INSTALLATION D’UNE ŒUVRE D’ART AU TITRE DU 1 %
ARTISTIQUE

« 1% artistique » dans le cadre de la construction de la médiathèque
Andrée Chedid / TOURCOING
Type de marché : Service
Type de procédure : Proc.Adapt.
Département de publication : 59 Nord
Nom et adresse officiels de l’organisme acheteur :
Mairie de Tourcoing, 10 place Victor Hassebroucq - BP 80479,
59208 Tourcoing Cedex, 03 20 01 02 90
Adresse Internet : http://www.tourcoing.fr
Adresse du profil acheteur : http://mairie-tourcoing.e-marchespublics.com
Objet du marché :
« 1% artistique » dans le cadre de la construction de la médiathèque
Andrée Chedid,
conformément à l’obligation de décoration des constructions publiques.
Type d’avis : Avis d’appel public à concurrence
Type de procédure : Procédure adaptée
Catégorie : Service
Support(s) de parution :
http://mairie-tourcoing.e-marchespublics.com
http://www.e-marchespublics.com
Date et heure limite de dépôts des candidature : 13/12/2013 à 11h30
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Date limite prévisionnelle de dépôt des offres : 02 mai 2014
Type de procédure :
Marché à procédure adaptée - Articles 71 et 28 du code des marchés publics.
Décret n°2002 - 677 du 29 avril 2002, modifié par le décret n° 90-2005
du 4 février 2005 relatif à l’obligation de décoration des constructions
publiques précisant les conditions de passation des marchés ayant
pour objet de satisfaire à cette obligation pris en application de
l’article 71 du Code des Marchés Publics.
Cette procédure prévoit une phase de candidature, et une phase
de remise de projets pour les candidats retenus à l’issue de la première
phase.
Lieu d’exécution : Médiathèque Andrée Chedid 156 rue Fin de la Guerre
59200 Tourcoing
Caractéristiques principales :
Expression de la politique de la ville de Tourcoing en matière de lecture
publique
et de développement équilibré des quartiers, la nouvelle médiathèque
Andrée Chedid
(ouverture au dernier trimestre 2013) se positionne comme un équipement
structurant
et rayonnant sur l’ensemble des quartiers renouvelés. Par son statut,
sa fonction sociale et les missions qu’il lui reviennent de mettre en
œuvre et d’accomplir,
la médiathèque est amenée à devenir un espace culturel de proximité.
Le maître d’ouvrage souhaite que la démarche de 1% prenne en compte les
caractéristiques du lieu autant
que le contexte social et culturel du projet. Il s’agira ainsi, par la
mise en œuvre du 1% artistique,
d’intensifier un aspect du projet culturel de la médiathèque : le kiosque
citoyen.
Le kiosque citoyen est un élément mobilier pensé pour accueillir certaines
pratiques des habitants visiteurs.
Il constitue un lieu de ressources multiformes qui met à disposition du
public des documents divers :
collection de la médiathèque mais également des dépliants, des affiches,
des contenus de sites Internet
(services administratifs en ligne, pages culturelles…) sur des
thématiques citoyennes renouvelées
et mises à jour en fonction de l’actualité et des besoins des
utilisateurs.
Ces documents traitent de thématiques citoyennes : la garde d’enfant,
l’accompagnement périscolaire,
la déclaration d’impôt, l’hygiène et la santé et de temps forts
partagés :
la Journée de la femme, les Journées du Patrimoine …
Ainsi, le kiosque citoyen permet l’accès à de l’information
papier ou en ligne
et offre des conditions de consultation et de lecture.
Sa configuration est amenée à évoluer en fonction de l’actualité et
des besoins des utilisateurs :
sa modularité permet d’accueillir différents supports, voire
différentes activités.
Pensé comme un service polyvalent, le kiosque citoyen vise à attirer de
nouveaux publics au sein de la médiathèque.
L’intervention artistique portera sur la conception et la fabrication
du kiosque citoyen
en prenant en compte ses fonctions et ses usages : présenter, exposer, de
façon modulable,
des documents, stocker des documents, consulter des informations en ligne,
s’asseoir,
seul, à deux ou à plusieurs, échanger, discuter, écrire, disposer, ranger...
La modularité du kiosque citoyen, son éventuelle mobilité, la flexibilité
de ses éléments
(des parties qui se plient et se déplient), son déploiement voire son
éclatement dans l’espace
de la médiathèque seront appréciés. Différents niveaux d’assises et
de types d’assise pourront être proposés.
Le kiosque citoyen pourra également être appréhendé comme un marqueur
d’espace
qui contribue à l’orientation, que ce soit physique ou symbolique. Il
pourra offrir un point de vue, intensifier l’espace.
Par sa conception et sa réalisation, l’intervention artistique doit
pouvoir
être appréhendée facilement et répondre aux attentes de plasticité ainsi
qu’aux attentes d’ergonomie.
Enfin, la proposition sera pérenne, ne provoquera pas de dysfonctionnement
et n’entravera pas les conditions de pratiques quotidiennes ni la
bonne fonctionnalité des lieux.
Le kiosque citoyen, situé à la suite de la partie « accueil » de la
médiathèque,
aura une emprise maximale au sol de 5m² selon les dimensions maximum
suivantes :
385 cm x 130 cm et ne dépassera pas 1m80 de hauteur. Le kiosque citoyen
intègre un poste informatique.
Refus des variantes.
Aucune option n’est prévue au marché.
Durée du marché ou délai d’exécution : Le délai de réalisation et de
livraison de l’œuvre
est de 3 mois à partir de la notification (délai d’exécution du marché).
La durée du marché court de la date de notification jusqu’au 31 décembre
2014.
Conditions relatives au marche :
L’enveloppe prévue pour cette opération est de 21 917 euros TTC et comprend :

  • le montant de réalisation (honoraires de conception, fabrication, acheminement et installation de l’œuvre, les taxes afférentes...) et de l’installation de l’œ’oeuvre jusqu’à son acceptation définitive, y compris les prestations intellectuelle complémentaires éventuellement nécessaires à sa réalisation (ingénierie, contrôle technique, suivi, coordination, contrôle et réception des travaux) ;
  • la cession des droits d’auteur ;
  • les taxes et cotisations (1,1% diffuseur..) ;
  • les frais de déplacement des artistes lors de la visite du site ainsi que l’indemnité du candidat ou de l’équipe dont le projet artistique n’aura pas été retenu. Modalités de financement et de paiement : articles 86 à 111 du code des marchés publics Le marché ne prévoit pas de retenue de garantie. Le moyen de paiement retenu est le virement. Modalité de financement : budget de la Ville de Tourcoing. Modalité de paiement : Le règlement du marché sera effectué conformément aux dispositions des articles 91 et 98 du code des marchés publics (délai global de paiement de 30 jours). Les acomptes seront versés au fur et à mesure de l’exécution du marché dans le respect des règles de la comptabilité publique et de l’article 91 du code des marchés publics. Avance : Une avance sera accordée au titulaire du marché à hauteur de 30% du montant de la prestation. Justifications à produire quant aux qualités et capacités du candidat :
  • Copie du ou des jugements prononcés, si le candidat est en redressement judiciaire ;
  • Déclaration sur l’honneur du candidat justifiant qu’il n’entre dans aucun des cas mentionnés à l’article 43 du code des marchés publics concernant les interdictions de soumissionner ;
  • Formulaire DC1, Lettre de candidature - Habilitation du mandataire par ses co-traitants (disponible à l’adresse suivante : http://www.economie.gouv.fr/directions_services/daj/marches_publics/formulaires/DC/daj_dc.htm)  ;
  • Formulaire DC2, Déclaration du candidat individuel ou du membre du groupement. (disponible à l’adresse suivante : http://www.economie.gouv.fr/directions_services/daj/marches_publics/formulaires/DC/daj_dc.htm).
  • Lettre d’intention de l’artiste en réponse au projet, justifiant de ses motivations et de sa démarche artistique ;
  • CV de l’artiste (ou du groupement d’artistes) ;
  • Dossier de présentation de l’artiste (ou du groupement) et documentation (images et texte sur la démarche artistique générale) sur ses oeuvres réalisées ;
  • Attestation de la Maison des Artistes ou AGESSA ou équivalent Nombre de candidats : Le nombre de candidats retenus à l’issue de la première phase en vue de la présentation d’un projet dans le cadre de la 2ème phase sera de 2. L’artiste présélectionné, dont le projet ne sera pas retenu à l’issue de la seconde phase sera indemnisé à hauteur de 1000 euros TTC. Cependant, le maître d’ouvrage pourra décider, en concertation avec le comité artistique, de supprimer ou réduire le montant de cette prime en cas d’insuffisance manifeste du projet présenté. Critères de sélection des candidatures :
  • Qualité des travaux présentés et engagement dans une démarche de création contemporaine (40%)
  • Aptitude du candidat à présenter un projet au regard de ses références (30%)
  • Motivations exprimées pour le projet, pertinence de la lettre d’intention (30%) Les candidatures et les offres seront entièrement rédigées en langue française ainsi que les documents de présentation associés. Adresse auprès de laquelle des renseignements d’ordre administratif et technique peuvent être obtenus : Direction des Affaires Culturelles et du Patrimoine 100 rue de Tournai 59200 Tourcoing Tel : 03 59 63 43 62 Courriel : cmanfredi@ville-tourcoing.fr Adresse auprès de laquelle les documents peuvent être obtenus : Direction des Affaires Culturelles et du Patrimoine - 100 rue de Tournai 59200 TOURCOING Adresse Internet : http://mairie-tourcoing.e-marchespublics.com Adresse à laquelle les offres/candidatures/projets/demandes de participation doivent être envoyés : Direction des Affaires Culturelles et du Patrimoine - 100 rue de Tournai 59200 Tourcoing En cas de remise d’offre par voie dématérialisée, les candidats déposeront leur offre à l’adresse suivante : http://mairie-tourcoing.e-marchespublics.com Instance chargée des procédures de recours : Tribunal Administratif de Lille - 143 avenue Jacquemars Giélée Bp 2039 59014 Lille Cedex Service auprès duquel des renseignements peuvent être obtenus concernant l’introduction des recours : Greffe du Tribunal Administratif de Lille 143 avenue Jacquemars Giélée Bp 2039 59014 Lille Cedex Tel : 0320631300 Télécopieur : 03 20 63 13 47 Courriel : greffe.ta-lille@juradm.fr

ARTISTE ENSEIGNANT
recherche intervenants en arts plastiques (h/f) / PARIS
emploi salarié, animation d’ateliers artistiques
Profil : artistes plasticiens, ayant une expérience obligatoire dans
l’encadrement d’atelier auprès d’enfants.
Vous aurez en charge l’animation d’ateliers artistiques et pédagogiques au
sein de l’association Art Exprim,
pour un groupe d’une dizaine d’enfants de 6 ans à 12 ans.
Recherche d’intervenants plasticiens, ayant une démarche artistique
parallèlement
à leur travail pédagogique. Les interventions auront lieu de 15h à 16h30
ou de 15h à 18h30
dans le cadre les ateliers périscolaires, (réforme de l’éducation nationale)
et dans le cadre des ateliers Bleus, dans les établissements scolaires.
envoyez votre candidature par mail : artexprim-coordination@hotmail.fr,
un CV, une présentation de vos travaux et une lettre de motivation
à l’attention de Sandrine Montagne, directrice de l’association Art exprim
http://www.art-exprim.com


OFFRE D’EMPLOI

recherche médiateur/administrateur (h/f) / CHATEAUNEUF-LE-ROUGE
musée d’art contemporain - Le Château - RN7 - 13790 Châteauneuf-le-Rouge
04 42 58 61 53 - mac.arteum@gmail.com
URGENT :

  • ARTEUM Musée d’art contemporain recherche médiateur/administrateur, Contrat CAE-CUI socle 90 % de 20h/semaine mercredi, jeudi, vendredi, samedi de 14h à 18h + conférences et vernissages) 12 mois renouvelables. (Vérifiez votre éligibilité auprès du Pôle Emploi)
  • ARTEUM musée d’art contemporain, structure associative installée à Châteauneuf-le-Rouge mène une action de soutien à l’art contemporain et programme trois expositions par an ainsi que des événements-rencontres artistiques et culturels ponctuels. www.macarteum.com
  • Les missions : Ce poste encadré, qui peut constituer une première expérience formatrice, alternera entre élaboration de dossiers de médiation-communication et temps forts de montage d’expositions, accueil des publics, visites guidées.
  • Participation à l’élaboration de fiches de médiation et dossiers de presse.
  • Gestion des dossiers d’artistes
  • Médiation des expositions. 13 nov 2013/21 déc 2013 - 13 mars 2014/19 avril 2014-22 mai 2014/ 26 septembre 2014- 18 septembre/25 octobre 2014. Entre-temps, accrochage de la collection, conférences, rencontres ponctuelles.
  • Actualisation du site internet : www.mac-arteum.com
  • Gestion des comptes réseaux sociaux (facebook et Twitter)
  • Soutien dans l’organisation et suivi d’expositions (logistique, communication, relations presse)
  • Soutien sur toute l’actualité événementielle : Vernissages, conférences
  • Profil
  • Niveau BAC + 3 - médiation culturelle, Histoire de l’art ou Arts Plastiques. Réel intérêt et curiosité pour l’art contemporain
  • Compétences
  • Capacité d’organisation et d’adaptation, de travail d’équipe
  • Connaissance des outils informatiques bureautiques standards PC, Photoshop, Indesign, Excel
  • Aisance rédactionnelle et capacité de synthèse
  • Autonomie, dynamisme, motivation, adaptabilité
  • Qualités relationnelles
  • Disponibilité
  • Notions d’anglais bienvenues
  • Nécessité d’être motorisé.
  • Conditions de rémunération : Salaire SMIC Horaire
  • Démarche à suivre pour la candidature Contactez : mac.arteum@gmail.com en indiquant votre n° de téléphone et en joignant CV et lettre de motivation.
  • Date limite de candidature : 03/11/2013.

APPEL A PROJET ARTISTIQUE

Appel à Projets
Réalisation de trois trophées (sculptures) / PARIS
Association des Musées et Centres pour le développement
de la Culture Scientifique, Technique et Industrielle
AMCSTI : 20 rue Jean-Baptiste Pigalle - 75009 PARIS - 06 82 72 12 99
Les trophées Diderot de l’initiative culturelle et le prix Diderot - Curien 2014
Appel à Projets
Réalisation de trois trophées (sculptures)
Remise des prix le 26 juin 2014
lors de la soirée festive du 32e congrès de l’AMCSTI à Amiens.
Les trophées Diderot de l’initiative culturelle sont soutenus par le
Conservatoire national des arts et métiers, Universcience, le Muséum
national d’histoire naturelle et le Ministère de la Recherche.
Pour leur treizième édition, les Diderot de l’initiative culturelle seront
remis au nom de l’AMCSTI lors de la soirée festive de son 32e congrès,
le 26 juin 2014. L’AMCSTI souhaite distinguer une personnalité, et deux
structures opérant dans le domaine de la culture scientifique, technique et industrielle.
Chacun des prix sera matérialisé par la remise d’un trophée au lauréat.
Cahier des charges des sculptures à réaliser
Objectif : réalisation d’un trophée (sculpture) en trois exemplaires qui seront remis
aux lauréats des trophées Diderot de l’initiative culturelle et du prix Hubert Curien.
L’artiste retenu pour la réalisation de ces trophées sera invité à la cérémonie officielle
et bénéficiera de la couverture médiatique de l’événement.
Fiche de l‘événement
Titre : Diderot de l’initiative culturelle
Date : 26 juin 2014
Lieu : Amiens
Organisateur : Les « Diderot de l’initiative culturelle » et le prix « Diderot - Curien »
sont décernés au nom de l’AMCSTI.
Sculptures à réaliser
L’artiste sera sélectionné sur la présentation soignée de schémas détaillés de son
projet par un jury de plusieurs personnalités de la culture scientifique placé sous la
présidence d’Etienne Klein, directeur du LARSIM - Laboratoire des Recherches sur les
Sciences de la Matière au CEA.
Descriptif détaillé de l’oeuvre d’art :
Nature et taille

  • OEuvre originale pouvant facilement être exposée aux publics dans la structure récompensée. (hauteur maximum 50 cm, poids maximum 5 kilos)
  • Autoportante sur socle, l’oeuvre ne doit pas être encombrante, afin de pouvoir être posée sur un meuble ou dans une vitrine. Conditionnement Dans un coffret ou autre système pour le conditionnement et le transport. Nombre Un exemplaire par catégorie de prix, soit trois sculptures identiques soit encore, une oeuvre qui se décline selon la catégorie du trophée. Inscription graphique Il doit figurer sur le trophée lui-même ou sur le socle :
  • Titre : Diderot de l’initiative culturelle 2014 sur 2 sculptures et Prix Diderot - Curien 2014 pour la troisième
  • Signature de l’artiste Échéancier et délai de livraison pour le 10.03.2014 : +++++++++++++++ les artistes désirant réaliser ce trophée doivent envoyer leur proposition sous forme de schémas (avec perspective en volume) Cette proposition devra également préciser :
  • les dimensions exactes des trophées, (hauteur maximum 50 cm)
  • la (ou les) matière(s) utilisée(s),
  • le poids (évaluation)de l’oeuvre, (poids maximum 5 kilos)
  • et pourra s’accompagner de pièces (photos, dessins, articles de presse…) illustrant des créations déjà réalisées par l’artiste. L’ensemble des documents est à retourner par courrier à : AMCSTI, 20 rue Jean-Baptiste Pigalle, 75009 PARIS. pour le 13 juin 2014 : réalisation des trois trophées pour livraison à l’AMCSTI, 20 rue Jean-Baptiste Pigalle, 75009 PARIS si l’artiste ne peut apporter les trophées en venant assister à la remise des prix. Montant de la commande 3000 euros TTC comprenant :
  • la cession des droits pour l’édition 2014 du prix
  • la notice technique
  • la réalisation des trois trophées Pour tout renseignement complémentaire : marie.christine-hardouin@amcsti.fr - 06 82 72 12 99 artistes ayant participés : 2013- Cornelius Thywissen 2012 - B. Grandjean 2011 - Nicole Barrondeau 2010 - Alice Morlon Association des Musées et Centres pour le développement de la Culture Scientifique, Technique et Industrielle AMCSTI : 20 rue Jean-Baptiste Pigalle – 75009 PARIS - www.amcsti.fr

APPELS A PROJET ARTISTIQUE

3 appels à projet
Open Sites / créations in situ /
Manifestation de création contemporaine / COMINES - IEPER - VILLENEUVE D’ASCQ
Manifestation de création contemporaine transfrontalière qui interroge les artistes
sur l’empreinte sociale, culturelle, historique, industrielle et paysagère
de 3 territoires situés de part et d’autre de la frontière franco-belge.
DATE LIMITE D’ENVOI DES DOSSIERS DE CANDIDATURE
date limite d’envoi : 31.12. 2013.
++++++++++++++++++++++++++
Une démarche - Deux pays - Trois régions
3 sites, VILLENEUVE D’ASCQ / IEPER-Belgique / COMINES-Belgique
3 manifestations : Entre-Lacs / Sporen / Art/Terre
24 équipes artistiques - 24 créations IN SITU
Entre-Lacs a lieu du lundi 2 au dimanche 15 juin 2014 sur la chaîne des lacs de Villeneuve d’Ascq (FR).
Durant une semaine – du 2 au 8 juin –, 8 créateurs (ou équipes) sont invité(e)s à réaliser une oeuvre artistique
intégrée dans un parcours. Cette oeuvre in situ devra être aquatique ou aérienne, non-terrestre.
· Sporen a lieu du lundi 8 au dimanche 21 septembre 2014
Durant une semaine, 8 créateurs (ou équipes) sont invité(e)s
à réaliser une oeuvre artistique originale axée sur le paysage historique.
· Art/Terre a lieu du lundi 15 au dimanche 28 septembre 2014
aux alentours du Centre d’Interprétation Plugstreet 14-18
Durant une semaine – du 15 au 21 septembre -, 8 créateurs (ou équipes)
sont invité(e)s à réaliser une oeuvre artistique originale dans laquelle la terre et le territoire sont essentiels.
Artistes admis à participer :
8 candidats (ou groupes) maximum sont admis à participer à chacune des trois manifestations.
La manifestation est ouverte à toute personne âgée de 18 ans au moins.
La participation peut se faire à titre individuel ou en groupe.
Les groupes ne peuvent pas comporter plus de trois participants.
Chaque groupe peut néanmoins se faire aider
par d’autres participants non indemnisés et non pris en charge par l’organisation.
Plusieurs projets (maximum 2 par manifestation)
peuvent être introduits par un même artiste ou groupe d’artistes,
soit pour Entre-Lacs, soit pour art/terre, soit pour Sporen.
Dans ce cas, une fiche technique (cf. annexe) devra
être complétée pour chaque projet introduit.
Dotation :
8 candidats (ou groupes) maximum sont admis à participer à chacune des trois manifestations.
Entre-Lacs, Art/Terre et Sporen sont dotés d’un budget artistique identique réparti
en indemnités de 1.250 euros par projet sélectionné et abouti.
L’indemnité est versée à l’issue de l’événement, sur base d’une facture libellée par l’artiste.
Les organisateurs se réservent le droit soit de réduire,
soit d’annuler l’indemnité si le projet n’est pas abouti.
Sont également pris en charge par les organisateurs :

  • L’hébergement, petits-déjeuners et repas du midi du lundi au dimanche
  • les repas du soir du vendredi au dimanche Information sur le contexte des trois manifestations : www.opensites.eu pdf règlement open sites 2014 et fiche technique : http://www.art-terre.be/spip.php?article4 http://www.sporen-ieper.eu/spip.php?article196 Le dossier de candidature doit être reçu avant le 31.12.2013 au plus tard. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Il devra parvenir par la poste ou être déposé, quelque soit la manifestation pour lequel le dossier est introduit : soit : au Centre culturel MJC, rue des Arts, 2 - BE - 7780 COMINES-WARNETON.
  • soit à l’Atelier 2/arts plastiques, Ferme Saint Sauveur, avenue du Bois BP 30102 à FR - 59652 VILLENEUVE D’ASCQ cedex.
  • soit à CultuurCentrum Het Perron, Fochlaan, 1 à BE - 8900 IEPER.

APPEL À COMMISSAIRE D’EXPOSITION

appel à commissaire invité (h/f) / MARSEILLE
Marseilleexpos est une association créée en 2007 dont l’objectif est de promouvoir l’art
contemporain à Marseille. Elle réunit aujourd’hui 32 structures qui partagent la volonté de
soutenir et de diffuser l’art contemporain à Marseille.
En tant que plateforme, Marseille expos favorise la circulation de l’information autour de
la programmation des structures membres de son réseau auprès de tous les acteurs et publics
régionaux, nationaux, internationaux par l’édition et la diffusion d’un programme gratuit des
expositions (tirage bimestriel diffusé sur Aix-Marseille), d’une newsletter mensuelle et par
l’organisation de manifestation comme le Printemps de l’Art Contemporain.
Depuis mai 2011, Marseille expos bénéficie d’un nouveau espace - Hors-Les-Murs /
HLM – situé au Panier. Ce lieu est mutualisé pour tous les membres de Marseille expos qui en
assurent la programmation de manière individuelle ou groupée.
Marseille expos rassemble à la fois des institutions, des galeries privées, et de
nombreuses associations oeuvrant depuis plus de 10 ans dans l’art contemporain à échelle
locale, nationale et internationale. Cette fédération favorise ainsi les échanges d’informations,
d’expériences et de savoir-faire ; mutualise les réseaux d’artistes, de professionnels ; et
s’attache à capter l’attention de publics différents et complémentaires.
En juin 2012, un nouvel espace d’exposition a ouvert ses portes au dernier étage des
Galeries Lafayette/St Ferréol. Les trois premières expositions proposées à la Galerie du 5ème par le
réseau se présentaient sous la forme d’expositions collective thématiques, construite dans le
cadre d’un commissariat collégial. Un volet de trois expositions : « Luxe(s) », « Calme » et
« Volupté » a donc inauguré le lieu.
En 2013, un nouveau cycle d’exposition a été mis en place avec deux invitations. Au
printemps, le réseau a invité Rond Point Projects et la commissaire Camille Videcoq qui a réalisé
l’exposition « Vous aussi vous avez l’air conditionné ». A l’automne, le réseau a convié la
directrice du Cirva (Centre International de recherche sur le verre et les arts plastiques) et Pascal
Neveux directeur du FRAC, Provence-Alpes-Cotes-d’Azur à construire le commissariat de
l’exposition « Caché derrière les apparences ». Dans le cadre de ce projet, Marseille expos
assure le suivi de la production des expositions (préparation, montage et démontage, suivi
administratif), la réalisation des outils de médiation et le suivi de la communication en lien avec
les Galeries Lafayette.
Dates d’exposition (indicatif) : 23 janvier - 26 avril 2014
Missions du (de la) commissaire invité(e) :
Il (elle) est chargé(e) de l’élaboration et la mise en oeuvre de la programmation d’une exposition au
sein de la Galerie du 5ème pour la période du 23 janvier au 26 avril 2014. Il (elle) regardera
comme une priorité l’organisation et les productions artistiques du réseau Marseille expos. Le
terrain de prospection est constitué de l’ensemble des membres de Marseille expos et de leurs
projets et propositions artistiques.
Sa responsabilité comprend les choix artistiques, les modalités concrètes de réalisations de
l’exposition, l’élaboration d’une démarche critique, dans la perspective générale d’une mise en
évidence des qualités du réseau Marseille expos et des propositions artistiques de cette scène
marseillaise. Il (elle) assure sa mission en liaison avec les artistes et l’équipe de Marseille expos,
et avec le soutien des membres composant le réseau.
Ses missions s’exercent dans les limites d’un budget global, à hauteur de 6000 euros, couvrant les
frais de l’exposition (transport des oeuvres, déplacements des artistes, documents de médiation
etc.) et ceux liés au commissariat (honoraires, hébergement, transport, etc.). Il est à noter que le
budget de cette exposition ne pourra pas couvrir de frais de production d’oeuvres.
Il (elle) devra transmettre un pré-projet, puis une liste définitive des oeuvres et enfin le projet
scénographique définitif au conseil d’administration de l’association.
Profil :
Il (elle) fait preuve d’une très bonne connaissance de la scène artistique marseillaise. Il (elle)
apporte une expérience professionnelle confirmée dans la conduite de projets artistiques.
Sa présence régulière à Marseille sera requise lors des réunions avec l’équipe de Marseille
expos et lors des périodes de montage et de promotion de l’exposition.
Caractéristiques :
Rémunération à titre d’intervenant, sur présentation d’une note d’honoraires dans le cadre du
budget général.
Modalités de présentation de candidature :
Adresser lettre de motivation, CV, dossier de références (dont visuels des expositions déjà
réalisées et dossier de presse) et note d’intention du projet au Coordinateur de Marseille
expos : lmartinet@marseilleexpos.com
Merci d’adresser votre candidature avant le 10.11.2013.
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Un jury composé de membres de Marseille expos choisira le projet et le commissaire retenu.


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Résidence artistique 2014 / MALAKOFF
La Maison des Arts de Malakoff reconduit pour la deuxième année une résidence d’artiste
dans le champ des arts plastiques, au sein même du centre d’art municipal.
Celui-ci est situé à Malakoff, à 50m du périphérique parisien et sur le territoire
du département des Hauts-de-Seine. Cette résidence est rendue possible grâce
au soutien de la Drac Ile-de-France (subvention spécifique pour la résidence d’artiste)
partenaire de la ville de Malakoff dans ce projet.
Le projet :
Les artistes sont invités à postuler avec un projet de recherche et de création
en lien avec la ville et ses spécificités, ses acteurs, son paysage urbain et/ou son histoire.
Le projet devra être attentif à créer du lien avec les habitants du territoire.
Descriptif de la résidence :
La résidence d’une durée d’un peu plus de 4 mois vise à accompagner la production d’oeuvres
qui, en fonction du projet et de son évolution, feront l’objet d’une exposition collective ou personnelle,
hors les murs ou dans l’espace du centre d’art.
Le projet de l’artiste sera accompagné d’un soutien intellectuel et logistique
par l’équipe de la Maison des Arts. Le centre d’art facilitera les recherches
et les rencontres avec les acteurs et habitants du territoire.
Le résident percevra des honoraires d’un montant de 3200 euros net + productions d’oeuvres.
Il sera demandé à l’artiste de réaliser des interventions rémunérées auprès des écoles
et collèges de la ville de Malakoff ainsi qu’auprès du public du centre d’art,
le tout en lien avec son projet.
Date de la résidence : du 3 mars au 6 juillet 2014
Restitution de la résidence : fin 2014 ou début 2015
Date limite pour l’envoi des candidatures : 25.11.2013.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Conditions d’accueil :
L’artiste résidera dans un atelier logement au sein de la
Maison des Arts et jouxtant les bureaux de l’équipe afin de faciliter les échanges.
L’atelier logement est mis à disposition gracieusement par la ville de Malakoff.
D’une surface de 45m2, il est équipé d’une chambre, de deux espaces de travail
et d’une salle de bain. La cuisine est partagée de jour avec l’équipe de la Maison des Arts.
Un bureau avec ordinateur et Internet sont également mis à sa disposition.
Les frais de chauffage, d’électricité, d’eau, et d’Internet sont pris en charge par la ville de Malakoff.
Les deux espaces de travail ne sont pas équipés de matériel audiovisuel
ou d’outils techniques mais le résident pourra utiliser ceux du centre d’art et bénéficier des conseils de l’équipe.
Le résident devra s’engager à respecter les contraintes du lieu.
La Maison des Arts est située à 10 min à pied du métro Malakoff/Plateau de Vanves et 5mn
à pied de la porte de Châtillon. Une station Vélib’ est située juste devant la structure.
Pour postuler à la résidence :
Date limite pour l’envoi des candidatures : lundi 25.11.2013.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
La résidence est ouverte à un(e) artiste plasticien(ne) professionnel(le)
né(e) et/ou vivant en France et plus particulièrement hors du département
de la Région Ile-de-France et ayant terminé ses études. Aucune limite d’âge n’est fixée.
Dossier de candidature :
Les candidatures sont à adresser en français uniquement
par email à maisondesarts@ville-malakoff.fr
L’email aura pour objet : « Résidence d’artiste 2014 »
Toute candidature devra comporter seulement 3 pièces jointes en format PDF
(poids maximum de l’ensemble : 5 Mo) :
•1 dossier illustré représentatif du travail général de l’artiste en PDF.
•1 biographie (CV) en PDF listant les diplômes, expositions, résidences, bourses, etc.
Et comprenant les coordonnées complètes de l’artiste (adresse postale, adresse e-mail, téléphone),
date et lieu de naissance, lieu de vie actuel et numéro à la Maison des Artistes ou à l’Agessa.
•1 note d’intention du projet proposé pour la résidence (1 page A4 maximum) en PDF.
Processus de sélection :
Les candidats seront choisis sur la base de la pertinence de leur projet.
Les candidats présélectionnés seront prévenus par email puis invités
à présenter leur projet devant un jury le 8 janvier 2014 à la Maison des Arts.
Le jury sera composé d’un conseiller art plastique de la Drac Ile-de-France,
du maire adjoint en charge des affaires culturelles de la ville, d’un artiste,
de la directrice de la Maison des Arts et de professionnels extérieurs.
L’ensemble des postulants seront prévenus uniquement par email à l’issue des résultats du jury.
Pour tous renseignements complémentaires : http://maisondesarts.malakoff.fr
La Maison des Arts, un lieu pour l’art vivant.
Vraisemblablement construit vers 1830-1840, la Maison des Arts de Malakoff
est une ancienne bâtisse de style néoclassique qui emprunte sa grammaire formelle
à un recueil d’architecture du début du XIXe siècle.
Transformée dans les années 1870 en dépôt pour la zone sud du tramway parisien,
elle a été acquise cinquante ans plus tard par le Département
de la Seine et utilisée comme bâtiment administratif.
Par la suite la Maison des Arts a été repérée par André Malraux, alors ministre de la Culture,
et inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.
En 1993, la ville de Malakoff l’a acquise à son tour et baptisée « Maison des Arts ».
Depuis 1997, bénéficiant d’une situation géographique de voisinage avec la capitale,
elle est devenue l’un des lieux de rendez-vous des amateurs et professionnels
d’art contemporain de la région parisienne. Ouverte au public le plus large,
la Maison des Arts propose un programme de quelque quatre expositions
par an attentif à toutes les tendances, à toutes les générations et à tous les moyens
d’expression plastique, organisant des rencontres
avec les artistes et menant une action pédagogique très active.
Peinture, sculpture, photo, vidéo et installation sont au menu d’une programmation
qui trouve à la Maison des Arts un cadre à échelle humaine, nanti en pleine ville
d’un espace de verdure très convivial et depuis la rentrée 2010 d’une Cabane –
module temporaire proposant une restauration rapide pour les beaux jours (d’avril à septembre)
ainsi que les soirs de vernissages et toutes autres manifestations liées à la programmation.
Pablo Reinoso, Malachi Farell, Philippe Gronon, Kimiko Yoshida, Jacques Monory,
Eric Aupol, Les Kokloz, Georges Rousse, Françoise Pétrovitch, Christian Boltanski,
Xavier Zimmermann, Jeanne Susplugas, Alain Declercq, Renaud Auguste-Dormeuil
comptent parmi les très nombreux artistes qui y ont été exposés.
La Maison des Arts de Malakoff reçoit le soutien de la Direction régionale
des affaires culturelles d’Île de France – Ministère de la Culture et de la Communication
et du Conseil Général des Hauts de Seine.
La Maison des Arts de Malakoff est membre de l’association TRAM –
Réseau art contemporain Paris/Ile de France
L’équipe de la Maison des Arts
Direction : Aude Cartier
Chargé de la médiation et de la communication : Olivier Richard
Chargé des publics et suivie de la résidence : Pierre Vialle
01 47 35 96 94 – maisondesarts@ville-malakoff.fr – http://maisondesarts.malakoff.fr
La Maison des arts, ce sont des activités gratuites pour tous les publics
Pour chaque exposition, nous proposons :

  • Des livret-jeu pour les enfants (0/5 ans et 6/12 ans) sous forme de devinettes, collages, dessins et coloriages. Une autre façon d’appréhender l’exposition.
  • Un carnet de coloriage pour les tout petits.
  • Un petit guide de l’exposition dans lequel vous trouverez tout sur l’artiste et son univers.
  • Une rencontre avec l’artiste et un médiateur spécialisé dans l’Art Contemporain, durant laquelle chacun est libre de poser des questions.
  • Des animations, d’une heure environ, pour les classes de maternelles, primaires et collège de Malakoff et des villes environnantes. Tout d’abord, pendant une demi-heure, les enfants découvrent le travail de l’artiste et ensuite, ils se l’approprient au sein d’un atelier pratique (peinture, dessins, coloriage…).
  • Des visites guidées pour les adultes (groupes, Comités d’Entreprise…).
  • Cycle de conférence autour des grandes tendances de l’art moderne et contemporain.

BOURSE

Bourse artistique / LENS
Bourse artistique de la Ville de LENS - Seconde édition - un soutien aux artistes
La Ville de Lens met en place un dispositif qui permet de soutenir la démarche artistique
contemporaine d’artistes professionnels dans les disciplines relevant du domaine
des arts plastiques et des arts visuels.
Il s’agit de la seconde édition du dispositif.
Le premier lauréat Maxime Brygo désigné en 2012 a été retenu
au titre de sa proposition Monuments, projet photographique de monuments du territoire.
Dans le cadre de cette bourse artistique, l’artiste retenu devra réaliser
un projet artistique de création. Il pourra être accueilli pendant une courte période
dans les locaux de l’école de dessin et de peinture.
Les domaines concernés sont la peinture, la sculpture, l’installation, les arts graphiques,
la photographie, la vidéo, les nouveaux médias, le design et le graphisme.
L’artiste s’engagera, en contrepartie, à valoriser la Ville et son potentiel artistique.
Son oeuvre pourra donner lieu à une exposition sur le territoire de Lens.
Montant de la bourse
Le montant de la bourse ne pourra excéder 3 000 euros
et est plafonnée à 50 % du budget global du projet.
Le cumul avec d’autres formes d’aides est autorisé.
Candidatures
Les artistes déposeront un dossier de candidature composé de :

  • une note d’intention,
  • un dossier artistique présentant le projet,
  • un budget prévisionnel. Ces aides ne sont pas des bourses d’étude ou de formation, les étudiants, et notamment les étudiants en cours de scolarité dans une école d’art (publique ou privée) ou dans une UFR d’arts plastiques, ne peuvent déposer de candidature. En cas d’attribution d’une aide en année « n », une candidature ne peut- être renouvelée qu’en année « n+3 ». Un projet présenté par un collectif ne peut faire l’objet que d’une seule demande et doit être porté nominativement par l’un de ses membres. Modalités de dépôt des candidatures Les dossiers sont à déposer avant 17h le vendredi 22.11.2013. +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ à Direction de la Culture - 17 bis place Jean Jaurès - 62 300 LENS Des renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès de : Manuel Gonzalez Directeur de la Culture : mgonzalez@mairie-lens.fr Sélection des candidatures Les dossiers de candidature seront examinés par un comité d’experts composé de représentants élus de la Ville, de professionnels du monde culturel, ainsi que du lauréat de l’année n-1. Le projet sera retenu en fonction des critères suivants :
  • qualité artistique du projet au regard de la création contemporaine,
  • cohérence du projet avec le projet culturel de la ville,
  • possible implication des citoyens. Après examen des dossiers de candidature, le comité d’experts retient un projet par an et spécifie le montant proposé. Les résultats seront communiqués exclusivement par courrier, dès signature du procès verbal du comité d’experts par Monsieur Le Maire ou son représentant. Versement de la bourse A l’issue de la phase de sélection, une convention est établie entre l’artiste et la Ville, elle précise :
  • les modalités d’accueil de l’artiste à l’école de dessin et de peinture de la ville de Lens,
  • les conditions de cession des droits d’auteur,
  • les modalités de valorisation de l’oeuvre ou de la démarche artistique qui pourra faire l’objet d’une exposition sur le territoire de Lens. La bourse est versée en une seule fois.

ARTISTE ENSEIGNANT

recrute assistant enseignement artistique principal de 2em classe (h/f) / LENS
Date limite de candidature : 07.12.2013.
+++++++++++++++++++++++++++++++
Date prévue du recrutement dès que possible
recrutement fonctionnaire exclusivement
Grades/Cadres d’emploi :
assistant enseignement artistique principal de 2em classe
MISSIONS
Placé(e) sous l’autorité du Directeur de l’école municipale de dessin et de peinture,
vous serez chargé(e) de :
Missions :

  • Enseigner les arts plastiques aux élèves de tous niveaux, de tous profils, dans un esprit d’ouverture et de transversalité avec les autres départements de l’établissement.
  • Participer au suivi, à l’évaluation et l’orientation des élèves.
  • Participer à la mise en oeuvre d’un projet pédagogique cohérent avec l’environnement culturel territorial.
  • Participer à la réflexion globale du projet d’établissement. Profil recherché :
  • Bonnes connaissances et cultures générales.
  • Qualités pédagogiques et relationnelles.
  • Sens de l’organisation, de la concertation et du travail en équipe.
  • Disponibilité et implication dans la vie culturelle de l’établissement.
  • Sens du service public. CONDITIONS DE TRAVAIL Temps de travail non complet : 10h POSITIONNEMENT DU POSTE Recrutement sous conditions statutaires + régime indemnitaire +13eme mois. CANDIDATURES Pour faire acte de candidature, veuillez adresser, votre curriculum vitae et une lettre de motivation à Monsieur le Maire. Les candidatures sont à adresser à : MAIRIE DE LENS - place Jean Jaurès - BP 7 - 62307 LENS CEDEX

OFFRE D’EMPLOI

recrute un professeur d’enseignement artistique - anglais (h/f) / CAMBRAI
L’Ecole Supérieure d’Art de Cambrai r
recrute un professeur d’enseignement artistique - anglais (h/f)
Par voie statutaire (mutation, détachement, inscription sur liste d’aptitude)
ou le cas échéant, par contractualisation.
Durée de la mission : 9 mois et demi
Missions :

  • ‐ Développer un programme d’enseignement de l’anglais adapté à l’enseignement en école d’art, tout au long du cursus.
  • ‐ En lien avec le Directeur de l’établissement, organiser et développer les échanges internationaux, notamment dans le cadre des programmes ERASMUS
  • ‐ Participation aux réunions pédagogiques
  • ‐ Réalisation de bilans semestriels Profil :
  • ‐ Connaissance de l’art et de l’évolution des pratiques artistiques actuelles
  • ‐ Connaissance parfaite de la langue anglaise
  • ‐ Aisance rédactionnelle, capacité à élaborer des dossiers en direction des partenaires de l’établissement
  • ‐ Expériences pédagogiques dans l’enseignement supérieur
  • ‐ Capacité à travailler en équipe Charge d’enseignement : 8 heures hebdomadaires auxquelles s’ajoutent les obligations de participation aux jurys, commissions, réunions pédagogiques Poste à pourvoir au : 15 novembre 2013
  • Développer un programme d’enseignement de l’anglais adapté à l’enseignement en école d’art, tout au long du cursus.
  • En lien avec le Directeur de l’établissement, organiser et développer les échanges internationaux, notamment dans le cadre des programmes ERASMUS
  • Participation aux réunions pédagogiques
  • Réalisation de bilans semestriels Adresser votre candidature par courrier (lettre de motivation + CV + photo) avant le : 25.10.2013 +++++++++++++++++ à : recrutement.esacambrai@gmail.com à l’attention de : Monsieur Yves Coupé Président de l’EPCC Ecole Supérieure d’Art 7 rue du Paon 59400 CAMBRAI Informations : 03.27.72.78.72 Gilles Dupuis, Coordinateur pédagogique Martine Ratte, Responsable de la scolarité.

OFFRE D’EMPLOI

L’AGECIF recrute un assistant de formation (h/f) / PARIS
L’AGECIF est un des principaux organismes de formation continue dans le domaine
de la gestion culturelle en France. Créée à l’initiative du ministère de la Culture,
elle intervient également dans tous les domaines de la professionnalisation de ce secteur,
ingénierie de formation, conseils, études, éditions, traitement des salaires des intermittents.
Chaque année, l’AGECIF organise plus de 1 800 jours de formation pour plus de 2 000 stagiaires.
Profil
Connaissances du secteur culturel. Très bonne aisance relationnelle.
Très grandes qualités d’organisation.
Fonction
En collaboration avec la responsable de formation
et la responsable comptabilité, elle ou il prendra en charge :
· l’accueil téléphonique et physique des stagiaires
· l’orientation pédagogique des stagiaires,
· l’administration et suivi des devis de stages,
· la gestion du planning
· la logistique quotidienne des stages et l’organisation informatique des salles,
· le suivi comptable clients, fournisseurs.
CDI à plein temps, poste à pourvoir immédiatement.
Adresser C.V. et lettre de motivation par courrier postal de préférence :
Denis Thévenin, directeur de l’AGECIF - 22 rue de Picardie - 75003 PARIS - accueil@agecif.com


OFFRE D’EMPLOI

recherche infographiste/designer (h/f) / PARIS
Service d’information du Gouvernement Département Digital SPM
recherche : Infographiste/Designer
Lieu de travail : 19, rue de Constantine - 75340 PARIS cedex 07
poste à pourvoir au 1er novembre 2013
Catégorie : A ou contractuel
Cotation du poste (sauf pour cat. C) : C
Montant de la part fonction (annuelle brute) :
Attaché d’administration : 11 382,50 euros
Attaché principal d’administration : 12 397,50 euros
Corps/grade :
Poste ouvert aux contractuels : art.4 de la loi 84-16 du 11 janvier 1984
Intitulé du poste : Infographiste - Designer
Référence REC/RIME : « opérateur monteur en audiovisuel » « coordonnateur multimédia »
Activités de la sous-direction, du bureau, de la section… :
Le département Digital SPM, composé d’une quinzaine de personnes,
a pour mission le développement, la maintenance, l’évolution et l’animation des sites,
applications et réseaux sociaux du SIG : www.gouvernement.fr, France.fr, risques.gouv.fr.
Il intervient également sur les sites des services du Premier ministre
(conseil, développement de sites simples, complexes ou de plateformes).
Il produit des articles, des dossiers, des animations, des vidéos qui sont publiées
sur les différents supports digitaux dont il a la charge.
Il gère l’animation des réseaux sociaux liés aux sites du département.
L’infographiste designer sera rattaché hiérarchiquement à ce département.
Missions et activités du titulaire du poste :
Placé sous l’autorité du responsable du pôle promotion - diffusion,
il est en charge du graphisme de l’ensemble des dispositifs digitaux réalisés
par le département. Il travaille essentiellement pour le Community manager,
les rédacteurs et peut être amené à travailler pour les chefs de projets
du département voire pour d’autres départements du SIG.
Les missions sont les suivantes :
1. Réalisation de contenus éditoriaux : infographie, illustrations, ebooks
Conception des contenus graphiques (organisation et hiérarchisation du contenu,
définition de la charte graphique…)
Réalisation graphique des contenus
2. Production graphique et webdesign du département (en lien avec le service conception graphique)
Conception des maquettes et design d’interfaces (pages, e-mails, images…)
Créations d’identités visuelles Habillages graphiques
Compétences
Maitrise des logiciels PAO Type, Adobe CS, Photoshop, Illustrator, InDesign. Xpress
Solide culture générale en particulier politique et institutionnelle
Un sens réel de la formule et de l’illustration.
Maîtrise HTML / CSS et notions des codes JavaScript, PHP/MYSQL et XML seraient un plus
Personnes(s) à contacter :
Responsable de département / Portail du gouvernement : Monsieur Philippe Goavec - 01 42 75 78 00.
Candidature à adresser par courriel uniquement : philippe.goavec@pm.gouv.fr ;
Joindre à vos candidatures un lien vers votre book ou d’y joindre quelques-unes de vos réalisations.