Non à la pénalisation des collectionneurs d’art

Ignorant visiblement tout des réalités des artistes et du monde l’art, Christian Eckert, rapporteur général du budget à l’Assemblée nationale, va déposer la semaine prochaine un amendement visant à inclure les oeuvres d’art dans l’impôt sur la fortune.

Les artistes seraient naturellement les premiers touchés. Le nombre encore insuffisant de collectionneurs en France est l’une des premières causes structurelles de leur précarité : plus de la moitié des plasticiens ont des revenus inférieurs au seuil de pauvreté or la vente d’oeuvres aux particuliers, avec ou sans intermédiaire, constitue leur première source de revenu.

Alléguer que taxer l’amour de l’art est sans incidence sur les artistes relève d’une pure aberration. Un gouvernement qui pénaliserait l’achat d’œuvres afficherait avant tout sa profonde déconsidération des artistes en décourageant leurs collectionneurs.

Il afficherait aussi sa méconnaissance des fonctionnements du marché de l’art mondial.
La France reste à la traîne sur le marché international, les artistes hexagonaux sont sous cotés (voir rapport Kancel en pdf) et sous représentés (voir rapport Quemin en pdf), cet amendement de toute évidence aggraverait encore la situation ...

Quand les politiques prendront-ils le temps de lire les rapports qu’ils commandent ? Quand la France arrêtera-t-elle de se tirer des balles dans le pied en matière d’art contemporain ?

Lire également à ce sujet :
http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/10/11/ assujettir-les-uvres-d-art-a-l-isf-c-est-tuer-la- creation_1773917_3232.html

Notes

  • Rapport Kancel : Droit de suite et marché de l’art en France 2005-2010. MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION INSPECTION GENERALE DES AFFAIRES CULTURELLES Rapport N° 2011-05. Mars 2011.
  • Rapport Quemin : Le rôle des pays prescripteurs sur le marche et dans le monde de l’art contemporain. MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES. DIRECTION GÉNÉRALE DE LA COOPÉRATION INTERNATIONALE ET DU DÉVELOPPEMENT. Alain QUEMIN, Université de Marne-la-Vallée LATTS (Laboratoires Techniques, Territoires et Sociétés École des Ponts et Chaussées / CNRS / Universités de Paris-XII et de Marne-la-Vallée). Juin 2001

Documents

Rapport Kancel

(PDF – 486.7 ko)

Rapport Quemin

(PDF – 1.4 Mo)