Appels à projet, résidences, emplois, locations — 18 juillet

Vous souhaitez diffuser vos appels à projets artistiques, appels à résidence d’artistes,
commissariat d’exposition, aide et bourse, prix, avis d’appel à conception, réalisation
et installation d’une œuvre d’art au titre du 1% artistique, avis d’appel public
à la concurrence (scénographie), offres d’emploi et de stage dans les métiers intermédiaires
de l’art contemporain, location ou mise à disposition d’atelier de travail, etc.
faites-les nous parvenir, s’il vous plaît, par email goodnews@fraap.org


If you wish to share job offers, calls for artists, open calls for
artists-in-residence, calls for projects and proposals,
you can send them to goodnews@fraap.org


APPEL A PROJET : 1 # RESIDENCE : 2 # MARCHE PUBLIC : 1 # SCENOGRAPHIE :1 #
PRIX : 2 # AIDE : 2 # CURATOR : 2 #
ARTISTE ENSEIGNANT : 2 # OFFRE D’EMPLOI : 3 # SERVICE CIVIQUE : 1 # APPEL A COMMUNICATIONS : 1.


SAINT DENIS - SAINT SAUVES D’AUVERGNE - YAMAGUCHI - SAINT ETIENNE - PARIS -
PARIS - WATTWILLER - Région des Pays de la Loire (2) - MARSEILLE - LONDON -
VALENCE - PARAY VIEILLE POSTE - STRASBOURG - SAINT OMER - EVRY - PARIS - NICE.



APPEL A PROJET ARTISTIQUE

Appel à candidature pour conception, réalisation et pose d’une œuvre artistique place de la Courtille / SAINT DENIS
Accompagnement culturel de l’œuvre
La Ville de Saint-Denis lance un appel à candidatures restreint pour la réalisation d’une œuvre artistique
sur une nouvelle place située dans le quartier Floréal/Saussaie/Courtille.
La ville souhaite soutenir la création artistique avec des projets en lien avec les habitants.
Le projet retenu devra s’adapter à l’environnement urbain spécifique du quartier Floréal/Saussaie/Courtille.
L’œuvre artistique devra prendre la forme d’un cheminement de sculptures ou de volumes.
Sa création sera accompagnée d’un dispositif de médiation auprès des habitants du quartier.
Ce dispositif sera mis en place en parallèle des travaux
de réalisation de la place de la Courtille où l’œuvre sera installée.
La livraison de l’œuvre s’effectuera en fonction du calendrier du chantier de la place, à partir de janvier 2013.
Date limite de remise des candidatures : lundi 17.09.2012 à 17h30.
++++++++++++++++
I. PRESENTATION DU QUARTIER
Floréal/Saussaie/Courtille : un quartier du Nord Est dionysien (6 716 habitants)
La ville de Saint-Denis compte 105 749 habitants (chiffres 2009), pour une superficie de 12,4 km².
Ville dynamique, elle enregistre une augmentation de population de plus 23.1% entre 1999 et 2009.
Le logement social est une composante importante de Saint-Denis (43% du parc de logements)
le quartier Floréal/Saussaie/Courtille est représentatif de cette forte concentration d’habitat social.
Le quartier est composé de trois cités et d’une zone pavillonnaire. La cité Floréal est la plus ancienne.
Elle fut construite en 1962. Ses voisines, datent des années 70.
Présentation du projet de rénovation urbaine du quartier Floréal/ Saussaie/ Courtille
Le Quartier Floréal Saussaie Courtille est constitué d’environ
2000 logements classés en zone de redynamisation urbaine -ZRU-
depuis 1996 et bénéficie d’un projet de requalification urbaine depuis la fin des années 90.
Projet urbain dans le secteur Floréal
La démolition-reconstruction du centre commercial et la création de nouveaux logements sociaux
sont réalisées dès années 90, le projet de requalification sur le patrimoine a permis entre 2000 et 2011 :
La résidentialisation de l’ensemble du site
La réhabilitation de plus de 400 logements
La construction d’une médiathèque
A partir de 2012, des aménagements sur près d’un hectare seront complétés par la réalisation
de deux programmes immobiliers d’environ 70 logements en locatif pour les salariés
et en accession sociale à la propriété ainsi que par la réhabilitation du patrimoine bâti existant.
1.2. Le Lieu d’intervention de l’artiste
La cité de la Courtille a été conçue autour d’une dalle et de ses parcs de stationnement,
les aménagements prévus dans le cadre du projet de rénovation urbaine
devront répondre aux objectifs suivants :
Faire disparaître la coupure historique entre les trois cités (Floréal/Saussaie/Courtille)
Améliorer les conditions d’habitat
Développer la gestion urbaine de proximité et la participation des habitants
La réalisation de la place-promenade de la Courtille doit marquer le renouveau
de ce secteur auquel est souvent associée une mauvaise image.
L’objectif est d’aménager en cœur de cité un espace vert ayant la particularité de descendre vers un ancien ruisseau en créant
des espaces intimistes et de détente. Sur la partie haute un effet belvédère sera créé et un mail piéton permettra (sans marches)
de traverser l’ensemble du quartier et de desservir les pôles structurants du quartier transports/commerces/espaces verts.
II. PRESENTATION DU PROJET
2.1 Une déambulation contemporaine
La ville souhaite mettre en place un cheminement de sculptures ou de volumes (au moins 2) situé au cœur de l’espace public,
un projet original créant une déambulation, entre les axes de circulations nombreuses prévues par l’aménageur.
Ce parcours de sculptures ou de volumes fera vivre autrement la nouvelle place de la Courtille (voir plan à votre disposition sur le site atol 93).
Il s’agit de faire découvrir la création artistique au plus grand nombre dans un cadre ouvert et différent pour les habitants comme pour les passants.
L’artiste devra, en parallèle de sa création, animer des moments de médiation en proposant des ateliers de pratique artistique et/ou
de réflexion autour de l’œuvre créée. La participation des habitants recouvre donc trois moments : lors du choix du projet par une présence
de représentants au comité de sélection consultatif, avant l’installation de l’œuvre par les moments de rencontres et/ou ateliers avec l’artiste,
et après l’installation de l’œuvre, pendant la phase de médiation et d’appropriation des sculptures par les habitants.
Un local dans le quartier sera mis à disposition par la Ville pour la mise en œuvre régulière des rencontres artiste/habitants.
Ces actions pourront se dérouler entre novembre 2012 et avril 2013 (date prévisionnelle de l’inauguration de la place).
La dimension, la forme et le choix des matériaux sont libres. Néanmoins, l’œuvre devra répondre aux critères exposés
dans le présent dossier d’appel à candidatures ainsi qu’aux contraintes techniques indiquées dans le cahier des charges.
L’artiste doit tenir compte dans sa conception, des conditions climatiques
et le choix des matériaux doit être fait en fonction de la réglementation en vigueur.
Il est libre de choisir les matériaux dans la mesure où le respect de l’environnement du site
est garanti et qu’ils ne représentent aucun danger pour le public
et notamment les enfants qui sont des usagers du site.
L’artiste s’engage à concevoir la réalisation de l’œuvre en conformité
avec le projet urbain et dans le respect des contraintes indiquées et de l’enveloppe budgétaire allouée.
L’œuvre réalisée doit être compatible avec l’espace public et accessible aux différents usages des habitants
(présence d’aires de jeux à proximité, promenades…).
Elle ne doit être ni dangereuse, ni fragile.
III. MODALITES DE SELECTION DE L’OEUVRE
Le projet lauréat sera désigné après consultation d’un comité de sélection composé des élus, des techniciens de la Ville
et de l’agglomération (culture, quartier, enfance, jeunesse, urbanisme), de plusieurs représentants des habitants du quartier
et d’une personnalité qualifiée reconnue pour son lien à l’univers de la création artistique
(critique d’art, historien d’art, commissaire d’exposition, directeur artistique, artiste, urbaniste, architecte, directeur de structure de diffusion...).
La sélection se fera en deux phases : une phase de candidatures et une phase de proposition d’offres.
3.1. Procédure de passation du marché
La consultation est passée par procédure adaptée en application de l’article 30-I du Code des Marchés Publics.
La procédure est restreinte : 4 candidats seront admis à présenter un projet.
3.1.1. 1ère phase : CANDIDATURES
Contenu du dossier de candidatures
Chaque dossier rédigé en français devra être adressé en un exemplaire et devra contenir impérativement :
le formulaire cerfa DC1 dûment rempli et visé (en cas de groupement, ne présenter qu’un seul DC1
pour l’ensemble du groupement) à votre disposition sur le site atol 93
le formulaire cerfa DC2 à votre disposition sur le site atol 93 dûment rempli accompagné des pièces ci-après :
.Déclaration indiquant les effectifs moyens annuels du candidat et l’importance
du personnel d’encadrement pour chacune des trois dernières années ;
. Les attestations sociales et fiscales conformément à l’article 46 - III du Code des marchés publics.
(les formulaires noti1 bis versions Ville Saint-Denis et le noti2 à votre disposition sur le site atol 93)
Ces documents seront obligatoirement demandés au futur attributaire du marché, mais pour un gain de temps,
il est suggéré aux candidats de les transmettre dès la candidature.
De plus le titulaire devra fournir ces mêmes documents et attestations mis à jour tous les 6 mois.
• Un curriculum vitae des artistes/intervenants affectés à ce projet
précisant leurs titres d’études et leurs expériences professionnelles.
• Un dossier artistique actualisé comprenant la démarche générale de l’artiste accompagné de visuels légendés
(lieu, objet de la commande, l’année de réalisation, le maître d’ouvrage, le montant)
relatifs à une sélection d’œuvres significatives (au moins 5)
sur support papier, relié, de 15 pages maximum ou sur support multimédia (CD ou clé usb)
• Présentation d’une liste des principales références de prestations effectuées indiquant le montant,
la date et le destinataire public ou privé.
• Une copie du certificat d’affiliation à la Maison des Artistes-sécurité sociale ou à l’Agessa pour les artistes,
une attestation URSSAF pour les associations ou toute autre pièce administrative
et fiscale permettant de prouver votre capacité d’éditer des factures (SIRET,….).
• Une pièce « financière » indiquant le chiffre d’affaires réalisé par l’artiste ou le collectif (chiffre d’affaires, bilan,….)
Le jugement des candidatures sera effectué dans les conditions prévues à l’article 53
du Code des marchés publics au moyen des critères suivants :
Critères de sélection des candidatures
Critère 1 : capacités techniques et financières de l’artiste ou groupe d’artistes (30%)
Critère 2 : capacités professionnelles au regard du CV détaillé et actualisé de l’artiste ou du groupe d’artistes
(travaux, expositions et réalisations récentes) ; d’un dossier artistique actualisé comprenant la démarche générale
de l’artiste accompagné de visuels légendés
(lieu, objet de la commande, l’année de réalisation, le maître d’ouvrage, le montant)
relatifs à une sélection d’œuvres significatives (au moins 5) (sur support papier, reliés,
de 15 pages maximum ou sur support multimédia (CD ou clé usb) (70%)
3.1.2. 2ème phase : SELECTION DES OFFRES
Une invitation à poursuivre la procédure sera transmise aux quatre candidats retenus avec un règlement de consultation,
cahier des clauses particulières, pièces annexes.
Le jugement des propositions sera effectué dans les conditions prévues à l’article 53
du Code des marchés publics au moyen des critères suivants :
Critères de sélection des offres remises par les candidats retenus :
Critère 1 –valeur technique de l’offre (70%) au regard d’une note précisant :
les moyens humains et matériels nécessaires à la réalisation de la prestation ;
modalités proposées pour la mise en œuvre de la démarche participative ;
la cohérence du projet du candidat avec le site et les habitudes des usagers,
dans le cadre du projet d’aménagement de la ville ;
le caractère innovant du projet du candidat ;
l’entretien et la pérennité de l’œuvre proposée ;
planning prévisionnel de réalisation des œuvres précisant les phases démarche participative
Critère 2 – prix de la prestation (coût détaillé) selon décomposition du prix global et forfaitaire : 30 %
Les quatre (4) candidats admis à présenter un projet d’étude seront invités à une visite de la place de la Courtille à Saint-Denis.
Ils devront adresser à la Ville dans un délai mentionné dans l’invitation :
un texte de présentation du projet qui permettra à la commission d’apprécier le projet en fonction des critères d’évaluation
(composition de l’équipe, nombre de sculptures, matériaux, moyens d’installation…)
un ensemble de documents artistiques qui permettront de donner une vision globale du projet (esquisses, plans…)
un budget prévisionnel de réalisation comprenant honoraires, coûts de réalisation,
de transport et de pose ainsi que le travail de médiation
un calendrier des différentes phases du projet
une note d’intention précisant le dispositif d’animation et la démarche participative
(ateliers, rencontres, débats, nombre et modalités.)
tout autre élément permettant d’apprécier la qualité et la mise en situation du projet.
Les négociations avec les candidats retenues seront autorisées
et une visite sur site obligatoire sera organisée pour chacun des candidats.
Les trois candidats non retenus seront indemnisés à hauteur de 300 euros TTC chacun ;
en cas d’insuffisance manifeste du projet présenté, le montant de l’indemnité
pourra être réduit ou supprimé sur proposition du comité de sélection consultatif.
3.2. Montant estimé du projet
Le montant estimé pour la réalisation de la prestation est de : 20 900 euros T.T.C.
Cette enveloppe comprend la conception, la réalisation, l’installation de l’œuvre,
les ateliers participatifs et les indemnités aux candidats non retenus.
De ce budget global devront être déduites les charges à verser
aux organismes sociaux tels que l’AGESSA ou la Maison des Artistes.
Cette somme doit couvrir tous les frais du projet (honoraires et droits d’auteur,
déplacements, hébergements, restauration, location de véhicule / transport aller-retour des œuvres, matériel…)
et si nécessaire les frais de consultation d’un bureau de contrôle pour vérifier l’installation.
3.4. Conditions d’envoi ou de remise des plis pour les candidatures
Remise des plis sur support papier
Les candidats transmettent leur candidature sous pli cacheté portant la mention suivante :
"Affaire n°12S0033 - Acquisition et installation d’œuvres d’art sur la place la Courtille -
accompagnement culturel de l’œuvre - NE PAS OUVRIR ".
L’enveloppe contient les documents visés à l’article 2.1 précité.
Les plis devront être remis contre récépissé à l’adresse suivante :
Mairie de Saint-Denis - centre administratif - place du Caquet - Service Courrier Bureau 30 - RDC
Horaires d’ouverture : Lundi de 9h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30
Mardi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30
ou, s’ils sont envoyés par la poste, devront l’être à l’adresse ci-dessous :
Mairie de Saint-Denis - Place du Caquet - 93200 SAINT DENIS.
par pli recommandé avec avis de réception postal.
Remise des plis par voie électronique :
Conformément aux dispositions de l’article 56 du
Code des marchés publics, le pouvoir adjudicateur autorise la transmission
des candidatures et des offres des entreprises par voie électronique à l’adresse suivante : www.atol93.fr
et dans les conditions techniques suivantes :
Les propositions doivent être transmises dans des conditions qui permettent d’authentifier la signature
du candidat selon les exigences posées aux articles 1316 à 1316-4 du Code civil.
La transmission doit pouvoir faire l’objet d’une date certaine de réception et d’un accusé de réception électronique.
Les plis transmis par voie électronique sont horodatés.
Les entreprises peuvent transmettre une copie de sauvegarde de leurs plis remis par voie électronique dans les conditions
prévues à l’Arrêté du 28 août 2006 pris en application du I de l’article 48 et de l’article 56 du code des marchés publics
et relatif à la dématérialisation des procédures de passation des marchés publics formalisés.
En cas de transmission de réponse par voie électronique, pour la candidature comme pour l’offre,
les documents fournis doivent être dans l’un des formats suivants, sous peine d’irrecevabilité de l’offre :
Portable Document Format (Adobe .pdf), Rich Text Format (.rtf),
Applications bureautiques (msword .doc, msexcel .xls, powerpoint .ppt, opendocument .odt, odc, odp),
Données avec séparateurs (.csv) Image (formats gif, jpeg, png)
HTML Texte (.txt) - Plans (format dxf, dwg)
L’Administration se réserve le droit de convertir ultérieurement les formats des données
et des pièces du marché dans lesquels ont été encodés les fichiers afin d’assurer leur lisibilité dans le moyen et long terme.
Afin d’empêcher la diffusion des virus informatiques, les fichiers comportant
notamment les extensions suivantes ne doivent pas être utilisés par le soumissionnaire : exe, com, bat,pif, vbs, scr, msi, eml.
Par ailleurs les fichiers dont le format est autorisé ne doivent pas contenir de macros.
Les dossiers qui parviendraient après la date et l’heure limites fixées au présent règlement de la consultation
ainsi que ceux parvenus sous enveloppe non cachetée ne seront pas retenus et seront renvoyés à leur auteur.
Pour tout problème éventuel de téléchargement vous pouvez contacter ATOL 93 au 08 25 00 13 26.
6 – Renseignements complémentaires :
Mairie de Saint-Denis - Direction Commande Publique - Yamina Rignault - Place du Caquet - 93200 Saint-Denis
Téléphone : 01 49 33 68 72 - Fax : 01 49 33 64 26 - Courriel : mp_achats@ville-saint-denis.fr
Adresse internet : http://www.atol93.fr
7- Voies et délais de recours
Tribunal Administratif de Montreuil - 7 rue Catherine Puig - 93100 Montreuil - Tél. 01 49 20 20 00
Pour tous renseignements concernant les différents recours et délais, il convient de contacter le tribunal visé ci-dessus.
8) Politique environnementale
La Ville de Saint-Denis s’est engagée dans la mise en place d’une politique environnementale qui repose
sur 8 objectifs. La ville souhaite en effet que ses partenaires contribuent
au respect de ces objectifs dans toutes les démarches qu’ils entretiendront avec la ville.
Date limite de remise des candidatures : lundi 17.09.2012 à 17h30.
++++++++++++++++++++
A titre INDICATIF il est prévu que les quatre candidats retenus
remettent leur offre technique et financière pour le 5 novembre 2012
A titre INDICATIF, le démarrage des prestations et des ateliers participatifs
avec les habitants devront être exécutés à partir de novembre 2012.
plans et renseignements : Yamina.Rignault@ville-saint-denis.fr - mp_achats@ville-saint-denis.fr


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Proposition d’accueil en résidence d’un artiste plasticien à la Maison Garenne / SAINT SAUVES D’AUVERGNE
Saint-Sauves-d’Auvergne (63) – 3 mois entre mars et juin 2013
*Sancy Artense Communauté lance son nouvel appel à candidature pour la
Résidence d’artistes 2013 : "Carte blanche en Sancy Artense".
*Sancy Artense Communauté propose à un(e) artiste plasticien(ne) de
poursuivre ses recherches personnelles en _tissant des liens avec le
territoire Sancy Artense _dans le cadre d’une résidence longue de trois
mois, qui se tiendra entre début mars et fin juin (selon les disponibilités de l’artiste). *
*Durant la résidence, l’artiste animera des ateliers et des rencontres
auprès du public scolaire (école et collège) et du tout public. Une
exposition de fin de résidence présentera le travail de l’artiste à
l’issue de la résidence pendant l’été.
*Le dossier de candidature est à télécharger en ligne : www.sancy-artense.com
http://www.sancy-artense.com/-Maison-Garenne-.html
ou à demander par mail à : culture@sancy-artense.com.
Pour tous renseignements,
contactez au 04 73 21 79 79 - Claire Barbieux, agent de développement culturel.
*L’objectif de la Résidence est multiple :*
* impliquer la population dans la démarche de création qu’aura l’artiste,
* mettre en place une approche cohérente de la population rurale vers l’art contemporain,
* renforcer l’accès à des expositions de qualité sur notre territoire.
Ces échanges, au fil des années, permettront une sensibilisation en
profondeur au travail artistique, en ayant pour cible principale le
public scolaire via des actions au sein des classes. Il s’agira aussi de
favoriser la création artistique et le potentiel d’exposition au sein
des structures associatives déjà existantes.
Modalités de la Résidence : *
* Durée : 3 mois
* Période : printemps 2013 (entre les mois de mars et juillet)
* Mise à disposition d’un espace de travail (47 m2 avec un plan de
travail et un point d’eau) et une mezzanine (37 m2) avec un espace
de bureau (accès internet WIFI et téléphone fixe)
* Prise en charge de l’hébergement (2 chambres (20 m2), séjour-cuisine
(25 m2), salle de bain et WC)
* Accompagnement par l’agent de développement culturel
* Allocation à la création : 2000 euros par mois pendant trois mois
*Déroulement de la Résidence : *
* Un projet personnel à développer pendant trois mois
* Médiation en direction des scolaires (écoles et collège), et du tout
public (dans la limite de 30 % du temps de la résidence)
* Un projet d’exposition finale présentant les productions de la
résidence à partir du mois de juillet.
*Conditions d’accueil de l’exposition de fin de Résidence *
* un espace d’exposition de 46 m2 à la Maison Garenne
* Possibilité d’investir d’autres espaces de la Communauté
* Soutien logistique pour le montage et le démontage
* Prise en charge des frais de communication et de vernissage
* Prise en charge de l’assurance de l’exposition
*Calendrier prévisionnel : *
* Dépôt des dossiers au plus tard le 3.09.2012.
++++++++++++++++++
* Étude des dossiers par le comité de sélection à partir de la fin septembre 2012.
Dossier complet à envoyer à l’adresse suivante
( joindre une enveloppe affranchie à votre nom pour le retour des dossiers) :
Sancy Artense Communauté - à l’intention de Claire Barbieux - Route de Bagnols - 63680 LA TOUR D’AUVERGNE.
Les dossiers seront soumis à un comité de sélection (auquel participera la Drac Auvergne, des agents techniques
de la Communauté de Communes, des élus en charge de la culture et des personnes ressources issues du
territoire) qui veillera à la qualité de la proposition artistique.
Pour toutes questions ou renseignements complémentaires, n’hésitez pas à contacter :
Claire Barbieux – agent de développement culturel
Tél. 04 73 21 79 79 - Email : culture@sancy-artense.com
Fax : 04 73 21 79 70 - www.sancy-artense.com


APPEL A RESIDENCE ARTISTIQUE

Residence Support Program : trans_2012-2013 / YAMAGUCHI - JAPAN.
The prefix trans means to go beyond, get across, cross, exchange, change and convert.
The Residence Program provides a time and place for artists to experience new encounters and carry
out experiments to guide their their future projects.
Participating artists are expected to bring new ideas to the local culture and people while they, in turn,
will hopefully acquire new perspectives through these fresh encounters. As a result of the residence program,
the artists will convey their new experiences, gathered from the local lifestyle and our particular geographic situation,
to their next destination. We hope that the residence program at Akiyoshidai International Art Village
becomes a space for artists to go beyond cultural borders and expand their outlooks,
exchange their unique understandings and establish relationships with fellow artists.
<<1>> Residency period
22 January - 12 March, 2013
<<2>> Number of artists accepted
(1) 4 artists of any nationalities, working in any field, who are under 40 years old.
(2) Groups of 2 artists may apply, but no larger.
<<3>> Eligible applicants
Artists who are able
(1) to stay at AIAV for the designated period of time.
(2) to participate in all public programs, e.g. open studio, presentations and gallery talks,
and produce the results from his or her residence activities.
(3) to communicate with local people and participate in the exchange program, e.g. via talks, lectures,
workshops and presentations, in English or Japanese.
(4) to provide materials, e.g. pictures and videos, for publicity
and archiving in accordance with AIAV s requirement.
(5) to take part in education programs at local schools and universities.
(6) to work and live independently.
(7) to present results in English or other languages, e.g. exhibitions, blogs or talks,
outside Japan within a year after the program finishes.
*Artists cannot be accompanied by anyone, including family and collaborator(s).
When aritsts family or friends visit AIAV, they will be charged an
accommodation fee of approximately 3,000 yen per night (price differes according to room type).
<<4>> Support
(1) Travel expenses : round trip from your address to AIAV
(international flight tickets should be return : single tickets cannot be accepted)
(2) Accommodation at AIAV (single room with own bath and toilet)*1
(3) Studio (the allocation of studios is decided by AIAV : artists may have to share with others)
(4) Production expenses of 200,000 yen
(5) Per diem of 2800 yen / day
*1 There is a common kitchen at the residence hall, where artists can cook for themselves.
NB Income tax (20%) will be imposed on those from countries, which do not have a tax convention with Japan.
<<5>> Copyright and Publicity
(1) Artworks produced during the program belong to the artists.
(2) Images, taken during the program, e.g. photos of the aritsts and exhibition view, belong to AIAV.
(3) Artists are expected to be supportive when photographed
and asked to participate in publicity, e.g. for newspaper interview.
(4) Artists may be asked to loan or donate their pieces of work but they have the right to refuse such requests.
<<6>> Organization
This programme is organized by Yamaguchi Kirameki Foundation and Akiyoshidai International Art Village
and supported by Yamaguchi Prefecture, Yamaguchi board of education, Mine city,
Mine city board of education and the Agency for Cultural Affairs, Government of Japan in fiscal year 2012.
<<7>> Programme Schedule
2013
January 22 Program starts
January 23 Orientation
February 9 Open Studio
March 8 - March 10 Presentation(*2)
March 8 Gallery Talks
March 12 Program ends
*1 During the program there will be a few outreach sessions
at local schools and universities, e.g. talks and workshops.
*2 Artists will have to install and deinstall their work by themselves
and will have to pack their work and pay shipping costs if necessary.
<<8>> How to apply
(1) Applicants should fill in all the required fields in the application form (three pages).
(2) Please use a font size no smaller than 10 point. Do not change the width or length of each field.
(3) You may attach your portfolio (no larger than A4), catalogue and photocopies
of articles from newspapers and magazines (English of Japanese).
NB None of the items you submit can be returned.
We will not accept applications via email or fax.
Submitted information is only used for selection and not for other purpose.
<<9>> Deadline : Applications must be received by 31.07.2012.
++++++++++++++++++++++++++++++
*Applications will not be accepted if there is any deficiency or if required information is missing.
<<10>> Results
Results will be announced in early October 2012
*All applicants, both successful and unsuccessful, will be informed of the results.
A total of 4 artists will be selected.
<<11>> Applications & inquiries should be addressed to
Akiyoshidai International Art Village - 50 Akiyoshi, Shuho-cho, Mine-shi, YAMAGUCHI - 754-0511 JAPAN
Tel : +81 (0)837 63 0020 - Fax : +81 (0)837 63 0021 - Email : trans2012@aiav.jp - http://www.aiav.jp/


AVIS D’APPEL A MARCHE PUBLIC

Objet : Conception et réalisation d’une cellule / unité d’habitation implantée dans l’espace urbain
dans le cadre du projet « Ideal Home ». / SAINT ETIENNE
Catégorie de services n°27
Procédure adaptée
Le marché prendra effet à compter de la date de sa notification et s’achèvera au plus tard le 31 mars 2013.
DESCRIPTION
Contexte :
Saint-Étienne Métropole (Communauté d’Agglomération de Saint-Étienne) lance un marché pour la conception
et la réalisation d’une cellule / unité d’habitation implantée dans l’espace urbain,
pensée en tant que signal plastique et architectural,
mais aussi en tant que lieu d’expérimentation. Ce projet s’inscrit dans le cadre du projet Ideal Home lancé
par le Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne Métropole, en collaboration avec les acteurs réunis autour
de la dynamique de la désignation de Saint-Etienne Ville Créative de design du réseau UNESCO,
avec la Cité du Design, Saint-Etienne Métropole
et la Région Rhône Alpes dans le cadre du grand projet Rhône Alpes « design dans la cité » .
La procédure d’achat du présent avis est couverte par l’accord sur les marchés publics de l’OMC : NON
Prestation divisée en lots : non
Les variantes sont acceptées
Quantité ou étendue
Objet de la consultation :
Conception et réalisation d’une cellule / unité d’habitation implantée
dans l’espace urbain dans le cadre du projet « Ideal Home » :

  • définition d’un projet à dimension artistique et/ou design destiné à être implanté dans l’espace public
  • étude du contexte urbain de Saint-Etienne et proposition du lieu d’implantation au sein d’un quartier défini
  • projet : conception et déclinaison
  • mise en œuvre de la réalisation
  • participation à l’accompagnement du projet et à sa valorisation. Saint-Etienne, membre du réseau UNESCO des villes créatives de design depuis 2010 a engagé depuis de nombreuses années des projets d’envergure dans les champs de l’art et du design contemporain. Elle s’interroge aujourd’hui sur la visibilité de son engagement, sur son territoire, dans ces champs de création contemporaine dont les enjeux sont multiples : enjeux d’image, enjeux de cohésion et de reflet de son identité, soutien de l’expérimentation dans le domaine de la recherche, et plus largement de la culture. Le projet Ideal Home souhaite mobiliser les énergies et les intérêts convergents à Saint-Etienne : Cité du Design, Ville de Saint-Etienne, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture, Ecole Supérieure d’Art et de Design, Etablissement public d’aménagement de Saint-Etienne-EPASE… Il a reçu le soutien de la Région Rhône-Alpes au titre du Grand Projet Rhône-Alpes « Design dans la Cité » Il doit refléter les interrogations contemporaines autour des notions d’habitat (formes, matériaux, usages, modes d’habiter, implications sociologiques et contexte urbain) dans un esprit expérimental et artistique. Montant du marché : Le montant maximum de l’enveloppe est de 124 000 euros TTC ; le prix du marché comprendra l’ensemble des coûts, prestations et fournitures, les honoraires de l’artiste ou équipe lauréat(e), les cessions de droits, la réalisation du projet. Conditions relatives au contrat Financement Financement sur les fonds propres de Saint Etienne Métropole. Le mode de règlement utilisé sera le virement bancaire après mandat administratif. Les sommes dues seront payées dans un délai de 30 jours à compter de la date de réception des factures ou des demandes de paiement équivalentes. En cas de dépassement du délai de paiement, le taux des intérets moratoires dus au titulaire du marché ou du ou des sous-traitants sera égal au taux d’intérêt de la principale facilité de refinancement appliquée par la Banque Centrale Européenne à son opération de refinancement principal la plus récente effectuée avant le premier jour de calendrier du semestre de l’année civile au cours duquel les intérêts moratoires ont commencé à courir, majoré de sept points. Le marché sera conclu à prix mixtes. Forme juridique Le marché sera attribué à une entreprise unique ou à un groupement d’entreprises. Un même candidat peut faire partie de plusieurs groupements concurrents à condition de ne pas être mandataire de plus d’un groupement. Conformément à l’article 51 du Code des marchés publics, dans le cas où un marché est attribué à un groupement, il sera contraint de prendre la forme d’un groupement solidaire lors de l’attribution du marché. Conditions de participation Situation juridique - références requises : Présentation des candidatures : Pièces à fournir pour la première étape « candidature » : Chaque candidat devra obligatoirement produire un dossier complet comprenant l’ensemble des pièces suivantes :
  • Une lettre de candidature, dûment remplie et signée, indiquant nom et pouvoirs de la personne habilitée à engager le candidat, les coordonnées du candidat et, en cas de groupement, les cordonnées des membres du groupement, le nom du mandataire et son éventuelle habilitation à signer les offres au nom du groupement (formulaire DC1 ou tout document équivalent) ;
  • Une déclaration du candidat dûment remplie et signée par une personne ayant pouvoir d’engager la société (formulaire DC2 où chaque rubrique devra être remplie avec soin ou tout document équivalent) ;

  • Si le candidat n’utilise pas le formulaire DC1, il devra alors impérativement fournir conformément aux articles 43 et 44 du code des marchés publics, une déclaration sur l’honneur, dûment datée et signée, justifiant que le candidat ne fait pas l’objet d’une interdiction de soumissionner aux marchés publics au titre des dispositions des articles 8 et 38 de l’ordonnance n°2005-649 du 6 juin 2005 et de l’article 29 de la loi n°2005-102 du 11 février 2005 ;

  • Documents relatifs aux pouvoirs de la personne habilitée pour engager le candidat ;

  • Si le candidat est en redressement judiciaire (ou procédure étrangère équivalente), copie du ou des jugements prononcés à cet effet (s’il n’est pas rédigé en langue française, le jugement doit être accompagné d’une traduction certifiée conforme à l’original par un traducteur assermenté). Les candidats devront nécessairement joindre à leur dossier : 1. un dossier de référence (« book créatif ») : dossier présentant des créations et des réalisations artistiques professionnelles précises et détaillées du candidat pour des prestations équivalentes à celles qui font l’objet du présent marché. 2. une liste des principaux services réalisés pour d’autres institutions dans le domaine de l’art contemporain, du design, dans l’espace public, urbain, ou d’autres secteurs d’activité proches (références), effectués au cours des trois dernières années, en indiquant notamment le montant, la date et le destinataire public ou privé. 3. une déclaration indiquant les moyens humains et techniques dont le candidat dispose pour la réalisation de marché de même nature ; 4. Indication des titres d’études et professionnels des cadre de l’entreprise et notamment des responsables de prestations de services de même nature que celle du présent marché ; 5. une lettre d’intention exposant les motivations et les intérêts du candidat pour concourir dans le cadre de ce marché. Critères d’attribution Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères énoncés dans le cahier des charges (règlement de la consultation, lettre d’invitation ou document descriptif). Analyse des candidatures : Avant de procéder à l’examen des candidatures, si Saint Etienne Métropole constate que des pièces dont la production était réclamée sont absentes ou incomplètes, elle pourra alors demander à tous les candidats concernés de produire ou de compléter ces pièces, conformément à l’article 52 du code des marchés publics, dans un délai qui ne saurait être supérieur à 3 jours. Les autres candidats seront informés de la possibilité de compléter leur candidature dans le même délai. Lors de l’examen des candidatures, Saint Etienne Métropole éliminera par décision prise avant l’analyse de l’offre :
  • les candidats qui ne peuvent soumissionner à un marché public en vertu des dispositions de l’article 43 du Code des marchés publics ;
  • les candidats qui, après demande de régularisation éventuelle, produisent un dossier de candidature ne comportant pas l’ensemble des pièces précitées du présent avis d’appel public à la concurrence. Jugement des candidatures : L’examen et la sélection des candidatures seront effectués sur la base des critères suivants : 1. Originalité et qualité du dossier créatif 2. Références - capacité du candidat à traiter les prestations demandées au titre du marché. La pertinence des références professionnelles et la qualité des documents présentés seront particulièrement étudiées. 3. Capacité technique des candidats. Renseignements administratifs Saint Etienne Métropole - Direction de la Commande Publique et des Affaires Juridiques 2 Avenue GRÜNER - CS 80257 - 42006 SAINT ETIENNE Cedex 01 Tél : 04 77 49 74 07 - Fax : 04 77 49 98 21 - marches@agglo-st-etienne.fr Candidatures Remise des candidatures le 3.08.12 à 12h au plus tard. ++++++++++++++++++++++++++++ Langues pouvant être utilisées dans l’offre ou la candidature : français. Validité des offres : 120 jours, à compter de la date limite de réception des offres. Dépôt Déposer un Pli dématérialisé Renseignements complémentaires Etapes de la procédure : La consultation est ouverte aux créateurs, artistes, designers… ou équipes intégrant ces compétences, pluridisciplinaires. La consultation se déroulera en deux étapes distinctes : 1ère étape : « phase candidature » : sélection de 3 candidats maximum sur dossier de présentation Réception des dossiers de présentation / candidature : remise avant le 3.08.2012 à 12h. ++++++++++++++++++++++ Semaine 32, du 6 au 10 août : ouverture des dossiers / examen des books et notes de présentation pour sélection des trois candidats admis à concourir (indépendant ou agence).
  • Information des candidats non retenus et envoi du cahier des charges détaillé aux trois candidats sélectionnés. 2ème étape : « phase offre » : sélection d’un candidat à partir des projets présentés Sélection parmi les trois candidats retenus à partir de leur présentation, rendus de documents et rendez-vous de présentations obligatoires. Rendu des offres par les candidats retenus : le lundi 17.09.2012 à 12h. +++++++++++++++++++++ Rendez-vous de présentation, validation et réponse finale semaine 39 Cette seconde étape fera l’objet d’une indemnité de 3000 euros TTC pour les candidats sélectionnés pour participer à la présentation d’une offre, mais non-retenus à l’issue de cette phase, à condition qu’ils aient remis une offre complète et aient assuré l’ensemble des présentations et rendez-vous obligatoires. Pour justifier de ses capacités professionnelles, techniques et financières, un candidat, même s’il s’agit d’un groupement, peut faire prendre en compte les capacités professionnelles, techniques ou financières d’autres opérateurs économiques, quelle que soit la nature juridique des liens existants entre ce ou ces opérateurs et lui. Dans ce cas, le candidat doit produire les mêmes documents concernant cet opérateur économique que ceux qui sont demandés ci-dessus et doit également apporter la preuve qu’il disposera des capacités de cet opérateur économique pour l’exécution du marché par un engagement écrit de ce dernier. Si un groupement d’entreprises souhaite remettre une offre, chaque entreprise doit remettre un dossier complet comprenant les pièces énumérées ci-dessus. Le mandataire devra également remettre les éléments mentionnés dans la lettre de candidature. Ce document devra être rempli et signé par l’ensemble des membres du groupement. Pour faciliter les démarches administratives, des formulaires normalisés (DC 1 et DC 2) regroupant certains renseignements énumérés ci-dessus sont disponibles sur le site Internet suivant : http://www.economie.gouv.fr/directions_services/daj/marches_publics/formulaires/index.htm Conditions d’envoi ou de remise des candidatures : Les candidatures doivent impérativement parvenir avant la date limite de remise des candidatures défini dans l’avis, délai de rigueur, sous pli cacheté comprenant l’ensemble des pièces demandées, par tout moyen permettant de donner date et heure certaines de réception et garantissant la confidentialité à l’adresse postale ci-dessous : SAINT-ETIENNE METROPOLE Direction de la Commande Publique et des Affaires Juridiques 2, avenue Grüner CS 80257 42006 SAINT-ETIENNE cedex 1 Elles pourront aussi être remises contre récépissé à : SAINT-ETIENNE METROPOLE Direction de la Commande Publique et des Affaires Juridiques 2, avenue Grüner 6éme étage 42006 SAINT-ETIENNE Horaires d’ouverture : de 8h30 à 12h30 et de 14h à 17h avec la mention : « Marché pour le projet Ideal Home / étape 1 : candidature - NE PAS OUVRIR » En application de l’article 56 du Code des Marchés publics, les candidats pourront transmettre leur candidature par l’intermédiaire du site : http://www.agglo-st-etienne.fr Les modalités de présentation et de dépôt des plis électroniques sont identiques à celles exigées pour les réponses par voie papier. La transmission des plis par voie électronique ou sur support physique électronique donnera lieu à un accusé de réception mentionnant la date et l’heure certaine de réception. Le fuseau horaire de référence sera celui de GMT+01 :00 – Paris, Bruxelles, Copenhague, Madrid. Les candidatures et les offres transmises par voie électronique et dans lesquelles un programme informatique malveillant est détecté par Saint Etienne Métropole feront l’objet d’un archivage de sécurité et seront réputées n’avoir jamais été reçu. Le candidat concerné en sera alors informé dans les conditions prévues par l’article 80 du Code des marchés publics. Les formats électroniques dans lesquels les documents peuvent être transmis sont les suivants : DOC, XLS, ZIP, RTF, PDF, TXT, JPG, GIF, PPT, DWG. Pour les renseignements d’ordre technique : Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne Métropole Mireille Soubeyrand / Pauline Faure Téléphone : 04 77 79 55 54 ou 04 77 79 52 58 E-Mail : m.soubeyrand@agglo-st-etienne.fr ou p.faure@agglo-st-etienne.fr Recours Instance chargée des procédures de recours : Tribunal administratif de Lyon 184, rue Duguesclin 69433 Lyon Cedex 03 Tél : 04 78 14 10 10 - Fax : 04 78 14 10 65 greffe.ta-lyon@juradm.fr Précisions concernant le(s) délai(s) d’introduction des recours : Dans le délai de 2 mois à compter de la notification de la décision de rejet de leur candidature ou de leur offre, les candidats peuvent former un recours gracieux ou hiérarchique qui interrompt le cours de ce délai. Les candidats ont aussi la possibilité de saisir le Tribunal Administratif, dans un délai de 2 mois à compter de la notification de ladite décision de rejet, d’un recours pour excès de pouvoir contre cette décision en vertu de l’article R.421-1 du Code de Justice Administrative(Cja).L’article L.521-1 du CJA permet aussi de demander la suspension desdites décisions avant la signature du contrat. Le juge des référés peut ordonner toutes mesures nécessaires à la sauvegarde d’une liberté fondamentale s’il est saisi en vertu de l’article L.521-2 du CJA. Ce juge peut aussi ordonner toutes autres mesures utiles sans faire obstacle à l’exécution d’aucune décision administrative(article L.521-3 du CJA). Avant la signature du contrat, la présente procédure de passation peut aussi être contestée devant le même tribunal, en vertu de l’article L.551-1 du CJA. Les candidats évincés de la conclusion d’un marché public peuvent former devant ce même juge un recours de pleine juridiction contestant la validité de ce contrat ou de certaines de ses clauses, qui en sont divisibles, assorti, le cas échéant, de demandes indemnitaires ; que ce recours doit être exercé, dans un délai de deux mois à compter de l’accomplissement des mesures de publicité appropriées, notamment au moyen d’un avis mentionnant à la fois la conclusion du contrat et les modalités de sa consultation.

AVIS D’APPEL PUBLIC A CONCURRENCE / SCENOGRAPHIE

Objet du marché Etablissement public Musées Orsay et Orangerie
Conception scénographique et assistance technique à la réalisation
de l’exposition temporaire définitivement ou provisoirement intitulée
« i macchiaioli 1850-1874. Des impressionnistes italiens ? » / PARIS
phase candidature
Avis d’appel public à concurrence (Proc.Adapt.)
Référence
Identifiant système 206222
Catégorie Service
Date et Heure limite de dépôt candidature : 10.08.2012 à 12h.
++++++++++++++++++
Nom et adresse officiels de l’organisme acheteur :
Ets public Musées Orsay et Orangerie
Correspondant : Mathias raimbaud, 62, rue de lille, 75343 PARIS cedex 07,
tél : 01 53 85 16 29, fax : 01 53 85 16 01, courriel : secteur.marchespublics@musee-orsay.fr,
adresse internet : http://www.musee-orsay.fr
Objet du marché :
Conception scénographique et assistance technique à la réalisation
de l’exposition temporaire définitivement ou provisoirement intitulée
« i macchiaioli 1850-1874. Des impressionnistes italiens ? » - phase candidature
Type de marché : Services
Lieu d’exécution :
Musée d’orsay, 75007, Paris
Caractéristiques principales :
Le marché a pour objet la conception scénographique et assistance technique à la réalisation
de l’exposition temporaire définitivement ou provisoirement intitulée i macchiaioli 1850

  • 1874. Des impressionnistes italiens ? ». L’exposition sera présentée au musée de l’orangerie du 9 avril au 22 juillet 2013. Les dates exactes de l’exposition seront confirmées ultérieurement. Date prévisionnelle de début des prestations (fournitures/services) : 01/10/2012 Forme juridique que devra revêtir le groupement d’opérateurs économiques attributaire du marché : Les prestations n’étant pas divisées en lots, seuls les groupements solidaires sont autorisés. Conformément à l’article 51 du code des marchés publics, la composition du groupement intervient au stade des candidatures et doit être formulée dans la déclaration de candidature. Un même prestataire ne peut être mandataire de plus d’un groupement. Un même prestataire ne peut présenter plusieurs offres en agissant à la fois en qualité de candidat individuel ou de membre d’un ou plusieurs groupements. Justifications à produire quant aux qualités et capacités du candidat : Autres renseignements demandés : • La liste des documents à fournir pour présenter un dossier de candidature est indiquée dans le règlement de la consultation. Critères d’attribution : Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères énoncés dans le cahier des charges (règlement de la consultation, lettre d’invitation ou document descriptif). Type de procédure : Procédure adaptée Date limite de réception des candidatures : 10/08/2012 12:00 Conditions de remise des offres ou des candidatures : Les plis sont adressés uniquement sur papier, et ne pourront en aucun cas être adressés par voie électronique.l’enveloppe extérieure portera les mentions suivantes : Ne pas ouvrir Marché de conception scénographique de l’exposition I macchiaioli 1850-1874. Des impressionnistes italiens ? Phase candidatures Candidature du vendredi 10.08.2012 à 12h. +++++++++++++++++++++++++++++++++++ Nom de l’entreprise Adresse postale, coordonnées téléphoniques et adresse e-mail de l’entreprise Envoi postal des plis : les plis contenant les candidatures à constituer suivant les dispositions mentionnées ci-avant, pourront être adressés par lettre recommandée avec accusé de réception postal, chronopost ou autre à l’adresse suivante : Établissement public du musée d’orsay et du musée de l’orangerie - secteur des affaires juridiques et des marchés publics - 62 rue de lille - 75 343 paris cedex 07 Depot des plis : les plis peuvent aussi être remis contre récépissé auprès du secrétariat du secteur des affaires juridiques et des marchés publics à l’adresse suivante : Établissement public du musée d’orsay et du musée de l’orangerie - secteur des affaires juridiques et des marchés publics - 282 boulevard saint germain - 75 007 paris - contact : mme armelle dobrenel (bureau 154) : tel : 01.53.85.16.22 Les réceptions au secteur des affaires juridiques et des marchés publics sont assurées tous les jours ouvrés (lundi au vendredi inclus) de 9h.30 à 12h.00 et de 14h.00 à 17h.00. Les plis remis ou dont l’avis de réception est délivré après la date et l’heure limite fixées au présent article, ainsi que ceux remis sous enveloppe non cachetée ou sous enveloppe ne portant pas l’objet de la présente consultation, ne seront pas retenus. Ils seront renvoyés à leurs auteurs. Adresse auprès de laquelle des renseignements d’ordre administratif et technique peuvent être obtenus : Nom de l’organisme : Établissement public du musée d’orsay et du musée de l’orangerie, Correspondant : Armelle dobrenel, 62, rue de lille, 75007 Paris, tél : 0153851622, fax : 0153851601, courriel : secteur.marchespublics@musee-orsay.fr, adresse internet : http://musee-orsay.e-marchespublics.com/ Conditions et mode de paiement pour obtenir les documents contractuels et additionnels : Le dossier de consultation de la phase candidature pourra être téléchargé gratuitement aux adresses suivantes : http://musee-orsay.e-marchespublics.com

PRIX

2ème édition Talents Contemporains - Fondation François Schneider / WATTWILLER
La Fondation François Schneider organise un deuxième concours sur le thème de l’eau.
Il vise à soutenir des créateurs par l’acquisition de leurs œuvres
et leur mise en valeur au Centre d’art de la fondation. Il est ouvert aux artistes des catégories suivantes :
peinture, dessin, sculpture, installation, photographie et vidéo.
Dans les catégories installation et sculpture, les artistes ont la possibilité de présenter
soit des œuvres existantes, soit des projets. Pour les quatre autres disciplines,
seules des œuvres existantes peuvent être présentées.
La participation est limitée à une seule œuvre ou un seul projet et ne pourra s’effectuer
que par voie électronique après inscription sur le site Internet.
Prix Talents Contemporains : 20.000 euros TTC
Prix Talent d’Eau : 30.000 euros TTC
Prise en charge sous forme de projets : budget global de 150.000 euros TTC max.
Dossier de candidature

PRIX

Prix Marc de Montalembert - INHA - 2013 / PARIS
La Fondation Marc de Montalembert et l’Institut national d’histoire de l’art
se sont associés pour l’attribution du Prix Marc de Montalembert
d’un montant de 8 000 euros. Ce prix soutient l’achèvement d’un travail de recherche
qui contribue à une meilleure connaissance des arts
et de la culture du monde méditerranéen. La Fondation Marc de Montalembert offre
en outre au lauréat la possibilité de séjourner à son siège à Rhodes, en Grèce.
CONDITIONS ÉLIGIBILITÉ
Les candidat(e)s doivent :

  • être né(e)s dans un pays riverain de la Méditerranée, ou en avoir la nationalité ;
  • avoir moins de 35 ans au 1er novembre 2012 ;
  • être titulaire d’un doctorat ou en avoir le niveau ÉVALUATION DES CANDIDATURES Les candidats seront évalués sur leur curriculum vitae et sur leur projet, son originalité et son intérêt, sa faisabilité et sa pertinence pour ce qui concerne le monde méditerranéen. La présentation du projet, rédigée en français de préférence ou en anglais, doit comprendre un calendrier de travail, un lien explicite avec les domaines de recherche de l’INHA, une prévision des frais nécessaires à sa réalisation et une indication des résultats attendus et des perspectives de leur diffusion. La présentation sera accompagnée d’une lettre de motivation manuscrite rédigée en français et de deux lettres de présentation signées par des personnes compétentes en mesure d’attester le sérieux du candidat et la qualité de son projet. Ne seront pris en compte que les projets individuels. MISE EN ŒUVRE ET FINALISATION DU PROJET La mise en œuvre du projet, d’une durée de six à neuf mois, commencera par un séjour d’un mois à Paris, en tant que chercheur accueilli à l’INHA ; elle s’achèvera par un deuxième séjour à Paris durant lequel les résultats feront l’objet d’une présentation publique. Les deux séjours sont pris en charge forfaitairement, par la Fondation Marc de Montalembert et par l’INHA. Le lauréat bénéficiera de l’appui d’un conseiller scientifique de l’INHA avec lequel un contact régulier sera maintenu. Les résultats de la recherche seront publiés et diffusés sous une forme appropriée, avec le concours de l’INHA. CALENDRIER
  • Réception des candidatures du 1er septembre au 1er novembre 2012.
  • Date-limite d’envoi des dossiers : au plus tard le 1er.11.2012, le cachet de la poste faisant foi. ++++++++++++++++++++++++++++
  • Annonce du prix : seconde quinzaine de janvier 2013. IMPORTANT : RAPPEL CONSTITUTION DU DOSSIER Le dossier doit comprendre : un curriculum-vitae, la photocopie d’une pièce d’identité, le projet rédigé en français ou en anglais, l’identification du lien avec un domaine de l’INHA, le calendrier de travail et le budget prévisionnel, le résultat attendu, une lettre de motivation et au moins deux lettres de recommandation. Tout dossier incomplet sera écarté. DOMAINES DE RECHERCHE DE L’INHA : Histoire de l’art antique, Histoire de l’archéologie http://www.inha.fr/spip.php?rubrique314 Histoire de l’art médiéval http://www.inha.fr/spip.php?rubrique376 Histoire de l’histoire de l’art http://www.inha.fr/spip.php?rubrique315 Histoire du goût http://www.inha.fr/spip.php?rubrique47 Histoire de l’architecture http://www.inha.fr/spip.php?rubrique51 Histoire de l’art contemporain XXe-XXIe siècles http://www.inha.fr/spip.php?rubrique388 L’art par-delà les beaux-arts http://www.inha.fr/spip.php?rubrique213 Arts et architecture dans la mondialisation http://www.inha.fr/spip.php?rubrique218 Adresse Institut national d’histoire de l’art Département des Études et de la Recherche Prix Marc de Montalembert 2013 2, rue Vivienne - 75002 PARIS
  • CONTACTS : Secrétariat du département des Études et de la Recherche 01 47 03 85 81 - der-dir@inha.fr INHA - Prix Marc de Montalembert 2013 - http://www.inha.fr Fondation Marc de Montalembert - http://www.fondationmdm.com

CONCOURS

Concours Européen d’Arts Numériques IMAGINA ATLANTICA
s’inscrit dans le cadre du projet européen IMAGINA ATLANTICA.
Opérationnel de 2010 à 2013, IMAGINA ATLANTICA est un projet européen
de coopération interrégionale de l’Arc Atlantique développé à travers le programme
européen Interreg IVB et soutenu par le FEDER (Fonds Européens de Développement Régional).
Il vise la création d’un réseau atlantique durable des technologies de l’image à travers la création
d’une agence européenne de développement. Les opérations de valorisation
du patrimoine atlantique et les études mises en place durant cette période permettront
d’expérimenter et tester le potentiel ainsi constitué.
Le GrandAngoulême, fort de ses compétences en matière de nouvelles technologies
et d’image a été retenu par l’Union Européenne pour être chef de file et coordonne le partenariat de
7 structures galloise, espagnoles et portugaises.
Le projet s’appuie sur trois axes stratégiques : la formation, le développement économique, la culture.
Ainsi, plusieurs actions sont mises en oeuvre :
la mise en place d’échanges de stagiaires et jeunes professionnels
entre écoles supérieures et universités, la création d’un produit touristique basé
sur les nouvelles technologies, l’organisation d’un concours d’arts numériques,
des séminaires professionnels, la création d’une plate-forme virtuelle d’échanges
et de promotion du cluster à l’échelle internationale.
Les modalités www.imagina-atlantica.eu
Date limite de candidature : 17.09.2012.+++++++++++


AIDE AU PROJET DE CREATION

Aide au projet de création - arts plastiques / Région des Pays de la Loire
Dans le cadre de sa politique culturelle, la Région des Pays de la Loire développe un programme d’actions en faveur des arts visuels
(peinture, sculpture, installation, photographie, performance, vidéo…). Parallèlement aux aides accordées aux lieux de diffusion et de création,
la Région souhaite accompagner les artistes et accorder des moyens dédiés à la création.
A ce titre et à partir de 2007, la Région des Pays de la Loire a mis en place un programme d’aides à la création.
Destinées aux artistes, ces aides visent à favoriser la réalisation d’oeuvres d’art originales ou, si le projet présente un caractère pluridisciplinaire,
d’oeuvres originales dans lesquelles les arts plastiques tiennent une place prépondérante.
Elles facilitent la réalisation d’un projet de création inédit, présenté par un ou plusieurs artistes.
Bénéficiaires de l’aide

  • artiste (personne physique) ayant une activité de création d’oeuvres originales régulière et qui constitue une part substantielle de son activité ; OU - association, porteur juridique du projet de création de l’artiste. Ces aides ne peuvent donc être allouées à des élèves ou étudiants d’établissements d’enseignement ou de formation artistique. Conditions d’éligibilité
  • artiste et/ou association dont le lieu de résidence principal ou le siège social se situe en région des Pays de la Loire ;
  • artiste pouvant témoigner d’une expérience significative et d’une diffusion régulière de son travail (exposition, catalogue…) ;
  • présentation d’un projet de réalisation d’oeuvres inédites ;
  • les coûts artistiques doivent représenter au moins les deux tiers du coût total du projet. Sélection des projets Le comité d’experts associé : Chaque année, les demandes sont examinées par un comité d’experts composé d’élus du Conseil régional, dont un représentant de l’opposition, et de professionnels des arts visuels désignés par la Région des Pays de la Loire. Il s’agit du même comité associé aux aides à l’édition d’une première monographie d’artiste qui se réunira une fois dans l’année. Ce comité se compose :
  • d’un représentant des deux écoles supérieures des Beaux-arts de la région ;
  • d’un représentant du FRAC des Pays de la Loire ;
  • d’un représentant des centres d’art contemporain et des artothèques (Centre d’art de Pontmain, Chapelle des Calvairiennes - Mayenne, le Grand Café-Saint-Nazaire, la Chapelle de Genêteil- Château-Gontier, Artothèque d’Angers, Artothèque de la Roche-sur-Yon) ;
  • d’un représentant des organisations professionnelles (SNAP CGT ou Fraap) ;
  • d’un artiste ayant bénéficié d’une aide l’année précédente ;
  • d’un représentant d’un collectif d’artistes, association ou galeries associatives ou privées menant une activité régulière dans le domaine de l’art contemporain ;
  • d’un professionnel de l’art contemporain exerçant à l’extérieur du territoire régional. Les personnalités associées sont désignés pour un an. Toute personne sollicitant une aide pour l’année en cours et relevant de l’examen de ce comité ne peut siéger dans le comité. Les projets sont étudiés en fonction de critères professionnels et techniques : la qualité artistique du projet, la capacité du candidat à le mettre en oeuvre, la diffusion envisagée et l’intérêt du projet dans le parcours de l’artiste. Le comité peut, de sa propre initiative ou à leur demande, entendre les porteurs des projets soumis à examen. Le comité émet, à la majorité de ses membres présents, un avis sur chaque dossier. Cet avis comprend, s’il y a lieu, une proposition de montant d’aide régionale que le comité estime approprié. Montant de l’aide Les aides régionales sont décidées par délibération de la Commission permanente du Conseil régional et notifiées par arrêté du Président du Conseil régional. Le montant de l’aide est fixé à 5 000 euros maximum et ne peut dépasser 80% du coût global du projet. Les subventions liées au fonds d’aide à la création revêtent un caractère forfaitaire. Modalités de versement de l’aide Le versement de l’aide s’effectuera en une seule fois à compter de la notification de l’arrêté. Le délai de validité de l’aide régionale est fixé à 1 an à compter de la date de notification de l’arrêté. Constitution du dossier
  • une lettre de demande ;
  • un curriculum vitae (qui précise la formation suivie et les expériences de l’artiste, sa situation professionnelle, 1 page recto-verso maximum…) ; si le porteur de projet est une association : présentation de l’activité de l’association ;
  • une note de présentation du projet (1 page recto-verso maximum) comprenant obligatoirement en page 1 les rubriques suivantes : nom/prénom de l’artiste – titre du projet – domaine (sculpture, installation….), présentation synthétique du projet en 10 lignes – calendrier ;
  • un budget prévisionnel du projet, équilibré en dépenses et recettes, précisant les autres partenaires sollicités ;
  • une documentation artistique (catalogues, photographies, CD-Rom…) dont une sélection obligatoire de 5 visuels ou projets sur CD ;
  • N° SIRET ;
  • attestation d’affiliation à la Maison des Artistes ou autre organisme équivalent ;
  • un relevé d’identité bancaire. Engagement des bénéficiaires de l’aide
  • présenter l’œuvre ou les œuvres réalisées en Région Pays de la Loire ;
  • mentionner l’aide régionale sur les différents supports de communication liés au projet de création : selon la nature du projet, la mention suivante est à indiquer : « oeuvre », « opération » réalisée grâce au soutien de la Région des Pays de la Loire » ;
  • tenir informée la Région des Pays de la Loire de toute modification du projet initial, notamment de la durée de réalisation, du changement de bénéficiaire de l’aide ;
  • présenter un bilan technique et financier (justificatifs des dépenses) du projet dans les six mois suivant sa réalisation. Contrôle et suivi de l’utilisation de l’aide Si le projet n’a pu être mené à son terme dans le délai imparti, l’artiste sollicitera par courrier auprès de la Région des Pays de la Loire un délai supplémentaire de 6 mois. Le courrier précisera les raisons du report demandé et communiquera un nouveau calendrier de réalisation du projet. En cas d’exécution partielle ou de non-exécution de l’opération, la Région se réserve le droit de demander le remboursement de l’aide versée. Dépôt du dossier Le dossier doit être adressé à Monsieur le Président du Conseil Régional à l’adresse suivante : Région des Pays de la Loire Direction de la Culture et des Sports 44966 NANTES Cedex 9 Date de dépôt du dossier : 12.09.2012 à 17h. ++++++++++++++++++++++++++++ Peggy Diverres : 02 28 20 51 28 - peggy.diverres@paysdelaloire.fr

AIDE A L’EDITION

Aides à l’édition d’une première monographie d’artiste / Région des Pays de la Loire
Dans le cadre de son action en faveur des arts plastiques et de la concertation initiée par la commission arts visuels
de la conférence régionale consultative de la culture, la Région des Pays de la Loire a souhaité créer un nouveau dispositif d’aides
dédié à la promotion des artistes du territoire. Ce dispositif vise à accompagner deux à trois éditions monographiques par an,
véritables outils de diffusion et de promotion du travail des artistes.
Objectif
Accompagner la visibilité et la professionnalisation des artistes vivant sur le territoire régional grâce à l’édition
d’une première monographie d’artiste, outil majeur de diffusion de son travail.
Nature des projets soutenus

  • Réalisation d’une première monographie d’artiste sous la forme d’une édition. Bénéficiaires
  • artiste (personne physique) ayant une activité de création d’oeuvres d’art contemporain et qui constitue une part substantielle de son activité Ou - personne morale (association, entreprise commerciale…) Pour les entreprises, l’aide est versée dans le cadre des aides de minimis conformément au Règlement (CE) 1998/2006 de la Commission Européenne du 15 décembre 2006. Ces aides ne peuvent être allouées à des élèves ou étudiants d’établissements d’enseignement ou de formation artistique. Conditions d’éligibilité :
  • artiste ou personnalité morale dont le lieu de résidence principal ou le siège social se situe en région des Pays de la Loire ;
  • artiste pouvant témoigner d’une expérience significative et d’une diffusion de qualité de son travail (expositions…) ;
  • le travail de l’artiste ne doit avoir jamais fait l’objet d’une édition monographique ;
  • pertinence du projet dans le parcours de l’artiste ;
  • nombre d’exemplaires : 500 ex. minimum ;
  • projet mené en partenariat avec un éditeur ou une structure ayant une compétence en matière d’art contemporain installés sur le territoire à privilégier mais n’est pas obligatoire ;
  • projet éditorial mené en collaboration avec des professionnels (graphiste, éditeur, imprimeur) ;
  • cofinancement obligatoire (apport financier autre que l’aide régionale) et engagement explicite du ou des partenaires. Sont exclus :
  • catalogues déjà imprimés à la date de la réunion du comité d’experts (octobre). Diffusion de l’appel à projet Le dispositif sera mis en oeuvre à partir d’un appel à projet (constitué du présent règlement) diffusé auprès des réseaux de professionnels de l’art contemporain en région et des artistes. Sélection et critères d’analyse des projets Le comité d’experts associé Chaque année, les demandes sont examinées par un comité d’experts composé d’élus du Conseil régional, dont un représentant de l’opposition, et de professionnels des arts visuels désignés par la Région des Pays de la Loire. Il s’agit du même comité associé aux aides à la création dans le domaine des arts plastiques qui se réunira une fois dans l’année. Ce comité se compose :
  • d’un représentant des deux écoles supérieures des Beaux-arts de la région ;
  • d’un représentant du FRAC des Pays de la Loire ;
  • d’un représentant des centres d’art contemporain et des artothèques (Centre d’art de Pontmain, Chapelle des Calvairiennes - Mayenne, le Grand Café-Saint-Nazaire, la Chapelle de Genêteil-Château-Gontier, Artothèque d’Angers, Artothèque de la Roche-sur-Yon) ;
  • d’un représentant des organisations professionnelles (SNAP CGT ou Fraap) ;
  • d’un artiste ayant bénéficié d’une aide à la création ou à l’édition l’année précédente ;
  • d’un représentant d’un collectif d’artistes, d’une association ou d’une galerie associative ou privée menant une activité régulière dans le domaine de l’art contemporain ;
  • d’un professionnel de l’art contemporain exerçant à l’extérieur du territoire régional. Toute personne sollicitant une aide pour l’année en cours et relevant de l’examen de ce comité ne peut siéger dans le comité. Les critères professionnels et techniques d’analyse des projets
  • la qualité artistique du projet (apport critique, visuels…) ;
  • la pertinence de la démarche artistique, son inscription dans le domaine des arts plastiques et en particulier dans le champ de l’art contemporain ;
  • la qualité du projet d’édition (forme et contenu) ;
  • la capacité du porteur de projet à en organiser l’économie ;
  • la cohérence entre le projet et les moyens mis en oeuvre pour sa réalisation ;
  • la rémunération des parties-prenantes du projet. Le comité émet, à la majorité de ses membres, un avis sur chaque dossier. Cet avis comprend une proposition de montant d’aide régionale que le comité estime appropriée. Calcul de l’aide Les aides régionales sont décidées par délibération de la commission permanente du Conseil régional et notifiées par arrêté du Président du Conseil régional. Deux à trois éditions monographiques par an sont accompagnées. Le montant de l’aide est plafonné à 10 000 euros maximum par projet et ne peut dépasser 80 % du coût global du projet. Les 20 % restant relèvent d’une participation autre que la subvention régionale (artiste, éditeur…) au financement du projet. Ces aides relèvent du cas particulier des subventions forfaitaires. Modalités de versement de l’aide Le versement de l’aide s’effectuera en deux fois : 50 % à la notification de l’arrêté et le solde après remise d’un exemplaire de l’ouvrage. Le délai de validité de l’aide régionale est fixé à 2 ans à compter de la date de notification. Ce délai peut être prolongé après une demande officielle auprès de la Région des Pays de la Loire. Constitution du dossier Indiquer la nature de l’aide sollicitée sur la couverture du dossier
  • une lettre de demande ;
  • un curriculum vitae de l’artiste d’une page recto-verso maximum (qui précise : l’adresse postale et courriel, le numéro de SIRET, le n° de téléphone, la formation suivie, les expériences (expositions, résidences….) ;
  • une documentation artistique ;
  • attestation d’affiliation à la Maison des artistes ou autre organisme équivalent ;
  • si le porteur de projet est une association : présentation de l’activité de l’association et de ses bilans financiers de l’année N-1 ;
  • si le porteur de projet est une entreprise : présentation de l’activité, de ses comptes et bilans certifiés de l’année N-1 ;
  • une note de présentation du projet (une page recto-verso maximum) décrivant le contenu de l’édition (apport critique, répartition texte/visuels, nombre de pages….) ;
  • une pré-maquette de la publication présentée sur CD (4 pages minimum) ;
  • un budget prévisionnel du projet, équilibré en dépenses et recettes précisant la participation de chaque partenaire associé ;
  • devis de l’ensemble des prestations ;
  • courrier d’engagement des partenaires financiers du projet ;
  • présentation éventuelle de supports réalisés par le porteur de projet ou les partenaires associés. Engagement des bénéficiaires de l’aide
  • Réaliser le projet soutenu et affecter exclusivement la subvention accordée par la Région aux dépenses afférentes à celui-ci ;
  • Publier la monographie dans un délai de deux ans à compter de la date de notification ;
  • Mentionner l’aide régionale au sein de l’édition avec la formule : « Edition réalisée avec le soutien de la Région des Pays de la Loire » et/ou le logo (la page comprenant cette mention devra être soumis au service du développement culturel pour validation) ;
  • Tenir informée la Région des Pays de la Loire de toute modification du projet initial, notamment de la durée de réalisation, du changement de bénéficiaire de l’aide… ;
  • Présenter un bilan technique et financier (justificatifs des dépenses) du projet dans les six mois suivant sa réalisation ;
  • Remettre à la Région des Pays de la Loire 6 exemplaires de la monographie. En cas de non-réalisation de l’édition, le reversement total de la subvention accordée sera exigé. Le dossier doit être adressé à Monsieur le Président du Conseil Régional à l’adresse suivante : Région des Pays de la Loire Direction de la Culture et des Sports 44966 NANTES Cedex 9 Dates de dépôts des dossiers : 12.09.2012 à 17h. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ INFORMATIONS, Peggy Diverres : 02 28 20 51 28 - peggy.diverres@paysdelaloire.fr

RESIDENCE CURATORIALE

Entrée Principale, résidence de recherche et de production curatoriale / MARSEILLE
Initié en 2010, après une première session en 2010 - 2011, puis une deuxième en 2011-2012, le programme
Entrée Principale, résidence de recherche et de production curatoriale, lance pour sa troisième session 2012-2013
un appel à candidature à l’intention des commissaires d’exposition français et étrangers activement engagées
dans le champ des pratiques critiques et curatoriales.
Présentation
Le programme Entrée Principale propose un dispositif permettant à des professionnels actifs dans le domaine
de l’art contemporain et investissant le champ des pratiques curatoriales de développer une recherche liée
au territoire de Marseille et sa région environnante et de produire une forme artistique et/ou critique qui
en résultera (exposition, publication, événements etc...).
Le principe du dispositif repose sur la mise en valeur d’un temps et de moyens dédiés à la recherche sur un
territoire spécifique en amont de la définition d’un projet, la grande latitude laissée en termes de formats et
de lieu de diffusion de la proposition curatoriale résultant / témoignant de cette recherche.
résidence de recherche
Le dispositif proposé ne part pas d’un format ni d’un lieu prédéfini mais offre un cadre (hébergement, voyages,
honoraires) et une temporalité (de 12 à 14 mois) adaptés à la mise en oeuvre d’un projet élaboré à
partir de l’exploration d’un territoire, d’une scène artistique et de son contexte.
aide à la production
Le commissaire invité bénécifie, selon ses besoins, de l’assistance des responsables du programme en termes
de ressources et de logistique, dans la phase de préparation de son projet (découverte du terrain, visites
d’ateliers et de sites, rencontres et interactions avec divers interlocuteurs et partenaires en fonction de ses intérêts
spécifiques) et dans sa phase de réalisation. Le dispositif comprend une bourse de 4000 euros dédiée
à la production du projet.
En pratique,
Le dispositif propose

  • la prise en charge de l’hébergement à Marseille du commissaire invité (la durée et le nombre des séjours est flexible mais doit représenter au minimum 35 jours de travail sur place).
  • des honoraires d’un montant de 3000 euros (+ enveloppe de 500 euros de per diem)
  • la prise en charge des voyages du commissaire (à hauteur de 1500 euros)
  • un budget de production de 4000 euros. Le commissaire s’engage à présenter à l’issue de la résidence une proposition résultant/rendant compte de ses recherches. clôture de l’appel à candidature : 15.08.2012. +++++++++++++++++++++++++++++++++++++ début de la session : octobre 2012 fin de la session et rendu du projet : novembre 2013 Candidature Envoyez un C.V. ainsi qu’une lettre ou note d’intention explicitant vos terrains de recherche et de pratique, ce qui motive votre intérêt pour ce dispositif et/ou ce territoire et la manière dont vous envisagez de mener un travail de recherche et de production dans ce cadre (modalités de travail, planning, interlocuteurs). L’appel à candidature est ouvert à tous les professionnels actifs dans le domaine de l’art contemporain et investissant le champ des pratiques curatoriales. La maîtrise du français est nécessaire, ainsi qu’un goût pour les rencontres et les collaborations, l’observation et l’écriture. Pour l’envoi des candidature et demandes d’informations complémentaires : Entrée Principale - Session #3 – 2012-2013 - 43, rue Saint Pierre - 13005 MARSEILLE. contactez : Camille Videcoq : 06 15 07 06 13 - contact@rondpointprojects.org http://www.rondpointprojects.org/2012/07/15/programme-entree-principale-session-3-2012-2013-appel-a-candidature/#more-804

CURATOR

Curator, Frieze Foundation (h/f) / LONDON
Requirement : Part-time two-year contract, renewed on annual basis
Location : London
Salary : Dependent on experience
First interviews : week commencing 10.09.2012.
Second interviews : week commencing 24.09.2012
Frieze Foundation requires an experienced curator to devise and programme Frieze Projects,
Frieze Film and select and produce the Emdash award. The Curator will have sole responsibility
to deliver a high-profile and innovative art programme at Frieze London.
Job Description
Application : To apply for this position, send a CV and covering letter to :
hr@frieze.com with "Curator, Frieze Foundation" in the subject line.


ARTISTE ENSEIGNANT

recherche un professeur d’enseignement artistique, spécialité Photo/Vidéo (h/f) / VALENCE
L’EPCC ÉCOLE SUPÉRIEURE D’ART ET DESIGN GRENOBLE VALENCE
recrute pour son site de Valence (ESAD Valence)
Poste équivalent cadre A
Recrutement par voie statutaire ou, à défaut, contractuelle
L’École supérieure d’art et design Grenoble – Valence est une école publique d’enseignement supérieur
artistique issue du rapprochement en 2011 de l’École supérieure d’art de Grenoble et de l’École régionale des
beaux-arts de Valence.
Répartie sur deux sites, Grenoble et Valence, l’ÉSAD délivre des diplômes nationaux en art et en design
graphique reconnus au grade de master.
Elle est financée par la Ville de Grenoble, la Communauté d’agglomération Valence Agglo Sud Rhône-Alpes,
la Région Rhône-Alpes, le Ministère de la Culture et de la Communication – Direction régionale des affaires
culturelles Rhône-Alpes, et soutenue par les départements de la Drôme et de l’Isère.
Profil
Artiste engagé dans une recherche artistique dans le domaine de la vidéo et de la photographie,
reconnu sur la scène nationale et / ou internationale.
Expérience de l’enseignement en école d’art.
Parfaite connaissance de l’actualité de la création contemporaine et des réseaux artistiques français et
internationaux.
Diplômé de l’enseignement supérieur bac + 5 minimum.
Localisation
Le poste est basé à Valence.
Des déplacements ponctuels à Grenoble peuvent être nécessaires dans le cadre d’ateliers croisés, de
manifestations culturelles ou de réunions pédagogiques.
Missions

  • Enseigner les pratiques artistiques liées à la photographie et à la vidéo :
  • initiations fondamentales en première année, notamment en photographie,
  • participation à l’enseignement de la vidéo en option art,
  • accompagnement des travaux et suivi des projets des étudiants dans l’ensemble de l’option art,
  • proposition et encadrement d’Ateliers de recherche et de création,
  • proposition et animation de workshops internes ou externes,
  • participation au programme d’invitations d’intervenants extérieurs et de voyages d’études.
  • Participer au bon fonctionnement des ateliers photo et vidéo avec le concours des techniciens affectés à ces ateliers.
  • Participer aux bilans pédagogiques, aux sessions de crédits et de diplôme, au jury du concours d’entrée, aux commissions d’admission et aux diverses réunions pédagogiques. Qualités requises
  • Expérience reconnue en matière de vidéo, particulièrement des pratiques intégrant le documentaire au champ de l’art contemporain.
  • Connaissances approfondies en matière de photographie, numérique et analogique.
  • Intérêt pour les échanges transdisciplinaires et le travail collaboratif.
  • Goût de la transmission et du partage des savoirs.
  • Sens de l’organisation et des relations humaines.
  • Volonté de s’impliquer dans le projet de l’école, et notamment sa politique de recherche. Service 16 heures hebdomadaires auxquelles s’ajoutent les obligations liées aux réunions pédagogiques, commissions, concours d’entrée. Envoi des candidatures Les candidatures, comprenant lettre de motivation, CV, note d’intentions pédagogiques et éléments de dossier artistiques doivent être envoyées par courrier et obligatoirement en PDF à : Jacques NORIGEON, directeur - Ecole supérieure d’art et design Valence - Grenoble 25 rue Lesdiguières - 38000 GRENOBLE - jacques.norigeon@esad-gv.fr Date limite de réception des candidatures : 31.08.2012. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Poste à pourvoir à partir du 1er octobre 2012. Les jurys se dérouleront à Valence dans la deuxième quinzaine de septembre 2012.

ARTISTE ENSEIGNANT

recherche assistant d’enseignement artistique (arts numériques) / PARAY VIEILLE POSTE
PARAY-VIEILLE-POSTE Essonne (91)
Grade(s)
Assistant d’enseignement artistique principal de 2e classe, Enseignements artistiques
Missions

  • Favoriser le passage des arts plastiques aux arts visuels, en intégrant la photographie (analogique et numérique), la vidéo, les arts numériques (images fixes et mobiles), le design, les arts décoratifs, l’architecture et le patrimoine
  • Faire découvrir les arts numériques sous des formes ludiques : expositions d’œuvres, ateliers interactifs, spectacles, avec une vision placée sous l’angle de l’originalité, de la découverte et de l’inédit… mais aussi sous l’axe de la mixité des disciplines artistiques : danse, théâtre, musique
  • Permettre aux élèves de s’approprier des outils de création numériques libres (retouche d’image, son, vidéo et autres modules interactifs)
  • Faire découvrir par les outils numériques un large panel d’œuvres numérisées et autres vidéo de présentation, manipuler des œuvres en ligne
  • Participer aux expositions des enseignements artistiques et à la conception des projets interdisciplinaires => Pendant les périodes scolaires et hors scolaires Rémunération assurée pendant les vacances scolaires) Profil du candidat Il sera demandé au candidat de proposer un projet artistique dans le domaine des arts numériques à destination des écoles élémentaires, CLSH, collège, club ados… Il sera fortement appréciée une expérience significative dans le domaine des arts numériques via l’un de ces critères de recrutement :
  • Une expérience dans l’enseignement des arts numériques
  • Une Formation Professionnelle et/ou Pédagogique dans une école ou un institut.
  • Un diplôme des arts numériques
  • Un DE de professeur d’arts visuels et plastiques Poste à pourvoir le 01/09/2012 Temps non complet (01:25 par semaine) Envoyer CV et lettre de motivation à Monsieur le Maire - Place Henri Barbusse - 91550 PARAY VIEILLE POSTE ou par e-mail : postuler@paray-vieille-poste.fr Référence "enseignements artistiques"

OFFRE D’EMPLOI

recherche Professeur en histoire de l’art (h/f) / STRASBOURG
HAUTE ÉCOLE DES ARTS DU RHIN
Le Quai - École supérieure d’art de Mulhouse
École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg
Académie supérieure de musique de Strasbourg
La Haute école des arts du Rhin, établissement public de coopération culturelle,
recherche, pour son site de Strasbourg (école supérieure des arts décoratifs), un :
Professeur en histoire de l’art (h/f)
Date limite de candidature : 20.08.2012.
++++++++++++++++++++++++++++++++
Date prévue du recrutement : 02/11/2012
Type de recrutement : fonctionnaire ou non titulaire de droit public
Nombre de poste(s) : 1
Grades :

  • PROFESSEUR D’ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE DE CLASSE NORMALE
  • PROFESSEUR D’ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE HORS CLASSE Missions : Intégré-e au collège théorie, sous l’autorité du Directeur des études, et en lien avec les enseignants, le/la professeur devra : • Assurer un enseignement dédié à l’histoire de l’art, à destination des années 1 et 2, toutes options confondues du cursus général, favorisant une approche transversale des formes artistiques de l’époque moderne et contemporaine (performance, photographie, peinture, typographie, etc.) et reliant ces différents arts, médiums et pratiques à leur contexte social, historique, scientifique et technique. • Préparer des étudiants des années 1 et 2 à la méthodologie de travaux de recherche ; • Proposer un enseignement spécifique à destination des années 3 et 4 dans sa/ses spécialités ; • Accompagner collectivement et/ou individuellement les étudiants des années 3 à 5 dans l’élaboration, la réalisation et l’analyse critique de leurs projets et/ou mémoires ; • Initier aux pratiques de l’écriture ; • Organiser des enseignements hors les murs (musées et auditoriums des musées) ; • Participer à la mise en oeuvre des projets pédagogiques et culturels (workshops…) de l’établissement ; • Participer aux bilans, aux jurys de diplômes et de concours d’entrée, aux commissions d’équivalence et aux diverses réunions pédagogiques Profil recherché : Historien(ne) de l’art de formation, le ou la candidat(e) disposera des compétences et qualités suivantes : • Expérience significative (production de textes critiques et commissariat d’exposition) et connaissances approfondies dans le domaine de l’histoire de l’art (de l’art contemporain en particulier) ; • Expérience de l’enseignement en école supérieure d’art ; • Capacité à assurer des cours théoriques et à analyser des projets artistiques ; • Capacité à travailler en équipe, à développer des partenariats et à contribuer aux orientations pédagogiques du collège théorie ; • Sensibilité aux nouveaux médias (arts numériques, vidéo, etc.) ; • Bonne maîtrise de l’anglais et/ou de l’allemand ; • Niveau du diplôme requis : Master Lieu et service d’affectation : Ecole supérieure des arts décoratifs de Strasbourg Temps de travail : temps complet : 16 heures/semaine auxquelles s’ajoutent les obligations de participation aux jurys, commissions, réunions pédagogiques… Les candidatures (curriculum vitae, lettre de motivation, documentation sur les travaux personnels et les orientations d’enseignement) sont à adresser à : HAUTE ÉCOLE DES ARTS DU RHIN Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg A l’attention de Monsieur David CASCARO 1, rue de l’Académie - 67076 STRASBOURG Cedex Informations complémentaires : Vincent BAPST, Responsable des Ressources vincent.bapst@strasbourg.eu - 03 69 06 37 64. http://www.esad-stg.org/

OFFRE D’EMPLOI

recherche oordinateur de la médiation culturelle (h/f) / SAINT OMER
Lieu de création et de diffusion de l’art contemporain, l’espace 36
est un centre d’art associatif axé sur la médiation auprès des publics.
L’objectif premier est d’apporter un soutien concret à la création contemporaine
en lien direct avec le travail de sensibilisation du public.
L’espace 36 se positionne comme une structure relais
en ingénierie culturelle pour développer des projets artistiques.
Sans orientation commerciale et attachée aux relations avec tous les publics,
l’association est un acteur local de l’Economie Sociale et Solidaire.
Pour un accès libre à la culture, les activités proposées sont gratuites.
Missions :
Accueil du public
Coordonner et animer un programme d’actions de médiation dans et hors les murs
Développer des outils de médiation
Identifier les acteurs de terrain, culturels et autres, pour tisser avec eux des partenariats pérennes
Prendre en charge la préparation et la réalisation des accueils de groupes
Rechercher les intervenants extérieurs nécessaires à la réalisation des actions
Assurer le suivi administratif des actions de médiation en collaboration avec le directeur
Maintenir le lien avec les membres de l’association et stimuler la vie associative
Profil :

  • Formation : niv. 3 (BAC+2) minimum
  • Expérience souhaitée 12 mois minimum dans le milieu culturel/art contemporain
  • Connaissance du milieu associatif
  • Permis B et véhicule souhaités Temps plein 35h au SMIC (salaire évolutif) Travail le samedi lors des temps d’exposition. CDD 6 mois renouvelable 1 fois Evolution vers un CDI en pérennisation Embauche au 1er octobre 2012 Merci d’adresser votre candidature : CV et lettre de motivation avant le 15.09.2012. +++++++++++++++++ à : espace 36 - Monsieur le Président - 36 rue Gambetta - 62500 SAINT-OMER ou espace36@free.fr

OFFRE D’EMPLOI

recherche CHARGE DE PROJETS audiovisuel et multimédia (h/f) / EVRY
Missions : Sous l’autorité de la Directrice des arts plastiques, vous êtes en charge du
développement d’un pôle ressource dans le domaine de l’audiovisuel et du multimédia.
Vos missions s’articulent autour :

  • De la conception et la réalisation d’actions en lien avec l’audiovisuel et le multimédia
  • Du rôle de référent technique dans la gestion du parc informatique et d’impression
  • Du rôle de conseil auprès de l’équipe Vos Activités principales : · Conception d’ateliers de pratiques artistiques autour de l’image et du multimédia en lien avec la chargée d’action culturelle et l’équipe enseignante en direction du public non inscrit aux Ateliers (milieu scolaire, centres sociaux, associations, etc.) ; · Accompagnement des acteurs locaux (individus ou associations) ayant un projet spécifique dans le domaine de l’audiovisuel et multimédia ; · Conception et animation de formations techniques (infographie, maîtrise des logiciels d’images) en direction de différents publics ; · Gestion et suivi technique des infrastructures informatiques et numériques (8 Imacs, serveur, etc.) et du matériel multimédia ; · Réalisation d’outils de communication (bandes annonces événements, reportages, documents papier web, etc.) ; captation, archivages des événements ; régie sur les événements Caractéristiques du poste : · Annualisation du temps de travail, · Les horaires variables suivant les jours avec un planning organisé sur une année scolaire de septembre à août, · Les congés sont posés pendant les congés scolaires. · Travail le samedi · Le poste est basé aux Ateliers d’arts plastiques, Evry Profil : Emploi de catégorie B · Bac + 2 souhaité (cursus école d’art, audiovisuel, etc.) · Goût pour le milieu culturel et les arts visuels · Maîtrise impérative des outils informatiques (environnement Mac et PC) et des logiciels de création graphique, de montage et de multimédia (Photoshop, Indesign, Finalcut, Dreamweaver, Flash, etc.) · Capacité à travailler en équipe · Capacité d’écoute, de communication et de transmission · Anticipation, méthode et rigueur ; hiérarchisation des priorités, autonomie, initiative · Permis B Poste à pourvoir août 2012 Les candidatures devront être adressées par courrier : Communauté d’agglomération Evry Centre Essonne - Direction des Ressources Humaines - 500 place des Champs Elysées - BP 62 Courcouronnes - 91054 EVRY CENTRE ESSONNE Cedex ou par email : recrutement@agglo-evry.fr

SERVICE CIVIQUE

Accompagnement des publics à Bétonsalon – Centre d’art et de recherche / PARIS
Bétonsalon est une association de loi 1901 créée en 2003 et transformée en centre d’art et de recherche en 2007.
Intégré au sein même de l’université Paris 7 située dans le coeur d’un quartier en cours de reconstruction, la ZAC Paris
Rive Gauche dans le 13ème arrondissement de Paris, Bétonsalon propose une programmation en lien avec son
contexte, cherchant à associer acteurs culturels, chercheurs, étudiants, enseignants, habitants et travailleurs du
quartier. Bétonsalon s’est engagé à développer un espace de réflexion et de confrontation à la confluence de l’art et la
recherche universitaire, en donnant forme à des discours d’ordre esthétique, culturel, politique, social ou économique.
Au fil des années, Bétonsalon a expérimenté différents formats : expositions, ateliers, conférences, séminaires,
publications, visites de quartier, festivals et résidences développés de manière processuelle, collaborative et discursive
selon différentes échelles de temps et en coopération avec une variété d’organisations locales, nationales et internationales.
L’équipe de Bétonsalon recherche un(e) volontaire pour un service civique afin d’effectuer des missions spécifiques sur
l’ensemble des projets à partir du 4 septembre 2012.
Description des missions et des activités afférentes au stage
Sous la responsabilité de la directrice de Bétonsalon et de la coordinatrice des projets, le/la volontaire participe aux
activités quotidiennes de la structure et aide à la mise en oeuvre de son projet artistique et culturel. Le volontaire
mènera un projet autonome, au sein des activités de la structure, visant à élaborer sa compréhension de l’art
contemporain, de sa relation au patrimoine, et de sa transmission au public. Le volontaire contribuera des recherches
indépendantes (en bibliothèque et sur le terrain) sur les sujets traités par les expositions, tâches impossibles à réaliser
par les salariés de la structure qui sont dans l’impossibilités de se déplacer.
Le volontaire sera alors là pour aider à la réalisation de la mission avec la coordinatrice des projets à travers :

  • la coordination du projet avec les partenaires engagés
  • la réalisation des animations du local d’activité
  • l’accompagnement des publics
  • la diffusion de l’information sur le territoire
  • le soutien à des ateliers de sensibilisation à la création contemporaine
  • la mise en place d’outils pédagogiques et de communication DATE LIMITE DE CANDIDATURE : 20.07.2012. ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Envoyer CV et lettre de motivation adressée à Mélanie Bouteloup, Directrice [info@betonsalon.net] INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES Service civique à temps plein, du mardi au samedi de 11h à 19h Le service civique se déroule dans l’espace de Bétonsalon - 9 esplanade Pierre Vidal-Naquet - rez-de-chaussée de la Halle aux Farines, 75013 PARIS. CONDITION D’ÉLIGIBILITÉ AU SERVICE CIVIQUE Pour être volontaire, il faut avoir entre 16 et 25 ans et posséder la nationalité française, celle d’un état membre de l’Union européenne ou de l’espace économique européen, ou justifier d’un séjour régulier en France depuis plus d’un an. Selon les situations, les volontaires en Service Civique perçoivent entre 560,65 euros et 664,63 euros par mois. Informations, consulter le site du Service Civique : http://www.service-civique.gouv.fr Bétonsalon - Centre d’art et de recherche - Bétonsalon BP90 415 - 75626 PARIS cedex 13 - www.betonsalon.net

APPEL A COMMUNICATIONS

Colloque AICA France - Villa Arson / Octobre 2012 : Appel à communications / la performance / NICE
Le centre d’art de la Villa Arson développe depuis septembre 2007 un programme de recherche
dans le domaine de l’histoire de la performance sur la Côte d’Azur de 1951 à nos jours.
Celui-ci prend à la fois la forme d’une base de données accessible sur Internet - performance-art.fr -
et d’une exposition : « À la vie délibérée ! » (du 01/07/2012 au 28/10/2012)
réunissant photos, vidéos, documents, récits écrits et oraux pour la plupart inédits,
dans une scénographie conçue comme la restitution d’une enquête, une publication à visiter.
À cette occasion l’AICA France et la Villa Arson (Nice) s’associent pour promouvoir et susciter
de nouvelles recherches sur la performance, alors même que l’école d’art de la Villa Arson
explore les pratiques artistiques usant des techniques de corps, de la représentation, et de la connaissance.
Une triangulation de disciplines (celles de l’artiste, du burlesque, du sportif) et de compétences
(iconique, physique, cognitive) permettant d’interroger le statut de la performance aujourd’hui,
et plus largement l’usage qui est fait du terme même de performance, on le sait problématique, mais qui a fait flores.
Il convient en effet d’avoir à l’esprit la double situation de la performance aujourd’hui :
sa situation historique – son rôle dans les avant-gardes et les différents mouvements novateurs du 20e siècle –
et son actualité immédiate, riche de pratiques renouvelées, souvent à la marge
de territoires extérieurs au champ défini, comme celui de l’art action (la poésie, la danse, la photo, voire la vidéo).
Dans les ouvrages d’histoire et théorie de l’art, la performance est souvent isolée des autres courants
et moyens d’expression, elle est traitée à part, parfois même ignorée.
La performance a longtemps été « l’Autre » des beaux arts.
Pourtant, la performance, quelque nom qu’on ait pu lui donner (le terme apparaît tardivement),
et quelque forme singulière qu’elle ait prise, se déploie à travers le temps en épousant,
ou en croisant, la plupart des grands courants de l’art
de la seconde moitié du 20e siècle à nos jours (les soixante dernières années).
Au-delà de sa spécificité – peut-être à démontrer – quelles relations la performance entretient-elle
avec les grands mouvements du 20e siècle ? Quel est l’apport de points de vue centrés sur les spécificités locales
(la méditerranée, la côte Est et la côte Ouest aux USA, le Japon, la Chine… ), et de leur recoupement avec la chronologie ?
La dimension éphémère de la performance — qui en fait par nature un art lié à l’instant, et à la mémoire de l’instant vécu —
si elle n’est souvent accessible qu’à partir de documentations parcellaires
ou de récits propices aux mythes et aux légendes, nécessite pour l’historien une prudence méthodologique quant aux faits réels.
Qu’en est-il du commissaire d’exposition se confrontant à l’archive lorsqu’il vise à réactiver l’énergie disparue ?
Y a-t-il contradiction entre le patrimoine que constituerait l’histoire de la performance
et une présentation à partir de ces documents et récits ?
Les passages transdisciplinaires aujourd’hui perceptibles dans l’espace scénique
sont-ils une revitalisation du genre visant, comme la performance dans les années 70,
à remettre en cause les codes de la représentation et de l’expression, ou le retour
à un des territoires nourriciers de l’art action (le théâtre d’Alfred Jarry et celui d’Antonin Artaud
ou plus près de nous le Judson Dance Theater pour la danse) ?
La performance, une fois passé le moment de l’expérience,
une fois passé l’ici et maintenant privilégié (ou non) de l’art comme expérience partagée
entre artistes et spectateurs, n’est-elle pas avec ce qui la caractérise le plus — le geste —
un moyen de faire « exploser les cadres » en ouvrant « des intervalles heuristiques »,
dirait Georges Didi-Huberman en écho à l’atlas d’Aby Warburg ?
La performance n’est-elle pas ce mode d’expression qui, par excellence,
a pris en compte l’injonction de Walter Benjamin à l’auteur :
« son travail ne sera jamais uniquement le travail sur des produits
mais toujours en même temps un travail sur les moyens de production » ?
Merci d’adresser votre proposition de communication d’une page maximum (soit 1500 signes)
avant le 15.08.2012.
+++++++++++++++++
au bureau de l’AICA France
(joindre un CV synthétique n’excédant pas une page) : aica.france@gmail.com
Nombre de candidatures retenues : 12
Voyage, hébergement et repas pris en charge
Une réponse du comité vous sera adressée avant le 31 août 2012.
Les communications feront l’objet d’une publication
Des partenariats internationaux sont en cours pour la présentation du colloque hors de France en 2013.
Conseil scientifique : Jean-Pierre Simon (directeur de la Villa Arson ),
Éric Mangion (directeur du centre d’art de la Villa Arson),
Arnaud Labelle-Rojoux (artiste, professeur à la Villa Arson), Raphael Cuir (Président, AICA France),
Elisabeth Couturier (secrétaire générale, AICA France), Marc Partouche (trésorier, AICA France),
M. Bartelik (Président, AICA International), Alain Reinaudo (Institut Français),
David Zerbib (Philosophe de l’art, HEAD Genève et Université Paris I).
www.aica-france.org