L’info Noir/blanc n° 22

SOMMAIRE DU N° 22

  • Dossier : Maison des Artistes
  • Ne confondez plus Maison des Artistes et ...Maison des Artistes
  • Les obligations sociales des diffuseurs (galeries)
  • Mic-mac au Conseil d’administration de la Maison des Artistes :
  • Questions et réponses : le Président de la MdA ne se mouille pas
  • Questions et réponses : le Comité des Galeries d’Art refuse de s’expliquer
  • Fichier, mon beau fichier … L’association la Maison des Artistes veut-elle faire une OPA sur I’ADAGP ?
  • L’appel des artistes : Pour des rencontres nationales d’artistes

EDITO

Élections dans notre Maison

Pour vous informer, pour défendre vos droits, pour agir avec vous, le CAAP s’engage sur la liste,

« Rendons la Maison des Artistes aux artistes »

présentée par le Syndicat National des Artistes Plasticiens CGT et soutenue par Jeune Création (ex Jeune Peinture) pour les élections au conseil d’administration de la Maison des Artistes.

Nous publions ci-dessous la profession de foi que nous avons négociée avec le SNAP CGT et Jeune Création :

Les élections au Conseil d’administration de la Maison des Artistes n’ont lieu que tous les six ans. C’est le moment de faire entendre votre voix et, en votant pour les artistes de notre liste, de dénoncer, notamment, la situation précaire insupportable de la majorité des artistes plasticiens.

C’est l’occasion, en exprimant votre solidarité avec tous les artistes, et au delà des questions de sécurité sociale, d’interpeller les ministres dont dépendent nos conditions d’exercice professionnel.

Depuis son entrée en fonction, madame Tasca, ministre de la Culture, n’a pas exprimé publiquement d’intérêt pour les arts plastiques. Nous demandons des engagements politiques et budgétaires réels afin que les plasticiens puissent vivre de leur travail.

En trois ans, le Ministère de l’Emploi et de la Solidarité n’a toujours pas abouti sur l’abaissement du seuil d’affiliation de la Maison des Artistes, et reste sourd à nos propositions concernant un statut professionnel. Il est urgent de mettre en place une réelle concertation sur nos droits sociaux.

Les mesures fiscales prises depuis deux ans· par le Ministère des Finances, sous couvert de simplification, tendent à imposer au plus grand nombre le “régime déclaratif spécial” avec abattement pour frais professionnels de 35 %, ce qui est la plupart du temps bien en deçà de la réalité. D’autre part, la faiblesse de nos revenus ne doit en aucun cas permettre à l’administration fiscale de remettre en cause le caractère professionnel de notre activité.

Nous sommes seulement 11055 électeurs inscrits. 7273 artistes cotisants sont exclus de ce vote, sans compter les milliers d’artistes non intégrés dans leur régime professionnel faute de ressources suffisantes.

Par votre vote, affirmez votre solidarité.

La liste "Rendons la Maison des Artistes. à tous les artistes" revendique :

  • l’ouverture des droits (maladie, maternité, hospitalisation) dans le régime des artistes-auteurs à tous les artistes plasticiens sans conditions de ressources,
  • la suppression de la radiation,
  • la création d’antennes de la Maison des Artistes en régions,
  • la diffusion régulière d’une feuille d’informations professionnelles,
  • le droit de vote pour tous les cotisants au régime artistes auteurs,
  • la suppression de la majoration de 15 % sur les revenus pris en compte pour le calcul des cotisations, la suppression du précompte.

Pour rendre la Maison des Artistes à tous les artistes, pour la défense du régime spécifique de sécurité sociale des artistes-auteurs, pour faire de ce Conseil d’administration un véritable lieu de propositions et de concertations, votez pour la liste “Rendons la Maison des Artistes à tous les artistes”.

Être solidaire, c’est être solidaire de tous les artistes.
Ensemble nous pouvons obtenir des avancées réelles. Ensemble défendons nos droits.

Documents

Document

(PDF – 2.7 Mo)